Partagez| .

Once upon a time on the same side ... [PV Lola]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Mar 27 Mar - 4:19

C’était une journée comme les autres sur Kuat, la planète-mère de l’Empire. Le temps était pour le moins agréable. Une légère brise rafraîchissait l’atmosphère sous la chaleur presque accablante. Pourtant, la majorité de cette chaleur ne venait pas du ciel mais bien de la terre. L’industrie impériale ne s’arrêtait jamais, pas même pendant les beaux jours. Les fourneaux faisaient fondre le métal, les machines tournaient à plein régime et bons nombres d’ouvriers couraient dans tous les sens pour acheminer les matières premières vers les usines respectives. Les préparatifs avançaient et bientôt, la République serait prit de court, privé d’une partie de leur armée sans qu’ils s’en rendent compte. Le cours du temps poursuivait sa course inlassablement vers une victoire impériale à grande échelle. Tous les pions étaient en place. Les soldats impériaux étaient dispersés aux quatre coins de la galaxie à glaner des informations ici et là sur la République, leurs prochains mouvements et leurs prochaines stratégies. Tout l’Empire était en ébullition face aux décisions prises par le Conseil Impérial un peu plus tôt dans la semaine. Ce choix en avait surprit quelques-uns mais la guerre devait continuer. Et elle devait devenir plus brutale encore, afin de marquer les esprits. Tout n’était qu’une question de temps.

Le temps est un phénomène très abstrait et que l’on ne peut comprendre. Insaisissable et incompréhensible, il dispose d’un pouvoir très effrayant. Il fait vieillir tout ce qu’il touche, créer des ruines et détruit des vies, animales, végétales et humaines à travers la galaxie. Car Dieu seul sait que le rayon d’action du temps est immense, quasi inébranlable. Et parfois, le temps choisis des élus, des personnes qui bénéficient de son pouvoir et à qui le temps profite. Et dans ces cas-là, le temps choisis aussi des perdants, des gens qui subiront la victoire des élus. Car le temps avait donné du pouvoir à l’Empire. Lorsque la guerre fut soldée par un échec, l’Empire eût le temps et la tranquillité nécessaire pour reconstruire son armée, ses vaisseaux et régner une nouvelle fois sur la galaxie. Et l’Empereur actuel a su mettre ce temps à profit. Car doucement, et sans attirer l’attention, ses soldats se regroupent, ses usines fonctionnent à plein régime et la République coule des jours heureux dans une pseudo paix qu’ils croient avoir restauré. Les insouciants ! N’importe quelle personne avertie saurait que la menace pouvait venir de n’importe où, n’importe quand. Après tout, les Sith avaient toujours été présent, même avec l’échec de l’Empire. Et pourtant, République et Jedi se croyaient à l’abri des attaques et pensaient pouvoir jouir de jours heureux. Sans se douter que leur roi était presque échec et mat …

Accoudée à un balcon, une silhouette regardait les différentes navettes décoller et revenir sur Kuat, leurs réserves remplies de matières premières nécessaires à la fabrication d’armes, d’armures et de vaisseaux. Tout ce circuit avait été orchestré afin que toutes les navettes soient le plus efficaces possibles sans se déranger les unes des autres. De quoi avoir de l’excellent travail rapidement. Habillé de vêtements les plus simples, un t-shirt et un simple pantalon, la silhouette semblait prendre quelques heures de congés face à tout ce raffut. La villa dans laquelle elle se trouvait été éloignée des principaux chantiers de construction et aucun bruit ne semblait venir déranger la tranquillité du lieu. Le balcon sur lequel elle se trouvait semblait assez large. D’ailleurs, une sorte de terrasse y était aménagée, tables et chaises y étant entreposées pour pouvoir se prélasser au soleil, en continuant un peu la visite, on pouvait constater que cet énorme balcon était séparé du reste de la maison par une immense baie vitrée. Derrière la baie vitrée se trouvait une immense salle, sans doute une salle de réception. Après tout, la crème de la crème de Kuat se réunissait ici lors de soirées plus ou moins mondaines, c'est-à-dire plus ou moins ennuyeux. Mais aujourd’hui, il n’y avait pas de danseurs et de musique, seulement des soldats d’élites devant chaque entrée menant à cette pièce. Portes pour le moment fermées, nous n’aurons pas la suite de la visite. Après quelques temps passés à l’air libre, la silhouette se décida enfin à entrer dans l’immense salle de réception. Son regard se posa sur un des soldats présents avant que sa voix ne fasse écho dans la salle vide :


« Prévenez-moi lors de son arrivée et conduisez-là à mes quartiers. Et ne vous attardez pas sur la visite des lieux ! »

« Ce sera fait Excellence ! »


Se remettant correctement à son poste, Liam traversa la salle et ouvrit une des portes pour sortir. Cette porte donnait sur un immense couloir orné de divers tableaux plus ou moins célèbres ou rares. Les murs étaient recouverts de la meilleure tapisserie que la manufacture pouvait offrir. Le sol, recouvert d’une moquette assez soyeuse, semblait se dérouler indéfiniment sous les pieds de l’Empereur. Au bout du couloir se trouvait de nouveau deux soldats d’élites. Aucun de deux ne broncha lorsque Liam passa à leurs côtés et déboula dans une petite salle donnant accès à trois portes différentes. La première porte, qu’ouvrit Liam, donna sur une chambre. Chambre d’ailleurs très simple, sans aucun rajout nécessaire, juste le strict minimum. Mais en plus démesuré. Son lit était immense et il semblait qu’au moins trois personnes pouvaient y dormir à leur aise. L’armoire cachait en faite un énorme dressing où toutes les affaires personnelles de l’Empereur étaient rangées. Le jeune homme passa à côté de ce qui semblait être une table de chevet et y déposa ses deux sabres lasers avant de se diriger vers la salle de bain. Celle-ci bénéficiait des meilleures technologies possibles en matière d’équipement et de propreté. On pouvait y trouver de tout, de la douche au bain, en passant par un lavabo en marbre ainsi qu’un jacuzzi. Même un sauna semblait être présent au fond de la pièce. Liam commença à se faire couler un bon bain bien chaud et retourna dans sa chambre afin de choisir des vêtements un peu plus « cérémonieux ». Il opta pour une chemise noire et un pantalon en velours. Il retourna dans la salle de bain, se déshabilla, et rentra dans son bain moussant, profitant de ce seul moment de détente qu’il n’avait pas eu depuis longtemps. Si bien que doucement, il finit par tomber dans les bras de Morphée.

Il fut réveillé une heure plus tard par un soldat qui tapait à sa porte. Sortant à moitié de son sommeil, il sortit du bain et s’habilla en hâte. Même pendant ses instants-là, il n pouvait aisément pas rester en paix visiblement. Il s’approcha de la porte et ouvrit, révélant un soldat d’élite :


« Excellence, votre invitée est arrivée ! »

« Mes ordres étaient pourtant clairs, il fallait la conduire à mes quartiers il me semble … »


Le soldat commença un peu à paniquer :

« Mais Excellence, c’est juste qu’elle … »

Cependant, avant qu’il n’ait pu achever sa phrase, il tomba raide mort, visiblement tué par un étranglement de Force. Les deux soldats présents devant le couloir ne loupèrent rien à la scène mais restèrent pourtant immobiles, ne voulant pas subir le même sort. Liam leur adressa un regard avant de prendre la parole :

« Débarrassez-moi de cet incapable et remplacez-le. Une fois que c’est fait, amenez mon invitée dans mes quartiers SANS tergiverser ! »

Il fallait l’avouer, Liam était d’humeur massacrante. Non pas parce qu’on venait de le déranger lors de son instant de détente, loin de là. Après tout, c’était lui qui avait demandé à voir son invitée, il n’allait donc pas la répudier pour un simple coup de fatigue. Les deux soldats ramassèrent le corps et disparurent rapidement sous le regard glacial de Liam. Tous des incapables. Heureusement qu’ils se révélaient plus utiles en combat qu’en beaux discours. Il ouvrit la porte se trouvant en face du couloir, ce qui donna accès à une salle assez bien rangée. Sur les côtés se trouvaient plusieurs bibliothèques contenant sans doute toutes les archives impériales qu’il avait pu réunir. La salle était éclairée par une unique fenêtre, se trouvant juste derrière un immense bureau. L’Empereur s’installa juste derrière celui-ci et attendit son invitée en ruminant sa colère.


Dernière édition par Liam D. Kuran le Jeu 29 Mar - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 27

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Mer 28 Mar - 8:54

    Cela faisait une semaine que Lola était sorti de sa prison et elle se remettait plutôt rapidement de ses blessures, continuant ses entrainements quotidiens sous le regard bienveillant de Van qui était resté vivre quelques temps avec sa protégée, le temps au moins de pouvoir payer le loyer de son appartement sur Coruscant. D'un côté, la présence d'un homme chez elle la perturbait assez, mais d'un autre, il s'agissait de son mentor, son père spirituel, comme elle l'aimait l'appeler, alors sa présence était assez apaisante. Pour le coup, elle lui devait la vie et ainsi, elle ne pouvait pas lui reprocher le fait que, depuis plusieurs jours, il restait chez elle, surtout avec l'excuse de faire attention à elle. Elle avait apprit beaucoup de choses sur le retour de Van dans le milieu et comptait pouvoir l'aider, par son réseau de relation à se refaire de l'argent facilement jusqu'à ce qu'il ai pu rembourser cette vieille larve baveuse de Hutt. L'idée de le tuer lui avait bien traversé l'esprit, mais elle fut vite dissuadée par Van qui lui expliqua que dans un tel cas de figure, elle risquerait de rencontrer plus de problèmes et sa semaine de torture lui paraittrait un souvenir agréable. La tueuse avait haussée les épaules, comme si elle n'avait pas peur de ce défi. Mais pour l'instant, ce n'était pas la préoccupation première de la belle.

