Partagez| .

Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Mar 9 Juil - 2:50

-Maitre nous sommes arrivés à destination

La voix mécanique du droïde résonnait légèrement à l’intérieur du cockpit d’un magnifique Punworcca qui venait de sortir d’hyperespace. Alors que le droïde se trouvait aux commandes du vaisseau deux autres personnes se trouvait à l’intérieur, tout proche de ce dernier. Le premier était un droïde utilitaire T3 et le deuxième était le maitre jedi Valaqil’Del’Samael, les deux faisait une partie d’un holojeu Dejarik.

-D’accord Laevia, désoler T3 mais nous terminerons notre partie plus tard

-Deeeppp dddoooooo …


Valaqil appuya alors sur certaine touche et les hologrammes des créatures présentes sur la table de jeu disparurent. Valaqil portait déjà son armure en Beskar  néanmoins il ne prit pas les gants qui allait avec cette dernière, ni le casque et ni son flutter-pack. Il mit par contre sa cape passant ses bras dans les manches et la resserrant ce qui lui donnait l’allure d’un jedi portant une bure. Le Punworcca descendit dans l’atmosphère geler d’Ilum puis atterrit sur son sol recouvert de poussière.

-Laevia, T3 je reviens dans pas longtemps, donc quand je reviens le vaisseau est comme quand je suis partit comprit ?


-Bien sur

-Twweeee

-Aller, à tout à l’heure !


La rampe du Punworcca s’activa laissant Valaqil sortir, pour une fois le maitre jedi centenaire avait décidé de marcher plutôt que d’utiliser sa mécano-chaise, en même temps cette dernière aurait put être encombrante dans les grottes cristallines de la planète. En se dirigeant dans la grotte il observa les alentours la planète était assez monochrome il fallait l’avouer allant dans de nombreuse teinte de bleu et de gris à cause de la poussière qui la recouvrait mais aussi du givre car la température de la planète était très basse et si Valaqil avait serré sa cape comme une bure c’est car elle était faite pour résister aux environnements difficile et notamment au grand froid. Le maitre jedi laissait derrière lui de profonde trace laisser par ses bottes métalliques et une plus légère laisser par le bas de son bâton qui lui servait alors comme un appui.
Il arriva peu après devant l’entrer d’une grotte et y entra, il marcha beaucoup plus longtemps à l’intérieur des couloirs de pierre de la planète plutôt que sur son sol en lui-même. Puis il finit par arriver à l’intérieur d’un immense dôme à la voûte cristalline et dont quelque filon cristallin ressortait aussi des murs et du sol. Valaqil se dirigea alors vers le centre de cette « pièce » puis s’assit en tailleur tout en faisant réduire la taille de son bâton afin qu’il puisse le tenir comme s’il était un sabre-laser simple avec un long manche.
Assit en tailleur il prit son arme dans ses deux mains allumant la lame se trouvant au bout de l’arme et il plaça cette dernière à l’horizontale en dessous du niveau de son menton. Il venait de prendre une forme de méditation de combat à but défensive très complexe, normalement utiliser donc pour la défense elle n’en reste pas moins un type de méditation tout à fait valide. Commençant alors sa méditation il se mit à oublier tout autour de lui pour ne se concentrer que sur la force. Au bout de cinq minutes il se mit alors à léviter puis une fois qu’il fut à 5 mètre du sol il mit son sabre à la verticale parallèle à son axe de symétrie. Il le lâcha ensuite alors que se dernier s’avança, il mit ensuite ses mains paumes vers le ciel, puis il plaça le dos de sa main droite sur la paume de sa main gauche et releva les pouces de ses deux mains en les faisant se toucher. Les deux sabres pendant à sa ceinture se décrochèrent et se mirent à léviter autour de lui et son katana sortit de son fourreau envelopper par une tornade d’énergie blanche et luisant de cette même couleur et il rejoignit les sabres dans leur danse. Les sabres s’allumèrent juste après et tous partirent à divers endroit de la pièce et se mirent à découper avec une précision de chirurgien à l’intérieur des cristaux.
Puis les armes s’éteignirent toutes et retournèrent à leurs propriétaires. Les sabres se remirent à sa ceinture et son katana revint dans son fourreau, tandis que le bâton reprit sa taille initiale et se planta dans le sol. Les cristaux qui furent découpé lévitèrent pour parvenir à Valaqil. Ce dernier cessa alors de méditer et de léviter retombant doucement sur ses deux jambes, il desserra alors sa cape et y ouvrit une poche, les cristaux s’y jetèrent toujours en lévitant puis Valaqil referma la poche et resserra sa cape. Il ressaisit ensuite son bâton puis s’arrêta d’un coup.

-Un trouble dans la force ? Quelqu’un approche ?


Le Gurlanin sauta sur un filon de cristal turgescent puis en utilisant la force balaya tout le sol sur lequel il avait marché afin d’effacer toutes les traces de son passage. Puis il utilisa le système de camouflage intégrer dans son armure pour se rendre invisible et se rendit totalement imperceptible dans la force, embusquer ainsi, totalement invisible il attendait de voir ce qui devait surement provoquer ce trouble sur Ilum.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Sam 20 Juil - 6:42

Les tintements harmonieux des gouttes d’eau qui perlaient des stalactites, rendait l’atmosphère de la grotte bien plus agréable que de l’extérieur. Une myriade de couleurs, toutes aussi différentes les unes des autres éclairaient le couloir creusé par la main de l’homme et de robots. Les murs, soutenus par des poutres de métal semblaient se mouvoir à volonté tandis que Lénore marchait vers l’avant. La torche aux flammes anthracite balayait de sa lueur diaphane l’intégralité de sa marche. Telle une sphère de lumière perçant l’ombre la chasseuse jetait son regard tout autour d’elle à la recherche du cristal tant convoité. Aussi clair de la lune, et aussi bleu que les océans des Gungans, lui avait dit un jour sa mère. Pour une rare fois, Lénore s’était rendue sur cette planète par sa propre volonté. Depuis quelques temps, elle n’avait pas eu beaucoup de missions, ou alors seulement quelques règlements de routine, rien de vraiment passionnant pour elle. Mais cette fois-ci elle était venue pour sa mère.

Si Lénore se rendait de moins en moins sur la planète où elle avait grandit, ce n’était pas par volonté. Seulement, elle était toujours à la tête des avis de recherche pour le meurtre du Sith, et ce il y a plusieurs années déjà. Malgré tout, la chasseuse se devait de braver ce risque et ces interdits pour sa mère. Ne serait-ce que pour lui apporter ce cristal dont elle rêvait depuis si longtemps. Dans un silence morne, Lénore s’approcha d’un mur et glissa sa torche vers un amas de cristaux. Après d’âpres recherches, elle finit par trouver ce qu’elle était venue récupérer : le cristal donc la robe semblait être aussi claire que de la glace. Sa main caressa l’objet en question, puis en l’extrayant, le récupéra dans une de ses sacoches de cuir.

Une chose attira son attention. Malgré la distance qui séparait cet endroit de l’entrée de la grotte, quelqu’un avait – semblait-il – déjà officié ici… Et vu la découpe nette et sans bavures, cette personne devait encore être dans les parages. Ou tout du moins aurait du laisser une trace. Discrètement, Lénore balaya le sol des yeux, outre ses propres traces, il n’y avait rien. Deux choix s’offraient à elle, soit le récupérateur avait utilisé un jet pack afin de récupérer les cristaux. Même si, avec la mobilité et les mouvements, la découpe n’aurait pas été aussi nette. Ou alors, chose bien plus probable, celui ou celle qui était ici, se fondait dans l’obscurité… Et là, l’idée ne plaisait vraiment pas à la chasseuse.

Si sa mère lui avait bien apprit une chose, c’était que quiconque utilisait un système de dissimulation se devait de rester immobile. Le moindre mouvement dans l’air aurait dévoilé sa présence. Il existait un autre moyen : la fumée… Tout en mimant les gestes de récupération de cristaux, Lénore glissa subrepticement sa main dans une de ses sacoches et y attrapa un fumigène de sa composition. En quelques minutes, la boule noire roula au sol et éclata dans un bruit assourdissant avant de dégager une fumée ocre et nauséabonde. Glissant contre les parois, cette dernière ce mit à entourer un semblant de corps, juché en hauteur à une poignée de mètres de Lénore.

Dégainant son DC-15, la chasseuse plaça son œil contre le viseur et appuya sur la gâchette. Sans faire attention à l’impact qu’avait eu son tir, elle gravit en quelques bonds la hauteur qui la séparait de celui ou celle qui s’était dissimulé de ses yeux. Tout en prenant un visage impassible et dénuée de toute colère, la jeune femme dévoila son sabre-laser et tenta de frapper son adversaire en pleine thorax. Somme toute, elle réussirait à peine à le toucher ; car comme elle s’en doutait, pour monter ici, soit il était vraiment très agile, soit il utilisait la Force pour y parvenir…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Mar 6 Aoû - 6:07

Valaqil attendit là puis, quelque minute plus tard vit passer une humaine par un des passages. Elle était de taille et de corpulence normale et arborait de longs cheveux dont une partie était bleu. Elle coinça une torche qu’elle tenait contre des cristaux puis se mit à chercher quelque chose sur chacun des amas cristallins. *Une voleuse de cristal ? se disait Valaqil, nan sinon elle prendrait ce qu’elle peut et partirais aussitôt. Quoique si elle cherche de la qualité après tout …*. La main de la jeune femme s’arrêta à un endroit précis, elle caressa un très beau cristal bleu puis le prit et le rangea dans une sacoche de cuir qu’elle portait.
*Dois-je intervenir maintenant ou … ?*, alors qu’il pensait ça il ressentit de l’étonnement chez elle, venait elle de le repérer ? Non il n’avait pas bougé, il la vit regarder certain endroit et se dit *Bien sur! Elle a de bons yeux elle a remarqué mes découpe …*. Là elle attendit quelque peut puis ressentit de la joie, le genre de joie que l’on a lorsque l’on trouve une bonne idée.
Valaqil se doutait que cette humaine avait plus d’un tour dans son sac et c’est pourquoi il se concentra encore d’avantage pour parer chaque éventualité. Elle fit des gestes comme pour récupérer des cristaux, nan, c’était un leurre, Valaqil voyait qu’elle avait retiré quelque chose d’une de ses sacoches. Une boule noir roula alors au sol, *Une bombe ? Nan trop risqué dans un tel environnement …*, puis une épaisse fumée ocre et nauséabonde sortit de la boule noir *Un fumigène ? Cette petite est doué …*. En effet la fumée est un des moyens simples de détecter une personne ou une chose camouflé, elle était maligne de penser qu’il y avait encore quelqu’un ici.
La fumée en se répandant se mit à entourer le corps de Valaqil mais ce dernier préféra ne pas bouger pour l’instant. Elle dégaina alors subitement un blaster, Valaqil utilisa alors la vitesse de force, alors que le projectile se rapprochait il se décala légèrement se dernier allant se figer dans la paroi. Puis elle se mit a gravir la distance la séparant de lui, ce dernier sauta sur une formation cristalline puis une autre pendant qu’elle gravissait la paroi, s’occupant alors moins de Valaqil. Ce dernier utilisa ensuite la force pour contrôler les courants d’air de la pièce et former une silhouette le représentant vaguement dans l’air. La jeune femme sortit alors un sabre-laser et qu’elle en fut la surprise de Valaqil de voir que la lame de ce dernier était noir, un cristal noir est extrêmement rare et trouver une personne avec une telle arme était plus qu’étrange. Elle alla vers le « clone » que Valaqil s’était créer et planta l’arme en plein là où aurait dû se trouver son thorax.
Cette jeune femme était forte, aucun doute qu’elle avait l’habitude du combat. Valaqil néanmoins était un maitre jedi âgé déjà de plus de 100 ans et il connaissait nombre de technique et de botte pour le combat. Il décida de s’adresser à la jeune femme mais afin de ne pas trahir sa position et comme il le faisait souvent, il s’adressa à elle par télépathie.

-Pas mal, petite, néanmoins ce que du vient de frapper était littéralement du vent


Aussitôt qu’il eut dit ça les courants d’air s’échappèrent de la forme que Valaqil leur avait donnée repoussant quelque peu la fumée et envoyant une légère bourrasque sur la jeune femme.

-Tu te bas bien, pourrais-tu me dire pourquoi tu viens de voler un cristal sur Ilum et pourquoi tu as agressé une personne que tu ne voyais même pas ?

