Partagez| .

La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Lun 19 Déc - 13:09

    Peu de temps après être revenu de Hoth et Kashyyyk, Eleanor avait passé beaucoup de temps avec Elora pour s'occuper d'elle autant comme Maître que mère, les progrès de sa fille avaient été très intéressants et Eleanor allait effectuer un dernier test, mais après avoir rencontré la Chancelière Valtym, de cette manière Elora pourrait terminer son entraînement et sa mère la testerait une dernière fois. Cependant pour la mission actuelle qui était de rencontrer la Chancelière, la Jedi ne vit pas d'obstacles particulier à ce que sa fille vienne avec elle, en même temps cela permettrait à la jeune fille de commencer en douceur les missions sur les autres planètes.

    Une fois dans ses quartiers avec sa fille, Eleanor annonça la suite du programme à sa fille.


    « Demain nous allons sur Coruscant, j'ai demandé un rendez-vous avec la Chancelière! Mais cette fois tu viens avec moi! »

    Eleanor devait parler un peu de tout cela au Conseil sur le fait qu'Elora puisse la suivre, mais la mission était d'ordre général et non pas d'affrontement donc Elora pouvait venir sans soucis.

    Pour se rendre sur Coruscant Eleanor avait pris son vaisseau personnel et avec à ses côtés HK-47 qui, depuis qu'il avait raté de détruire le Sith sur Kashyyyk, avait la gâchette qui le démangeait sérieusement. Il souhaitait accompagner la Jedi auprès de la Chancelière rien que pour lui balancer des sarcasmes sur ses fonctions qu'il jugeait inutiles.


    « Interrogation : Est-ce qu'on va enfin casser du politicien? »


    Eleanor le regarda d'un air impassible si ce n'est un petit sourire au coin, elle savait que son droïde allait mettre les pieds dans le plat si elle l'emmenait dans le bureau de la Chancelière, HK-47 ne supportant que les Jedi et plus particulièrement Elora qu'il considérait comme son trésor organique.

    Une fois arrivée sur Coruscant et plus particulièrement au Sénat Galactique, Eleanor laissa son vaisseau aux mains de son droïde et prit la direction du bureau de la Chancelière avec à ses côtés sa petite Padawan. Comme à son habitude la Jedi était pile à l'heure, ni une minute en avance, ni une minute en retard. Comme toujours à ses venus sur Coruscant, elle contempla l'ancien Temple Jedi. Puis elle parcourut les couloirs du Sénat en saluant quelques politiciens qu'elle connaissait et également en suscitant chez certain des regards mauvais et hostiles. L'Église poursuivait son avancé et cela ce ressentait chez beaucoup de politiciens, ils auraient eu des blasters à la place des yeux Eleanor et sa Padawan seraient déjà mortes à l'heure qu'il est.

    Elle entra dans la pièce qui se trouvait avant le bureau de la Chancelière et y trouva une jeune Twi'lek, pour n'avoir encore jamais rencontré la nouvelle Chancelière Eleanor ne sut pas immédiatement qui était cette Twi'lek par rapport à la Chancelière. Néanmoins elle conserva un calme et un visage impassible en s'inclinant légèrement pour saluer la jeune Twi'lek.


    « Bonjour mademoiselle, je suis Maître Yunstar, j'ai rendez-vous avec la Chancelière Valtym. »

    La Jedi laissa sa fille se présenter également, malgré son jeune âge Eleanor lui enseignait la confiance et à ne pas être trop timide, il est vrai que pour un enfant il n'est pas simple d'affronter le regard des gens ou même d'une seule personne.

    De son côté Eleanor jugea rapidement la Twi'lek, cette dernière était plus dans l'allure d'une assistante et relativement proche de la Chancelière, en tout cas quand la Twi'lek amena la Jedi à la Chancelière, Eleanor put remarquer le pas léger et d'une incroyable fluidité de la Twi'lek, son peuple était bien connu pour ses danseuses, mais elle savait comment utilisé le dons de la fluidité dans une démarche naturelle.

    Eleanor regarda la Chancelière d'un visage impassible, rien qu'en regardant son visage on pouvait voir une détermination non dissimulé ainsi qu'une certaine fierté, son visage était très joli et Eleanor reconnut que les paroles de son amie Aalya Malorne étaient tout à fait justifiées, la Chancelière Valtym cachait sous un masque angélique une détermination et une assurance certaine. La Jedi s'inclina devant la Chancelière tout en disant d'une voix neutre.


    « Chancelière Valtym, je vous remercie d'avoir accepté de m'accorder cet entretien. »

    Eleanor s'y était prise assez en retard, car les évènements de Kashyyyk étant de la plus haute importance elle avait demandée à rencontrer la Chancelière le plus tôt possible. Elle s'était adressée aux personnes compétentes qui avaient pu lui obtenir un entretien assez rapidement, au moins ce délai d'attente serait bénéfique dans le sens ou la Chancelière serait déjà au courant de l'attaque de Kashyyyk.

    La Jedi se redressa tranquillement regardant la Chancelière du haut de son mètre quatre-vingt, la Chancelière bien que plus petite laissait paraître une certaine grandeur, à l'instar de Maître Yoda, celui qui la jugeait sur la taille était très loin de la réalité.

    La Jedi ne perdit pas de temps en présentation et en mise en forme de la chose, le but de son voyage n'était pas de prendre le thé avec la Chancelière, mais bien de parler de choses très importantes, elle laissa sa fille le soin de se présenter, la Chancelière n'était pas une personne en qui on devait plus de respect qu'une autre...
    La Jedi enchaîna posément sur le but de sa venue, même si un des secrétaires de la Chancelière avait déjà dû lui annoncer tout cela.


    « Vous le savez peut-être déjà, le but de ma visite est de parler des récents évènements qui se sont produits sur Kashyyyk, je suppose que vous êtes déjà au courant de la plupart des détails de cette affaire. »

    Même si comme ça les prochaines paroles d'Eleanor pourraient avoir un rapport tout autre avec la République, la Jedi comptait très rapidement faire le lien, il fallait que la Chancelière soit mise au parfum et de la meilleure des manières. Beaucoup de choses sur Kashyyyk étaient obscurs, mais il avait été prouvé que les Jedi qui avaient été accusés l'avaient été à tort, mais maintenant il y avait de nouveaux points et aussi d'autres points qu'Eleanor souhaitait aborder suite à cette attaque.

    Eleanor savait qu'Aalya avait déjà parlé à la Chancelière, mais Eleanor souhaitait aborder d'autres choses, même si la politicienne ferait vite le rapprochement, au moins la démarche d'Aalya serait déjà une sorte d'amorce pour la suite de la conversation entre la Chancelière et la Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Elora Yunstar
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 56

Feuille de personnage
Âge: 12
Armes: sabre laser simple à lame verte
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Ven 27 Jan - 11:13

Lorsque Maman était rentrée, elle s'était occupée de moi de suite. Bien sûr je lui avait posé beaucoup de question sur sa mission, mais elle avait préféré voir les progrès que j'avais fais durant son absence. Et pourtant lorsqu'on ne s'entrainait pas, elle redevenait la mère que j'adorais par dessus tout. Mais je ne me doutais pas du voyage que j'allais faire bientôt.

