Partagez| .

[Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Mer 21 Déc - 6:02

- Moi qui pensais que l'Eglise ne souhaitait rien à avoir à faire avec les petits Jedis ... Quel déception et dire que je vous pensais indépendant ! Non mais la je suis déçu, à la rigueur vous auriez pu vous allier avec autre chose que ces prétentieux voleurs d'enfants coincé et acariâtre.

Xaveric allait répondre par une tirade cinglante, mais il n'en eut pas le temps. La Sith au crâne lui envoya une poussée de force. Il sentit l'énergie le traverser, faire vibrer ses os et il fut repoussé sur quelques mètres. Elle sauta sur lui, mais au lieu de l'attaquer, le foula au pied et se servit de lui comme un point d'appui pour sauter sur la Jedi, l'ignorant totalement. Ainsi, elle préférait combattre la Jedi et laisser Xaveric avec celle qui l'avait abordé. Dès que l'impulsion de la femme au crâne prit fin, Xaveric reprit ses appuis et fit une rapide roulade sur le côté, évitant un coup de sabre laser qui laissa une belle trace sur le sol. Il se releva rapidement, tenant son arme vers la Sith, qui restait à certaine distance, l'observant, comme un prédateur se délectant de la vue d'une proie, ou, plus prosaïquement, pour chercher une faille. A travers la visière opaque de son casque, il lui répondit.

- Je ne me bat pas avec les Jedi, mais contre vous. Voyons si vous valez mieux que vos congénères.

Il fonca sur elle, utilisant son reacteur dorsal, arrivant à sa hauteur aussi vite que n'importe quel utilisateur de force et la bouscula de l'épaule. Physiquement, que ce soit en terme de force brute ou de gabarit, il lui était largement supérieur. Elle fut repoussée, mais se déporta juste à temps pour éviter le tir du fusil à pompe de Xaveric. Le bruit de la déflagration retentit plusieurs secondes après qu'il ait appuyé sur la gâchette, pulvérisant le sol là ou se trouvait auparavant la Sith. Il rechargea et enchaîna plusieurs tirs qui furent tous évités par la jeune femme, excepté un, qui emporta une partie de sa cape, la réduisant en petits morceaux de tissu. Le mur fit les frais des tirs de Xaveric, et une partie de plusieurs centimètres se détacha pour s'effondrer sur le sol. Les tirs du Juggernautt effaçaient totalement le bourdonnement des sabres lasers plus loin.

Constatant une très legère baisse de rythme chez Xaveric, la Sith attaqua, dans des gestes fluides et rapides. Xaveric, qui n'était pas ralenti par son armure, parvint à en esquiver plusieurs, mais il était clair qu'en vitesse, il ne tiendrait pas un rythme soutenu et dans un bruit d'explosion, il recula brusquement de plusieurs mètres, se posant à l'abri grâce à son réacteur dorsal. Il leva son arme, tenant la Sith en ligne de mire. Alors qu'il allait presser sur la gâchette pour lâcher un tir fatal, il sentit une nouvelle onde le traverser, ce qui le troubla. L'instant d'après, la Sith était sur lui. Son sabre s'abbatit de haut en bas. Xaveric essaya de se dégager, mais elle était bien trop rapide, et son fusil fut fendu en deux, tombant au sol dans un "clang", et fumant. Décidée à prendre parti de son avantage, elle continua son attaque, Xaveric étant maintenant désarmé. Ce comportement parfaitement logique fut ici une erreur. Son sabre fut arrêté par l'armure de Xaveric dans une pluie d'étincelles, et l'homme saisit son bras dans un mouvement rotatif, dans l'étreinte troublante de celui capable de serrer bien, bien, bien plus fort. Profitant de son élan, il tourna sur lui même et l'envoya valser à plus d'une vingtaine de mètres.

Elle réaterrit sur ses jambes, tel un chat, dans un mouvement ne laissant aucunement entendre qu'elle était en combat. Xaveric sauta jusqu'a elle grâce à son réacteur, et, sûrement à la surprise de son ennemie, chercha le corps à corps, armé seulement de ses poings. A chaque fois qu'elle reculait ou se déportait, il revenait à sa hauteur, la harcelant constamment, évitant ses coups, bougeant son torse comme un balancier, ignorant ceux qui passaient sa garde, ricochants sur son armure qui s'illustraient de jolies trainées fumantes tandis que ses poings brassaient l'air à toute vitesse, manquant sa cible de peu. Il ne s'arrêtat pas un instant, sachant pertinemment que le moindre coup au but lui apporterait la victoire.

Sa jeune adversaire humaine s'en tirait admirablement bien jusque là, mais il était clair pour le Juggernaut qu'elle finirait dépassée. Elle n'avait sans doute jamais affrontée de combattants à mains nues, et n'avaient aucune expérience sur laquelle s'appuyer tandis que Xaveric continuait son offensive. Elle avait la vitesse et les réflexes, Xaveric avait la force et l'expérience. A un moment, il cru la toucher, mais la rata de peu, ses poings s’enfonçant de plusieurs centimètres dans le mur. A chaque fois qu'elle se déportait, il revenait à sa hauteur, utilisant son réacteur dorsal si besoin. Plusieurs fois, il l'accula contre un mur, de la même manière qu'on accule un adversaire au coin d'un ring, par pression continue.

Enfin, il atteint sa cible. Lorsque son poing, sûrement le soixante ou soixante dixième, passa la garde maladroite de la Sith, et se dirigea vers son ventre. Avant qu'il ne la percute de plein fouet, elle sauta en arrière, tout en le frappant avec son sabre. Il sentit son poing toucher, presque frôler son ventre, sentant le cuir, la chair, les muscles et les os, avant qu'elle ne s'échappe une fois encore. Il la regarda retomber à terre, se redressant de toute la hauteur de ses deux mètres, jouant de ses épaules. Son armure fumait légèrement, touchée de nombreuses fois, mais il n'avait reçu aucun dommage. Il s’avança vers elle, sans la moindre peur, marchant légèrement et écrasant les décombres qui parsemaient le couloir.

" Pitoyable. J'ai déja affronté une lutteuse twi'lek qui avait plus de courage. "

Comme pour donner plus de poids à ses paroles, le sabre laser de la Sith grésilla. Le contact répété avec la Cortosis commençait à faire son effet.


Dernière édition par Xaveric le Sam 24 Déc - 4:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Mer 21 Déc - 7:57

    - Moi qui pensais que l'Eglise ne souhaitait rien à avoir à faire avec les petits Jedis ... Quel déception et dire que je vous pensais indépendant ! Non mais la je suis déçu, à la rigueur vous auriez pu vous allier avec autre chose que ces prétentieux voleurs d'enfants coincé et acariâtre.

    « La force des choses conduit à d'étranges alliances. »

    J'étais tellement distraite par le mastodonte face à moi que je n'avais pas pris en compte la présence de la jedi Yunstar qui s'était glisser dans mon dos me mettant sa lame verte sous la gorge.

    « N'en arrivons pas à une telle extrémité! Quittez les lieux ou alors ce sera par la voie des armes. »

    Je me mis à rire la situation pourrait être dramatique si elle n'avais pas dit de tels mots. J'étais si sérieuse mais la seule phrase venant de Yunstar m'avait fait éclater de rire, cette idiote de Jedi comme je le pensais ne m'avait même pas reconnu alors que j'étais entre ses bras le sabre près de mon cou.

    - Partir ? Mais nous ne sommes arrivé qu'il y a si peut de temps ! Vous êtes toujours aussi coincé apparemment. Qu'est-ce qu'il faut pas faire pour s'amuser dans votre branche d'illuminé ?

    Alors que j'étais un tantinet coincé c'est Mephist qui se lança à l'attaque de la Jedi, elle le repoussa à l'aide de la Force et se servi de lui comme d'un tremplin pour atterrir dans le dos de la Jedi qui me tenait.

    « Ultea occupe-toi de cette merde de l'Église! Je m'occupe de la Jedi, j'ai toujours eu envie de m'en faire une de son calibre! »

    Yunstar n'eut pas d'autre choix que de me laisser filer au risque de se payer un coup de sabre d'Abadonn, je lui lançais un petit sourire en coin sachant pertinemment qu'elle n'avait attendu ce genre de situation pour aller s'amuser. Je fixais mon attention sur le membre de l'Eglise à qui je me lançais à l'attaque avant qu'il ne se reprenne.

    Il esquiva mes coups de sabre avec une roulade assez rapide avant de relever à de me menacer avec son arme, je me redressais lentement reprenant instinctivement une pose défensive. Il semblait m'observer à travers sa visière alors que je me tenait à distance puis me lança :


    - Je ne me bat pas avec les Jedi, mais contre vous. Voyons si vous valez mieux que vos congénères.

    Il me fonça dessus à l'aide de son réacteur avant de percuter mon épaule, j'eu juste le temps d'éviter un tir de fusil à pompe pouvant m'être fatal. Il continua son manège alors que j'esquivais ses tirs lui montrant qu'à ce petit jeu j'étais de loin la plus douée, malgré ceci seul un bout de ma cape avait subi un tir et des pans de murs tombèrent. Je secouais la tête déçu mais souriante :

    - Tu m'insulte et tu me sous-estime ... L'Eglise ne vous à jamais appris à être au dessus de tout ça ? C'est un comportement tellement sith ! Je ne comprends pas pourquoi votre sens de la Justice diffère de la notre actuellement ?

    Je penchais la tête d'un air faussement songeur avant de répliquer à ses attaques de plus en plus lente, j'utilisais ma vitesse et ma souplesse la où il n'était que force brute et lenteur. Xaveric tentait vaguement de sortir de mon champ d'attaque mais il était bien plus lent que moi. Je pouvais sentir et même voir qu'il ne pourrait pas tenir si je continuais à cette allure. Il parvint à se mettre rapidement à l'abris avec son fichu réacteur alors que sachant qu'il n'était plus face à moi je stoppais mes mouvements prenant une pose offensive. Il me tenait dans sa ligne de mire alors que j'utilisais la Force pour le désarçonner quelques secondes afin de reprendre l’assaut, avant qu'il ne puisse se dégager je le délestais de son précieux fusil en le tranchant en deux avec un sourire satisfait. Je m'attendais tout de même à lui trancher le bras mais son armure était bien trop solide il attrapa mon bras avant de le tordre et de m'envoyer valser plus loin.

    Tel un félin je retomber sur mes jambes comme si je n'avais même pas était rejeté alors qu'il me fonçait dessus dans la hâte d'un combat au corps à corps ce qui me surpris. Il avait beau frapper encore et encore c'était comme si il frapper un fantôme, je ripostais à coup de sabre laissant des traînées brûlante sur son armure. Même si je ne faisais qu'esquiver je savais bien qu'un coup venant de lui et je serais comme Dydime.

    Je n'aimais pas le corps à corps brutal j'avais toujours était réticente à de tel combat mais on m'avait apprit à me défendre dans les deux Temples que ce soit Sith ou Jedi. Son poing me frôla j'eu le réflexe d'à nouveau esquiver à la dernière seconde, à force de trop penser j'en perdais ma concentration, je reculais encore et encore jusqu'à me retrouver dos au mur. Je pouvais sentir sa satisfaction lorsque son poing se dirigeait vers mon ventre, tout comme abadonn je me servi de lui comme d'une rampe de lancement puis en second du mur et avec force et agilité me dégager et retomber sur mes jambes plus loin. Il s'avançait vers moi écrasant les débris au sol et qu'il ait une taille imposante, il m'effrayais nullement


    " Pitoyable. J'ai déja affronté une lutteuse twi'lek qui avait plus de courage. "

    Si il cherchait à m'énerver pour que je devienne son pantin et bien il avait perdu, si je devait me mettre en colère je n'avais pas besoin de lui, je lui répliquais au tac au tac :

    - Oui oui, si tu le dis ! En attendant tu en as pas marre de brasser du vent ?

    Mon sabre ne semblait pas apprécier le métal de son armure, il grésillait et si je continuais à se train là il ne tarderais pas à m'abandonner. Si je continuais le combat avec et qu'il venait à me lâcher je serais vraiment mais vraiment mal. Je poursuivais mes piques afin de le tester :

    - Il semblerait que tu ais du mal à m'attraper, comme c'est dommage pour toi ! Et concernant ta lutteuse Twi'lek, elle n'avait peut-être pas autant d'aplomb que moi ou avait juste pitié d'une pauvre boite de conserve incapable de se battre sans pleurnicher pour la victoire !

    Un grand sourire satisfait s'afficha sur mon visage alors que j’éteignais mon sabre et attendais ses attaques qui ne venaient plus.

    - Dis-moi mon grand tu préférais peut-être que je reste sur place juste pour te faire plaisir ? Tu crois sérieusement que tu es supérieur à moi juste parce que tu as de gros muscle et une belle armure rayé ? Ahahaha ! Laisses moi rire ! L'humour d'un semi-droide comme toi risque de m'achever plus vite que tes coups ! Je comprends pas que tu t'obstines encore à venir te battre contre moi. Jusqu'à preuve du contraire je me porte comme un charme, je suis plus en forme que toi ! Ooooooh t'avais cru que je n'avais pas vu ton rythme d'attaque diminuer pauvre bouchon ... Tu vois que ta jolie mais néanmoins, très lourde armure t'aide pas beaucoup sur ce coup là !

    Même si je n'avais pas d'armure sophistiqué et de muscles imposant je rivalisais au-delà de ce qu'il pensais et il y avait une chose qu'il avait omis probablement parce qu'elle n'avait jamais fait parti de sa vie : J'étais une utilisatrice de la Force. Qu'il vienne de face ou dans mon dos peut-m'importais, je pouvais le tuer avec une seule main si je le voulais.

    Avant qu'il ne puisse riposter face à moi je fonçais vers lui et avec le plat de ma main, j'utiliser la Force pour atteindre le corps caché sous son armure, c'était comme le faire percuter par un véhicule sans aucune protection, lui faisant traverser quelques murs amochant son réacteur grâce aux chocs répétés et violents. Je savais bien que ça ne l'empêchera pas de revenir à l'assaut mais au moins je pouvais me tranquilliser sur le fait que sa vitesse serait largement diminué maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Mer 21 Déc - 15:01

Légende:
 


    Eleanor continuait de parer les coups qui n'étaient pas vraiment dangereux, la Sith se débrouillait très bien, mais manquais encore beaucoup de techniques dans l'art de la maitrise d'Ataru. La Jedi tournait à la vitesse de Maître Yoda et exécutait les coups les plus périlleux, mais elle dut changer sa technique quand la Sith dégaina une lame simple en plus de sa lame double. Il n’existait aucune Technique permettant de manier un double Sabre-laser en plus d'un simple, soit les Jedi avaient du retard ou la Sith était la seule à détenir ce savoir.

    En parant les coups Eleanor analysa la technique et comprit que c'était de l'autodidacte, la Sith créait elle-même sa technique, relativement compliquer et difficile à maitriser, mais aussi terriblement dangereuse. La Jedi changea de stratégie dans le but de faire passer son adversaire sur la défensive en accélérant les coups et surtout en adoptant une configuration d'attaque offensive en tournant autour de son adversaire et donnant de larges coups de Sabre-laser jusqu'à ce que la Sith soit obligée de passer sur la défensive. C'est alors qu'Eleanor rengaina son Sabre-laser et attrapa les poignets de la Sith pour les écarter et lui envoyer un terrible saut retourner les talons les premiers dans la face.

    Retombant sur ses pieds elle eut le temps de recevoir une communication de la part de Maître Ombrelune. Cette dernière avait besoin d'aide et Eleanor profita du temps mort dans le combat pour répondre à sa consœur.


      # Je ne peux vous rejoindre, j'ai affaire à deux Sith, je vous envoie HK-47, il vous aidera et grâce à lui vous pourrez quitter la planète avec mon vaisseau. #


    Eleanor coupa la communication mentale pour s'occuper de la Sith qui s'était remise, elle repartie à l'assaut en parant les actions et en esquivant sans arrêts les terribles coups de la jeune femme, cette dernière était très puissante, mais ayant les deux mains prises elle n'avait pas la possibilité d'utiliser certaine attaques de Force où du moins si elle les utilisait c'était facile à voir pour Eleanor.

    La Jedi profita de l'occasion pour utiliser plusieurs Vagues de Force et faisant bouger les objets via la Télékinésie, la Jedi étant très forte dans le maniement de la Force via son entraînement de Jedi Consulaires attaquait la Sith de tous les côtés et profita d'un moment d'ouverture pour placer un coup de pied ans le menton de la Sith qui gardait son sourire. La Jedi profita d'un moment pour rejoindre HK-47. Ce dernier tira sur la Sith pour l'empêcher de suivre Eleanor. La Jedi profita du moment pour recontacter Arsenicia.


      # HK-47 est en route brancher votre comlink sur la fréquence crypté des Jedi. #


    « Suis les instructions de Maître Ombrelune, tu as mon feu vert pour faire ce qui te semble nécessaire. »

    Eleanor se relança contre la Sith lui décochant un coup de pied dans l'estomac, elle repartit à l'attaque, elle reprit sa stratégie d'attaque rapide, elle palliait l'agressivité des trois lames de la Sith avec de puissantes attaques de la Force.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    HK-47 avait toutes ses armes dehors et fonçais dans le sénat en tirant sur les Impériaux qu'il croisait, il avait activé ses boucliers corporel et quand il pouvait il tailladait un soldat Impérial via ses lames rétractables dans ses bras. Il parvint à laisser les Impériaux derrière lui en sortant du Palais Républicain en brisant une vitre et en utilisant ses propulseurs pour se cacher le temps de contacter Maître Ombrelune.

    « Demande : Quelles sont vos instructions? »

    Il verrouilla trois soldats en trois points vitaux d'une escouade et lança trois roquettes sur eux, il se jeta au cœur ce la fumer en décapitant les soldats Impériaux ou en leur grillant la tête via le blaster qu'il tenait dans l'autre main, une fois tous les hommes au sol. Il laissa les cadavres derrière lui et couru vers le lieu que lui avait indiqué la Jedi. Il massacra quelques Impériaux en chemin puis il activa son système de camouflage, bien qu'il se déplaçait plus lentement il put quitter le champ de bataille et rejoindre l'Ebon-Hawk.

    Une fois dedans il prit contact avec Maître Ombrelune.


    « Je suis à bord de l'Ebon-Hawk, soyez au point de rendez-vous dans trente seconde! Dites à la Chancelière d'être prête à lancer un appel de renfort sinon Maître Yunstar n'en sortira pas vivante! »

    Il plaça les boucliers du vaisseau ouvert au maximum et se dirigea vers le point de rendez-vous.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Eleanor avait réussi à repousser la Sith loin de sa consœur, dans son envie d'en découdre, la Sith avec un crâne continuait son assaut et était en train de parfaire sa maitrise de sa technique contre la Jedi. Cette dernière passa à l'assaut en esquivant une attaque de la Sith, mais au détour d'un couloir elles tombèrent sur une escouade Impériale.

    La Jedi sauta en l'air pour éviter les tir qui filait vers elle et tua deux Impériaux en les transperçant de sa lame alors que les autres partaient en arrières suite une violente Vague de Force de la Jedi. Cette dernière effectua un salto arrière pour esquiver une attaque de la Sith et continua son attaque en tournant et en sautant dans tous les sens, prenant la Technique Ataru dans sa forme la plus pure. Elle réussit à repousser Sith avec une Vague de Force, mais elle dut affronter plusieurs Impériaux l'empêchant de continuer son assaut sur la Sith.

    Elle esquiva un nouveau coup et se concentra pour utiliser le pouvoir Malacia sur la Sith, grâce à cela la Jedi put foncer vers les soldats Républicains, une fois avec eux elle trouva le capitaine Républicain qui tentait tant bien que mal.


    « Tenez vos positions! Que les soldats sur Coruscant soient immédiatement prévenu, nous aurons besoin de leurs forces de frappe. Lancer les appels en directions des flottes Républicaines les plus proches nous avons besoin de renforts! »

    La Jedi partie à l'assaut des Impériaux pour permettre aux Républicains de se replier et de se regrouper, elle paraît les tirs lasers sans difficulté, lançant son Sabre-laser, usant de Vagues de Force de la Télékinésie pour repousser les Impériaux. Elle utilisa des illusions de Forces pour distraire les soldats et plusieurs d'entre eux purent être abattu par les Républicains. Seulement la Sith revint à la charge armer de son double Sabre-laser.

    La Jedi la repoussa rapidement et rassembla les Républicains, une fois un bon groupe de soldat formé le temps était venu de revenir au score. Elle se mit en tailleurs derrières les lignes Républicaines et ferma les yeux. Elle utilisa la Force pour créer un grands nombres d'illusions de Force se représentant elle-même ou des créatures, cela faisait céder plusieurs soldats qui se retournaient par instincts permettant au tir Républicains de faire leurs effets. La Technique Malacia fit son effet provoquant des vertiges aux soldats Impériaux, ces derniers n'étant pas des esprits résistants aux pouvoirs de la Force la Jedi put remettre le combat à arme égale.

    Seulement elle dut interrompre quand la Sith au crâne se présenta devant les lignes Républicaine le Sabre-laser sortie et prêt à en découdre.