Valaqil recommença alors son contrôle sur les vents mais différemment, il créa plusieurs petits tourbillons dans la salle et ces derniers aspirèrent alors la fumée dans la pièce et la dissipèrent. Valaqil sur une formation de cristal et donc de nouveau invisible à la jeune femme était en « sécurité » et attendait la réponse de cette dernière afin de savoir si oui ou non il avait vraiment besoin de dégainer une arme.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Jeu 8 Aoû - 7:06

Poussée autant par sa volonté que par sa propre force physique, la lame du sabre laser s’enfonça dans le corps de la cible de Lénore. Malgré toute la volonté du monde, la lame sembla traverser l’être sans même lui offrir un quelconque retour de force. Une illusion ! Elle venait d’enfoncer sa lame dans une vulgaire et insultante illusion. C’était sûr maintenant, celui ou celle qui se trouvait encore ici était un utilisateur de la Force. Et le pire dans tout ça, c’est qu’il semblait particulièrement doué. Créé un clone de soi aussi parfait demandait un entrainement intense. Même ses parents n’avaient jamais réussi à atteindre une telle perfection. C’était bien sa chance de devoir affronter un Jedi, qui plus est un de ceux qui devaient se trouver en haut de l’échelle…

Tout en restant à l’affut du moindre mouvement, ou d’un bruit discret, Lénore prit son sabre à deux mains et balaya la pièce du regard. Rien, plus rien ne semblait bouger. Toutefois, quelqu’un se cachait encore ici, et tant qu’elle n’en saurait pas plus sur lui, elle ne lâcherait pas le morceau. La fumée qui commençait à se dissiper posait un nouveau problème. Sans elle, la chasseuse ne pouvait pas plus dissimuler sa présence. Sautant sur le sol, elle rengaina son sabre, et recula de quelques pas, s’approchant lentement mais sûrement d’une des galeries qui menaient plus ou moins directement à la sortie de cette grotte à cristaux.


- Pas mal, petite, néanmoins ce que du vient de frapper était littéralement du vent.
*Au moins je sais déjà que j’ai affaire à un homme…*

La voix avait résonnée dans sa tête avec une telle puissance que Lénore failli s’énerver. Oser s’insinuer dans son esprit de cette manière tenait presque d’une visite interdite dans son propre sanctuaire. Elle n’allait quand même pas débarquer chez lui et tout mettre sans dessus dessous comme ça ! Lénore n’était pas une voleuse aussi malhabile quand même… Tout en pensant à ça, la jeune femme vit le corps fantôme disparaître lentement, une vague d’air repoussant l’image comme une feuille morte. Une partie de l’air la frappa au visage et une odeur étrange parvint à ses narines. Comme quoi même un Jedi expert peut faire des erreurs… Il n’avait apparemment pas pensé au sens du vent. Le propre de la chasse est de toujours avoir le vent de face, afin que la proie ne puisse pas sentir l’odeur provenant de son prédateur.

Donc il se trouvait bel et bien face à elle. Tapis dans l’ombre comme un assassin attendant le bon moment pour réduire sa cible à néant… Mais on ne s’improvise pas chasseur aussi facilement que ça. Pour rajouter encore à ses erreurs, sa voix se souleva dans l’air qu’il prenait – semblait-il – plaisir à manipuler.


- Tu te bas bien, pourrais-tu me dire pourquoi tu viens de voler un cristal sur Ilum et pourquoi tu as agressé une personne que tu ne voyais même pas ?
- Mes raisons n’ont jamais regardé un lâche qui se terre dans l’ombre… Alors mettons en lumière ce qui ne l’a encore jamais été…

D’un geste rapide, Lénore projeta une seconde sphère sur le sol. La capsule de verre se brisa à l’impact et déploya une lumière aveuglante qui éclaira la grotte dans toute sa splendeur. Les rayons lumineux se réverbèrent sur les cristaux, baignant la scène d’une clarté presque hypnotique. Profitant de l’aveuglement possible de l’homme, la chasseuse décida de battre en retraire en courant dans le couloir le plus à droite. Sa vue mit quelques minutes avant de s’habituer à l’obscurité, mais au bout d’une dizaine de mètres, Lénore y voyait presque aussi bien qu’en plein jour. Tout en courant, la jeune femme sema plusieurs petites sphères qui exploseront en détecteur la moindre chaleur. Ces dernières ne serviront finalement que d’occupation pour son poursuivant, car comme la première, elles ne dégageront qu’une épaisse fumée opaque aux reflets ocre et orangés.

Dans sa fuite, Lénore se concentra sur la prochaine marche à suivre. Les galeries se suivaient et se ressemblaient toutes. Lorsqu’elle commença à fatiguer, Lénore se rendit compte que les stalactites et autres stalagmites qui décoraient les quelques grottes n’étaient autres que celles qu’elle avait déjà croisé il y a peu… La jeune chasseuse s’était bel et bien perdue dans le dédale qu’était devenue cette planète minière. Des bruits de pas résonnèrent dans la galerie qu’elle venait de quitter. Se plaquant contre un mur, elle se dissimula dans les ombres. Une demi douzaine d’hommes et de femmes tous vêtus de bures noirs passèrent juste à côté d’elle sans y porter attention. Un groupement Sith. S’ils venaient à tomber nez à nez avec le Jedi… Cette histoire finirait par faire des étincelles… D’une certaine manière, Lénore lui devait la vie. S’il l’avait voulu, il n’aurait eu qu’à apparaître derrière elle et la capturer… Pourtant il n’en avait rien fait…


*Moi et mes principes stupides… Dès que je retourne voir ma mère, je vais lui faire part de ma façon de penser et surtout, sur ceux des Jedi qu’elle m’a inculqué…*

Tout en suivant les Sith à bonne distance, Lénore se préparait à devoir les combattre. Jamais encore elle n’avait dut en affronter autant en même temps. Mais bon, il fallait bien une première fois à tout paraît-il… Et puis, si ça se trouve, le Jedi pourrait lui être reconnaissant et l’aider à sortir d’ici. L’idée d’y rester coincé et d’y moisir ne l’enchantait guère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Lun 12 Aoû - 9:41

Sa  première phrase avait énervé la jeune femme, en fait il ne savait pas vraiment si c’était sa phrase, l’action raté de l’humaine ou une tout autre raison qui l’énervait. Puis elle fut contente pour une raison inconnue à Valaqil et se concentra devant elle, comment savait elle que Valaqil était dans cette direction ? *Non ?! Cette petite a donc un odorat si développer ?!* en effet, il ne fallut pas longtemps à Valaqil pour comprendre son erreur en effet, et ce n’était pas vraiment une erreur il ne pensait pas qu’il serait détecter ainsi, mais en même temps, avec le peu d’odeur différente de la caverne, qu’allait elle faire maintenant ?

- Mes raisons n’ont jamais regardé un lâche qui se terre dans l’ombre… Alors mettons en lumière ce qui ne l’a encore jamais été…

*Un lâche ? Si c’est ce qu’elle pense … en attendant je n’ai rien volé moi*

Puis d’un geste rapide, l’humaine lança une sphère au sol, Valaqil se prépara alors à dissiper de nouveau la fumée dégager par sa sphère. Sauf qu’hélas pour lui ce ne fut pas un fumigène cette fois, lorsque la petite sphère s’ouvrit une lumière intense s’échappa de cette dernière, la lumière se réverbéra sur les formations cristallines. Valaqil qui n’était pas préparer à ça fut aveuglé par la lumière, hélas ceci n’avait sur lui pas un effet réellement puissant grâce à la force, Valaqil utilisa la vision de force lui permettant de voir tout autour de lui et principalement l’humaine qui fuyait dans une grotte proche.
Voulant tester un peu la voleuse qui l’avait rendue aveugle à l’instant il lui laissa un peu d’avance, dans cette course, il accrocha son bâton - alors rétracté - à sa ceinture. Il descendit alors et une fois qu’il toucha le sol, puis il ouvrit sa cape, afin qu’elle ne le gène pas lors de sa course et se plaça à quatre pattes, comme un animal en chasse. Le bout de ses bottes de rétracta laissant alors ses orteils à l’air libres et c’est dans une posture digitigrade qu’il commença alors sa prise en chasse.
Il courut alors comme une bête en suivant les traces de pas qu’il voyait grâce à sa vision de force car ses yeux ne lui permettaient pas encore de voir correctement dans cette caverne. Il courrait assez vite dans cette posture et lorsque la caverne tournait il marchait sur le mur quelques instants avant de recommencer sa course sur le sol. L’humaine avait put prendre de l’avance et semblait être assez bien entrainer néanmoins il l’a rattrapa assez vite. Il arriva discrètement derrières elle, mais cette fois il se cachait d’une autre menace, *Alors c’était donc sa le trouble que je ressentais dans la force … 1, 2, 3, … 6 ? Que viennent-ils faire ici ?*. En effet, grâce à sa vision de force, Valaqil perçut six silhouettes humanoïdes à l’aura rouge, aucun doute, des sith ou des jedi noirs …
Il ne savait pas si l’humaine l’avait repérer et là n’était pas le problème, grâce à sa vision de force il put tout de même percevoir quelques choses chez l’humaine. Elle était sensible à la force et elle possédait une très belle aura bleue, elle ressentait aussi alors de l’anxiété et un peu d’agacement. Elle commença alors à suivre les sith à bonne distance et Valaqil lui suivit discrètement et juste avant qu’il ne sorte de la caverne où ils c’étaient rencontrer pour la première fois il dit :

-Humaine, que veux-tu faire à présent ? Fuir come une voleuse ? Si tu comptes me répondre, pense juste à cette réponse ou parle à voix haute, après tout c’est comme tu veux …

Le jedi parlait là encore par télépathie pour ne pas avertir la femme de sa présence à coter d’elle, si bien sur elle ignorait qu’il était là, il faisait aussi ceci pour cacher leur voix des sith, il n’avait apparemment pas fais attention à la jeune femme car son aura n’était pas très imposante, celle de Valaqil aurait dû se faire repérer s’il ne l’avait pas caché au préalable.

-Je te préviens tout de suite fait comme tu veux, tu peux fuir par la deuxième ouverture à droite, elle te mènera à la sortie, ou bien accepter de m’aider, je ne te promets rien après si tu m’aide, donc choisit ce que tu veux faire.

Valaqil venait de lui indiquer la sortie, car il ne mentait pas, il venait vraiment d’indiquer la sortie à la jeune femme qui était libre de la croire ou non. Toujours placer en posture de course derrière elle il attendait la réponse de la jeune femme qi si elle se retournait pourrais voir empruntes des mains et des orteils de Valaqil toujours invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Jeu 15 Aoû - 2:56

Erreur de calcul ou simple coïncidence ? Lénore se demandait si les Sith n’avaient pas finalement réussi à sentir la présence du Jedi ici. Si c’était le cas, alors ça risquait de faire des étincelles entre eux. Néanmoins, la Chasseuse de primes restait à bonne distance et les suivait sans dire un mot. Ses pieds se posaient sur le sol humide comme sur le plus fin des tissus. Elle faisait attention à chacun de ses pas, et calculait la moindre distance qui la séparait d’eux. Un ombre pensait se dissimuler derrière elle, mais c’était sans compter sur son instinct et ses sens développés au maximum lorsqu’elle partait en mission. Une nouvelle fois, elle fit comme si de rien n’était et continuait de marcher en silence, utilisant les ombres comme autant de sœurs afin de ne pas révéler sa présence aux Sith.

Quelques minutes plus tard, ils parvinrent à la grotte principale qu’elle venait de quitter. Les cristaux brillaient encore par endroit. Le Jedi ne semblait plus être présent, ou alors il dissimulait encore sa présence. Quoiqu’il en soit, Lénore ne pensait réellement qu’à elle à cet instant précis. Et surtout au fait de trouver un moyen de sortir rapidement d’ici avec le moins de dégâts possibles. Tandis qu’elle s’apprêtait à parler à l’ombre qui avait fini par s’approcher d’elle, la voix du Jedi résonna une nouvelle fois dans sa tête.


- Humaine, que veux-tu faire à présent ? Fuir comme une voleuse ? Si tu comptes me répondre, pense juste à cette réponse ou parle à voix haute, après tout c’est comme tu veux…

A croire qu’il prenait son pied à se dissimuler comme ça. Sale manie à vrai dire. Lénore voulu lui répondre directement, mais le fait qu’un duo de Sith s’approcha d’eux l’en empêcha. Toujours dissimulés dans les ombres ils passaient inaperçus. Malgré tout, l’un d’entre eux s’arrêta, et tenta de percer les ténèbres. La jeune femme dégaina sa dague prête à en découdre avant que le second ne l’interpelle et que les deux Sith repartent dans une des nombreuses galeries qui perçaient la montagne en tous sens.