Lorsqu'on fut dans la chambre de maman, cette dernière m'annonça qu'on partait le lendemain pour Coruscant. Je n'étais jamais allée sur la planète cité. J'étais super contente d'être du voyage cette fois. En plus j'allais rencontrer la Chancelière. Pas beaucoup de padawan avait cette chance. Je ne pus m’empêcher de lui sauter dans les bras et de lui faire un gros bisous :


"Merci maman. C'est super chouette que je vienne avec toi."

Le lendemain on partit à bord du vaisseau de maman. Bien sûr, HK-47 nous accompagnait et la question qu'il posa à maman me fit rire. Je me demandais pourquoi il voulait casser du politicien comme il disait. J'aimais bien le droïd de ma mère. Il me faisait souvent rire. J'avais l'impression qu'il était toujours impatient de se battre. Lorsqu'on arriva au sénat galactique, maman laissa son vaisseau à la charge de HK-47 et je la suivit en direction du bureau du bureau de la Chancelière.

J'avais une mauvaise impression lorsqu'on traversa les couloir du sénat. Certains des politiciens que l'on croisait avaient vraiment l'air de ne pas nous aimer. Je savais que c'était à cause de l'Eglise et de son influence grandissante au sein du Sénat. Finalement, on arriva bien vite à destination. Je suivis ma Maitre Jedi dans une pièce où se trouvait une jeune Twi'leck. Ma mère se présenta et donna la raison de notre présence ici. Puis je pris à mon tour la parole :


"Bonjour, je suis Elora Yunstar, padawan de Maitre Yunstar."

J'étais quand même intimidée par la jeune twi'leck. Je n'avais jamais quitté Naboo et je n'avais fréquenté que des jedis pour le moment. La twi'leck nous introduisit auprès de la Chancelière assez rapidement. Je restais légèrement en retrait par rapport à ma mère comme le voulait l'étiquette jedi. Je m'inclinais en même temps que ma Maitre et attendit que celle-ci finisse de parler. Elle me fis un signe et je m'avançais à mon tour afin de me présenter :

"Chancelière Valtym, je m'appelle Elora Yunstar, padawan de Maitre Yunstar."

J'étais assez nerveuse de m'adresser à une personne aussi importante et cela devait s'entendre dans le ton de ma voix. Je gardais les mains derrière mon dos comme si je n'étais pas à mon aise ici. En fait c'était la première fois que je partais en mission et surtout que je me retrouvai devant une politicienne très importante car elle était à la tête de la République. J'observais la Chancelière pendant que maman lui parlait.

Elle avait l'air d'être une personne fière, mais aussi déterminée. J'écoutais avec attention le début de la conversation. Je savais que j'avais le droit d'intervenir dans la conversation, mais en faisant toujours preuve de politesse. J’attendis donc patiemment de voir la réaction et la réponse de la Chancelière aux paroles de Maitre Yunstar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Jeu 2 Fév - 8:52

Avec un sourire enjôleur habituelle, Mélorée débarqua dans la salle, passant sa lekku gauche sur son coeur, faisant entrer deux personnes que la Chancelière attendait. De son air empli de noblesse, elle sorti de l' encadrement de son bureau afin d' aller saluer respectueusement les deux Jedi qui venaient d' arriver.


- J' estime que c' est tout à fait normal que je vous l' offre, Maître Yunstar.


Lorsque la jeune padawan se présenta, la twi' lek, retint un petit rire, sans doute charmée par l' adorable enfant qui se présentait à elles. Leelou, ses lèvres rosées s' étirant dans un généreux sourire, s' inclina avec application tout en apposant son regard sur la padawan de la Grand Maître constatant que sa fille possédait les mêmes traits gracieux de sa mère, et toujours en la regardant, la Chancelière lui répondit avec douceur afin de mettre cette dernière en confiance puisqu' elle voyait qu' elle était nerveuse ...


- Bonjour, Elora.


La Chancelière les convia par la suite toute deux à s'assoir sur l' uns des sièges qui trônaient autour du meuble central, d' un revers de main, Leelou ferma les dossiers holographique qui éclairait précédemment l' office d'une étrange teinte bleutée, par la suite elle alla soit même se poser sur son fauteuil, posant son voorpak sur les genoux, commençant à calmer la bestiole en lui frôlant les poils crâniens. Puis, prenant une une inspiration profonde, elle s' adressa à la Grand Maître, de son air fier mais posé ! Laissant ses noisettes sur le regard du Maître Jedi ...

- Très bien, Maître Yunstar sur quels propos souhaitez vous m' entretenir ?

- Vous le savez peut-être déjà, le but de ma visite est de parler des récents évènements qui se sont produits sur Kashyyyk, je suppose que vous êtes déjà au courant de la plupart des détails de cette affaire.


Après avoir adressé un sourire entendu à la Jedi, la ysanna s' adossa posément sur son fauteuil, ses coudes découverts sur chaque côté des accoudoirs sans pour autant faire dévier son regard des yeux de sa locutrice. Ses doigts de neige toujours croisés, Leelou garda le silence un léger moment, se remémorant consciencieusement ce qu' on lui avait rapporté de cette ô combien sinistre affaire. * Honteux et calomnieux *... Finalement, elle prit une brève inspiration, se redressa sur son siège et commença de sa voix ferme, claire et posée ...


- En effet, la Sénatrice de Kashyyyk, Eymina Wardooe en a fait son affaire lors d' une section au Sénat dernièrement. Elle souhaite notamment que des mesures soient prisent afin de retrouver les responsables du massacre. D' ailleurs je soutiens fermement sa demande, je ne tolérais pas de massacre supplémentaire ... Je veux qu' on les retrouve.


Personne n'avait le droit de saccager, d' assassiner, de détruire, de ravager les populations de ses systèmes ! Qu' ils soient civil ou non. Valtym avait accueillit cette nouvelle austère avec une mauvaise humeur certaine ! Certes ce profond sentiment d' aigreur et de rancoeur traînait avec dévotion dans l' esprit fier de l' ysanna, qu' on ose s' attaquer ouvertement à ses Généraux l' indignait fortement, mais son apparent calme perpétuel n' avait en aucun cas trahit cette profonde abjection ! Et sa sincère ferveur de mettre la main les infâmes fier-à-bras des victimes n' avaient fait qu' accroitre lorsque les résultats de l' enquête étaient enfin tombés ...


- Il y a eu plusieurs échos les concernants, dont certains vous incriminaient ... Par vous, comprenez l' Ordre Jedi évidement ... Bien que l' enquête qui ait été ouverte vous a mis hors de cause.


Cette affaire, jusqu' aux révélations des résultats de l' enquête avait mise la Chancelière en position précaire pendant un moment puisque cette dernière appuyant et imposant la nécessité irrévocable de garder l' Ordre Jedi en tant qu' allier avait poussé l' Église de la Perception Infinie à remettre en cause les prérogatives prônant scandaleusement que l' on ne pouvait compter sur '' ces forceux '' qui n' étaient autre que le noyau, le fruit et miel du véritable problème. Néanmoins, les derniers événements en dates avaient eu raison de ces derniers, par la suite l' enquête avait résolument prouvé puis disculper le Jedi scandaleusement incriminé à tord.


