Partagez| .

Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Dim 30 Juin - 22:50


Les artefacts sont des objets compliqués à trouver, pourquoi? Parce qu'ils sont éparpillés dans plusieurs mondes entre les mains de personnes n'ayant aucune idée de l'importance de tels objets, la seule chose qu'ils voient est le prestige d'avoir un objet rare. Celui-ci est pourtant, le plus souvent, vecteur de savoir comme les holocrons. Aujourd'hui Eleanor avait eu la confirmation par un de ses contacts de Nar Shaddaa qu'un Rodien tenait en sa possession un holocron Sith très ancien. Ce Rodien désirait le vendre à la Mafia de Nar Shaddaa, mais la Jedi ne comptait pas le laisser faire. Cette mission était délicate et dans le plus grand secret le Conseil avait mis en place une mission de récupération. Eleanor, étant la seule à très bien connaître Nar Shaddaa et y avoir des contacts sûr en la personne de certain Hutts, avait été désigné par le Conseil pour cette mission.

Elle avait quitté Naboo et le Temple Jedi quelques heures suite à cette décision pour se rendre sur la lune des contrebandiers le plus vite possible et ne pas être prise de vitesse par des évènements inopportuns. Pour cette fois elle n'avait pas pris son appareil personnel mais un Chasseur X-83 TwinTail. Ce détail n'était pas anodin pour quelqu'un d'intelligent car l'Ebon Hawk était relativement connu et Eleanor ne souhaitait pas le sortir dans ce genre de situation, c'était comme arriver sur la lune des contrebandiers avec une pancarte où été marquée "Je suis Eleanor Yunstar Grand Maître de l'Ordre Jedi" dans les mains.

La Jedi habituellement vêtu de sa tunique traditionnelle avait troqué le tout pour une armure légère grise foncée prenant tout le corps. Le pantalon était renforcé par des plaques légères sur le haut et le bas des jambes, le torse était quant à lui recouvert entièrement noir et légèrement moulant, le niveau abdominal renforcé pour encaisser les coups au corps à corps mais pas les tirs de blaster. Elle portait des gants noirs et des bottes de la même couleur. Pour une fois elle avait attaché ses cheveux en queue de cheval légèrement remonté sur la tête pour qu'elle ne soit pas reconnue, du moins pas de manière formelle, car tout le monde savait que la Jedi était toujours les cheveux détachés... Les images d'elle circulant sur l'holonet la montrait toujours les cheveux détaché et donc le visage toujours sous la même forme ce qui la rendait fort simple à remarquer pour quelqu'un d'observateur. Sur ses jambes étaient rangés deux blasters et aucune autre arme était visible, or Eleanor ne se déplaçait jamais sans son arme de prédilection : le sabre laser. Celui-ci, à la manière de Dark Sidious, était caché dans sa manche et pouvait être attiré dans sa main via la Force sans le moindre soucis ce qui lui permettait de se défendre très rapidement cas d'attaque surprise nécessitant l'intervention de son sabre. Bien-sûr elle ne comptait pas en faire usage pour aujourd'hui car le simple fait de voir une chasseuse manié le sabre-laser la rendait plus simple à remarquer et la lune des contrebandiers n'est pas réputé pour accueillir énormément d'utilisateurs de la Force que ce soit du côté Républicain ou Impérial.

La planète offrait nombre d'intérêt pour se dissimuler et Eleanor n'avait aucun besoin de masquer son affinité avec la Force, car même avec la présence d'un Seigneur Sith sur la planète elle serait extrêmement difficile à sentir étant donné le flux très important de vie sur cette planète. La dernière chose qu'elle n'avait pas emmené avec elle était son droïde qui, malgré son utilité en toute circonstance, la gênerait peut-être un peu plus que seule. Elle savait que son contact pouvait lui donner plusieurs informations sur sa cible et de son côté elle se chargerait de pirater quelques systèmes de sécurités pour obtenir de plus amples détails sur la zone où elle devrait intervenir.

Elle arriva sur la planète sans le moindre soucis et se posa dans un spatioport contrôlé par un Hutt, elle savait que les Hutts étaient en guerre contre la Mafia de Nar Shaddaa et que ces derniers ne viendraient pas fouiner facilement dans ce spatioport. Également la Jedi connaissait de nombreux Hutt et moyennant finance elle avait leur protection. Certain d'entre eux, comme celui chez qui elle était, ne lui demandait rien et ne parlait pas car Eleanor les avait souvent aidé et aussi permit d'effectuer quelques affaires ayant pour but de renforcer les positions Républicaines sur certaines planètes. Les Hutts possédaient bon nombre d'armes et de systèmes de défenses qu'ils avaient récupéré durant leur gloire quelques centaines d'années auparavant. Eleanor les achetait régulièrement et mettait en relation certains diplomates Républicains avec les Hutts pour obtenir de l'aide. Ce partenariat fonctionnant très bien et depuis de nombreuses années les Hutts avait confiance en elle et du coup quand il s'agissait d'un passage rapide sur la planète ils ne rechignaient pas à protéger son vaisseau, et oui un partenaire commercial ça se conserve en bonne santé...


Tranquillement arrivée, Eleanor quitta son chasseur, elle alla trouver un des hommes du spatioport, un Sullustéen se déplaça très légèrement et fit juste un signe de la tête. Un groupe de six Klatooiniens et de quatre Weequays se fit légèrement voir avant de replonger dans l'obscurité. La Jedi ne fit rien et quitta le spatioport pour rejoindre les zones surélevées. Comme toujours la vie grouillait et de nombreux voyous étaient de sortie, la planète étant régie que par le crime la plupart des gens qu'elle croisait n'étaient pas très honnêtes, c'était assez étrange à concevoir pour les plus jeunes que le crime organisé remplaçait l'économie sur Nar Shaddaa. Nal Hutta était un peu pareil, mais la différence était qu'Hutta était une planète marécageuse et peu propice à la vie, là-bas s'était soit on travaillait et on mourrait pour les Hutts soit on dormait dans la vase.

Elle arriva dans un bar où elle allait y trouver son contact, un chasseur de prime Chiss nommé Hishow. Un homme remarquable et extrêmement intelligent, bien qu'assez violent et possédant peu de pitié envers ses adversaires il n'en demeurait pas moins un chasseur de prime des plus talentueux ne tuant jamais les innocents. Il s'était fait une vocation dans la traque de Sith... une spécialisation dangereuse que très peu de chasseur de prime prenait, Hishow était le seul de la Galaxie à chasser les Sith juste pour le plaisir et dans les 99% du temps pour un prix dérisoire. C'était d'ailleurs dans une traque qu'il avait découvert la présence de l'objet qu'Eleanor était venue récupérer...

En entrant dans le bar elle jeta un oeil sur l'assemblée, elle se dirigea vers le fond du bar quand elle sentit derrière elle un danger imminent... Elle se retourna et saisi la main d'un Gand qui tentait de lui faucher un de ses blasters. Elle lui tordit le poignet et l'envoya valser sur une table où se trouvait quatre autres Gands qui commençaient à se lever pour venir en aide à leur camarade. Alors qu'ils se relevaient pour revenir tous les cinq à la charge, l'un d'eux tomba un rayon de blaster entre les yeux. L'assemblée se tourna vers une table à une quinzaine de Maître où se trouvait le tireur... Celui-ci regarda l'assemblée de son regard rouge et menaçant. La Jedi quant à elle ne fit pas de remarque sur ce qui s'était passé étant donné que tout reprenait son cours normal, elle alla à la table du tireur qui avait rengainé son blaster, il la salua d'un signe de la main et parla de sa voix légèrement rocailleuse.


« Ces Gands sont pathétiques quand ils s'y mettent! Bon venant en aux faits! »
« Tu as ce que je t'ai demandé? »
« Tout est là! Je te préviens, le Rodien qui détient ce que tu veux a des chasseurs de primes aux trousses! »
« Je m'en chargerai si besoin! Tu ne le chasse pas? »
« J'ai eu ma cible ici! Un apprenti Sith ridicule venu récupérer l'objet! Et puis tu sais que les primes pour ce genre de choses m'ennuie au plus haut point! Seul les Sith offrent un vrai challenge! »

La Jedi connaissait bien le chasseur de prime qui était l'un des rares très peu intéressé par les crédits, mais plutôt par la traque en tant que telle et l'élimination des Sith...

« Parfait! Merci des renseignements! »
« On se verra plus tard et j'espère dans d'autres circonstances! »

La Jedi se leva après avoir salué le chasseur et quitta le bar alors qu'Hishow allait voir le barman pour régler l'histoire du Gand qu'il avait tué. La Jedi n'était pas pour ce genre de pratique mais sur la lune des contrebandiers il fallait laisser de côté ses principes pour le bien de la mission, également les Gands de Nar Shaddaa n'étaient pas réputés pour être des tendres et ils cherchaient régulièrement les combats et bien que la Jedi ne soit pas pour l'exécution immédiate d'un adversaire, quelque-fois un bon exemple évitait à tout le monde de venir fourrer le nez dans des affaires ne le concernant pas.

Elle marchait tranquillement dans les rues de la planète se dirigeant vers le lieu qu'Hishow lui avait indiqué, il était temps d'observer la configuration des lieux d'une manière externe pour voir comment s'approcher et pénétrer dans le bâtiment sans soucis et sans risquer d'être poursuivie par tous les gardes du Rodien...



Dernière édition par Eleanor Yunstar le Lun 1 Juil - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Lun 1 Juil - 9:08

Nar Shaddaa, gentille petite planète de la bordure médiane, et accessoirement lieu de prédilection des hors-la-loi et autres chasseurs de primes désirant revendre leur matériel d’une manière le plus souvent illicite. Pour Lénore, il ne s’agissait que de remplir une nouvelle mission. Ce cloaque insalubre qui servait de lieu de villégiature pour beaucoup, n’était finalement pour elle qu’un amas de vermine puante et rampante… Et comme la majorité était des hommes… Ca n’arrangeait en rien ses affaires… La plupart de ceux qui vivaient ici n’y sont pas de leur plein gré. Mais bon, s’attarder sur leur sort n’était pas du ressort de Lénore, et encore moins devoir y rester longtemps.

Si elle était ici, en plus de sa mission, c’était par pure volonté personnelle… On racontait qu’un Sith qui serait lié de près à celui qui avait assassiné son père trafiquait des cristaux pour son propre compte. L’avantage qui Lénore pouvait en tirer, était que sur Nar Shaddaa vivait une vieille connaissance. Ce dit hors-la-loi lui servait d’informateur quand à la présence d’un Sith sur cette planète. Il avait perdu un bras durant une mission d’infiltration et n’avait dû compter sur sa survie, qu’à l’arrivée impromptue de Lénore et surtout, de son pack de premiers secours.

Leur rencontre se fit entre deux croiseurs sur le spatio-port de Nar Shaddaa. Le contact de Lénore discutait fermement avec un Abyssin qui regardait son interlocuteur en se tordant le cou vers l’arrière. Au moment où les deux hommes allaient en venir aux mains, Lénore s’interposa malgré sa petite taille et enfonça sa dague dans le bas ventre de l’Abyssin. Sous la douleur, le « cyclope » se courba et reçu comme cadeau le genou de Lénore en plein menton. La jeune femme, le regarda prendre une position de fœtus, allongé sur le côté à même le sol. Les curieux qui commencèrent à les entourer, virent Lénore qui repoussait sa cape brune tout en dévoilant le manche de son sabre laser.


- Si quelqu’un désire m’affronter qu’il vienne… Néanmoins je n’ai guère de temps a perdre avec vous…

Reculant les uns après les autres, tous finirent par se détourner du spectacle. Un sourire échangé entre Lénore et l’Iktotchi, un coup de pied de ce dernier dans le ventre de l’Abyssin, et ils quittèrent le spacio-port en parlant de tout et de rien. Leur discussion passait d’une chose à une autre tout en jetant de temps à autres des regards autour d’eux. Lorsqu’ils arrivèrent dans les zones de chargement des vaisseaux les plus anciens, et bien entendu, les moins bien gardés, l’un et l’autre se mirent dos à dos.

- Cela faisait longtemps qu’on ne s’était pas vu Lénore.
- Assez pour que tu recommence à te faire des ennemis… Je ne serais pas toujours là pour t’aider.
- Je suis peut-être un hors-la-loi, mais je ne suis pas violent.
- Là est ton problème.

Riant de bon cœur, l’Iktotchi passa distraitement ses mains sur ses cornes. Puis, lentement, il reprit ses explications non sans laisser glisser son regard tout autour d’eux. Lénore croisa les bras sur sa poitrine en silence. Discrètement, elle attrapa son blaster et un tir parti entre deux caissons de transport. Un Chiss tomba face contre terre, un blaster en main. Tout en le rangeant, Lénore ferma les yeux, et soupira. Pourquoi ne pouvait-elle jamais être au calme ?

- Bon, maintenant que nous ne sommes plus que tous les deux, on pourrait arrêter ce petit jeu.
- Alors donne-moi tes infos.
- Un Sith est arrivé sur Nar Shaddaa il y a quelques jours. Apparemment, il serait recherché par pas mal de monde.
- Des Jedi ?
- Ça ne m’étonnerais pas le moins du monde. Là où il y a des Sith…
- …Il y a des Jedi je sais…

Tout en lui tendant une carte, Lénore remercia son contact Iktotchi et le quitta. Le bruit de ses pas étant la seule chose qui troublait le silence de cette partie du spacio-port. Remontant les vaisseaux cargo et autres chasseurs, Lénore décida d’aller boire un verre. L’avantage ici, était que bon nombre de ceux qui y vivait passaient le plus clair de leur temps à boire… Et plus ils buvaient, plus ils parlaient.

De cloaques insalubres en cloaques insalubres, Lénore fini par atterrir dans un bar assez peu fréquenté. Les serveuses, pour la majorité provenant de Firrerre, passaient entre les tables à une allure rapide, tentant désespérément d’éviter les mains baladeuses et autres proposition aussi déplacées qu’immondes. Une d’elle, dont la peau passait d’une couleur argentée à une plus dorée aussi lentement qu’avançait un Hutt asthmatique s’approcha de Lénore. D’une voix douce et mélodieuse prit sa commande et profita d’être en face d’une femme pour souffler une seconde avant d’être rapidement reprise pas le tenancier. Rejetant ses cheveux bleutés vers l’arrière de sa tête, elle retourna vers les autres tables en silence.

Quelques minutes plus tard Lénore tenait son verre en main. Son regard ayant déjà repoussé quelques ivrognes, son blaster faisant le reste la plupart du temps. Tandis qu’elle vidait son verre en réfléchissant, la chasseuse de prime observa un étrange manège se dérouler à quelques mètres à peine d’elle. Un Gand venait de se prendre un tir de blaster en plein visage, le traversant de part en part. L’attaque provenait d’un Chiss que Lénore reconnu facilement… Sa réputation n’était plus à faire : chasseur de prime, tueurs de Sith, hors-la-loi… Un véritable monument pour Nar Shaddaa. Quoique passablement sadique et dénué de sentiments…

Cachant le bas de son visage derrière son verre, Lénore observa la femme qui passa non loin d’elle et remarqua les deux armes qui pendaient de part et d’autre de ses côtes. Cheveux noirs ébène, air détaché quoique traversé par moment de spasmes d’inquiétude… Elle cachait quelque chose. Quoi ? Bonne question. Mais Lénore resta silencieuse, tendant l’oreille à leurs paroles. Se retenant de frapper sur la table de fureur, Lénore se contenta de continuer à écouter le Chiss. Il avait donc tué celui qui aurait pu remonter jusqu’au supérieur de l’assassin de son père. Il ne restait plus que la mission à remplir désormais…


*Si elle est ici pour la même chose que moi… Il va falloir que je m’en débarrasse…*

Laissant quelques crédits sur la table à l’attention de la serveuse, Lénore quitta le bar en remontant sa capuche sur sa tête. Elle devrait suivre cette femme jusqu’au moment précis où elle pourrait lui arracher les informations qu’elle possédait, cela avant de la donner en pâture aux habitants de Nar Shaddaa. Lentement mais sûrement, Lénore suivit la femme aux cheveux noirs dans les méandres de la citée. L’un dans l’autre, la chasseuse de prime regrettait amèrement de ne pas avoir prit son DC-15… Au moins, elle aurait put faire d’une pierre deux coups… Compléter sa mission, et réduire à néant une possible adversaire sur cette dernière.

*Bizarre, il y a une drôle d’odeur…*

Posant sa main sur son sabre laser, Lénore continuait de suivre la femme à bonne distance. L’odeur la poursuivant comme si elle était collée à elle… Les paroles d’un Hutt lui firent tourner la tête. Un poids s’affala sur le sol, et le cadavre d’un Rakaan commença à se vider de son liquide vital. Il ne mesurait qu'un mètre à peine de haut comme de long... Un Rakaan juvénile très certainement Le sifflement strident qui s’en suivit fit sourire Lénore ; Rasfurg l’Iktotchi venait de lui sauver la vie à son tour… Néanmoins, la chasseuse de prime se plaqua contre un mur, le bruit qu’avait fait le Rakaan en tombant allait certainement attirer la femme à elle. Et si c’était le cas, elle n’aurait d’autres choix que de lui régler son compte de suite…

*Je déteste Nar Shaddaa, je déteste les Rakaan, et par dessus tout, je déteste avoir une dette...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Ven 5 Juil - 13:35


La Jedi continuait de marcher tranquillement dans les rues de Nar Shaddaa, pour l'instant si ce n'est la légère altercation il n'y avait rien de vraiment dangereux à signaler et Eleanor continuait sa progression sans soucis. De toute manière personne ne connaissait la véritable raison de sa présence ici et donc elle n'intéresserait pas grand monde. Pourtant durant sa marche tranquille et sereine elle s'ouvrit à la Force, son esprit était divisé entre sa marche et ses sensations. Quelque-chose était présent et ce quelque-chose était présent pour elle... Elle le sentait il y avait un danger proche, mais pas un danger imminent, plutôt une sensation éloignée... Eleanor décida de ne pas stopper car cela serait signer à celui ou celle qui la suivait qu'elle l'avait remarqué. De plus un détail pourrait immédiatement sauté aux yeux de celui qui la suit : c'est comment l'a elle senti? Ce détail pouvait être source de nombreuses questions même si Eleanor ne parlerait jamais de son don avec la Force et encore moins sur Nar Shaddaa.

Marchant tranquillement dans une zone cette fois relativement dégagée Eleanor trouva l'ombre comme alliée pour poursuivre sa marche quand elle entendit un bruit derrière elle. Celui-ci n'était pas tout proche mais elle revint sur ses pas pour observer un cadavre... Elle le regarda d'un air absolument impassible, cela ne lui faisant ni chaud ni froid, de toute manière elle n'était pas là pour s'occuper de ce genre de choses, elle regarda juste la manière dont il était mort et le garda en mémoire. Durant son observation elle laissa la Force lui signaler la présence de quelqu'un contre un mur dissimulé dans l'ombre. La Jedi ne tourna pas le regard dans la direction que lui indiquait la Force, elle ne pouvait pas voir physiquement la personne mais uniquement par la Force alors que la personne voyait Eleanor sans problème. La Jedi laissa un rictus se dessiner sur les lèvres et resta dos tourné au danger laissant la Force la guider et non pas ses yeux. Pourquoi faire cela? Tout simplement à cause de l'obscurité, les yeux ne verraient rien et son esprit se concentrerait sur la vision, or là, à ne pas regarder dans la direction de son opposant, tout était sur la Force et ainsi elle pourrait réagir plus vite en cas d'agression.

D'un air parfaitement naturel, comme si elle ignorait la présence dans son dos elle se remit à marcher, seulement elle voulait savoir qui la suivait et surtout pourquoi et là-dessus elle savait comment s'y prendre pour surprendre son opposant surtout que celui-ci n'était pas un adepte de la Force. Elle se dirigea tranquillement vers une ruelle sombre dans laquelle elle disparue. Elle avait fait attention à ce que sa direction reste inchangée à celle où elle allait initialement mais au dernier moment, après avoir disparu dans l'ombre, elle se téléporta via la Force en hauteur. Cette action avait pour but de surprendre son adversaire et surtout ainsi elle restait aussi silencieuse que l'espace intersidérale. Elle attendit tranquillement que la personne trop curieuse s'aventure dans la ruelle dans l'intention de la suivre et quand celle-ci fut passée Eleanor se laissa tomber silencieusement au sol derrière la jeune personne. Là la Jedi déguisée en chasseuse de prime parla.


« Si vous avez quelque-chose me demander dites le tout de suite ça ira plus vite que de me suivre! »

La Jedi ne prit pas de pincettes dans sa phrase, elle claqua telle un fouet, la Jedi ne pouvait se permettre de se faire repérer et donc elle devait régler ce problème de filature. Elle ne dégaina pas ses blasters pour l'instant car elle ne désirait pas tuer la personne qui la suivait qui s'avéra être une femme dont l'âge devait être aux alentours du quart de siècle... Elle n'était clairement pas une utilisatrice de la Force et cela se sentait très facilement, Eleanor isola complètement son opposante pour ne pas être surprise par celle-ci tout en laissant la Force sonder autour d'elle d'éventuels problèmes autre que celui qu'elle réglait présentement.