Poussant un soupir silencieux, Lénore rangea son arme dans son fourreau et se retourna pour voir où se trouvait l’ombre qui l’avait suivie jusqu’à maintenant. Elle se retint de pousser un cri d’étonnement en ne voyant rien devant elle. Cette fois-ci, seules des empreintes au sol dévoilaient la présence du Jedi parmi les ombres. Des marques faites par – semble t-il – des mains et des orteils. Cet être lui paraissait de plus en plus étrange et intrigant à la fois. Peu étaient les proches-humains à courir en quadrupède. Sauf quelques uns dont sa mère ne lui avait qu’assez peu parlé. Et dire que de cette manière ils courraient bien plus vite qu’un humain surentrainé…


- Je te préviens tout de suite fait comme tu veux, tu peux fuir par la deuxième ouverture à droite, elle te mènera à la sortie, ou bien accepter de m’aider, je ne te promets rien après si tu m’aide, donc choisit ce que tu veux faire.

En voilà un qui ne lui laissait pas vraiment de choix. N’importe quel chasseur de prime aurait prit la première solution. Fuir et sauver sa peau. Non sans oublier de revenir quelques heures plus tard afin de récupérer un maximum de matériel dans les poches d’un cadavre. Distraitement, Lénore se passa les mains dans les cheveux. Cet acte, quoiqu’habituel chez elle, lui procurait une aide non négligeable pour réfléchir. Au bout d’une poignée de secondes, la jeune femme s’adossa à un mur, et se laissa glisser contre jusqu’à l’entrée de la grotte.

Dardant un regard rapide sur la scène, Lénore observa le manège des Sith. Plus que quatre d’entre eux se trouvaient encore ici. Deux s’affairaient à récupérer des cristaux pour une raison inconnue, pendant que les deux autres – armés de piques laser – surveillait l’entrée. De ce qu’elle en vit, la chasseuse de prime reconnu un apprenti, un novice d’à peine quelques années de moins qu’elle, et deux Guerriers. En ce qui concernait ceux qui venaient de partir, ils devaient être bien plus gradés que ces quatre là… Sans nul doute qu’ils étaient retourné sur le Chasseur afin de s’y occuper d’une manière ou d’une autre.


*Quatre Sith. Deux novices, et deux Guerriers. Piques et sabres laser. Très certainement des blasters aussi. Mais ils ont dut les dissimuler… Je vous laisse les deux gros… Personnellement, je n’ai jamais été fan des Guerriers Sith…*

Sans attendre une réponse de la part du Jedi, Lénore glissa sa main dans une de ses sacoches et y attrapa trois sphères de couleurs différentes. Deux n’étaient rien d’autre que des fumigènes, la troisième par contre, la rendrait invisible à leurs yeux pendant quelques secondes. Juste assez pour pénétrer dans la pièce et se rendre dans une zone d’ombre d’où elle aurait une vue imprenable.

La première sphère, d’une couleur émeraude se brisa entre ses doigts. Le corps de Lénore se troubla et elle devint quasi-invisible. En quelques sauts, elle rejoignit le pied d’une immense stalagmite qui la dissimula assez jusqu’à ce qu’au moment où sa sphère ne fit plus effet. Elle ne doutait pas que le Jedi allait continuer à utiliser son propre système de camouflage. Néanmoins, tout en prenant son propre sabre laser en main, elle lança un regard rapide vers l’entrée où il devait encore se trouver.


*On fait comment ? Au feeling ou vous avez un plan ? D’où je suis et avec l’effet de surprise, je peux me débarrasser d’un des deux novices… Quand au second, ça risque d’être un peu plus amusant…*

Un sourire sadique glissa sur les lèvres de Lénore, dévoilant sa dentition. Telle un rapace observant son futur repas, la Chasseuse de Prime caressa sa dague de la main gauche. D’ici, elle pouvait effectivement en abattre un sur deux. Et en silence. Quand au second, avec le choc de voir son allié tomber raide mort, il lui faudrait plusieurs secondes avant de se rendre compte qu’un assaillant se ruait sur lui. Désormais, tout dépendrait de la réponse du Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Dim 18 Aoû - 0:26

Apparemment l’humaine avait choisit de se battre avec Valaqil, une chance pour lui car ainsi il mettrait moins de temps. Elle passa sa main dans ses cheveux et joua avec ceux-ci tout en réfléchissants, Valaqil se concentra un peu plus sur son don d’empathie afin d’être plus en accord avec la jeune femme, si elle l’apprenait elle ne serait surement pas très contente de ce geste mais l’empathie n’étant pas de la télépathie aucun moyen ne permettait de déceler son utilisation.
Elle regarda alors en direction des sith, il n’y avait alors plus que quatre des sith dans la salle, Valaqil se concentra sur sa vision de force et vit dans les tunnels les auras rougeoyantes des deux manquants qui descendait, son empathie alors plus concentrer sur la jeune femme lui permit de déceler que, d’après elle, les deux seraient remonté à la surface. Apparemment au vus des auras de chaque personne il y avait deux apprenties et deux apprentis dans la salle, les deux guerrier étant surement ceux armé de pique-laser et les deux apprentis ceux qui volait des cristaux. Mais au vus des auras des deux manquants et comme le pensais l’humaine les deux autres était bien plus gradé. D’après Valaqil ils étaient surement des seigneur sith, ou presque.

-*Quatre Sith. Deux novices, et deux Guerriers. Piques et sabres laser. Très certainement des blasters aussi. Mais ils ont dut les dissimuler… Je vous laisse les deux gros… Personnellement, je n’ai jamais été fan des Guerriers Sith…*

Valaqil n’eut pas le temps de répondre à la jeune humaine qu’elle avait déjà plongé sa main dans sa poche pour en retirer trois petites sphères colorées. L’une de ces sphères de couleur émeraude se brisa dans ses doigts et la rendit invisible, enfin presque, elle semblait plus être devenue flou et translucide. Elle fit quelque saut pour arriver derrière une stalagmite avant que son « invisibilité » ne s’efface. Elle se doutait apparemment qu’il n’avait pas bougé de place selon ce qu’elle ressentait et elle jeta un coup d’œil vers l’endroit où se trouvait Valaqil qui en effet n’avait pas bougé et prit son sabre-laser à la main.

-*On fait comment ? Au feeling ou vous avez un plan ? D’où je suis et avec l’effet de surprise, je peux me débarrasser d’un des deux novices… Quand au second, ça risque d’être un peu plus amusant…*

Valaqil attendit un peu de voir ce que ressentait l’humaine avant de répondre, elle caressait de sa main gauche sa dague et apparemment voulait ou pouvait tuer l’un des apprentis avec assez de discrétion pour pouvoir vite en finir avec l’autre. Bien maintenant que Valaqil avait vus ou entendus ce qu’il voulait, il répondit à l’humaine :

-*D’abord je vous préviens contrairement à ce que vous pensiez ils ne sont pas remontez à la surface, les deux sith manquants ont un niveau proche de celui de seigneur sith et ils sont descendus en profondeur pour je ne sais qu’elle raison. Ensuite je vous demanderais de ne pas tuer si vous pensez que cela est possible, je préférerais ne pas avoir de mort et j’espère que vous comprenez. Concernant l’assaut et bien nous allons tout les deux prendre l’un de nos deux ennemies par surprise et le mettre hors combat pour le second je vous laisse faire ne vous inquiétez pas. A mon signal attaquez.*

Valaqil se releva alors de sa position de quadrupède pour se retrouver à genou, il décrocha son bâton, toujours rétréci, de sa ceinture puis le prit entre ses dents et leva les mains en direction d’un des guerriers sith. Tout en utilisant la télékinésie il retira les protections en or et en agrocite se trouvant sur ses doigts et les pointa vers l’un des guerrier sith donnant l’impression  de pointe de flèche en cristal blanc. En les retirant de ses doigts les protections redevinrent visibles mais grâce à leur petite taille et leur allure cristalline elles se cachaient très bien dans le décor. Puis Valaqil entama une technique complexe mais puissante, il fit tourner les protections sur elles-mêmes, puis une fois qu’elles se mirent à tourner assez vite commença à les faires vibrer. C’était assez complexe à réaliser mais Valaqil avait beaucoup travaillé ses dons de télékinésie et ceci était pour lui bien plus simple que pour beaucoup d’autre.

-*Maintenant !*

Valaqil envoya alors à très grande vitesse ses dix protections qui vinrent transpercer pour six d’entres elles le sith en face de lui qui tomba au sol, il n’était pas mort mais totalement hors combat à cause des blessures. Les quatre autres avaient pour cible le deuxième guerrier qui lui avait l’air plus entrainé et réagis aussitôt en en esquivant une qui alla se bloquer dans le mur derrière lui, une autre lui traversa l’épaule droite, une troisième la cuisse gauche. Il essaya de parer la quatrième avec son pique-laser, il devait être traité pour résister au laser, mais la force de coupe de l’agrocite déjà assez grande était démultiplié par le fait qu’elle vrillait, par sa vibration et la vitesse à laquelle elle avait été envoyé et brisa sans mal le pique-laser en son centre tout en traversant le ventre du sith du coté gauche entre les cotes et le bassin.
Le sith souffrait mais semblait toujours capable de combattre, apparemment sa jambe gauche était une prothèse mécanique et il prit à sa ceinture un sabre-laser simple à lame rouge qu’il n’utilisa qu’avec sa main gauche afin de ne pas avoir de problème à cause de son épaule droite. Valaqil sauta alors dans la mêler pendant que l’humaine se chargeait des apprentis. Valaqil pour être plus fair-play avait choisit de n’utiliser son bâton –laser que sous sa forme de sabre simple, il donna plusieurs coup que le sith arrivait quelque peu à parer, apparemment il était capable de le voir surement car il utilisait la vision de force lui aussi. Valaqil désactiva alors son camouflage devenus inutile se révélant ainsi, toujours portant sa cape attacher comme pour une bure et avec son capuchon. Mais surtout révéla son arme, un sabre-laser de 50 centimètre doré et avec surtout une lame plate et pointue dont les conte=ours normalement coloré pour un sabre était ici blanc et le cœur de la lame pourtant blanc était ici coloré d’une myriade de couleur tel un arc-en-ciel et exhalait une sorte de fumée de la même couleur. Le sith sembla quelque peu déstabiliser et Valaqil en profita pour l’attaquer, le sith essaya de parer mais la lame de Valaqil passa au travers de la sienne grâce à certain système de l’arme de Valaqil. Puis une fois passer outre sa lame le Gurlanin désactiva la sienne pour placer la lentille et l’émetteur face au sith mais n’activa pas sa lame, à la place il rallongea son arme assez violement le sith se prenant alors le haut de son bâton dans le ventre puis se cogna violement dans le mur derrière, cette dernière action l’assommant sur le coup. Valaqil récupéra alors ses protections en agrocite et les remit à ses doigts après avoir retirer le sang se trouvant dessus puis activa son émetteur comlink afin de parler à Laeviathan et T3-Z2.

-Laeviathan, des sith ont atterris sur le sol d’Ilum, ils sont entré au même endroit que moi, je veux que tu y aille et que tu t’occupes d’eux afin qu’il ne puisse faire aucun mouvement. T3, toi j’aimerais qu’avec le vaisseau tu trouves celui avec lequel ils sont arriver et s’il t’attaque je t’autorise à riposter, il pourrait y avoir laisser des personnes pour le surveiller en cas de pépin.

-Ce sera fait maitre

-Deeeep dwwooooo

Valaqil se tourna alors vers le sith qu’il avait combattu et soigna sa blessure au ventre qui aurait put le tuer s’il n’intervenait pas. Valaqil était quelqu’un qui détestait tuer et ceci était un point faible lors de combat, néanmoins ici il ne risquait rien car Laeviathan allait arriver et donc même guéris le sith ne pourrais plus bouger. Il en profita aussi pour prendre le sabre-laser du sith qu’il venait de combattre, une chose qui lui était propre, il le récupéra comme une sorte de trophée et après l’avoir regardé quelques secondes il ouvrit sa cape-bure afin de ne laisser qu’une vrai cape. Tenant alors le sabre du sith il le plaça dans une poche de sa cape et se tourna vers l’humaine qui avait vaincus ses deux apprentis. Tourner ainsi vers elle il tenait dans sa main droite son bâton alors allongé pour faire quasiment sa taille, soit presque 2 mètre 30 et il avait sa main gauche de posé sur le haut de la garde de son vibro-katana jedi .A cause de la distance l'humaine ne l'avait pas entendus parler avec ses droïdes et il préféra continuer à utiliser la télépathie pour lui parler.