- Cependant, je sais que vous même vous étiez sur place ainsi j' aimerai avoir votre avis sur deux interrogations qui me tournent dans l' esprit ... Je voudrais entendre votre propre version de ce qu'il s'est passé là-bas.Il y avait il un but précis à ce massacre wookies autre que l' assassinat du Général Grakkata ? Ou bien était ce complètement délibérée ?


La Chancelière avait ses propres idées sur la chose, néanmoins elle estimait que l' opinion de la Grand Maître n' était pas à négliger, et une vision de la situation passée en plus pouvait toujours se révéler pertinent en détails, de plus la ysanna comptait ainsi parfaire ses conclusions sur ses tristes événements ...

Écoutant Maître Yunstar de ses noisettes imperturbables et de ses oreilles attentives, elle détailla tranquillement la jeune Élora qui se trouvait au côté de sa mère, alors qu' elle continuait à gratter distraitement la tête de Midzie qui ronronnait paisiblement ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Mar 7 Fév - 9:19

    Eleanor resta impassible devant la Chancelière tout en écoutant sa fille se présenter, la Jedi s'assit tranquillement une fois les formules de politesses échangées. Comme elle l'avait prévu la Chancelière était déjà au courant des détails de l'attaque qui avait eu lieu sur Kashyyyk et cela était un bon point pour la discussion. Également cela fit plaisir à Eleanor de voir que la Chancelière était déjà active sur le terrain pour que cette affaire soit réglée et que les criminels soient arrêtés, seulement il y avait un détail très important dans la capture des coupables.

    « Les trouver sera difficile, mais les arrêter le sera encore plus, Maître Glittertind et moi-même avons eu à faire avec des Sith et notre enquête nous a apporté qu'ils étaient les responsables de cette attaque, si nous voulons les arrêter, nous devrons allier nos forces, sinon nous perdrions de courageux compagnons. »

    Les Jedi avaient besoin de l'aide de la République pour les renseignements qu'elle pouvait apporter et ensuite ils s'occuperaient de chasser les Sith responsables de cette attaque., mais s'ils agissaient de manière séparée ils seraient bien moins efficaces et peut-être d'autre système pourrait de nouveau subir les assauts des Sith.

    Quant aux accusations contre l'Ordre Jedi, Eleanor savait bien que cela figurait dans le rapport, mais jusque là toutes les preuves étaient contre les Sith et non pas les Jedi, mais après certaines personnes ne faisaient plus trop la différence entre Sith et Jedi.


    « Certes l'enquête nous a mis hors de cause, mais Maître Glittertind et moi-même restons prêtes à témoigner et à aider sur le terrain si besoin, je ne tiens pas à ce que l'enquête est un semblant de facilité pour l'Ordre Jedi. »

    Anaru et Eleanor avaient enquêtées sur Kashyyyk et avait réussi à prouver que l'Ordre Jedi n'était pas coupable, mais leur concentration à vouloir éviter que les Jedi soient accusés pouvait sembler suspect et cela Eleanor ne le souhaitait pas, elle préférait de loin être au-devant de la scène et répondre aux questions pour dissiper doutes et interrogations tout en amenant les preuves et sa version des faits. La Chancelière demanda d'ailleurs qu'elle lui relate les faits selon son point de vue.

    « Ma version ne sera pas très différentes de celle qui a dû vous être rapporté, Maître Glittertind et moi-même étions allés sur Kashyyyk pour y déposer le garde du corps de la sénatrice Wardooe, ce dernier nous ayant accompagné pour une mission au cours de laquelle il fut blessé. Seulement sur la planète Maître Glittertind a sentie une perturbation de la Force et s'en est allé rechercher la cause qui était une jeune apprentie Jedi devenu apprentie Sith.
    De mon côté j'avais senti une aura de plus puissante encore et je suis allé au-devant de celle-ci, je suis tombé sur ce qui y est sans nul doute un Seigneur Sith, il possédait une parfaite maitrise de la Force et du Sabre-laser, il est parvenu à s'échapper avec la jeune fille qu'il avait corrompu, et ce, malgré une tentative de la part de mon droïde de détruire son vaisseau. »


    La Jedi marqua une pause avant de reprendre d'une voix calme.

    « Malgré qu'il soit partie j'ai senti les traces que le Sith avait laissées dans la Force et cela m'a amené au camp ravagée, grâce à Maître Glittertind les secours sont arrivés rapidement sur les lieux et l'enquête à démarré très vite. Plusieurs tests nous ont permis d'affirmer que les Jedi présent sur Kashyyyk avait été assassinés et l'identité du Maître Jedi usurpée par l'imposteur Sith qui avait laissé plusieurs traces d'ADN dans la bure du Maître Jedi.
    Également les sensations que Maître Glittertind et moi-même percevions étaient très significatives du côté Obscur et cela nous conforta dans l'idée que le Sith était à l'origine de l'attaque, ce dernier a tenté de faire inculper les Trandoshans, mais aucun d'eux n'étaient présent sur la planète au moment des faits.
    La piste ne s'arrête pas là, car Maître Glittertind a réussie à poser un mouchard sur le vaisseau de l'assassin et nous avons suivi son sillage jusqu'à Korriban, or une planète comme celle-ci personne ne peut s'y rendre à la légère, il peut y avoir que quelques Sith comme plusieurs centaines. »


    Cette planète était tristement célèbre pour être le repère ancestrales des Sith et celle_ci abritait les tombeaux de puissants Seigneurs Noirs comme Naga Sadow ou encore Marka Ragnos, la surface de Korriban étant déjà très hostile personne n'y allait et nombreux était ceux qui craignaient Korriban et cette planète était très difficile à espionner, car elle pouvait être étroitement surveillé par des forces Sith qui pouvait détruire tout vaisseaux inconnus se présentant à leur frontière.

    « Pour répondre à votre question quant aux raisons de cette action je pencherais vers un message adressé autant aux Jedi qu'à la République : attaquer les Jedi pour que l'Église tentent de nous discréditer et en même temps montrer à la République que les Sith et probablement l'Empire a de nouveau une force de frappe suffisamment conséquente pour sortir de l'ombre. »

    Les Sith montrait un visage assez méconnu pour le moment, ils étaient en train de se montrer petit à petit aux Jedi, certain réussissait mieux que d'autre et plusieurs Jedi en faisait les frais ces derniers temps, Maître Glittertind avait perdu son Maître assassiné par un Sith qui avait laissé en vie Anaru et celui qui avait attaqué Kashyyyk avait lui-aussi laissé des survivants pour qu'ils témoignent de la puissance Sith.

    Ce genre d'actions étaient peu communes des Sith, la plupart du temps ils tuaient sans se soucier de savoir si on pouvait connaître leur puissance et ils agissaient dans l'ombre, là ils étaient plus à vouloir se présenter au grand jour et attaqué les Jedi et la République de face, comme s'ils cherchaient à prouver quelque-chose ou du moins à lancer un message.