Sur ce coup-là Eleanor fut soulagé que HK-47 ne soit pas avec elle car il n'aurait pas cherché plus loin et aurait descendu la jeune femme sans même lui donner le temps de réagir ou s'il ne l'avait pas tué il l'aurait brulé à son lance-flamme. Son droïde détestant que quelqu'un cherche des ennuis à sa Maîtresse ou à sa fille.


« D'ailleurs dois-je vous signaler qu'écouter les conversations des autres tables dans les cantinas c'est particulièrement impolie! »

Quand il s'agissait d'observer et de faire attention Eleanor était très douée, elle n'était pas une excellente stratège pour rien, elle savait voir les détails que certain ne voyait pas et étrangement durant sa conversation avec son contact elle avait eu la sensation d'être espionné ce qui l'avait encouragé à faire attention... Elle pouvait se tromper sur la personne mais étrangement suite à cette sensation elle avait eu la jeune femme à la coller ce qui faisait dire à Eleanor que cette personne l'avait écouté pendant qu'elle discutait avec Hishow.

« Bon maintenant qu'on est là allez-y que voulez-vous? »

Plusieurs chasseurs de primes auraient déjà retiré cette aiguille du pied en tuant leur poursuivant, seulement Eleanor ne voulait pas tuer déjà parce que premièrement c'était contre sa manière de pensée, elle avait déjà épargnée l'Ange de la Mort alors que si elle l'avait voulu elle aurait pus mettre fin à ses agissements. Deuxièmement, agir ainsi ne la trahissait pas car elle savait que nombreux chasseurs de primes pouvaient agir comme elle le faisait actuellement... Et troisièmement il n'y avait pas de raison de tuer la jeune femme car qui dit filature peut dire point d'intérêt pas si éloigné et pourquoi ne pas s'arranger pour chacun soit content? Dans ce genre de mission il faut savoir abandonner le côté Jedi pour se concentrer sur la mission, jouer les égoïstes pour au final le bien de tous, Eleanor en faisant cela s'arrangeait pour que la jeune femme en face d'elle vive, qu'elle atteigne son objectif en même temps qu'elle, que chacun reparte contente et sans attirer l'attention et pour finir le savoir récupéré ne tomberait pas entre les mains des Sith ce qui éviterait un regain de puissance chez eux qui pourrait entraîner de nombreux morts parmi la population d'innocents de la Galaxie.

La Guerre était en marche et chaque parcelle de savoir prise contre les Sith sauvait des vies, les batailles étaient enclenchées et Eleanor y avait été. De nombreux innocents avaient péris, des femmes des enfants, des hommes et combien de familles étaient détruites à cause de cela, et aujourd'hui c'était pour empêcher que de nombreuses vies soient perdues qu'Eleanor était ici... Peut-être que pour la jeune femme en face d'elle le sort des autres ne l'intéressait pas, mais Eleanor ne voulait pas voir des enfants pleurer leurs parents morts ou des encore des parents perdre leur enfant ou un proche à cause de la guerre.

Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Lun 15 Juil - 21:35

Adossée au mur, le souffle volontairement ralenti, Lénore observait la femme du coin de l’œil. D’où elle était, le vent soufflait en sens contraire. Ses années passées à chasser lui avait au moins apprit une chose concrète qu’elle utilisait même contre des humains : toujours avoir le vent de face. L’odeur musquée de la femme aux cheveux noirs arrivait jusqu’à elle. Aussi étrange que cela puisse paraître, il y avait autre chose dans son parfum, une pointe enivrante que Lénore n’avait pas sentie depuis longtemps. Sans savoir ce que c’était, la chasseuse de prime préféra rester le plus silencieuse possible. Le cadavre du Rakaan et surtout le bruit qu’il fit en tombant sur le sol attira la femme jusqu’à lui. Bloquant sa respiration, Lénore observa la scène qui se déroulait sous ses yeux. Quelque chose semblait s’insinuer dans son corps, la sondant comme si un esprit supérieur la cherchait, ou peut-être paraissait ne pas vouloir le faire…

Sans rien dire, la femme se releva et abandonna le cadavre qui fut rapidement récupéré par plusieurs hors-la-loi très certainement spécialisé dans le trafic d’organes. Ces derniers avaient l’habitude de rester sur Nar Shaddaa afin de s’occuper de ceux qui n’y survivaient pas. Chacun gagnait sa vie à sa manière, néanmoins, les vendeurs de corps comme beaucoup les appelaient se trouvaient en bas de la chaine. Personne ne les appréciait, et peu toléraient leurs agissements. Parfois, Lénore avait même dut en réduire certains au silence… Mais aujourd’hui, ils n’étaient ni sa proie, ni son occupation principale… Tout en longeant les murs, restant perpétuellement dans les ombres, la chasseuse de prime suivait son cible en silence. Au détour d’une ruelle, elle la perdit de vue.

Une ruelle sombre, un silence de mort… Un guet-apens parfait. Quand bien même s’en était un, Lénore ne pouvait pas aller à l’encontre de sa mission. Même si elle savait ce qu’elle risquait, la jeune femme ne pouvait aller à l’encontre des ordres. Elle avait déjà perdu sa première cible, en perdre une seconde risquait de lui faire perdre autre chose. Et tant qu’à perdre la vie, autant le faire l’arme à la main. D’ailleurs, tout en se glissant lentement dans la ruelle, Lénore fit glisser sa dague dans une ouverture au niveau de son avant bras. La sangle noire passerait facilement inaperçue dans les ténèbres, et la garde de son arme se fondrait aisément dans sa tenue sans que cela ne soit visible pour un œil non averti.


« Si vous avez quelque-chose me demander dites le tout de suite ça ira plus vite que de me suivre! »

Un sourire apparu sur le visage de Lénore. Une nouvelle fois elle avait vu juste. Toute cette mascarade l’avait finalement menée ici. Sa vie ne tenait qu’à un fil. Même si elle était capable d’éviter bon nombre de tirs à l’aide de son sabre, Lénore tournait le dos à sa cible qui était devenue son prédateur. Et pour couronner le tout, elle avait le vent de face, son odeur tout autant que son parfum glisserait jusqu’à la femme en quelques secondes. Et si elle aussi était formée à la chasse, alors elle comprendrait vite à qui elle avait à faire… Tandis que Lénore restait silencieuse, la femme reprit la parole, d’une voix tout aussi cinglante que la première fois. Elle ne manquait réellement pas de courage. Parler à quelqu’un de cette manière sur Nar Shaddaa lui aurait valu un tir de blaster en pleine tête si ce n’aurait été elle.

« D'ailleurs dois-je vous signaler qu'écouter les conversations des autres tables dans les cantinas c'est particulièrement impolie ! »
*Tout dépend du point de vue…*
« Bon maintenant qu'on est là allez-y que voulez-vous? »

Là par contre ça se corsait. Lénore ne pouvait pas lui dire que l’objet qu’elle cherchait était en possession de celui que la chasseuse de prime avait prit pour cible. Et encore moins qu’elle avait reçu l’ordre express de détruire ce dit objet pour le bien de tous… Elle ne posait pas de questions inutiles, et de toute façon, jamais son commanditaire lui aurait donné des réponses. Lénore se devait de travailler seule, et le plus souvent, avec le minimum d’informations… La loi des chasseurs de primes était simple, moins il n’y avait de questions mieux c’était, et surtout, plus longtemps on restait en vie…

Sans se retourner, la jeune femme passa sa main droite sur le manche de sa dague. Elle ne ressentait aucune animosité provenant de celle qui se tenait derrière elle. Aucune colère non plus, rien, le néant le plus total. Pour atteindre un tel sentiment de plénitude, elle avait dut suivre un entrainement de Jedi, ou en être elle-même une... Surtout que sur Nar Shaddaa le sentiment de colère, et de vengeance surplombaient les autres. La haine remplissait les poumons de tous ceux qui venaient sur cette fichue planète comme de l’oxygène. Et si effectivement, elle était bel et bien une Jedi, la vaincre ne servirait à rien ; si tant est qu’elle y survive…


- Je suis comme vous, je cherche quelque chose… Mais il me semble que vous n’êtes pas très au courant des manières de faire sur Nar Shaddaa… (Lénore se retourna lentement, et fit face à la femme, gardant son sourire satisfait sur les lèvres.) Les ruelles comme celles-ci sont remplies de coupe-gorges…

D’un mouvement aussi bref que puissant, Lénore dégaina sa dague et la planta dans la gorge d’un hors-la-loi qui s’approchait d’elle en silence. Rangeant son arme à sa place, elle s’approcha de la femme avec autorité. Ses pas étaient calculés, la distance qui les séparaient l’une de l’autre équivalait à peine à une demi douzaine de mètres. Arrivée aux trois quart du chemin elle s’arrêta. Dardant son regard azuré dans celui de l’autre femme, Lénore parla d’une voix qui se voulait aussi neutre que possible.

- Aussi il serait préférable de se présenter l’une à l’autre vous ne croyez pas ? Ne serait-ce que pour vous prouver que vous n’êtes pas ma cible… Je ne tue pas sans raisons… Question de principe vous comprenez…

Passant sa main droite dans ses cheveux, Lénore rejeta plusieurs mèches vers l’arrière de sa tête. D’un mouvement simple, elle tira sur ses gants noirs et tendit la main à son interlocutrice. Son geste aurait pu passer pour une menace mais il n’en était rien. A pareille distance, il n’aurait fallu qu’une fraction de seconde à Lénore pour projeter sa dague dans la gorge de la femme. Chose qui, pour le moment, ne semblait pas être une très bonne idée…

- Syanka.


Dernière édition par Lénore Dunkel le Ven 19 Juil - 6:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Ven 19 Juil - 0:35

Toujours aussi impassible et tranquille qu'un océan sans un souffle de vent durant une nuit, Eleanor regardait la jeune femme qui répondit d'un air satisfaite à sa question...

- Je suis comme vous, je chercher quelque chose… Mais il me semble que vous n’êtes pas très au courant des manières de faire sur Nar Shaddaa…

Sa jeunesse jouait contre elle, Eleanor remarquait énormément d'erreur dans sa manière d'agir, elle n'avait pas la sagesse et l'observation d'une véritable chasseresse... Elle était surement considérée comme très douée dans son domaine par les gens de sa castre, mais elle avait encore beaucoup à apprendre pour parfaire sa technique et vraiment devenir une véritable chasseresse.

Les ruelles comme celles-ci sont remplies de coupe-gorges…

L'action de la jeune femme ne fit absolument pas tiquer Eleanor qui avait senti le danger approcher, elle n'avait aucune raison de réagir puisque son interlocutrice semblait si sûre d'elle.

- Aussi il serait préférable de se présenter l’une à l’autre vous ne croyez pas ? Ne serait-ce que pour vous prouver que vous n’êtes pas ma cible… Je ne tue pas sans raisons… Question de principe vous comprenez…

« C'est cela oui... »

- Syanka.

La Jedi demeura neutre à la présentation de la jeune femme, elle ne sentait pas d'animosité, enfin pas pour l'instant dans son geste, de toute manière la chasseresse se croyait dominante à cette distance, mais Eleanor gardait de très nombreuses cartes en mains et via la Force elle avait largement le dessus sur son interlocutrice en cas de coups bas. Eleanor la regarda dans les yeux et aussi étrange que cela puisse paraître pour un inexpérimenté elle serra la main de la jeune femme en répondant directement.

« Desétoiles! »

"Desétoiles" était ni un surnom ni un mensonge sur son identité. En effet "Yunstar" signifie "Qui vient des étoiles" et cela seule Eleanor et HK-47 le savent dans la Galaxie. Cela permettait à la Jedi de dire directement qui elle était sans être reconnue et aussi en étant 100% honnête avec la personne en face d'elle.

La Jedi lâcha la main de la jeune femme et la regarda dans les yeux en lui disant d'un air tranquille.


« À vous de me dire si je suis votre cible! Si c'est le cas il vous reste moins de cinq minutes à vivre! »

Eleanor était recherchée par de nombreux Sith, ces derniers envoyaient des chasseurs de primes pour tenter de la tuer mais bien rares étaient ceux qui tentaient de l'approcher de cette manière... La Jedi était connue pour être l'une des duellistes les plus redoutables de l'Ordre Jedi ce qui rendait l'affrontement au corps à corps fort peu apprécié pour la chasseurs de primes. Tout en écoutant la réponse de la jeune femme Eleanor regarda attentivement le visage de cette dernière, elle observait ses traits et sa manière de cligner des yeux, la profondeur de son regard ainsi que sa manière de parler et d'articuler les mots. Cela lui donnait nombre d'information sur la personnalité de la jeune chasseuse de primes. Elle avait premièrement un air assez enjoué, comme si la situation actuelle l'amusait... alors que très franchement il n'y avait pas de quoi être véritablement amusé... Eleanor décela aussi qu'elle était une femme ayant une certaine façon de faire, des gestes étudiés et calculés comme pour avoir le dessus sur ce qui se passait autour d'elle en toutes circonstances. L'un des points qu'Eleanor remarqua fut dans la phrase de la jeune femme : "Question de principe vous comprenez…", là-dedans il n'y avait pas de mensonge, ainsi la jeune femme n'était pas dénuée de sens moral, derrière le visage qu'elle présentait actuellement devait renfermer une femme ayant des valeurs voir aussi un certain intérêt pour les autres...

Ce petit descriptif donnait à Eleanor une manière d'agir avec la jeune femme, ainsi elle était enjouée et calculatrice mais ce n'était que le premier abord, derrière cela se cachait bien d'autre choses que la jeune femme ne montrait pas... Enfin elle les montrait mais seulement peu de personnes devaient véritablement y faire attention. Elle ne savait pas garder un masque de calme parfait comme Eleanor savait le faire, cela ses instructeurs Kaminoens lui avaient enseigné puis cela avait été renforcé par ses années d'études au Temple Jedi. Bien-sûr quelqu'un d'aussi calme qu'Eleanor était étrange et beaucoup pouvaient se demander si elle n'avait pas eu une formation de Jedi seulement Eleanor n'était pas la seule dans la Galaxie à être ainsi... De nombreux chasseurs de primes étaient connus pour être aussi impassible que du marbre, même certain avaient la réputation de ne pas lever un sourcil en face d'un Seigneur Sith.

La jeune femme ne semblait pas être à sa poursuite, de toute manière Eleanor n'avait pas sentie une véritable intention de tuer chez la jeune femme quand elle s'était rendue visible à elle.


« Même si je ne suis pas votre cible vous avez bien une bonne raison de me suivre? Je suppose que c'est pas juste pour risquer de vous manger mon pied dans la figure! »

Elle faisait référence au Gand qu'elle avait envoyé valser dans la cantina avant qu'Hishow n'intervienne et calme le jeu d'un tir de son blaster. Eleanor était toujours très directe et dans le cas présent elle l'était encore plus avec la chasseuse de prime. D'une manière générale on pouvait se dire qu'elle manquait cruellement de savoir-vivre, mais dans une situation comme celle-ci vous pouvez me croire on laisse de côté les courbettes et les attentions de politesse que l'on a avec quelqu'un qu'on connait.

L'une des explications pourquoi la jeune femme la suivait était peut-être qu'elle était à la recherche du Sith qu'Hishow avait éliminé, ou alors elle avait la tête du Rodien détenant l'artefact qu'Eleanor était venu chercher en ligne de mire. Elle n'était probablement pas payé pour détruire l'artefact si elle chassait le Rodien et quand bien même ça serait le cas Eleanor ne la laisserait pas faire, trop de secrets étaient déjà égaré voir détruit à jamais à cause de personnes qui les détruisaient sans même se demander ce que ces artefacts contiennent. Bien-sûr il est très simple de se dire qu'un artefact Sith est forcément mauvais et qu'en le détruisant on retire à l'Ordre Sith une source de connaissance... Cela est vrai uniquement sur le court terme, car au final si cette source de pouvoir est détruite les Sith en trouveront d'autre encore pire et de plus une source de pouvoir découverte et étudiée par les Jedi peut aider à s'en protéger et ainsi sauver des vies sur le long terme. La guerre était déclenchée depuis déjà plusieurs mois et il n'était pas question de laisser les Sith prendre le dessus... Les Jedi étaient déjà sur le front et combattaient les Impériaux, mais derrière eux ils doivent avoir un soutien, toute stratégie doit être basée sur quelque-chose et non-pas juste sur la force de frappe. Une force sans soutien est une force qui est vite détruite et cela de nombreux épisodes cruciaux de l'histoire Galactique allaient dans ce sens.

La jeune chasseuse pouvait aussi bien être une alliée qu'une ennemie d'une manière indirecte, naturellement si elles devaient s'affronter Eleanor ne la tuerait pas, surtout qu'elle savait comment faire pour neutraliser un adversaire armé d'un sabre laser sans même avoir à dégainer le sien... La technique Tràkata enfin surtout une variante de celle-ci lui permettrait de clôturer rapidement un combat face à la chasseuse qui avait surement plus d'un tour dans son sac pour se défendre sinon elle serait déjà morte depuis longtemps avec une telle manière d'agir...
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Mer 24 Juil - 2:28

Tout en serrant la main de la femme qui lui faisait face, Lénore remarqua à quel point elle semblait la sonder. Une nouvelle fois, la chasseuse resta silencieuse et préféra attendre que la dite femme vienne à se présenter à son tour. Sur Nar Shaddaa il était commun de se présenter, non pas comme n’importe qui l’aurait fait, mais en utilisant un certain ton dans la voix. Cette manière de faire permettait à certains chasseurs de primes et autres hors-la-loi de se reconnaître entre eux. Et surtout, de contrer les infiltrations de certains nettoyeurs de l’Empire… Nombreux ont étés ceux qui furent assassinés par ces derniers tandis qu’ils étaient en chasse, et comme chacun sait, les membres de l’Empire Galactique ne font guère dans la dentelle lorsqu’il s’agit de massacrer une poignée de hors-la-loi. Néanmoins, même si la femme qui lui faisait face sembla ignorer les principales us et coutumes de Nar Shaddaa, Lénore ne ressenti ni haine, ni même colère dans sa voix, pas plus que sur son visage.

« Desétoiles! »

Ce nom, « Desétoiles » sentait tellement le mensonge qu’il en devenait presque insultant. Quoiqu’il en soit, Lénore ne releva pas et compris sommairement les raisons qui imposait à celle qui lui faisait face de taire son nom. Ici, personne ne se présentait sous son vrai nom. Qui plus est à quelqu’un qui lui était entièrement inconnu. Lénore senti la main de cette « Désétoiles » commencer à s’échapper de la sienne, et la lâcha en même temps qu’elle. Toujours aussi souriante, la chasseuse rendit un regard neutre à celui qui plongeait dans ses yeux. La question qui devait être posée depuis le début arrivait à grands pas… A tel point que…

« À vous de me dire si je suis votre cible! Si c'est le cas il vous reste moins de cinq minutes à vivre! »

Sifflant comme une enfant devant un objet qui venait de l’étonner, Lénore se reprit, et faillit éclater de rire. Au moins, cette femme pensait réellement pouvoir avoir le dessus sur n’importe qui ici ? Alors elle devait être suicidaire ; car à part quelques uns de ses confrères, peu étaient ceux qui s’attaquaient à une cible de manière solitaire. Beaucoup préférait s’y prendre à plusieurs, quitte à régler leurs comptes entre eux après la mission terminée. C’était ça chez les chasseurs de primes, un seul pouvait récupérer la prime. Quand aux autres… Et bien, ils finissaient le plus souvent avec un tir de blaster quelque part dans le corps.

- Vous ne manquez pas d’audace dites-moi. Néanmoins, j’avoue que je préfère nettement m’occuper de mes cibles à distance. La vue du sang ne m’est pas vraiment agréable… Je ne suis pas une barbare sanguinaire quand même !

Sa manière de parler continuait sur le même ton neutre, quoiqu’un peu plus enjoué que précédemment. Les réactions de la femme en face d’elle lui donneraient certainement quelques informations sur elle. Rester aussi calme alors qu’on ne connaît pas les habitudes de Nar Shaddaa, ça paraissait déjà suspect pour Lénore ; et encore plus quand on se donnait un air aussi arrogant… Mais bon, si sa vie comptait aussi peu pour elle, alors tant pis. Lénore n’allait quand même pas la pleurer ? Si elle venait à se faire abattre, la chasseuse trouverait bien un commanditaire pour lui payer une bonne somme contre sa tête…

« Même si je ne suis pas votre cible vous avez bien une bonne raison de me suivre? Je suppose que c'est pas juste pour risquer de vous manger mon pied dans la figure! »

En plus d’être arrogante et suicidaire, elle était comique. C’était un comble pour une pseudo hors-la-loi de Nar Shaddaa… Mais bon, tout en laissant les réponses humoristiques de côté Lénore calcula rapidement dans sa tête, les probabilités qui s’offraient à elle. Soit elle lui mentait, et là, elle risquait très certainement de mal finir, soit elle lui donnait ses raisons tout en omettant une bonne partie de sa mission de base. Les choix étaient simples, et la réponse semblait l’être tout autant. Croisant ses doigts au dessus de sa tête, Lénore posa les paumes de ses mains sur son crâne et regarda la femme qui continuait de l’étudier. Il ne servirait finalement à que peu de chose de rester silencieuse trop longtemps. Son apprentissage auprès de sa mère et son expérience personnelle lui avait apprit – bien trop douloureusement d’ailleurs – que gagner du temps ne servait pas souvent à grand-chose…

- J’ai effectivement eu pour mission de m’occuper du porteur de l’objet que vous recherchez… De plus, je pense que votre pied vous serait nettement plus utile sur le sol que dans vos fondements…

Passant sa langue sur ses dents, Lénore dévoila un œil autant amusé que cruel. Son sadisme la poussait parfois à quelques atrocités, néanmoins elle ne le devenait que lorsqu’on la poussait à s’y sentir obligée… Chose qu’elle répugnait presque autant qu’utiliser une grenade impulsion. Pour le moment elle devait garder son sourire apparent et laisser de côté ses envies de récupérer l’objet directement, et bien entendu, en utilisant les informations que cette femme possédait. S’adossant à un mur, la chasseuse croisa les bras sur son torse et regarda le sol en souriant. Toute cette histoire l’amusait de plus en plus. Même si elle avait perdu une partie de sa chasse, elle n’en restait pas moins des plus amusantes.