-*Merci humaine, maintenant je pense qu’il est temps de nous présenter avant de continuer plus loin … *

Valaqil utilisa encore la télékinésie pour repousser son capuchon révélant alors son visage semblable à celui des Cathare, avec une fourrure bleue et une grande crinière rouge parsemé de tresse, un visage couvert de marque doré rappelant celle de Dathomir ou encore des sith mis à part pour un étrange symbole se trouvant sur son front, ses yeux eux avaient la sclère rouge et des iris doré fendu par ses pupilles.

-*Je me nomme Valaqil’del’Samael, maitre jedi de l’ordre et vous qui êtes vous et pourquoi avez prit un des cristaux d’Ilum ? *

Valaqil gardait alors sont visage toujours calme et impassible tout en regardant l'humaine droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Lun 19 Aoû - 19:57

Le temps s’écoulait si lentement que Lénore se demandait si l’homme n’avait pas fini par l’abandonner à son sort. Et quand bien même c’était le cas, elle avait encore en sa possession plusieurs fumigènes qui auraient pu couvrir ses arrières le temps qu’elle fuit assez loin de cette bande de Sith dégénérés. Bien sûr, elle ne serait pas partie sans laisser derrière elle un ou deux cadavres. Mais bon, il fallait encore que l’homme vienne à s’adresser à elle une nouvelle fois. Tandis qu’elle attendait patiemment, Lénore continuait d’observer les Sith dans leur manège de récupération de cristaux. Elle était venue ici pour les mêmes raisons. Sauf peut-être pour le côté « je prends ça dans l’optique de massacrer plein de Jedi par la suite »… Pour la chasseuse, ce n’était rien de plus qu’un énième contrat à remplir, rien de plus.

-*D’abord je vous préviens contrairement à ce que vous pensiez ils ne sont pas remontez à la surface, les deux Sith manquants ont un niveau proche de celui de seigneur Sith et ils sont descendus en profondeur pour je ne sais qu’elle raison. Ensuite je vous demanderais de ne pas tuer si vous pensez que cela est possible, je préférerais ne pas avoir de mort et j’espère que vous comprenez. Concernant l’assaut et bien nous allons tout les deux prendre l’un de nos deux ennemis par surprise et le mettre hors combat pour le second je vous laisse faire ne vous inquiétez pas. A mon signal attaquez.*

Mais il osait continuer à fouiller son esprit ? Râh ! La prochaine fois qu’il tentait de s’y immiscer il aurait eu droit à un accueil bien glauque. Et puis ces histoires de ne pas pouvoir se débarrasser des Sith, et tous ces principes stupides… Ca tenait des préceptes Jedi ça… Super ! Avec sa chance, Lénore était encore tombé sur un des leurs. A croire qu’il n’y avait que des Jedi ou des Sith dans cette satanée Galaxie ! De plus, il l’empêchait de gérer la chose comme elle le sentait. Maintenant il ne lui restait plus qu’à attendre le signal de l’homme. Une attente qui allait être très certainement longue et ô combien agaçante…

Tout en prenant son mal en patience, Lénore rangea sa dague et remonta ses gants. Si elle devait éviter de tuer les Sith, alors il lui fallait faire tout aussi attention à elle. A quoi lui servirait de laisser la vie sauve à deux de ses pires ennemis, si c’était pour qu’ils finissent par la massacrer à leur tour ? Et puis si c’était le cas, autant passer l’arme à gauche en étant un maximum présentable non ? L’homme ne faisait pas plus attention à elle, que la chasseuse à lui, ou même à un quelconque geste de sa part. Concrètement, Lénore n’avait rien sur elle qui aurait pu servir d’arme contondante… En assommer un à la main était une chose aisée, mais quand au deuxième, il faudrait faire autre chose de plus… Spécial… Une idée monta dans la tête de Lénore. Une chose incongrue qu’elle n’avait encore jamais tenté mais qui pourrait s’avérer réalisable avec le second Sith…


-*Maintenant !*
*Enfin un peu d’action !*

Se levant d’un bond, Lénore projeta le tranchant de sa main sur la nuque du Sith le plus proche d’elle. Le corps s’affala lourdement sur le sol. Sa main relâchant la scie laser qu’il utilisait pour récupérer les cristaux, tomba à côté de lui et commença à creuser le sol dans un bruit sourd. Le second Sith, qui reprit rapidement pied après la chute de son confère dégaina un blaster qu’il tenta de pointer sur Lénore. Dans un mouvement tout aussi rapide que précis, la jeune femme dégaina son sabre laser et trancha l’arme en deux. Imitant son adversaire, le Sith prit à son tour son sabre en main. La lame rougeoyante éclaira la grotte de sa lumière blafarde, dévoilant le visage d’un Sith parcouru par la peur et la colère. Se faisant face, l’un et l’autre se toisait s’observaient sans même faire attention à ce qu’il se passait autour d’eux.

L’apprenti tentant de se frayer un chemin dans le corps de Lénore en l’attaquant de front. La lame du sabre laser exécuta un mouvement vertical de bas en haut. Esquivant assez facilement cette attaque, la chasseuse de prime eu un petit sourire amical pour ce guerrier qui n’avait rien de Sith. Sa formation ne semblait avoir commencé il n’y a que très peu de temps, et ses mains tremblaient encore tout le joug de la crainte.


- Fiche-le camp tout de suite si tu ne veux pas finir comme lui…
- Jamais ! Je dois protéger les intérêts de ceux qui me sont chers !
- Comme tu voudras…

Les passes du duel s’enchainèrent à grande vitesse. Tout comme à son habitude, Lénore ne laissait aucun répit au Sith. N’étant pas en reste, l’apprenti avait prit un courage et une arrogance qui le poussait parfois à réaliser des coups qui lui aurait valu la vie contre un adversaire désirant simplement le tuer. Dans un ultime coup évité, la jeune femme passa derrière lui et trancha net les tendons de ses genoux. Le Sith s’écroula au sol en hurlant et commença à se rouler par terre. Une main sur chacune de ses jambes, il poussait des cris de douleurs qui commençaient à remplir la pièce de toutes parts. S’approchant de lui, Lénore lui décrocha un direct du droit qui lui fit perdre connaissance. Puis, tout en râlant intérieurement, commença à étaler un onguent sur les plaies. Jamais elle n’aurait un jour cru aidé un Sith. Mais cet homme, qui venait à peine de sortir de l’adolescence lui offrait un tel sentiment de culpabilité qu’elle ne pouvait le laisser ainsi sans l’aider quelque peu…

Ceci fait, elle se retourna et vit que son acolyte du jour faisait de même avec un des deux autres Sith. Si ça n’avait tenu qu’à elle, il y aurait eu quatre cadavres jonchant le sol. Pas simplement des corps assommés ou somnolents… Une chose particulière attira son attention, l’homme venait de récupérer le sabre laser de son adversaire et semblait vouloir le garder pour lui. Il savait combien ça pouvait se vendre un machin pareil ? Apparemment non… L’homme se retourna et lui fit face de toute sa hauteur. Il mesurait presque deux fois sa taille. Possédait une corpulence énorme, et rajoutant à sa puissance, il s’appuyait sur un immense bâton dont la taille n’était pas en reste non plus.


-*Merci humaine, maintenant je pense qu’il est temps de nous présenter avant de continuer plus loin … *

Sans rien ajouter de plus, l’homme se présenta sous son vrai jour. Un visage puissant et carré, des cheveux, ou même plutôt une sorte de crinière rougeoyante lui tombait de part et d’autre du visage. Il possédait un pelage d’une couleur bleutée magnifique. Et les tatouages faciaux qu’il arborait faisaient étrangement penser à ceux que la jeune femme possédait elle-même sur son corps. Et ces yeux… Deux immenses perles jaunes l’observant dans toute son entièreté. Voilà donc à quoi ressemblait cet homme qui s’était caché depuis tant de temps. De plus, ce corps expliquait facilement les raisons, tout autant que les manières de se déplacer qu’il avait depuis le début de leur rencontre.

-*Je me nomme Valaqil’del’Samael, maitre Jedi de l’ordre et vous qui êtes vous et pourquoi avez prit un des cristaux d’Ilum ? *
- Syanka. Simple chercheuse de cristaux.

Lénore ne lui avait pas dit la totale vérité. Balancer à un Maître Jedi le fait qu’on était Chasseur de Primes risquait de lui coûter sa liberté. Et cette petite chose qui lui permettait d’aller et venir comme elle le souhaitait, Lénore y tenait énormément. De plus elle n’allait pas non plus lui dire que si elle était ici c’était pour remplir deux missions bien distinctes. La première qui n’était autre que la plus importante à ses yeux, tenait de la récupération d’un cristal pour sa mère. La seconde ne « pressait pas » comme le lui avait dit son employeur. Il voulait simplement pouvoir posséder un cristal de sabre laser. Sans poser plus de questions, Lénore avait accepté cette mission qu’elle trouvait bonne pour les chasseurs de primes qui venaient à peine de débuter. Et qui pour la plupart ne passeraient pas la première année de ce métier…

- J’ai fait de cette recherche mon hobby autant que mon travail. Mais vous, il est rare qu’un Maître Jedi se déplace en personne afin de récupérer de simples cristaux. A moins bien sûr qu’il n’y ait autre chose…

Un petit sourire en coin, et un mouvement de tête charmeur tentèrent de mettre mal à l’aise l’homme en face d’elle. Lénore se savait agréable, et ses courbes féminines lui avaient permis à de nombreuses reprises d’obtenir ce qu’elle voulait. De plus, Maître Jedi ou pas, un homme restait un homme… Faible face aux charmes des femmes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Mar 20 Aoû - 21:59

- Syanka. Simple chercheuse de cristaux.

Pour quelqu’un de non-sensible, ou même pour un sensible qui n’avait pas son dont d’empathie assez travailler, cette excuse aurait put être crut … Hélas pour elle, Valaqil vivait depuis un siècle déjà et pendant ce siècles tout comme dans les six prochain qu’il aurait à vivre, il avait perfectionné ses pouvoirs dons ce pouvoir d’empathie très puissant qu’il possédait depuis la naissance.
*Très bien, donc c’est une chasseuse de prime alors …, le cristal était un cadeau pour sa mère apparemment … et aussi une mission ? Fort bien …*
Contrairement à beaucoup d’autre jedi néanmoins, Valaqil ne pensais aucun mal des chasseurs de primes, contrebandier et autre hors-la-loi, certain était en effet très bon, le plus connue d’entre eux fut Han Solo. Mais il comprenait pourquoi la chasseuse de prime lui mentait, il est rare de trouver des jedi aussi conciliant que lui en ces temps de guerres.

- J’ai fait de cette recherche mon hobby autant que mon travail. Mais vous, il est rare qu’un Maître Jedi se déplace en personne afin de récupérer de simples cristaux. A moins bien sûr qu’il n’y ait autre chose…

Elle continuait à mentir et ceci ne gênait pas trop Valaqil. Puis elle eut un léger sourire et pencha délicatement la tête, ce à quoi elle pensait actuellement dans les grandes lignes était simples à comprendre même sans dont particulier, jouer de ses formes pour amadouer le jedi. Intérieurement Valaqil se mit à rire, cette action était assez amusante pour lui, ca faisait longtemps qu’une femme n’avais pas essayé de l’aguicher ainsi pour obtenir ses faveurs. Néanmoins à l’extérieur il restait impassible, il usa de sa vision de force pour voir si les deux apprentis était mort ou vivant et se réjouit de constater que pour l’instant il n’y avait aucun mort, puis continuant d’user de la télépathie répondit à cette « Syanka ».