    « Les Sith agissent et bougent et malheureusement plusieurs sénateurs croient encore que l'Empire n'est plus qu'un mauvais souvenir, le Conseil pense que l'Empire joue là-dessus pour préparer son retour et frapper la République et malgré le courage de nos soldats je pense que si l'Empire nous attaquais rapidement nous subirions de très lourdes pertes avant de pouvoir lancer une riposte correcte. »

    Eleanor avait touché à un enseignement peu commun : la stratégie, elle avait étudié les œuvres et certains holocrons du Seigneur Noir des Sith Dark Revan, celui-ci était un génie dans l'art de la stratégie et avait presque tenu la Galaxie dans la paume de sa main grâce à ses capacités et Eleanor avait appris à utiliser ses compétences pour la cause des Jedi et de la République en cas de Guerre.

    « C'est d'ailleurs aussi pour vous parler de la défense et de l'organisation de la République que je suis venu vous voir. »

    Le sujet de Kashyyyk permettait à Eleanor de faire un lien avec la défense de la République, un point qu'elle jugeait très important et sur lequel de nombreux Jedi étaient penchés actuellement, Eleanor avait eu une conversation avec Maître Greystone à ce sujet et la Jedi souhaitait s'entretenir de ce genre de sujet avec la Chancelière...
Revenir en haut Aller en bas
Elora Yunstar
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 56

Feuille de personnage
Âge: 12
Armes: sabre laser simple à lame verte
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Mer 15 Fév - 22:46

Je m'installai au côté de ma mère et écoutai avec attention la discussion entre la Grande Maitre Jedi et la Chancelière. De ce que je compris, les sith avaient attaqués la population wookie de Kashyyk et avaient fais un véritable massacre parmi ces derniers. Je remarquai que la chancelière m'observait avec une grande attention pendant que maman expliquait la situation actuelle. Mais mon intérêt se porta assez rapidement sur le petite animal qui était blottit entre les bras de la chancelière. Je le trouvait plutôt mignon comme animal. J'en avais déjà vu dans les livres de la bibliothèque Malgré mon intérêt pour le petit animal, j'écoutais ceux que ma mère expliquait.

Je ne connaissais pas l'histoire de Kashyyk et maintenant je me rendais compte que les sith étaient bel et bien de retour. Je mettais aisément un lien entre ce que j'avais ressentis il y a quelques temps et ce que maman expliquait à la chancelière. La Grande Maitre jedi parla de Korriban. Je ne connaissais pas vraiment cette planète. Je savais juste qu'il y a très, très longtemps elle avait abrité une académie sith. Ce n'était pas simple de bien suivre la conversation pour moi car je ne connaissais pas vraiment les évènements qui avaient touché la République dernièrement. Je n'avais eu que des résonances à travers la Force sans vraiment savoir ce que c'était. Puis maman commença à parler de stratégie. Moi je n’apprenais pas encore la stratégie. J'étais trop petite encore pour cela, aussi douée que je sois pour maitriser la Force.

J'avais vraiment envie de carrosser la petite bestiole que la chancelière avait dans les bras et puis je commençai à m'ennuyer un peu. D'un coup une idée me vint. Je m'adressai mentalement à mon amie mystique en lui demandant de m'aider à caresser le voorpak. Je n'avais pas vraiment besoin de me concentrer pour utiliser les pouvoirs de la Force. J'en utilisai même certain presque inconsciemment et c'est ce qui se produisit. D'un coup, le petit voorpak s'éleva dans les airs pour atterrir entre mes bras. Je rougis en m'excusant :


"Désolée...j'ai pas fais exprès."


Je caressai malgré tout le petit animal pour le calmer un peu. Je repensai à ce que maman avait dis. Comment pourrait-on retrouver les responsables du massacre si on ne peut pas se rendre sur Korriban ? Finalement je posais la question :

"Mais comment on peut les retrouver ceux qui ont fais ce génocide sur Kashyyk si on ne peut pas aller sur Korriban ? Et vous pensez que l'Empire va s'allier avec les sith ?"

Puis je réfléchissais quelques secondes avant de redemander :

"Madame la Chancelière pourquoi vous pensiez qu'on faisaient partis des auteurs de ce massacre ? Les jedi ont toujours défendu la République. Jamais on aurait pu commettre de tels actes. Tuer gratuitement est digne des agents du Côté Obscur de la Force."

Je regardai respectivement Maitre Yunstar et la Chancelière en espérant que mon intervention n'était pas mal venue. Je continuai à caresser doucement le voorpak qui ronronnait maintenant dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Jeu 8 Mar - 14:14

Ses coudes reposant sur le bureau marbré, La Chancelière écouta avec application le Maître Yunstar relater ses opinions et avis sur le problème Sith qui perçait peu à peu la toile du secret s' émancipant ainsi de ce voile de mystère et d' oublis qu' ils avaient depuis si longtemps tissé en cherchant à se faire oublier dans l' ombre d' une résurrection prochaine.

D' ailleurs, le fait que la Jedi évoquait qu' a son idée que ces représentants de l' Ombre avaient cherché à discréditer son ordre confirmait sournoisement l'un de ses intimes soupçons, vicieux coup du sort qui n' arrangeait guère la ysanna. Si les Sith persistaient à ouvrir des voies d' entrées à l' Église, les Jedi perdraient en prestance. Si leur autorité était bafouée ou bien même contestée, et que Leelou persistait néanmoins à les soutenir, c'est sa propre influence au sein du Sénat Galactique qui risquait de s' en émouvoir. Enfin, que les sénateurs en leur défaveurs rouspètent et se plaignent, au moins donneront ils l' impression qu' ils agissent ! Notre ysanna ferait ce qui se démontrait nécessaire pour la République ...

Soudainement, alors que Leelou sursautait légèrement, le voopark s' éclipsa, survolant doucement le bureau pour atterrir dans les bras de la jeune Elora qui jusqu' ici s' était contentée d' écouter sagement en silence ... Observant le rouge au joue de la Padawan, la politicienne ne pu s' empêcher de sourire remise de sa légère surprise, ce geste inattendu eu pour conséquence d' éveiller pendant un bref instant un léger sentiment de nostalgie, à cette lointaine enfance lors de laquelle son jeune frère s' amusait à faire des passes alors qu'il était trop jeune pour maîtriser son pouvoir ... Détournant son regard de la fenêtre vers laquelle ses noisettes s' était distraitement posées de laquelle l' incidence lumineuse était filtrée par les pellicules de la vitre, elle entama de son avenante voix posée ...


- Elora … Je te présente Midzie, prend en soin, c'est une de mes amie fidèle que tu détiens là.


Leelou se rabattant sur le dossier de son siège, persista de prêter l' oreille à Eleanor, lorsque celle-ci eu fini, la ysanna se redressa puis entama sa réponse commençant toutefois par éclaircir les mœurs de la jeune padawan Yunstar ...


- Si il y a eu des rumeurs contre des représentants de l' Ordre sur les événements de Kashyyyk, c'est que le véritable fomenteur cherchait autant à discréditer les Jedi qu' à assassiner des wookies dont le Général Grakkata qui lui aussi fut évincé par ce même individu. Cette personne a essayé de laisser croire à la population de Kashyyyk qu' il s' agissait de l' œuvre du Maître Tyralm, cela est pour cette raison que certains, tel que l' Église ont engendré des non-dits sur votre éventuelle implication. Qui est néanmoins fermement démenti.