- Si vous êtes d’accord, pourquoi ne pas mettre nos informations en commun. Vous garder la boite noire, je garde son porteur. Chacune y gagne, personne n’y perd… Bien entendu, nous ne nous sommes jamais rencontrées, et aucune de nous deux ne parlera de la seconde si elle venait à se faire prendre. Qu’en dites-vous Miss Desétoiles ?

Tout en appuyant d’une manière assez ironique sur le nom de son interlocutrice, Lénore rebaissa les bras et passa ses mains dans ses poches. Puis, dardant son regard cyan dans celui de la femme, attendit calmement sa réponse. Elle ne pouvait pas refuser une telle proposition, surtout avec des telles conditions, car même si la chasseuse se faisait prendre, elle pourrait quand même repartir avec l’objet de sa quête…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Sam 27 Juil - 8:30

La jeune femme ne sembla guère apprécier la remarque qu'Eleanor lui sortie. La phrase que la jeune chasseuse lui dit fit réagir Eleanor d'une voix douce et tranquille mais avec une fermeté qui était palpable.

- Vous ne manquez pas d’audace dites-moi. Néanmoins, j’avoue que je préfère nettement m’occuper de mes cibles à distance. La vue du sang ne m’est pas vraiment agréable… Je ne suis pas une barbare sanguinaire quand même !

« Si vous vouliez prendre le thé il fallait me le dire tout de suite! Nous nous serions trouvez un coin de tranquille pour nous faire une infusion! »

En clair : on est pas là pour tourner autours du pot. Eleanor savait que chaque minutes perdue ici était une minutes de perdu pour accomplir son objectif. Sa mission était une prioritée pour l'Ordre Jedi et elle savait qu'il y avait surement d'autre Sith en route pour tenter de récupérer l'artefact que leur confrère avait échoué à récupérer en se faisant abattre par Hishow le Chasseur de prime Chiss. La jeune femme devait avoir ses raisons pour répondre comme ça et Eleanor l'aurait bien pressé un peu... Elle écouta les paroles de son interlocutrice qui demeurait toujours sûre d'elle, on dirait qu'elle rigole de la situation... qui franchement n'est pas du tout amusante.

- J’ai effectivement eu pour mission de m’occuper du porteur de l’objet que vous recherchez… De plus, je pense que votre pied vous serait nettement plus utile sur le sol que dans vos fondements…

« C'est censé être marrant? »

Eleanor demeurait aussi calme que le marbre, rien n'était lisible sur son visage ni dans ses yeux. Elle se déplaça légèrement pensant un instant à rejoindre l'ombre, y disparaître et utiliser un pouvoir pour laisser la jeune chasseuse ici sans aucune explication et ainsi en être débarrassée sans avoir à la tuer.

- Si vous êtes d’accord, pourquoi ne pas mettre nos informations en commun. Vous garder la boite noire, je garde son porteur. Chacune y gagne, personne n’y perd… Bien entendu, nous ne nous sommes jamais rencontrées, et aucune de nous deux ne parlera de la seconde si elle venait à se faire prendre. Qu’en dites-vous Miss Desétoiles ?

« Le fait de vous moquez de mon nom ainsi que ceux qui l'ont porté ne déshonore que vous! »

En quoi était-ce si difficile de respecter celui qu'on a en face de soi? On choisi pas qui on est ni comment on s'appelle... Eleanor détestait ce genre d'attitude aussi puérile que stupide, des adultes s'abaisser à ce genre de choses. Beaucoup d'espèces détestaient les humains pour leur penchant à la violence et à la raillerie et malheureusement la jeune chasseuse de prime rejoignait cette catégorie d'humain qui rabaissent l'espèce au lieu de tenter de la remonter. Eleanor détestait la raillerie et malgré qu'elle y soit totalement hermétique elle savait que ce genre de chose énervait facilement, si son droïde avait été présent la jeune chasseuse serait déjà morte...

« Je vous accorde une seconde chance, mais la prochaine fois que vous manqué de respect à mon nom c'est votre face que vous n'oserez plus montrer à qui que ce soit! »

Elle disait bien une seconde et non pas une deuxième... en clair il n'y a pas de troisième essai et là-dessus Eleanor était prête à faire preuve de violence, elle ne lançait pas de menaces en l'air et si la jeune femme sortait encore une imbécillité de ce genre Eleanor lui ferait ravaler son arrogance sans le moindre remord. Elle n'est pas là en qualité de Jedi mais bien comme une chasseuse de primes. La Jedi dégagea ses manches de ses poignets pour laisser apparaître une série d'aiguilles rangées dans un petit étuis attaché à son poignet, elle en saisie une avec sa main droite et se l'enfonça sur un point de sa main gauche avant de commencer à la faire tourner entre deux doigts, cette technique d'acupuncture lui permettait de garder ses muscles détendus et prêt à réagir plus vite si elle devait dégainer ses armes. Tout en faisant cela elle ajouta en directement de la chasseuse.

« Apparemment je n'ai guère le choix! Allons-y on parlera de ça une fois sur place et d'ici là essayez de grandir! »

Qu'on soit décontracté ou enjoué pourquoi pas, mais on peut l'être sans tomber dans l'immaturité et la jeune chasseuse en face d'elle jouait comme une gamine de 17ans trop gâter par ses parents et qui s'amuse à railler tout ceux qu'elle croise comme si il n'y a pas meilleure qu'elle dans la Galaxie. C'est vrai que le sérieux d'Eleanor peut semblé rébarbatif, mais elle n'était pas là pour plaisanter, si elle voulait rigoler et se changer les idées elle le ferait en compagnie de sa meilleure amie et non-pas en venant sur Nar-Shaddaa. Quand elle est en mission la Jedi est concentrée et ne laisse rien au hasard, tout doit être effectué dans le plus grand calme et dans le plus grand sérieux.

La Jedi se remit tranquillement en marche la jeune chasseuse à ses côtés, ce duo nouvellement formé pouvait être source d'observations d'une part à cause de leur différence de taille qui était assez simple à remarquer entre la jeune chasseuse qui faisait à vu de nez un bon mètre soixante-dix et Eleanor qui atteignait le mètre quatre-vingt. De plus les deux ne donnaient aucunement l'air d'être des copines de Nar-Shaddaa mais plutôt des prédatrices, de quoi refroidir l'atmosphère mais aussi d'attirer l'œil des curieux. Également leur attirail, il était assez agressif et montrait clairement qu'elle n'allait pas dans les quartiers chic de la planètes pour danser dans une Cantina ou boire un verre avec des amies...

Malgré cela Eleanor resta parfaitement neutre, elle laissait la Force lui permettre de sentir tout danger autour d'elle. Elles arrivèrent à un turboélévateur qui leur permit de les mener dans les niveaux surélevés du quartier pour enfin arriver en face de la battisse où se cachait la cible de la chasseuse de prime et l'artefact que cherchait Eleanor. Pour éviter de se faire remarqué par les gardes patrouillant non-loin la Jedi entraîna la chasseuse jusqu'à un autre turboélevateur et celui-ci les mena jusqu'en haut d'un immeuble faisant face à celui visé. De ce point surélevé elles pourraient tout étudier sans risquer d'être repérer, espionner ou suivi. La Jedi comptait sur le fait que qu'un turboélévateur sur Nar Shadda n'était pas discret et donc elle l'entendrait s'il s'ouvrait et aussi elle avait toujours la Force pour lui faire savoir si quelqu'un approchait ou même si le turboélévateur bougeait ou non.

Eleanor avança et observa l'entrée principale et les options pour entrer d'une autre manière, faire le tour du bâtiments était délicat car cela demanderait moult acrobaties voir même sauter de speeder en speeder avec un calcul parfait sinon c'est la chute mortelle. Par contre Eleanor remarqua que le pont qui menait à l'immeuble était assez large et aussi qu'il y avait un moyen de passer en dessous pour rejoindre un conduit. Là-aussi il y aurait des acrobaties mais rien d'insurmontable...


« Vous préférez quoi? Rentrer par l'entrée principale en tuant tout le monde, passer par derrière en sautant sur des speeders volant à plus de 100km/h ou plutôt passer sous le pont d'entrée à la seule force des bras et des pieds? »

Avec la dernière idée elles étaient assurées de faire du sport et aussi d'entrer sans soucis dans le bâtiment, suivre le conduit et sortie dans les salles régulant le chauffage, l'électricité et l'eau du bâtiments, de quoi y trouver des ordinateurs à pirater pour avoir l'ensemble des données du bâtiments et aussi d'effectuer des sabotages rapides pour avoir moins de gardes à les attendre dans les niveaux supérieurs... Ce genre d'accidents étaient tellement fréquents sur la lune des Contrebandiers qu'ils ne passeraient pas pour une attaque.

Eleanor ne dévoilerait pas ce qu'elle sait avant la stratégie d'approches qu'elles choisiraient... car elle devrait peut-être ne pas tout dire si la jeune femme répondait à côté de la plaque, ce qui pouvait être dangereux. Eleanor était stratège même dans une simple discussion avec quelqu'un et la jeune chasseuse lui donnait encore plus de raison de l'être.


« Au fait sachez une chose : on n'attaque pas ce soir! Je tiens à savoir comment vous vous battez et comment vous agissez en équipe! »

Agir dans la précipitation avec une équipe nouvellement formée était dangereux, aucune des deux ne savait comment l'autre réagissait, la manière de combattre et la précision au niveau des tirs de blasters. Eleanor savait que la cible ne quitterait pas les lieux avant une semaine car selon Hishow son contact était absent de Nar-Shaddaa durant une semaine ce qui offrait de la marge aux deux femmes. Également une équipe efficace est une équipe qui sait se battre ensemble, couvrir l'autre, faire attention aux arrières etc et ça elles devraient le travailler en 48h soit l'équivalent d'une moitié de rotation de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Dim 4 Aoû - 23:28

La femme qui lui faisait face la faisait tellement rire intérieurement que Lénore faillit le faire devant elle. Devoir se tenir toujours aussi droit, ça devait finir par être fatiguant. De plus son arrogante apparence lui laissait le goût amer qu’elle n’était pas réellement une hors-la-loi, pas plus qu’une chasseuse de prime. Toutefois, Lénore pourrait l’utiliser afin d’obtenir l’objet que recherchait son commanditaire. Et sans oublier de la faire disparaître par la suite. Ses réponses semblaient réellement l’énerver, même si son corps ne réagissait pas, ses yeux, quand à eux laissant transparaître l’agacement que la chasseuse faisait monter en elle. Encore quelques coups foireux dans ce genre, et Lénore obtiendrait certainement sa réelle identité.

Continuant à parler, Lénore observait les mouvements de son interlocutrice. Encore quelques mètres, et elle aurait fini par quitter son champ de vision. Malgré tout, Lénore ne dit rien et la laissait faire. Si elle voulait fuir, alors tant pis pour elle. Sur Nar Shaddaa, peu était ceux qui survivaient en solitaire. A moins bien entendu d’avoir un « œil volant » pour les protéger… En parlant de ça, elle se demandait si Rasfurg les épiais encore. Et si c’était le cas, il devait bien se demander pourquoi son « amie » pouvait bien faire avec quelqu’un d’autre, alors qu’il savait pertinemment qu’elle préférait nettement travailler en solitaire.


« Le fait de vous moquez de mon nom ainsi que ceux qui l'ont porté ne déshonore que vous! »
- L’honneur ne m’a jamais permit de manger…
« Je vous accorde une seconde chance, mais la prochaine fois que vous manquez de respect à mon nom c'est votre face que vous n'oserez plus montrer à qui que ce soit! »

Un petit sourire apparu sur le visage de Lénore. Une seconde chance ? Une seconde étape surtout qui la menait vers le chemin du l’identité de cette femme. Amusante. Vraiment amusante. Son arrogance dépassait vraiment tout ce qu’elle avait pu imaginer depuis le début. Pour l’être autant, il fallait vraiment qu’elle soit extrêmement puissante, ou alors excessivement folle… Un choix pas très difficile d’ailleurs. Mais les mouvements qu’elle exécuta firent tomber légèrement la tête de Lénore sur son épaule. Ces aiguilles ressemblaient à celles qu’elle avait vues un jour dans les mains d’un hors-la-loi. Sauf que lui ne se tentait pas à les faire tourner avec le poison qui en coulait. Si elles s’en sortaient, Lénore essaierait d’en apprendre un peu plus sur l’utilisation de ce genre d’arme. Parfois, le silence est le meilleur ami du chasseur de prime…

« Apparemment je n'ai guère le choix! Allons-y on parlera de ça une fois sur place et d'ici là essayez de grandir! »

En plus d’être arrogante, elle commençait à se prendre pour sa mère. Là, par contre c’était tout autre chose. Lénore avait effectivement dut se faire elle-même depuis plusieurs années. Néanmoins, elle n’oubliait pas les apprentissages de ses parents. Et insulter sa mère, même indirectement aurait valu à cette garce un magistral coup de poing en pleine face. Mais sa mission passait en première. Rangeant son orgueil de côté, la chasseuse se mit à marcher aux côtés de cette géante aux cheveux noirs. Tandis qu’elles avançaient et traversaient les ruelles sombres et sales de Nar Shaddaa, Lénore reconnue l’Abyssin qu’elle avait rencontré à son arrivée sur la planète. Il se tenait encore le ventre, et à voir sa manière de se tenir, il lui en voulait encore… Un nouvel ami de Lénore sur Nar Shaddaa, voilà qui ne l’enchantait guère…

Le temps passa sans même que Lénore ne puisse ou même ait la quelconque envie de dire quoique ce soit. Sa comparse du jour ne semblait vraiment pas être du genre loquace. De plus, la mission commençait à réellement prendre une tournure importante… Voilà qui permettrait à Lénore de « grandir un peu » d’après les paroles de la femme. Si elle la trouvait changée aussi rapidement, elle ne lui poserait assurément aucunes questions sur ce changement hâtif. Lénore commençait à regretter de ne pas avoir prit son DC-15 avec elle. Si sa cible s’était trouvée en hauteur, ou même dans un endroit clos à peine éclairé, la chasseuse n’aurait tout de même eu aucun mal à l’abattre d’un simple tir. Mais là, il lui fallait compter sur « l’aide » de cette femme.

Une turbo-élévateur plus haut, les deux femmes finirent par arriver devant un énorme amas de métaux, percé ça et là de fenêtres. Au vu de la manière de réagir de « Desétoiles », la cible se trouvait bien au chaud à l’intérieur. Il devait se croire surtout à l’abri de tout… Les hommes étaient vraiment tous pareils. Etouffant un « oh ! » de désapprobation, Lénore se vit tirée par le bras vers un autre turbo-élévateur. Leur monté permit à la chasseuse de voir une patrouille en pleine ronde qui s’approchait d’elles. Cette femme avait un sacrée sixième sens ! Ou alors elle utilisait la Force. Mais peut importait. Pour la jeune femme, éviter une patrouille était toujours bon à prendre. Surtout sur Nar Shaddaa.

Laissant la femme à sa contemplation de l’immeuble d’en face, Lénore quand à elle regardait la création qui s’offrait devant elle. Jamais encore elle n’avait eu la chance d’observer la citée d’une pareille hauteur. Tout semblait si calme et serein de cette hauteur. Même si en y regardant de plus près, on pouvait voir les tirs de blaster échangés et les cadavres jonchant les ruelles sales et malodorantes. D’ici, la chasseuse regrettait vraiment de ne pas avoir prit son fusil avec elle. D’un point aussi culminant, il ne lui aurait pas fallut plus que deux minutes pour régler son compte à sa cible. Quand à la récupération de l’objet et la preuve de la réussite de sa mission… Elle aurait bien fini par trouver quelques hors-la-loi pour faire le sale boulot. Se retournant elle vit la femme s’approcher d’elle. Son visage toujours aussi neutre laissait transparaître une pointe d’inquiétude. Ou tout du moins, c’était ce qui semblait se refléter dans ses yeux.


« Vous préférez quoi? Rentrer par l'entrée principale en tuant tout le monde, passer par derrière en sautant sur des speeders volant à plus de 100km/h ou plutôt passer sous le pont d'entrée à la seule force des bras et des pieds? »

La question resta en suspend quelques minutes, Lénore pesant le pour et le contre. Sa cible se trouvait dans les hauteurs du bâtiment. Si elles devaient passer par la porte d’entrée, il aurait eu tôt fait de se sauver, et tout aurait été perdu pour l’une comme pour l’autre. Pour les speeders, la chasseuse préférait les piloter que de devoir sauter dessus. Et puis bon, les acrobaties aériennes, c’était bon pour les Jedi et autres Sith utilisant la Force pour le faire. Elle n’était en rien formée pour ce genre d’action suicide. Donc par dépit, il ne restait que la troisième solution… Avant même de pouvoir répondre, « Desétoiles » mit en avant une condition que Lénore eu du mal à accepter.

« Au fait sachez une chose : on n'attaque pas ce soir! Je tiens à savoir comment vous vous battez et comment vous agissez en équipe!  »

Attendre. A quoi cela pouvoir bien servir ? A trop le faire, elles finiraient par laisser filer leurs cibles, et encore une fois, tout serait perdu. Néanmoins, la chasseuse n’avait pas le choix. Et puis, ça pourrait lui être bénéfique d’en apprendre un peu plus sur cette femme si elle devait l’affronter ici. Passant une main dans ses cheveux, Lénore opina du chef et plongea une nouvelle fois ses yeux dans ceux de la femme.

- Le pont me semble être la meilleure des solutions. Maintenant mettez-moi à l’épreuve. Nous n’avons pas de temps à perdre.

Repoussant sa cape, Lénore dévoila une partie de son armement. Pour le moment, juste sa dague serait visible. Par la suite, son sabre verrait peut-être la lumière. Tout dépendrait de ce que lui demanderait la femme en face d’elle. L’une et l’autre ne voulaient pas perdre de temps. Plus vite ce test serait passé, plus vite Lénore pourrait quitter Nar Shaddaa et se trouver un coin tranquille pour se reposer quelques jours. Cette mission aura fini par la coûter bien plus cher qu’elle ne l’aurait pensé…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Mer 7 Aoû - 5:48


Eleanor arqua un sourcil, la chasseuse de prime ne voyait pas plus loin de le bout de son nez et n'avait aucun sens du sérieux ni même du respect.

- L’honneur ne m’a jamais permit de manger…

« Tout le monde regarde dans un miroir, mais qui regarde autour de soi? »

La Jedi demeurait aussi impassible que du marbre, à la jeune femme de comprendre le sens de ses paroles... Par contre Eleanor sentit la colère monter quand elle lui dit de grandir un peu, cette phrase devait rappeler quelque-chose à la jeune femme comme par exemple ses parents qui étaient souvent les premiers à dires ce genre de choses... Elle n'ajouta rien de plus car elle ne manquait pas de respect à la jeune femme qui pourtant la raillait tout le temps et tentait de la déconcentrer seulement face à Eleanor elle était battu, la Jedi était insaisissable sur ce terrain-là, aucune raillerie n'avait d'effet sur elle.

Sur le toit d'observation qu'Eleanor avait choisi elle laissa un peu la chasseuse peser le pour et le contre de chaque proposition... Pour une fois elle sortie une phrase moins immatures que les précédentes mais la suite se dégrada très vite.


- Le pont me semble être la meilleure des solutions. Maintenant mettez-moi à l’épreuve. Nous n’avons pas de temps à perdre.

« Arrêtez de jouer les immatures, vous en faites trop là! »

La Jedi n'était pas agacée au fond d'elle-même, mais elle trouvait assez lourd ce jeu de gamin que la chasseuse de prime utilisait... Rien dans son attitude ne donnait lieu à quelque-chose de mature, mais un tel niveau n'était pas possible sans jouer la comédie. Eleanor resta sur le rebord de l'immeuble en observant celui en face d'elle décidant de jouer le jeu même si cela était vraiment ridicule.

« Si je vous mets à l'épreuve ici nous attirons tout le monde! N'allez pas croire que ça sera de tout repos! Alors calmez-vous et laissez-moi faire à moins que vous teniez à ce qu'on meurt ensemble...
C'est en prenant son temps qu'au final on n'en perd pas! Gardez ça toujours à l'esprit!
»


La Jedi savait que la chasseuse devait avoir un certaine envie de la tuer mais pour l'instant elle ne la mettrait pas à exécution... Eleanor gardait bien-sûr tout ses sens en éveil, elle n'avait pas confiance en la chasseuse et un duo qui ne se fait pas confiance et qui ne sait pas se battre de manière coordonné ne sera jamais efficace.