-*Syanka, si tel est votre nom … (il fit une pose puis reprit) sachez déjà que depuis notre rencontre je n’ai pas fouillé votre esprit, ce que je considère comme une violation de l’intimité et que la télépathie ne me permet que « d’envoyer des phrases » dans votre esprit et en recevoir du votre sinon je connaitrais déjà tout de vous. Néanmoins je possède une capacité légèrement incontrôlable chez moi d’empathie de force. Un peu comme pour les Zeltrons, je peux ressentir vos émotions et parfois comprendre certaines de vos penser dans les grandes lignes mais pas complètement … Je sais aussi que vous êtes donc une chasseuse de prime, que vous veniez pour faire un cadeau je pense, à votre mère, ainsi que pour une sorte de contrat … N’ayez crainte vous ne risquer rien en ma compagnie, vous m’avez aidé et vous venez pour une cause qui est plus ou moins juste, en tout cas la première.*

Valaqil fit alors une pose, puis il se saisit d’un des cristaux qu’il avait amassé un peu plus tôt, c’était le plus gros et comme les autres il était finement taillé. Il le tenait dans la main droite puis le lança dans la direction de la jeune femme puis le fit s’arrêter devant elle, le faisant léviter devant son visage par télékinésie et reprit.

-*Vous n’avez pas eut le temps de récupérer de deuxième cristal, je crois que le premier était pour votre mère mais peut-être que je me trompe … Néanmoins voici le plus gros de ceux que j’ai put amasser avant votre arriver, j’espère qu’il vous conviendra si vous comptez le rendre à votre employeur (Il eut un léger sourire avant de reprendre). Moi j’étais juste venus ici pour prendre quelques cristaux, je suis un expert en sabre-laser et je dois avouer que le votre m’a impressionner de part son esthétique mais aussi la couleur de la lame, il existe très peu de cristaux capable d’émettre une lame noir … (Il refit une pose et pensa au geste de cette dernière après qu’elle eut finis sa phrase et reprit) Oh et n’espérez pas obtenir mes faveurs en usant de vos formes, ne vous m’éprenez pas vous êtes une très belle humaine vous avez apparemment des qualités et vous êtes une bonne personnes, votre physique aussi ne laisse pas à désirez mais aucune femme n’a réussi à me faire vaciller en usant de ses courbes et vous ne serez pas la première, ne vous sentez pas gêner pour ce que je vous ai dit auparavant et sur ce que je viens de vous dire surtout.

Valaqil resta là à regarder la femme qui allait surement se sentir gêner après que tout ce qu’elle voulait cacher fut découvert par le maitre jedi et aussi et surement surtout car ses courbes n’ont pas réussi à lui faire obtenir les faveurs du Gurlanin centenaire. Valaqil attendait donc sa réponse avant de lui donner la direction de là où sont allé les deux autres sith pour qu’ils y aillent tout deux, à moins que la chasseuse de prime ne décide de s’enfuir car elle a, et aura toujours le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Dim 25 Aoû - 1:00

Impassible autant que calme l’homme – ou la créature – qui se tenait devant Lénore ne bougeait pas un œil tandis qu’elle passait de la guerrière ne faisant pas de quartier à une femme aux courbes généreuses, et aux volutes si charmantes. D’une certaine manière, c’en était insultant. Il semblait ne pas réagir à ses mouvements, pas plus qu’à son regard qui se faisait presque suppliant. Non, rien de tout ça, il était inflexible. Il était un tronc faisant face au vent, l’insultant par sa simple présence. De plus, il se mit à lui parler de nouveau par télépathie comme s’il ne pouvait utiliser ses cordes vocales.

-*Syanka, si tel est votre nom … Sachez déjà que depuis notre rencontre je n’ai pas fouillé votre esprit, ce que je considère comme une violation de l’intimité et que la télépathie ne me permet que « d’envoyer des phrases » dans votre esprit et en recevoir du votre sinon je connaîtrais déjà tout de vous. Néanmoins je possède une capacité légèrement incontrôlable chez moi d’empathie de force. Un peu comme pour les Zeltrons, je peux ressentir vos émotions et parfois comprendre certaines de vos penser dans les grandes lignes mais pas complètement … Je sais aussi que vous êtes donc une chasseuse de prime, que vous veniez pour faire un cadeau je pense, à votre mère, ainsi que pour une sorte de contrat … N’ayez crainte vous ne risquer rien en ma compagnie, vous m’avez aidé et vous venez pour une cause qui est plus ou moins juste, en tout cas la première.*

Toutes ces informations firent reculer Lénore. Posant sa main sur le manche de son sabre, elle garda tout de même son sang froid tout en gardant son sourire enjôleur aux lèvres. Cet homme, ce Jedi osait lui dire qu’il n’avait pas fouillé en elle. Pourtant il ne cachait pas le fait de tout savoir – ou presque – d’elle. Et encore moins qu’il ne lui voulait « pas » de mal. Il se fichait d’elle ou quoi ? Ressentir les émotions était bel et bien une notion commune pour Lénore. Sa mère le faisait aussi, et depuis son enfance, cette dernière savait quand sa fille préparait une bêtise. Chose qui lui avait permis d’éviter de se retrouver en de nombreuses mauvaises postures. Surtout sur Corellia… Toutefois, il en était tout autrement aujourd’hui. Lénore était une chasseuse de prime, pas aussi activement recherchée que certains de ses confrères, mais elle l’était quand même. Et le prix que sa tête arborait sur les murs des bâtiments de Corellia attirait bon nombre de ses confrères et hors-la-loi…

Sans qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit, le Jedi sorti un cristal d’une taille impressionnante de sous sa bure et le fit voler jusqu’à elle. La Chasseuse de prime regarda cet objet qui semblait voler de lui-même s’arrêter juste devant elle. A peine à une main d’écart de son visage. Relâchant le manche de son sabre, Lénore tendit les doigts et frôla l’objet qui s’y déposa en douceur. Il avait été taillé avec habileté, d’une telle manière que malgré les nombreux vendeurs de cristaux passaient pour des débutants. Ce Jedi possédait vraiment d’étranges manières de faire. Somme toute, il se moquait éperdument d’elle, et finirait comme tous les autres à la trahir un jour ou l’autre… Mais il semblait si sûr de lui que Lénore s’en sentait presque rassurée.


-*Vous n’avez pas eut le temps de récupérer de deuxième cristal, je crois que le premier était pour votre mère mais peut-être que je me trompe … Néanmoins voici le plus gros de ceux que j’ai put amasser avant votre arriver, j’espère qu’il vous conviendra si vous comptez le rendre à votre employeur (Il eut un léger sourire avant de reprendre). Moi j’étais juste venus ici pour prendre quelques cristaux, je suis un expert en sabre-laser et je dois avouer que le votre m’a impressionner de part son esthétique mais aussi la couleur de la lame, il existe très peu de cristaux capable d’émettre une lame noir … (Il refit une pose et pensa au geste de cette dernière après qu’elle eut finis sa phrase et reprit) Oh et n’espérez pas obtenir mes faveurs en usant de vos formes, ne vous m’éprenez pas vous êtes une très belle humaine vous avez apparemment des qualités et vous êtes une bonne personnes, votre physique aussi ne laisse pas à désirez mais aucune femme n’a réussi à me faire vaciller en usant de ses courbes et vous ne serez pas la première, ne vous sentez pas gêner pour ce que je vous ai dit auparavant et sur ce que je viens de vous dire surtout.

Ce type se fichait donc bel et bien d’elle ! Non pas comme Lénore le croyait à la base, mais plutôt dans le sens où il semblait ne pas apprécier la présence des femmes humaines à ses côtés. Vu son faciès de peluche bleue, il n’en était pas forcément étonnant que peu d’humaines le trouvaient attirant. Néanmoins, son regard possédait un petit quelque chose qui rendait Lénore vacillante. Il possédait ce regard pénétrant, comme celui de son père. Des yeux remplis de sagesse autant que de courage. Lénore s’était prise un coup dans son ego, mais elle n’en laissa rien paraître physiquement. Son visage restait impassible, et son sourire enjôleur restait de mise. Ses yeux glissaient sur les muscles faciaux du Jedi, mais avec la quantité de fourrure qu’il possédait, rien n’était visible. Et il aurait fallu à Lénore encore bon nombre d’années pour réussir à déchiffrer les signes d’un pareil faciès. Calmement elle lui répondit avec une voix neutre, presque teintée de bonté.

- Il en faut plus pour me gêner… Beaucoup plus. Néanmoins, je dois vous remercier pour ce cristal. Vous avez fait un travail magistral. Vraiment impressionnant.

Lénore rangea le cristal dans sa sacoche prévue à cet effet, et releva les yeux. Soufflant sur ses mèches bleutées, la jeune femme se recoiffa en utilisant une cordelette de cuir, et laissa retomber ses cheveux – ainsi attachés – sur son épaule gauche. Glissant ses mains dans ses poches, elle laissa glisser hors d’elle un sentiment de béatitude, et ce afin de tromper son interlocuteur. Oubliant tout ce qu’elle ressentait à son encontre, Lénore se laissa envahir par des souvenirs agréables.

- Ensuite, vous comprendrez aisément pourquoi je n’ai rien dit à propos de moi… Je suis comme qui dirait… Recherchée par mes pairs… Mais il est peut-être temps pour vous de me raccompagner à la surface. A moins que le code des Jedi vous empêche d’être galant avec une jeune femme. Même si elle ne vous convient guère.

Lui offrant un sourire amusé, suivit par un petit clin d’œil, Lénore se mit tout à côté du Jedi. Elle devait pencher sa tête vers l’arrière afin de pouvoir le regarder dans les yeux. Mais la jeune femme se contenta de l’attraper par le bras gauche. Glissant son avant bras dans l’ouverture de son coude, comme le faisaient parfois ses parents lorsqu’elle était enfant.

- Je vous attends Valaquil Del’Samael. Maître Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Dim 25 Aoû - 2:58

La chasseuse de prime recula suite au monologue du jedi. Elle posa sa main sur la garde de son sabre-laser, mais elle sut garder son sang-froid ainsi que son sourire enjôleur. Le jedi ressentit facilement la colère et la rage éprouvé par la jeune femme, elle ne semblait pas d’accord avec ce que venais de lui dire Valaqil, malgré le fait que ce fut la pur vérité. Le Gurlanin ressentit quelque chose d’autre aussi, apparemment elle semblait lier dans sa tête l’empathie de force avec sa mère *Ainsi elle tiendrait son appartenance dans la force de sa mère ?*. Néanmoins elle ressentait aussi de la peur vis-à-vis de sa tête et apparemment de l’argent. Pensait elle réellement que Valaqil puisse la capturer ou donner son nom pour recevoir une quelconque prime ? Cette pensé ne fut pas très apprécier du maitre, néanmoins il comprenait qu’elle était encore méfiante face à lui. Mais une autre pensé de cette dernière le fit rire intérieurement, ça parlait de corde vocale, ou plutôt du fait de ne pas en avoir et de télépathie, apparemment ceci gênait beaucoup la jeune femme que Valaqil ne s’exprime qu’ainsi avec elle, mais il y avait une raison, c’est que malgré tout il utilise sa vrai voix, et une voix de Gurlanin a beaucoup d’impact sur les autres êtres vivant.
Néanmoins la jeune femme semblait avoir apprécié le cadeau de Valaqil ce qui lui fit plaisir bien qu’extérieurement il restait de marbre. Néanmoins son don refit surface, et il capta quelque chose qui lui fit moins plaisir, en effet la jeune femme pensait à une trahison, à Valaqil qui la trahirait ? C’était somme toute impossible pour le maitre et rien que le fait que la chasseuse de prime put penser ça l’irrita légèrement. Mais étrangement, elle était comme rassuré, ce qui était totalement l’inverse de ce qu’elle venait de penser et ceci plut légèrement au jedi, déjà plus que ça dernière pensé tout du moins.
Par contre elle n’avait pas du tout, mais alors pas du tout apprécier le fait que Valaqil n’ai pas bougé, même d’un cheveu, face à ses atouts féminins. Et apparemment elle mettait ça sur le compte de son apparence de « peluche bleu » comme elle le disait, ou plutôt le pensait, sur le coup le Gurlanin ne sut pas comment prendre les pensé de la chasseuse de prime, est-ce que son apparence lui déplaisait ou … ? Néanmoins, il se fichait que son apparence déplaise à l’humaine, si lui son apparence ne l’atteignait pas c’est tout simplement car pour un métamorphe, une apparence est quelque chose d’éphémère et de changeant, quelque chose dont il ne faut pas se fier … Mais Valaqil comprit, ou du moins crut comprendre que la chasseuse de prime ne le trouvait pas répugnant, en tout cas son regard qui semblait surtout beaucoup l’atteindre. Puis elle lui répondit calmement, avec comme de la bonté dans sa voix :

- Il en faut plus pour me gêner… Beaucoup plus. Néanmoins, je dois vous remercier pour ce cristal. Vous avez fait un travail magistral. Vraiment impressionnant.