    Alors qu'elle pensait prendre encore une semaine de répit avant de reprendre le boulot, Jarvis informa la maitresse des lieux qu'elle venait de recevoir un message de Liam. A ce moment là, la belle se trouvait en plein entrainement dans le parc. Elle se dirigea vers la villa, monta les escaliers et entra dans son bureau, s'asseyant près de l'écran tactile. Le message était bref, une simple invitation à le voir. Lola fronça les sourcils et posa sa tête sur ses mains, observant le message. Il y avait quelque chose d'étrange la dedans, comme si cette invitation sonnait comme un ordre. D'habitude, pour des contrats, Liam était un peu moins bref et souvent plus amical. La tueuse soupira. Sans doute voulait-il avoir des explications sur son étrange message, passé une semaine plus tôt. Elle se leva alors et parti prendre une douche, passa dans son dressing, en peignoir pour s'habiller et fila à l'armurerie. La tueuse donna quelques indications à Van et à Jarvis, expliquant qu'elle partait voir Liam sur Kuat mais qu'elle ne savait pas elle rentrerait. Afin qu'aucun des deux ne s'inquiète, elle promit de leur donner des nouvelles. Cette idée la perturba légèrement. Jamais elle n'avait à se justifier sur sa conduite, laisser des nouvelles d'elle ou donner des indications sur le lieu ou elle rendait. Elle savait pourtant que c'était provisoire, le temps que Van s'inquiète moins et qu'il lui fasse à nouveau confiance. C'est ainsi qu'elle parti, quittant Naboo pour rejoindre la capitale impériale.

    A bord du vaisseau, Lola se reposa, se retrouvant enfin seule avec elle même. Pas qu'elle n'aimait pas la présence de Van chez elle, mais surtout parce qu'au fond d'elle, la tueuse était une solitaire et ainsi elle aimait se retrouver seule, quoi de plus logique après tout ? Seule, elle ne pouvait faire de mal à personne, seule, elle était libre de ses actions. Mais, durant le trajet, ses pensées divaguèrent vers autre chose. Elle se demandait bien pourquoi Liam l'avait convoqué avec autant de froideur. Il avait peut être eu vent que quelques histoires, comme la mort violente de Wesker, après qu'il lui ait donné des renseignements sur lui. Par contre, il ignorait, comme le reste de la galaxie, sa capture et ses longs jours de torture. Lola ne comptait de toute façon pas lui en parler, gardant ce secret pour elle seule, et Van. Elle ne voulait certainement pas que la rumeur de la torture de la tueuse à gages la plus recherché se diffuse partout dans la galaxie. Alors qu'elle somnolait, allongée sur son canapé, laissant son esprit vagabonder, la voix de Jarvis la rappela à l'ordre, alors qu'il lui annonçait leur arrivé sur Kuat. Soupirant de nouveau, Lola ouvrit les yeux et regarda par dessus l'écran de bord pour apercevoir la planète.

    La tueuse se leva, rassembla ses affaires et, une fois posé, sortit du vaisseau, laissant des instructions à Jarvis. Le vaisseau décolla et Lola le regarda s'éloigner. Il faisait une chaleur massacrante ce jour là sur Kuat et la belle portait pourtant des habits longs. Elle était vêtue d'un pantalon noir, moulant ses formes, d'un débardeur dévoilant également ses formes et par dessus, une veste de la même couleur. La tenue était dans l'ensemble très sexy mais la jeune femme l'avait surtout choisi pour que cette dernière cache les derniers hématomes présents sur son corps et témoignant de la violence des coups reçu. Elle portait toujours deux bandages mais plutôt fins pourtant, le premier à l'abdomen afin de laisser sa côte fêlée se cicatriser doucement et le second à son poignet, lui venant jusqu'à la moitié de la main. Si Liam lui posait des questions, elle lui dirait simplement qu'elle avait rencontré quelques soucis lors de sa dernière mission.
    Le soleil présent l'aveugla et la belle enfila une paire de lunette de soleil, lui donnant un air un peu plus sexy, a moins que, avec sa haute queue de cheval, cela ne lui donne l'air d'une flic. Elle se mit alors en route pour le palais impérial. Elle y arriva bien vite, et leva la tête vers cet immense bâtiment, trônant au milieu de la ville, imposant par son architecture. Connaissant parfaitement les lieux, Lola entra à l'intérieur et se dirigea vers le comptoir derrière lequel se trouvait une jeune femme, qui pour l'instant été occupée dans une profonde conversation avec une autre jeune femme, parlant chaussures et bijoux. Elle ne vit pas la tueuse qui commença à s'impatienter. La belle finit par s'éclaircir la gorge dans un petit « hum hum » et posa un de ses blaster sur le comptoir, en signe d'impatience. La jeune secrétaire leva son regard et devint blanche, perdant son sourire, elle se tût. Elle regarda rapidement sur des écrans et releva la tête, gênée.

      « Euh … Bonjour Mademoiselle Aino … Euh … Sa Majesté l'Empereur vous attend dans ses quartiers, cet homme va vous y conduire. »


    Sans un mot pour la secrétaire, Lola regarda l'homme désigné et se dirigea vers lui, rangeant son blaster. Elle le suivit dehors, pensive. Pourquoi diable Liam l'avait-il fait convoquer dans ses quartiers, à savoir, chez lui ? Jamais encore elle n'avait visité sa « maison » qui devait être bien imposante au vu de son rang et la tueuse se demandait bien pourquoi il tenait à l'amener chez lui. Pour s'y rendre, elle et l'homme qui lui servait de guide, prirent une petite navette personnelle et se dirigèrent bien loin de toute cette agitation qu'était le centre de la capitale. Arrivé devant la demeure qui tenait plus du château immense que de la simple maison, l'homme descendit, suivit de la tueuse. Sans un mots, ils se dirigèrent vers les grandes grilles à l'entrée, entrèrent puis se dirigèrent vers la porte principale. Lola, discrète, observait pourtant en détails les lieux, comme si elle repérait le tout. Deux hommes lourdement armés se trouvaient devant l'entrée et stoppèrent la marche de la tueuse et de son accompagnateur. Ils observèrent Lola, armée jusqu'aux dents et commencèrent alors à la pointer avec leurs armes.

      « Vous ne rentrerez pas avec toutes ses armes sur vous. Déposez les immédiatement. »

      « Hors de question. Vous, »
      Dit-elle en se tournant vers l'homme qui l'avait accompagné jusque là. « Vous allez bouger vos fesses et allez voir Liam pour m'annoncer, il vous dira que je peux passer avec mes armes. »

      « Veuillez ne pas montrer trop d'irrespect envers sa Majesté l'Empereur je vous pris et je n'ai aucun ordres à recevoir de vous. »

      « Question respect, je fais un petit peu ce qu'il me chante et sinon, je ne compte pas rester planter ici toute la journée et comme vous êtes le seul à pouvoir passer ces fichus portes … »


    L'homme fronça les sourcils et tenta un regard sombre qui aurait fait rire Lola si elle ne commençait pas sérieusement à en avoir marre de toutes ses procédures. Cependant, le soldat compris qu'elle avait raison et disparu dans la demeure. La tueuse resta donc la, dévisageant les soldats devant elle, derrière ses lunettes. Elle croisa les bras et attendit. Quelques petites minutes après, deux hommes arrivèrent près d'eux, portant le cadavre de l'homme qui accompagnait Lola un peu plus tôt. La jeune femme fut assez surprise et baissa légèrement ses lunettes pour regarder le mort. Il ne portait aucune marques de violence. Aucun doutes, Liam avait du s'emporter et le tuer par la Force. Les hommes qui venaient d'arriver donnèrent une série d'ordres aux deux soldats à l'entrée, disant qu'ils s'occupaient du cadavre mais qu'ils devaient accompagner Lola au plus vite dans le bureau de l'Empereur. La tueuse regarda alors les quatre hommes, légèrement paniqués, un petit sourire froid sur le coin des lèvres. Ainsi, elle pénétra enfin dans la demeure et, comme elle n'avait plus le soleil dans ses yeux, elle posa ses lunettes sur sa tête. Elle parcouru dans le silence, entourée de près par les deux soldats, de nombreux couloirs. Son oeil avisé ne loupa rien, observant les différentes pièces, mémorisant les lieux, tentant de repérer des choses intéressantes. Elle finit par arriver devant deux lourdes portes et les hommes s'arrêtèrent.

      « Votre Excellence, votre invitée est ici. »


    Lola sentit alors derrière la porte, un trouble dans la Force. Elle sentait le côté obscur, la colère. Elle fronça les sourcils, cette situation ne laissait rien présager de bon. Liam semblait énervé, il l'avait d'ailleurs prouvé en tuant sans raisons apparentes, un de ses soldats, ce qui avait semé le doute parmi les autres. La tueuse soupira. Allait-il être d'une humeur aussi massacrante avec elle ? Si c'était le cas, elle aurait du mal à garder son calme elle aussi, supportant très peu qu'on ose se mettre en colère contre elle sans raison. Brusquement, les portes s'ouvrirent d'elles même, poussées par la Force. Les deux soldats furent surpris et baissèrent la tête devant leur boss avant de décamper rapidement. Ainsi, Lola entra dans le bureau, spacieux et confortable, convenant au rang de Liam. Elle sentit son regard noir se poser sur elle et elle vit son visage emplie de haine. En plus de le voir, elle pouvait sentir sa colère, traversant la Force, comme une ombre menaçante. La tueuse le toisa, de son air froid. Elle était sans doute l'une des très rares personnes à appeler l'Empereur par son prénom et à le tutoyer mais aussi, elle était l'une des très rares personnes qui osaient affronter le regard noir de cet homme, ne laissant entrevoir aucune peur. Pour elle, Liam n'était qu'un homme, bien avant d'être empereur et ainsi, elle n'avait pas peur de lui et de son rang. Elle savait que son attitude pouvait paraître hautaine et insolente mais elle se fichait bien de la hiérarchie et de toutes ses règles, elle n'était pas comme tous les Hommes de l'Empire, regardant Liam comme si il était un Dieu vivant. Ainsi, la belle et le jeune dirigeant se toisèrent pendant de longues secondes, comme si ils se défiaient du regard. La tension qui régnait dans la pièce était pesante mais Lola ne s'en souciait guère.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Jeu 29 Mar - 2:40