« Aller! Suivez-moi, nous allons chez moi! La cible ne nous échappera pas mon allié me préviendra en cas de changements! Et dites à vos éventuels copains qui nous suives de dégager s'ils veulent pas faire recevoir un trait dans la figure! »

Elle se dirigea vers un autre côté que celui de l'immeuble où se trouvait leur cible. Eleanor se montrait inflexible et elle montrait clairement que pour l'instant c'était elle qui dirigeait, elle ne voulait pas que l'impatience et le manque de stratégie de la jeune chasseuse soient sources d'échec. Eleanor suivait les conseils que lui avait donnés son défunt Maître et aussi tout ce que Revan avait laissé comme héritage stratégique, pour qu'une stratégie soit efficace elle ne doit pas être mise en place à la va vite, mais bien posément et intelligemment en disposant les pièces pour que les forces et les faiblesses soient bien balancés pour au final avoir la victoire. Une attaque c'est pas une affaire de cinq minutes d'observation, même une attaque surprise est étudiée pour qu'elle soit réellement une surprise pour l'opposant et non pour l'attaquant. Dans le cas présent la chasseuse de prime et la Jedi étaient en face de deux dispositifs offensifs qui s'ignorent entre la chasseuse de prime qui sait manier sa dague mais autrement sait surtout railler et la Jedi qui elle est plus porté sur le calme, les actions éclairs et ses facultés d'adaptations.

La Jedi emmena la chasseuse de prime sur un autre rebord puis elle ramassa une barre de fer qu'elle donna à la jeune femme.


« J'espère que vous aimez la tyrolienne au dessus du vide! »

Elle lui donna un léger coup de poing dans l'épaule pour la taquiner et ramassa une barre de fer elle-aussi puis elle se jeta sur un câble et utilisa la barre pour faire office d'équipement pour tyrolienne. La Jedi fonça au-dessus du vide en direction de l'immeuble en face d'elle et atterrie sur une sorte de tuyau en forme de carré destiné à l'aération et se décala pour faire signe à la chasseuse de prime de la suivre. Rien de telle qu'un peu d'exercice de ce genre pour commencer à tester un peu les facultés de résistances de la jeune femme. Une fois celle-ci à côté d'elle, la Jedi marcha sur le conduit, n'étant pas sujette au vertige elle ne craignait pas d'avoir si peu d'espace entre elle et le vide. Elle ouvrit une fenêtre d'un appartement et y entra en glissant d'une manière fluide. Elle désactiva le système de sécurité en pianotant un code rapidement et se retourna vers la chasseuse de prime.

« Ici nous serons tranquille le temps de savoir comment fonctionne l'autre en combat! »

L'espèce d'appartement dans lequel les deux femmes se trouvaient était relativement petit, quatre pièces dont la plus grande faisait office de salon et de salle d'entraînement, une faisant office de cuisine, une autre de salle de bain -peu reluisante mais propre quand même- et pour finir une pièce faisant office de chambre, là-encore ça n'était pas le grand luxe mais ça permettait de se reposer l'esprit tranquille. Un détail dans cet appartement devait sauter aux yeux : l'absence de porte d'entrée, Ce qui rendait de l'intérieur cet appartement totalement invisible, le seul moyen d'y entrer ou d'en sortir était par la fenêtre où la Jedi et la chasseuse de prime étaient entrées.

La Jedi ôta son armure qu'elle déposa sur une sorte de table basse, elle retira ses bottes ainsi que ses blasters gardant juste son pantalon et son débardeur noir. Elle alla s'asseoir dans une sorte de fauteuil face à une fenêtre relativement grande où la Jedi pouvait voir Nar-Shaddaa, le trafic et aussi le l'immeuble qui l'intéressait. Elle isola plusieurs courant de la Force et elle décela chez la chasseuse de prime quelque-chose d'inhabituel... Ainsi elle possédait quelque-chose ayant bien une grande marque dans la Force... Intéressant, mais pas forcément sans danger...


« Détendez-vous un peu! Buvez un verre ça vous fera le plus grand bien! »

La Jedi posa sur la table une bouteille d'alcool de Nar-Shaddaa, un alcool très puissant mais aussi ayant un goût assez agréable. Elle n'avait pas de grands alcool dans sa planque, même Hishow quand il venait ici ne prenait pas le risque d'amener des choses de valeurs. Eleanor se remit à jouer de ses aiguilles, elle s'en planta une au niveau de chaque poignet en revers de la main. Elle effectua un mouvement d'ouverture et de fermeture de ses mains, tout en faisant ça elle s'adressa à la jeune chasseuse de prime.

« Alors déjà quels sont vos dons au combat? Vous préférez un côté statique ou dynamique? »

Eleanor se retira ses aiguilles des poignets et bu un peu d'alcool tout en portant son regard sur la jeune chasseuse de primes.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Dim 11 Aoû - 4:57

La réponse de la femme conforta une nouvelle fois Lénore dans son idée. Sa réponse ne signifiait rien d’autre que d’avouer qu’elle n’avait jamais ressenti la faim, la solitude, ou même la tristesse de l’abandon. Une gentille fifille à son papa qui avait tout eu et qui était devenue chasseuse de primes pour occuper ses longues journées à lézarder dans une demeure aussi vaste que Tatooïne… Elle était méprisante autant qu’hautaine avec elle. Toutefois, Lénore ne dit rien, et ne laissa rien paraître de ce qu’elle pensait réellement. Regarder autour de soi ? A quoi bon ? Les seules choses que Lénore avait pu voir depuis qu’elle était partie de chez elle était la tristesse des gens, les actes des Sith et Jedi… Rien que ne pouvait la pousser à croire qu’un jour ou l’autre les choses changeraient.

« Arrêtez de jouer les immatures, vous en faites trop là ! »

Concrètement, Lénore venait de « passer en mode mission ». Et en face d’elle - une fois de plus – Desétoiles la prenait pour une gamine. C’était à se demander laquelle des deux l’était le plus. Celle qui se prenait pour une tombe muette ? Ou l’autre qui tentait de détendre quelque peu l’atmosphère ? Mais le sujet était tout autre. Apparemment, elle avait - ou tout du moins – voulait mettre un plan en action. Se frottant les yeux, autant de fatigue que de dépit, Lénore garda en mémoire la somme rondelette qu’elle toucherait bientôt pour avoir ramené la tête de sa proie. Même si en ce qui concerne l’objet, ce ne soit un autre souci…

« Si je vous mets à l'épreuve ici nous attirons tout le monde ! N'allez pas croire que ça sera de tout repos ! Alors calmez-vous et laissez-moi faire à moins que vous teniez à ce qu'on meurt ensemble...
C'est en prenant son temps qu'au final on n'en perd pas ! Gardez ça toujours à l'esprit !
»


Miracle ! Elle commençait à lui parler avec déférence et presque une once de bonté ! Il va neiger sur Nar Shaddaa cette nuit ! Même si elle avait raison d’une certaine manière. Plus d’une fois, c’est la précipitation de Lénore qui lui avait valu l’échec d’une mission. La jeune femme avait tout de même touché les crédits en se débarrassant du chasseur de prime, qui lui avait réussi la sienne, mais son propre ego en avait prit un sacré coup. Donc Lénore ne pourrait qu’en apprendre d’avantage sur elle-même avec Desétoiles. Aussi, apprendre à être un peu plus patiente ne lui ferait peut-être pas de mal non plus.

Son envie de l’étrangler commençait à baisser, jusqu’à finir par disparaître. Non pas qu’elle la trouvait agréable dans son genre, mais juste que Lénore pourrait tirer d’elle quelques leçons pouvant lui être utiles dans un avenir plus ou moins proche. Croisant les bras sur sa poitrine, elle la regardait se déplacer sur le toit de l’immeuble, apparemment à la recherche de quelque chose. La délaissant du regard une minute, la Chasseuse de prime observa le gouffre qui séparait les deux bâtiments et ravala sa salive. La terre ferme lui semblait si lointaine et si rassurante à la fois…


« Aller ! Suivez-moi, nous allons chez moi ! La cible ne nous échappera pas mon allié me préviendra en cas de changements ! Et dites à vos éventuels copains qui nous suivent de dégager s'ils veulent pas faire recevoir un trait dans la figure ! »
- Ils ne me doivent plus rien… S’ils me suivent, c’est pour me faire la peau et récupérer la prime… Rien de plus.

Lénore eu un pincement au cœur. Sur Nar Shaddaa elle n’avait jamais eu de connaissances assez proches à qui faire confiance. Que ce soit tout comme elle des humains, ou même des Chiss, ils avaient la fâcheuse tendance à vivre et à être attiré par l’appât du gain. Et s’ils venaient à apporter la tête de celle qui était tant recherché sur Corellia. La somme n’était pas énorme, et d’ailleurs limite insultante, mais tout de même assez élevée pour pousser quelques suicidaires à tenter de la chasser à leur tour. Décroisant les bras, Lénore suivit Desétoiles en silence à l’autre bout du bâtiment. Que voulait-elle faire à l’opposé directe de leur cible ? Cette femme agissait vraiment d’une manière assez étrange. A moins qu’elle n’ait une idée en tête. La réponse apparue aux yeux de Lénore sous la forme d’une barre de fer qu’elle lui tendit. La Chasseuse de prime prit l’objet en main et commença vraiment à se poser des questions quand au bien fondé de ce qu’elle voulait en faire.

« J'espère que vous aimez la tyrolienne au dessus du vide! »
- Il faut bien une première fois à tout dit-on…

Le coup que Lénore sentit dans son épaule l’étonna autant que la manière de parler de son interlocutrice. Elles étaient devenues copines de mission ? Première nouvelle ! Mais avant même de pouvoir parler, la femme utilisa la barre de fer et un câble pendu pour rejoindre un pont de fortune en contrebas. D’ici Lénore distinguait la largeur assez restreinte de ce sur quoi elle devait atterrir. Un simple geste lui fit comprendre qu’il était temps qu’elle fasse de même. Passant le tube au dessus du câble, Lénore le prit à deux mains et se jeta dans le vide. Pour elle, ce genre de chose était vraiment des plus inhabituels. Ses missions se passant le plus clair de leur temps en quelques heures à peine. Arrivée en bas, la jeune femme lâcha la barre et se récupéra sur le pont en posant un genou à terre. A peine était-elle debout que Desétoiles commença à marcher la direction opposée d’où elles étaient.

Le tube les amena rapidement contre le mur du bâtiment sur lequel elles étaient il y a encore quelques minutes. D’une main experte, la femme ouvrit la fenêtre se glissa à l’intérieur et sembla désactiver un quelconque système de sécurité. Sa tête dépassa de l’embrasure de la fenêtre et tandis qu’elle invita Lénore à entrer, reprit la parole.


« Ici nous serons tranquille le temps de savoir comment fonctionne l'autre en combat ! »

Imitant Desétoiles, Lénore se glissa dans la pièce à la manière d’un chat. Après une rapide observation des lieux, la Chasseuse de prime comprit que personne d’autre qu’elles se trouvaient ici. Plus ou moins rassurée, elle scruta plus en avant la pièce qui s’offrait à elle. Grande, vide, et surtout dénuée de porte d’entrée ! Il fallait avoir envie de faire du sport avant même se retrouver au calme. Lénore observa bien la manière dont la pièce principale semblait avoir été faite. Pratique, pratiquement invisible, mais surtout insonorisé. Depuis leur entrée, plus aucun bruit ne parvenait à ses oreilles. Pas même le grondement sourd des speeders en contrebas.

En face d’elle la femme commença à se déshabiller. Lénore eu quelques pas de recul en la voyant retirer ses blasters. Cela, avant de les poser non loin d’elle. Se déplaçant sur le côté, Lénore observa Desétoiles s’affaler dans un étrange fauteuil disposé tout à côté d’une immense fenêtre. Certainement à l’épreuve des tirs de blasters.


« Détendez-vous un peu ! Buvez un verre ça vous fera le plus grand bien ! »
- C’est très agréable de votre part, mais je dois refuser. Je préfère garder les idées claires lors d’une mission. Plus tard peut-être.

Détachant la lanière qui maintenait sa cape au niveau de son cou, Lénore la replia et la posa sur son bras gauche. Son sabre étant toujours dissimulé dans son dos, et sa position de face aidant, la femme ne pouvait distinguer réellement le nombre d’armes qu’elle possédait. Pour le moment, seuls son blaster et sa dague étaient visibles. Mais autre chose dérangea Lénore. Cette femme devait être une utilisatrice de la Force, ou alors elle avait vécu – tout comme elle – une formation afin de la ressentir. Toutes ses manières de faire, de réagir, ou même de regarder… Elle ne le faisait pas comme le commun des mortels, elle semblait utiliser quelque chose de bien plus important et beaucoup plus puissant que d’habitude. Pour preuve, cette coutume d’avoir perpétuellement des aiguilles sur elle… Outre quelques rares races, peu étaient ceux qui en possédaient de telles. Sa mère lui avait tellement fait étudier la grande majorité des proches-humains, qu’à force, Lénore pouvait presque les reconnaître rien qu’à leur manière de parler.

« Alors déjà quels sont vos dons au combat ? Vous préférez un côté statique ou dynamique ? »

Lénore mit quelques secondes avant de répondre. Elle étudiait la question sous tous les angles possibles. Il fallait dire qu’elle ne s’était jamais vraiment posé une telle question non plus. Elle agissait de la manière qui lui semblait la plus judicieuse. Et le plus clair du temps, elle avisait en temps et en heure. Mais pour cette mission, il fallait qu’elle apprenne à la jouer plus finement. Plus discrètement.

- J’ai pris pour habitude de ne me débarrasser qu’exclusivement de ma cible. Je prends le temps d’observer, et mon fusil fait le reste. Néanmoins, si je dois combattre au corps à corps j’ai pour habitude de ne pas salir ma dague… L’utilisation d’autres techniques de combat me semblent plus appropriées. (Lénore fit une pause avant de reprendre, le souffle lent et le regard dans le vide.) Donc pour répondre directement à votre question, j’agis sur le moment. Quelle que soit la manière de faire de mon adversaire, je m’en arrange.

Portant sa main droit vers son visage, Lénore plia et déplia ses doigts l’un après l’autre. Un sourire sadique se dessina sur ses lèvres et ses yeux prirent une teinte plus sombre. Ses idées provenaient des tréfonds de son âme, et comme à chaque fois qu’elle y pensait, l’envie de faire un massacre ressurgissait en elle.

- Sauf pour une poignée d’êtres sans vergogne pour qui seule une mort lente et douloureuse est la possible expiation de leurs fautes… (Puis, se reprenant.) Mais le sujet n’est pas là. J’avoue être tout aussi curieuse d’en savoir un peu plus sur vos capacités. Votre proposition à propos du passage sur les speeders m’a attiré l’attention… Car peu sont ceux qui sont capable de réaliser de tels exploits. N’ais-je pas raison ?

Sa phrase pouvait porter à double sens. Néanmoins Lénore n’insinuait rien, elle cherchait et glanait quelques informations qu’elle considérait comme utiles par la suite. Si cette femme était aussi forte qu’elle était arrogante, alors il valait mieux l’avoir avec soi, que contre soi… Et quitte à perdre une partie de la prime, Lénore garderait la vie sauve. Mais rien n’était encore décidé.


Dernière édition par Lénore Dunkel le Lun 19 Aoû - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Jeu 15 Aoû - 3:04


Eleanor était une casse-cou de naissance, depuis qu'elle était enfant elle avait toujours aimé les sensations fortes, tout ce qui touche au risque et à la gymnastique, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait orienté son apprentissage sur l'Ataru mais avec la manière d'agir du plus grand duelliste en Ataru que la Galaxie ait eu : Maître Yoda.

Dans l'appartement Eleanor vit que la jeune femme ne semblait guère d'humeur à s'asseoir, prendre son temps et se détendre un peu. Elle refusa le verre que la Jedi lui proposait, elle ne devait pas tenir correctement l'alcool...


- C'est très agréable de votre part, mais je dois refuser. Je préfère garder les idées claires lors d'une mission. Plus tard peut-être.

« Comme vous voudrez! Je compte pas vous faire boire pour vous faire parler, ça ne serait pas très malin! »

Elle laissa un sourire se dessiner sur son visage et but encore un peu en se calant bien correctement dans son fauteuil, elle écouta la jeune femme discuter de sa manière d'agir sur ses missions. Apparemment elle était une excellente tireuse et aussi Eleanor sentit qu'elle lui cachait quelque-chose, enfin dans sa voix car la Jedi savait déjà que la jeune femme possédait un sabre laser sur elle... Eleanor l'avait senti via l'énergie que le cristal dégageait, chaque cristaux laissait une marque dans la Force et celui de la jeune femme était aisément identifiable étant donné sa proximité et le fait qu'elle était avec la Jedi depuis un long moment.

- J’ai pris pour habitude de ne me débarrasser qu’exclusivement de ma cible. Je prends le temps d’observer, et mon fusil fait le reste. Néanmoins, si je dois combattre au corps à corps j’ai pour habitude de ne pas salir ma dague… L’utilisation d’autres techniques de combat me semblent plus appropriées. Donc pour répondre directement à votre question, j’agis sur le moment. Quelle que soit la manière de faire de mon adversaire, je m’en arrange.

« D'accord! Quand vous dites "l'utilisation d’autres techniques" je suppose que vous parlez d'éventuelle prise, voir de l'utilisation d'une arme peu habituelle pour une chasseuse de prime... »

Eleanor laissa flotter le sous-entendu sur ce qu'elle voulait dire... Elle se contenta de boire tranquillement en ôtant les aiguilles qu'elle avait plantées pour les remettre dans son étuis, tout en écoutant la jeune femme qui sembla perdre momentanément le contrôle de sa rage et de son envie de sang.

- Sauf pour une poignée d’êtres sans vergogne pour qui seule une mort lente et douloureuse est la possible expiation de leurs fautes…

La Jedi n'ajouta rien tout en buvant un peu d'alcool.

Mais le sujet n’est pas là. J’avoue être tout aussi curieuse d’en savoir un peu plus sur vos capacités. Votre proposition à propos du passage sur les speeders m’a attiré l’attention… Car peu sont ceux qui sont capable de réaliser de tels exploits. N’ais-je pas raison ?

« Mes capacités sont : distance avec blasters et corps à corps via des prises et des saisies mortelles! » Elle sourit à sa question mais ne chercha pas à l'esquiver. « Vous avez tout à fait raison! Mais depuis que je suis enfant je suis une casse-cou et ce genre de choses ont le dons de me mettre en forme avant une mission! »

La Jedi posa tranquillement son verre vide et posa les pieds sur la table basse en ajustant un peu le dossier de son fauteuil, elle ferma un instant les yeux se laissant submerger par la Force pour se détendre et délasser ses muscles. Depuis que la Guerre avait commencé et qu'elle avait revu les champs de batailles elle ne dormait que peu de temps, environ quatre heures par nuit et le reste du temps elle méditait pour se reposer, mais là elle commençait à accuser un peu le coup, bien-sûr elle demeurait toujours réactive et ses facultés étaient à 100%, mais à la fin de la mission durant le voyage de retour elle profiterait du moment pour dormir un peu. Elle fit attention de ne pas faire léviter des objets autour d'elle comme il était fréquent de voir lors des méditations où la concentration est intense. Là elle se laissa plus aller tranquillement en s'assurant d'aucun mouvement d'agression de la part de la chasseuse de prime... Si elle avait pus elle aurait bien pris quelques heures de repos mais le moment était trop mal choisi pour le faire.

Eleanor fini par rouvrir les yeux, cette petite minute d'immersion totale dans la Force lui avait fait le plus grand bien, puis elle se leva tranquillement en restant en chaussette puis elle écarta doucement le fauteuil dans le lequel elle était assise et fit signe à la chasseuse de prime de la suivre pour se placer à une extrémité de la pièce, elle remit sa ceinture avec ses blasters puis indiqua à la jeune femme comment elles allaient procéder pour l'entraînement.


« Commençons donc les réjouissances! Pour savoir comment chacune réagi on s'observera pour la distance et au corps à corps ça sera l'une contre l'autre! »

La Jedi activa une dizaine de drones de petites tailles qui flottèrent dans la pièce. Ils étaient plus gros que des sphères d'entraînement Jedi, mais ils avaient un système de laser identique à ceux-ci.

« Je commence! »

Eleanor se tourna immédiatement et fit face à ses adversaires en attaquant directement via une roulade en diagonale se dirigeant vers un des murs. En effectuant se mouvements elle dégaina ses blasters et tira en croisé sur deux drones qui tombèrent. La Jedi enchaîna son action sans perdre un instant en effectuant une course murale pendant laquelle elle alluma trois drones supplémentaires puis, elle utilisa sa vitesse pour sauter en l'air depuis en prenant l'élan directement sur le mur. Dans son saut elle tira sur trois drones supplémentaires et rengaina ses blasters pour atterrir fluidement à côté des deux derniers "adversaires" qu'elle termina via un coup de pied retourné dévastateur. La Jedi avait montré à la chasseuse de prime sa manière de faire pour combattre, qu'elle aimait les mouvements dangereux mais aussi que cela la rendait terriblement dur à viser car elle était perpétuellement en mouvements combat et qu'elle avait la vitesse de son côté face à n'importe quel type d'adversaire qu'il soit à distance ou au corps à corps.