    « Capitaine que vos hommes prennent en charge les défenses anti-aériennes, aucun vaisseau ne doit atteindre l'endroit, que tous les autres soldats se regroupe. De mon côté je m'occupe de la Sith. »

    Eleanor se leva et dégaina son Sabre-laser, elle lança l'assaut sur la Sith et l'entraîna en direction des Impériaux. Elle repoussa un assaut de la Sith et fonça sur les Impériaux utilisant sa vitesse de Force. Elle ne les attaqua pas, elle sauta par-dessus les soldats et fonça dans plusieurs couloirs puis elle dissimula sa signature de Force et elle rejoignit tous les braves soldats Républicains du palais. Maintenant ils n'étaient plus seuls, Eleanor laissa la Force couler en elle et se présenta au front repoussant les Impériaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Jeu 22 Déc - 1:53

    Je n'arrivais pas à percer les défenses de la Jedi, elle bougeait dans tous les sens et malgré mes trois lames, elle était trop rapide et elle maîtrisait la Technique Ataru comme personne. Je fus déstabilisée par un pouvoir qui me donna le vertige, je soufflais et je laissais la Forcer couler en moi pour reprendre mes esprits, en même temps j'ouvrais mes sens et mon Sens de Force pour placer une de mes lames correctement en cas d'attaque.

    Une fois remise de cette attaque je regardais autour de moi, la Jedi avait réussie à filer, probablement pour aller prêter mains forte aux Républicains, putain d'Impériaux à con, à cause d'eux je ne pouvais pas me battre correctement contre la Jedi. J'utilisais ma Vitesse de Force pour foncer en direction de la ligne de front Républicaine/Impériale, je me trouvais prise entre deux feux et plutôt que de laisser ma proie organiser la défense je dégainais mon double sabre-laser et je me présentais devant les lignes Républicaines en parant tous les tirs lasers, j'utilisais un Bouclier de Force au cas où un tir passerait ma défense.

    Plusieurs Républicains tombèrent, mais la Jedi réussie à éviter le pire pour eux en les faisant changer de position tout en se dirigeant vers une destination opposée. Je courais derrière la Jedi, mais je fus ralenti par des Impériaux qui, ayant laissé passer la Jedi ne se posèrent pas immédiatement la question de savoir dans quel camp j'étais. Je dégainais virais cinq soldats via la Force et je dégainais mes lames rouges ce qui les stoppa net. Je repérais le capitaine de cette escouade Impérial et je lui demandais la position de l'Amiral Reige, il ne rechigna pas à me la donner vue que je conservais mon sabre désactivé dans la main, mais que sur une simple pression sur l'activateur il serait transpercé de part en part.

    Je les laissais en plan, ce qu'ils avaient à faire j'en avais strictement rien à foutre. Je me dirigeais vers l'endroit où se trouvait l'Amiral. Je le trouvais là et je virais sans me gêner le capitaine avait lequel il parlait.


    « Amiral Reige! La Jedi Yunstar est ici, c'est elle qui coordonne les forces Républicaines et elle prépare sa riposte! Dites à vos soldats de faire en sorte qu'elle reste vivante! »

    Je le regardais de mes yeux rouges à travers mon crâne qui me cachait le visage, ma voix était dure et juste après lui avoir donné mes revendications je tournais immédiatement les talons. Je me fichais bien de savoir s'il avait capté ou pas, un militaire restait une merde à mes yeux.

    Je dégainais mon double sabre-laser et je quittais la pièce direction le front pour affronter les Républicains et la Jedi, je ne me cachais pas derrière les soldats et dés les premiers tirs laser je me frayais un chemin parmi les soldats pour aller devant eux sabre en main renvoyant les tirs des Républicains. Je renvoyais tous les tirs lasers qui m'arrivaient dessus tout en conservant mon Bouclier de Force, je criais aux soldats derrières moi.


    « Ne prêtez attention qu'à ce qui se trouve devant vous! Interdiction de reculer! »

    Les tirs Impériaux fusaient derrières moi, et les Républicains n'arrivaient pas à contenir notre avancée, je souriais mais pour les battre il fallait accélérer le rythme. J'arrêtais d'avancer et je faisais signe à cinq soldats de se mettre devant moi. Une fois ses derniers me servant de bouclier je faisais appel à la Force pour concentrer son énergie entre mes mains et envoyé une Vague de Force surpuissante aux Républicains, même s'ils ne seraient pas tous tué, nous pourrions ainsi avancer de façon significative.

    Je gardais la concentration le plus longtemps possible et d'un coup je lâchais toute l'énergie pour créer une onde de Force surpuissante balayant tout ce qui se trouvait devant moi. Les soldats me servant de boucliers furent souffler et envoyer sur les Républicains en même temps que toute ma puissance Obscur.

    Une fois cela fait je chargeais comme une folle en balayant les soldats ennemi à ma portée via mon sabre-laser et électrocutant d'autre avec mes Éclairs de Force. Il ne resta plus que quelques soldats avec la Jedi et cela me fit sourire. Je ressortais mes lames rouges en conservant mon sourire habituel, j'étais de nouveau prête à en découdre avec elle, le reste des soldats je les laissais aux Impériaux. Si j'avais voulu la Jedi vivante c'était uniquement pour avoir le plaisir de la tuer moi-même et en combat, non pas qu'on me l'apporte sur un plateau le cerveau déjà grillé par un tir laser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Jeu 22 Déc - 23:57


La Grand Maître lui avait fermement étreinte la taille et maintenant les deux femmes chutaient tête la première depuis l' office de la Chancelière telles des pierres dont la gravité s' insurgeait à rappeler son bon droit ! Le vent hurlait, vibrant avec férocité de concert avec la pluie diluvienne qui alourdissait le poids de la Jedi et de Leelou. Cette dernière avait lâché un cris d' effrois lorsqu' elle avait passé le bord de la baie, quittant la moquette soyeuse afin de devenir les proies des aléas tumultueux que l' orage et ses effluves se raillaient à faire pleuvoir sur elles. Bien qu' elle n' avait en aucune façon cédée à la panique qui l' avait saisit lors d' un instant, retenant sa respiration, la Chancelière était effarée au point de ne plus bouger, et même si elle en avait eu la volonté ou l' envie, la Grand Maître la tenait de façon à ce que la Ysanna dut se laisser guider. Il lui était inconfortable de devoir s 'en remettre ainsi à la volonté, mais en cet instant à la dextérité d' un autre sans qu' elle puisse agir ...

À la vue des toits du palais républicain qui se rapprochaient d'une indubitabilité malsaine, Leelou serra les dents tout en enfouissant sa tête contre le Maître Ombrelune, tremblant sous les exhortation du vent, raffermissant la pression de la finesse de ses mains sur sa protectrice. La première frayeur passée, son esprit redevint limpide et fluide, ou bien étaient ce les vagues apaisantes qu' Arsenicia lui envoyait ? Jetant des coups d' oeil furtifs aux alentours, elle n' aperçût rien d'autre que l' intense épaisseur de la brume et du brouillard qui les drapaient de sa volupté grisée. Leelou lâcha un cris de surprise lorsqu' elles heurtèrent l' un des toits dans une gerbe d' eau qui glaça et s'éprit de sa peau mordant avec ardeur la chair de la Chancelière. D' ailleurs, lors du choc, son bras gauche percuta violemment la structure, cependant, sous l' impulsion de l' adrénaline qui l' assaillait et la vision de la nouvelle chute vertigineuse dans laquelle Maître Ombrelune s' engageait, la Ysanna n'y porta pas attention ...

Elle eu soudainement l' impression de ralentir, la Grand Maître semblait envoyer des gerbes éthérées qui adoucirent considérablement l' atterrissage final. Touchant enfin terre, Leelou se dégagea d' une saccade de l' emprise de la Jedi, fermant les poings et les yeux tout en inspirant et expirant fermement afin de reprendre son calme ...


- Alors vous ! Refaites ça et ...


Et il était fort possible qu' elle ne s' en remette pas ... Leelou Ely' Ja dégluti ... Elle en avait du courage et de la volonté la Ysanna, mais se jeter tête en avant dans le vide de la cime d' un building de Coruscant était sans nul doute une intrépidité qui la surpassait. Arsenicia semblait être autre part lorsque Leelou prononça sa phrase, celle-ci releva son visage sur la Jedi avec un sourire troublé ...


- En tout cas c' était fort audacieux ...


Sous la demande du Maître Ombrelune, Leelou lui indiqua un endroit dont la salle présentait une sécurité certaine et dont l' existence n' était connue que de très peu de personne et dont confiance et loyauté n' était plus à éprouver ou même à douter. À un dédale de couloir, la Chancelière déplaça d'un tour sur la gauche la lance d' une statue et appuya sur le pouce de celle- ci, une pièce s' ouvrit et dissimula leur présence, se refermant derrière les deux femmes dans un glissement étouffé.
S' adossant au mur et fermant ses imposantes prunelles, la Ysanna poussa un soupir étouffé, ses traits fins légèrement durcir par l' inquiétude ...


- Chancelière, pardonnez-moi pour cette sortie plus que terrifiante. A présent, je vais avoir besoin que vous vous prépariez à vous battre si jamais on venait à nous repérer, même si je doute qu'on nous trouve ici ...

- Maître Ombrelune ! Vous n' avez pas à me présenter d' excuse pour m' avoir permis de m' extirper du joug impérial ! En aucune façon ! Et d' ailleurs je vous en suis gréée, sincèrement ... Et cela malgré les émotions de la chute.

- ... Je vais utiliser un pouvoir que je n'ai pas l'habitude d'exercer et cela va énormément me fatiguer... Ce pouvoir s'appelle la Méditation de Combat. Par le passé, un seul Jedi put redonner courage à ses troupes et retirer toute envie de combattre à l'ennemis ... et c'est ce que je vais faire maintenant, mais j'ai besoin de calme pour me concentrer suffisamment ...

- Très bien, faites le si vous le jugez nécessaire, je tâcherais de vous offrir la quiétude dont vous aurez besoin ... Quoiqu'il en soit envoyez moi ces hommes de mains se terrer sur Kuat !


Elle laissa la Jedi s' assoir au centre de la salle sans rien prononcer de plus, dans ce silence Leelou songea aux propos du soldat impérial l' ayant interpellé ... * Autorisation d'ouvrir le feu sur le personnel civil accordée. Investissez chaque bâtiment et chaque parcelle de la ville * ... Un sentiment de culpabilité tendait à grignoter le coeur et la conscience vertueuse de Leelou, pensant aux conséquences que son refus et sa non reddition allaient porter sur les civils ... Entre conscience et fierté ... La politicienne se remémora ce qu' elle avait proclamé au fantassin de l' Empereur ... Avait elle agit judicieusement ? Avait elle pensé à son intime égo ou à la sauvegarde de la République ? ... Elle ne pouvait dédaigner la masse de mort que sa négation engendrait ... Mais, elle ne pouvait non plus offrir la République à l' Empire ... Ou peut être était elle butée au point de ne plus voir posément ? ... Cependant, la République savait frapper si l' on s'en prenait à elle, il était absurde de la sous estimer ! Et, elle n' abdiquait pas à la première sommation.
Leelou ne souhaitait pas que ses émotions perturbe la concentration du Maître Jedi, elle savait que cette dernière pouvait percevoir ses sentiments des personnes l' entourant, et troubler l' attention de la Grand Maître n' était guère dans ses attentions, par conséquent elle tâcha de se centrer sur l' instant présent et ce qui s'y importait ...

Leelou Ely' Ja s' avança vers les panneaux et les commandes, toisant de son regard noisette les combats que les multiples caméras révélaient sur les écrans, les soldats impériaux et républicains se répondaient de leur tirs et assauts avec violences, de tant à autres des explosions se répercutaient sur la qualité du visuelle et provoquaient la secousses des murs. Une vigueur nouvelle semblait avoir envahi l' esprit de ses troupes, elle jeta son regard sur la Jedi qui n' avait bougé d'un pouce depuis que ses yeux s' étaient fermés ...
* Aie ! * D' un recul instinctif, la ysanna observa attentive son bras gauche, bien que ses mouvements n' étaient que peu douloureux il portait une douteuse teinte violacée et un liquide vermeil perlait à son extrémité, elle se souvint alors du choc de ce dernier sur le toit, la ysanna sur le moment n'y avait porté aucune attention, laissant sans doute la substance rougeâtre suinter sur le long de leur chemin ...

L' attention de la Chancelière se rapporta soudain sur les caméras, une agitation régnait dans les rangs impériaux, perplexe elle plissa son regard sur les armures que les écrans émettaient, que faisaient ils ? Une épaisse fumée grisâtre commençait à s' échapper, se répandant rapidement dans les couloirs du Sénat ... Une mine effarouchée s' afficha sur les traits ovales de la ysanna; la salle était sécurisé mais était elle pour autant imperméable aux gaz ? Déterminée à leur complexifier la tâche, d' une impulsion de l' index elle déclencha des tourelles automatiques qui eurent l' avantage d' occuper les troupes de l' Empire pendant un moment. Finalement, la politicienne se tourna vers la Grand Maître, lui annonçant à voix basse afin de troubler au minimum sa concentration ...


- Excusez moi, Maître Ombrelune, mais il me semble qu' à juste titre les impériaux tentent de nous asphyxier.


Elle se tourna prestement vers les écrans, un pincement à l' estomac la saisit lorsque Leelou constata que ses ennemis se refermaient inexorablement sur elle, et d' ailleurs, elle regrettait de n' avoir pu attraper son blaster avant de quitter son bureau ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Mer 28 Déc - 3:14

    Il était impossible de couvrir tout le champ de bataille, toute la planète et l'espace occupé par les Impériaux. Arsenicia n'avait que rarement utilisée un tel pouvoir et avait besoin d'entrainement. C'est pour cette raison qu'elle concentrait tous ses efforts sur les alentours du Sénat. A travers la Force elle sentait que sa méditation commençait à faire effet, même si un petit groupe d'Impériaux avait presque échappé à son emprise ... leur chef n'était pas si bête que cela, il avait dû comprendre que le pouvoir d'un Jedi était en oeuvre. Portant un regard attentif sur les Républicains, elle les vit reprendre du terrain, porté par une confiance et une force qu'ils ne pouvaient ni voir ni comprendre ...

    Soudain, son regard se porta sur ce petit groupe impérial qu'elle avait repéré tout à l'heure ... que faisait-il ? Elle ne pouvait pas clairement le discerner mais ... cela ne présentait rien de bon. Hélas, elle n'était guère habituée à user de ce pouvoir et si elle tentait d'y voir plus clair, elle perdrait le contrôle de la méditation ...Elle décida tout de même de garder un oeil sur eux, mais ...

    - Excusez moi, Maître Ombrelune, mais il me semble qu'à juste titre les impériaux tentent de nous asphyxier.

    Rouvrant les paupières, elle posa son regard sur Leelou. Sa voix l'avait tirée de sa méditation, ce qui prouvait qu'il lui en fallait peu pour perdre le contrôle ... intérieurement, elle se promit de travailler davantage sur ce pouvoir. Se relevant prestement, frissonnant légèrement, elle s'approcha d'un moniteur et vit que, effectivement, les Impériaux allaient les gazer ... mais ce gaz ne devait pas être mortel, il voulait la Chancelière vivante ... et elle avec, si l'occasion se présentait. Attirant son sabre laser à elle, elle chercha ensuite la commande qui ouvrait la porte secrète ... Il lui fallut quelques secondes pour la trouver, puis elle se retourna, cherchant quelque chose du regard. Souriant presque, elle s'approcha du mur opposé et passa sa main devant, révélant un petit casier duquel elle sortit un blaster qu'elle tendit à la Chancelière avait d'activer la porte. Celle-ci se trouvait à mettre le sol était terriblement sombre... Elle poussa gentiment la Chancelière à l'intérieur, puis activa son sabre et détruisit la commande de la porte ... les Impériaux ne pourraient jamais savoir par où elles c'étaient enfuit, la porte se refermant et se verrouillant derrière elles, indétectable.

    « Nous ne pouvons quitter la planète, mais rester ici ne sert à rien. Je connais un endroit d’où je contacterais Naboo pour avoir des renforts. »

    Fort heureusement, les sens d'Arsenicia étaient plus aiguisés que ceux d'un simple humain, il lui était donc possible de voir dans ce noir quasi complet, bien qu'elle était loin de posséder une vraie vision nocturne. Saisissant la main de l'Ysanna, elle se mit à avancer, une main posée le long du mur recouvert de métal. Au bout de ce tunnel, dont elle ne connaissait pas la longueur, elle savait qu'elle trouverait l'Ebon Hawks, piloté par le droïde d'Eleanor

    Après presque une dizaine de minutes de marche, durant lesquels elle avait pu communiquer sur la fréquence cryptée des Jedi avec HK-47, bien que la connexion soit mauvaise, elles arrivèrent enfin au bout du tunnel ... Tâtonnant un peu, la grand maître fini par trouver la commande d'ouverture de la porte. Comme elle s'en était doutait, elles étaient désormais bien loin du Sénat et elles n'eurent pas à attendre longtemps avant de voir arriver l'Ebon-Hawks.

    « Votre voiture est avancée, Chancelière. »

    Grimpant derrière Leelou, Nicia s'assura que personne n'était en mesure de les voir, puis elle gagna le poste de pilotage où se trouvait déjà HK-47. Tout était près pour le décollage, il ne restait plus qu'à se mettre derrière les commande ... Fort heureusement, elle n'avait pas utilisée sa méditation aussi longtemps qu'elle l'avait imaginé, elle se sentait donc capable de piloter et, à l'aide de la Force, éviter de ce faire prendre.

    Il était impossible de quitter la planète, mais Nicia avait plus d’une corde à son arc. L’ancien Temple Jedi n’était peut être plus debout, ou pas totalement, mais ses souterrains étaient toujours là, inconnu du commun des mortels. Etant agé de presque un siècle, Arsenicia connaissait leur existence mais également leur disposition, elle serait donc en mesure de s’y déplacer sans carte et sans jamais perdre son chemin, sa mémoire absolue l’aidant beaucoup sur ce coup là. L’Ebon Hawks fut rapidement prit en chasse, mais en s’aidant de la Force, Nicia parvint à garder le vaisseau en un seul morceau.

    * Eleanor, on ne peut pas quitter Coruscant, sinon nous serrons capturé par les rayons tracteurs … Je vais me rendre dans les souterrain du temple, les communications ne passeront plus, vous devrez utiliser la Force. *

    L’avantage de ces souterrains, c’était bien le fait qu’il n’en existait aucun plan, que très peu de Jedi les connaissait et ceux qui en avait connaissance étaient incapable d’en retenir la disposition … mais la mémoire absolue de Nicia entrait en jeu et c’est ainsi qu’elle connaissait cet endroit infesté de cthons, de droïde et de pièges en tout genre, bien qu’elle allait devoir réactiver les deux deniers… Quand au cthons, il s’agissait de créatures violentes qui pullulaient dans les bas fonds de Coruscant mais qui étaient très facilement manipulable par la Force.

    Les souterrains étaient très sombres et il y faisait froid. Les couloirs se ressemblaient presque tous et, bien qu’ils fussent désactivés, on y trouvait des droïdes de combats ainsi que divers pièges plus ou moins mortel. Ce lieu oublié qui avait été très utile par le passé allait-il être le salut des deux femmes ? Nicia l’espérait. Tenant la main de l’Ysanna, elle se déplaçait dans ce dédale de couloir sans jamais faire de pause.

    « Il n’existe aucun plan de ces souterrain, cela nous donne un avantage puisque je les connais par cœur, nous pourrons donc facilement nous déplacer s’il le faut. Il est truffé de pièges et de droïde, bien que la véritable menace soit les cthons. Ce sont des créatures très dangereuse mais facilement manipulable grâce à la Force, je vais faire en sorte qu’elles combattent pour nous quand les impériaux arriveront... Car ils vont venir, ils savent que nous sommes ici, dans le Temple ... J'espère seulement qu'il va leur falloir un moment pour trouver les souterrain. »

    L’Ysanna ne pouvait pas le sentir, mais la Force Lumineuse était extrêmement présente en ce lieu qui avait autrefois accueillit les Jedi. A ce contact, Nicia se sentait presque revivre, tant la sensation de lumière était agréable… Celle-ci s’arrêta alors brusquement et tendit la main devant elle.

    « Un cthons. »

    Grâce à la Force, Nicia parvenait à le maintenir à distance respectable de sa personne et de la Chancelière. S’assurant qu’un ne venait par derrière, elle entreprit alors de lui formuler un ordre simple et très clair.

    * Toi et tes congénères vous attaquerez quiconque posera le pied dans ce souterrain, sauf nous deux. *

    La créature s’en alla et Nicia reprit son chemin, soupirant légèrement, elle n’avait jamais aimé ces cthons. Elles ne tardèrent pas à arriver dans ce qui semblait être une salle de contrôle. Le lieu était plutôt grand et les murs pourvu d’un épais blindage, surement pour protéger ses occupants si les souterrain s’effondrait, ce qui pourrait surement arriver avec une grenade mal placé. Nicia s’approcha d’une console, la seule qui marchait encore, et entra plusieurs mot de passe avant d’enfin trouver le bon. Elle activa ensuite les sentinelles et les piège, mais seulement ceux qui se trouvaient près des entrées, les autres étant étrangement hors service. Elle ferma également les portes.