Liam attendait patiemment dans son bureau que ses soldats incapables trouvent enfin leur chemin dans l’immense demeure du jeune homme. Voilà pourquoi il tenait absolument à ce que ce soit les mêmes qui surveillent sa maison lorsqu’il y était présent. Être entouré d’incapables qui se perdent dès qu’il faut faire quelque chose est profondément ennuyeux et une perte de temps considérable. Bon, il venait d’en tuer un, certes, et il allait être remplacé par un petit nouveau. Mais il n’aurait pas à s’occuper de sa « formation » au sein de la villa. Ce détail lui rappela lorsqu’il fut « élu » Empereur. Enfin, élu n’est pas forcément le terme approprié. Il s’était contenté de profiter de la dernière guerre pour se débarrasser du dernier Empereur qui osait occuper les lieux et prendre sa place. Peut-être que lui aussi connaîtrait le même sort, tué par un de ses hommes au moment où il s’y attendrait le moins et qu’il perdrait sa place de cette façon. Voilà pourquoi Liam était toujours aux aguets. La plupart du temps, il laissait une atmosphère pas très accueillante autour de lui que le côté obscur de la Force amplifiait pour faire perdre toute tentative d’attaque surprise. Enfin, là n’était pas le sujet. Donc, lorsqu’il devint Empereur, quelques mois plus tard, il fit construire sa villa sur Kuat, loin de la capitale industrielle de la planète. Sécurité oblige, il dû assurer personnellement la visite de sa maison pour que rien ne soit laissé au hasard et que tout soit parfait niveau sécurité et rapidité d’exécution des ordres. Quoi de plus barbant ? Rester cloîtrer dans un bureau à signer des papiers ? De ce point de vue là, les deux étaient aussi enrichissant intellectuellement que de trier des haricots en fonction de leur poids. Il fallait l’avouer, le terrain lui manquait de temps en temps. Diriger des hommes et combattre à leur côté sur le champ de bataille. En y repensant, il avait occupé le même poste que Gra’an Fel avant de devenir Empereur : Commandant en chef des Forces Impériales. C’était pour cette raison et grâce à cette expérience qu’il avait acquis une certaine compétence pour les stratégies militaires. Même si l’absence du terrain le faisait un peu rouillé ces derniers temps. Enfin, il fallait quelqu’un pour faire tourner l’Empire et actuellement, ce quelqu’un, c’était lui.

Il sortit de ses pensées lorsqu’il entendit des pas dans le couloir. Enfin, ils daignaient savoir où se trouvait Liam. Peut-être avaient-ils oublié qu’il attendait ou alors tout simplement qu’il était l’Empereur et que ses ordres étaient donc, par excellence, absolus ! Enfin, là n’était pas la question. Pendant que les deux hommes devant la porte faisaient leur boulot, Liam utilisa la Force pour l’ouvrir, se dévoilant devant les cinq protagonistes. Les deux chargés de garder l’entrée se remirent en position tandis que les deux autres, aux côtés de Lola, s’inclinèrent respectueusement devant leur supérieur. Le jeune homme leur lança un regard noir tandis que Lola Aino, l’Ange de la Mort, s’avançait. Sans un seul mot, et en utilisant la Force une fois de plus, il referma violemment la porte, laissant les deux soldats trembler de peur. Vint enfin le silence dans la pièce, silence pendant lequel Liam et Lola ne se quittèrent pas des yeux. Si elle n’avait pas autant d’importance pour lui, il l’aurait déjà étranglée avec la Force en lui exigeant des explications. Il ne supportait pas l’idée qu’on lui tienne tête, encore moins celle que l’on se serve de lui. Sans explication, Lola Aino l’avait appelé pour obtenir des renseignements sur un certain Wesker dont la seule existence importait peu l’Empereur. Voilà pourquoi, sur le coup, il avait coopérer sans poser une seule question. Ou peut-être s’attendait-il à ce que la belle lui en donne sans qu’il faille les réclamer. Mais visiblement, le niveau de confiance n’était pas assez élevé au goût de la tueuse. Qu’est-ce qu’il lui fallait de plus ? Depuis le début, Liam aurait pu la faire emprisonner et la livrer à Karel Kuran sans qu’elle puisse faire un seul geste. Le simple fait qu’elle puisse continuer à mener sa vie aisément, sans se soucier d’une quelconque pression, n’était-ce pas le signe que l’Empereur veillait personnellement à ce que rien ne vienne la perturber ? A chacune des missions qu’il avait put lui confier, il s’était assurer qu’elle dispose des meilleurs moyens possibles pour ne pas mourir maintenant. La dernière en date, il avait carrément dépêché sur place son Grand Amiral, Lukan Reige. Enfin, là n’était pas le problème à l’heure actuelle.

Le regard de Liam quitta enfin les yeux de la belle pour balayer son corps. Il l’observa de la tête aux pieds et toutes les armes visibles de la tueuse fut attirées par la Force jusqu’au bureau de Liam, où elles se posèrent tranquillement :


« Tu n’es pas chez toi ici … Je te prierais de laisser tes armes à l’entrée la prochaine fois … Alors je compte sur ta coopération pour retirer toutes les armes que tu pourrais potentiellement cacher avant que je ne m’en occupe moi-même … »

Liam la toisa d’un regard noir qui se voulait sérieux. Si elle n’avait aucune arme cachée et qu’elle ne se montrait pas convaincante, Liam était prêt à user de la manière forte. Si, d’ordinaire, il l’autorisait à rentrer dans le QG de l’Empire armée, c’était pour des raisons de sécurité. Le hall d’entrée était facile d’accès, tout le monde pouvait y entrer. Il ne tenait pas à ce que l’un de ses ennemis s’engouffre dans cette voie pour la tuer alors qu’elle ne serait pas armée. De même, avant de travailler pour Liam, elle avait tué de nombreux impériaux. Certains avaient même une famille. Les instincts de vengeance pouvaient être monnaie courante dans l’Empire. Mais ici, elle était chez lui, là où seules les personnes de confiance pouvaient venir. Ici, personne n’attenterait à sa vie et aucun ennemi ne serait là pour la guetter. Sauf si, un jour, elle s’arrangeait pour que Liam devienne son ennemi. Mais là, ce serait une autre histoire …

En attendant l’éventuelle coopération de la tueuse, l’Empereur posa son regard sur les différentes armes sur le bureau. Elle était toujours très armée, peu importe l’endroit où elle se rendait. Blasters, grenades, tout pour impressionner. Auprès de qui pouvait-elle s’approvisionner ? Il y avait bons nombres de commerçants sur le marché noir qui vendaient toutes sortes d’armes mais la qualité laissait à désirer, la plupart du temps. Les blasters de la tueuse avaient l’air fiables et efficaces, c’était forcément quelqu’un de grande renommée. Et elle avait sans doute dû y mettre le prix. Enfin, Liam était du genre à porter son attention sur n’importe quel détail bien que ce ne soit pas le sujet initial. D’une voix lente, calme mais qui semblait sombre, il reprit la parole :


« Tu disposes de ton propre réseau d’informations il me semble … Pourquoi être passé par moi ? Je pensais que tu ne te souciais guère de l’aide de l’Empire. Ce n’est pas parce que je suis soit disant ton demi-frère que tu peux te permettre de disposer de mon équipement de la sorte. Aucune explication, aucune raison apparente. Ce Wesker n’apparait même pas dans ta base de données … »

À ce moment-là, il pianota sur un clavier incrusté dans son bureau et une fenêtre comprenant toutes les données de l’Empire sur Lola s’ouvrit :

« … et il était complètement inconnu de ta vie. Et là, tu me demandes de le retrouver en invoquant le prétexte suivant : »

Liam appuya sur un bouton se trouvant sur son bureau et la voix de Lola retentit dans toute la pièce : « c’est une question de vie ou de mort … » ! Toutes les conversations impériales étaient enregistrées. Question archivage tout d’abord mais aussi question de sécurité. Les yeux sombres et rouges de Liam se posèrent dans les yeux émeraudes de Lola avant de reprendre la parole :

« Qu’est-ce que tout cela cache Lola ? … »
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 27

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Lun 2 Avr - 6:20

    Les secondes parurent intensément longues pendant que les deux protagonistes se dévisageaient. Leurs regards, pour l'un d'un rouge intense et pour l'autre d'un émeraude profond, brillaient tout deux d'une lueur sombre. Ils se toisaient et quiconque aurait été dans la pièce à ce moment là en aurait eu des frissons de peur. Lola cru même l'espace d'un instant qu'ils allaient se jeter l'un sur l'autre et se battre avec une violence et une haine sans nom. Liam finit pourtant par baisser les yeux pour parcourir son corps du regard. Serait-il en train de la mater après des secondes de silence aussi lourdes ? Cela n'avait pas de sens. Toutefois, la tueuse sentit la Force autour d'elle et elle vit ses armes s'envoler toutes seules et se poser délicatement sur le bureau du jeune empereur. Elle regarda ses blasters, ses fouets ainsi que ses grenades et fronça les sourcils, jetant un regard noir à Liam. Il brisa enfin le silence et sa voix grave et sombre résonna dans la pièce. Comme pour justifier ces actes, il lui expliqua alors qu'elle n'était pas chez elle ici et qu'elle devrait laisser ses armes à l'entrée. La belle laissa échapper un petit rire, qui n'avait pourtant rien de drôle. Jamais Lola ne laisserait ses armes, aussi sophistiqués et puissantes, entre les mains des incapables soldats de Liam. Elle détestait être désarmée et devait toujours avoir un oeil sur ses armes. La vie qu'elle menait était bien trop dangereuse pour risquer de se promener, même ici, sans armes à porté de main. Bien entendu, la tueuse serait capable d'utiliser ses compétences pour le combat au corps à corps ou bien la Force, mais rien ne valait l'utilité de ses blasters qui restaient tout de même ses armes de prédilections. D'ailleurs, comme si cela ne suffisait pas, Liam demanda à la belle, sur un ton qui passait plus pour de l'ordre que de la simple requête, de retirer toutes les armes qu'elle pourrait éventuellement cacher sur elle. Lola le fixa du regard quelques secondes, l'air sombre, puis soupira et s'exécuta à contre cœur. Ainsi, elle retira deux petites billes dans lesquelles coulaient des liquides aux couleurs rouges et bleus, de son décolleté et les envoya d'un geste rapide vers le bureau. Liam utilisa la Force pour les laisser reposer délicatement sur le meuble, au côté des autres armes. Lola finit de même avec deux barrettes qu'elle retira de ses cheveux, un petit poignard dissimulé sous l'une de ses bottes, un autre sous son holster, près de sa cuisse puis un petit appareil dans la poche arrière de son short. Toutes les armes étaient maintenant réunie sur le bureau et Lola se retrouvait « nue », situation qu'elle détestait par dessus tout.