-*Je vous en remercie Syanka, néanmoins ce n’était rien, la découpe de quelques cristaux lors de méditation et plus aisé que l’on pourrait le penser.*

La jeune femme rangea le cristal que lui avait offert Valaqil dans une sacoche. Puis elle en profita pour se recoiffer, attachant ses cheveux avec une cordelette de cuir, les laissant pendre sur son épaule gauche. Puis elle se laissa envahir par un sentiment de bien être *Elle tente de brouiller son esprit face à mon don ? Pas bête elle a deviné comment faire, ou s’en est peut-être rappeler …*.

- Ensuite, vous comprendrez aisément pourquoi je n’ai rien dit à propos de moi… Je suis comme qui dirait… Recherchée par mes pairs… Mais il est peut-être temps pour vous de me raccompagner à la surface. A moins que le code des Jedi vous empêche d’être galant avec une jeune femme. Même si elle ne vous convient guère.

Elle sourit au maitre jedi tout en lui faisant un léger clin d’œil. Avant même qu’il n’eut le temps de sortir un mot, la jeune femme était là, à coter de lui, elle passa son bras droit autour du bras gauche de Valaqil. Le maitre se sentit gêner, tout maitre qu’il était et tout métamorphe qu’il était et bien que l’apparence et les formes de cette humaines ne lui faisait rien, le contact était une autre histoire. Etant d’un naturel très timide, il n’était pas du genre à vouloir chercher le contact, même plutôt l’inverse en fait. Et le fait que c’était une femme le gênait encore plus et il espérait que l’humaine ne puisse sentir son pouls, bien qu’il portait une armure, la majeur partit de celle-ci était faite de tissu et l’humaine avait montré des capacités légèrement supérieur à la normale.

- Je vous attends Valaqil’Del’Samael. Maître Jedi.

L’action de l’humaine venait de déstabilisé Valaqil, s’aurait été lors d’un combat qu’il serait resté totalement impassible mais là … Néanmoins le maitre jedi se reprit quelque peu et bien qu’il ne savait pas s’il fallait dégager son bras de l’étreinte de celui de l’humaine ou si de toute façon ceci était sans importance il se décida de parler avec sa vrai voix, puisqu’elle avait tant l’air de vouloir l’entendre, ou plutôt de ne plus entendre une vois directement dans sa tête.

-Bien nous avons l’air de nous être mal comprit. J’ai vus que mes paroles vous avais gêné ne le cachez pas et veuillez m’en excuser. Je n’ai pas comprit pourquoi à un moment vous pensiez que je pourrais ou aurais put vous trahir aussi. Concernant votre égo, si vos formes ne m’ont pas touchez c’est pour cette raison.

Valaqil se tut et tout en regardant l’humaine à sa gauche se « transforma », il était incapable de transformation partielle, ou du moins dans une autre race. Il changea alors ses yeux pendant l’espace de 2 secondes, ses yeux prirent l’apparence de ceux de son interlocutrice avant de retrouver leur apparence « normale ».

-Si vous n’avez pas comprit je vous le dit clairement, je suis un membre d’une espace capable de changer de forme … Concernant votre offre, si vous le souhaitez réellement je veux bien vous accompagnez à la sortie, mais j’ai encore deux seigneur sith ou presque à affrontez, je ne vous demande pas de m’aider plus, vous en avez déjà assez fait et je ne veux pas vous retenir plus sur Ilum, néanmoins, si vous ne souhaitez pas réellement que je vous accompagne jusqu’à la sortie, alors je peux tout simplement vous l’indiquez, c’est comme vous le souhaitez Syanka.

Valaqil espérait que la nature hypnotique des voix Gurlanins n’a pas trop affecté la chasseuse de prime bien qu’il savait que ceci l’atteindrait en réalité de la même façon que tous les autres. En effet les Gurlanins sont connue pour leur voix hypnotique, comme liquide lorsque l’on écoute. Il venait néanmoins de lui parler en toute franchise, la compagnie de l’humaine était sympathique, mais Valaqil ne voulait vraiment pas la retenir ici, et peut-être risquer de la faire se blesser lors de la futur bataille souterraine.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Jeu 5 Sep - 8:22

D'une manière on ne peut plus sérieuse, et à la fois remplie d'une pointe de plaisir, le Maître Jedi lui avait répondu que ce n'était rien. Et aussi amusant que cela aurait put paraître, Lénore continua de le chercher. D'un point de vue totalement extérieur, rien n'aurait pu être ressenti de la même manière que celle dont la Chasseuse de Prime vivait l'instant. Désormais tout à côté d'elle se tenait un Maître Jedi, pratiquement le représentant de l'Ordre établi parmi ce groupe de défenseurs de la Justice. Et pourtant derrière ce masque de calme, naissait une once de gêne qui laissait Lénore encore plus amusée. Certes, son physique ne lui faisait rien, mais il fallait croire que sa présence même le laissait pantois.

Copieusement changée, Lénore continua de tenir le bras de ce Maître, et non sans se serrer de temps à autre contre son bras. Les tremblements qu'elle ressentaient la faisait rire intérieurement. L'homme paraissait aussi glacial qu'un amas de roches, mais tout son corps réagissait d'une manière tout autre. Parfois, le corps exprime ce que le cerveau préfère nier... Enfin, c'était ce que disait sa mère... Et encore une fois, elle avait raison.


-Bien nous avons l’air de nous être mal comprit. J’ai vus que mes paroles vous avais gêné ne le cachez pas et veuillez m’en excuser. Je n’ai pas comprit pourquoi à un moment vous pensiez que je pourrais ou aurais put vous trahir aussi. Concernant votre égo, si vos formes ne m’ont pas touchez c’est pour cette raison.

Quelques secondes durant, les yeux du Maître se changèrent un ceux de son interlocutrice. Jamais encore Lénore ne s'était rendue compte que ses yeux possédait une telle profondeur, ou alors était-ce peut-être ceux du Maître Jedi qui rendait cela... Quoi qu'il en soit, Lénore ne réagit pas à ce changement fugace de physique. Depuis qu'elle avait commencé ce "métier" de chasseuse de primes, elle avait vu bon nombre de races durant ses missions. Mais elle restait quand même étrangement attirée par les proches-humains. Non pas que les tentacules et autres pilosités exacerbées ne soient pas de son goût, mais… La jeune femme préférait tout de même éviter ce genre de pratiques particulières.

-Si vous n’avez pas comprit je vous le dit clairement, je suis un membre d’une espace capable de changer de forme … Concernant votre offre, si vous le souhaitez réellement je veux bien vous accompagnez à la sortie, mais j’ai encore deux seigneur sith ou presque à affrontez, je ne vous demande pas de m’aider plus, vous en avez déjà assez fait et je ne veux pas vous retenir plus sur Ilum, néanmoins, si vous ne souhaitez pas réellement que je vous accompagne jusqu’à la sortie, alors je peux tout simplement vous l’indiquez, c’est comme vous le souhaitez Syanka.

Particulièrement touchée par ses paroles, Lénore appuya sa tête sur l'épaule de Valaqil. Quelque chose en elle s'oppérait, et même si cette "race capable de changer de forme" ne lui était pas connue, Lénore continuait de vouloir un peu plus connaître cet homme. Même si quelque part une partie d'elle semblait se mouvoir à ce qui semblait être la volonté de cet homme, Lénore gardait la tête froide et glissa son regard dans celui de l'homme. Un petit sourire en coin, elle lui glissa du bout des lèvres quelques paroles afin de lui expliquer ses volontés.

- Ne croyez tout de même pas que je vais vous laisser vous amuser tout seul non plus ! (Lénore se serra un peu plus contre Valaqil avant de reprendre.) Et puis, je ne vais pas laisser pareil gentlemen y aller seul non plus…

Passée de la femme fatale à la jeune fille en fleur, Lénore jouissait du plaisir de faire marcher cet homme qui semblait être de plus en plus troublé par ses manières. Ah ! Qu'il était bon de pouvoir jouer avec les hommes. Néanmoins, celui-ci possédait au moins une chose que la majorité des autres ne connaissait pas : il avait été franc dès le début avec elle !

- Par contre, si cela ne vous dérange pas… J'aimerais pour cette fois-ci pouvoir récupérer un petit quelque chose sur eux… J'espère que cela ne vous dérangera pas. Comme j'ai remarqué que vous ne vouliez pas tuer, je suis obligée d'en passer par là pour me faire payer…

Lénore rejeta quelques mèches vers l'arrière de sa tête, puis posa sa main gauche sur celle de Valaqil. Et sans le quitter des yeux commença à le tirer vers une des galeries qui menaient à l'opposée de celle par laquelle la Chasseuse de prime était entrée. D'une manière ou d'une autre, elle aurait finit par se retrouver nez à nez avec ces deux Sith. Donc autant que ce soit avec de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Ven 6 Sep - 7:39

La posture actuelle de Valaqil ne l’arrangeait pas. Pour beaucoup, être si proche d’une femme avec de telle courbe serait la plus belle chose au monde. Pour Valaqil, c’était tout bonnement l’enfer, sa timidité ne l’aidait pas beaucoup dans ce genre de situation et le contact lui plaisait encore moins. Pire encore, de tants à autres elle se serait contre son bras, ce qui déplaisait au plus au point à Valaqil. Pas besoin de télépathie ou d’empathie en tout cas pour savoir pourquoi elle agissait ainsi et Valaqil l’avait parfaitement deviné à la suite de ça, elle avait découvert que son contact le gênait atrocement.
Néanmoins il ne savait toujours pas comment réagir face à cela. Puis à la suite de sa dernière phrase la chasseuse de prime commis un autre acte qui laissa encore plus mal à l’aise le maître centenaire. Surement touché par sa gentillesse, ou bien voulant tout simplement continuer de gêner le Gurlanin, elle appuya sa tête contre l’épaule de Valaqil. Le rythme cardiaque du jedi s’accéléra, il n’était pas habituer au contact et encore moins avec tant de familiarité, pendant ces 40 dernières années, le contact était loin d’être une chose commune pour lui et il appréciait cela.

- Ne croyez tout de même pas que je vais vous laisser vous amuser tout seul non plus ! (Lénore se serra un peu plus contre Valaqil avant de reprendre.) Et puis, je ne vais pas laisser pareil gentlemen y aller seul non plus…

Malgré toute la politesse dont elle pouvait faire preuve, il n’empêchait que Valaqil commençait à avoir une mauvaise opinion de l’humaine. Elle avait l’air de trouver son petit assez amusant pour y continuer, néanmoins ceci avais le dont d’énerver, s’il est possible de l’énerver, et ce petit jeu n’allait donc pas durer longtemps.

- Par contre, si cela ne vous dérange pas… J'aimerais pour cette fois-ci pouvoir récupérer un petit quelque chose sur eux… J'espère que cela ne vous dérangera pas. Comme j'ai remarqué que vous ne vouliez pas tuer, je suis obligée d'en passer par là pour me faire payer…

La jeune femme rejeta quelques unes de ses mèches vers l’arrière puis elle fit la chose que Valaqil ne put supporter. Depuis le début elle est en contact avec lui certes, mais ils restent tout deux séparé par les vêtements de l’un et de l’autre. Mais là elle posa directement sa main gauche sur celle de Valaqil, certes elle portait des gants, mais le problème n’était pas elle mais Valaqil ici qui lui avait ses mains à nue. L’humaine commença alors à le tirer vers une galerie et Valaqil réagit aussitôt, il dégagea rapidement mais sans grande violence son bras de l’étreinte de l’humaine, puis avança de quelques pas.

-Bien, merci pour votre aide. J’aimerais savoir, quand vous parlez de récupérez quelque chose. De quoi parlez-vous ?

Il cherchait par sa question à fuir de nouveau le contact avec l’humaine. De plus cette question l’intéressait réellement dans le sens qu’il voulait vraiment savoir ce que voulait prendre l’humaine sur les sith.

-Au passage, lorsque nous serons près d’eux, je reparlerais de nouveau par télépathie. Ne l’oublier pas donc penser à vos phrases afin que nous puissions établir discrètement un plan. Bien que là, la bataille sera rude et je ne sais pas si vous aurez le niveau adéquat pour, ce qui ne veux pas dire que je doute de vos capacités, juste que je ne les connais pas encore assez bien pour l’instant pour obtenir une véritable idée.