    Elle s’approcha ensuite de ce qui ressemblait à une armoire et pianota quelques secondes sur un écran de contrôle avant de s’en détourner, un sourire satisfait aux lèvres …

    « Cet endroit est vieux, mais certains système marchent encore. Il n’y a pas de caméra, seulement des détecteurs de mouvement, donc autant dire rien du tout, puisque les cthons se baladent dans les couloirs. Il ne faudra compter que sur la Force pour nous avertir du danger. S’il le faut je sortirais, mais je vous demande de rester ici, quoi qu’il arrive, sans moi vous risqueriez de vous perdre. »







Dernière édition par Arsenicia Ombrelune le Sam 21 Jan - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Lun 16 Jan - 1:41

Les nombreuses troupes impériales réparties sur toute la capitale était maintenant présent sur 3 grands fronts. Le premier front consistait à retenir les troupes impériales le plus longtemps possibles afin que le Grand Amiral Reige puisse localiser la chancelière. La majeure partie de ses troupes se trouvait face à un Mon Calamari et à un lieutenant républicain accompagné de quelques troupes. Tenir la position n’était pas difficile même si la résistance en face était bien organisée mais jusqu’à présent, les différentes escouades réussissaient leur mission avec brio : retenir la majeure partie des forces républicaines. L’obligation de les tuer n’était pas nécessaire. Après tout, le gros des troupes impériales ne souhaitait qu’une chose : ramener la chancelière vivante auprès de l’Empereur. Si cela avait été possible, aucun mort n’aurait été déploré des deux côtés. Cette « transaction » aurait pu se passer en douceur, sans destruction préalable. Mais la République avait opposé une résistance qui avait inévitablement conduit à ce massacre. Décision de la chancelière ou simplement fierté républicaine ? Peu importait à l’heure actuelle. Mais grâce à l’Amiral Reige, la majeure partie de la méditation des Jedi avait disparu et seules les forces républicaines semblaient en bénéficier encore. En effet, le moral des impériaux était revenu à la normale ce qui permettait de poursuivre l’opération sans trop de soucis :

« Gardez un feu nourri vers ce bâtiment ! Ne laissez personne s’en approcher ou s’en éloigner »

Les tirs de blaster continuaient de fuser vers les troupes républicaines et le Mon Calamari. Bien qu’il semblait y avoir un droide destroyer de leur côté, les troupes impériales ne fléchissaient pas et maintenaient leur position. Mais rapidement, un Bob Wing Stelllaire arriva sur les lieux de l’affrontement. Rapidement, les troupes impériales reportèrent leur attention sur le sol, distrait par des projecteurs holographiques. Pourtant, rapidement, ils aperçurent leurs ennemis s’enfuirent à bord d’un vaisseau avant de se faire attaquer par une de leur navette de classe Nune.

« Concentrez-vous ! Orientez vos tirs vers les ennemis aériens. Ne les laissez pas s’échapper !! »

Rapidement, des tirs de blasters lourds fusèrent en direction deu Bob Wing Stellaire. Peut-être histoire de causer des dommages importants au vaisseau sans pour autant le détruire.

_________________________

Une autre partie du front se déroulait aux côtés du Grand Amiral Reige. Les troupes impériales, tout en attendant les ordres, observaient l’arrivée du seigneur Sith Abadonn Glittertind. Ils restaient là, immobiles, certains s’amusant de voir le Grand Amiral se plier aux ordres d’une Sith mais en essayant de garder tout de même leur sérieux pour ne pas se faire réprimander. L’organisation contrôlée par Reige avait été mises en place et rapidement, un gaz soporifique commença à se répandre dans les couloirs qui se trouvaient sous le Sénat. Grâce à la façon dont le gaz s’insinuait dans le moindre espace, aussi petit soit-il, les troupes impériales trouvèrent rapidement l’entrée secrète et dégagea aussitôt l’entrée principale :

« Amiral Reige ! Un nouveau chemin vient d’être détecté. Nous commençons notre progression. »

Sous les ordres de Reige, les stromtroopers d’élites enflièrent des masques à gaz pour se prémunir de leur gaz soporifique et commenèrent à descendre vers la pièce se trouvant sous le Sénat. Au fur et à mesure de leur avancée, prudents, ils armèrent leur blaster en se rappellant de privilégié les armes à projectiles comme l’avait suggéré l’Amiral Reige. Au pas de course, mais avec prudence tout de même, les troupes arrivèrent en face d’une porte qu’ils firent sauté sans problème. Aucun doute, il y avait eu de la vie ici. Les soldats entraînés pour firent un rapide check-up de la pièce, analysant les moindres détails, sur le sol et les murs, avant de faire un rapport à Reige :

« Amiral, il y avait quelqu’un ici ! Deux personnes au moins. L’une se tenait assise ici tandis que l’autre observait notre avancée avec les moniteurs que vous voyez ici. Cependant, une commande a été détruite, sans doute pour ouvrir une porte secrète. De plus, nos investigations ont révélés que la chancelière serait peut-être de nouveau armée, une trappe pouvant contenir un blaster a été trouvée ouverte. Cependant, voilà ce qui pourrait vous intéresser … »

Avec une lampe, le lieutenant se hâta d’éclairer le sol, révélant des traces de sang qui, bien que se regroupant sur le sol, semblaient au final se diriger en plein vers un mur :

« Nous pensons qu’il y a un passage ici. La chancelière a dû être blessée au cours du chemin, c’est la seule explication possible. En espérant qu’aucune de nos troupes ne l’ai blessée mortellement. L’ennui c’est que nous n’avons pas le temps d’interroger tout les soldats présent dans un rayon prédéfini … »

Un autre soldat s’approcha au pas de course, essouflé, mais il parvint toutefois à s’adresser à Reige :

« Amiral ! Visiblement les communications passent mal par ici. Nous avons reçu une communication de vaisseaux stationnés dans l’espace aérien de Coruscant. Un vaisseau non identifié s’est dirigé vers l’ancien temple Jedi. Comme nous occupons actuellement la majeure partie de l’espace aérien, nous pensons qu’il s’agit peut-être de la chancelière … »

Les troupes impériales se trouvant dans la pièce portèrent leur attention sur Reige. Deux choix s’offraient à eux. S’occuper de l’entrée secrète qu’ils avaient localisé ou s’occuper du vaisseau se dirigeant vers le temple Jedi. Dans les deux cas, si la piste suivie s’avérait fausse, ils perdraient un temps précieux.

_________________________

Enfin, la dernier front se situait avec le seigneur Sith Abadonn Glittertind. Après sa venue auprès de l’Amiral Reige, certains troupes avaient reçu pour ordre de l’épauler et de l’aider. Ainsi, lorsqu’ils arrivèrent rapidement au devant de troupes républicaines, les impériaux prirent position et commencèrent à ouvrir le feu pour protéger leur allié Sith. En effet, depuis quelques temps déjà, les Sith et les impériaux s’étaient alliés dans un but commun : détruire la République. Il était donc tout naturel que soldats impériaux et Sith s’épaulent lors de ce conflit. Pourtant, les stormtroopers qui se trouvaient aux côtés de la Sith avaient quelques peu peur pour leur vie. Ils avaient, visiblement, interdiction de reculer. Autrement dit, c’est la mort ou la victoire, même si les ennemis étaient plus nombreux qu’eux. Mais ils avaient été formés dans l’optique de satisfaire les besoins impériaux et d’obéir aux ordres, peu importe de qui il venait tant que c’était un allié. Les tirs de blaster impériaux formaient une excellente défense pour la Sith qui, malgré sa destruction et son talent au sabre, pouvait progresser sans trop de difficultés et en conservant au maximum ses capacités.

Pourtant, la Sith n’hésitait pas à se servir de stromtroopers comme d’un bouclier, une action indigne d’une grande guerrière. Mais les soldats ne bronchaient pas, même lorsque ceux qui servaient de bouclier à la Sith furent balayés par une onde de Force de celle-ci.


_________________________

Revenons toutefois après de l’Amiral Reige. Un autre soldat fit, quelques minutes après, apparition dans la pièce secrète. Il semblait un peu terrifié et c’est d’une main presque tremblante qu’il tendit un récepteur holographique à Reige :

« Un message … de son excellence … »

Sans attendre l’avis de l’Amiral, le stromtrooper se débarassa de ce message comme s’il était piégé. Entre les mains de Lukan Reige, le récepteur se déclencha et l’image holographique de l’Empereur apparut :

« Amiral Reige ! Je commence à perdre patience. Je ne pensais pas que mon colis mettrait autant de temps pour être livré. Sur qui dois-je rejeter la faute ? L’incompétence de soldats ? Des ordres mal donnés ? Une chancelière introuvable ? Ou tout simplement une résistance trop grande ? Pour les deux premières options, si cela est le cas, je vous suggère de mieux de serrer les vis et d’exiger le meilleur de nos soldats. Utiliser nos nouveaux alliés, les Sith, si vous avez du mal à localiser la chancelière. Je veux des résultats et non des excuses. Pour ce qui est d’une éventuelle résistance, j’en ai fais mon affaire … »

Le massage se coupa rapidement, en laissant comme un doute planer sur la pièce. Qu’est-ce que l’Empereur avait fait en cas d’éventuelle résistance. La réponse ne se fit pas attendre et les capteurs des troupes impériales reçurent un nouveau signal. Des vaisseaux venaient de sortir de l’hyper-espace et semblaient commencer à stationner autour de l’orbite de Coruscant. Une dizaine de frégates Apprehender et deux frégates Ardent accompagnés de divers chasseurs chargés d’assurer leur protection s’installèrent autour de l’orbite de Coruscant. Objectif : faire un léger blocus autour de la planète afin d’empêcher toute sortie galactique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Lun 16 Jan - 11:45

Tandis qu'il écoutait le rapport énoncé par le soldat, Lukan réfléchissait à la situation. Jusqu'ici, Maître Ombrelune avait trouvé le moyen de soustraire la Chancelière à toutes leurs tentatives de capture, ne rallongeant que trop la bataille et alourdissant le bilan des morts de minute en minute. Toutefois, la précipitation aurait été mauvaise conseillère, plusieurs années dans la marine impériale lui avaient certainement appris ce point.

Les Sith n'en faisaient qu'à leur tête, se livrant à corps perdu dans leur combat contre la Grande Maître Yunstar et n'arrivant visiblement pas à en venir à bout. C'était à croire que les serviteurs du Côté Obscur étaient moins puissants que les Jedi, ce qui aurait peut-être expliqué pourquoi Palpatine désirait autant éradiquer leur ordre, plus d'un siècle et demi auparavant.

Mais il fallait revenir à la situation présente. Ombrelune et Valtym s'étaient réfugiées dans cette pièce et s'y étaient terrées pendant un long moment. Même si les communications conventionnelles avaient été brouillées, l'Amiral ne pouvait pas exclure que les Jedi aient pu établir un lien télépathique, voire peut-être même converser au vu de leur rang dans l'Ordre.

Entourée par des troupes impériales, il était probable qu'Ombrelune ait demandé de l'aide à Yunstar mais cette dernière n'aurait sans doute pas été en mesure de la fournir... directement tout du moins.

Reige activa immédiatement son comlink.


- Mylena, avez-vous pu obtenir une identification pour le vaisseau en route pour le temple.
- Les bases de données impériales n'ont rien don...
- Pas les bases impériales ! L'ordinateur de bord du Chimaera ! Laisse de côté le code de transpondeur, je veux que tu compares sa vitesse et les autres données visuelles qu'ont recueillies nos senseurs avec la base du Star Destroyer !

Le silence qui suivit ne dura que quelques secondes mais Lukan pouvait sentir la tension dans les hommes qui l'entouraient. L'opération semblait de plus en plus compromise et peut-être se demandaient-ils si son talent suffirait à transformer cet échec apparent en victoire flamboyante.

- Identification confirmée à 87% avec l'Ebon-Hawk, le vaisseau que le Grand Maître a utilisé pour venir à notre bord.

Un sourire fleurit sur les lèvres de l'Amiral, bien qu'il fut dissimulé par le casque qu'il portait. Faute d'avoir pu se déplacer elle-même, Yunstar avait envoyé son vaisseau, probablement piloté par son droïde ou par des républicains...

C'était seulement une hypothèse mais Lukan songeait qu'il ne trouverait rien d'autre qu'une sortie au bout du passage, là où les deux femmes avaient du embarquer à bord du vaisseau de la Jedi. Le vaisseau pouvait aussi être un leurre... mais il était malheureusement temps de prendre des risques.

Et comme si cela ne suffisait pas, on lui apporta une communication de l'Empereur.


« Amiral Reige ! Je commence à perdre patience. Je ne pensais pas que mon colis mettrait autant de temps pour être livré. Sur qui dois-je rejeter la faute ? L’incompétence de soldats ? Des ordres mal donnés ? Une chancelière introuvable ? Ou tout simplement une résistance trop grande ? Pour les deux premières options, si cela est le cas, je vous suggère de mieux de serrer les vis et d’exiger le meilleur de nos soldats. Utiliser nos nouveaux alliés, les Sith, si vous avez du mal à localiser la chancelière. Je veux des résultats et non des excuses. Pour ce qui est d’une éventuelle résistance, j’en ai fais mon affaire … »

- Comme il vous plaira, votre altesse. Les deux Grands Maîtres se montrent plus douées que nous le pensions... et trop peut-être pour que vos alliés Sith les gèrent comme convenu. Je pense avoir retrouvé la trace de la Chancelière mais il me faudra recourir à l'assistance des Sith pour parvenir à la localiser précisément.

Une fois la communication coupée, Lukan se tourna vers l'un des lieutenants, et donna ses ordres.

- Je veux que deux escouades explorent ce tunnel au cas où mais je doute que nos fugitives s'y trouvent. Déployez nos ressources aériennes pour abattre tout véhicule ne disposant pas d'un code de reconnaissance impérial en vigueur de décoller. Quant à l'Ebon-Hawk, utilisez surtout vos canons à ions, je préférerais le récupérer intact...

La probabilité que la Chancelière s'y trouve était très faible mais au point où ils étaient, mieux valait ne pas prendre de risques inconsidérés s'ils n'étaient pas nécessaires. Sans plus attendre, l'Amiral reprit le chemin en sens inverse vers l'extérieur, bien rattrapé par le lieutenant.

- Je veux une navette prête à décoller dans trois minutes à l'extérieur, et qu'elle soit occupée par nos meilleurs snipers et commandos d'élite. Prenez aussi des Ysalamiri et quelques Vornskrs.

Fidèle à l'efficacité impériale, la navette se trouvait à la sortie du tunnel, les moteurs rugissant et les hommes tous embarqués. Revêtus d'armures de stormtroopers avancées ou d'armures katarn, tous le saluèrent avec respect avant d'attendre les ordres.

- Où allons-nous, Amiral ? Demanda le pilote par comlink.
- Cap sur le temple Jedi. Maître Ombrelune est plus âgée qu'il n'y paraît, et cela ne m'étonnerait pas qu'elle connaisse des passages dont nous ignorerions jusqu'à l'existence. Je ne suis même pas certain que les Vornskrs seront en mesure de la pister efficacement...
- Alors qu'allons-nous faire ? L'interrogea le jeune lieutenant.
- Ce qui doit être fait, pour le bien de l'Empire...

Tandis que la navette s'élevait dans le ciel, Lukan modifia la fréquence de son comlink avant de prendre la parole d'une voix particulièrement glacée.

- Lady Glittertind, ici l'Amiral Reige. Si vous avez fini de jouer avec Maître Yunstar, nous sollicitons votre assistance aux ruines du Temple Jedi. Il y a de fortes chances que la Chancelière et Arsenicia Ombrelune s'y soient réfugiées suite à une assistance véhiculée envoyée par Eleanor Yunstar. Je ne peux pas vous ordonner d'obtempérer mais il convient de vous rappeler que tout refus d'assistance sera considéré comme un manquement au traité... et sera suivi de sévères conséquences.

Lukan n'attendit pas de réponse et éteignit directement le comlink avant de sortir le petit Ysalamir de son sac à dos. La petite créature juvénile paraissait assez paisible, comme si elle ignorait tout du chaos qui régnait au dehors... ce qui était peut-être le cas, au vu de la bulle repoussant la Force qu'elle avait créée autour d'elle. La caressant doucement dans le sens du poil, Reige s'isola un instant de la cacophonie extérieure et songea à Melinda et Teresa, toutes deux à bord du Chimaera et sûrement inquiètes à son sujet, puis à sa mère sur Yaga Minor qui devait suivre les informations la peur au ventre... ou encore à ses subordonnés, qui risquaient leurs vies pour l'Empire dans les airs ou au sol...

- Nous allons nous poser, Amiral Reige.

Lukan rouvrit les yeux et replaça délicatement l'Ysalamir dans le compartiment anti-chocs de son sac à dos. Prenant son fusil blaster en main, après avoir fait le plein de munitions, l'Amiral fit signe aux troupes de choc de se rassembler devant l'entrée du tunnel à moitié effondré qui menait visiblement sous le temple.

- Nous allons attendre dix minutes l'arrivée de Lady Glittertind. Pendant ce laps de temps, je veux que vous téléchargiez tous les relevés topographiques possibles et imaginables sur cette zone, depuis ce qui a été pillé des vieilles archives jusqu'aux dossiers secrets de Palpatine ! Nos cibles ont certainement une meilleure connaissance du terrain que nous et nous ignorons aussi quel genre de bestioles ou de dispositifs de défense peuvent nous attendre à l'intérieur. Equipez-vous en conséquence et dépêchez-vous !

Tous les soldats saluèrent avant de vaquer à leurs tâches respectives. Levant les yeux vers le ciel, où il pouvait apercevoir des frégates Apprehender naviguer dans le ciel de Coruscant, le Grand Amiral utilisa l'unité com de son casque plutôt que son comlink, s'assurant ainsi de ne pas être entendu par les autres personnes et s'adressa cette fois-ci au Chimaera.

- Mylena, redéployez les troupes qui formaient un cordon autour de la position précédente en renfort contre les troupes républicaines. Fais aussi comprendre à nos hommes d'assister les Sith mais de ne pas non plus se sacrifier inutilement pour eux, les Seigneurs sombres n'ont aucun respect pour la vie, qu'il s'agisse de celles de leurs alliés ou de leurs ennemis...
- A vos ordres, Amiral !

Il ne restait plus qu'à espérer que la Sith choisirait la voie de la raison plutôt que son orgueil aveugle... ou plutôt qu'elle considérerait Ombrelune comme une proie au moins aussi intéressante que Yunstar. Le temps pressait et il était trop tard pour avoir des regrets désormais.

La réussite ou la mort, tel était leur seul et unique choix.

Revenir en haut Aller en bas
Nogget Hawk
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 129

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Armes: , projecteurs holographiques portatifs,arc-laser pliable
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Mar 17 Jan - 6:23

A bord du cockpit, le Mon Calamari se concentrait prêt à faire parler son blaster lourd automatique, le modèle E. La supercherie avait fonctionné mais le canon se mit à déblatérer une pluie de jets laser sur les soldats de l'empire. Les yeux de l'amphibien humanoïde se tournaient vers son droïde mandalorien, car celui-ci avait la fâcheuse tendance à ne pas être patient. Le doigt métallique de couleur bleu gris appuyait sur la gâchette. Le robot expliqua cette action en sortant un extrait d'une stratégie mandalorienne. Celle-ci disait qu'il fallait donner un coup quand une diversion fonctionnait .Mais Nogget fut énervé il lui rétorqua que ce subterfuge devait servir pour éviter tous combats car cela les ralentissait pour atteindre le Sénat. Tout à coup on ressentit plusieurs chocs qui provenaient du sol, Nogget commença à changer de couleur de peau. Il était maintenant d'un gris très foncé proche du noir.Une image apparut à l'intérieur du vaisseau, on vit alors une flotte de l'empire qui sortait de l'hyper espace.

L'illusion optique d'une navette de type Nune était maintenant une grand gène pour lui. L'information avait circulé dans les rangs impériaux qu'un de leur vaisseau était au prise d'un ennemi.L'officieux lieutenant de la République demanda à son droîde R7, un extrait de la procédure impériale en matière de sécurité. Tous les engins spatiaux de l'empire avaient un code d'identification,utilisé surtout dans les zones d'espace règlementé ou lors de rencontres fortuites. Voler un vaisseau impérial ne permettait plus un abordage par la ruse, de plus obtenir un code impérial d'identification coûtait très cher au marché noir. Il restait une seule solution, pour le dépanneur stellaire , il devait s'en approprier un. Le droïde copilote suivit le protocole du manuel mandalorien et son pouce toucha un bouton circulaire.Une petit trappe s'ouvrit et elle lâcha quelques grenades thermiques et fumigènes sur les troupes impériales au sol . Entretemps, une nouvelle image plus petite juste apparut devant le mon calamari, une estimation des dégâts suite aux des tirs de blasters montrait que la coque avait quelques impacts noirs. Mais le blaster lourd avait perdu en puissance suite aux feux concentrés des armes des impériaux, car une déformation de la couverture métallique du bras sectionnait plusieurs câbles d'énergie.