    Liam ne lui avait toujours pas dit de s'asseoir, ainsi, la belle resta debout et croisa les bras, écoutant son interlocuteur. Il lui parla alors de Wesker et Lola comprit pourquoi il était aussi énervé. La belle l'avait contacté environ une semaine plus tôt pour lui demander des renseignements sur un certain Wesker, elle lui avait même mentionné que si il voulait qu'elle lui fasse confiance, il avait tout intérêt à coopérer. Elle n'avait bien sur pas donné la moindre explications personnelles sur le cas de cet homme, ni même ce qu'elle comptait faire de ses renseignements. La tueuse n'était pas du genre à trop donner d'informations sur quoi que ce soit de toute façon. Liam semblait ne pas comprendre pourquoi elle avait fait appel à lui, sachant qu'elle disposait de son réseau de relation. D'ailleurs, il avait l'air de mal le prendre le fait de n'être au courant de rien et d'avoir servi de « pion » pour que la belle engrange des informations sur un homme. Le jeune homme ouvrit d'ailleurs le dossier sur la tueuse et lui rappela que Wesker n'avait rien à faire dans sa vie jusqu'à l'autre jour, il ne comprenait pas. Allant un peu plus loin, Liam donna en exemple l'extrait audio ou Lola prononçait les dernières paroles de son message à savoir « C'est une question de vie ou de mort. ». Ainsi, le jeune empereur posa son regard sombre sur la belle, lui posa une ultime question, lourde de sens.

    Lola soupira et détourna le regard. Elle s'approcha alors de la baie vitrée et appuya une de ses épaules contre cette dernière, laissant son regard se perdre dans la contemplation du parc de la demeure de Liam. Il voulait des explications et son humeur ne laisserait pas place au mensonge. La belle n'était pas le genre de femme dévoilant le moindre de ses secrets et elle entretenait toujours volontairement un voile de mystère autour d'elle. C'était d'ailleurs l'une des raisons qui la maintenaient en vie. Moins on en savait sur elle, moins on pouvait la blesser ou la toucher ou même connaître ses points faibles. Mais aujourd'hui, elle ne pouvait pas vraiment mentir ou continuer à cacher des choses à Liam. Elle l'avait volontairement impliqué dans cette histoire et c'était assez légitime qu'il cherche des explications maintenant. C'est donc sans lui adresser le moindre regard, les yeux dans le vide, que la belle entrouvrit alors ses lèvres pour adresser ses premiers mots à Liam depuis qu'elle était entré dans la pièce. A mesure qu'elle parlait, les souvenirs lui revenaient en mémoire.

      « C'est normal que tu n'es rien trouvé en commun entre Wesker et moi, nous ne nous connaissions pas jusqu'à une date récente. Tu veux la vérité ? Ok, mais elle ne va pas te plaire … » Elle marqua une courte pause avant de se lancer dans un monologue. « Il y a une dizaine de jours, j'ai intercepté un message passé entre Karel et un chef d'un gang de hors la loi, Basher. J'ai donc voulu savoir ce qu'il mijotait et j'ai voulu reprendre contact avec ce Basher, que je connaissais déjà. Impossible pour moi de lui soutirer des informations, ni même de prétendre vouloir faire partie de son gang, il ne m'aurait jamais cru. Je me suis donc volontairement laissé capturée, afin de glaner des info de l'intérieur, jouant les idiotes pour en apprendre plus de la part de ses hommes. » Elle baissa alors doucement la voix pour prononcer cette phrase, comme si elle se parlait à elle même. « Mais … j'étais pas censé savoir qu'ils allaient me torturer … Bref, j'ai passé une semaine là bas, semaine durant laquelle j'ai appris que Basher n'était pas le vrai chef du groupe mais plutôt le second d'un autre homme, Wesker. C'est lui qui m'a le plus touché, il voulait que je souffre. L'accord entre Karel et lui était en réalité de faire tuer mon ancien mentor, Van Wolfin, a qui je tenait beaucoup. Mais je me suis jeté dans la gueule du loup trop tôt et Wesker m'a fait souffrir pour faire venir Van, dis The Wolf, directement sur Jomark pour lui tendre un piège et le tuer. Quelque chose à du ruiner ses plans car Van est arrivé sans encombres et ma sorti de la. Mais je ne pouvais laisser Wesker vivant, alors il m'a fallu des info sur ce type, un vrai fantôme … Je savais que l'Empire pourrait m'aider. J'ai eu raison et tu m'as fourni toutes les info possible pour que j'aille tuer cet enfoiré … Voilà, c'est tout. Pas la peine de tirer une tronche pareille. A moins que tu ne sois énervé car tu étais inquiet pour moi … »


    A ce moment là, Lola se tourna enfin vers lui, le regard plutôt neutre. On aurait pu croire que sa question était ironique, comme à son habitude, mais en réalité, elle était plutôt sérieuse. Liam n'avait pas pu joindre son Ange pendant une semaine entière et peut être que sa colère cachait aussi de la peur. La tueuse finit par retirer sa veste et la jeta sur la chaise devant le bureau, dévoilant de nombreux hématomes sur ses bras, ainsi que son bandage au poignet. Son débardeur était légèrement court et il laissa paraître son bandage au niveau du bassin. Nul doute que les jambes de la belle étaient aussi amochés. Seul son visage était intact, toujours aussi beau. Certaines marques avaient disparu depuis une semaine mais Liam pouvait aisément imaginer les souffrances qu'avait du endurer la belle durant une semaine complète. D'ailleurs, elle était encore assez maigre, souvenirs de nombreux repas sautés. Malgré cela, la tueuse semblait pourtant en pleine forme. Il en fallait bien plus pour arriver à bout d'une femme comme elle. Pourtant, c'était la première fois qu'elle subissait des tortures durant sept jours complets. Physiquement, si elle paraissait plus faible, mentalement, Lola n'avait pas vraiment été affecté, contrairement à ce que certains pourraient le penser. Elle ne faisait pas de cauchemars, elle ne se ressassait pas ces jours là dans sa tête. Rien. C'était comme si tout ceci n'avait été qu'un mauvais rêve. Lola s'était vengé et c'était tout de qui comptait.

    Doucement, elle reposa son regard sur Liam. Cette fois, les yeux émeraude de la belle n'étaient plus durs et ne montraient plus autant d'agressivité. Elle s'était livrée à lui, chose qu'elle faisait rarement, elle venait donc de lui prouver que doucement, elle apprenait à lui faire confiance et elle espérait qu'il le comprendrait ainsi, plutôt que de rentrer dans une colère noire, ce qui aurait le don de l'agacer fortement. Elle n'était pas venue ici dans le but de se faire engueuler et si c'était ce que voulait Liam, elle aurait tôt fait de quitter cet endroit. A vrai dire, elle comptait plutôt lui demander un entrainement. Lola commençait de plus en plus à se rendre compte qu'elle avait vraiment besoin de la Force pour devenir plus forte. Liam était le seul qui pouvait l'aider pour ça …

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Dim 8 Avr - 4:42

Au fur et à mesure que Lola lui répondait, Liam tapait diverses informations sur son clavier afin d’actualiser ses archives. Tout y passait. La relation entre Lola et Basher. Celle entre Basher et Wesker et plus important, celle autour de Wesker et Ka rel. Pas question de laisser échapper une seule information qui pourrait plus tard lui servir, sait-on jamais. Même si les deux hors-la-loi avaient été tués par la belle, certains morts peuvent continuer à parler et il serait peut-être possible, en fouillant plus en profondeur, de connaître un peu plus de détails sur leurs vies passées, leurs anciens objectifs et plus particulièrement, les informations qu’ils avaient pu récoltés. Après tout, les hors-la-loi étaient d’excellents informateurs qui utilisaient des moyens plus ou moins détournés pour en apprendre un tas sur leurs victimes. Peut-être qu’en recherchant un peu plus, le lien entre Wesker et Karel pourrait s’éclaircir, apportant un peu plus d’indices sur l’endroit où Karel pouvait être en ce moment.

Car retrouver cet homme, c’était aussi l’objectif de Liam. Depuis tout jeune, l’Empereur ne supportait pas être un pion entre les mains des autres. Et Karel s’était bien servi de lui par le passé. Mais une seule chose comptait à présent : le retrouver avant Lola. De ce fait, il aurait alors une longueur d’avance sur la tueuse et pourrait à son tour utilisé Karel comme un pion. Après tout, s’il le retrouvait, c’était se plier à ses exigences, ou mourir. Les Kuran étaient bien affaiblis et ils ne supporteraient pas une attaque impériale de grande envergure. Mobiliser tant de troupes pour une raison personnelle, cela pouvait être égoïste mais, après tout, qui commandait ici ? Au pire, il pouvait toujours s’arranger pour que cela passe pour une mission visant à éliminer une menace potentielle pour l’Empire. Il y avait toujours moyen de s’arranger de toutes manières.