Valaqil marchait donc en tête, préférant ne pas être au même niveau que l’humaine, les familiarités, elles vont bien pendant cinq minutes, mais maintenant stop. Plus ils avancèrent et plus Valaqil ressentit le coté obscur émaner de l’autre bout du tunnel. Valaqil fit signe de la main gauche, paume vers le bas, il abaissa un peu sa main pour signaler à l’humaine de s’accroupir et d’être discrète. Lui-même adopta alors une posture de quadrupède, les bras écartés du corps, les jambes vers l’extérieurs et en marchant sur ses orteils à la façon d’une posture digitigrade.
Ils arrivèrent discrètement a environ trois mètres de la sortie, ils étaient encore loin de l’endroit et donc impossible pour les sith de les voir à moins d’user de technique différentes. Valaqil lui-même usa de sa vision de force tout en gardant cacher son aura du mieux possible, il regarda ainsi toute la pièce bien que la vision de force ne soit pas des plus pratiques pour pouvoirs aisément discerner les couleurs. Néanmoins il put distinguer les deux sith au centre de la pièce, méditant devant une formation cristalline, leurs auras obscurs de couleur rouge semblait se répercuter sur la formation centrale qui semblait se corrompre, le coté obscur rampait sur elle tel un virus. Utilisant la télépathie une fois de plus il envoya les images de ce qu’il avait vus puis s’adressa à elle :

-*Bien voilà ce qu’il y a là-bas. Les deux sith sont belle et bien du niveau d’un seigneur. Apparemment ils sont en train de réaliser un rituel complexe. Ils sont en train de transformer les cristaux et particulièrement la formation, centrale en cristal synthétique, s’ils réussissent ils pourraient transformer l’endroit en nexus du coté obscur et l’énergie de l’endroit pourrait leur permettre de faire avancer ceci sur une plus grande partie de la planète. Néanmoins pour créer un cristal synthétique de la taille d’un cristal de sabre-laser il faut au moins trois jour. En d’autres termes, on a encore le temps pour agir mais si nous attendons trop ils pourraient rappeler du renfort. Avez-vous des ébauches de plan ?*

Voilà tout ce que pensait et savait Valaqil sur l’endroit, puisse la jeune chasseuse de prime avoir de bonnes idées et surtout de très bonnes capacités. Ramener un blesser tout en combattant deux seigneur sith en même temps ne serait pas des plus simples bien que possible. Mais un blesser autre que lui serait horrible pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Lun 9 Sep - 20:51

Sans grand étonnement, les gestes du Maître Jedi démontraient une nouvelle fois sa gêne quand aux manières assez peu orthodoxes de Lénore. Sans grande vivacité, il dégagea son bras de celui de la Chasseuse de prime et fit quelques pas vers l'avant. Lénore sourit à ce mouvement. Encore une fois, elle avait vu juste. Et que c'était agréable de mettre à défaut un être qui se trouvait faire partie de l'Ordre Jedi. Qui plus est lorsque ce dernier n'est autre qu'un Maître ! Mais sans dire un mot, la jeune femme se remit à niveau et le détailla tandis qu'il commençait à lui parler.

-Bien, merci pour votre aide. J’aimerais savoir, quand vous parlez de récupérez quelque chose. De quoi parlez-vous ?
- C'est assez simple… Il me suffit de trouver une preuve de la disparition de ces Sith. Leur sabre, une arme possédant une partie d'eux-mêmes. Leur tête pourrait très bien faire l'affaire d'ailleurs.

Lénore avait dit ça avec un petit sourire sadique. Non pas que décapiter quelqu'un lui faisait réellement plaisir, mais cette boutade la faisait sourire. Elle aurait été prête à verser sa prochaine prime rien que pour voir le visage du Maître Jedi se déconfire devant ce genre de paroles. Mais bon, ils n'en étaient pas encore arrivé à ce point là… Pas encore…

-Au passage, lorsque nous serons près d’eux, je reparlerais de nouveau par télépathie. Ne l’oublier pas donc penser à vos phrases afin que nous puissions établir discrètement un plan. Bien que là, la bataille sera rude et je ne sais pas si vous aurez le niveau adéquat pour, ce qui ne veux pas dire que je doute de vos capacités, juste que je ne les connais pas encore assez bien pour l’instant pour obtenir une véritable idée.

Opinant du chef, Lénore fit une nouvelle fois le vide en elle. Discuter par télépathie ok, mais l'empathie… Là par contre, ça tenait presque de l'insulte. Il avait réussi à lire en elle la première fois, et la sensation de pénétrer dans son intimité l'avait copieusement dérangée, donc à partir de maintenant, elle ferait tout pour être imperméable à son petit jeu…

Continuant leur avancé, la Chasseuse fit mine de le laisser prendre de l'avance sur elle. Apparemment le fait qu'il soit devant semblait lui faire plaisir. Grand bien lui en fasse. Toutefois Lénore, même si elle restait à peine en retrait, ne perdait rien de ce qu'il se passait. Malgré son manque de connaissance et d'utilisation de la Force, elle senti sans grand mal l'appel de haine et de colère qui semblait se glisser jusqu'à eux comme une mélodie funeste.

D'une main, le Maître Jedi lui fit signe de se baisser. Un genoux sur le sol, Lénore fouilla discrètement dans ses sacoches et en sortit une paire de lunettes totalement noires. Les lentilles avaient étés fabriquées dans le seule but de percevoir la chaleur émanant de tout être vivant. Jusqu'alors, la jeune femme ne les avaient que peu utilisée, car malgré leur flagrante utilité, elles possédaient un défaut de taille. Leur durée de vie n'excédait pas une journée Corellienne. Donc Lénore se devait de les utiliser avec parcimonie.

Une vague de flash apparurent dans la tête de Lénore qui en perçu la raison : le Maître Jedi. Ainsi, il était capable de faire part d'images tout en utilisant sa télépathie. Ce que Lénore avait aperçu à l'aide de ses lentilles se rajoutait à ce que lui avait vu. Alors comme ça, les Sith s'amusaient désormais à transformer une planète entière en un amas de puissance noire ? Si Lénore ne les détestaient pas autant, elle les auraient félicités d'avoir tant d'arrogance… Mais ce n'était pas le cas…


-*Bien voilà ce qu’il y a là-bas. Les deux sith sont belle et bien du niveau d’un seigneur. Apparemment ils sont en train de réaliser un rituel complexe. Ils sont en train de transformer les cristaux et particulièrement la formation, centrale en cristal synthétique, s’ils réussissent ils pourraient transformer l’endroit en nexus du coté obscur et l’énergie de l’endroit pourrait leur permettre de faire avancer ceci sur une plus grande partie de la planète. Néanmoins pour créer un cristal synthétique de la taille d’un cristal de sabre-laser il faut au moins trois jour. En d’autres termes, on a encore le temps pour agir mais si nous attendons trop ils pourraient rappeler du renfort. Avez-vous des ébauches de plan ?*

Serrant les dents, Lénore ne savait pas trop quoi dire. Trois jours, la durée était à la fois longue, et particulière proche de son dénouement. Qui plus est, il ne fallait pas oublier qu'à un moment ou un autre, ils finiraient par se demander où son passés leurs subordonnés… Et là, ça risquerait de poser quelques soucis… Son cerveau se mit en ébullition, soudain, Lénore se rappela d'une chose qu'elle possédait. Même si les preuves n'avaient pas encore été faites, elle croisait les doigts pour que le Hutt qui lui avait vendu cet onguent ne lui ait pas menti…

*Restez ici, je m'occupe d'eux… Si ça tourne mal, agissez à votre guise. Si je viens à disparaître, tout ce que je vous demande, c'est d'aller faire à tour sur Corellia… Même si je ne doute pas un instant que vous me sauverez la vie… Maître Valaqil !*

Tout en se levant, Lénore prit une boite octogonale dans la sacoche qui contenait la majorité de ses sphères et l'ouvrit. L'odeur qui s'en échappa la laissa perplexe pendant quelques instants, puis la jeune femme plongea ses doigts dans la pâte aux reflets rosés avant de l'étaler dans son cou. Ainsi parée, elle passa à côté du Maître Jedi et pénétra dans la pièce en silence. Sa présence fit se retourner un des deux Seigneurs Sith qui la regarda d'un œil sombre. Laissant son acolyte à sa basse besogne, il dégaina son sabre laser et s'approcha de Lénore avec une haine farouche dans les yeux.

*Si ça ne fonctionne pas, je suis mal…*

Au moment où la lame lumineuse allait s'abattre sur Lénore, le Sith sembla perdre la notion de ses sens. Il abaissa son arme et la rangea comme si de rien n'était. Un spasme de sourire sembla vouloir se dessiner sur son visage tandis qu'il continuait de regarder Lénore. Comme hypnotisé, il la fixait d'un air hagard.

*Ça fonctionne ! Maintenant je vais m'occuper de l'autre…*

Utilisant l'ouverture au bas de son cou, Lénore dévoila un peu plus de sa peau diaphane et se remit une couche d'onguent. Sa main caressa l'épaule du Sith et ce dernier se retourna avec fureur.

- Qui ose me déranger ? Je…

Avant de réussir à finir sa phrase, il se retrouva dans le même état catatonique que son confrère. Lénore tourna autour de lui, et finit par leur faire face à tous les deux. Caressant ses propres cheveux bleu, la Chasseuse de Prime posa son regard sur ces deux êtres hypnotisés et commença à leur parler d'une voix suave et charmeuse.

- Vous me plaisez réellement vous savez… Mais je préfère les hommes sans armes… Ce genre de chose m'a toujours fait peur… (D'un mouvement discret, Lénore invita le Maître Jedi à la rejoindre.) Voulez-vous bien être gentils avec moi ?

Si Valaqil venait à la rejoindre alors il saurait rapidement comment faire pour les empêcher de nuire. Passant derrière le plus svelte des deux Sith, elle passa ses mains sur ses épaules. D'une geste rapide, elle lui déboîta la tête de l'humérus qui faisait la jonction avec son scapulum. Dans un craquement sinistre le Seigneur Sith tomba par terre, submergé par la douleur il perdit conscience.

Ceci fait, ce que Lénore craignait se mit en place. Le Sith qu'elle avait dérangé avait finalement reprit ses esprits et dardant son sabre laser sur elle s'apprêtait à la trancher en deux. Dégainant à son tour son sabre laser, elle contra la lame avec difficulté. D'un coup de pied dans le ventre, Lénore alla choir sur le sol non loin du cristal. Il ne lui restait qu'un espoir : que le Maître Jedi se soit assez approché pour lui sauver la vie.


*Pourriture de Hutt ! Il aurait put me prévenir sur la durée de l'effet…*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Sam 14 Sep - 22:18

La chasseuse de prime avait l’air d’en vouloir à ces sith. Ce n’était pas une pas entièrement une bonne chose que de se laisser ainsi emporter par ses émotions, mais venant de quelqu’un n’ayant pas suivis l’entrainement jedi il était normal de ne pas avoir un total contrôle de soi-même.

*Restez ici, je m'occupe d'eux… Si ça tourne mal, agissez à votre guise. Si je viens à disparaître, tout ce que je vous demande, c'est d'aller faire à tour sur Corellia… Même si je ne doute pas un instant que vous me sauverez la vie… Maître Valaqil !*

Ainsi avait-elle eut une idée ? Valaqil ne répondit pas à sa question, il allait de sois qu’il allait la sauver si cela devait arriver. Syanka se leva puis sortit de sa sacoche une boite octogonale, quand elle l’ouvrit une étrange odeur s’en échappa, Syanka plongea ses doigts dans la pâte à l’intérieur de la boite puis s’en étala sur le cou. Puis elle entra ainsi dans la pièce, Valaqil ne comprit pas aux premières abords mais fit tout de même confiance à l’humaine.
Sa présence fit se retourner un sith qui se leva sabre-laser en mains vers Syanka et s’apprêtait à lui planter la lame, Valaqil se prépara alors à agir mais avant qu’il n’ait le temps de rien, la lame s’éteignit, le sith la rangea et semblait commencer à sourire *La pâte qu’elle avait utilisé … surement une sorte de phéromone …*.
Elle s’approcha du second sith en se remettant un peu de cette étrange pâte, l’autre la regardait comme hypnotiser, elle s’approcha de lui et lui posa sa main sur l’épaule. Il se retourna furieux :

- Qui ose me déranger ? Je…

Lui aussi était devenue comme hypnotiser, aucun doute qu’il s’agissait de phéromone. Le seul bémol ici, c’est que des seigneurs sith ne seront surement pas trop toucher par cette dernières, ce qui risque de poser des problèmes. L’humaine tourna alors un peu autour d’eux puis parla avec une voix qui se voulait charmeuse :

- Vous me plaisez réellement vous savez… Mais je préfère les hommes sans armes… Ce genre de chose m'a toujours fait peur… (D'un mouvement discret, Lénore invita le Maître Jedi à la rejoindre.) Voulez-vous bien être gentils avec moi ?