Nogget ordonna un scan de la zone où il était, le droïde R7 exécuta la tâche.Au bout de quelques minutes, l'amphibien humanoïde et le droïde mandalorien voyaient un icône en triangle qui se trouvait à quelques mètres d'ici.Une image en temps réel le montrait aux abords d'un autre bâtiment, l'opéra, posé . Le hors-la-loi cria tout en se dirigeant vers une trappe en compagnie de son droïde espion:


"Opération fantôme lancée,"

A travers le nuage de fumée, sortit un vaisseau impérial qui partit en trombe en direction du sénat.Quand la brume noire artificielle disparut, le Bob Wing Stellaire n'était plus présent visuellement.Le dépanneur stellaire avait ordonné au droïde R7 de faire passer le cargo Yt1300 en camouflage optique.Une seconde option du système de camouflage Stygium, le vaisseau pouvait toujours bouger mais il se déplaçait lentement.La navette de classe Nune était en réalité un droïde de chargement S6 avec projecteur holographique intégré.Il servait de leurre pour cette opération.Nogget et son droïde espion avaient profité de ce nuage pour prendre une moto-jet laissée par les soldats impériaux. Tous deux avaient activé leur camouflage visuel qui les donnait l'apparence de soldats blancs qui partaient vers l'opéra à toute vitesse. Nogget au volant de l'engin terrestre, eut une sensation bizarre, un début d'image se formait dans son esprit.La divination du lieutenant se manifestait, mais c'était encore floue.Le flash grandissait dans la tête du mon calamari.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Jeu 19 Jan - 10:52

    Apparemment le choc que j'avais infligé au soldat de l'église, la boite de conserve géante dénommé Xaveric, l'avait laissé amorphe pour un petit bout de temps. Il fallait que je réagisse vite. J'étais plus ou moins seule ici et désarmé qui plus est. Je détournais mon regard à la recherche d'une quelconque arme pouvant me servir et d'un coup une idée de génie me traversa l'esprit, je délaissais mon adversaire sachant que je ne pouvais pas le tuer avec mes moyens actuels.

    Je courais à travers les couloir du palais à la recherche de Didyme, il avait été mis hors jeu à cause de Xaveric alors il n'avait plus besoin de son sabre non ? Je retrouvais le seigneur sith toujours au même endroit et le je le fouillais rapidement mais je ne pu trouver son sabre sur lui apparemment il était tombé plus loin mais il était encore en état pour servir.

    Je regardais d'un oeil noir le seigneur Sith étendu au sol, mon esprit et le côté obscur me poussait à le tuer tant que je le pouvais mais prendre sa place d'une manière si lâche ... ce n'est pas se que j'avais appris toute ma vie ... C'était si tentant, si délicieusement et sadiquement cruel de laisser passer une tel chance ...

    Je poussais un soupir à m'en fendre l'âme tandis que je traînais Didyme hors du palais d'une main en utilisant la Force tout en gardant le sabre du Sith dans ma main droite au cas où un suicidaire prendrait son ticket pour un aller sans retour.

    J'eu la chance d’apercevoir une troupe impérial non loin de là, ils semblaient se diriger vers le palais pour prêter main forte.


    - Bordel Soldats ! Vous n'êtes pas en avance ! Où vous étiez bon sang !!! Vous deviez être dans ce foutu palais depuis longtemps !

    - Nous avons été retardé par une escouade adverse et ...

    Je ne souhaitais même pas entendre leurs misérables excuses je leur lançais un regard noir, faisant valser n'importe quels objets contre les murs. Ma colère se retourna contre mon interlocuteur que je venais d'envoyer violemment contre le mur.

    - Une alliance est une alliance ! Votre retard ne sera pas impuni. Vous avez peut-être l'ordre d'obéir à l'Empereur, mais sur ce champ de bataille c'est avec nous qu'il faut rendre des comptes ! Je me suis bien fait comprendre ?

    Les clones acquiescèrent ne souhaitant pas me contredire et finir plus mal que celui explosé dans le mur. Je leur lançais un sourire hautain.

    - Parfait ! Puisque vous êtes arrivés ici en retard et que plus personne n'est conscient dans ce périmètre et que vous ne nous avez servi à rien. Ramenez ce seigneur sith et gardez le en sécurité, cette mission est une de vos priorités. Dès son réveil dites-lui qu'il doit une dette à Dark Ultia et qu'il retrouvera son sabre en parfait état dans les plus brefs délai. Une deuxième chose importante évitez chaque combat en restant en sécurité et rejoingnez très vite le croiseur le plus sécurisé. Si j'apprends la mort de ce Seigneur Sith par votre foutue incompétence je prendrais le soin de vous infliger un châtiment pire que la mort. Est-ce clair ?

    Les soldats ne bronchèrent pas et ils emmenèrent Dydime comme convenu. Je ne pris pas le temps de les voir disparaître car j'avais d'autre préoccupation actuellement. Je pris le chemin vers le champ de bataille principal décimant des républicains avec mon sabre temporaire. Bon sang ou était-elle passé ? Je regardais tout les cadavres Républicains et Impériaux ensemble dans la mort et poussais un long soupir, à ce train là la bataille n'aura servi à rien. Je décidais de m'adresser à l'homme le plus haut gradé dans le secteur.

    - Amiral Reige, ici Dark Ultia, le palais est vide, je vous ai fait parvenir un blessé par l'une de vos équipes. Je suis actuellement disponible afin de vous prêter main forte pour la recherche de la chancelière. Je vous envois mes coordonnées si vous pensez que mon aide puisse vous êtres nécessaire.

    Une explosion retentit non loin de ma position me forçant à bouger et à continuer le massacre. Quelques clones commençaient à faiblir car des troupes républicaines venaient de plus en plus. J'utilisais la force pour les balayer avec un morceau de mur afin d'offrir un peu de répit aux clones. Puis je changeais de direction une fois qu'ils maîtrisaient la situation et repris contact avec l'amiral.

    - Je suis désormais en position sud-est du principal point d'attaque, je souhaite monter à bord de votre croiseur afin de remplir de nouveaux objectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Ven 20 Jan - 7:59

    Plutôt que de continuer la défense du Palais Républicains au prix d'un nombre trop important de vie, Eleanor ordonna le repli, elle guida les soldats Républicains pour qu'ils soient tous ensemble et à présenter qu'une seul zone de défense compacte et qui serait quasiment impossible à prendre pour les Impériaux.

    L'endroit que la Jedi choisit fut une salle de communication et de défense du Palais, de là elle pouvait au moins savoir via quelques caméras encore active les mouvements Impériaux et les endroits où ils étaient les plus nombreux. Elle organisa la défense de la zone avec les soldats et se présenta au milieu du couloir d'entrer entouré de soldats Républicains, tous ayant leur fusil prêt à faire feu et à ce battre jusqu'à la Mort.

    Le visage de la Jedi était tranquille, aussi impassible et impénétrable que du marbre, elle laissait la Force couler en elle. Le peu de soldats présents autour d'elle et une dizaine d'autres, en arrière pour observer les mouvements ennemis via les quelques caméras, guidaient les hommes au front. La Jedi usa de ses pouvoirs pour permettre aux soldats de repousser les Impériaux, elle utilisait le Malacia ou encore de s Vagues de Force. Elle coordonna les opérations pour qu'aucun soldat Impérial ne puisse passer et elle commença à avancer seule face aux Impériaux en roulant et en sautant dans tous les sens pour éviter qu'ils ne puisse l'ajuster correctement, elle usait de la Force et de ses aptitudes physiques pour trancher les soldats ou les projeter.

    Elle parvint à freiner l'avancer des soldats Impériaux qui étrangement n'étaient plus aussi prompt à attaquer qu'avant, le coordinateur des assauts lancés contre les soldats devaient être occupé ailleurs ou plutôt à s'occuper de la véritable raison de leur venu : la Chancelière. Quoi qu'il en soit la Jedi ne pouvait fournir de l'aide à sa consœur, les soldats Impériaux étaient toujours postés dans le Palais et continuaient de progresser. En tout cas si le cerveau principal était remplacé par un de ses subalternes c'était une chance à ne pas laisser de côté.

    Eleanor demanda à ce que les Républicains commencent à avancer lentement, quittant peu à peu leurs positions défensives pour attaquer les Impériaux et leurs tendres des pièges avec des grenades pouvant être activées à distances ou encore quelques mines pour protéger les soldats et laisser le temps à ceux qui restaient en posture défensive d'éliminer la menace.

    La Jedi prépara de nombreux comités d'accueil pour les Impériaux avec le peu de matériel que les soldats avaient, mais au moins si jamais ils perdaient le combat, pour un soldat Républicain tués il y aurait dix Impériaux au sol.

    La Jedi laissa la défense aux Républicains et partit devant pour retarder l'assaut des Impériaux. Ces derniers étaient très bien organisés, mais la Jedi parvint à les attaquer de telle manière qu'ils durent se replier de plusieurs mètres ce qui permit aux soldats Républicains de sécurité une zone un peu plus grande et de prendre position sur des endroits plus éclairés, plus simples à défendre et surtout permettant aux Républicains d'avoir quelques plus de possibilités de manoeuvres en cas de coups durs.


    « Tenez les positions le plus fermement possibles que les soldats les plus lourds restent en arrières pour couvrir la position! Quatre hommes avec moi : deux tireurs longues portés et deux en couvertures par feu nourri sur l'ennemi! »

    La Jedi continua d'avancer dans la zone avec ses quatre hommes et tomba sur les positions Impériales qui bloquaient les avancées Républicaines et surtout qui les coinçaient dans leurs positions, pour débloquer cela, il fallait forcer le passage et malgré le nombre Eleanor décida de tenter un coup audacieux.

    « Nous allons forcer le passage, si nous arrivons à les faire se replier nous aurons tout le dernier niveau du Palais sous notre contrôle. Que l'un de vous aille chercher une vingtaine d'homme! Tirez sur les Impériaux dés votre arrivée. »

    Elle positionna ses trois derniers hommes puis elle lança la Force pour sauter vers les Impériaux Sabre-laser en main. Elle roula sur elle-même tuant des soldats Impériaux au passage et alors qu'ils se retournaient, ils furent touchés par les tirs des soldats Républicains en couvertures.

    Ne cessant de bouger dans tous les sens la Jedi usa de la Force pour se retrouver derrières les lignes Impériales et c'est alors que les soldats Républicains arrivèrent en tirant dans tous les sens. LE combat ne dura pas longtemps, mais les Impériaux finirent par se replier laissant quelques soldats Républicains au sol.

    Eleanor avait réussi à encaisser les coups via un Bouclier de Force, mais il n'empêchait qu'elle avait subi un bon tir de blaster dans le bras, elle utilisa le Guérison de Force pour limiter la blessures et se permettre de continuer dans le moindre soucis. Quoi qu'il en soit le combat avait été assez bien mené et les Impériaux avaient été surpris, seulement maintenant la technique ne fonctionnerait plus aussi facilement, il ne fallait pas non-plus les prendre pour des naïfs.


    « Prenez positions dans la zone et éliminé les dernières cibles de ce niveau. Tenez vous prêt à encaisser leurs ripostes qui ne tardera probablement pas. »

    La Jedi resta en plein centre de la zone et les Républicains autour d'elle, pour la République, ils étaient prêts à aller jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Sam 21 Jan - 14:54

    J'étais en plein combat et l'Amiral Reige choisit ce moment pour venir m'enquiquiner en me demandant de l'assistance, décidément ces Impériaux n'était rien sans nous, il jouait les gros durs en me disant que si je ne me pointais pas il y aurait des conséquences, il oubliait que si l'Empire existait c'était grâce aux Sith et rien que de savoir cela il devait me respecter sinon je n'aurais aucun scrupule à lui arracher la tête rien qu'avec mes dents. En plus de cela je ne respectais pas le traité entre les Sith et les Impériaux, à mes yeux c'était du n'importe quoi, mais bon pour le moment je devais bien m'y plier...

    « J'arrive Amiral Reige, donnez-moi cinq minutes! »

    Je rejoignais les troupes Impériales et je leur donnais des ordres pour qu'ils maintiennent la position le temps de l'arrivée de Kira que je contactais via message mental.

      # Mon ardente apprentie j'ai une mission pour toi, rejoins les troupes Impériales et guide les au combat face à Yunstar, si tu peux élimine-là! #


    Je quittais la zone en utilisant ma Vitesse de Force, je fonçais dehors pour me rendre au Temple Jedi. Je demandais à ce qu'on m'y conduise et à la vitesse de l'éclair, je ne voulais pas trop qu'on s'éternise ici alors que les Républicains étaient en train de se rassembler, une fois les troupes remisent en forme et coordonnées, il ne faudrait guère de temps pour que nous soyons coincé.

    J'arrivais au Temple Jedi tranquillement et je rejoignais l'Amiral Reige qui portait son espèce d'horreur d'Ysalamiri sur lui. Pour le moment j'en fis abstraction, mais il était hors de question qu'il me pourrisse mes sens de la Force avec ces saloperies.


    « Me voici Amiral Reige, si vos troupes sont prêtes nous pouvons y aller! Par contre virez-moi tous les Ysalamiri que vous avez avec vous! Vous nous ferez trop facilement repérer avec ces saloperies et vous perturberez mes sens de la Force! »

    Chaque Jedi et Sith étaient capables de sentir les zones ou la Force était inexistante, si en plus la zone se déplaçait au fur et à mesure Ombrelune ne tarderait pas à comprendre le truc. De plus même si savais me battre sans l'aide de la Force je souhaitais avoir mon arsenal complet pour m'occuper de la Jedi. Après si l'Amiral Reige craignait d'entrer là-dedans sans sa bestiole alors j'entrerais seule et avec quelques hommes courageux qui eux n'ont pas la trouille d'affronter leurs adversaires les yeux dans les yeux et à égalité de puissance, pour une fois l'Empire pouvait prouver un peu sa valeur alors qu'il y aille!
    De plus de cela les Impériaux mélanger aux créatures des tunnels seraient difficilement repérables sans les Ysalamiri, car la Jedi devrait isoler les courants de la Force pour les repérer, alors qu'une zone vide de Force était très facilement identifiable.

    Je m'éloignais de Reige pour ne plus être dans la zone de sa bestiole, je retrouvais ainsi toutes mes sensations de la Force. Je restais là tranquillement pour sentir un peu tout ce qui se trouvait dans les tunnels, plusieurs bestioles y naviguaient et les abattre demanderait un peu de temps et permettrait à la Chancelière et à la Jedi de bouger.
    Je rentrais dans le tunnel en laissant l'obscurité m'envahir, je sentais beaucoup de flux de la Force émanant de l'intérieur de ces tunnels, un endroit intéressant à visiter... Je dissimulais mon appartenance à la Force pour éviter que la Jedi ne me sente, comme elle ne m'avais jamais vu ni vraiment senti mon aura dans la Force elle ne ferait pas immédiatement la distinction, ce qui était un avantage pour moi dans la mission actuelle.

    Je fis un geste pour que l'Amiral Reige me rejoigne et je lui dis d'une voix tranquille.


    « Troupes légères uniquement, vous capturerez la Chancelière quand je me lancerai contre la Jedi et en aucun cas avant sinon elle vous taillera en pièce! Maintenant si vous voulez bien me suivre! »

    Je m'engageais tranquillement dans les tunnels, je sentais que plusieurs créatures rigolotes dans ces couloirs. L'endroit étant très labyrinthique je prenais soin de tout noter au cas où nous serions séparé, le tout étant surtout que nous sortions de là avec la Chancelière et un minimum de pertes.

    Je marchais d'un pas léger et fluide en conservant un silence de plomb, je laissais uniquement la Force me guider tout en faisant très attention de ne laisser aucune trace de ma présence dans la Force. Après un long moment d'avancer et quelques combats contre des créatures qui ne furent pas d'une grande difficulté à vaincre, j'avais simplement à les bloquer mentalement quelques instants pour que les Impériaux les élimines comme de vulgaires insectes alors quand l'un d'eux échappait à mon contrôle je lui tranchais la tête via mon sabre-laser.

    Nous finîmes par trouver la Chancelière et la Jedi, je fis signe à Reige de me rejoindre et je fis quelques signes tout en parlant d'une voix très basse.


    « Capturez la Chancelière dés que j'attaque la Jedi, elle ne pourra assurer sur deux fronts... Sortez des tunnels et préparez-vous à bloquer l'entrée une fois que je vous aurai rejoint, je ne serais pas longue. »

    Sur le moment Ombrelune n'était pas ma cible, je me fichais bien de la tuer ou pas, je m'occuperais simplement de lui coller une petite raclée et je foncerais dans les tunnels pour sortir et en bloquant l'entrée, Ombrelune perdrait du temps et cela nous permettrait de quitter la zone sans difficulté.

    J'attendis que l'Amiral soit en place pour lancer mon attaque, dés que j'eus la confirmation de la part du jeune homme je réajustais mon crâne sur ma tête et je posais un pied derrière moi pour prendre une puissante impulsion. Je me lançais en avant en usant de la Force et je découpais la porte avec ma lame que je rengainais tout de suite pour ne pas attaquer directement la Jedi avec, je n'allais pas perdre mon temps avec une porte. Je laissais ma signature cette fois bien visible et je percutais de plein fouet l'abdomen de la Jedi avec mon épaule telle une torpille lancée à grande vitesse.
    Je me relevais à grande vitesse et je revenais à la charge en collant une série de coup au corps à corps et en esquivant les siens. Je sautais par-dessus la Jedi pour éviter un coup et je me plaçais entre elle et la Chancelière tout en dégainant mes trois lames. Je les fis tournoyer dans tous les sens en attaquant de tous les côtés la Jedi qui était assez douée au sabre-laser, seulement avec trois lame il était simple d'ouvrir la défense d'un adversaire. Je plaçais alors un terrible coup de crâne dans le nez de la Jedi, rangeant toutes mes lames je lançais la Force pour envoyer la Jedi valsé avec une Vague de Force.

    Je partais dans le sens inverse de la Jedi pour rejoindre les Impériaux en usant de ma Vitesse de Force pour prendre de la distance sur la Jedi, en même temps dans les tunnels je n'hésitais pas à lancer des Vagues de Force pour retarder partiellement la Jedi, il ne me restait plus qu'à rejoindre Reige et à enfermer la Jedi dans les Tunnels et le tour était joué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Dim 29 Jan - 13:20

    « Ils arrivent ... » déclara telle en sentant la présence des troupes Impériales entrer dans le labyrinthe.

    Ombrelune comptait sur le nombre incalculable de Cthon pour lui prêter main forte face à l'Empire, car dans le cas contraire elle était seule façon aux troupes et probablement face aux Sith, car l'Empire allait surement faire venir un utilisateur du Côté Obscur pour débusquer Arsenicia. Celle-ci contacta Eleanor par le biais de la Force alors qu'elle s'approchait de l'armoire métallique qui se trouvait au fond de la pièce.


    # Eleanor, l'Empire approche de ma position et il se pourrait que les Sith soient avec eux. Je vais avoir impérativement besoin de vous pour protéger la Chancelière et me sortir de là. Je vous ai envoyé HK-47. #

    Arsenicia posa brièvement son regard sur la Chancelière et lui adressa un sourire rassurant, puis elle ouvrit l'armoire métallique. A l'intérieur reposait une armure de combat, une armure qu'elle avait déjà portée par le passé. Apparemment, il était temps de refaire connaissance avec le passé. Arsenicia enfila la combinaison noire anti flamme, semblable à celle que les Mandalorien portaient sous leur armure, puis elle entreprit de mettre celle-ci. Fort heureusement, Nicia n'avait pas prit de poids ni grandit depuis bien longtemps, l'armure lui allait encore. Lorsqu'elle mit le casque, les deux fentes qui lui permettaient de voir s'illuminèrent légèrement. Nicia passa la ceinture à sa taille et fixa le holster à sa jambe puis y mit le blaster qui allait avec. Elle se tourna ensuite vers Leelou et lui indiqua un coin de la pièce, près de grandes caisses métalliques.

    Spoiler:
     
    Sabre laser à la main, Nicia se colla contre un mur et attendit patiemment, se plongeant dans la Force pour sentir l'arriver des Impériaux. Les systèmes de défenses étaient actifs et les Cthon se rapprochaient, ce n'était pas si mal ... mais Arsenicia comptait également sur l'arrivée d'Eleanor, pourvue que celle-ci puisse la rejoindre ...

    Soudain, une lame écarlate transperça la porte et commença à découper celle-ci. Finalement, Arsenicia avait eu raison : Les Sith étaient bel et bien là. Resserrant la prise sur son sabre laser, elle se tint prête à accueillir son invité. Lorsque la porte céda, Nicia aperçu nettement une masse noire lui foncer dessus et la percuter de plein fouet au niveau de l'abdomen. Fort heureusement, elle ne ressentit rien grâce à l'armure mais recula tout de même de quelques pas. Elle revint à la charge, frappant avec ses poings, mais une fois de plus l'armure de Nicia la protégea, mais la Sith esquiva également ses attaques avec une redoutable habileté. Elle sauta en l'air et parvint - dieu seul sait comment - à se placer entre elle est la Chancelière sans se prendre le plafond dans la figure, celui-ci étant pourtant relativement bas. Les trois lames écarlates surprirent Nicia, mais celle-ci ne laissa rien paraitre dans la Force et activa son double sabre laser, prenant une position défensive inconnue de la Sith étant donnée qu'il s'agissait de son propre style de combat. Nicia ne pouvait pas s'occuper de Leelou, une seule erreur et la Sith pourrait briser sa garde qu'elle parvenait à maintenir en puisant dans la Force toute la puissance dont elle avait besoin pour tenir. Son style était tantôt acrobatique, tantôt statique, tantôt rapide et meurtrier ... Elle plaça un coup de crane là où se trouvait le nez de Nicia, mais le casque qu'elle portait la protégea bien qu'elle tituba un peu. La Sith utilisa ces quelques secondes pour s'échapper avec les troupes de l'Empire...

    Nicia tendit la main devant elle pour bloquer la vague de Force puis elle utilisa la vitesse pour rattraper la Sith. Les vagues de Force furent bloqués et lorsqu'elles atteignaient Nicia, celle-ci se servait de la téléportation pour reprendre du terrain ... Puis d'un coup, Nicia stoppa sa course, se concentra sur la présence des impériaux ... et disparue.