Pour finir, Liam n’avait pas raté la mention concernant Van Wolfin, dit The Wolf. Instantanément, l’Empereur mit à jour sa base de données en associant les deux noms. Décidément, Lola était d’humeur plutôt bavarde aujourd’hui. Révéler de telles informations, aussi facilement, cela pouvait porter préjudice à son ancien mentor … C’était comme si ce cher Van révélait à n’importe quelle personne que Lola Aino était l’Ange de la Mort. Avoir une telle information entre ses mains, n’importe qui aurait pu imaginer que Liam s’en servirait habilement pour accroître l’image de son Empire. Enfin, certains détails laissaient pourtant perplexe. The Wolf était réputé, certes, mais il était de l’ancienne école. Aujourd’hui, on accorde peu de crédits aux vieux chasseurs de primes. Surtout que la rumeur disait qu’il avait arrêté. Un retour dans la vie active aussi soudain, cela cachait forcément quelque chose, ce qui le discréditait encore plus. Enfin passons.

Une fois ces archives mises à jour, le regard de Liam se posa sur Lola qui s’était légèrement dénudée. Des marques de son ancien passage dans les prisons de tortures étaient encore présentes. Décidément, même s’il n’était pas intervenu directement pour les faire, Karel savait toujours s’y prendre pour faire un maximum de dégâts. Les informations sur Lola, comment la torturer, la faire fléchir et lui faire beaucoup de dommages, Wesker ne les avaient pas eu en feuilletant un magasine. Il était clair que l’ancien mentor de Liam était derrière tout ça. D’ailleurs, il imaginait beaucoup plus facilement ce que Lola avait subit. Après tout, Wesker avait dû s’y prendre à peu près exactement comme Liam s’y serait prit. Même formation, la Force en moins … Mais Lola avait été assez stupide pour foncer tête baissée dans ce genre de pièges grossier que son père lui avait tendu. Il savait qu’elle n’hésiterait pas à plonger tête baissée pour glaner n’importe quelle information le concernant. Quand il s’agissait de lui, la tueuse était aussi manipulable qu’une enfant en bas âge. Chose que Liam regrettait beaucoup. Il s’attendait à beaucoup mieux de la part de la personne qu’il considérait comme une personne de confiance, certainement celle qui avait le plus de valeur à ses yeux. Si, à chaque mission concernant les Kuran, elle fonçait tête baissée comme ça, il était clair que Liam ne partagerait aucune information sur eux à l’Ange. En quittant du regard son corps meurtri dans un soupir, il finit par prendre la parole :


« Pourquoi est-ce que tu ne m’en as pas parlé avant d’y aller ? Si personne ne t’avait trouvée, où serais-tu à l’heure qu’il est ? Emprisonnée, ou pire encore … L’Ange de la Mort est au final bien puérile et faible. La réputation que tu t’es forgée est en faite bâti sur des mensonges. A la moindre remarque sur les Kuran, tu perds la tête et commets des erreurs de débutante. L’Ange n’est encore qu’une enfant qui s’est retrouvée avec une arme entre les mains, rien de plus ! »

Cherchait-il à la provoquer ? Peut-être bien. Peut-être souhaitait-il seulement qu’elle se rende compte de ses erreurs et qu’elle apprenne de ses expériences. Liam savait très bien comment elle se comportait. La première fois qu’ils s’étaient rencontrés, il l’avait attirée à lui grâce à une mise à prix sur la tête de Karel. C’était limite trop prévisible … Les réactions de la tueuse pouvaient facilement s’analyser et elle devenait beaucoup moins professionnelle. Dans un nouveau soupir, il finit par se lever de son siège et s’approcha d’un pas lent mais sûr vers Lola. A chaque pas qu’il faisait, Liam ne la quittait pas des yeux, d’un regard froid et chaque parole qu’il énonça depuis qu’il s’était levé de son siège était une sorte de lame qu’il lançait contre la tueuse :

« Tu penses que tu es une professionnelle, une tueuse qualifiée qui ne rate jamais sa cible. Tu te prétends forte alors qu’en faite, ton esprit est faible. Un rien pourrait le briser. Tu es tourmentée et tu essaies de ne pas perdre la face devant les autres. La manipulation n’est pas ton fort Lola Aino. Tu crois que les gens ne voient pas à quel point tu es troublée. Te faire capturer pour glaner des informations ? Quelle idée de génie ! Tu tombes dans les pièges les plus évidents et pour toi, c’était un coup très bien calculé alors que tu es dans l’erreur. Ce plan n’avait que peu de chances d’être réussi. Mais la condition sine qua none pour ne pas se faire avoir, c’est la réflexion. Tu agis avant de penser et après, tu te dis « mince, j’ai été un peu conne sur ce coup-ci ! » … Van Wolfin ne sera pas toujours là pour t’aider. Tu espère affronter et battre Karel avec une telle mentalité ? »

Chaque pas que Liam avait fait l’avait rapproché de Lola. A présent, il la collait contre la baie vitrée, un bras au dessus de la tête de la tueuse et l’autre lui bloquant toute échappatoire. Il la regardait à présent dans les yeux, mais son regard ne semblait pas énervé. A vrai dire, aucun trait de colère n’était présent sur son visage. Il voulait voir ses limites, jusqu’à quel point son esprit pouvait encaisser les reproches avant qu’elle n’éclate et laisse exploser sa fureur. Lola Aino, celle qu’il connaissait, avait peur d’entrer dans une colère noire, par peur du côté obscur qui la guettait juste derrière. Mais cette colère serait son arme la plus précieuse. Il suffisait juste qu’elle la contrôle et qu’elle l’utilise à bon escient. Il était facile de savoir pourquoi la belle pouvait basculer si facilement dans le côté obscur. Certes, elle y était prédisposée, mais c’était surtout qu’elle renfermait une immense colère en elle. Colère qu’elle devrait contrôler et non pas extérioriser. D’une voix calme, Liam murmura doucement à son oreille :

« Ne te laisses pas contrôler par ta colère. Domine la … Tu es plus forte qu’elle et c’est à toi d’avoir l’ascendant sur elle. En ce moment, tu n’es que son instrument et elle se sert de toi pour détruire tout sur son passage. En ce moment, tu es faible Lola Aino … Prouves moi que tu es forte … »
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 27

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Dim 8 Avr - 8:27

    Durant les aveux de la belle, Liam s'était empressé de noter tout un tas de choses dans sa base de donnés, ce qui avait eu pour effet d'agacer la tueuse. Quand serait-ce t'il de vouloir toujours en savoir plus sur elle ? Il cherchait à avoir sa confiance, si elle avait bien compris, toutefois, il avait de drôle de façon de le lui montrer. Lola en avait marre de n'être qu'une fiche dans une base de données. D'ailleurs, elle ne supportait pas qu'autant d'informations soient répertoriés sur elle. A lui tout seul, Liam avait une base de donnés très complète sur Lola et ceci n'était pas du goût de la belle. Moins les gens en savaient sur elle, mieux c'était. Toutefois, la tueuse s'était rapidement rendu compte que si elle ne coopérait pas un minimum elle ne pourrait tirer aucun avantages de sa relation avec le jeune empereur. D'ailleurs, elle trouvait qu'elle commençait un peu trop à en dire sur elle et bientôt, il faudrait qu'elle renverse cette tendance. Lola ne savait au final que peu de choses sur Liam et surtout, sur sa relation avec Karel. Il fallait que cela change et la tueuse avait décidé de gagner ses informations par tous les moyens. Pour l'heure, elle se contenta de soupirer, assez distinctement pour faire comprendre son agacement à Liam.

    Le jeune homme daigna enfin poser son regard sur la belle après avoir fini de taper les informations sur son écran de contrôle. Son regard parcouru ses nombreuses blessures, il venait de comprendre un peu mieux par quoi la belle était passé. Cette dernière n'avait pas eu de traumatisme mental après son séjour, alors que d'autres personnes auraient sans doutes cauchemardé durant des semaines, toutefois, la jeune femme n'en avait que faire. Elle avait eu son lot de souffrance au cours de sa vie et ce n'était pas quelques jours passé à se faire torturer qui allait lui miner le moral. D'ailleurs, ce n'était pas sa première fois en matière de torture et elle était parfaitement consciente que ce serait pas sa dernière fois non plus. La tueuse savait que sa vie serait toujours plus ou moins une succession de souffrances, tous plus ou moins difficiles à surmonter. C'était un éternel cycle de recommencement. C'était son destin que de souffrir tout au long de son existence. Raison de plus pour laquelle la belle ne comptait pas mourir très vieille. Mais c'est une autre histoire.

    C'est alors que Liam prit la parole, sur un ton plutôt détaché mais dont les mots étaient comme des lames acérées, première de ses erreurs. La belle serra les poings et les dents et son regard redevint noir. Elle le plongea d'un air des plus menaçants dans les yeux de Liam. Il allait regretter ses paroles et Lola lui ferait ravaler ses mots. Sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit de plus, elle prit la parole, son timbre de voix extrêmement glacial et dur.

      « T'en parler avant ? Mais réfléchis un peu Liam ! Débarquer avec une armadas de vaisseaux ne t'aurais servi à rien, ils seraient tous morts sans rien dire ! Voilà pourquoi il fallait la jouer plus subtils. Et, dois-je te rappeler que je ne connais toujours pas ta relation avec Karel ? Je n'ai aucune garanti que tes intentions sont les même que les miennes. Ne m'insultes pas Liam … Ou je te jure que tu le regrettera … Je ne perds pas la tête, j'essaie juste d'achever mon boulot le plus rapidement possible. Je ne vais pas laisser des années de répit aux Kuran, ils doivent mourir et ceux le plus tôt possible. Je maitrisais la situation sur Jomark et au final, j'ai eu ce que je voulais, des informations, peu importe la façon dont je les ai eu, le résultat est le même et c'est ce qui compte. »


    Lola n'avait pas décroché son regard de celui de Liam, les poings toujours serrés pour contenir sa colère. C'est alors qu'il se leva et prit un regard froid. Ses pas, plutôt lents, le menaient vers la belle, toujours près de la baie vitrée. Il reprit la parole et continua de provoquer la tueuse, deuxième erreur. Au fur et à mesure de ses paroles, une rage indescriptible montait du plus profond de l'âme de la tueuse. La colère, la haine, la rage, tout ses sentiments si sombres étaient en train de se mêler au fond d'elle et ils bouillonnaient. Petit à petit, une aura sombre commençait à se faire présente autour d'elle, profonde, puissante et extrêmement menaçante. Ce fabuleux mélange, tels des produits chimiques, allait bientôt arriver à maturité. Doucement, la tueuse commençait à sombrer dans une colère des plus sombres. Son regard devint alors d'un rouge si profond qu'on ne pouvait même plus y voir l'intense couleur émeraude habituelle. Lola avait rarement de tels yeux, sauf lorsque sa colère était trop puissante. Dans ces cas là, c'était comme si toutes les parties de son corps se transformaient sous l'effet de la haine. Elle serait les poings si forts qu'elle s'enfonçait ses ongles dans la peau, ouvrant légèrement la paume, laissant même un petit filet de sang couler de sa main blessée. Lola ne ressentait pas cette douleur, elle était profondément occupé à faire remonter la colère.