La Jedi retira les drones qui avaient servi et en activa d'autre pour que la chasseuse de prime s'amuse dessus, ça ne lui poserait guère de problèmes normalement mais au moins cela montrerait comment elle agit en cas d'attaque contre un groupe ce qui risquait fortement d'arriver quand elles se trouveraient en face de la cible. La Jedi alla tranquillement s'appuyer contre le mur de son point de départ et observa la jeune chasseuse de primes faire, cette observation allait être source d'information importante pour la Jedi et une fois qu'elle saurait la manière de combattre de sa "copine de mission"... Eleanor avait déjà partiellement élaboré une stratégie et cela allait l'aider à savoir si elle pouvait continuer à planifier ce genre de tactique ou partir quelque toute autre chose.


« Ne vous retenez pas! Réduisez-les en miettes si ça vous chante! »

La Jedi ne voulait pas qu'il y ait de retenues, ses drones étaient là surtout pour l'entraînement et elle en avait des caisses dans la planques ce qui lui permettait de s'entraîner à chaque fois qu'elle venait ici ou même quand Hishow était là il pouvait le faire. Eleanor détacha ses blasters pour les reposer sur la table et reporta son regard sur la jeune chasseuse de prime.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Lun 19 Aoû - 2:01

Prenant un malin plaisir à tourner autour du pot, Lénore continuait de parler de ce qu’elle savait tout en omettant certaines de ses connaissances. Peu de chasseurs de primes avaient eu la chance de suivre une partie de l’entrainement des Jedi. Et contre toute attente, Lénore avait fait partit de cette poignée de chanceux. Certes, ses parents ne l’avaient pas ménagé, il l’avait même presque poussée à être Jedi à son tour. Sans résultats. En face d’elle, Desétoiles semblait boire ses paroles en silence. Jusqu’au moment où la question que Lénore craignait assez peu fini par arriver.

« D'accord! Quand vous dites "l'utilisation d’autres techniques" je suppose  que vous parlez d'éventuelle prise, voir de l'utilisation d'une arme peu habituelle pour une chasseuse de prime... »

Laissant la réponse en suspend – tout du moins pour le moment – Lénore reprit ses explications. Et tout en observant le moindre geste de la femme qui se tenait devant elle, remarqua la dextérité avec laquelle les aiguilles étaient manipulées, puis rangées l’une après l’autre dans leur étui. De plus en plus intriguée, Lénore fini ses explications. Calmement mais sûrement, elle s’approcha de la fenêtre. S’adossant à l’embrasure de cette dernière, la chasseuse de prime regarda au-dehors une nouvelle fois. Elle s’était écartée de leur entrée à plusieurs reprises durant ses explications. Et ce, afin d’avoir une vision globale de l’endroit où elles se trouvaient.

Jusqu’à maintenant, Lénore n’avait ressenti aucune animosité assez puissante contre elle provenant de la femme qui l’accompagnait depuis quelques heures. Toutefois, il était plus sage de prévenir ses arrières. Ne pas connaître un lieu peu rapidement devenir une tare difficile à contrer. Et en repensant à ça, Lénore fouilla dans sa mémoire afin d’y retrouver les plans qu’elle avait aperçu chez son commanditaire. La tour dans laquelle se cachait son homme n’était pas immense. Mais sans une carte exacte comme celle qu’elle avait tenue en main durant son entretient, elles risqueraient fort d’avoir du mal à y entrer… Et surtout de s’y retrouver.

Aussi calmement qu’elle le pouvait, la jeune femme remis ses sens en éveil. Son instinct allait sûrement être mit à rude épreuve d’ici peu. Effectivement, elle devait compter sur une présence dont elle ne savait pratiquement rien, jouer sur deux tableaux foncièrement différents. Et sortir de cette histoire sans le moindre mal. Mais pour ça, elle se devait d’en savoir un peu plus sur cette femme qui ne lui avait encore rien donné de concret sur elle. A par peut-être un nom qui sentait le mensonge à plein nez…


« Mes capacités sont : distance avec blasters et corps à corps via des prises et des saisies mortelles ! Vous avez tout à fait raison ! Mais depuis que je suis enfant je suis une casse-cou et ce genre de choses ont le don de me mettre en forme avant une mission ! »
*C’est ça… Et moi je suis une suicidaire patenté qui prend son pied quand elle va faire ses courses…*

Un peu plus et Lénore aurait prit ce que la femme disait pour une insulte. Mais tout en pesant le pour et le contre elle se rendit compte qu’elle non plus n’avait pas joué franc-jeu dès le début. Ensuite, dire à une personne qui recherche le même artefact que vous, que la seule chose qui compte au final c’est d’en sortir vivant, et de préférence sans elle… N’est pas chose simple à dire. Malgré tout, elle savait déjà qu’elle utilisait certaines techniques de combat au corps à corps. Plutôt pratique en cas d’extrême nécessité. Mais pas forcément la meilleur des manières de faire aux yeux de la chasseuse de prime. Elle qui préférait nettement réduire au silence les fauteurs de troubles. Car assommer quelqu’un était une chose aisée. Le plus gros souci n’était autre que la durée de son sommeil… S’il se réveillait trop tôt, il pouvait donner l’alerte…

Les mouvements de la femme firent prendre à Lénore un semblant de recul. Que faisait-elle ? Comme si le moment de dormir était arrivé ! La chasseuse de prime l’observa retirer ses bottes et poser ses pieds sur la table basse. Ses choix semblaient de plus en plus tenir du grand n’importe quoi. En mission, il n’y avait jamais de temps pour se reposer, et encore moins pour dormir. Parfois, il lui arrivait de devoir rester éveillée plusieurs nuits d’affilé juste pour observer une proie. Mais là, semblait-il que ce soit dans les habitudes de cette femme. Certainement que son arrogance avait fini par lui monter à la tête, et lui ayant supprimé tout sens de la logique, la poussait à réagir de cette manière.

Finalement elle se releva, fraiche comme une fleur au matin. Poussa son fauteuil, et encouragea Lénore à la suivre dans une extrémité de la pièce. C’est bon ? Elle s’était enfin décidée à passer à l’action ? Même si leur petite discussion ne l’avait pas dérangée, Lénore avait une mission à accomplir. Et plus tôt elle quittait Nar Shaddaa, mieux elle se porterait. Qui plus est si elle réussissait à se débarrasser de cette femme qui lui laissait un sentiment étrangement désagréable depuis leur rencontre. En parlant d’elle, elle avait récupérer ses blaster et se remit à parler d’un ton toujours aussi serein.


« Commençons donc les réjouissances! Pour savoir comment chacune réagi on s'observera pour la distance et au corps à corps ça sera l'une contre l'autre! »

Un peu moins d’une douzaine de drones s’activèrent en un ensemble mouvementé. Ils se mirent à flotter ça et là dans la pièce. Ces créations mécaniques devaient très certainement êtres les cibles à abattre pour cet « entrainement ».

« Je commence! »

Dans une suite de mouvements rapides autant que précis, Desétoiles avait réduit à néant les drones avec une facilité déconcertante. Sa vitesse, sa précision, et surtout son manque de peur avait presque étonné Lénore. Par le passé elle avait bien rencontré un autre homme qui s’était montré presque aussi déterminé qu’elle, mais d’une manière tout autre. Les drones détruits se retirèrent et laissèrent place à une nouvelle vague qui allait être la sienne. Le plus simple pour Lénore aurait été d’utiliser une de ses sphères électromagnétiques qui auraient désactivées les perceptions des drones, et cela avant de les pousser à l’autodestruction. Mais Desétoiles attendait autre chose apparemment. Et si la chasseuse de prime devait se montrer comme elle était réellement au blaster, il lui manquait quelque chose : l’obscurité.

« Ne vous retenez pas! Réduisez-les en miettes si ça vous chante! »
- Ne venez pas vous plaindre du ménage que vous aurez à faire après mon passage…

Un clin d’œil amusé de Lénore à l’autre femme, et elle s’avança de quelques pas avant de dégainer son propre blaster. Lorsque les drones se mirent en mouvement, la chasseuse de prime tira sur les suspensions lumineuses plongeant la pièce dans une semi-obscurité dont la seule lumière provenait de l’extérieur du bâtiment. Le temps que les drones la détectent avec son émanation de chaleur, Lénore en avait profité pour en descendre trois. Un de plus se vit être planté dans le mur, juste au dessus de la tête de Desétoiles lorsque la dague de Lénore traversa les ténèbres. Les tirs fusaient par endroits, et Lénore en évita un de justesse en se plaçant contre le fauteuil qui se retrouva rapidement criblé de tirs de lasers.

*Amusant, vraiment…*

Sautant par-dessus le fauteuil, Lénore laissa tomber une petite sphère cristalline sur laquelle elle marcha afin de l’écraser. Un nuage épais et froid la recouvrit et tandis que les drones tentaient de la retrouver elle finit par en abattre trois autres. Finalement, en quelques secondes il ne lui en restait plus beaucoup. Le froid qui l’entourait se dissipa, laissant une Lénore entourée des trois derniers drones qui formait un parfait triangle équilatéral juste au niveau de sa tête. Les canons laser des robots se mirent en charge, prêt à tirer. Et au moment, où leurs tirs allaient partir, Lénore fit un mouvement circulaire, et les drones tombèrent sur le sol, tranché en deux dans leur largeur.

S’approchant de la femme, Lénore désactiva son sabre laser et le rattacha à sa ceinture. Posant une main contre le mur tout à côté de son épaule, elle décrocha sa dague et la rangea à sa place habituelle. Son blaster ne lui avait pas réellement servit cette fois-ci. Comme rarement d’ailleurs. Lénore préférait le combat à l’épée plus que l’utilisation d’un blaster. Mais cela, elle le devait aussi à ses parents…


- Désolée pour les dégâts. Vous me donnerez la note pour l’achat de votre nouveau fauteuil… (S’étirant les bras au dessus de la tête, Lénore rejeta sa tête vers l’arrière avant de reprendre.) Vous avez vu ce que vous vouliez voir j’espère…

L’utilisation de son sabre laser n’avait pas été volontaire. Montrer à une parfaite inconnue sa manière de combattre était une chose, celle de dévoiler une de ses cartes maîtresses en était une tout autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Jeu 22 Aoû - 11:34

HRPG : Certaines actions sont des attaques qu'on peut voir dans des combats de catch, j'ai placé entre parenthèses le nom de certains mouvements pour que tu puisses rechercher sur Google si jamais tu ne comprends pas ma description. Tu tomberas souvent sur de courtes vidéos te montrant l'action Wink



La Jedi sentait chez sa compagne de mission que cette dernière était sceptique à tout ce qu'elle disait, Eleanor avait toujours trouvé ça incroyable que les gens ne supportent pas qu'on leur fasse des cachotteries alors qu'eux n'hésitaient pas à le faire. Eleanor n'était pas dupe elle savait que la chasseuse de primes n'était honnête à 100% avec elle et de cela la Jedi ne pouvait non-plus être honnête à 100% avec elle, une équipe marche sur un pied d'égalité, une cachoterie est égale à une autre ainsi va la réussite. Pourquoi Eleanor faisait ça alors que c'est contraire à l'honnêteté prôner par l'Ordre Jedi? Parce que, stratégiquement parlant, si elle était honnête avec Syanka cette dernière allait avoir beaucoup plus d'atouts contre la Jedi si elle décidait de la trahir et malgré la puissance d'Eleanor elle ne tenait pas à en faire usage contre la chasseuse de primes qui malgré son côté enfantin quand elle s'y mettait demeurait quand même quelqu'un de solide et avec qui l'entente ne pouvait pas immédiatement déboucher sur quelque-chose de mauvais.

La Jedi laissa la chasseuse de primes y aller pour montrer ce qu'elle valait, la Jedi demeurait attentive et très concentrée sur sa partenaire qui devait déjà avoir retenu la manière de combattre de la Jedi. Eleanor avait préféré la rapidité et le risque pour venir à bout en un temps records de ses ennemis maintenant il restait à voir comment la chasseuse de primes allait travailler... Sa petite phrase avant de commencer eu pour effet l'apparition d'un petit rictus amusé sur le visage de la Jedi qui répondit directement après :


- Ne venez pas vous plaindre du ménage que vous aurez à faire après mon passage…

« Là-dessus vous n'avez rien à craindre! »

Syanka se lança à son tour en plongeant la pièce dans une semi-obscurité et enchaînant des mouvements basés surtout sur la vitesse mais aussi sur la tromperie de l'adversaire... L'idée en elle-même n'était pas mauvaise et assez efficace, la Jedi n'allait pas critiquer la manière de combattre de la chasseuse de primes, elle se faisait simplement une idée sur la chose. Quand celle-ci sortie son sabre laser la Jedi n'eut aucune réaction car elle l'avait senti depuis un long moment... La maîtrise de l'arme ne fut pas mauvaise, mais pas optimale non-plus, la Jedi remarqua de nombreuses erreurs dans son maniement, pas forcément mortelles, mais qui, contre un adversaire expérimenté, le deviendraient.

- Désolée pour les dégâts. Vous me donnerez la note pour l'achat de votre nouveau fauteuil... La Jedi balaya le léger carnage du regard comme si cette petite destruction de matériel n'était rien à ses yeux. Vous avez vu ce que vous vouliez voir j'espère...

Tout en acquiesçant tranquillement Eleanor répondit :

« J'ai vu tout ce que je voulais voir! Il ne reste plus que le corps à corps et tout sera bon! »

Eleanor ne commenta pas la manière de faire au sabre laser de la jeune femme pour éviter de se trahir même si ça la démangeait de dire à la jeune femme de corriger certaines choses qui étaient vraiment laide à voir pour quelqu'un qui manipule un sabre laser. Elle n'était pas là pour jouer la professeure, en tout cas pas pour le sabre laser, pour le reste elle pourrait bien lui apprendre certaines choses comme calmer ses émotions en cas de besoin, avoir une meilleure approche de son corps ou encore mieux se dissimuler dans l'environnement. La jeune femme, à l'instar d'énormément de personnes, n'utilisait pas son environnement comme un véritable atout, certes elle savait se mettre à couvert et esquiver les tirs, mais elle n'utilisait jamais l'environnement pour surprendre, prendre de la vitesse ou encore attaquer d'une manière qu'aucun ennemi ne puisse la voir venir avant que le coup, mortel ou non, soit déjà sur lui.

Pour la suite de l'entraînement Eleanor fit signe de se placer en plein centre de la pièce mais même en sachant que son adversaire possédait un sabre laser elle ne montra ni signe de peur ou de manque de confiance en elle. Son cœur battait normalement et son esprit était aussi tranquille que le silence de l'espace.


« Pour ce combat vous avez carte blanche tant que vos blasters n'interviennent pas! Concernant toutes vos autres armes, et j'insiste bien sur le toute, vous pouvez les utiliser! »

Eleanor ne comptait plus le nombre de fois où elle avait affronté des adversaires possédant un sabre laser quand elle n'en possédait pas ou qu'elle n'avait pas la possibilité d'utiliser le sien. C'est pour palier à cela qu'aujourd'hui elle était une des rares Jedi de la Galaxie à utiliser la technique du Tràkata qui pouvait être utilisée en possédant un sabre en main ou non... Juste avant de commencer la Jedi ajouta une dernière chose :

« Ne retenez pas vos coups quels qu'ils soient! »

La Jedi s'inclina rapidement en signe de fairplay et de respect pour ce combat entraînement, pour elle saluer un adversaire n'était pas un geste anodin, certain le trouvait stupide, d'autre n'y prenait pas attention et d'autre le trouvait poli et agréable. Syanka pouvait bien l'interpréter comme elle le voulait ça ne gênait pas Eleanor, cette dernière préférant directement enchaîner sur sa posture de combat : sa jambe gauche en avant, sa jambe droite en arrière -ses pieds formaient un triangle rectangle avec son pied gauche formant l'angle A de l'hypoténuse et son pied droit formant le côté opposant à l'angle A. Son torse était dans la continuité de ses jambes avec un angle de 45° sur la droite, ses bras en avant, le bras gauche légèrement plus haut et pus avancé que le droit. Son visage était entièrement face à l'adversaire et son regard était planté dans celui de la chausseuse de primes. Cette posture, bien que peu compliquée, était d'une stabilité et d'une flexibilité à toute épreuve, ainsi la Jedi s'assurait toujours un point d'appuis excellent, son centre de gravité parfaitement maîtrisé et elle était capable d'attaquer ou de se défendre avec tous les points de son corps. Cette grande mobilité était également d^pu au fait qu'elle pouvait changer d'angle d'attaque extrêmement facilement et sans avoir à mettre en danger son corps en l'exposant durant une demi-seconde à son adversaire, car face à un adversaire expérimenté cette demi-seconde pouvait être la cause d'une défaite.

La Jedi partie immédiatement à l'attaque dés que la Syanka fut prête avec un coup de pied sauté. Elle prit appuis sur son pied droit (pied arrière) et soulevant sa jambe gauche en l'air, mais au dernier moment son pied d'attaque fut le droit qu'elle ramena en hauteur pour attaquer la tête de la Syanka (cf Brogue Kick). Elle enchaîna immédiatement son action en retombant sur ses pieds et en sautant en l'air pour lancer un coup de pied retourné. Elle ne fit guère attention de savoir si elle l'avait touché totalement ou partiellement, elle voulait réduire la distance entre elle et Syanka pour finalement se mettre à la coller presque physiquement en esquivant ses attaques. Dans le pur style de l'Ataru qui consistait à un déluge de coups très rapides Eleanor avait réduit la distance avec son opposante et elle passa cette fois en Tràkata pour pouvoir glisser telle une anguille autour de son adversaire. Elle parvint à esquiver un coup direct et passa dans le dos de son adversaire et profita de la vitesse pour tourner sur elle-même et envoyer son pied dans la figure de la chausseuse de primes (cf Mick Kick).

La Jedi avait toujours préféré le langage de ses pieds à celui de ses poings qu'elle trouvait moins efficaces et moins puissants. Ses coups pieds étaient précis et puissants, Eleanor ne retenait pas ses coups et si la chasseuse de prime s'en mangeait un dans la figure elle pouvait s'attendre à une violente douleur voir même avoir le nez en sang. Malgré la puissance qu'Eleanor mettait et sa rapidité d'exécution elle demeurait infatigable et poursuivait ses attaques et ses esquives, elle bougeait en gardant un rythme respiratoire ordinaire et son visage affichait la même expression sereine et tranquille. La Jedi ne paraît que rarement les actions de son opposante, préférant l'esquive qui lui permettait de repartir à l'attaque rapidement avec un nouveau coup de pied. Le but d'Eleanor était d'user son adversaire sous ses actions en l'entraînant peu à peu vers l'épuisement et un ralentissement de sa part, car là où son opposant se fatiguait à bouger Eleanor regagnait sa respiration et pouvait ainsi tenir plus longtemps. Sa maîtrise complète de la Forme IV - Ataru était aussi un des points de son endurance car quand elle maniait le sabre laser elle utilisait la Forme IV de la même manière que Yoda en son temps avec des mouvements aussi rapides et aussi dangereux que celui du plus grand Maître Jedi de tous les temps.

Eleanor attendait que la chasseuse de prime utilise une de ses armes que ce soit sa dague ou son sabre laser pour utiliser une technique simple de contre car même si elle pouvait terminer rapidement via une prise elle devait d'abord s'assurer d'un détail... La jeune femme allait-elle utiliser ses armes? Bonne question mais dans tous les cas si elle ne les utilisait pas la Jedi avait une autre technique en tête pour clôturer le combat...

Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Ven 30 Aoû - 9:32

Spoiler:
 

Laissant la femme lui répondre, Lénore l’observait en silence. Son visage quoi qu’impassible, semblait être parsemé de questions. Tout en restant silencieuse, Lénore ralentissait volontairement son rythme cardiaque. Sa respiration se faisant plus lente. Son sternum allait et venait, lui faisant bomber sa poitrine avant de redescendre doucement. Ainsi, Lénore pouvait reprendre ses esprits après s’être presque emportée durant ce simulacre de combat. Toutefois, la voix de Desétoiles la tira de ses réflexions.

« J'ai vu tout ce que je voulais voir ! Il ne reste plus que le corps à corps et tout sera bon ! »

Acquiesçant de la tête, Lénore préféra rester silencieuse. Il ne restait donc plus que cet « entraînement » de combat au corps à corps avant de pouvoir entrer dans le vif du sujet. Invitée à se rendre au centre de la pièce, Lénore s’exécuta et s’y rendit toujours en silence. La Chasseuse de Prime ferma les yeux et commença à se préparer mentalement autant que physiquement à la suite. Depuis des années elle avait travaillée sa manière de combattre au corps à corps. La majorité du temps en solitaire, apprenant en observant ses propres adversaires. Quand à ceux qu’elle laissait en vie, ils lui apprenaient en retour leurs manières de combattre. Ainsi, Lénore avait fini par mettre au point une technique de combat, qui même si elle semblait aux premiers abords faible, s’avérait être d’une efficacité mortelle.

« Pour ce combat vous avez carte blanche tant que vos blasters n'interviennent pas ! Concernant toutes vos autres armes, et j'insiste bien sur le toute, vous pouvez les utiliser ! »

A quoi pouvait bien lui servir ses armes ? Ce n’était finalement qu’un test. Et utiliser sa dague, ou pire encore, son sabre, n’aurait été qu’une preuve – quoi qu’erronée - du fait qu’elle avait peur de celle qui lui faisait face. Non, loin de là d’ailleurs. Lénore combattrait à armes égales. Et même si l’envie venait d’utiliser sa dague, ne serait-ce que pour contrer un coup un peu trop puissant, elle utiliserait une position de défense appropriée.