    Elle réapparue devant eux, dans le couloir, leur barrant la route. La Sith devait être derrière. En regardant bien, ils se trouvaient à une intersection. Quatre chemins étaient possible, donc un bloqués par Nicia. Mais peu à peu, des présences se faisaient sentir ... les Cthon. Par centaines. Ils arrivaient par la droite et la gauche, laissant pour seule option aux impériaux de rebrousser chemin. Ombrelune réactiva son sabre laser.


    « Vous pensiez vraiment vous échapper aussi facilement ? Je connais cet endroit comme ma poche, où que vous alliez, je vous retrouverais ... » Déclara-telle froidement.

    Temps que son ordre demeurait présent dans leur esprit, temps qu'elle parvenait à faire prédominer son ordre sur ceux que la Sith pouvait donner, ils resteraient de son côté ... Nicia était une consulaire avant tout, même si cela ne se voyait plus. La Force était sa plus grande arme et alors qu'elle se tenait là, prête à renvoyer les tirs à l'envoyeur, elle utilisa le Malacia sur ses ennemis et une seconde Arsenicia arriva en marchant dans le dos de la Sith. Elle avait l'air tellement réelle que faire la différence entre les deux était difficile ... Laquelle était la vraie ? Celle qui était apparue devant ou celle qui se trouvait derrière ? Arsenicia c'était-elle vraiment téléportée devant les Impériaux ? Il était impossible de le savoir, car la Force était présente dans l'illusion comme dans la véritable personne. Tout allait se jouer à l'instinct. En attendant, les Cthon commençaient à dangereusement s'approcher des Impériaux, leur filets à électrochoc à la main...

    * Eleanor ... dépêchez-vous, j'ai besoin de vous. *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Lun 27 Fév - 7:25

Ne sachant pas exactement ce qui pourrait les attendre à l'intérieur, l'Amiral avait recommandé à ses hommes de ne pas trop se charger mais aussi et surtout de ne pas lésiner sur l'armement et notamment les munitions. Si l'on en croyait les informations fragmentaires qui lui étaient parvenues depuis le Chimaera, il y avait de grandes chances pour que les sous-sols grouillent de créatures humanoïdes dégénérées que certains appelaient des cthons, et peut-être d'autres espèces datant de l'époque de la conquête de Coruscant par les Yuuzhan Vong.

Lukan eut à peine le temps d'entendre l'appel de Dark Ultia que Lady Glittertind lui donnait déjà des ordres. Manifestement, la dame noire avait déjà un plan en tête pour son apprentie et l'impérial préféra ne pas relever lorsque la Sith arriva à son niveau.

Abadonn était une femme d'une grande beauté, autant par sa silhouette gracieuse que de par son visage aux traits bien dessinés, bien que partiellement dissimulés sous le crâne qu'elle portait sur la tête, et par ses longs cheveux verdoyants. En revanche, son regard trahissait une dureté et une cruauté caractéristiques des Sith, comme le laissa d'ailleurs transparaître le ton avec lequel elle s'exprima.


« Me voici Amiral Reige, si vos troupes sont prêtes nous pouvons y aller! Par contre virez-moi tous les Ysalamiri que vous avez avec vous! Vous nous ferez trop facilement repérer avec ces saloperies et vous perturberez mes sens de la Force! »

Lukan soutint le regard de la Seigneure noire tandis qu'il lui répondait d'un ton parfaitement mesuré.

- Ces "saloperies" comme vous dites sont les seules choses qui m'ont permis de ne pas céder à l'abattement qui gagnait mes hommes à cause de la méditation de Force d'Ombrelune. Je comprends qu'elles ne soient pas vos bestioles favorites mais la bataille aurait peut-être tourné en notre défaveur sans elle, Lady Glittertind.

Reige n'en ordonna pas moins ses hommes de laisser les créatures à l'extérieur et d'en profiter pour former un périmètre de sécurité au cas où l'autre Grande Maîtresse serait tentée de venir prêter main forte à Ombrelune. C'est à regret que l'impérial tendit le sien à l'un des sergents, lui demandant d'en prendre le plus grand soin, avant de remplir l'espace libéré par des munitions supplémentaires.

Ses hommes prêts au combat, l'impérial regarda la Sith s'enfoncer dans l'obscurité et attendit son signal pour lui emboîter le pas.


« Troupes légères uniquement, vous capturerez la Chancelière quand je me lancerai contre la Jedi et en aucun cas avant sinon elle vous taillera en pièce! Maintenant si vous voulez bien me suivre! »

Acquiesçant silencieusement de la tête, l'Amiral fit signe à ses hommes de le suivre dans le tunnel. Ils rencontrèrent quelques créatures étranges sur leur passage mais rien que quelques tirs de fusil blaster ne soient en mesure de mettre en pièces. Au bout de quelques minutes, ils finirent par retrouver la trace de la Grande Maîtresse et de la Chancelière, et c'est à cet instant qu'Abadonn s'adressa à eux à voix basse.

« Capturez la Chancelière dés que j'attaque la Jedi, elle ne pourra assurer sur deux fronts... Sortez des tunnels et préparez-vous à bloquer l'entrée une fois que je vous aurai rejoint, je ne serais pas longue. »

Hochant la tête, l'impérial activa le comlink de son casque et s'exprima à voix basse sur une fréquence interne à ses troupes, que les casques pressurés rendaient parfaitement insonore.

- Pour ceux qui n'auraient pas entendu, le plan est de capturer la Chancelière et de repartir par où nous sommes venus pendant que Lady Glittertind s'occupe de la Jedi. Nous ne bougerons que dès l'instant où elle se précipitera pour affronter Ombrelune. Par mesure de précaution, ne tirez pas sur la Jedi, elle pourrait renvoyer vos tirs soit sur vous, soit sur Lady Glittertind. Dès l'instant où nous serons dehors, je veux que vous ayez des charges explosives prêtes à l'emploi pour faire sauter l'entrée du tunnel au moment où elle aura quitté les lieux. Prêts ?

Une série de clicks retentit à ses oreilles, signe d'assentiment de la part de ses troupes et ils se mirent tous en position d'attente, guettant la moindre action de la Sith tout en surveillant le périmètre.

Néanmoins, rien n'aurait pu le préparer à la vitesse à laquelle Abadonn lança son assaut sur Ombrelune. Il préféra d'ailleurs ne pas y prêter trop d'attention, l'accomplissement de la mission demeurant sa priorité absolue. Faisant signe à ses hommes de capturer la chancelière, Lukan mena la charge, profitant de la diversion créée par Lady Glittertind et surtout du fait qu'elle soit parvenue à séparer la Chancelière de la Jedi pour se précipiter sur son objectif.

Réglant son fusil blaster sur le mode paralysant, l'Amiral leva son arme et tira un rayon qui percuta la Chancelière en pleine poitrine. Un de ses commandos les plus costauds lui plaça ses menottes paralysantes aux poignets et aux chevilles puis la prit sur son dos, tandis que les autres formaient un cordon de sécurité autour de lui.

Toujours sur le front, Lukan décida de ne pas perdre de temps pour se diriger vers la sortie. Les senseurs intégrés à son armure renvoyaient sur l'affichage électronique de son casque de nombreuses formes de vie qui approchaient rapidement, et s'ils restaient sans rien faire, ils ne tarderaient pas à se faire encercler.

Malheureusement, leur avancée fut stoppée net lorsqu'une silhouette se matérialisa devant eux. Revêtue d'une armure assez singulière et dont la structure n'était pas sans lui rappeler les leurs, à l'exception du casque complètement étranger, Arsenicia Ombrelune brandissait son sabre laser, la lame bleutée jetant une lumière morbide autour d'elle.


« Vous pensiez vraiment vous échapper aussi facilement ? Je connais cet endroit comme ma poche, où que vous alliez, je vous retrouverais ... »

Et si la présence de ce nouvel obstacle en plus des créatures qui se rapprochaient ne suffisait pas, Lukan commença à être pris de vertiges et de nausées et s'il en croyait la manière dont certains de ses soldats commençaient à chanceler, il n'était pas le seul.

Serrant les dents, le Grand Amiral se souvint d'une anecdote qu'il avait lue dans les archives concernant un maître Jedi de l'Ancienne République qui était capable de rendre ses ennemis malades jusqu'à les faire vomir rien qu'en utilisant la Force. Oppo Rancisis... pourquoi diable n'avait-il pas pu entraîner cette maudite technique dans la tombe avec lui ?!

Et puis une idée surgit soudainement dans son esprit, quelque chose qu'il avait lu dans les chroniques du Grand Amiral Pellaeon.

Se mordant la langue, l'Amiral braqua son blaster en direction des silhouettes qui apparaissaient sur son affichage par vision thermique avant de prendre la parole d'une voix rauque, sa voix uniquement retransmise dans les comlinks internes aux soldats sur une fréquence cryptée.


- Soldats... C'est la Jedi qui utilise ses pouvoirs pour induire les symptômes de nausée et de malaise que vous ressentez... et j'ai de fortes raisons de croire que c'est elle aussi qui contrôle ces créatures qui s'approchent de nous...

Prenant une profonde inspiration, Reige tenta d'ignorer le goût de la bile qui semblait lui remonter depuis l'oesophage et se concentra sur sa mission. Après tout, la situation était déjà critique et sa tactique leur ferait peut-être gagner de précieuses secondes qui permettraient à Lady Glittertind d'agir.

- Réglez vos armes en mode pleine puissance et tirez sur ces satanées créatures mais seulement celles qui ne sont pas à proximité de la Jedi ! Feu à volonté !

Fidèles à leur réputation de troupes d'élite, les commandos firent feu au même moment, tirant à l'unisson sur les vagues de créatures humanoïdes qui leur arrivaient dessus armés de ce qui ressemblait à des filets. Toutefois, tandis qu'il tirait à volonté sur les créatures, les faisant tomber par dizaines sous son feu nourri tout en essayant de garder le contrôle de son propre corps, les pensées de Lukan étaient tournées vers le passé, les paroles de Gilad Pellaeon résonnant à ses oreilles aussi clairement que lorsqu'il les avait entendues la première fois sur l'holoenregistrement.

Lors de mes discussions avec Maître Skywalker, il m'a raconté une intéressante -et tragique- anecdote. Le jour où Alderaan fut détruite par l'étoile noire, sous un coup de folie de cet imbécile de Tarkin, il se trouvait en compagnie du Maître Jedi Obi-Wan Kenobi. Maître Skywalker m'a dit que le vieux maître avait été affecté par la mort des millions de citoyens d'Alderaan alors qu'il se trouvait encore à des dizaines voire centaines d'années lumière de la planète. Il l'aurait sentie dans la Force, et le vide engendré par tous ces décès l'aurait profondément choqué...

Lukan ignorait si ce qui s'était appliqué pour Kenobi était un phénomène récurrent chez les Jedi mais s'ils étaient vraiment sensibles aux morts des êtres vivants et qu'Ombrelune contrôlait bien les créatures par l'intermédiaire de la Force... alors peut-être serait-elle aussi affectée par leur trépas en masse. C'était une théorie bancale et elle contenait beaucoup de "si" mais faute d'être équipé d'un armement suffisant pour abattre un Grand Maître Jedi, il lui faudrait s'en contenter.

Reige ne sut pas si sa technique avait marché ou si Lady Glittertind avait fait quelque chose mais Ombrelune ne se trouvait plus sur leur route lorsqu'il jeta un oeil dans la direction où elle s'était trouvée... et il commençait à se sentir mieux, comme si un poids qui pesait sur sa poitrine avait été levé.


- Vers la sortie, tirs de barrage, maintenant ! S'écria-t-il d'une voix forte dans son comlink.

Libéré de l'emprise de la Jedi sur lui, et l'adrénaline s'écoulant librement dans ses veines, Lukan poussa un cri de ralliement avant de se mettre à courir aux côtés de ses compagnons, et suffisamment proche de la Chancelière inconsciente pour empêcher les créatures de ne serait-ce qu'essayer de l'approcher.

Tenant son fusil blaster dans une main et son pistolet blaster DC-15 dans l'autre, l'Amiral tira sans discontinuer, chacun de ses tirs percutant un cthon en plein coeur ou en pleine tête. Ce n'était pas l'heure de faire du sentiment et s'il ressentait une once de pitié pour ces créatures manipulées par la Jedi, il avait également conscience qu'ils étaient de dangereux anthropophages qui les auraient attaqué de toutes façons pour se nourrir.

Au bout de plusieurs minutes, et plus aucun cthon sur leur route, ils finirent par apercevoir le bout du tunnel. Voyant que ses communications longue fréquence étaient rétablies, il activa la ligne cryptée qui le reliait au Commandeur Fel.


- Commandeur ! Nous avons le colis, je répète, nous avons le colis ! Demande transport aéroporté et escorte lourde pour évacuation d'urgence aux coordonnées suivantes !

Ne manquant pas à sa réputation d'officier le plus efficace de l'Empire, Gra'an Fel leur avait effectivement dépêché une navette sigma qui les attendait juste à l'entrée de la caverne, une escouade de stormtroopers aux armures immaculées tenant leurs fusils blaster et visiblement prêts à les couvrir si besoin.

Le souffle court, Lukan rappela à ses hommes de placer les charges au niveau de l'entrée du tunnel tandis qu'il aidait le soldat à porter la Chancelière dans l'appareil. L'allongeant à côté de lui, l'Amiral prit grand soin de la scanner pour toute arme mais n'ôta pas ses menottes pour autant. S'asseyant contre la paroi interne de la navette, il retira alors son casque et utilisa son comlink de poignet pour communiquer avec le pilote.


- Décollez immédiatement mais ne vous éloignez pas ! Je veux que vous fassiez un tour au dessus de l'entrée à environ dix, maximum quinze mètres au dessus du sol!

- A vos ordres, amiral Reige!

Passant une main dans ses cheveux trempés de sueur, Reige garda son fusil blaster dans l'autre et tourna son regard vers ses hommes. Ils ne paraissaient pas en bien meilleure forme que lui mais lorsqu'ils ôtèrent leurs casques, ils souriaient. Leur mission était accomplie... du moins, pour l'instant.

Maintenant, il ne manquait plus que l'arrivée d'Abadonn et ils pourraient quitter cette planète. Avec un peu de la chance, la Sith ne rencontrerait pas trop de problèmes sur le chemin du retour.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Jeu 1 Mar - 10:12

    Les arguments de Reige se tenaient, mais je n'étais pas connu pour emprunter des solutions de facilités à tout bout de champ, je pouvais de temps à autre user de certains stratagèmes peu glorieux, mais qui s'avéraient toujours efficace et qui permettaient des manoeuvres plus puissantes et finalement source de victoires plus rapides et précises.

    « Amiral! Prouvez que vous êtes un guerrier et accepter d'affronter votre adversaire avec tous son attirail de compétences! Une victoire sans honneur est vide sens! »

    J'allais directement en première ligne, je ne craignais pas la Mort et au contraire je courais vers elle pour la défier, tout comme l'instant où je me mis à affronter la Jedi avait eu la lâcheté de se passer une armure. Cette Jedi me répugnait, aucun sens de la mesure et une trop grande confiance en elle, j'allais m'en servir et elle serait bientôt en face de quelque-chose qu'elle n'avait jamais affrontée auparavant...

    Le combat ne dura pas longtemps malgré mes ardeurs à souhaiter la tuer, je restais concentrer sur l'objectif de la mission. Je fonçais dans les couloirs pour retourner auprès des Impériaux que je sentais en difficulté, apparemment nous n'avions pas pris le chemin le plus court... Je trouvais Reige et ses hommes en net difficulté face à l'utilisation du Malacia par la Jedi. Je bloquais son attaque via mon esprit qui était assez basique, Yunstar en avait fait usage face aux troupes Impériales quelques temps auparavant. Je piquais un objet sphérique à un soldat avant de m'occuper du reste.
    Seulement sur le coup elle utilisait en même temps l'Illusion de Force, un pouvoir simple, mais toujours efficace, je m'y connaissais bien dans l'utilisation de ce pouvoir, seulement j'en connaissais aussi les failles. Je lançais mon double Sabre-laser dans un groupe d'illusion pour les découper tout en lançant des éclairs sur d'autres, jusqu'à ce le terrain soit assez bien dégagé pour correctement sentir la Jedi.

    Je sautais en l'air pour me placer entre les Impériaux et la Jedi, mais cette fois toutes lames éteintes, je lançais la Force pour la sentir sourdre en moi très rapidement et à peine une demi-seconde après avoir posé les pieds au sol, j'utilisais l'Absorption de Vie sur la Jedi. J'utilisais ma puissance mentale pour agresser la Jedi et l'obliger à rompre sa concentration sur le Malacia et de nouveau me faire face.

    Une fois les Impériaux hors de tout danger je me lançais à l'attaque sur la Jedi en la collant littéralement tout en évitant ses coups, j'utilisais des techniques de corps à corps pour tenter de lui faire perdre l'équilibre, mais elle tenait le coup et bientôt j'en eus clairement assez de cette grand-mère à peine capable de se battre en me regardant dans les yeux. Je dégainais ma lame simple en parant la sienne, je prenais une posture cette fois défensive tout en restant sur mes jambes, je canalisais ma puissance en moi et je maintenais la totale concentration sur la Jedi tout en lui crachant par moment au visage quand j'en avais l'occasion.


    « Aller, va s'y frappe la vieille! »

    J'esquivais son assaut, mais je me pris un coup de pied dans le ventre alors que j'étais un peu trop confiante, je grognais de douleur tout en parant son sabre de justesse. Je la regardais avec un sourire et la repoussais avant de me lancer à l'assaut sur elle armé de mes trois lames. Je m'acharnais sur elle comme un Rancor affamé tout en conservant mon esprit à l'abri de ma colère, je la filtrais grâce à la Force et je m'en nourrissais suffisamment pour qu'elle soit bénéfique pour moi et non pas néfaste. Je collais de sérieux revers à la Jedi qui était une excellente duelliste, je lui crachais de nouveau au visage avant de me mettre à sauter dans tous les sens pour la bombarder de coups via mes trois lames.

    Je parvins à me placer là où je le désirais et je rengainais ma double-lame tout en envoyant une puissance Poussée pour faire reculer la Jedi. Je la regardais tout en prenant une posture neutre, mais au lieu de l'attaquer je lui dis avec une voix amusée.


    « Aller finit de rigoler, je suis navré de devoir t'abandonner chérie! Si je te recroise fait preuve d'un peu de courage! Ôte ton armure! »

    Je souriais et je me lançais en arrière avec une Vitesse de Force et je sortais l'objet sphérique que j'avais piqué au soldat quelques instants plus tôt : une grenade à fragmentation. Je le lançais sur le plafond tout en m'enfuyant pour bloquer le passage de la Jedi et ainsi avoir le temps de filer des tunnels et rejoindre les Impériaux.

    Je sortais des tunnels à très grande vitesse et j'usais de nouveau de la Force pour sauter dans la navette Impériale qui était en attente.


    « En avant toute! »

    Le résultat ne se fit pas attendre et alors que l'entrée des tunnels était détruite par les explosif de Reige la navette fonça droit vers l'espace. Je ne relevais pas immédiatement la passerelle au cas ou la Jedi tenterait autre chose de loin, auquel cas je n'hésiterai pas à me jeter dans le vide pour aller lui régler son compte une bonne fois pour toute. Ce n'est qu'une fois que nous fûmes suffisamment loin que je refermais la passerelle et que je rejoignais l'Amiral Reige.

    Je regardais les étoiles naissantes tout en jetant un regard sur mon épaule ensanglanté après un coup de la Jedi à l'instar de ma jambe gauche et de mon cou qui comportait de nombreuses séquelles de l'explosion de la grenade à fragmentation que j'avais balancé, de petits filets de sangs verts coulaient le long de ma jambe et sur ma nuque, mais je ne m'en souciais pas malgré la douleur naissante dans mes membres sous l'effet du calme retrouver dans la sollicitation de mes muscles. Par moment je maudissais le fait que la Guérison de Force ne soit pas d'usage chez les pratiquants du côté Obscur, mais bon je ferais avec, ça ne me ferait que quelques cicatrices à ajouter à mon palmarès déjà bien fournis de mon corps.

    Je me regarderais dans la glace plus tard, je maintenais ma concentration sur la destination, à présent nous devions filer d'ici assez rapidement car malgré le fait que la République était secoué il ne tarderait pas à organiser une riposte conséquente et nous prendre en tenaille. À présent je laissais à Reige et à Gra'an Fel le soin de s'occuper du reste, même si je n'appréciais guère l'Empire, du moins celui pour lequel ils se battaient, pour le moment je restais leur alliée et je n'interférais pas dans leur tactique de repli, je ne le ferais qu'en tout dernier recours. Mais au moins nous avions un avantage, nous n'allions pas avoir la Générale Malorne sur le dos vu que j'avais récemment tué cette dernière et détruit son vaisseau...


    « À vous de faire Amiral Reige! »

    Je gardais ma posture droite et tranquille tout en relevant mon couvre-chef pour révéler mon visage tout en fixant l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Nogget Hawk
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 129

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Armes: , projecteurs holographiques portatifs,arc-laser pliable
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Ven 2 Mar - 6:25

L'amphibien humanoïde vit une scène qui déroulait vers le temple, une navette sigma qui prenait son envol en direction de la zone atmosphérique. A son bord, la chancelière républicaine qui semblait inconsciente, une sith avait jeté une grenade en la direction de la jedi pour garantir l'extraction de la réprésentante politique de la République vers la navette impériale. La divination montra au hors-la-loi comment arrêter ou moins retarder l'entrée du vaisseau de l'empire dans la zone atmosphérique. Le gouvernail explosait ce qui contraignait la navette à se reposer mais Nogget n'avait pas la manière pour exécuter cette action dans sa vision du futur. Cependant à bord de la moto-jet son esprit lui soumit une proposition qui se jouait sur un coup de poker . Il mit son plan en action et il commença à donner des directives au droïde mandalorien.