    Karel. Voilà à qui elle pensait à ce moment précis. Elle ne voyait plus Liam devant elle, mais elle voyait Karel. Le jeune empereur avait exactement les même paroles que l'homme qui avait donné vie à la machine de mort qu'était Lola Aino. Karel l'avait toujours poussé à exprimer sa colère, lui rappelant ô combien elle était faible et combien elle avait besoin de laisser aller le côté obscur en elle. Toute son existence n'était qu'une lutte intérieure entre le bien et le mal. La plus grande honte de Lola serait de succomber au côté obscur de la Force, se retrouvant exactement comme ses êtres sombres qu'elle essayait par tous les moyens d'exterminer. Lorsqu'elle en était capable, la conscience de la tueuse la ramenait toujours à la raison et elle pouvait ainsi reprendre le contrôle. La belle marchait en permanence sur un fil, si fin et si dangereux. Elle devait rester concentrer en permanence pour ne pas tomber de ce fil, ce qui la plongerait alors dans les limbes profondes et obscures d'où jamais plus elle ne pourrait ressortir. Lola devait lutter quotidiennement contre cette option. Mais là, tout était différent. Liam l'avait provoqué à la façon de Karel, sans forcément s'en rendre compte bien sur. Ajoutez à cela, une semaine de torture, des blessures, des doutes et vous obtiendrez le parfait mélange explosif capable de ravager des mondes, ne laissant que mort et destruction sur son passage.

    Rapidement, la tueuse analysa la situation. Liam était contre elle, la bloqua contre la baie vitrée. Il avait une main au dessus de sa tête et de son autre, il tenait un des poignets de la belle. Ses jambes étaient légèrement écartées et il prenait appui sur sa jambe droite ainsi que son bras gauche. Troisième erreur. C'est à ce moment là que les différents sentiments enfoui dans l'âme de la tueuse explosèrent. Elle dégageait une profonde et puissante aura obscure. Tout son être n'était que colère. C'est à ce moment là que la tueuse agit. Elle cassa son poignet pour planter ses ongles dans la peau de la main de Liam qui retenait son poignet. Elle plaça sa jambe derrière la jambe gauche de l'empereur et prit la main au dessus d'elle, de sa main droite. D'un mouvement rapide, elle fit fléchir la jambe de Liam et en profita pour le retourner avant de le plaquer violemment contre la baie vitrée, ayant tourné son poignet pour plaquer sa main de l'empereur contre cette même paroie, un peu au dessus de sa tête. Elle plaça sa main libre sur le cou de Liam, l'étranglant et enfonçant ses ongles dans la peau de ce dernier. Elle s'était collée à lui et son visage était très proche de celui du jeune homme. Le tout n'avait prit qu'une seconde. Lola était rapide et sa maitrise de la Force ne faisait qu'augmenter sa rapidité, surtout dans une situation pareille. On aurait dit qu'elle n'avait pas entendu les dernières paroles de son « demi frère ». Sa voix résonna d'un ton si sombre que jamais Liam ne l'avait entendu parlé de la sorte.

      « NE TE PRENDS PAS POUR KAREL ESPECE DE SOMBRE CRETIN !!!! Comment oses tu m'insulter de la sorte … ? Serais-tu devenu si désespéré que ça pour vouloir mourir de mes propres mains ? … Tu sais que je n'aurais aucune pitié avec toi, après tout tu portes ce putain de nom de Kuran !! J'aurais du te tuer lorsque j'en ai eu l'occasion !! Tu ne vaut pas mieux que cet enfoiré de Karel … Tu es bien son digne fils Liam !!! »


    Lola était littéralement en train de péter un plomb. La colère lui faisait dire tout un tas de choses, sans qu'elle n'y réfléchisse au préalable. Elle n'était à ce moment là qu'un être animé par une haine si puissante qu'il pourrait ravager des montagnes. Liam était peut être fort, avec une Lola dans cet état, il risquait d'y perdre des plumes. Il ne pouvait ignorer la puissance qu'elle dégageait à ce moment précis.

    Oui, d'un côté, il avait raison. Lola était complètement tourmentée. Elle n'était vraiment pas saine d'esprit. La tueuse avait l'esprit profondément troublé. Elle devait sans cesse luter contre ses propres sentiments. Elle lutait contre une autre Lola au fond d'elle, une Lola bien plus sombre, plus bien menaçante, une Sith pure et dure ne vivant que pour tuer, une machine de guerre, une arme de destruction massive, une exterminatrice de mondes. Cette entité en elle ne demandait qu'une seule chose, prendre la totale possession du corps de Lola Aino et vivre pleinement sans aucunes contraintes, sans aucunes chaines. Ce monstre assoiffé de sang lutait tous les jours pour prendre le contrôle. Il se nourrissait de toute la haine accumulée par son hôte pour grossir chaque jours un peu plus. La Lola normalement lutait de toute ses forces contre elle, jusqu'à épuisement. Elle ne voulait pas lui céder, elle ne voulait pas devenir comme eux, elle ne devait pas devenir comme eux. La jeune femme devait donc se battre chaque jours. En plus de cela, elle avait des tendances suicidaires, se jetant dans la gueule du loup pour se prouver sa valeur, capable de risquer sa vie juste pour se voir dire à elle même « Je l'ai fais », l'une des raison de son comportement sur Jomark.
    Ainsi, Lola Aino était un être à l'esprit complètement tourmenté, sans doute l'une des raisons qui la rendait aussi alcoolique et suicidaire.

    Alors que la rage l'animait toujours, elle croisa le regard de Liam. Étrangement, il l'interpela. Le jeune homme ne semblait pas inquiet ou énervé. Il semblait tout simplement observer la scène, comme si il était une personne extérieure. Alors, ses paroles résonnèrent dans l'esprit de Lola comme un écho. « Ne te laisses pas contrôler par ta colère. Domine la … Tu es plus forte qu’elle et c’est à toi d’avoir l’ascendant sur elle. En ce moment, tu n’es que son instrument et elle se sert de toi pour détruire tout sur son passage. En ce moment, tu es faible Lola Aino … Prouves moi que tu es forte … ». L'être au fond d'elle sembla hurler de rage : il n'était pas faible ! Mais, Lola Aino lui fit fermer sa gueule et l'enchaina de nouveau tel Fenrir attaché par Gleipnir.

    La belle lâcha le cou de Liam et leva le poing, comme si elle allait le frapper. Son poing serré fonça alors vers lui mais il heurta volontairement la baie vitrée et la fissura légèrement. Lola avait baissé la tête. Son aura sombre semblait se dissiper doucement. Son emprise sur la poignet de Liam se fit moins forte. Doucement, elle prit la parole, d'une voix redevenue normale, tout comme ses yeux. Il semblait pourtant qu'elle parlait moins fort, comme un murmure, dans un souffle.

      « Putain Liam … A quoi tu joues là … ? »


    Son timbre de voit avait reprit son habituel ton froid, mais on pouvait y déceler de la réellement sincérité dans ses paroles. Elle n'était pas en colère, elle essayait de la maitriser. Elle serrait d'ailleurs ses poing contre la vitre, les yeux fixé sur le sol, cherchant doucement à se maitriser, à enfouir cette colère loin dans son âme, à enfermer le monstre qu'elle cherchait à cacher.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Dim 8 Avr - 12:01

Tout cela se passa rapidement même si Liam se doutait de la tournure qu’allait prendre les événements. Il savait très bien que Lola ne resterait pas insensible aux remarques qu’il lui avait lancées. Mais il fallait l’avouer qu’il s’attendait à un peu plus de résistance venant de la tueuse. Elle s’était emballée un peu vite et n’avait même pas tenté d’empêcher sa colère de prendre le dessus. Cela confirmait les suppositions de l’Empereur. La tueuse était faible d’esprit. Un rien pouvait l’énerver et laisser son passager noir prendre le relais. Ce fut d’ailleurs pour cette raison qu’il se retrouva contre la baie vitrée, un de ses poignets bloqué par l’emprise qu’exerçait Lola avec une de ses mains tandis qu’il sentait les doigts froids et déterminés de Lola se refermer autour de son cou. Pourtant, le jeune homme resta calme, impassible.