Leelou avisant tranquillement la padawan, reprit une inspiration tout en regardant le jeune fille au visage d' ange caresser le voorpak qui avec ferveur ronronnait dans les bras de cette dernière. La considérant un instant en un méthodique silence, la ysanna continua d' éclaircir les zones d' ombres que les interrogations d' Elora dévoilaient ...


Pour ce qui est de le retrouver, le mouchard que le Maître Glittertind a apposé sur le vaisseau du Sith nous a parmi de retrouver en partie sa trace, mais l' interpelé a enlevé notre sonde de la carlingue de son vaisseau pour la placer sur un cargo contrebandier qui circulait au alentour de Korriban, ce qui retarde nos recherches. Néanmoins et bien que la zone soit vaste et dangereuse des espions se chargent de pister sa position à partir de nos informations. Aussi, je sais que la Sénatrice Wardooe a lancé une prime contre l' apprenti qui le suivait, je suis navrée de vous l' apprendre Maître Yunstar. Je sais qu' elle tient beaucoup à punir son Maître ainsi votre ancienne élève Jedi risque d' en payer les frais.


Puis elle termina sa phrase en imposant ses prunelles imperturbable sur la Grand Maître Jedi. Elle même contestait ce geste de la Sénatrice bien que pour avoir vécut un massacre lors de l' attaque sur Ossus, la ysanna comprenait cette colère sourde et ce sentiment d' exhortation profond qui tiraillait la politicienne, pourtant cette envie de justice personnelle ne pouvait être acceptée. De ce fait, Leelou lui avait assuré que les auteurs de ce pitoyable génocide seraient débusqués puis jugés pour l' atrocité de leurs outrages au peuple wookie. Enfin, à la dernière question de la padawan, la Chancelière se contenta de cette unique tirade ....


- Oui, en effet je le pense.


Sa phrase étant à son terme, la Chancelière eu un sourire grave. Cette implication de l' Ordre Noir dans l' avènement providentiel de l' Empire était un point obscur qui laissait présager de nombreux conflits ardents dans cet avenir prochain qui se promettait peu enclin à la volupté de la libre satiété. Afin de rétablir un équilibre des forces il lui était impératif de garder les Jedi aux côtés de la République, et de tenir en laisse l' Église le temps qu' il le faudrait.

Retournant son attention sur les dires du Maître Yunstar, Leelou la laissa répondre patiemment à ses précédentes questions jusqu' a ce qu' elle entame ce dernier propos ...

- C'est d'ailleurs aussi pour vous parler de la défense et de l'organisation de la République que je suis venu vous voir.


La Chancelière plissa ses prunelles sur la Grand Maître, et l' acquiesça d' un sourire entendu. Il y a peu la Générale Malorne était venue la voir dans une optique similaire. Son rapport sur l' état des forces était alarmant. Leelou avait du rapporter à plusieurs reprises ce sujet au Sénat Galactique afin d' en accroitre la teneur. Comme tout long plaidoyer, ce fut ardu et fort fastidieux, néanmoins la politicienne était elle parvenue à se faire entendre. De nombreux systèmes avaient fini par accepter sa cause, la rejoignant dans son effort et celui de ses alliés politiques, ainsi la République commençait à placer ses pièces sur l' échiquier galactique de leur espace imparti. Cependant, le Sénat restait lent de part la lourdeur de son administration; or ce facteur inébranlable et incorruptible était la clé sacrée de leur réussite de ce fait Leelou avait certaines idées en place afin de doubler l' effet temporel ...


- Je dois vous avouez que l' état de nos ressources me sont franchement effarante ... J' ai du mal à croire que mon prédécesseur soit parvenu à maintenir la République dans une posture notable au visu l' avancement dans laquelle je la récupère ... Enfin, laissons ce dernier de côté. Ruminer ne nous fera pas avancer sur le problème véritable si nous ne commençons pas à en résoudre réellement les grands bruits ...

- J' ai ainsi pu entamé après une brève discussion avec la Générale Malorne, une restructuration de nos défenses selon ses avances. Des unités ont commencés leur formation sur une centaine de système, Surtout lorsque je constate qu'il ait aussi aisé pour vos ... Antagonistes ... De réduire en une nuit un régiment wookie qui ne sont pourtant pas à sous estimer pour leur puissance ...

- Étant donné que le Sénat s' enlise dans ses procédures, j'ai pris comme initiative, le projet de me rendre sur Serenno. Néanmoins cela sera une rencontre officieuse avec ses hauts dirigeants afin de les convaincre de fournir des fonds supplémentaires à la République en cas de crises majeurs ...







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Sam 17 Mar - 7:44

    Eleanor continuait de discuter avec la Chancelière et c'est alors qu'elle sentit la Force sourdre du côté d'Elora, elle tourna simplement le regard alors que sa jeune Padawan avait attiré le petit animal de la Chancelière jusqu'à elle... Un Maître aurait surement fait une petite remarque sur l'attitude de la jeune fille, mais Eleanor laissa son côté maternel reprendre le dessus sur le Maître et elle afficha un sourire à sa fille tout en prenant la parole suite à la réponse de la Chancelière.

    « Dans toute stratégie digne de ce nom, savoir exploité les faiblesses de son adversaire est un puissant atout et c'est ce que le Sith responsable du massacre a souhaité tout en assouvissant sa soif de sang. Notre faiblesse est justement l'Église qui peut à tout moment tenter de faire appliquer ces idées anti-Jedi. »

    Elle marqua une courte pause avant de s'adresser à la Chancelière sur un point des plus sensibles.

    « Je sais qu'en ces temps de troubles chaque épée est précieuse à la République, mais je tiens à vous prévenir Chancelière qu'une enquête sera mené sur l'Église par un groupe de Jedi. De nombreux sénateurs sont régulièrement menacés et les coupables doivent être traduits en justice, et ce, même si l'Église est concerné... si une Guerre éclate ce qui ne me surprendrait pas, avoir deux adversaires au sein d'un même camp allié est encore plus destructeur que l'ennemi en face de soi. »

    L'Église était certes une organisation doté d'un fort potentiel militaire et technologique, mais le Conseil ne pouvait laisser impunis les crimes qu'ils commettaient et selon les rapports qu'avait envoyé un fidèle allié d'Eleanor : le chef du cartel Hutt depuis Nal-Hutta, l'Eglise avait à de nombreuses reprises soudoyé des sénateurs et également menacé des personnes pour obtenir leur soutien. Certes le Chef du cartel Hutt était peu apprécié de part sa nature de gastéropode et sa malignité naturelle, mais il demeurait un allié de taille pour la Jedi et depuis maintenant quinze ans qu'elle le connaissait il avait toujours été d'une fiabilité sans faille.

    Pour ce qui était de Ki'a, la Jedi savait bien qu'elle risquait d'en subir les conséquences, mais sur ce plan Eleanor ne pouvait pas intervenir directement, Ki'a demeurait désormais une apprentie Sith et malgré le fait qu'elle avait été une Jedi, sa traitrise faisait donc d'elle une victime potentielle.