Les deux faux standtroopers arrivaient vers la navette qui était indiquée sur le moniteur du Bob Wing Stellaire . Grâce à l'annonce en interne de Lukan, elle était peu surveillée, le faux hors-la-loi et son droîde investissaient le vaisseau rapidement . Il y avait juste un homme en armure blanche qui regardait en direct le départ de la navette rouge. Le droïde assoma le standtrooper, puis il pirata le système pour avoir le code impérial, Nogget prit les commandes du vaisseau impérial. Au même moment le droide volant qui avait pris l'apparence du vaisseau hors-la- loi avait lâché une grenade.Cela faisait parti du plan due mon calamari pour donner l'illusion de la destruction du cargo YT1300 modifié suite à un tir de l'une des navettes qui balayait la zone les ordres de l'amiral impérial. L'appât avait amené une bonne parti des vaisseaux impériaux dans le coin opposé car le droïde de maintenance S6 était très rapide.

Dans la machinerie du vaisseau impérial, Nogget allait augmenter la vitesse atmosphérique de la navette. Mais la manipulation sur le moteur principal comportait un risque certain, l'explosion du vaisseau. L'officieux lieutenant de la république provoqua un court-circuit pour augmenter la puissance et la vitesse. La navette fila à très grande vitesse en direction du temple, celle-ci dépassait celle d'un chasseur impérial le plus rapide. Entretemps, le Bob Wing Stellaire prit l'apparence d'un vaisseau d'un chasseur de prime connu pour être un mercenaire au service de l'empire . Le droïde mandalorien executa le plan et ordonna a deux soldats de se rendre dans les deux tourelles. L'option de base du système de camouflage stygium permettait de se déplacer rapidement dans le milieu atmosphérique sans veiller les soupçons. Le cargo YT1300 camouflé en predator alpha partit en trombe en direction du temple aussi.

La navette réquisitionnée par Nogget avait un visuel signalétique du vaisseau qui transportait la chancelière. Le vaisseau arriva très vite dans les environs mais il ne se trouvait à une altitude plus élévée que la navette Sigma. Sur l'écran on pouvait voir tout à coup que la navette blanche fonçait sur l'arrière du vaisseau impérial précisément sur le le gouvernail . La manœuvre avait été possible car le mon calamari avait ressortit un courant d'air descendant assez fort grâce à la navigation de force, qui permit de faire la surprise. La collision semblait inévitable , mais le gouvernail allait subir des dégâts. Le lieutenant officieux avait une seconde manifestation de la divination, au moment de l'impact entre les deux vaisseaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Dim 4 Mar - 3:42


    ----------------------

    - Je suis désormais en position sud-est du principal point d'attaque, je souhaite monter à bord de votre croiseur afin de remplir de nouveaux objectifs.

    ----------------------

    Je venais tout juste d'envoyer mon message à Lukan Reige afin que je les rejoigne que la voix de mon maître résonna dans ma tête, elle me lançait un ordre par télépathie.

      # Mon ardente apprentie j'ai une mission pour toi, rejoins les troupes Impériales et guide les au combat face à Yunstar, si tu peux élimine-là! #


    Un grand sourire malicieux apparu sur mes lèvres, j'avais une nouvelle camarade de jeu apparemment et je devais faire le nécessaire afin que mon Maître ait la paix ... J'allais jouer aux petits soldats ! Je lui répondis avec une pensée plus légère.

      # Je ferais en sorte de ne pas vous décevoir Maître, amusez-vous bien avec votre nouvelle cible. #


    On m'envoya les coordonnées de ma nouvelle proie et celle de "mes troupes" temporaire, j'utilisais mon communicateur avec eux afin de donner les ordres et d'organiser une nouvelle attaque. D'après quelques soldats encore dans le palais la Jedi et les républicains se terraient comme des rats dans la salle de communication et menaçaient de reprendre l'avantage sur nous. J'ordonnais au restant des troupes de tenir le plus longtemps possible histoire de faire diversion le temps que nous arrivions.

    J'étais auprès de mes troupes mais celle du Palais n'allait pas tenir très longtemps. Je regardais attentivement ce que nous avions à notre disposition, techniquement si la Jedi et ses petits soldat s'étaient cachés c'est qu'ils étaient dans une bien mauvaise posture. Alors que mes troupes faisaient un rapport détaillé j'eu une brillante idée pouvant faire pas mal de dégâts dans les rangs adverses et probablement peu de mort si les notre ne faisaient pas les crétins. Je m'adressais au chef des troupes avec un grand sourire arrogants.


    - Soldat, il me semble que la salle de communication se trouve en sous-sol non ?

    Il me conforta inconsciemment dans mon idée en me répondant oui.

    - Très Bien, ordonnez au troupes sur place de réduire l'attaque et de se replier discrètement, je veux qu'ils donnent l'impression de faiblir, faire le mort pour mieux les tromper. En réduisant nos attaques ils se concentreront sur les "survivants" sans se méfier une secondes des alentours ...

    - C'est une idée plutôt suicidaire, vous allez réduire l'impact des attaques des troupes sur place Madame, et nos hommes vont se faire tuer les uns après les autres.

    Je soupirais d'un air blasé.

    - C'est un risque à prendre ! Ne croyez vous pas que perdre une poignée d'homme contre une boucherie, si on laisse faire le plan original se dérouler n'est pas préférable ? Alors laissez-moi le soin de vous présenter mon plan ! Etant donné que les ennemies se trouvent dans une salle du type "bunker" et que logiquement elle sert à protéger la chancelière ou n'importe quelle autre pourriture il y a forcément un passage afin qu'en cas de siège elle puisse s'enfuir.

    - Ils sont trop peu pour faire un siège mais ils sont assez pour les retrancher à l'intérieur de la pièce !

    Peu à peu les soldats semblaient comprendre où je voulais en venir.

    - Une fois coincé à l'intérieur, ils tenteront soit de forcer la sortie "officielle" soit de prendre "l'officieuse" et essayer de nous prendre à revers. C'est là que nous interviendront, les forces offensives les pousseront à nous rejoindre en passant par le tunnel et les forces défensives seront avec moi afin de les stopper. Une fois ce plan réalisé ça sera le carnage pour la république, je m'occuperais de la Jedi tandis que vous allez faire le ménage. Nous allons nous séparer pour que ceux sur place avec les renfort puissent lancer un assaut violent contre les républicains, je veux une frappe lourde quand nous serons tous en place, cette attaque servira afin qu'ils se retranchent. Vous continuez à faire feu et une fois qu'ils se seront coincés vous relancerez une autre frappe plus intense que la précédente pour les forcer à se déloger. Nous vous contacteront lorsque nous serons prêt.

    Les troupes se formèrent assez rapidement nous nous dépêchions afin qu'il y ait le moins de perte possible, au bout d'une course d'une demi-heure nous étions à la sortie du tunnel le plan se déroulait à merveille. J'ordonnais à l'équipe offensive de lancer l'assaut et de frapper fort. L'un des soldats nous rapportait les détails de la batailles les "armes" lourdes étaient en replies derrière les troupes qui les couvraient et les républicains commençaient à tomber comme des mouches. Je leurs avaient fortement conseillé d'emporter avec eux l'une des créatures de Reige, un Ysalamiri pour parer à l'éventualité que la Jedi disperse mes troupes.

    Je leur précisais par communicateur :


    - Si cette bête meurt je veux que vous détruisez le couloir comme ça ils n'auront pas d'autre choix que de se retrancher, vous aurez juste à nous rejoindre à ces cordonnées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Dim 4 Mar - 6:12

Le retour sur l'Apocalypse fut plus mouvementé que ce à quoi s'attendait Gra'an. visiblement, les "quelques soucis" spatiaux que rencontrait la flotte se trouvaient être des flottes de renfort républicaines. Le jeune commandeur avait prévu ce genre de situation , et disposait de quelques renforts situés non loin de là, un rapide saut hyperspatial leur permettrait d'être à pied d’œuvre dans les dix minutes suivant l'ordre de ralliement. Dès qu'il fut arrivé dans le hangar de son navire amiral, déjà en plein combat, il se trouva encadré de Sahli, qui avait prit le commandement en son absence, de Thruta, littéralement furieux de ne pas avoir pu venir avec son employeur pour le protéger, mais soulagé de le voir revenir entier, et Thran, profitant d'un ravitaillement pour prendre des nouvelles.
Tout en se dirigeant d'un bon pas vers la passerelle, le jeune commandeur se fit faire un petit topo de la situation.

- Allez-y, Sahli, dites moi ce qui nous est tombé dessus... demanda Gra'an.
- Deux flottes de défenses planétaires sont venues rejoindre la flotte de Coruscant, ainsi qu'une partie de la flotte de secteur, nous tenons le choc pour l'instant, sans doute du au fait qu'ils sont encore en train d'élaborer un plan pour utiliser au mieux leurs renforts...
- Effectifs adverses ?
- Environ une cinquantaine de Hammerhead, et plus de deux-cents ShaShores...
- Avec toute une chiée de chasseurs qui nous tombent dessus,
reprit Thran, j'suis pas sur qu'on puisse apporter un soutient aérien efficace aux troupes au sol maintenant...
- Pour ce qui est du support, j'ai une petite idée qui devrait créer quelques surprises, ne t'inquiète pas... Sahli, a-t-on fait une analyse du rapport de force ?

La belle Chiss tendit à son supérieur son datapad sur lequel apparaissait le rapport de force. les républicains étaient largement en supériorité numérique à présent, mais l'organisation de leurs navires ne leur permettait pas, pour l'instant, de tirer parti de cette dernière. Gra'an grimaça cependant, si les troupes au sol ne se dépêchaient pas, ils allaient avoir un sérieux problème, que même les renforts ne pourraient contrecarrer... Gra'an pianota sur le datapad pour voir la composition de sa ligne de combat. La mission avant tout, et les troupes auraient encore d'avantage besoin d'un support efficace maintenant que la chasse et les bombardiers étaient tous accaparés par l'arrivée massive de la flotte adverse.

- Sahli, ordonnez à "L’Intrépide" et au "Shadow" d'entrer dans l'atmosphère de la planète afin d'apporter un soutient efficace aux troupes, que nos officier fassent leur possible pour brouiller les radars ennemis le temps que nos deux Ardent soient à pied d’œuvre, afin de leur éviter d'être détruites, que les tacticiens essaient aussi de trouver une solution pour qu'elles puissent en ressortir sans s'attirer le gros des tirs ennemis...

Alors qu'il donnait ses ordres, le groupe d'officiers arriva en passerelle, et Gra'an pu voir l'étendue de la bataille. Il constata immédiatement les mauvais placements de certains de ses vaisseaux, mais également des failles dans la formation ennemie qu'il chercha à exploiter au mieux...

- Faites revenir les Appréhender à la limite de la couverture des grosses unités, les mettre ainsi en première ligne ne ferra que décimer notre couverture anti-aérienne, je veux une dizaine d'Ardent sur notre flanc gauche pour exploiter le désordre ennemi à cet endroit, si nous avons une réserve, envoyez là...
- Ils serait peut être le moment d’appeler nos renforts commandeur !! lança une voix depuis la tranchée de commandement.
- Négatif, nous pouvons tenir encore ainsi, j'ai un plan pour l'utilisation des renforts... Lieutenant Keynes, veuillez calculer les coordonnées pour que notre flotte de renfort arrive juste dans les arrières des républicains, à peut près au niveau de l'Hammerhead en flammes, en retrait de la zone de combat.
- A vos ordres Commandeur !! reprit la même voix.

Gra'an regarda ses officiers transmettre ses directives avec satisfaction. Les hommes et femmes qu'il avait sous ses ordres étaient les meilleurs de l'empire, bon nombre seraient promu sous peu, et certains d'entre eux allaient avoir un commandement très bientôt, le commandeur savait qu'ils feraient du très bon travail. Il se dirigea vers l'hologramme tactique représentant la bataille. Il constata que les deux Ardent entraient dans les couches moyennes de l'atmosphère sans essuyer de tirs de très grande importance, les officiers hackeurs avaient du réussir à implanter un virus dans les systèmes des vaisseaux ennemis, les troupe au sol allaient ainsi bénéficier d'un appuis des plus considérable, il constata aussi que la dizaine de frégates Ardent qu'il avait réclamé sur son flanc gauche s'y rendaient, passant derrière la ligne de combat pour se dissimuler et profiter de leur couverture de boucliers. Les officiers avaient du ponctionner dans les secteurs ou le combat n'était pas des plus intensifs, les républicains se concentraient en effet sur le secteur central, où se trouvait l'Apocalypse.
Pour cet engagement, Gra'an avait en effet pensé à un placement des plus classique, le but n'étant pas de montrer ses prouesses tactiques et stratégiques, mais bien de tenir la ligne le temps que les troupes au sol réussissent leur mission.

- Les Ardent seront en position dans dix minutes commandeur, lui confirma Sahli.
- Bien, nous appellerons ce petit groupe Bravo 1, qu'ils soit placé sous le commandement du Capitaine Fynn. Leur mission est de lancer un assaut sur cette partie de la ligne ennemie (il désigne l'endroit sur l'holocarte.)
- Mais, commandeur, c'est là que viennent d'arriver les renforts ennemis !! s'exclama la second du jeune homme
- Et c'est, de ce fait, l'endroit le moins organisé défensivement regardez... tout les vaisseaux sont en pleine manœuvre... Thran, prend deux escadrons de Neutralyzer avec toi, escorte les jusque là... charge les de missiles soniques, leur mission, ébranler encore d'avantage se secteur pour couvrir en partie l'assaut des Ardent, feu à volonté... une fois que c'est fait, tu les fait revenir jusque ici pour qu'ils fassent le plein de charges conventionnelles et tu les couvre de nouveau jusque là bas, pour soutenir les Ardent, je compte sur toi vieux, mais fais gaffe quand même !
- Tu me connais !
- Justement !

Gra'an regarda son ami courir vers ses hommes avec ses ordres. Thran était un très bon pilote, peut être même le meilleur que comptait l'Empire à l'heure actuelle, mais c'était aussi un sacré casse cou et un trompe la mort. Le Commandeur était néanmoins sur que cette partie du plan réussirait, peut importe le nombre d'adversaires qu’il avait en face de lui, Thran réussirait. Satisfait, il se re-concentra sur le déroulement du combat. Bien qu'inférieurs en nombre, les impériaux résistaient plutôt bien, et la raison principale résidait sans doute dans les boucliers qui équipaient leurs vaisseaux de ligne, les meilleurs de la galaxie, appliqués sur un profil de vaisseau qui améliorait encore leur rendement, les ingénieurs impériaux avaient fait d'énormes progrès. Depuis le début de l'engagement, Gra'an n'avait perdu que 3 Ardent, 15 Appréhender et 1 Pellaeon, entré en collision avec un Hammerhead à sa sortie de l'Hyper-espace, il avait une demi douzaine de vaisseaux hors de combats qui s'occupaient pour l'heure de récupérer les survivants des vaisseaux détruits avant de battre en retraite.
En face les Républicains subissaient des pertes nettement plus sensibles, en raison, sans doute, de l'arrivée de leurs renforts au compte goutte et d'une manière désordonnée, les obligeant sans cesse à remanier leurs formations, ce qui, en plein combat, mettait bon nombre de vaisseaux dans des situations difficiles, voire même très vulnérable.

- Commandeur la chasse est en position pour supporter l'assaut de Bravo 1 ! lança le lieutenant Keynes depuis la tranchée de commandement.
- Que Bravo 1 lance son assaut, pleine puissance sur les déflecteurs avant, et en avant toute, que le Commandant Riev attaque dès maintenant également ! Et qu'en est-il des Frégates envoyés dans l'atmosphère de la planète ?
- Les frégates sont à pied d’œuvre et on signale que nos troupes ont repris leur progression... dit Sahli, d'une voix neutre.
- Des nouvelles du Commando de Reige ?
- Aucune pour l'instant, Commandeur...
- Hmmmm... envoyez huit Appréhender et deux Ardent supplémentaires sur la planète, pour qu'elles appuient les deux Ardent déjà en place, j'ai le sentiment qu'elles pourraient être utiles... ce groupe sera appelé... Reek, tiens... Reige en prendra le commandement dès que vous pourrez le joindre.

Les hommes qui entendirent le nom sourirent. Reige avait de nombreux surnoms, "la main de Fel" entre autre, soulignant la totale confiance qu'avait Gra'an en son subordonné, et sans doute la fidélité de ce dernier envers son supérieur, on n'hésitait pas non plus à comparer Gra'an et Lukan à Thrawn et Pellaeon, et un autre surnom du jeune Grand Amiral était "le Reek", ce que Gra'an n'ignorait pas, évidemment.

- Mais, commandeur, c'est le tiers de notre réserve que vous envoyez là, et sachant qu'elle est déjà engagée, vous prenez le risque d'affaiblir notre ligne !!
- Notre ligne tiendra Sahli, ne vous inquiétez pas...
- L'assaut de notre flanc gauche à commencé Commandeur !! lança le Lieutenant Keynes

Gra'an se tourna vers la baie en transparacier et constata qu'en effet, l'assaut avait commencé. Les Frégates Ardent, divisées en deux formations triangulaire superposées, progressaient à toute vitesse sur les flancs adverses déstabilisés par leur re-formation, faisant feu de toutes leurs armes. a cause de la distance, des traits de laser et des explosions qui mouchetaient l'espace ambiant, il ne distinguait pas les chasseurs et les bombardiers de son ami, mais il savait qu'ils étaient là. L'ennemi n'avait pas encore commencé à ouvrir le feu que plusieurs traits bleus partirent de nul part et filèrent sur les républicains, dont certains tournaient le dos au combat à présent. Les explosions qui suivirent détruisirent trois vaisseaux républicains, surtout ceux qui avaient présentés leurs réacteurs aux missiles soniques, et durent surement mettre à mal les boucliers de ceux qui avaient vu venir la menace, mais surtout achevèrent de désorganiser la ligne à cet endroit, créant un passage dans lequel s’engouffrèrent les Ardent, suivies, au grand étonnement du jeune commandeur, de deux Pellaeon et leurs escortes respectives.

- Qui à ordonné ce mouvement Sahli ? demanda Gra'an
- Il semblerait qu'il soit du à l'initiative des deux capitaines... dois-je leur ordonner de rebrousser chemin ?
- Non, cela les exposerait trop, et puis ce n'est pas une mauvaise idée du tout après réflexion... réorganisons notre ligne, et faites venir trois Pellaeons et leurs escortes pour combler le trou... prenez les sur nos renforts, et qu'ils apparaissent derrière nous...

Les ordres furent rapidement donnés, et dix minutes plus tard, les renforts réclamés apparurent et prirent leur place dans la ligne de combat. Gra'an espérait encore plus ardemment que la mission des troupes au sol serait bientôt finie, plus le temps passait, et plus la probabilité de voir surgir une flotte républicaine d'importance augmentait... en attendant, les Impériaux avaient réussi à désorganiser un des flancs du dispositif Républicain, et aussi avaient détruit cinq de leurs vaisseaux à présent, pour le prix d'une dizaine de bombardiers, d'une Ardent et une Appréhender. Petite victoire tactique, qui n'aurait sans doute pas grande incidence sur le cours du combat, mais qui augmentait le danger sur les flancs ennemis.

- Commandeur, communication entrante en provenance du Grand Amiral Reige !!
- Enfin !! Reige ? Je vous écoute !!
- Commandeur ! Nous avons le colis, je répète, nous avons le colis ! Demande transport aéroporté et escorte lourde pour évacuation d'urgence aux coordonnées suivantes !
- Transmission reçue Reige, le transport arrivera sous peu !!

Gra'an transmit les coordonnées à l'actuel commandant du groupe Reek, qui dépêcha une navette Sigma à leur rencontre.

- Ordonnez le repli immédiat de nos troupes au sol, qu'elles se regroupent au sein des vaisseaux du groupe Reek... Où en est la progression des Appréhender que nous avons envoyé à Reek ?
- Deux d'entres elles viennent juste d'entrer dans les couches hautes de l'atmosphère, Commandeur, sinon elles sont toutes à poste...
- Bien, qu'une d'entre elles récupère la navette de Reige et parte dès que possible où notre invitée est attendue ! Dès que le rapatriement des troupes est effectuée, nous appellerons nos renforts pour protéger le retour de Reek. Je doute que Reige puisse en prendre le commandement, pour l'instant nous le laissons au Capitaine Kilmer.

Gra'an aurait bien aimé voir la nouvelle chancelière de la république, dont il avait entendu parler, en bien comme en mal, lors de son infiltration, mais sa mission était de la capturer et l'expédier à l'Empereur, pas de tailler une bavette avec son ennemie, d'autant qu'il avait franchement d'autres chats à fouetter...

- Commandeur, on a une navette inconnue en trajectoire de collision avec la navette contenant le commando de l'Amiral !!