« Ne retenez pas vos coups quels qu'ils soient ! »

Desétoiles se pencha légèrement en avant. Certainement une manière pour elle de saluer son adversaire avant ce combat. Passablement étonnée, Lénore l’imita comme le lui avait apprit un jour sa mère. Son poing droit appuyé dans sa paume gauche, et tout comme celle en face d’elle, la Chasseuse de Prime se pencha en signe de respect. Tout en observant les mouvements de la femme en face d’elle, Lénore prit en même temps une position d’attaque autant que de défense. Ses deux jambes s’écartèrent légèrement, juste assez pour lui permettre d’avoir une meilleure prise sur le sol. Le bras droit en avant, le gauche plus proche de sa poitrine, la jeune femme laissait les doigts fins alignés sur son avant-bras.

Sans crier gare, Desétoiles attaqua Lénore. Dans une feinte quasiment parfaite, ses pieds firent un mouvement hypnotique que Lénore contra à sa manière. Appuyée sur sa jambe gauche, la Chasseuse remonta sa jambe droite, son genoux touchant presque son ventre et son pied droit appuyé sur le genou de sa jambe droite. Tout en faisant ce mouvement, Lénore remonta son bras droit vers l’arrière, légèrement plié et mit le gauche en avant. De cette position elle pu contrer sans trop de soucis la technique qui afflua devant elle avant de retomber sur le sol sans qu’elle n’eu le moindre choc. Seul l’air qui fut déplacé entre les deux femmes la toucha au visage. Toujours concentré à son paroxysme. Lénore continua d’esquiver les attaques à sa manière. Le coup de pied qui passa devant elle, fut à son tour esquivé par les mains de Lénore. Les paumes vers l’avant, pouce contre pouce, et les muscles tendus, le pied s’arrêta contre un mur de chair et d’os. Cette technique n’était utilisée que très rarement par la jeune femme, car, comme pour son sabre laser, elle ne l’utilisait qu’en dernier recours… Néanmoins, Lénore possédait encore beaucoup de techniques afin de contrer les coups.

Sentant le danger derrière elle, Lénore resta immobile tandis que le coup parti. Une nouvelle fois, il s’agissait d’un coup de pied. Quoi que légèrement plus impressionnant – car envoyé par l’arrière – ce dernier n’en était pas dénué de failles. S’abaissant au dernier moment, Lénore le mollet gauche posé sur le sol, et le genou droit plié vers l’avant se retourna et frappa de ses mains le pied de Desétoiles. Utilisant la technique qu’on lui avait apprit sous le nom de « cercle de lune », Lénore fit tournoyer ses bras par-dessus sa tête. Ses bras exécutaient un mouvement circulaire, ressemblant un demi-cercle parfait. Ses bas à la base plié, les coudes de part de d’autre de ses côtes finissaient leur voyage en étant étendus. Les doigts toujours accolés les uns aux autres, rajoutant de la puissance à son coup. Revenue à une position semi verticale et ayant reprit une certaine distance avec Desétoiles, Lénore la regarda en silence.

Se mettant sur le côté, Lénore leva les bras et les abaissa d’un coup sec. Tendus à l’extrême comme depuis le début de leur combat. Enchaînant sur une seconde attaque, la jeune femme s’abaissa avant de se relever en prenant appuis sur sa jambe gauche, et leva la droite au niveau de la tête de Desétoiles. Son coup à peine envoyé, Lénore la frappa en plaçant ses mains vers l’avant. Les deux bras en parallèle. D’une certaine manière ses techniques de combat, la laissaient régulièrement en signe de faiblesse. Mais cela n’était finalement qu’une apparence trompeuse, car à chacun de ses mouvements, Lénore prévoyait plusieurs manières d’éviter les attaques. D’ailleurs, à la différence de la Chasseuse de Prime, Desétoiles n’utilisait presque qu’exclusivement que ses jambes. Là où Lénore réalisait des mouvements fluides et liants ses bras et ses jambes, son adversaire se contentait d’esquiver sans même chercher à contrer… Etrange manière de combattre…


*Elle cherche à me mettre à mal ou quoi ? Si elle croit y arriver… Il va lui falloir prendre son mal en patience…*

Tout en se déplaçant dans la pièce, Lénore contrait les coups de son adversaire de diverses manières. Même si la plupart du temps elle préférait éviter les coups, la jeune femme prenait plaisir à affronter une adversaire aussi impressionnante. Ses coups ne visaient pas les points vitaux, somme toute qu’elle ne voulait vraiment pas la tuer. Néanmoins, elle continuait à l’a harceler de coups, et tant que Lénore évitait et contrait, alors elle pourrait toujours s’exténuer toute seule… Son cœur ralentissait, sa respiration était calculée. Tout en elle vibrait en une osmose parfaite. Ce combat aurait pu durer des heures ; et quand bien même cela aurait été le cas, Lénore n’allait pas s’arrêter en si bon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Lun 2 Sep - 15:23

La jeune chasseuse de prime était relativement rapide et analysait bien les situations, mais Eleanor ne voulait pas lui laisser la moindre chance de vraiment suivre sa manière de se battre. D'une manière générale Syanka ne pouvait pas vraiment analyser la technique de la Jedi qui n'utilisait aucun coup prédéfini ou un enchaînement habituel, elle utilisait sa technique pour toujours bouger et ne jamais suivre un plan de combat comme certain combattant faisait en enchaînant une série de coups directs. À quelques reprises Eleanor utilisa le salto arrière pour éviter des actions et même si ça la démangeait d'utiliser un coup de pied spécial quand elle faisait cela elle ne l'utilisa pas pour éviter que Syanka ait trop l'euphorie du combat...

La Jedi esquiva les quelques attaques de la chasseuse en conservant toujours avec elle une proximité que beaucoup d'adversaires qualifieraient de dangereuses. Elle voyait bien que la chasseuse de prime n'était pas du genre à s'essouffler ce qui n'était pas une mauvaise chose mais Eleanor avait un avantage que Syanka, à l'instar de ses autres adversaires, oubliait complètement : ses aiguilles. La Jedi avait toujours ça et elle avait prévenu son opposante avant le combat qu'elle pouvait utiliser toutes ses armes de corps à corps. Elle se contenta d'esquiver encore quelques attaques puis elle décida qu'elle en avait vu suffisamment pour savoir comment se battait sa partenaire pour leur futur attaque. Elle changea sa tactique durant un instant pour que son adversaire place un coup de poing, elle esquiva de nouveau l'action et glissa dans le dos de son adversaire et elle saisie le poignet attaquant, elle lui tordit le bras pour qu'il la suive dans son mouvement et qu'elle se retrouve bloquée un bras tordu dans son dos saisit fermement. Dans le feu de l'action Eleanor saisit une aiguille et elle posa la pointe contre la peau de la jeune femme juste assez pour qu'elle la sente sans que celle-ci ne traverse sa peau et elle lui dit d'un ton puissant :


« Stop! »

Eleanor ne le répéta pas mais devant la puissance de sa voix elle ne voulait pas que la chasseuse de prime continue le combat.

« Si vous bougez cette aiguille se plantera dans votre cou et vous mourrez! »

Cette technique d'acupuncture était utilisée par Eleanor pour paralyser son adversaire mais cette paralysie signifiait la fin de la vie de son opposant qui ne pouvait plus bouger quoi que ce soit... Eleanor recula et relâcha la jeune femme tout en rangeant son aiguille dans son étui et elle l'invita à s'asseoir dans un des fauteuils qu'elle alla chercher dans une pièce voisine. Eleanor s'assit tranquillement, elle ne considéra pas ce combat comme une victoire ou comme quoi que ce soit, la Jedi savait comment la chasseuse de prime se battait et celle-ci savait comment Eleanor se battait et aussi qu'elle possédait une arme extrêmement dangereuse : ses aiguilles. La Jedi lui avait montré que même dans sa manière de combattre elle était quelqu'un qui aimait les mouvements acrobatiques et bien que ceux-ci soient dangereux ils demeuraient extrêmement agressifs et demandaient sans cesse une vigilance pour éviter de s'en manger un.

« Vous vous battez bien! Comme beaucoup avant vous n'avez pas fait attention à l'une de mes armes les plus redoutables, mais étant donné que ce n'était qu'un entraînement vous êtes l'une des rares à avoir survécu quand j'utilise ça! »

Elle marqua une pause en se calant mieux dans son fauteuil. Elle n'expliqua pas à la chasseuse de prime ce qui lui serait arriver si elle lui avait planté l'aiguille dans le cou, parce que ça pouvait ne pas intéresser celle-ci et parce que la Jedi ne voulait pas avoir l'air de tout détailler dans ses actes pour les justifier. Si Syanka voulait des détails elle pouvait demander auquel cas Eleanor lui répondrait et lui donnerait les détails sinon elle laisserait parler le silence.

« Si vous avez des questions à me poser allez-y sinon en bon hôte que je suis je vous laisse manger et dormir! Si vous voulez vous détendre mes aiguilles et mes talents sont à votre disposition! Nous irons chercher ce que nous voulons dans 12h standards! À moins que vous ayez autre chose à faire avant! »

Elle avait ajouté la notion de se détendre avec ses aiguilles car Eleanor ne pratiquait pas que l'acupuncture mortelle, elle le pratiquait aussi pour un effet bienfaisant et détendre les muscles. Ses aiguilles étaient aussi bénéfiques que fatales entre ses mains mais elle ne tuerait pas Syanka puisque la fois où elle avait pu le faire elle ne l'avait pas saisie alors que la chasseuse de prime était à sa merci. Pour la mission, du point de vue rotation de la lune des contrebandiers, Eleanor tapait dans ce qui était l'équivalent de la fin de journée environ une heure avant que la lune n'ait fait une rotation complète sur elle-même. Elle accordait autant de temps car elle voulait laisser à Syanka le temps de se reposer et aussi elle s'attribuait également un moment de repos et de méditation pour avoir sa pleine forme.

La Jedi se montrait plus décontractée avec la chasseuse de prime et malgré son sérieux habituel elle ne voulait pas qu'une tension soit une cause d'un éventuel échec. Il n'y a rien de pire dans une équipe que quand il y a une tension, chacun veut prouver qu'il est le meilleur, un système de hiérarchie se met en place et celui-ci n'est pas approuvée par l'équipe ce qui lui pourrie la vie ainsi que les actions. Même dans une petite mission comme celle-ci -par petite dans le sens où Eleanor était habituée à la stratégie sur le champ de bataille entourée de plus de cinq mille hommes- elle tenait à ce que la stratégie soit rodée et au point, les deux forces en présences : Syanka et Eleanor, savaient comment chacune se battait, elles fonctionnaient sans qu'une hiérarchie se soit établie, Eleanor ne donnait pas d'ordre à Syanka ni l'inverse. Au moment de pénétrer dans le bâtiment là il y aurait de l'improvisation et de l'étude d'action instantanée et là la stratégie marcherait pour qu'il y ait un mouvement ainsi qu'une action effectués mais autrement Eleanor n'allait pas dire à Syanka comment se placer ni quoi faire, la jeune femme était suffisamment grande pour savoir comment faire dans les situations dangereuses à moins bien-sûr qu'elle soit sur le point de se faire abattre auquel cas la Jedi interviendrait même si cela nécessitait l'intervention de la Force et/ou de son sabre laser.

Eleanor vit un voyant rouge s'illuminer au-dessus de la grande vitre elle bougea l'index de sa main droite et regarda Syanka :


« Excusez-moi! »

Un hologramme apparu devant les deux femmes représentant HK-47 dans sa totalité.

« Maître! Selon votre demande je vous envoie la dernière action de l'Empire! Nous avons peut-être une opportunité d'attaque sur Randon! La récompense est importante si vous voyez ce que je veux dire! »

« Merci bien! Transmets cette nouvelle à Hishow qu'il se renseigne! Si nous le pouvons nous nous y rendrons avec les hommes! »

Le droïde acquiesça d'un geste simple de la tête et se déconnecta ce qui coupa l'hologramme... La Jedi tenait à être au plus près de l'action et l'Empire et la République se faisait la guerre à présent, dés la récupération de l'holocron elle rentrerait sur Naboo et s'occuperait de cette nouvelle, d'ici là Hishow devrait être assez rapide pour savoir ce qui se passe... Randon n'étant pas loin de Trandosha Eleanor hésita à demander à Qyzen de vérifier lui-aussi, mais il se pouvait qu'il soit en mission... Elle réfléchirait à la question plus tard bien que cette nouvelle soit assez troublante la Jedi devait penser à une action rapide et discrète avec un groupe de spécialiste et elle savait où en trouver parmi les soldats de la République : les soldats de la défunte générale Malorne seraient encore une fois mise à contribution, mais la Jedi ne comptait pas les laisser seuls et elle envisagerait d'y aller elle-même pour que cette frappe Républicaine soit réalisée avec précision et minutie.

Elle reporta son regard sur la chasseuse de prime et lui demanda d'une voix tranquille :


« Par curiosité : quel est votre type de prédilection en terme de mission? »

La Jedi demandait cela car avoir des blasters précis en alliés n'était jamais de trop, la Jedi avait déjà Hishow qui, malgré son côté solitaire, travaillait régulièrement pour la République en combattant l'Empire mais toujours moyennant ses services. Syanka pourrait éventuellement faire la même chose, laisser trainer ses oreilles et travailler de temps en temps pour la République sans en faire partie ni être régit par ses lois et le tout moyennent finance...

Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Mer 11 Sep - 9:23

Le combat semblait perdurer depuis des heures. Mais pour Lénore, son corps ne lui faisait à peine ressentir qu'une poignée de secondes passées assise à attendre calmement la fin de l'orage avant de pouvoir repartir. Leurs échanges se faisaient de plus en plus vifs et rapides. La dextérité de la femme qui lui faisait face l'inspirait de plus en plus. Encore quelques passes comme ça, et elle serait à bout de souffle. Sauter dans tous les sens était peut-être une méthode pratique pour éviter de se faire tirer dessus, mais elle représentait un désavantage certain… La réception devait se faire sur un sol plat, et surtout assez stable pour ne pas se retrouver face contre terre…

Dans un mouvement rapide, et bloquant le bras tendu de Lénore, Desétoiles le lui retourna et l'obligea à le garder dans le dos. Sentant que le combat devait se terminer comme ça, la Chasseuse de Prime se laissa faire. Sous cet angle, même avec l'épaule démise, elle aurait pu attraper sa dague et la planter entre les deux yeux de son adversaires. Si bien sûr elle n'avait pas eu l'idée de sortir ces satanées aiguilles… La pointe de cette dernière lui enfonça quelque peu la peau, non sans la percer, juste assez pour lui faire comprendre son oubli…


« Stop ! »

La voix de Desétoiles sonna le glas d'une pseudo défaite de Lénore. En combat réel, elle ne se serait très certainement pas laissé avoir comme une débutante. Mais au moins, avec cette femme, elle savait qu'elle ne risquait rien. Les tremblements presque imperceptible que Lénore ressentait dans l'aiguille la firent sourire. Finalement sur Nar Shaddaa, assez peu de monde aimait tuer pour le plaisir… Où alors elle cachait sa volonté pour d'autres raisons…

« Si vous bougez cette aiguille se plantera dans votre cou et vous mourrez! »

Se retenant de lui sortir une phrase digne de son humour rempli de cynisme, Lénore se frotta la gorge au moment ou l'aiguille se retira. Sa dague n'avait pas été utilisée. Encore heureux d'ailleurs… Il aurait été dommage d'abimer un visage presque aussi agréable que le sien. Toutefois, la Chasseuse de Prime garda son sourire tandis qu'elle se mit en tailleur sur le fauteuil que Desétoiles venait de lui apporter. Cette position lui conférait une détente des reins assez conséquente, et après s'être battue de cette manière, un bon massage ne lui aurait pas fait de mal… Mais ici, où trouver un bon masseur qui n'aurait pas essayer de la peloter… Au prix de sa vie.

« Vous vous battez bien ! Comme beaucoup avant vous n'avez pas fait attention à l'une de mes armes les plus redoutables, mais étant donné que ce n'était qu'un entraînement vous êtes l'une des rares à avoir survécu quand j'utilise ça ! »
- Vous m'en voyez flattée… A ma décharge, je n'ai pas voulue utiliser ma dague… J'ai la fâcheuse tendance à ne plus m'arrêter lorsque je l'utilise.

Tout en continuant à lui sourire, Lénore laissa tomber ses bras sur ses cuisses et lia ses mains. La gauche sous la droite, formant une coupe. Cette position était la préférée de sa mère. C'était également de cette manière qu'elle faisait le vide en elle avant une mission périlleuse. Et même si désormais l'une et l'autre connaissait la manière de combattre de la seconde, il n'en restait pas que bon nombre de choses étaient encore inconnues pour leur mission prochaine.

« Si vous avez des questions à me poser allez-y sinon en bon hôte que je suis je vous laisse manger et dormir ! Si vous voulez vous détendre mes aiguilles et mes talents sont à votre disposition ! Nous irons chercher ce que nous voulons dans 12h standards ! À moins que vous ayez autre chose à faire avant ! »

Toujours calme comme une rivière, Lénore passa ce moment dans sa tête. Manger et dormir n'étaient effectivement pas une mauvaise idée. Mais jamais elle n'avait réussi à dormir autre part que chez elle, ou chez sa mère. Même Balmung ne l'avait jamais vu endormie à son bord. De plus, pour une pareille mission, son DC-15 ne lui serait d'aucune utilité. Alors à quoi bon retourner le chercher… Toutefois, une chose la taraudait : Rasfurg. Lénore avait une dette envers lui. Et le connaissant, il n'aurait aucun scrupules à vider son vaisseau afin de s'octroyer une récompense de roi. Tant pis pour lui, ça ferait un hors-la-loi de moins… Malgré tout, Lénore hésita à y retourner tout de suite. Rasfurg lui avait sauvé la vie à son tour, désormais, ils devaient êtres à armes égales… Et quoi qu'il en pense, sa dette envers elle ne serait jamais entièrement payée. Tout du moins tant qu'elle serait vivante. L'un et l'autre le savait très bien.

Alors qu'elle allait répondre, Lénore fut interrompue par un geste de Desétoiles. La femme s'excusa d'une manière paisible et fit apparaître un hologramme devant elles.


« Excusez-moi! »

« Maître ! Selon votre demande je vous envoie la dernière action de l'Empire! Nous avons peut-être une opportunité d'attaque sur Randon ! La récompense est importante si vous voyez ce que je veux dire! »
« Merci bien! Transmets cette nouvelle à Hishow qu'il se renseigne ! Si nous le pouvons nous nous y rendrons avec les hommes! »

Les échanges attisèrent la curiosité de Lénore. Leurs paroles, quoique passablement couverte d'insinuations, quelques mots filèrent entre leurs lèvres. "Maître", "Empire"… "Randon"… Une récompense importante ? Les sens de Chasseur de Prime de Lénore se mirent à clignoter dans sa tête tels des signaux de détresse. Quelque soit la récompense la jeune femme voulait avoir sa part… Si Desétoiles devait se rendre sur Randon, alors Lénore la précéderait. Peut importait les raisons. L'appât du gain était si fort qu'elle en avait presque oublié les raisons de sa présence ici. Ce fut une nouvelle fois, la voix de Desétoiles qui la tira de ses rêves dorés.

« Par curiosité : quel est votre type de prédilection en terme de mission? »
- Aucun… Je gère mes missions au feeling. Plus elles sont dangereuses, plus je les aimes. Ne croyez pas que je suis assez folle pour me jeter dans les griffes d'une bande de Sith… Toutefois, je nettoie, infiltre, et vole souvent ce que mes commanditaires me demande…

Concrètement, Lénore n'avait pas menti. Elle n'avait aucun "type de prédilection" en terme de mission. Elle agissait toujours en solitaire par contre. La présence des autres ne la dérangeait pas plus que ça, mais si elle devait tomber seule, ça valait mieux que tomber avec quelqu'un pour qui elle aurait pu avoir de l'estime…

- Mais à mon tour de vous poser quelques questions… D'où tenez-vous ces aiguilles ? J'ai rencontré un jour un chasseur de prime qui utilisait des dards. Mais jamais personne n'utilisant ce genre d'objets… (Elle se pencha en avant et regarda Desétoiles dans le blanc des yeux.) De plus, si cette récompense est aussi importante que votre droïde le dit. Alors je veux en être ! Ca me permettrait de visiter Randon au passage…

Lénore se frottait les mains intérieurement. Une nouvelle mission lui apparaissait au loin. Et qui disait mission, disait aussi récompense… Et si Desétoiles acceptait de la prendre avec elle, alors elle y gagnerait peut-être plus qu'une simple montagne de crédits… Une réputation à la hauteur des plus grands Chasseurs de Primes ! Mais pour cela, elle devait oublier le fait de ramener l'holocron à son commanditaire… Ce serait un mal pour un bien…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Dim 15 Sep - 3:55


L'intervention de HK-47 était importante aux yeux d'Eleanor car depuis plusieurs mois l'Empire progressait contre la République et malgré que celle-ci parvienne à lui tenir tête sur certains fronts, d'autres se présentaient assez mal et chaque action de l'Empire devait être étudiée avec le plus grand sérieuxet toute l'aide, même intéressé, était bonne à prendre, l'Empire ne se gênant pas de son côté... Elle écouta la réponse de la jeune chasseuse de prime qui s'avéra d'une honnêteté peu commune chez elle jusque-là...