L’aura que dégageait Lola était impressionnante. Il était clair qu’elle disposait d’un énorme potentiel qui ne la rendrait que plus exquise le jour où elle saurait l’utiliser. De quoi faire baver n’importe quel homme de pouvoir. La belle était un atout indéniable et n’importe quelle personne souhaiterait l’avoir à ses côtés, pour le restant de sa vie. D’ailleurs, Karel le souhaitait. Il voulait l’utiliser comme une arme et avait décelé très tôt le potentiel de la jeune femme. Potentiel qui pouvait faire frémir n’importe quel individu. Pourtant, cela ne semblait pas affecter Liam. Lola était terrifiante, certes, mais le jeune homme avait l’habitude de ce genre d’aura. Plusieurs fois dans son enfance, lorsqu’il ne satisfaisait pas les envies de Karel, il pouvait sentir son aura sombre se resserrer autour de lui. Lola avait la même que la sienne, bien que le lui faire remarquer ne la rendrait pas plus joyeuse pour autant. Mais la Force de Lola ne venait pas de Karel, contrairement à ce qu’elle pensait. Il était vrai qu’elle a été formée par son père et beaucoup de choses pouvaient faire penser à lui à travers elle. Mais sa Force, son passager noir, c’était la sienne, celle qui lui était propre. Karel n’avait qu’effleurer le potentiel de la belle et sa haine envers tous les Kuran la rendait différente justement d’eux. C’était une famille de Sith soudée, qui pouvait compter les uns sur les autres et qui basait leurs forces sur cette entente et cette coordination. Lola était l’exception, la perle rare. La seule à avoir le même lien de sang qu’eux, mais tourné vers le meurtre et la tuerie de cette famille. Le vilain petit canard des Kuran. Le mouton noir porte malheur …

Bien qu’il soit impassible, une douleur picota son bras. Après tout, pour se délivrer de son étreinte, la belle n’avait pas hésité à planter ses ongles dans son bras. D’ailleurs, un léger filet de sang avait débuté sa course le long de celui-ci, certaines gouttes atteignant le bout de ses doigts avant de s’écraser lamentablement sur le sol. D’ailleurs, le raffut que Lola avait dû faire en essayant d’exploser sa vitre n’avait pas échappé aux deux gardes qui postaient devant la porte. Alors que la poignée se tournait, Liam posa son regard sur la porte et la bloqua avec la Force, l’empêchant de s’ouvrir. Ce n’était pas une question de fierté. Il se fichait que ses soldats le voient aussi démuni et en mauvaise posture. C’était plutôt pour le bien de Lola. Il ne souhaitait pas que les deux hommes la prennent pour cible, même si, au vue de l’humeur de Lola, même sans ses armes, les deux soldats n’auraient pas fait long feu. Alors que les soldats s’efforçaient d’ouvrir la porte bloquée, le regard de Liam se posa dans les yeux de Lola. Après tout, il lui suffisait d’un mot pour que les meilleurs soldats de la villa se pointent dans son bureau, armés des meilleures armes et du meilleur équipement. Pourtant, sans quitter Lola des yeux, il répondit simplement d’une voix froide :


« Laissez-nous ! »

A cet instant, les bruits vers la porte cessèrent complètement et la salle retrouva son calme initial. Les paroles de la tueuse, l’Empereur les avait bues sans sourciller, sans montrer le moindre signe d’énervement ou de mécontentement. Une fois qu’elle relâcha un peu son emprise, de sa main légèrement blessée, Lia m écarta alors la main de la belle afin d’être totalement libre de tout mouvement. Il s’écarta de la baie vitrée et s’éloigna de Lola en massant son cou endolori par la pression qu’avait exercée la tueuse un peu plus tôt. Elle n’y était pas allée de main morte. Sans lui accorder un seul regard, le dos tourné et regardant dans la direction opposée de la belle, il reprit la parole :

« Alors c’est ainsi que tu me vois ? Comme un Kuran ? Identiques aux autres et qui n’est là que pour te faire du mal ? Tu aurais raison … Après tout, Karel m’a élevé, il m’a entraîné. Si quelqu’un dans cette famille doit te faire penser à lui, c’est bien moi … Mes gestes … Mes paroles … Mon attitude envers toi … Tout doit te faire penser à lui … Cet homme que tu détestes tant …»

Il attira à lui un des blasters de Lola grâce à la Force et prit délicatement la main non blessée de la jeune femme. Tout doucement, et profitant du fait que la jeune femme tentait de se calmer, il glissa l’arme à travers ses doigts, l’index sur la détente, et conduisit lentement sa main armée sur son front. A présent, ils étaient face à face, Lola braquant son arme sur le front de Liam. L’Empereur ferma alors les yeux et écarta ses bras, comme s’il allait enlacer la mort elle-même. En gardant un air neutre, totalement sûr de lui, il souffla ces quelques mots :

« Alors tire … »

Après tout, s’il suivait son raisonnement, il n’était qu’un Kuran, un membre de cette famille que la tueuse s’était juré d’éliminer. Et les mots que l’on dit sous le coup de la colère sont souvent ceux que l’on ressent au plus profond de soi-même. Il n’y avait aucune relation de confiance entre la belle et lui, juste un lien professionnel. Lola tuait des hommes pour lui, des hommes qui le gênait et Liam la payait. Généreusement bien, certes, mais c’était le seul contrat qui les unissait. Pas de confiance, pas de poursuite du même objectif. Leurs modes de vies étaient eux aussi complètement différents.

Liam était quelqu’un de réfléchit, qui pensait toujours à la stratégie à adopter et qui prenait garde à toujours avoir un plan de secours au cas où l’initial ne marcherait pas. Il était prévoyant dans tout ce qu’il entreprenait, avançait lentement mais sûrement vers la victoire. Il était vrai que, depuis qu’il était Empereur, il n’avait pas mené une seule action concrète contre la République. Il s’était contenté de ranimer le conflit endormi, sans plus. A vrai dire, les médias et le peuple républicains pouvaient presque penser que l’Empire n’existait pas. Mais doucement, sous les conseils et directives avisés de Liam, l’Empire progressait de jour en jour, de minute en minute. Une victoire lente mais certaine au bout du tunnel.

Pour le jeune homme, et ce n’est qu’un point de vue étant donné qu’ils se connaissent à peine, Lola était son exact contraire. Elle fonçait tête baissée dans la bataille en se demandant en cours de route si son choix était le plus judicieux. Pour elle, rapidité était comparable à efficacité. Après tout, dans tous ses meurtres, elle s’arrangeait pour que ce soit rapide afin que son employeur soit le plus satisfait possible. Plus vite on se débarrasse d’un adversaire encombrant, plus vite on peut gravir les échelons. Mais même dans ses actions personnelles, la belle semblait être une experte pour foncer sans réfléchir. Agir plutôt que penser. Au final, deux personnes que tout oppose.

Pourtant, avant qu’elle n’ait pu dire quoique ce soit, Liam, toujours « menacé » par la tueuse, reprit la parole, peut-être ses dernières. Après tout, il était question de savoir si Lola pouvait gagner contre sa colère. Si sa haine contre les Kuran et son désir de les voir tous morts l’emportaient, Liam quitterait ce monde en ce jour sombre. Si par contre, elle arrivait à combattre ce désir presque alléchant, elle aurait franchi un nouveau cap vers la liberté. Une liberté sans le joug des Kuran :


« Toutefois, je voudrais te préciser avant que tu ne tires, que tu marches sur un fil très fin. Fil duquel tu peux tomber et basculer définitivement dans le côté obscur. Saches que je suis le seul à être en mesure de transformer ce fil en pont sans avoir l'intention d'abuser de ton pouvoir par la suite … »

Autant resté très imagé, c’était ce qui parlait de mieux aux êtres humains. Les gens ne comprenaient la plupart des choses que grâce à des images, des exemples concrets et facilement compréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 27

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Lun 9 Avr - 6:56

    Liam n'avait rien fait durant l'attaque de Lola. Il s'était laissé faire, bien que la belle savait parfaitement qu'il aurait pu la contrôler si il l'avait souhaité. Peut être cherchait-il à connaître sa puissance, faire face au passager noir de la belle, au monstre endormi. Il n'avait sans doute pas été déçu au vu de la puissance qu'avait laissé échapper Lola. Ainsi, elle se retrouvait à présent, le corps collé contre celui de Liam, le poing serré contre la vitre, d'ou un petit filet de sang commençait à couler au vu de la force que la tueuse avait mit dans son coup et qui avait réussi à fissurer une vitre blindée. Le jeune empereur lui aurait saignait légèrement au bras, conséquences des ongles de la belle planté dans sa peau pâle. La scène était assez étrange.

    Lola avait toujours la tête baissée, fuyant le regard de Liam, comme pour chercher à se calmer. Toutefois, le raffut avait du alerter les hommes postés devant la porte. Ainsi, ils tentèrent d'ouvrir la porte, faisant tourner la poignet. Liam tourna alors la tête et bloqua la porte avec la Force. Lola ne regardait pas la porte mais le jeune homme en face de lui. D'ailleurs, il la regarda de nouveau et la belle put y déceler ses pensées à travers un regard. Visiblement, il cherchait à bloquer les hommes pour éviter que ces derniers ne puissent mettre Lola en joug et tirer, au risque de la blesser car il faut avouer que dans une position pareille, l'empereur semblait démunie et les soldats auraient sans doute pensés qu'il aurait besoin d'aide. Il était tout de même fort probable que la tueuse résiste aux hommes mais cela aurait fait perdre plus de temps qu'autre chose dans la discussion très sérieuse entre Liam et Lola. Ainsi, le jeune homme ordonna aux hommes de les laisser, ce qui eut pour effet de calmer les soldats. Le silence revint alors dans la pièce pendant que Liam et Lola se regardaient droit dans les yeux. C'est à ce moment là que le jeune homme se défit de l'emprise de la tueuse, qui le laissa faire sans broncher. Il s'éloigna alors de la baie vitrée et se massa le cou. La belle y était allé plutôt fort, elle s'en rendait compte au mouvement du jeune empereur. Il se retrouva ainsi dos à elle, comme si il cherchait à ne pas croiser son regard et c'est dans cette position qu'il reprit la parole.

    Visiblement les paroles de Lola l'avait interpellé. Elle n'y était pas vraiment allé par quatre chemins, lui faisant réellement comprendre à quel point il lui rappelait son si détesté géniteur, Karel. Ses mots avaient étaient envers elle, aussi dur que ceux que pouvaient employer Karel pour la faire réagir et lui montrer à quel point elle pouvait être faible sans la Force. Liam avait été élevé par cet homme, durant de nombreuses années, ainsi, il avait quelques traits de caractère commun avec ce Sith, tel un fils qui prendrait exemple sur son père. Alors oui, Liam lui rappelait beaucoup Karel. Toutefois, depuis leur rencontre, le « demi-frère » de la belle s'était parfois montré plus doux envers elle et Lola était troublée car parfois, elle avait l'impression qu'il cherchait à la protéger ou bien même à la rendre plus heureuse. Etait-ce possible ? Liam aurait-il développé des sentiments aussi positifs envers elle ? Comment pouvait-elle en être sure ? Jamais il ne laissait échapper un mot qui pouvait prouver cette théorie, ou pas même une attitude. Ce qui perturbait le plus Lola en réalité, c'était de ne réellement pas connaître les sentiments de Liam. Il était tout à fait possible qu'il soit toujours lié à Karel et qu'il cherche par tous les moyens à la rendre plus forte pour qu'au final, elle finisse par tomber dans le côté obscur, comme Karel le désirait tant. Ou alors, cherchait-il vraiment à l'aider, à la rendre plus forte mais sans la faire basculer, afin de respecter sa volonté ? Il y avait tant de questions qui se bousculaient dans son esprit et qui lui brûlaient les lèvres. Pourrait-elle un jour les lui poser ?