Gra'an regarda sur son holocarte. En effet, un objet inconnu se dirigeait sur la navette contenant Reige et la chancelière. La collision était inévitable... et elle eut lieu, fort heureusement l'engin ne fut pas détruit, mais suffisamment endommagé pour que son pilote ne parvienne qu'à grand mal à empêcher la navette de retourner au sol... par chance pour les impériaux, la navette se trouvait à l’extrême limite des rayons tracteurs de l'Appréhender, qui les mit à contribution pour maintenir la navette en vol et la tracter jusqu'à son hangar.
Gra'an ne savait pas à qui il devait cette manœuvre, mais, si l'Appréhender n'avait pas réussi à prendre la navette Sigma dans son rayon Tracteur, cette dernière aurait bien pu pousser le jeune commandeur à annuler son ordre de retrait et à recentrer l'effort de ses troupes autour du lieu du crash. L'auteur de ladite manœuvre avait de la ressource, un adversaire qui avait un esprit tactique assez aiguisé, mais qui jouait petit, le jeune commandeur se demandait ce que cette personne vaudrait aux commandes d'une flotte... sans doute un adversaire intéressant...

- Le retrait des troupes au sol a commencé Commandeur, il sera terminé dans une vingtaine de minutes selon nos prévisions les plus optimistes...
- Bien, il serait temps d’appeler nos renforts, tenez vous près à transmettre les calculs de saut pour nos camarades qui arriveront, histoire que nous rentrions tous à la maison...

La ligne impériale montrait en effet quelques signes de faiblesse, cinq vaisseaux avaient été détruits, trois avaient rompu le combat et s’apprêtaient à sauter en hyper espace après avoir sauvé ceux qui pouvaient l'être des vaisseaux alliés détruits...

- Contactez Reige je vous prie...
- A vos ordres Commandeur !!
- Dans quelle Frégate se trouve notre invitée ?
- Elle se trouve à bord de l'Ironheart commandeur.
- Communication établie avec le Grand Amiral Reige, Commandeur...


Gra'an prit donc la communication, satisfait. La frégate commençait à sortir des couches supérieures de l'atmosphère Corsucanti, et serait prête à sauter en hyper-espace dans cinq minutes approximativement. La mission avait maintenant une bonne odeur de succès, mais tout pouvait arriver, et Gra'an ne criait pas victoire trop tôt. Il voyait néanmoins de larges sourire se dessiner sur les visages de ses hommes.

- Reige ? Alors cette promenade ? Revivifiante ? Dites, j'ai dépêché une petite formation de vaisseau pour soutenir nos troupes au sol, quatre Ardent et huit Appréhender... enfin sept maintenant puisque vous empruntez la huitième... je me proposais de vous en laisser le commandement, pour soutenir le retrait de nos hommes maintenant, et ensuite leur faire quitter les lieux... vous préférez rester avec notre invitée et rentrer de suite à la maison ou vous prenez le commandement du groupe "Reek" ?

[ Un peu pavé, désolé... j'ai encore quelques idées pour la bataille spatiale, je ne poste pas de suite la fuite de la frégate Appréhender... faites vite si vous voulez récupérer Leelou \o/ Lukan, à toi de voir si tu veux prendre le commandement de Reek, sinon je peux te proposer les renforts... pour plus de détails, j'suis dispo en MP ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Dim 4 Mar - 6:52

    La Jedi savait la situation critique et cette fois l'erreur n'était plus permise, elle était acculée dans le Palais Républicain avec les soldats et elle ne pouvait en sortir qu'en passant au centre des troupes Impériales, aucun contournement possible ni même une véritable solution de replis... Finalement la Jedi présenta aux Impériaux de retour au combat un rempart solide de troupes Républicaine et malgré les pertes ils parvinrent à tenir tête à l'assaut durant quelques instants, seulement l'action était bien trop simpliste et peu innovantes pour qu'elle soit le fruit d'un commandant Impérial... cela voulait dire que c'était un piège, les Impériaux devaient être en train de tenter le contournements via des couloirs qu'ils connaissaient et qu'ils contrôlaient.

    La Jedi ordonna le replis et trouva un endroit parfait pour un combat sur deux fronts différents, une zone qui permettait d'être attentif sur tous les plans... Eleanor resta en arrière et tua un grand nombre d'Impériaux en sautant dans tous les sens les décapitant et usant de Vague de Force pour détruire les soldats les plus lourds... Elle se replia au dernier moment pour finalement se retrouver avec les soldats Républicains prêt à se battre.


    « Soldats nous ne pouvons plus ni avancer, ni reculer, nous n'avons pas d'autre choix que de les repousser! Rester à couvert et bloquer un seul endroit via un tir de barrage que les trois snipers qui nous reste utilises les tirs de précisions pour tenter de toucher les détonateurs thermiques aux ceintures des soldats lourds, le couloir tombera et nous n'aurons plus qu'un seul front à nous soucier! »

    Eleanor se positionna en plein centre du couloir faisant face aux soldats Impériaux arrivant à grande enjambées et tirant sur elle. Elle dévia les tirs via son Sabre et laissa apparaître les Républicains qui lancèrent un tir de barrage qui eu l'effet de déstabiliser les Impériaux un peu trop confiant en leur attaque. Eleanor récupéra un fusil sniper d'un homme tombé et plaça son oeil dans le viseur. Elle usa de la Force pour augmenter la précision de son tir et elle pressa la détente faisant exploser un détonateur thermique qu'un Impériale avait en main prêt à lancer. Une immense gerbe de flamme souffla le couloir et les Impériaux furent soufflé par l'explosion qui réduisit le couloir en miettes.

    Eleanor concentra la Force en elle et la fit sourdre en elle pour contrôler l'écroulement du couloir. Elle se concentra au maximum et finit par retenir l'effondrement qui aurait pu l'ensevelir avec les soldats Républicains. Une fois l'action terminée la Jedi regarda les débris sous lesquels étaient enseveli un bon nombre de soldats ennemis. Maintenant les républicains n'avaient plus qu'un seul front à se soucier, les Impériaux ne pouvant faire voler en éclat les débris pour passer au risque de faire s'écrouler le bâtiment avec eux dessous.

    Eleanor reprit son souffle et alla avec les soldats pour les faire bouger une nouvelle fois et s'apprêter à repousser l'assaut qu'elle sentait imminent et qui aurait pu les prendre à revers si elle avait eu le malheur de rater le détonateur thermique avec son tir. Elle reçu un appel mental de sa consoeur...


    *Eleanor ... dépêchez-vous, j'ai besoin de vous. *

      # Les Impériaux nous ont bloqué, je ne peux pas vous rejoindre! #


    À peine ces mots mentalement prononcés qu'un tir fusela, elle eu juste le temps de baisser sa tête pour ne pas se le prendre. Cette fois les Républicains allaient changer de tactique, rester sur la défensives serait certes un plan pour affaiblir les Impériaux, mais au final le nombre d'ennemi finirait par avoir raison de leur courage et de leur détermination.

    « Soldats préparez-vous à charger! »

    La poignée d'hommes et de femmes en armures Républicaines se retournèrent et elle devina des regards interrogateurs derrière la visière de leur casque.

    « La Chancelière est en grand danger et si nous restons là nous finirons par être submergé. »

    La Jedi s'arma de son Sabre-laser et se leva prête à se lancer vers les Impériaux. Les soldats serrèrent les dents et d'un coup tout le monde se leva arme au poing et prêt à suivre la Jedi.

    « En avant! »

    La Jedi partie en courant vers les Impériaux parant leur tir et les renvoyant sur eux. Les soldats Républicains, derrière elle, tiraient sur tout ce qu'ils voyaient et cet élan de combattivité surprit un peu les Impériaux qui se croyaient déjà vainqueur. L'avantage qu'avait les Républicains étaient que les Impériaux n'avait pas d'Ysalamiri avec eux ce qui permettait à Eleanor d'user de ses pouvoirs pour repousser et contrer les tirs de laser plus aisément.

    La Jedi sentit une perturbation dans la Force, la Chancelière venait de tomber entre les mains des Impériaux et probablement qu'ils étaient en train de tenter l'évacuation de leur otage pour filer en vitesse et ainsi se retirer avant que les renforts spatiaux ne soient arrivés. La Jedi ne se laissa pas déconcentré pour autant et décapita un soldat Impérial tout en retombant sur ses pieds se retrouvant devant une Sith, mais dont l'aura et la puissance n'était pas aussi sombre que celle qu'Eleanor avait affrontée précédemment.


    « Un bien étrange endroit pour te retrouver Kira! »

    Eleanor avait pris le temps d'analyser le visage de la jeune femme et avait reconnu l'ancienne Padawan Kira, Eleanor ne l'avait jamais eu dans ses entraînements, mais la connaissait de vue et se souvenait bien d'elle malgré que cela fasse un très long moment que Kira n'était plus chez les Jedi.

    La Jedi tourna sur elle-même et tua un nouveau soldat Impériale avant de revenir sur la jeune Sith pour parer une action et elle l'envoya valser avec une Vague de Force. La Jedi continua le combat face aux soldats pour préserver un maximum les quelques troupes Républicaines qui restaient avec elle et malgré que toutes ses utilisations de la Force commençaient à sérieusement l'éprouvé elle ne laissait pas un seul instant de répits aux Impériaux, les tuants de coups rapides. Eleanor fut à plusieurs reprises atteintes par quelques tirs de blasters qui lui firent saigner le bras et la hanche.

    Les Républicains et la Jedi parvinrent à atteindre un couloir adjacent et partirent en courant usant de leur dernière force pour se replier vers les niveaux supérieurs du Palais, Eleanor restant légèrement en arrière pour repousser les Impériaux via une dernière Vague de Force avant de suivre les soldats. À présent le tous était de rejoindre les derniers soldats survivants et de peut être tenté une action pour libérer la Chancelière même si Eleanor se doutait que ça ne serait pas possible sans de conséquents renforts Républicains...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Lun 5 Mar - 13:13

À sa dernière phrase, Leelou observa en silence et de son regard interrogateur la Grand Maître ouvrir les yeux. Cette dernière se levant vers le moniteur, se retourna vers la Chancelière en lui tendant un blaster qui s'en saisit avec résolution, espérant intimement ne pas avoir à s'en servir. Une sortie supplémentaire de la salle secrète s' ouvrit. Sentant la pression douce de la main d' Arsenicia sur son épaule, la ysanna consentit à suivre le chemin dénué de clarté vers lequel une sortie providentielle s' illustrait.

Dans un éclat bleuté, tranchant de sa lueur d' azur l' obscurité abyssal qui en ce lieux régnait, le vrombissement du sabre laser de la Jedi retendit, son faisceau énergétique rencontra alors la commande de la porte détruisant la, coupant ainsi toute trace de leur passage aux agents de l' Empire. La ysanna, pour avoir méticuleusement examiné les plans de l' immense bâtiment savait pertinemment où cet éternel dédale les conduirait, à savoir sur une plateforme d' atterrissage dissimulée aux regards, néanmoins aucun vaisseau n' y était posté ...


- Vous me paraissez fort sure de vous, Maître Ombrelune.


Intriguée, la Chancelière devinait fort bien qu' une idée s' était logée dans l' esprit de la Grand Mâitre, d' ailleurs celle-ci lui révéla son projet sous peu alors que les deux femmes continuaient d' avancer dans le noir, la Jedi la guidant au travers de ce long couloir d' où Leelou ne pouvait percevoir que des ombres et des reflets. La politicienne lui expliqua le genre de la finalité à cette échappatoire par lequel elles s'étaient engouffrées.


-Nous ne pouvons quitter la planète, mais rester ici ne sert à rien. Je connais un endroit d’où je contacterais Naboo pour avoir des renforts.

- Je suppose que vous pensez à votre ancien Temple …


Continuant rapidement leur furtive avancée dans les grésillements et les tressautements de la communication du Maître Jedi, avec ce que la Chancelière estima être le droïde du Maître Yunstar, Leelou s' efforçait de suivre docilement sa protectrice. Au fond d' elle, un insoutenable et sincère sentiment d' exhortation grondait ... Fuir de la sorte n' était en outre pas de ses mœurs vaillantes ! Néanmoins la ysanna gardant son sang froid ainsi que son tempérament de marbre s' évertua à prôner la patience, bien qu' il lui tardait d' arriver sur le véhicule du Maître Yusntar ...

Il leur fallut une quinzaine de minute tout au moins avant de sortir du souterrain et de retrouver la lumière du jour, malgré l' orage incessant. De la plateforme sur laquelle elle venait de poser pied, l' Ebon-Haw s' arrima dans ce décors de pluie diluvienne, grisâtre paysage duquel tonnait par endroit des éclairs qui de leur puissante déflagration parvenaient à faire trembler lourdement les façades des immenses structures métalliques qui peuplait la planète.


- Votre voiture est avancée, Chancelière.


Inclinant de la tête avec un sourire grave, Leelou El'y Ja entra dans l' Ebon-Hawk, puis laissa la Grand Maître prendre les commandes avant de venir la rejoindre. La ysanna savait parfaitement que c' était risqué d' appeler des renforts d' ici, les informations pouvaient être interceptées et leur positions dévoilées mettant les efforts de ses soldats à néant et ceux d' Arsenicia vain. Cependant, le fait d' être indolente ne lui convenait guère !

De surcroit, de par la lucidité de son sentiment amère sur les lèvres, notre ysanna se doutait avec pertinence qu' elle ne pourrait plus rien tenter dès lors que le vaisseau se serait posé sur les ruines du temple ... Elle ne pouvait laisser cette chance s' esclipser ! Ainsi fermement décidée à restreindre au mieux les mielleux assauts impériaux, Leelou s' accrocha à l' une des poignée alors que l' Ebon-Haw oscillait pour se tourner ensuite vers le Maître Ombrelune entamant de sa voix distincte ...


- Si vous parvenez à sortir de la zone de brouillage que les impériaux ont installé, je pourrais envoyer des messages à nos alliés proches afin de seconder le Maître Yunstar le plus rapidement possible.


Sortant de la zone de brouillage, la Chancelière attendit le feu vert de la Jedi afin de lancer son appel de renfort, s' empressant d' activer les commandes de communications, notre politicienne envoya sa missive cryptée via des relais aux systèmes les plus aptes à débarquer au plus vite sur Coruscant afin de mettre à terme aux agissements de l' Empire. Aussi, en profita t' elle pour contacter le jeune Mon Calamaris, Nogget Hawk pour qu' il retransmette lui aussi son message aux Généraux des planètes. Il leur fallait des renforts.

De plus, la Chancelière contacta le Commandeur Suprême des Forces Républicaines, lui demandant la possibilité d' envoyer l' escadron Spectre dans le but de mettre un terme à leur brouillage afin de récupérer une liaison fiable puis de communiquer à leurs alliés la situation et que ceux-ci réagissent dans les plus bref délais et enfin qu' ils percent le blocus impérial. Il fallait permettre aux renforts d' entrer dans l' atmosphère de Coruscant. Pour finir, elle le somma d' investir ses troupes terrestres pour seconder le Maître Yunstar qui allait manquer de moyen, si rien ne se produisait.

Finalement, le Maître Ombrelune bifurqua, se dirigeant vers l' ancien temple de l' Ordre Jedi. Lors de ce vol Leelou eu amplement la possibilité d' observer avec amertume les vaisseaux de ses belligérants planer tel des vautours autour du Palais Républicain déversant ses troupes qui manifestement assaillaient la capitale du noyau. Regardant cette scène austère d' un air mauvais, elle se dirigea sombremment vers l' entrée de ce qui fut jadis le foyer de l' Ordre de la Lumière à la suite de la Grand Maître qui lui agrippait doucement la main ...

Bien trop rembruni pour parler ou bien même répliquer, la Chancelière écouta méticuleusement sa protectrice lui expliquer son choix de destination. En effet, c' était une idée avisée, il ne manquait plus qu' à espérer que les renforts appelés seront répondre avec brièveté à son appel. Serrant le poing, la ysanna releva son menton et acquiesça sa locutrice qui l' amenait dans les profondeurs de leur sanctuaire. À l' image du tunnel qu' elles avaient toute deux traversé, très peu de lumière filtrait au travers des couloirs de ce labyrinthe.

Dans cette succession de galerie enchevêtrée, il était sur qu'il aurait été ardue de s'y retrouver sans l' aide de la Jedi qui au visu de son apparente aisance semblait assurément connaitre le lieu. Étrangement, la Chancelière n' était guère tranquille ici, ainsi raffermi t' elle inconsciemment sa prise sur le blaster qu' elle portait. Des bruits de pas autres que ceux du Maître Ombrelune ou des siens se laissaient percevoir, furtifs déplacements qui se dispersaient dans la pénombre du noir régnant ... Jusqu' soudain, une créature humanoïde vint à leur rencontre, se montrant particulièrement agressive. Leelou, surprise recula d'un pas en jaugeant de ses prunelles vives l' ombre qui venait brusquement d' apparaître en grondant. La Grand Maître se voulant sans doute rassurante stoppa calmement de sa main la Chancelière l' interrompant dans sa marche, celle -ci observant de ses noisettes la créature intriguée ...


- Maître Ombrelune, savez vous de ce qu' il s' agit ?

Un cthons.



À sa réponse l' étonnement s' afficha sur la finesse des traits de son visage, se remémorant cette dernière révélation ... * Les cthons * ... Comme nombre de personne, la ysanna avait entendu diverses choses sur leur existence, néanmoins à sa connaissance cela tenait plus du mythe ou bien même de la fable que de la réalité, ainsi était elle curieuse de voir de ses yeux intenses l' authenticité de ces contes ... Plus tard, et après quelques tentatives rapides pour retrouver le code d' accès d' une salle blindée, la Chancelière suivant Arsenicia s' y engouffra. Ils y avaient de nombreux cthons au alentour, chose qui ne la rassurait que peu, bien que la Jedi semblait pouvoir compter sur eux contre l' arrivée prochaine de l' Empire, Leelou Ely' Ja savait cette espèce dangereuse ainsi s' en défiait' elle ...


- [...] Mais je vous demande de rester ici, quoi qu’il arrive, sans moi vous risqueriez de vous perdre.

- Très bien ...



Loin d' elle l' envie de se perdre dans ce dédale de galerie inéclairé, la Chancelière se tourna alors vers elle inclinant visage d'un air entendu puis avisa toujours sans le moindre mot la pièce dans laquelle elle se situait. Hormis les décombres, l' immense armoire, les c'thons, deux caisses métalliques et le panneau de commande sur lequel Arsenicia avait pianoté sur quelques touches mettant en place divers pièges et systèmes de défense, peu de choses remplissait cette pièce.

Songeuse, la ysanna se demanda affectée combien de perte ses troupes étaient en train de subir ? Du lieu où elle se situait, la politicienne ne savait comment se déroulaient les affrontements ... Est ce que ses messages avaient été transmit ? ... Les vaisseaux envoyés parviendraient ils à amener leur renfort ? Attendre sans la moindre information l' irritait, et devoir s' enfuir alors qu'il y avait tant à faire l' exhortait encore plus ... Ainsi, elle était résignée à devoir obéir ainsi à la Jedi ...

Non, que Leelou la dénigrait ou lui en voulait. Évidement, la Chancelière avait beaucoup de respect pour elle mais cette aversion était uniquement dût au fait que notre ysanna n' aimait point le fait d' être régentée ... Et le fait que le Maître Ombrelune l'ai éloigné du Palais Républicain et ainsi du centre de commande lui rappelait lourdement qu' elle était obligée de se cacher ... Et cela sa fierté, en aucun cas ne l' acceptait. Ce qui n' empêchait en rien notre native d' Ossus d' apprécier sa protectrice, malgré son exhortation intérieur Leelou Ely' Ja savait parfaitement qu' elle aurait agit de même ... Bien que cette impression de désertion la tenaillait ...


- Ils arrivent ...


A cette obscure annonce la ysanna tourna instinctivement ses noisettes vers l' entrée de la pièce, son coeur vaillant d' ysanna se mit à battre à tout rompre ... * Qu'ils viennent dans ce cas. * ... Arsenicia lui adressa alors un sourire rassurant, haussement de faciès auquel Leelou lui répondit d' un léger sourire assuré. Inspirant calmement et gardant son sang- froid, la politicienne avisa la Jedi qui lui tournait le dos affairée dans une armoire à ressortir quelques pièces d' une armure renforcée pour les revêtir. La voir s' harnacher de la sorte ne lui suggéra rien d' avenant ... Le Maître Ombrelune, une fois équipée héla doucement sa protégée, son casque sous le bras. La Chancelière se dirigea vers elle, perplexe quand à sa demande, qui fut toutefois très simple.

La Grand Maître étendit son bras devant elle, laissant pendre du bout de sa main une chaîne fine mais résistante, ornée d' un pendentif au métal précieux et à la courbe délicieuse, celle-ci sous la raison de craindre de l' abîmer en revêtant son armure lui demanda de le porter jusqu'à ce qu' elle puisse l' enlever. Prenant le bijou à deux mains, Leelou l' examina un instant, analysant la majesté du motif. Comprenant l' ampleur du geste, et l' estimant tel un signe de confiance peu anodin, elle acquiesça de la tête et l' attacha parmi ses deux autres breloques ...


- C'est ma mère qui me l'a donné, prenez en grand soin.

- N' ayez crainte, je puis vous assurer que j' y apporterais la plus grande attention.


Des bruits les interrompirent, les impériaux arrivaient. Posant son casque sur sa tête, la Jedi lui intima du doigt de se rendre dans un coin de la pièce. Plissant ses prunelles vers l' origine des sons perçus, la Chancelière enleva la sécurité de son blaster alors qu' une lame aux teintes sanguinolentes vint éclater la porte sans prévenir, commençant à submerger le Maître Ombrelune de ses assauts. Il apparut clairement à la politicienne que sa protectrice n' aurait la possibilité d' intervenir si l' une des escouade impériale la coinçait. Une nuée de c'thons vinrent faire blocage devant elle, diminuant alors l' avancée des troupes impériales jusqu' à la Chancelière.