    « La Sénatrice Wardooe ne peut être blâmer pour souhaiter rendre justice sur ce massacre gratuit et bien que cela ne réjouisse aucun Jedi de voir une ancienne élève périr nous savons tous que son geste comporte un grand nombre de risque...
    Néanmoins si vous pouviez demander à ce que cette jeune apprentie soit capturée plutôt qu'éliminée serait bien, car dans cette histoire elle a été abusée elle a cru que les Jedi la bridait et le Sith a profité de cette faiblesse pour la corrompre, ce genre de choses peut nous arriver à tous, c'est pourquoi si elle pouvait être amené devant le Conseil en même temps que devant la justice Républicaine serait la meilleure solution, nous pourrions peut-être faire faner la graine Obscur qui s'est emparé de son esprit et la ramené du bon côté de la Force. »


    En plus de cela même si Ki'a était resté fidèle aux Jedi elle se serait fait tuer ou torturée par le Sith jusqu'à ce qu'elle cède, les méthodes Sith étaient assez connues et étrangement toujours aussi efficaces malgré tout ce temps. Cela confortait Eleanor dans l'idée que Ki'a n'était pas totalement coupable et qu'une seconde chance pouvait lui être offerte pour qu'elle se rachète aux yeux de tous.

    Pour ce qui était de la défense Républicaine, Eleanor fut satisfaite d'entendre que de nombreux systèmes étaient sortis de leur "léthargie" pour enfin prendre de bonnes décisions quant à l'avenir de la République face à la menace Impériale toujours plus grande qui se profilait à l'horizon.


    « Vos initiatives sont excellentes, mais si la République continu de s'enliser dans les procédures, il est fort probable que les Impériaux puissent voir en cela une manière de nous affaiblir un peu plus; car ils pourraient placer des gouvernements fantoches sur certaine planète et les renforcer pour la République... une fois la Guerre déclarée ces gouvernements se retourneraient contre nous et des planètes voir peut-être même des systèmes entiers pourraient se retrouver sous le joug des Impériaux, nos alliés devenant nos ennemis. »

    Cette stratégie avait déjà été employée par le passé quand l'Empereur Sith avait attaqué la République en l'An -3691, cet assaut avait été très bien préparé et la République avait été balayé très facilement, c'est pour cela qu'il était vitale de faire attention aux gouvernements et surtout à leurs opposants qui pourraient peut-être attirer le malheur sur leur planète dans un futur plus ou moins proche. Malgré tout il fallait reconnaître que réveiller des gouvernements endormis était une lourde tâche politique et le Sénat s'engluait trop souvent dans des discours politiques sans fin.

    « Le Conseil enverra de nombreux Jedi pour soutenir l'effort défensif Républicain... toutefois votre voyage sur Serenno ne sera surement pas sans danger, souhaitez-vous qu'un Jedi soit mis à votre disposition? »

    La Jedi marqua une courte pause puis elle reprit.

    « D'ailleurs Chancelière pensez-vous que la République serait en état de supporter une Guerre dans tous les sens du terme? »

    Même si la République n'était pas très puissante sur certain système elle demeurait la force dominante sur la Galaxie, mais est-ce-que derrière cette façade de puissance ne se cachait pas de grande faiblesse qu'il serait bon de remédier, et ce, avant que la Guerre n'éclate. Eleanor tenait à savoir où en était la République sur de nombreux points, car les Jedi étaient les garants de la paix et non des politiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Elora Yunstar
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 56

Feuille de personnage
Âge: 12
Armes: sabre laser simple à lame verte
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Lun 16 Avr - 4:41

J'écoutais avec une très grande attention les explications que me donnait la Chancelière, tout en caressant doucement Midzie. Je compris que les rumeurs et les non-dit pouvaient faire beaucoup de mal. Et si l'ordre Jedi n'avait pas réagi très vite, allez savoir ce qu'il serait arrivé pour nous. Maman allait ouvrir une enquête sur l’Église. Je me demandais qui elle allait envoyé pour faire cela. Puis je découvrit qu'une ancienne padawan devenu sith allait être recherché par une sénatrice du nom de Wardooe. Je comprenais pourquoi cette sénatrice voulais faire cela et maman aussi. Mais elle demandait qu'elle soit prise vivante et mené devant le Conseil jedi.

Après tout je me demandai si ce n'était pas se mêler des affaires de l'Ordre que la République la recherche. C'est vrai elle avait fais quelque chose de mal, même de très mal, mais si maman avait raison, elle avait été abusé. Puis le sujet partis sur les défenses de la République. Là ça devenait bien compliqué pour moi. Je me perdit donc à regarder Midzie alors que je continuai à le caresser. J'aimerais bien avoir un animal à moi aussi. Comme ça je pourrais jouer avec lui quand je n'étudiais pas. Il n'y avait pas trop d'enfant de mon âge au Temple Jedi et je le regrettais bien parfois. Il faudrait que je demande à maman ou même à papa.

*Papa...*

Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu. D'habitude il essayait toujours de passer sur Naboo pour me voir, mais là ça faisait quelques mois que je ne l'avais pas vu. Je me damandais ce qu'il pouvait bien faire en ce moment. D'un coup, je ressentis quelque chose d'étrange. C'était juste au moment où je pensais à lui justement. Je le vis dans une vision, mais quelque chose avait changé. Il avait changé. Mon papa n'était plus le même. Mon papa était en danger. J'avais l'impression que ce n'était pas sa vie qui était menacée. Mais...non c'était pas possible...pourquoi il aurait fais ça ? Mon papa n'aurait pas fais ça. Et pourtant je le ressentais. Il avait complétement changé. Le papa que je connaissait n'était plus. Son lien avec la Force avait changé. Il était devenu plus sombre, plus noir et rouge. Mon visage blêmit et je poussais un cri :

"NON ! PAPA NON !"


Puis reprenant mes esprits, je m'adressai à ma mère complétement paniquée :

"Maman, faut aider papa ! Il a des problèmes. Faut le sauver. Son lien avec la Force a changé. Il a changé. Il fait des choses pas bien. Maman faut l'aider ! Je....Maman je veux pas qu'il devienne un méchant. Il faut aller le sauver. "

Je ne pus empêcher des larmes rouler sur mes joues. Je ne voulais pas perdre mon papa et j'avais l'impression que c'était le cas. J'avais arrêté de caresser Midzie, qui était repartit sur les genoux de sa maitresse lorsque j'avais crié. Je ne lâchais pas du regard ma mère. Je ne savais pas comment réagirait la chancelière, mais pour l'instant seul mon papa occupait mes pensées.

[HJ : désolée pour le retard.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Mar 17 Avr - 3:46

Leelou avait croisé ses doigts ses coudes légèrement écarté de part et d' autres du support de son office, écoutant méticuleusement ce que la Jedi avait à lui annoncer. Et le fait que le Maître Yunstar en vienne au sujet de l' Église de la Perception Infinie ne l' étonna guère. La fine politicienne comprenait amplement que cette aide de guerre, ce surplus d' homme que l' Église lui avait proposé contrariait l' Ordre Jedi, l'Église étant fondamentalement contre les utilisateurs de la Force et cela pour de nombreuses raisons, certaines ne manquaient guère d' intérêt, mais comment la République pouvait elle se passer de l' aide d' un allié intemporel et dont la faculté à retenir l' Ordre Noir n' était pas à douter …

Cependant, il était amèrement à regretter que ces deux groupes ne sachent faire une trêve dans leur querelle afin de se lier temporairement dans une cause commune. Mais il était vrai que pour le cas de l' Église de la Perception Infinie des propos à la teneur houleuse se répandaient depuis trop longtemps.