Valaqil comprit qu’il devait venir et c’est ce qu’il fit, pendant ce temps Lénore s’approcha du sith qui avais voulue l’embrocher et un craquement se fit entendre, le sith tomba au sol submerger par la douleur.
L’autre sith lui avais reprit ses esprits et dégainant son sabre-laser l’abattit sur Syanka qui parvint tant bien que mal à arrêter la lame, puis il lui donna un coup de pied dans le ventre l’envoyant un peu plus loin près du cristal avec lequel « jouait » ces deux sith.
Le sith s’approcha d’elle et s’apprêta, sabre-laser en main il leva sa lame prêt à trancher en deux Syanka. Il fit alors s’abattre sa lame, mais elle s’arrêta 30 centimètre avant de toucher Syanka, elle fut bloquer par une épaisse lame laser, cette lame était blanche, mais son cœur lui brillait d’un arc-en-ciel de couleur. Elle était nettement plus large qu’une lame normale et aussi plus plate et pointue, de plus une sorte d’étrange fumée au couleur de la lame s’en exhalait. Valaqil avait redonné à son bâton sa taille ordinaire et avais activé sa faux, en effet, un émetteur de lame plus large que la moyenne, ainsi qu’une plus grande lentille et des systèmes adapter lui permirent de créer cette « faux-laser ».
Le sith voyant sa lame ainsi parer commença à se retourner mais avant qu’il ne puisse faire le moindre mouvement Valaqil à l’aide de sa main droite donna avec ses doigts un coup précis sous l’aisselle droite du sith, une technique d’accupression qui envoyait aux nerfs de l’ennemi un choc électrique violent, le sith fut alors paralyser et prit de quelque spasme, Valaqil lui redonna quelques autres coup d’accupression afin de le tenir calme pendant un moment.

-*Désoler Syanka de ne pas être arrivé plutôt, j’espère que vous allez bien ? Si vous voulez bien il me reste à faire, faites en sortes que celui-ci ne bouge pas mais ne le tuer pas s’il vous plait*

En effet un craquement sourd retentit dans la pièce. Se retournant Valaqil vit le sith que Lénore avait mit à terre se relever. Il avait dut user de la force pour pouvoir remettre son bras. Ce dernier saisit alors deux sabre-laser à sa ceinture et les alluma, Valaqil en voyant celui qu’il portait en main droite remarqua la ressemblance flagrante avec celui du sith qu’il avait mit à terre tout à l’heure, surement que ce dernier était son maître.
Valaqil décrocha sa cape et la laissa tomber au sol puis se saisit alors du sabre-laser du sith qu’il venait de mettre à terre dans sa main droite et l’alluma, il tenait toujours en avec sa main gauche sa « faux-laser ». Ainsi armer il attendit une réponse du sith qui sauta vers lui en tournoyant, Valaqil para son attaque avec sa faux, puis lui asséna un coup avec le sabre qu’il avait en main droite, que son ennemi parvint à parer.
Leurs sabre-laser s’entrechoquèrent plusieurs fois, puis Valaqil lui asséna une poussé de force, Valaqil en profita pour sauter en l’air, il tournoyait donnant l’impression avec sa faux comme d’une scie circulaire que le sith parvint mal à maitriser avec ses deux sabre-laser. Valaqil rebondit alors pour arriver devant lui, de nouveaux leurs sabres s’entrechoquèrent mais cette fois ce fut la dernière. En effet, lorsque leurs lames se touchèrent une dernière fois, Valaqil au lieu de faire reculer son bras pour redonner un nouveau coup usa d’une technique jedi appelé « l’eau vive », elle consistait simplement, à ne pas retirer sa lame, mais plutôt suivre le mouvement de l’adversaire. Une technique souvent fatale. Valaqil utilisa pour se faire le sabre-laser qu’il avait en main droite et ainsi lui asséna un Shiak en plein dans l’abdomen. Le sith tomba au sol, cette fois c’était fini.
Valaqil soigna légèrement sa blessure afin qu’il ne puisse en mourir, il ramassa ses armes et les rangea dans sa cape, ainsi que le sabre qu’il avait en main droite. Puis il se releva et se tourna vers Lénore.
Revenir en haut Aller en bas
Lénore Dunkel
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 150
Âge réel : 32

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Dague Loag, Fusil Sniper DC-15x, Blaster 22T4, Sabre laser personnel
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Lun 16 Sep - 5:08

A demi-sonnée, Lénore ne sut pas réellement se qui se passa. Ses yeux s'ouvrirent alors que la Maître Jedi faisait face au Sith. La protégeant à l'aide d'un sabre laser aussi étrange qu'impressionnant, il venait de lui sauver la vie. Tandis que les deux hommes s'affrontaient, d'une manière assez peu classique il faut l'avouer, la jeune femme en profita pour se relever et observa le combat du coin de l'œil, tout en cherchant un moyen d'aider celui qui venait de lui sauver la vie. Des dettes, la chasseuse de prime en avait assez accumulées pour devoir en payer même au-delà de sa mort. Une de plus n'aurait guère changé grand-chose pour elle, sinon que cette fois-ci elle la devait à un Jedi… Eux et leur idéologie de l'Ordre établi…

Regardant avec un certain plaisir le Sith s'écrouler sur le sol, Lénore s'approcha de Valaqil sans perdre son sourire. Finalement, cet baume avait assez agit. Quoique pour une durée trop courte à son goût. En parlant de ça, le Hutt qui le lui avait vendu finirait tôt ou tard par le lui payer. Elle avait tout de même faillit y laisser ça vie ! Et pour quelle raison ? Rien d'autre que l'incapacité d'un fabriquant de baumes à base de phéromones Zeltron… Incapables…


-*Désoler Syanka de ne pas être arrivé plutôt, j’espère que vous allez bien ? Si vous voulez bien il me reste à faire, faites en sortes que celui-ci ne bouge pas mais ne le tuer pas s’il vous plait*
*Je vais essayer…*

Le craquement sinistre qui suivit leur échange fit tourner la tête de la Chasseuse de Prime. L'autre Sith qu'elle avait mit à terre au facilement qu'une branche de bois sec, venait de se relever. Le fait que ses membres eus étés débloqués de l'empêchait en rien de bouger. Il en avait même profité pour reprendre un semblant de forces.

Un combat de titan s'en suivit devant les yeux de la jeune femme. Laissant ces "mâles" à leurs échanges virils, Lénore se pencha vers le premier Sith et secoua la tête de gauche à droite. Dépitée par tant de stupidité elle s'adressa à lui d'une voix presque inaudible.


- C'est dingue ça… Pourquoi les mecs les plus mignons finissent toujours par mal tourner ? C'est pas contre toi, mais… J'ai toujours détesté les Sith !

Se mettant à califourchon sur le Sith, Lénore entreprit de lui démettre les membres un par un. Et ce en commençant pas les poignets, puis le coude, pour finir par l'humérus. Enfin ce fut au tour des jambes. Ainsi, même en utilisant la même technique - qu'elle soupçonnait provenir de la Force - il mettrait un peu plus de temps à se relever… Et de toutes façons, ils finiraient tôt ou tard par quitter Ilum la tête basse… D'ailleurs en parlant de ça, Lénore avait bien prit soin de lui bloquer la nuque. Et comme le lui avait demandé Valaqil, sans la lui briser…

Lénore se releva et fit de nouveau face à l'immense Maître Jedi. Tout en penchant la tête sur le côté elle observa le Sith qui gisait au sol. Poussant un sifflement aigüe, elle s'adressa à lui d'une voix des plus amusées.


- Et ben ! Vous m'avez dit de ne pas le tuer… Mais vous n'avez pas fait dans la dentelle non plus ! (Etendant ses bras au dessus de sa tête, Lénore fit craquer ses doigts avant de reprendre.) Bref, pour le cristal, il faut faire quelque chose de particulier ?

Elle se mit à contempler l'immense masse cristalline qui les narguaient de toute sa hauteur. Le cristal géant brillait de milles feux, et plus Lénore le regardait, plus elle admirait la beauté de ce dernier. Les Sith avaient bel et bien entamé leur sombre desseins. Mais apparemment, ils avaient réussi à les arrêter avant d'avoir fini…

- Car je ne veux pas paraître exigeante, mais il commence à se faire tard… Sinon… (Elle tendit sa main droite devant elle.) Je peux récupérer les sabres ? Ils me serviront de preuve quand j'irais voir mon commanditaire… Et vu leur qualité, ils m'en rapporteront un bon prix !

Son sourire se faisait de plus en plus enjôleur. Toutefois, sa main gauche ferma le haut de sa tenue. Ainsi habillée, elle passait plus pour ce qu'elle n'était pas qu'autre chose. Jouer de ses charmes passait encore, mais passer pour une fille de joie… Là par contre ce n'était pas, mais alors pas du tout dans les habitudes de Lénore. De plus, le Maître Jedi avait prouvé qu'elle ne l'attirait pas physiquement… Mais peut-être plus moralement. Lorsqu'ils se seront séparés, elle ferait tout pour le retrouver, ne serait-ce que pour jouer avec ses nerfs une fois de plus !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel] Ven 20 Sep - 9:02

- Et ben ! Vous m'avez dit de ne pas le tuer… Mais vous n'avez pas fait dans la dentelle non plus ! (Etendant ses bras au dessus de sa tête, Lénore fit craquer ses doigts avant de reprendre.) Bref, pour le cristal, il faut faire quelque chose de particulier ?

Dit Syanka avec une voix amusé, Valaqil regarda le cristal qui commençait à rougir à cause du rituel commencer par les deux sith, puis il regarda le sith.

-Vous n’y avez pas été de main morte non plus, je vous avais demandé de l’empêcher de bouger pas de déboiter chacun des ses os … en tant que chasseuse de prime vous devriez être équipé pour bloquer sans être aussi barbare (Valaqil soupira) Concernant le cristal, comme le rituel n’est pas finit ce sera assez simple.

Valaqil ne regarda même pas le cristal, néanmoins une lumière apparus au centre du cristal et s’ne échappa faisant briller ce dernier ainsi que la pièce pendant un cours instant. Même s’il restait un peu du sang des sith sur le cristal, ce dernier avait reprit sa couleur et perdu aussi son éclat ténébreux, il s’agissait d’une très bonne utilisation de la lumière de force.

-Car je ne veux pas paraître exigeante, mais il commence à se faire tard… Sinon… (Elle tendit sa main droite devant elle.) Je peux récupérer les sabres ? Ils me serviront de preuve quand j'irais voir mon commanditaire… Et vu leur qualité, ils m'en rapporteront un bon prix !

Valaqil regarda l’humaine, intérieurement il était dépiter de voir qu’elle ne s’intéressait qu’au profit après tout cela, certes elle avait mérité une récompense mais de la à toucher une prime pour des sith qui n’en ont surement pas et en plus pour peut-être revendre des sabre-laser … Valaqil trouvait sa demande culoté, surtout à un maître néanmoins ce n’était pas si important que ça. Dans tout les cas il allait garder les sabre et ne les donnerait pas ainsi à l’humaine. En terminant sa phrase elle fit un léger sourire enjôleur, néanmoins de sa main gauche elle referma le haut de sa tenue, Valaqil même si les penser de l’humaine était brouiller sentait tout même qu’elle n’aimait pas ça.

-Désolé, malgré votre aide vous n’aurez pas ces objets. S’il vous plait sans vouloir vous offenser, arrêter de penser au simple profit, même si vous êtes une chasseuse de prime vous pouvez tout de même aider sans penser juste à vous enrichir. Néanmoins, concernant l’aide que je vous ai apporté, encore désoler de ne pas être arrivé à tant vous n’auriez pas même dû être touché lors du combat et j’en suis navré. Ne prenez pas ça comme une dette ou autre chose surtout, vous ne me devez rien. Peut-être qu’un jour nos route se recroiseront si la force nous y guident.

Valaqil alors sourit à la chasseuse de prime, un vrai sourire, pour une fois il laissait passer une émotion. Néanmoins il fut rapide et après cela ils se séparèrent tout deux, Valaqil emportant les 6 sith comme prisonnier une fois qu’un vaisseau jedi fut arrivé pour les garder.


RP Terminer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel]

Revenir en haut Aller en bas

Combat sous les voûtes cristallines [PV Lénore Dunkel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Ilum [République] :: Cavernes de cristaux-