Les agents de l' Empire envahissaient peu à peu la pièce, un espace suffisant laissait les deux femmes se combattre avec la volupté qui leur était due. Ils faisaient feu sans le moindre remord sur les c'thon, les abattant froidement. La centaine d' individu qu' ils représentaient à leur arrivée ne fut qu' un lointain souvenir, leur barrant la route, prenant peu à peu du terrain vers les caisses métallique où dernière l' une d' elle notre ysanna avait trouvé refuge. Cette dernière un genou au sol, n' ayant d' armure impénétrable pour la protéger des tirs, utilisait l' ampleur du conteneur afin de se protéger des salves qui parcourraient la petite salle tout en déversant un flot de rayon d' énergie de son blaster évitant consciencieusement que ses tirs n' atteignent ses créatures alliés, mais bien ses intrus fielleux de ses soins et applications si méticuleux, si caractéristique de son aimable caractère ... Parce ce que si le Maître Ombrelune lui avait demandé de rester dans cette portion de la salle, notre politicienne ne comptait guère se recroqueviller derrière en attendant.

Néanmoins, ses assaillants avançaient, inévitablement … Soudain, le caisson qui servait de couverture à la Chancelière bougea et alla s' écraser sur le mur balayant quiconque se situant sur son funeste passage, laissant ainsi Leelou à découvert qui se releva prestement, courut sur la droite évitant de ce fait quelques tirs puis plongea alors que l' un des c'thons venait de recevoir une décharge particulièrement violente, la ysanna éleva son canon vers le tireur, puis le visant studieusement elle appuya plusieurs fois sur le détente afin de percer son armure, chose qui se produisit. Le c'thon que le tireur impérial percuta de sa salve, tomba juste à côté de Leelou, manquant de l' emporter dans sa chute. Elle tituba mais se rattrapa de justesse. Toujours à découvert, la ysanna dut éviter un autre tir perdu, ayant eu le réflexe de se protéger la tête avec ses bras. Elle recula, jusqu' à ce retrouver coincer, acculée par le mur.

Relevant le menton, elle continua cependant de viser ces cibles ennemis. Deux autres c'thons tombèrent, hormis une demie douzaine qui cherchaient à rentrer dans la pièce, rien ne séparait l'escouade de la Chancelière, le Maître Ombrelune étant occupée à se débarrasser de la Sith qui était venue en renfort, une large faille s' ouvrit alors pour nos belligérants … Si notre Chancelière pouvait se montrer particulière revêche, elle savait évidement reconnaître une défaite ... Elle n' avait plus aucune défense exploitable … Consciente de cela, elle abaissa son arme calmement, avisant froidement la vague assaillante qui maintenant l' encerclait obstinément, ses imperturbables prunelles se plissèrent avec fermeté sur chacun eux, mais l' éclat de ses noisettes vives et fière s' attardèrent sur celui qui, au milieu de sa troupe affairé à ralentir l' ameutement de c'thon, la visa directement. En aucune manière la Chancelière ne détourna son regard du tireur, serrant ce blaster qu' elle avait certes baissé mais pas relâché !

S' en résulta alors une douleur extrême, qui d' abords atteignit sa poitrine, puis se répandant sur le reste de son corps, Leelou Ely' Ja se sentit sombrer dans l' inconscience … L' esprit vaseux et flou, elle sentit qu' on l' éleva, qu' on la porta … Tel un de ces rêves où le décors change dans le souffle de la brume d' un esprit endormi, des images troubles remontaient à sa conscience endormie … Des hommes qui couraient … Les cris de nouveaux c'thons massacrés … Une navette arrimant … Et cette phrase qui lors d' un instant parut si forte ... Si présente ! ... Et pourtant ... Qui ne fût qu' un écho lointain ... # Nous viendrons vous chercher au cœur de l’Empire, Leelou. Ayez confiance en nous et en la Force. # ... Des voix s' élevaient ... Des ordres étaient proférés ... Le vrombissement d' un moteur se faisaient plus distinct ... Une légère douleur dans la poitrine s' enticha à réveiller sa conscience paralysée, qui selon le rythme ralenti du battement de son coeur manifestait sa douleur ... L' angle de ses poignets étant peu naturel, inconsciemment elle tenta de rétablir l' équilibre qu' ils espéraient récupérer, mais quelque chose les entravant, cette action fut impossible.

Renâclant de la tête, Leelou finit par rouvrit les yeux. Encore légèrement étourdie, elle cilla, le regard vague ... Ses esprits revinrent alors en constatant ce territoire inconnu en lequel elle se retrouvait inexorablement entravé. Passant d' une expression lointaine à celle de l' étonnement, elle commença par fureter la pièce de ses noisettes, lançant au passage des regards noirs à quiconque les croisait. D' ailleurs, se redressant d' elle même du mieux que l' oppression de ses poignets et chevilles lui permettait, ignorant les réactions alentour et la douleur de sa poitrine, la Chancelière toisa un instant en silence l' impérial qui se situait à son côté de ses prunelles puis entama de sa voix claire, ferme, sèche mais sans pourtant se démontrer agressive ...


- Maintenant que votre mission se trouve être un franc succès, vous allez pouvoir déloger vos troupes de Coruscant ...





Dernière édition par Leelou E. Valtym le Mar 6 Mar - 11:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Lun 5 Mar - 14:33

    Le Malacia commençait à faire son effet, cela se voyait à la façon dont se tenaient les Stormtrooper mais également à travers la Force. La Jedi n'avait pas gagné pour autant, elle le savait. Elle s'attendait à ce que les soldats l'attaquent elle, mais ils pointèrent leurs armes sur les Cthon. Alors qu'ils ouvraient le feu, Arsencia barricada son esprit, ne se laissant pas atteindre par la mort de ses créatures. Même si elle n'avait pas la conscience humaine, elle le sentirait en elle et ne pouvait pas se permettre de faiblir. C'était cruel, mais c'était ainsi. Abadonn ne demeura pas en reste et se retrouva en un éclair devant Arsenicia. La Jedi comprit se qu'elle voulait faire une fraction de seconde trop tard et alors qu'un éclair d'une couleur rouge-orangé se dirigeait inexorablement vers elle, elle dut lâcher prise sur les Cthon et sur la Malacia, qui filèrent et laissèrent ainsi l'opportunité au groupe de soldats de s'en aller, laissant la Sith et Arsenicia seule à seule. Fort heureusement, tout comme les éclairs de Force ou tout autre pouvoir, l'absorption pouvait être évité. Levant sa main, elle usa de la déflexion pour s'en protéger.

    La grand maître voulue rattraper les Impériaux mais c'était sans compter sur la Sith, qui lui rappelait définitivement Anaru de part son physique, qui l'a collait et qui n'était pas décidé à la lâcher de si tôt ! Envoyant une violente poussée de Force sur elle, Arsenicia parvint à gagner quelques mètres mais fut vite rattraper par la jeune femme, celle-ci étant bien décidé à l'empêcher de fuir le duel. La Sith crachait par moment, ce qui était bien inutile étant donné que la Jedi portait une armure intégrale. Elle esquiva le premier assaut donné par Nicia, mais se prit le coup de pied dans le ventre qu'elle n'avait pas vu venir, la Jedi en profita pour frapper mais elle bloqua son attaque à la dernière seconde. Elle était définitivement très douée !
    Armée de ses trois lames, elle devait être redoutable, mais dans un endroit si petit, dans ce couloir où deux personnes en armure avaient dû mal à marcher côte à côte, cela était davantage un handicape et ses lames ne cesser de toucher les murs. Une fois de plus, elle eut la mauvaise idée de se mettre à sauter dans tous les sens, ce qui permit à Arsenicia de se reposer un peu tout en continuant à parer ses coups. En effet, dans cet espace si réduit, l'Ataru n'était pas une technique à utiliser, ce que la Sith n'avait toujours pas comprit.

    Arsenicia fronça les sourcils sous son casque lorsqu'elle désactiva ses lames, la Jedi resta d'ailleurs en position de combat, pensant que cela était une ruse. Elle contrat simplement la poussée de Force de la Sith comme elle l'avait fait précédemment. Arsenicia comprit trop tard quel était le plan de la Sith et elle eut tout juste le temps de faire un bon en arrière alors que le détonateur sautait. C'était astucieux et il était clair que la grand maître ne pourrait pas rattraper les impériaux à présent. L'onde de choque de la grenade la projeta tout de même contre le mur et malgré l'armure, Arsenicia ressentit l'impacte. Levant la tête, elle roula sur le côté puis posa ses deux mains à plat sur le sol et, gardant un genou à terre, se concentra pour créer autour d'elle une bulle protectrice afin de ne pas finir ensevelit sous les décombres. Lorsqu'elle se releva enfin, elle sonda la Force, cherchant la direction à prendre pour sortir d'ici. Lorsqu'elle eut trouvé, grâce à la Force mais aussi grâce à sa mémoire, elle commença à se tailler un chemin avec son sabre laser, qui découpait la roche et le métal sans problème. Elle contacta également Eleanor.


    # J'ai échoué. Je me suis fait avoir par cette Sith ressemblant à Anaru. Ils ont la chancelière ... Je vous rejoins dès que je suis sortis des décombres. #

    Au terme de vingt bonnes minutes, Arsenicia arriva enfin à la porte qu'elle découpa au sabre laser, n'ayant pas la patience de trouver le bon code pour l'ouvrir. Une fois à l'extérieur, la Jedi s'appuya contre une colonne renversé et retira son casque afin de souffler quelques secondes. Son regard alla vers le ciel... Fermant les paupières, elle chercha la conscience. Elle n'était pas certaine d'être entendue, mais essaya tout de même.

    # Nous viendrons vous chercher au coeur de l'Empire, Leelou. Ayez confiance en nous et en la Force. #

    Elle soupira longuement et passa sa main ganté sur son visage puis remit son casque, il lui serait toujours utile. Tout en se mettant en marche, elle chercha la présence d'Eleanor afin de se diriger vers elle, il n'y avait plus que cela à faire... Une fois sortit des ruines du Temple, Arsenicia chercha de quoi rejoindre Eleanor. Un speeder abandonné fit son bonheur.

    [Je n'ai pas suivi le combat d'Eleanor du début à la fin, j'espère ne pas me planter >< Si vous voyez une énormité, MP moi ^^']

    Volant à basse altitude, Arsenicia parvint indemne à rejoindre le Palais. Localisant sa consoeur via la Force, elle la sentit dans les étages supérieur ... Ce n'était pas ce qu'il y avait de mieux et l'idée de la grand maître était légèrement suicidaire, mais si ça marchait les troupes Impériales n'allaient pas pouvoirs les suivre et il ne resterait plus qu'à emprunter un autre chemin.

    Rasant les murs avec son appareil, Arsenicia bloqua le speeder sur sa vitesse maximal puis fit de même avec les commandes. Alors qu'il se dirigeait vers le mur du Palais, la Jedi sauta le plus loin possible. Si elle se loupait, elle chuterait sur une centaine de mètres, si elle réussissait elle allait briser une vitre et pénétrer le Palais... Parvenant à accomplir sa manoeuvre, elle tomba maladroitement au sol à cause de son élan alors que plus loin une explosion se faisait sentir, emportant avec elle quelques impériaux et surement un mur ... C'était déjà ça.

    Ce relevant, Nicia suivit la trace d'Eleanor à travers la Force, son sabre laser près à l'emploi. Alors qu'elle se rapprochait de sa position, les troupes Républicaines purent entendre le vrombissement de son sabre laser alors qu'elle taillée en pièces deux impériaux égarés. Elle allait droit sur eux et la Jedi espérait qu'ils n'allaient pas ouvrir le feu sur elle en la voyant. A peine tourna t-elle à l'angle d'un couloir qu'elle tomba nez à nez avec Eleanor et le reste de ses soldats. Levant les mains, elle retira rapidement son casque, dévoilant son visage. Elle se tourna finalement vers Eleanor, posant brièvement sa main sur son épaule.


    « Ca va ? » Elle retira sa main « Ils ont quitté le sol et le temps que je sorte des décombres ... je ne pouvais rien faire. Cependant, Leelou à eut le temps d'envoyer un message à nos alliés lorsque nous sommes sortit de leur zone de brouillage pendant quelques minutes. Nous allons avoir du renfort. » Tournant la tête, elle sentit les Impériaux se rapprocher « Si mes yeux ne me jouent pas des tours les Impériaux commencent à se retirer, dehors. »

    Il ne fallait pas rester sur place, le groupe se remit donc en marche. Si Arsenicia était fatiguée, elle n'en montra rien.

    « Si nos alliés arrivent assez vite, ils pourront empêcher les Impériaux de passer en hyper espace et donc de filer, nous avons peut-être encore une chance de récupérer la Chancelière. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé] Lun 26 Mar - 9:12

La frégate Apprehender baptisée l’Ironheart venait de quitter l’atmosphère de Coruscant et chaque instant qui passait l’éloignait un peu plus du puits de gravité de la planète, seul obstacle à leur entrée en hyperespace. La mission des impériaux était sur le point de réussir mais ils savaient mieux que personne qu’il ne fallait pas crier victoire trop vite.

Après tout, une collision avec une navette avait bien failli anéantir tous les efforts de l’Amiral Reige et de Lady Glittertind, une navette qui leur avait d’ailleurs échappé d’après les échos qu’il avait eu après coup. Heureusement pour eux, le Commandeur Fel avait agi efficacement en utilisant les rayons tracteurs de l’Ironheart pour attirer la navette jusqu’à elle.

Se remettant du choc, Reige ne tarda pas à être mis en communication holographique avec Gra’an.


- Reige ? Alors cette promenade ? Revivifiante ? Dites, j'ai dépêché une petite formation de vaisseau pour soutenir nos troupes au sol, quatre Ardent et huit Appréhender... enfin sept maintenant puisque vous empruntez la huitième... je me proposais de vous en laisser le commandement, pour soutenir le retrait de nos hommes maintenant, et ensuite leur faire quitter les lieux... vous préférez rester avec notre invitée et rentrer de suite à la maison ou vous prenez le commandement du groupe "Reek" ?

- Je ne sais pas si « revivifiante » est le mot adéquat… Ces Jedi ont parfois le don de vous donner la nausée.

D’ordinaire, le Grand Amiral aurait instantanément choisi de prendre le commandement du groupe Reek mais les circonstances étaient loin d’être ordinaires…

- Je suis désolé, Commandeur mais sa majesté impériale a été claire quant à notre priorité. Je préférerais procéder à la suite du plan Gemini si vous n’y voyez pas d’inconvénient. J’ai le sentiment que les républicains ne vont pas tarder à faire venir davantage de renforts et peut-être même des interdicteurs.

- Hm, vous avez sans doute raison sur ce point. Une idée pour accélérer un peu le mouvement ?

- Au point où nous en sommes, je serais d’avis de placer tous les Pellaeon à l’exception de l’Apocalypse face à la flotte ennemie pour leur faire barrage et déployer les chasseurs pour les défendre face aux chasseurs républicains. Les frégates pourront assurer le retrait des hommes à un petit nombre d’endroits, réduisant ainsi le périmètre de défense.

Son datapad ne faisait pas vraiment justice à un véritable écran tactique mais il avait été suffisamment modifié par le professeur Llwyd pour pouvoir afficher les informations de manière holographique à grande échelle. C’est ainsi qu’il put afficher le cours de la bataille de façon suffisamment large pour se faire une idée précise de ce à quoi ils faisaient face.

- Je pense qu’il serait aussi judicieux de lever le brouillage mais seulement pour inonder leurs canaux d’ordres contradictoires.

- Mais pourquoi suivraient-ils des ordres venant de nos vaisseaux ?

Un sourire se dessina sur le visage du Grand Amiral tandis qu’il pianotait sur son datapad, envoyant des données à destination de l’Apocalypse.

- Parce qu’ils penseront justement que les ordres viennent de leurs propres bâtiments. Le Chimaera a été équipé d’un dispositif expérimental conçu par le professeur Llwyd, capable de ce genre de manœuvre. Malheureusement, la mascarade ne marchera pas longtemps, dès l’instant où ils se rendront compte que les codes de transpondeur ne sont pas originaires de l’endroit où se trouvent vraiment les vaisseaux, l’illusion prendra fin.

- Combien de temps cela nous ferait-il gagner ?

- Trois, peut-être quatre minutes.

- C’est mieux que rien. Votre frégate sera en position de passer en hyperespace d’ici un peu moins de trois minutes. Désirez-vous une escorte pour vous rendre au point de rendez-vous ?

- L’escadron de predators à bord suffira, vous avez besoin de toutes les forces disponibles si vous voulez éviter de trop grandes pertes.

Comme à son habitude, le Commandeur lui adressa un sourire amusé avant de secouer la tête.

- Arrêtez de vous inquiéter pour moi, Reige. Ce n’est pas moi qui transporte l’invitée la plus attendue de l’Empereur à mon bord.

- Certes mais ce n’est pas moi qui vais rester affronter une flotte républicaine de plus en plus massive en orbite de leur monde le plus protégé.

- Je ne sais pas si on peut appeler leur formation des plus hétéroclites une flotte… mais soit. Si nous ne vous rejoignons pas au point alpha d’ici le délai prévu, effectuez le second saut. Et surtout, ne nous attendez pas. Je n’ai pas besoin de vous rappeler que la réussite de cette opération est capitale, Reige.

- Je ne faillirai pas, Commandeur… mais ce n’est pas une excuse pour vous faire tuer et ainsi éviter d’avoir à me rembourser les crédits que vous me devez. Rétorqua Lukan d’un ton moqueur.

- Attendez un peu notre prochaine partie de Sabacc et vous verrez qui doit des crédits à qui… Bonne chance, Amiral. Fel, terminé.

- Reige, terminé.

Lukan eut à peine le temps de prendre une profonde inspiration que la silhouette de la Chancelière se mettait à remuer, signalant qu’elle était sans doute sur le point de se réveiller. Il lui fallait reconnaître que la chef d’Etat de la République était plus belle en réalité que dans les holos qu’il avait pu voir d’elle. Même avec ses cheveux emmêlés et ses vêtements quelque peu poussiéreux, les traits finement dessinés de son visage se muèrent tout naturellement en un masque de calme et d’impassibilité, avec peut-être une pointe de ressentiment à peine dissimulée.

Son regard noisette exprimait en revanche la colère qu’elle ressentait vis-à-vis de la situation dans laquelle elle se trouvait.


- Maintenant que votre mission se trouve être un franc succès, vous allez pouvoir déloger vos troupes de Coruscant ...

Là-encore, pas le moindre tressaillement ne venait troubler sa voix qui mêlait calme et fermeté de la manière dont seul un véritable leader pouvait s’exprimer. Complètement impassible, Lukan ne se laissait pas démonter pour autant et répondit d’une voix neutre.

- C’est déjà en cours, Excellence. Vos forces ralentissent un peu le processus mais nous avons bon espoir de pouvoir quitter cette planète dans les plus brefs délais.

Toujours vêtu de son armure, à l’exception du casque, Reige se tourna vers l’une des lieutenants venues l’assister et prit la parole d’une voix calme mais qui ne laissait pas la place à la discussion.

- Vous allez emmener la Chancelière dans une autre pièce, accompagnée de quatre de nos stormtroopers de sexe féminin. Je veux qu’une tenue digne de son rang lui soit donnée et que ses anciens vêtements soient brûlés. Tous les autres objets qu’elle porte, et plus particulièrement ce qui vous apparaît comme un datapad ou une puce de données, doivent être acheminés dans le coffre en laminanium après activation des brouilleurs de fréquences multiples et analyse par nos ingénieurs à bord.

- B… Bien, Amiral Reige.

- Autre chose, je veux que des Ysalamiri soient placés à proximité de la Chancelière à tout moment. Je n’ai pas envie que ses amis Jedi puissent la pister via la Force. Manquez d'exécuter un seul de ces ordres et vous en répondrez devant l’Empereur, lieutenant.

- Je… je comprends, monsieur.

Et sans un autre regard pour elle, il la laissa emmener Leelou Valtym dans une autre pièce pendant que lui-même se dirigeait vers la passerelle de commandement. A peine eut-il le temps de l’atteindre et de s’asseoir dans le fauteuil du commandant que les étoiles parurent s’étirer autour d’eux en d’innombrables lignes… le vaisseau venait de passer en hyperespace.

__________


Près d’une demi-heure après le départ de l’Ironheart, la bataille prenait finalement fin dans les cieux de Coruscant, avec le passage des derniers vaisseaux impériaux en hyperespace. Un nombre incalculable de vies avaient été perdues et plus inquiétant encore, la Chancelière Suprême avait effectivement été enlevée par les impériaux.

A bord d’un croiseur Scythe nommé l’Ackbar, en hommage au légendaire amiral de l’Alliance Rebelle, deux Grands Maîtres Jedi et la majorité de l’Etat-major républicain étaient assis autour d’une table ovale, non pas pour participer à un débriefing mais pour décider de ce qu’ils allaient faire maintenant.

Les différents amiraux et généraux menaient encore un débat enflammé lorsqu’un jeune capitaine entra dans la pièce, le souffle court avant de se diriger vers le commandeur des forces républicaines, qui prit ensuite la parole d’une voix forte.


- Nous avons réussi à trianguler la direction prise par les impériaux suite à leur dernière trajectoire connue. Leur destination est… Kuat.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

[Mission] L'Empire se déchaîne [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Coruscant [Empire] :: Palais Républicain-