- Néanmoins ne vous leurrez pas. Avant même mon élection j'ai promis de faire en sorte que l' Église rende des comptes à la République. Et cela sera fait. Je ne tolère pas que l' on ampute la légitimité de mes sénateurs et j' estime qu' il serait temps de mettre un terme à ces non dit sur l' Église. Pour ce qui de ses hommes qui viennent grossir nos rangs, je ne peux refuser leur volontariat tant que rien ne sera prouvé contre eux … Alors soit, entamez votre enquête. J' avais préalablement envoyé des inspecteurs dans ce but, mais si vous estimez y parvenir plus rapidement, je ne vous retiens pas. Vous avez mon accord et mon soutient.


Alors qu' elle revenait sur les envies de justice de la Sénatrice Wardooe envers l' ancienne élève Jedi qui avait été aperçu en compagnie du Seigneur Sith responsable du massacre de Kashyyyk. Leelou avait cependant quelques doute quand à la possibilité de ramener la jeune zabrak sur le droit chemin, la ysanna avait reçut des rapports très concluant sur les activités de cette dernière de la part de ses espions et informateurs, mais peut être la Force offrait une acuité à la Jedi que la ysanna ne possédait pas, ainsi se contenta t' elle d' esquisser un sourire entendu en apposant son regard perçant sur le sien …


- J' en discuterai avec elle dès que l' occasion se présentera, je vous le promet.


Pour ce qui était de la lenteur bureaucratique, la Chancelière avait passé ses derniers mois sur ce point, à faire des pieds et des mains afin que la scène politique se réveille enfin. Leelou Ely' Ja avait tenu a ce que les systèmes dirigeants fluidifient leur affaires, ceci pour d' une part conserver leur allégeance et leur soutient mais aussi pour perpétuer la stabilité de la position de chacune des planètes concernées. Malgré le temps et la labeur que cela lui avait demandé, la ysanna avait savamment réveillé la scène politique, il était difficile d' ignorer les interpellations fermes de la Chancelière lorsqu' elle se mettait à tonner ses fermes intentions ...

Quittant son bureau, elle se leva doucement afin de se poser en face de la baie vitrée au travers de laquelle l' énergie fourmillante de Coruscant s' étendait entre la diverses statures de ces innombrables building qui structuraient la planète entière. Puis terminant son silence et sans pour autant quitter le paysage urban de son regard Leelou continua de sa voie infiniment sure et posée ...


- Cela ne sera pas un problème. Enfin pas pour nos alliés majoritaires en tout cas. Je ne pourrais prétendre qu' il n' y aura pas de désertion d' un ou de plusieurs systèmes ... Mais cela ne seront que des cas isolés. Évidement, c'est une de mes priorités d' empêcher ce genre de revirement, concevez le bien. Toutefois, ce n' est plus qu' une question de temps avant que tout cela ne s' accélère … C' est le déblocage et la remise en question des sénateurs et autres politiciens qui on du prendre plus de temps ... Mais maintenant je pense avoir été entendue. La latence ne dura plus. Les gouvernements tiendront leur place.

- Le Conseil enverra de nombreux Jedi pour soutenir l'effort défensif Républicain... toutefois votre voyage sur Serenno ne sera surement pas sans danger, souhaitez-vous qu'un Jedi soit mis à votre disposition ?

- J' apprécie votre sollicitude Maître Yunstar et l' aide de vos Jedi sera d' autant plus la bienvenue que l' Empire devrait posséder ses propres utilisateurs de la Force ... Sinon pour Serenno C'est une rencontre pour le moins non officielle que j'ai décidé d' organiser avec les régents des hautes familles de Serenno, elle ne devrait pas s' ébruiter plus que nécessaire. Mais si vous y tenez, alors pourquoi pas.


Avoir à son côté un Jedi comme escorte n' était pas désagréable, bien que la ysanna avait encore du mal à s'y faire. Cependant, Leelou, voyant ici une occasion de laisser Mélorée à la charge de ses affaires le temps que son voyage se termine ne pu refuser un surcroit de présence.


- D'ailleurs Chancelière, pensez-vous que la République serait en état de supporter une Guerre dans tous les sens du terme?


Il y a eu a un nouveau un léger silence, Leelou légèrement méditative, se remémora gravement les différents rapports qu' elle avait tenu lors du dernier conseil dirigeant. Certes les forces républicaines s' étaient fragilisées pendant la période de paix qu' elle avait vêcut, mais les dernières initiatives prises avaient rehaussé la force et le potentiel de son armée.

De plus, le soutient permanent des systèmes de Mon Calamaris avait fructifié l' acheminement de nombreux vaisseaux vers les différents coin de la galaxie et les bases d' importance de la République. Ils n' avaient guère été difficile à convaincre, d' ailleurs. Aussi, l' une des actions dont elle avait particulièrement de fierté et que d' un commun d' accord le Conseil dirigeant n' avait pu refusé, était bien la remise en place des escadrons Spectre … Du coin de son esprit, la ysanna songea qu'il faudrait accroitre le nombre de ce type d' escadron, mais revenant à sa conversation, la Chancelière croisa les bras avant que ne s' élèvent ses paroles sombres que juxtaposait ce ton altier mais grave que portait sa voix ...


- Oui. Et, bien que cette optique ne me plait guère, je crains que nous ne pourrions y échapper. Pourquoi, en doutez vous Maître Yunstar ?


Elle laissa un nouveau silence se poser dans l' ambiance sereine de la pièce. Seuls de temps à autres un véhicule passant trop près des immenses vitres venait troubler la quiétude dès lors installée … Brève quiétude qui fut néanmoins et soudainement troublée par l' interruption de la jeune Elora qui fut subitement prise d' un excès de panique. Se retournant vers la mère et l' enfant en sursautant, Leelou eu à peine de temps de saisir le voorpaak qui fuyant les cris de la padawan se rua tout aussi rapidement vers sa maitresse pour d' abords gratter ses pieds lui demandant clairement sa protection contre la torpeur inopinée de l' enfant. Mais devançant son geste, la petite créature bondit avec agilité en l' air de la grâce de ses fines pattes afin de venir se loger dans le cou de la ysanna, pointant ses yeux ronds et alerte sur l' enfant qui pleurait toujours à chaude larme …

Leelou Ely' Ja tout en posant une main rassurante sur Midzie, posa ses noisettes inquiètes et interrogatives sur Elora, ne préférant toutefois pas s' en mêler songeant que cela concernait uniquement l' enfant et sa mère … Et la Force …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Ven 27 Avr - 9:50

    Tout le problème était quelque-fois de voir les choses sans pouvoirs faire quelque-chose sans les preuves, ces dernières pouvaient détruire l'existence de certaines personnes, car elles ne pouvaient rien faire contre des gens qui usaient et abusait de leur pouvoir pour ce faire entendre et respecter, tous ça était réalisé par la crainte et l'Église en faisait usage depuis trop longtemps pour que le Conseil reste inactif, car même l'Église et la République était des alliés, il n'en demeurait pas moins que les Jedi devait protéger la République et ses valeurs parfois contre elle-même et cela devait être fait en enquêtant sur l'Église. Au moins la Chancelière était d'accord pour cette enquête, Eleanor aurait trouvé ennuyeux le fait de devoir entrer dans un débat pour prouver la justesse de l'action qui était envisagée par le Conseil Jedi, toutefois selon de nombreux dires des politiciens, la Chancelière Valtym n'était pas femme à trouver des excuses pour être tranquille et ne pas avoir à s'occuper des nombreux problèmes de la République.