- Aucun… Je gère mes missions au feeling. Plus elles sont dangereuses, plus je les aimes. Ne croyez pas que je suis assez folle pour me jeter dans les griffes d'une bande de Sith… Toutefois, je nettoie, infiltre, et vole souvent ce que mes commanditaires me demande…

La Jedi savait donc à quoi s'en tenir là-dessus, elle ne demanderait donc jamais quelque-chose de précis à la jeune femme si elle faisait appel à elle. De toute manière Eleanor demandait cela qu'à des gens de confiance comme Delta, Hishow ou même Qyzen le Trandoshan... Également Eleanor nota que la chasseuse de prime ne devait guère apprécier les missions prenant en compte des Sith en nombre, ce qui précisait que sa maîtrise au sabre laser était bien moins performante que pouvait le laisser penser la première impression après l'avoir vu le manier. De toute manière Eleanor ne savait qu'il n'y avait que Hishow pour être assez cinglé pour aller devant cinq Sith avec un sourire non-dissimulé sur le visage, le nombre de sabre laser qu'il avait rapporté au Temple Jedi suite à ses missions était assez impressionnant.

« Est-ce que des missions incluant : Sith, Impériaux de tout type et risque élevé d'y passer vous tenteraient? Je n'ai pas besoin de préciser que le salaire est à la hauteur de la difficulté! »

Eleanor posait immédiatement les bases d'éventuelles missions avec la jeune femme... Déjà dans un sens ça l'amuserait car elle trouvait la jeune chasseuse de prime de plus en plus intéressante et sympathique et de plus avoir avec soi des chasseurs de primes n'était jamais mauvais... Entre la roublardise et les méthodes pas toujours conventionnels des chasseurs et la Force d'un Jedi le duo pouvait faire des choses extrêmement intéressantes pour retarder l'Empire...

- Mais à mon tour de vous poser quelques questions… D'où tenez-vous ces aiguilles ? J'ai rencontré un jour un chasseur de prime qui utilisait des dards. Mais jamais personne n'utilisant ce genre d'objets… La Jedi écouta avec grande attention la jeune femme en ne détournant pas le regard du sien De plus, si cette récompense est aussi importante que votre droïde le dit. Alors je veux en être ! Ca me permettrait de visiter Randon au passage…

« Ces aiguilles je les ai créées moi-même suite à mon apprentissage de l'acupuncture! Celles à l'extérieur de mon poignet appartenait à mon mentor et celles à l'intérieur sont les miennes! » Ayant évoqué son Mentor : le défunt Jedi Maître Ortek Eleanor reposa ses yeux vers les étoiles et inclina la tête en signe de respect puis elle reporta son regard sur Syanka. « Personne ne les utilise car personne ne connait les points importants des êtres humanoïdes ou proche de ceux-ci qu'ils soient vitaux ou mortels! Mes aiguilles me servent avant tout à la détente et la médecine, si je tue avec c'est uniquement dans des cas extrêmes car la mort qui attend celui que je touche est atrocement douloureuse! »

Eleanor connaissait énormément de points sur énormément d'êtres de la Galaxie, cette connaissance lui venant principalement de ses instructeurs Kaminoens et qui avait été approfondie plus tard par Maître Ortek un grand spécialiste dans l'utilisation de médecine et d'action de détente qui permettait de ne jamais se laisser aller aux émotions négatives.

La Jedi revint sur l'idée que la jeune femme puisse l'accompagner, bien que cette idée n'était pas mauvaise elle avait une autre idée pour elle et qui serait bien plus intéressante...


« Pour Randon je ne pense pas que ce soit possible étant donné ceux qui m'accompagneront! Mais j'ai bien mieux pour vous, un contrat plus lucratif sur Teth! »

Eleanor suivait avec grande attention la Guerre et elle savait que sur Teth l'Empire n'allait pas tarder à lancer un assaut en vue de la conquérir... Avant cela la République envisageait d'envoyer en éclaireur/saboteur, un groupe de soldats pour mettre à mal l'Empire via de petites actions qui permettraient à la République d'envoyer des renforts, débarquer troupes et matériels militaires et de lancer l'attaque. Eleanor pouvait éventuellement s'occuper de ça avec un groupe de soldats, mais la jeune chasseuse de prime pouvait aussi tirer son épingle du jeu en les accompagnant et en se chargeant d'éliminer quelques personnes importantes chez les Impériaux présents... L'idée en elle-même était plutôt intéressante et surtout plus lucrative pour la jeune femme...

« Cette mission est un mélange de sabotage, d'actions rapides, éliminations discrètes etc. La mission est dangereuse et il y aura plusieurs Sith! D'où le prix que je vous propose pour m'accompagner : 20 000 crédits, 10% avant la mission le reste à la fin si réussite il y a! Bonus de 5 000 crédits si le travail est bien fait et cela couvrira les éventuels dégâts sur vous et votre matériel! Au cas où je prends en charge les obsèques! »

Elle joua carte sur table avec la jeune chasseuse en lui mettant le contrat sous le nez avec tout ce qu'elle avait à savoir avant d'éventuellement accepter. Eleanor prenais toujours en charge les obsèques des gens l'accompagnant si ceux-ci venait à décéder, également elle avait précisé qu'elle payait uniquement si le travail était correctement réalisé, c'est-à-dire que ceux qui bâclent, trahissent ou font n'importe quoi voit leur argent leur filer sous le nez sans le moindre problème. La Jedi avait l'amour du travail bien fait et même si rares étaient les chasseurs de primes bâclant le boulot certains ne voyaient que l'argent, or là il s'agissait d'une mission assez discrète et demandant un minimum de doigté... Peu de chasseurs savaient vraiment comment agir quand il se trouvait face à un Sith et cela pouvait être la cause de l'échec d'une mission où ces êtres étaient présents... Il valait donc mieux que la chasseuse soit au courant de l'éventualité de rencontrer des Sith...

« À vous de voir si les termes vous correspondent! »

Eleanor laissa la chasseuse réfléchir à la question et alla récupérer une sorte de ragout dans un bocal hermétique, elle en posa un sur la table à l'attention de la jeune femme et commença à manger... Ce repas était composé de viande et de poisson le tout mélanger avec des légumes. Ce plat était très apprécié sur Kamino étant donné sa valeur énergétique et permettant d'avoir ce qu'il faut dans le ventre sans avoir à gaspiller, les Kaminoens étant très proche de ce genre de choses. L'aspect n'était pas très encourageant mais dans la bouche c'était toujours délicieux. Eleanor en gardait toujours sur Nar Shaddaa pour qu'elle et ses alliés aient toujours de quoi manger si jamais ils étaient en mission sur la planète et qu'ils ne pouvaient pas retourner à chaque fois sur leur vaisseau pour casser la croute.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Mar 24 Sep - 9:21

Tandis que Lénore exposait ses manières de faire, et surtout ses questions. La Jedi lui posa une question qui la mit copieusement sur le chemin qu'elle avait pressenti depuis leur rencontre. Desétoiles semblait réellement vivre du côté de la République. De plus, sa manière de parler des Sith faisait de plus en plus réfléchir Lénore sur le lien qu'elle pouvait entretenir avec ces derniers. Sans doute que beaucoup de partisans de la République préféraient ne pas frayer avec les Sith… Toutefois, quelque chose la laissait vraiment perplexe. Mais pour ainsi dire quoi ? Là, c'était quelque chose de tout autre.

De plus, le terme "salaire élevé" aiguisa les sens de Lénore. Même si elle n'était pas aussi vénale qu'un Hutt, la jeune femme n'ignorait pas que l'argent était maîtresse dans la Galaxie. Et que sans elle, rien ni personne ne pouvait survivre. Et encore moins lorsqu'on était recherchée par ses propres confrères du métier. Des Chasseurs de Primes en chassant d'autre, c'était monnaie courante. Surtout quand la tête du second équivaut au prix d'un chasseur stellaire. Donc oui, elle était vraiment intéressée par cette proposition. Que ce soit à cour ou long terme.


« Ces aiguilles je les ai créées moi-même suite à mon apprentissage de l'acupuncture ! Celles à l'extérieur de mon poignet appartenait à mon mentor et celles à l'intérieur sont les miennes ! »

Une minute, à peine moins peut-être, Lénore aperçue Desétoiles comme elle devait réellement être. Une femme dont le cœur semblait être meurtri. Tout en portant instinctivement sa main à son sabre laser, Lénore caressa la pyramide translucide qui pendait nonchalamment au bout de la chaine argentée. Elle aussi souffrait en silence. Mais personne ne le savait. Jamais personne ne le saurait.

« Personne ne les utilise car personne ne connait les points importants des êtres humanoïdes ou proche de ceux-ci qu'ils soient vitaux ou mortels ! Mes aiguilles me servent avant tout à la détente et la médecine, si je tue avec c'est uniquement dans des cas extrêmes car la mort qui attend celui que je touche est atrocement douloureuse ! »

Soigner ? Mort douloureuse ? Lénore en était ébahie ! Encore quelques informations dans ce genre et elle s'en serait pourlécher les lèvres ! Ces aiguilles lui semblaient aussi intrigantes que sa propre dague. La Chasseuse de Prime ne savait pas réellement d'où cette arme provenait, ni même pourquoi on la lui avait confiée. De plus, ces simples petites pointes pouvaient se débarrasser de quelqu'un en quelques minutes… Le seul soucis, il fallait être proche de sa victime… Lénore n'était pas contre ça, toutefois, elle préférait se débarrasser de ses cibles à distance. Le plus gros soucis du métier de Chasseur de Prime provenait le plus souvent du fait que si on était vu ne serait-ce qu'une fois. S'en était fini de la vie "calme", et du travail bien fait…

« Pour Randon je ne pense pas que ce soit possible étant donné ceux qui m'accompagneront! Mais j'ai bien mieux pour vous, un contrat plus lucratif sur Teth ! »

Mouaif… Tant pis pour Randon. Mais Lénore espérait vraiment que la prime en vaudrait le déplacement. Teth, ce n'était pas la porte à côté quand même ! Surtout si elle devait utiliser Balmung. Depuis quelques temps, le vaisseau se faisait vieux. Enfin, les résultats se voyaient après les réparations faites en vitesse sur Myrkr… D'ailleurs, Lénore se demandait bien ce qu'il en était devenue de cette Sith avec qui elle avait jouée… Il faudrait bien qu'un jour ou l'autre elles se revoient. Ne serait-ce que pour lui apprendre à vivre une bonne fois pour toute !

« Cette mission est un mélange de sabotage, d'actions rapides, éliminations discrètes etc. La mission est dangereuse et il y aura plusieurs Sith ! D'où le prix que je vous propose pour m'accompagner : 20 000 crédits, 10% avant la mission le reste à la fin si réussite il y a ! Bonus de 5 000 crédits si le travail est bien fait et cela couvrira les éventuels dégâts sur vous et votre matériel ! Au cas où je prends en charge les obsèques ! »
- Voilà qui est rassurant dites-moi… Vous me parlez d'obsèques… Au moins, ce ne sera pas celles de mes proies que vous devrez payer. Heureusement pour vous…

Tout en disant cela, Lénore réfléchissait à la réponse. Même si elle était déjà toute trouvée, il lui fallait quand même poser le pour et le contre. Les pour ? La quantité assez conséquente de crédits, le fait de pouvoir casser une nouvelle fois du Sith. Et… les crédits ! Les contres ? Lénore n'en trouva aucuns. Tout ce qu'elle voyait n'était autre qu'un nouveau travail. Qui plus est, semblait être dans ses cordes. Une nouvelle manière de se lancer un défi encore plus fou que les précédents. Mais avant ça, la jeune femme devrait aller voir sa mère afin de lui laisser les clefs de son pied à terre. Dans le pire des cas bien entendu…

« À vous de voir si les termes vous correspondent! »
- Pas mal de crédits pour une mission qui me semble presque dangereuse… (Lénore regarda le bocal que Desétoiles venait de poser devant elle d'un œil inquisiteur.) Mais j'aurais juste une dernière question avant de vous donner mon accord définitif. Serais-je seule ?

Fouillant dans une de ses sacoches, la Chasseuse de Prime sortit une paire de baguette de bois brut. Lors de ses voyages, elle avait apprit à utiliser ce genre de choses pour manger. Plus simple qu'un ustensile encombrant, et surtout bien plus utile pour passer inaperçue.

- Je vous pose cette question afin de connaître les principales modalités de cette mission… Car pour moi, des crédits et des Sith, c'est comme agiter de la nourriture devant un Hutt !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Sam 5 Oct - 13:52


La mentalité de la jeune femme était assez particulière, elle ne devait pas voir autre chose que l'argent dans ses missions, il suffisait qu'on lui en parle pour attirer son attention. Certes cela était le principe des chasseurs de primes qui étaient très avides de crédits. Eleanor n'ajouta rien quand la jeune femme parla des obsèques de ses proies, il était évident qu'Eleanor ne sortirait pas un crédits pour leur ennemi et l'ironie de la jeune femme était un tantinet coquasse

- Voilà qui est rassurant dites-moi... Vous me parlez d'obsèques... Au moins, ce ne sera pas celles de mes proies que vous devrez payer. Heureusement pour vous...

Eleanor ne voyait pas la mort comme une finalité à atteindre à tout prix, régler un conflit autrement que par la violence était aussi une grande victoire, la destruction et la mort ne devaient pas toujours être eau rendez-vous. Ce que prévoyait la Jedi était surtout des frappes préventives permettant de limiter le nombre de morts, c'était surtout une destruction de matériel qui ferait reculer l'Empire. Bien qu'elle savait que celui-ci ne résisterait pas à un assaut d'une armée les pertes serait trop importante pour la victoire récoltée, d'où l'importance d'une escarmouche préventive. Au final le nombre de mort serait significativement diminué et l'avancer de l'Empire retardée sur Teth qui pourrait alors terminer ses défenses actuellement en grande préparation en vue des grosses batailles à venir.

- Pas mal de crédits pour une mission qui me semble presque dangereuse… Apparemment la jeune femme avait une mentalité proche de celle de Hishow quant à la dangerosité de ses missions, si celles-ci étaient dangereuses ça semblait plus la pousser à la prendre qu'à la refuser... Mais j'aurais juste une dernière question avant de vous donner mon accord définitif. Serais-je seule ?

Si elle sera seule? Eleanor n'était pas stupide, elle avait demandé une intervention rapide et minutieuse, or la possibilité de voir un chasseur de prime laisser derrière lui une rivière de sang n'avait pas une faible probabilité.

La jeune chasseuse ne sembla guère emballée par ce que venait de lui donner Eleanor, pourtant les raisons d'avoir peur étaient minimes puisque si la Jedi avait voulu tenter quelque-chose pour l'étourdir, la tuer ou quoi que ce soit elle aurait pus le faire quand elle avait eu le dessus lors du combat via son aiguille, il lui aurait juste suffit de déplacer celle-ci vers une autre zone du cou qui aurait provoqué le sommeil immédiat de la chasseuse. La Jedi laissa juste son regard dérivé sur la chasseuse tout en continuant de manger tranquillement. Elle écouta les paroles de la chasseuse, paroles qui sonnèrent comme une évidence pour la Jedi qui avait déjà remarqué la manière d'agir de la chasseuse...


- Je vous pose cette question afin de connaître les principales modalités de cette mission... Car pour moi, des crédits et des Sith, c'est comme agiter de la nourriture devant un Hutt !

« J'ai bien remarqué que les crédits sont aussi intéressants pour vous que la nourriture pour un Hutt, je ne critique pas ça chacun à sa manière de voir la traque! »

Bien que n'étant pas chasseuse de prime Eleanor traquait régulièrement des ennemis pour les mettre en hors d'état de nuire, même si elle savait qu'il y avait une récompense au bout venant de la République elle ne le faisait aucunement pour les crédits ni pour la reconnaissance elle voyait avant tout l'intérêt des autres à bénéficier de son action. Certain chasseurs de primes pensaient comme elle et d'autres n'étaient que cupide et ne regardait pas plus loin que la liasse de crédits qui pendait au bout de leur nez.

« Vous ne serez pas seule! La seule personne qui sera avec vous ça sera moi, car de nombreux points sont à déterminer en plus de la mission de destruction de matériel et d'anéantissement des Sith! Ces points je les déterminerai sur place! »

Eleanor ne précisa pas de quels points elle parlait, car il s'agissait de points stratégiques extrêmement importants dans l'effort de guerre Républicain et seule elle connaissait ce qu'elle devait observer et transmettre, elle ne devait aucunement faire appel à quelqu'un d'annexe pour cela à moins que cette personne soit de toute confiance comme Aldrian, étant lui-même Jedi sa discrétion et sa loyauté n'étaient aucunement à remettre en question. La chasseuse l'avait dit elle-même : les crédits l'attirait tel la nourriture chez un Hutt. Cela signifiait qu'une trahison pour des crédits supplémentaires n'était pas à exclure pour elle, qu'elle était plus une mercenaire qu'une véritable chasseuse de prime... Eleanor se méfiait de ce genre de choses car les Sith étaient les champions pour faire miroiter des liasses de crédits et qu'ils le pouvaient ils trahissaient pour avoir le beurre et l'argent du beurre. Eleanor savait que beaucoup de chasseur ne se laissaient pas avoir mais la chasseuse était un peu trop naïve sur certaines choses pour être véritablement de confiance immédiatement. Plus-tard peut-être qu'elle ferait preuve de suffisamment de professionnalisme et de d'attention pour qu'Eleanor lui accorde sa confiance, mais elles étaient assez loin de ça...

Bien-sûr elle n'allait pas faire en sorte que la chasseuse se fasse tuer, elle serait alliées jusqu'au bout et si trahison il y avait elle ne viendrait que dans un sens : de la chasseuse contre la Jedi, mais en aucun cas l'inverse. Eleanor ne trahissait pas la confiance mais si on trahissait la sienne alors elle ne montrait plus aucune confiance tant que des actes concrets ne réparaient pas les fautes. Un Jedi sait pardonner mais un Jedi a aussi le bon-sens de faire la différence entre le pardon et la confiance.


«À vous de voir à présent! Et n'essayez pas de négocier pour travailler seule quoi qu'il se passe c'est non! Vous aurez les détails précis qu'une fois que nous serons en route pour Teth mais aucunement avant! »

Claire mais ferme, Eleanor imposait cela. Elle ne voulait aucunement voir une mission importante échouer à cause d'un manque de vigilance. Si la jeune chasseuse se disait qu'elle allait la précéder pour tenter de faire le boulot avant elle et bien elle pouvait y aller mais elle n'aurait pas un crédits venant de la République ou de qui que ce soit car les "contrats" qu'Eleanor étaient tous en provenances de la République et étaient décidés par l'état-major de la République puis ensuite ceux désigner pour les réaliser avait des consignes mais pouvait faire un peu ils voulaient. Tant que les principes de la République n'étaient pas bafoués par des actes comme le chantage, destruction de cibles innocentes etc, alors tout était bon.

Également le fait que les détails soient communiqués plus tard était surtout là pour limiter toute fuite pouvant compromettre la mission en prévenant les Sith de l'intervention préventive de la République, ce genre de choses étaient tellement simples que personne ne pourrait passer à côté...

Eleanor finit assez rapidement son plat et alla le ranger une fois l'estomac remplit. Comme à son habitude elle ne s'était pas trop chargée quelques heures avant une mission pour garder l'esprit clair pendant celle-ci. La Jedi regarda l'heure au niveau du fuseau de la lune des contrebandiers, une fois cette conversation terminée il serait temps d'y aller...

Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Dim 13 Oct - 3:18

Finalement le repas avec meilleur goût qu'aspect. Les papilles de Lénore appréciaient ce genre de repas. Quoiqu'assez peu régulier, ils n'en étaient pas moins des plus agréables pour la Chasseuse de Prime. Il fallait avouer que la plupart de ses repas tenaient du classique et parfois passable service des cantinas… Malgré tout, lorsque Lénore se posait dans les plaines désertiques de Tatooine. Là-bas elle savait que plusieurs de ses employés lui rendait la vie aussi agréable qu'elle pouvait l'espérer. Mais lorsqu'elle était en mission, la jeune femme passait le moins de temps possible à découvert… Surtout lorsque ses chasses perduraient depuis plusieurs jours…

« J'ai bien remarqué que les crédits sont aussi intéressants pour vous que la nourriture pour un Hutt, je ne critique pas ça chacun à sa manière de voir la traque! »

Sans laisser transparaître le moindre sentiment, Lénore laissa Desétoiles lui parler ainsi. Indirectement et sous couvert de paroles polies, elle lui faisait part du fait qu'à ses yeux Lénore n'était rien d'autre qu'une banale Chasseuse de Prime. Et comme tous ses confrères, elle ne voyait qu'une seule chose : les crédits. Lénore préférait qu'on la perçoive ainsi. De cette manière, elle ne passait pas pour "faible" aux yeux de ses commanditaires. Car dans ce métier, une personne faisant part de ses craintes et de sa volonté d'éviter de se débarrasser d'une poignée de personnes, finissait forcément avec un tir de blaster dans le dos… Voir dans la tête.

La jeune femme était pourtant bien différente de ce qu'elle laissait filtrer. Jusqu'à maintenant il n'y avait eu que ce maître Jedi qui fut capable d'apercevoir cette partie d'elle-même. Toutefois, depuis lors, jamais personne n'en avait eu, ni les capacités, ni l'audace… Tout du moins, le peu qui s'y était essayé, n'étaient plus en état de raconter ce qu'ils avaient appris sur cette Chasseuse de Prime si particulière.


« Vous ne serez pas seule ! La seule personne qui sera avec vous ça sera moi, car de nombreux points sont à déterminer en plus de la mission de destruction de matériel et d'anéantissement des Sith ! Ces points je les déterminerai sur place ! »

Bonne nouvelle ! Au moins de ce qu'elle en avait vu, Lénore ne serait pas obligée de traîner un énième bureaucrate d'un point à un autre. Ces missions s'étaient présentées plusieurs fois à Lénore. Et le plus souvent, s'étaient soldées par la trahison plus ou moins rapide de celui qu'elle devait protéger. Ces traine-la-patte guindés se tenaient comme supérieur au reste de la galaxie… Le plus souvent, ils se prenaient même pour des être supérieurs doués d'une puissance hors du commun. Jusqu'au moment où ils finissent par tomber à cause d'une fausse manœuvre de leur part…

Avec Desétoiles pas de soucis. D'une certaine manière, Lénore se sentirait même presque en confiance avec elle. Presque seulement. Elles ne se connaissaient pas encore assez pour considérer ce genre de choses comme possibles… Toutefois, elles n'étaient pas directement ennemies… Pas sur ces missions tout du moins.


«À vous de voir à présent! Et n'essayez pas de négocier pour travailler seule quoi qu'il se passe c'est non ! Vous aurez les détails précis qu'une fois que nous serons en route pour Teth mais aucunement avant ! »
- Ce travail me semble des plus intéressants. Donc j'accepte. Et selon vos conditions…

"Chose rare". Lénore aurait put l'ajouter à ses phrase mais avait préféré le penser simplement. Habituellement, elle modifiait toujours quelques notifications dans ses contrats. La somme versée parfois. La présence de quelqu'un d'autre à ses côtés la plupart du temps… Mais là non. Desétoiles semblait être aussi intransigeante que la Chasseuse de Prime sur certains points. Donc, rien ne pourrait la faire changer d'avis…

Imitant la femme en face d'elle, Lénore referma le bocal qui contenait son repas et après consciencieusement nettoyé ses baguettes les rangea dans leur sacoche. Après ce régal, elle en aurait bien profité pour aller taquiner quelques mâles avec Desétoiles. Malgré tout, la mission avant tout. Si tant est que la femme en face d'elle ne soit d'accord pour ce petit jeu, alors elles s'amuseraient ainsi une fois la mission terminée. Enfin, si l'une et l'autre survivait.


- Et mes félicitations à la personne qui a préparé ce repas… Je n'ai guère l'habitude de me régaler ainsi lorsque je suis en mission…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Sam 9 Nov - 0:14

Eleanor écouta tranquillement a réponse de la jeune femme qui s'avéra directe et franche... Malgré cela et le fait qu'elle ne sentait pas de mensonge dans ses paroles la Jedi n'allait jamais baisser sa garde face à la chasseuse qui malgré le fait qu'elle possédait forcément deux visages n'était pas assez proche d'Eleanor pour qu'elle lui fasse entièrement confiance.

- Ce travail me semble des plus intéressants. Donc j'accepte. Et selon vos conditions...

Eleanor se contenta d'acquiescer sans rien dire, de toute manière la chasseuse avait fait ce qu'il fallait avec Eleanor à savoir ne pas négocier le contrat. La Jedi n'était pas du genre à souvent faire appel à des chasseurs mais quand elle faisait appel à eux elle leur proposait un contrat et celui-ci n'était en aucun cas modifiable, car la Jedi jugeait ses termes suffisants pour les risques et jamais elle ne le modifierait. Au pire si le chasseur s'avérait trop dur elle ne l'engageait pas et effectuait la mission en compagnie de quelqu'un d'autre et le plus souvent c'était avec un Jedi ou même sa fille.

- Et mes félicitations à la personne qui a préparé ce repas... Je n'ai guère l'habitude de me régaler ainsi lorsque je suis en mission...

Cette remarque n'aurait pas été celle qu'Eleanor aurait placé dans la bouche de la jeune chasseuse d'entrée de jeu, mais la Jedi la prit au sérieux.

« Merci, je lui transmettrai!»

Eleanor ne dit pas qu'elle avait confectionné ceci et qu'elle s'arrangeait pour qu'il se conserve longtemps. Par question de modestie elle ne voulait pas se mettre sur le devant de la scène, cela était inutile et à moins que la jeune chasseuse veuille discuter de recette de cuisine Eleanor ne voyait guère l'importance de lui dire qu'elle savait réaliser ce plat. Côté cuisine la Jedi n'était pas une Maître coq accomplie mais dans les moments avec sa fille elle voulait toujours lui offrir le meilleur et surtout une présence qu'une mère se doit d'avoir, c'est pour cela qu'elle aimait préparer à manger pour sa fille, même danser ou chanter avec elle, tant de petits gestes du quotidien qui au final sont vecteurs de bonheurs et repoussent l'obscurité. Beaucoup dans la Galaxie pensaient que seule la voie des armes ou encore les héros pouvaient faire pencher la balance en faveur de la paix et du bonheur, mais Eleanor ne pensait pas cela, elle pensait que c'était les actions simples et quotidiennes les vraies vecteurs de paix.

En analysant le comportement de la chasseuse Eleanor devinait qu'elle avait un double visage derrière celui de la femme sûre et un peu folle qu'elle montrait... Elle avait un bon fond, un être surement plus proche des autres qu'on ne peut le croire au premier abord... Au final une pensée pas si éloignée de celle d'un Jedi sans en être un, et ce malgré le fait qu'elle maîtrise un Sabre-laser. Ayant un peu de temps devant elle, la Jedi regarda la chasseuse et lui dit :


« Allez-vous reposer quelques heures! Je viendrai vous cherchez au moment opportun! »

Eleanor n'ajouta plus rien, elle prit simplement un datapad sur lequel elle passa son doigt et un mini-scanner analysa celui-ci... Là où certain pouvaient croire qu'il s'agissait d'une simple emprunte digitale se trouvait un système de sécurité plus complexe qu'Eleanor avait mis au point à l'aide des Kaminoens durant sa jeunesse parmi eux. Ce datapad analysait sa structure génétique et certains gênes et ainsi déterminait qu'il s'agissait bien de la Jedi, également le scanner reconnaissait la vie chez la Jedi ou non en plus de vérifier l'activité de ses neurotransmetteurs ce qui le rendait inviolable. Une image correspondant à la structure tridimensionnelle d'une molécule d'ADN se matérialisa et la Jedi échangea six nucléotides la composant pour finalement pouvoir accéder à son contenu. La Jedi n'avait jamais oublié son amour des sciences et de la génétique qu'elle avait étudiée avec les Kaminoens. Elle ouvrit une note contenant ses propres notes en plus d'un texte rédigé en langue Sith, la Jedi étudiait depuis longtemps ce langage pour pouvoir à son tour déchiffrer correctement certain holocron Sith rédigés dans le langage des anciens membres de cet Ordre. L'holocron qu'elle comptait récupéré ici était d'origine Sith ce qui le rendait d'autant plus dangereux car nul ne sait quel noir secret il peut renfermer... l'étude des holocrons était toujours délicate et Eleanor était régulièrement avec les Érudits Jedi les étudiants pour que les informations soient classées et étudier dans le but que ce savoir Sith servent le bien commun et non-plus l'acquisition d'une puissance souvent source de la destruction du Sith ayant mis au point ses techniques.

Eleanor apprenait toujours avant d'aller en mission pour se reposer l'esprit, cela la détendait et lui permettait de faire le vide pour ne pas se poser de questions juste avant de partir. Dans toute stratégie la place à l'hésitation n'est pas permise, on s'adapte, mais on ne doit jamais laisser le doute obscurcir son esprit sinon on se dirige vers la défaite. Pour se tenir à son plan initial Eleanor brancha l'horaire de son datapad sur la rotation de Nar Shaddaa et ainsi pouvoir attaquer pile au bon moment. Elle laissa juste la Force autour d'elle pour lui signaler tout danger et éventuels problèmes pouvant changer ses plans.

Le tout se déroula sans le moindre soucis et la Jedi étudia pendant un long moment tout en conservant son esprit à l'écoute de la Force puis quand elle jugea le moment opportun elle coupa son datapad et le rangea tranquillement puis elle alla trouver la chasseuse de prime. Tout en remettant son armure légère noire elle lui dit :


« Allons-y! J'espère que vous êtes en forme! »

La Jedi demeura, comme à son habitude, impassible et se dirigea vers la "sortie" de l'appartement et se retrouva sur le tuyau à l'extérieur qu'elle commença à longer tranquillement après avoir verrouillé l'endroit. Elle revint au niveau du câble qu'elle avait utilisé pour venir et le remonta pour se retrouver sur le toit qui leur avait servi de point d'observation quelques heures auparavant. Elles prirent la direction de l'entrée du bâtiment d'intérêt pour pouvoir passer sous la passerelle y menant et ainsi pouvoir y entrer sans se faire remarquer. L'heure n'était plus à la discussion mais à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Lun 18 Nov - 4:15

Tandis que Lénore complimentait le repas, elle se permit de s'enfoncer quelque peu dans le fauteuil. Qu'il était bon de pouvoir aller à un repos "mérité" avant de partir en mission. Car que ce soit sur Corellia ou encore Tatooïne, Lénore ne pouvait jamais réellement dormir sur ses deux oreilles. Son visage commençait à être sérieusement connu des forces en places. Et que ce soit l'Empire ou les restes de la République, aucun des deux ne voulait la laisser tranquille. La rançon de la gloire lorsqu'on était une chasseuse de prime émérite tel qu'elle l'était…

Fermant les yeux quelques secondes, la jeune femme apprécia le silence qui l'entourait. Seule la respiration de Desétoiles semblait vouloir le troubler. Et même si dans un tout autre contexte elle lui aurait réglé son compte afin de pouvoir se reposer tranquillement, cette fois-ci Lénore rouvrit les yeux et se releva tandis que la femme lui parlait à nouveau.


« Merci, je lui transmettrai!»

Voyant la femme la dévisager, Lénore lui offrit un de ses sourires enjôleurs dont elle était la seule capable de jouer. Peut lui importait ce qui pouvait bien lui passer dans la tête tandis qu'elle la regardait. Elle ne semblait pas capable de percer à jour ses idées ni sa mémoire. Et à moins d'avoir ce Maître Jedi sous sa coupe, elle devrait s'amuser à la torturer un moment avant de réussir à lui faire dire quoique ce soit à son propos. Et encore, rien ne prouvait qu'elle en serait capable.

Tout en réfléchissant à la suite des évènements, Lénore entreprit de prendre deux perles et commença à les faires tourner dans sa main gauche. De cette manière, la Chasseuse de Prime se détendait et laissait ses muscles se relâcher lentement. Cette technique de relaxation, elle la tenait de sa mère. Cette dernière excellait dans la méditation et les techniques de repos semi-physique. Ses apprentissages lui avaient notamment permis de laisser son corps se reposer tandis que son esprit se laissait glisser en dehors de son corps. Non sans être aux aguets, Lénore appréciait cette pratique pour sa simplicité et surtout, pour ce qu'elle offrait. Un repos bien mérité.


« Allez-vous reposer quelques heures! Je viendrai vous cherchez au moment opportun! »

Sans rien répondre, Lénore la remercia de la tête. Après s'être levée de son fauteuil, la jeune femme se dirigea vers la pièce que Desétoiles lui avait indiquée en entrant. Sobre, discrète, mais surtout insonorisée ! Pas même le bruit de la respiration de sa comparse ne viendrait la déranger ici. Lénore s'allongea sur le lit et tout en rangeant les perles à leur place, se laissa aller à un sommeil léger. Elle ne connaissait pas encore assez Desétoiles pour dormir à poings fermés. Tout du moins, pas dans l'immédiat.

Ses rêves furent bref. Rapidement rattrapée par ses souvenirs, Lénore se cru être emportée au moment où elle ouvrit les yeux. Rien autour d'elle n'avait bougé. Desétoiles semblait rester immobile, penchée sur un datapad. Les images étaient troubles et la Chasseuse de Prime ne pouvait dire ce qu'elles représentaient. Ses pas la conduisirent inlassablement vers la fenêtre par laquelle elles étaient entrées. Là, se tenant juste devant elle, une femme aux cheveux d'or la regardait. Ses lèvres fines portaient une teinte rougeâtre comme nulle autre. Son allure élancée et douce arborait une robe blanche qui tombait en cascades sur son corps.

La femme posa son index sur ses lèvres, incitant Lénore à ne rien dire. D'un mouvement de bras, elle lui dévoila une suite d'images qui ne semblaient provenir d'aucune manière de Nar Shaddaa. Des troupes Sith envahissait Corellia, écrasant les habitants qui s'opposaient à eux sans détourner le regard du massacre. Ici et là quelques Jedi tentaient désespérément de protéger les civils… Sans réussite. Tous tombaient sur le sol de Corellia…

Une à une, les images défilèrent jusqu'à s'arrêter sur une en particulier. Un étrange objet de forme pyramidal. Un holocron Sith. L'être qui tenait l'objet en main possédait un regard aussi rouge que les lèvres de la femme, et une haine farouche émanait de son corps. Lénore recula de quelques pas, et la femme traversa la vitre sans même l'ouvrir. Sa voix résonna dans la tête de Lénore tandis que ses lèvres restaient encore closes.


*Quel prix vaut la vie des habitants de Corellia ? L'holocron doit être oublié…*

Ces paroles ; Lénore savait où la femme voulait en venir. Si elle ramenait l'holocron à son commanditaire… Malgré la somme promise, jamais elle ne se pardonnerait qu'un tel massacre soit possible. Et même si toutes ces images ne faisaient finalement parties que d'un rêve, elles s'étaient bel et bien passés il y a peu… Lorsque l'Empire avait marché sur la Galaxie… Non, l'holocron devait être détruit. Ou tout du moins son commanditaire devait le croire…

« Allons-y! J'espère que vous êtes en forme! »

La voix de Desétoiles tira Lénore de ses rêves avant même qu'elle ne puisse revoir la femme aux cheveux d'or. Toutefois, sa décision était prise. A elle le corps de sa cible, quand à l'objet qui semblait être tant convoité par son acolyte du jour… Il resterait entre ses mains, tout du moins tant que Lénore ne saurait pas sur quel pied danser avec elle.

Tout en se levant, Lénore vérifia ses sacoches, et la quantité d'énergie restante dans son blaster. Outre les quelques tirs utilisés lors de sa "démonstration", il était plein. Suivant Desétoiles, la Chasseuse de Prime passa la fenêtre, remonta sur le tuyau, imita la femme qui la précédait pour monter sur le toit, et fini par la rejoindre vers l'entrée du bâtiment.


- Je vous laisse passer devant…

Non pas que Lénore n'avait aucun courage, il s'agissait simplement d'ordre pratique. Si Desétoiles passait devant elle, cette dernière aura bien du mal à lui tirer dans le dos…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Mer 4 Déc - 3:13

L'heure était à l'action et la Jedi était déterminée à mener cette opération avec précision et promptitude. Pour ce faire elle n'avait rien laissé au hasard, le seul point à ajouter dans l'équation était la présence de la jeune chasseuse de prime, mais ce n'était pas un élément perturbant enfin pas pour le moment sauf si celle-ci décidait de la trahir. Tranquillement la Jedi mena le duo jusque sous la passerelle pour qu'elles puissent entrer dans le bâtiment. Cette manœuvre demandait un peu d'acrobaties, mais la Jedi adorait ce genre de choses, son Maître lui avait toujours enseigné d'être maîtresse de son environnement pour celui-ci soit un allié et non un obstacle, qu'il l'aide dans ses manœuvres en combat ou en déplacement pour que rien ne la ralentisse dans ses déplacements.

Comme La Jedi l'avait prévu, passer sous la passerelle était délicat, le seul moyen d'y parvenir était de s'accrocher à un tuyau, de le longer au-dessus du vide et d'atteindre une sortie d'aération pour la remonter et parvenir à l'intérieur du bâtiment. Cela ne lui faisait aucunement peur et elle allait y aller en premier tout en gardant évidemment un œil dans son dos au cas ou la jeune femme tenterait de la faire basculer dans le vide en lui tirant dessus. La prudence était un détail qu'Eleanor ne laissait jamais au hasard, elle préférait de loin ne pas accorder sa pleine confiance à quelqu'un et au final voir que celle-ci n'avait rien tenté plutôt que donner sa confiance pour ensuite se retrouver en fâcheuse posture.


« On se retrouve de l'autre côté! »

La Jedi sauta immédiatement sur le tuyau et, à la force de ses bras, elle traversa le vide telle une araignée. Elle n'usa pas de la Force pour l'aider, la seule chose qu'elle maintenait via la Force était son balayage incessant pour connaître tout danger arrivant sur elle. La traversée se fit sans la moindre difficulté pour la Jedi, elle était entraînée pour ce genre de choses et rien qu'à la force de ses bras elle y parvint. Elle effectua un mouvement balancier avec ses jambes pour se propulser un peu plus loin et rejoindre une sorte de corniche sur laquelle elle prit pied et elle fit signe à la chasseuse d'y aller à son tour. Pendant ce temps-là Eleanor se décala et profita que la chasseuse ne puisse pas voir ce qu'elle fait pour ouvrir la grille la gênant sans le moindre bruit. Elle réalisa cela via une petite utilisation de la Force lui permettant ainsi de réduire de 99,9% le bruit du déplacement de la grille et en même temps assuré une sécurité totale à l'entrée dans le bâtiment car si la grille s'avérait résistante le risque de basculer dans le vide derrière elle était toujours présent bien que celui-ci ne la gêne pas.

La Jedi se glissa tranquillement dans le conduit et commença son parcours à l'intérieur pour entrer dans le bâtiment, elle laissa tous ses sens en éveil pour que rien ne passe sous silence autour d'elle. Le parcours fut rapide et sans soucis jusqu'à arriver à la sortie qu'elle avait prévue : une pièce comme les autres, plutôt petite et servant de fourre-tout chose que recherchait la Jedi puisque de là elle n'aurait pas le risque de se voir repérer où si c'était le cas elle aurait de quoi camoufler l'élément gênant sans avoir besoin de le tuer. Elle sortit du conduit et atterrit dans la pièce d'une manière souple et sans le moindre bruit, elle se décala et attendit tranquillement que la chasseuse de prime arrive à son tour en espérant qu'elle n'aurait pas l'idée de sortir du conduit tel un Dragon Krayt arrivant dans le bâtiment...

Durant le petit instant où elle fut seule, elle profita pour s'ouvrir un peu plus à la Force et vérifier qu'aucun élément gênant puisse venir presser quelque-chose ou demande son intervention. Ne sentant rien, elle laissa retomber sa perception pour la replacer à la normale. Une fois que la chasseuse de prime fut avec elle.


« On commence en silence! »

Sa stratégie tenait en ces mots, Eleanor voulait éviter qu'il y ait un carnage pour plusieurs raisons... Déjà elles n'étaient pas certaines d'en sortir vivant, car malgré le fait qu'elles soient contre des hors-la-loi, ceux-ci ne sont pas à sous-estimer en combat et celui qui le fera se verra rapidement ne faire qu'un avec la Force. De plus le temps de passer tous les obstacles et tous les combats leurs buts pouvaient être déplacés, pour la chasseuse de prime sa proie tenterait surement de fuir et pour Eleanor l'holocron serait très certainement déplacé pour éviter de perdre gros, car un objet pareil, étant donné sa rareté, ne se laisse pas sans surveillance. En prenant leur temps elles pourraient avancer plus vite et être assurées de ne pas perdre de vue leurs objectifs. Eleanor le disait souvent à ses élèves et sa Padawan : "C'est en prenant son temps qu'au final on n'en perd pas."


La Jedi s'engagea la première dans le bâtiment, sur Nar Shaddaa les bâtiments n'étaient pas tous équipé des derniers systèmes de surveillances comme sur Coruscant, la plupart du temps seul les lieux les plus importants en étaient dotés ce qui facilitait grandement les choses. Les seuls à utiliser ce genre de choses étaient les Hutts et encore même eux étaient souvent négligeant préférant les gardes Gamorréens aux systèmes automatiques de défenses. Elle repéra rapidement de quoi monter dans les étages supérieurs, si elle avait pus le faire elle aurait escaladé la façade du bâtiment directement pour aller là où la Force la guiderait, mais avec la chasseuse de prime avec elle, elle devait faire plus traditionnellement. La Jedi déverrouilla un turboélévateur pour pouvoir monter au niveau supérieur, cette fois le véritable danger arrivait.

Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel] Ven 6 Déc - 10:06

(RP Terminé/Abandonné car la joueuse a quitté le forum.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel]

Revenir en haut Aller en bas

Un objectif différent mais une zone de mission commune [Pv Lénore Dunkel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Nar Shaddaa [Hors-la-loi]-