    Le sujet du voyage de la Chancelière conforta Eleanor dans son intention de confier à un Jedi la protection de la dirigeante de la République, elle pensait avoir un bon Chevalier Jedi en tête pour cette mission, même si ce dernier ne pourrait faire face seul à plusieurs Sith s'ils décidaient de kidnapper la Chancelière, toutefois sa présence serait dissuasive et permettrai que le voyage se déroule en toute sérénité.


    « La présence d'un Jedi ne pourra être que bénéfique, il vaut mieux prévenir que guérir. »

    La Chancelière disait que la République était prête à encaisser une Guerre si jamais celle-ci venait à ce déclarer, en effet cela n'était pas souhaitable, mais dans l'esprit de la Jedi il était évident qu'une Guerre se profilait à l'horizon et peut-être qu'elle était plus proche qu'on ne le pensait. La Chancelière voulut immédiatement savoir si Eleanor doutait du fait que la République pouvait tenir en cas de Guerre et cette question ne perturba aucunement Eleanor qui avait depuis trop longtemps étudier la Guerre pour ne pouvoir y répondre.

    « Je n'en doute pas, mais sachez que l'Empire tout comme les Sith ne sont pas du genre à frapper à la légère, quand ils lanceront l'assaut ils frapperont extrêmement fort et c'est pour cela que je vous pose cette question. »

    Eleanor savait bien que ses paroles pouvaient être interprétées d'une façon autre que celle qu'Eleanor avait voulu faire passer, toutefois la Jedi connaissait très bien les Sith et si jamais ils s'étaient alliés aux Impériaux, l'un d'eux pourrait peut-être faire ressortir des oubliettes une très ancienne tactique de bataille qu'avait utilisée Naga Sadow lors de la Grande Guerre de l'Hyperespace. Seulement est-ce qu'il existait encore un Seigneur Sith suffisamment puissant pour rivaliser avec Naga Sadow? Eleanor en doutait grandement et cela était une meilleure perceptive de victoire en cas de menace, cela n'empêchait pas que la République devait être prête face à la menace et cela passait par la façon de diriger de la Chancelière, mais si celle-ci disait que la République était prête alors Eleanor lui faisait confiance... toutefois en cas de conflits il était évident que les Jedi rejoindraient les champs de batailles pour prêter mains fortes aux Républicains.

    Une légère perturbation de la Force se fit sentir dans l'esprit d'Eleanor et sa fille réagit au quart de tour à cela interprétant directement cela comme un danger menaçant son père. Malgré la détresse soudain de sa fille Eleanor resta impassible, elle posa sa main sur celle de fille tout en communiquant avec elle par la pensée.


      # Détends-toi, il n'y a pas d'émotion, il y a la paix. #


    Eleanor tourna son regard vers la Chancelière.

    « Excusez-moi une minute. »

    La Jedi récupéra un petit appareil et elle pianota sur quelques touches pour prévenir HK-47 d'une tâche à accomplir, si Delta était en danger alors il le saurait rapidement via les appareils qu'il possédait, HK-47 pourrait alors le localiser et savoir peut-être ce qu'il se passait en communiquant avec lui.

    Une fois ceci fait, la Jedi laissa HK-47 régler le problème, au moins Elora n'allait pas tarder à avoir des nouvelles, car Eleanor avait soulevé tout les points abordés par le Conseil sur la protection de la République.


    « Merci Chancelière, je pense que tout est dit. Le Conseil reste à votre disposition si vous souhaitez abordez certaines choses en notre présence. »

    Eleanor demeurait calme et priait sa fille de le rester encore quelques instants, ensuite elles verraient pour la perturbation de la Force et si HK-47 avait réussi à entrer en contact avec son père, la Jedi savait qu'il était difficile pour sa fille de ne pas avoir une famille proche au quotidien. Eleanor faisait quand même passer son devoir avant. Avant de partir, la Jedi tenait à ce que la Chancelière puisse communiquer avec le Conseil en toute circonstance malgré le fait que les Jedi était sur Naboo et non plus sur Coruscant. Peut-être qu'un retour sur la planète serait envisageable pour plus de facilité, la suite des évènements dirait si cela est utile ou pas...

    Le futur s'annonçait toutefois fort incertain.


Dernière édition par Eleanor Yunstar le Ven 28 Sep - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elora Yunstar
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 56

Feuille de personnage
Âge: 12
Armes: sabre laser simple à lame verte
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym] Ven 8 Juin - 9:04

[HJ : désolée du tout petit post et du délai.]


Je reçu nettement la communication télépathique de ma mère. Je connaissais le code jedi par cœur, même si je ne le comprenais pas toujours. Comment je pouvais faire fit de mes émotions quand mon papa avait des problème. Cette partie du Code jedi me paraissait vraiment très obscure. Je possédai un lien puissant avec la Force pour mon jeune âge et je pouvais percevoir des choses que certains ne percevaient pas. Et je m'inquiétais beaucoup pour mon père. Alors comment allais-je trouver la paix ? Pendant que ma mère envoyait un message à HK-47, j'essayais d'utiliser la méditation jedi afin de me détendre et de retrouver mon calme. Mais cela était assez difficile.

J'avais beau être très douée dans la manipulation de la Force, je n'avais que dix ans. Donc je ne savais pas encore maitriser mes émotions. J'essayais d'écouter ce que la grand maitre jedi disait à la chancelière. J'avais fait fuir Midzie sans vraiment le vouloir et je le regrettais. J'aurais dû me maitriser, mais cela n'avait pas été possible. J'avais fermé les yeux et essayait de réguler ma respiration afin de ne faire qu'un avec la Force. Dans ma méditation, je retrouvais un peu mon calme. Je communiquais avec ma mère par télépathie :


# Je suis désolée maman. J'aurais dû me contrôler. Mais je sens qu'il se passe quelque chose de grave avec papa. #

Une fois que j'eus retrouvé un peu mon calme, je posais mes yeux gris sur la chancelière. J'avais compris qu'elle se préparais à faire une mission officieuse importante et apparemment un jedi l'accompagnerait. Je me demandais qui Maitre Yunstar allait choisir. Mais en même temps, je m'impatientais de savoir ce qu'HK-47 allait pouvoir nous dire sur papa et s'il avait réussit à le contacter. Je restai assisse le plus tranquillement possible en attendant que la discussion se termine. D'habitude j'étais une fillette plutôt patiente, mais je sentais que mon inquiétude pour mon père ne m'avait pas quitté même si je ne le montrais plus et que j'avais retrouvé à peu près mon calme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym]

Revenir en haut Aller en bas

La République & les Jedi [Pv Leelou E. Valtym]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Coruscant [Empire] :: Sénat Galactique-