    Pendant sa petite réflexion, Lola n'avait pas bougé mais Liam oui. Le jeune homme avait attiré à lui un des blaster de Lola, celui sur lequel était gravé un L avec une petite plume noire en dessous, c'était son blaster gauche. Il prit alors délicatement la main de Lola et plaça l'arme entre les doigts de la tueuse puis, tout aussi délicatement, il l'aida à monter son bras pour que le canon du blaster soit au niveau de son front. La belle s'était laissé faire et maintenant, elle avait la mort de Liam au bout des doigts. Ce dernier croisa son regard avant de fermer les yeux, comme si il était prêt à affronter la mort en face. Il souffla d'ailleurs quelques mots, lourds de sens. Il voulait que Lola tire pour enfin tuer cet homme qui lui rappelait tant Karel, afin qu'elle puisse continuer à avancer, suivant son cycle macabre.

    Liam n'avait pas peur, mais Lola non plus. Sa main ne tremblait pas, elle était comme décidé. D'un côté, tuer Liam maintenant serait peut être une bonne chose, elle éliminerait un Kuran en plus, bien qu'il ne partage pas le sang de la famille Sith. C'était d'ailleurs ce point qui pesait lourd sur la balance. Liam n'était pas par un sang un Kuran. De plus, la belle avait encore beaucoup de choses à apprendre sur lui et peut même, voulait-elle lui offrir la chance de lui donner un peu de sa confiance. C'est pendant ces réflexions que Liam reprit la parole. Il lui prouva qu'il savait qu'elle marchait sur un fil très fin et qu'elle pouvait basculer à tout moments. Toutefois, il s'engageait à transformer ce fil en pont et qu'il n'avait pas l'intention d'abuser de son pouvoir par la suite. Lola pencha légèrement la tête sur le côté, comme si il était un peu étonnée par cette révélation. Pouvait-elle réellement croire ce qu'il venait de dire ? Après tout, Lola n'avait plus prêté sa confiance à personne depuis des années et ainsi, elle avait aujourd'hui du mal. Ainsi, elle ferma les yeux quelques secondes, comme pour méditer sur la question. Et la réponse fut assez étonnante.

    Alors que Liam pouvait s'attendre à un tir de blaster, la réaction fut tout autre. Comme pour le faire réagir sur la stupidité de la situation, Lola baissa son arme et, de sa main droite, elle colla une gifle à Liam, qui claqua dans l'air comme un coup de fouet. Toutefois, la gifle n'était pas vraiment forte, c'était plus pour faire réagir le jeune homme qui d'ailleurs, légèrement surpris, rouvrit les yeux, face à une Lola ayant reprit ses traits de visage habituels. Elle tourna la tête vers la baie vitrée et prit la parole, enfin.

      « Si je te tuais maintenant je ne risquerais pas de sortir vivante d'ici, ce serait stupide. Comme quoi, je sais réfléchir parfois tu vois Liam … ? Et puis, dans ma liste, ce n'est pas encore à ton tour de mourir. »


    Lola tourna à nouveau la tête vers Liam et lui fit un petit clin d'oeil, comme pour lui faire comprendre qu'elle plaisantait. Toutefois, elle rangea son arme et redevint rapidement sérieuse. Elle fit quelques pas pour se rapprocher de Liam, plongeant son regard intense dans le sien et finit par se retrouver très proche de lui. Son expression était tout à fait sérieuse et elle reprit la parole, avec un timbre de voix tout aussi sérieux, bien que légèrement plus faible que sa phrase précédente.

      « Entraines moi Liam … J'ai besoin de toi. Mais jures moi que si je vais trop loin, si je m'aventure trop vers le côté obscur, si je deviens trop sombre, trop … Sith, jures moi que tu m'arrêtera. Et jure moi que tu ne ne travaille pas avec Karel … »


    Liam la considéra quelques secondes puis, il passa sa main sur sa joue et eut un petit sourire avant de murmurer quelques petits mots prouvant qu'il lui jurait. Lola fut alors comme satisfaite, bien que rien ne filtra sur son visage. Sans plus tarder, Liam l'invita alors à le suivre et ils sortirent de la pièce, passant près des deux gardes qui se demandaient toujours ce qui avait bien pu se passer dans la pièce. Ensemble, Liam et Lola parcoururent quelques couloirs, la tueuse enregistrant bien sur automatique les détails et le trajet. Ils finirent par déboucher sur les jardins de la demeure de l'empereur. Ils étaient immenses et bondés de fleurs et arbres en tout genre. Liam continua de marcher, jusqu'à s'enfoncer un peu plus dans le parc, presque à l'abri des regards. Ils étaient donc seuls, au milieu du parc immense, le soleil pour témoin. Lola planta alors son regard dans celui de Liam, comme pour lui faire comprendre qu'elle était prête à l'écouter.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Ven 13 Avr - 2:55

L’Empereur attendait, impassible, que la Mort vienne le prendre. Après tout, s’il mourrait ici, c’est que son heure était arrivée, que le temps voulait reprendre le pouvoir qu’il lui avait donné. Comment on le dit, lorsque l’on s’apprête à mourir, on dit que « le temps est venu » ! On pourrait presque penser que le temps est une entité à part entière, qui n’a pas de forme prédéfinie et qui agit pour le bien de l’humanité. Après tout, les hommes les plus dangereux, il suffisait de leur survivre pour que doucement, le temps vienne leur retirer la vie. Liam accordait beaucoup d’importance au concept du « temps » en lui-même. Certains pensent que ce qui régit leur vie est le destin, d’autres pensent que c’est simplement une suite de coïncidence. Le jeune homme, quant à lui, faisait partie d’une minorité qui pensait que c’était l’œuvre du temps. Nous ne parlons pas ici du temps extérieur comme la pluie ou la neige. Mais du temps dans sa globalité. Mais comment le temps pourrait-il contrôler nos vies ? Il y a un exemple très simple. N’est-ce pas le temps qui fait vieillir nos corps jusqu’à la limite du supportable avant de nous éteindre pour l’éternité ? L’éternité … N’était-ce pas là non plus un concept temporel ? Le temps nous entoure, sous différentes formes. Il suffit d’avoir l’œil aguerri pour y prêté attention.

Il fut toutefois sortit de ses pensées par une douleur minime au niveau de la joue. Lola l’avait giflé. Pas très fort, certes, mais suffisamment pour que l’Empereur soit surpris par un tel geste. Il écouta Lola, encore interloqué par son geste mais retenu une information pour le moins importante. Ainsi, la tueuse avait une liste et un ordre bien précis dans lequel tué chaque Kuran. La question qui restait à élucider était : est-il sur cette liste ? Si oui, à quelle position ? Combien de Kuran lui restait-il à tuer ? Karel était sûrement le dernier de cette longue liste. Liam garda cette information dans un coin de sa tête et fit comme si de rien n’était, continuant de regarder la jeune femme. Celle-ci se rapprocha de lui et il recula légèrement la tête. Avoir quelqu’un si proche de lui, il n’avait pas trop l’habitude, surtout lorsqu’il s’agissait du sexe opposé. D’ordinaire, ses hommes gardaient une certaine distance entre eux et lui, peut-être par crainte d’entrer dans son espace vital et de se faire découper en morceaux. Depuis tout petit, Liam avait été formé pour vivre et endurer la solitude, n’avoir aucune attache et ne s’intéresser qu’à lui. Et ce n’est certainement pas maintenant qu’il changerait.

Voilà que la belle lui demandait un entraînement. A l’origine, c’était ce qui était prévu de toutes manières. En échange de ses services et de sa promesse de ne pas s’en prendre aux Impériaux, Liam devait la payer mais aussi plus ou moins la former. Ainsi, elle deviendrait une arme particulièrement redoutable que même Karel aurait du mal à contenir. De plus, avec cette formation, la probabilité qu’elle se laisse complètement aller au côté obscur devenait faible. Son père n’aurait plus aucune emprise sur elle, d’une quelconque façon et la tueuse se retrouverait alors avantagée. Après tout, le côté obscur n’était qu’un mode de pensée et ce n’était pas forcément utile de se laisser aller à la colère pour exploiter les formidables pouvoirs de la Force. Certes, la colère décuplait les pouvoirs du côté obscur mais Lola n’en avait pas besoin. La seule chose qui devait l’intéresser, c’était le pouvoir, rien de plus.

Alors que Lola lui demandait de jurer qu’il l’arrêterait en cas de problème, le jeune homme passa une main sur sa joue et souffla doucement :


« Je te le promet … »

L’Empereur l’invita alors à se diriger à l’extérieur de la salle. En passant devant les deux gardes, Liam leur jeta un regard noir lourd de sens et les deux soldats ne bronchèrent pas, restant tranquillement à leur poste. Ils traversèrent bons nombres de salle avant d’arriver dans l’immense jardin de la villa. Tout semblait bien en ordre, aucune fleur ne semblait au mauvais endroit et aucune herbe ne semblait dépasser des autres. Au fond, on pouvait apercevoir une station d’atterrissage avec une navette positionnée dessus. Sans doute une mesure de précaution en cas d’attaque de la villa. Pourtant, bien que présents dans un large espace, Liam entraîna la tueuse un peu plus profondément dans le jardin. Ils avaient marché pendant une quinzaine de minutes avant d’arriver dans un endroit à l’abri des regards. Aucun soldat n’était présent aux alentours et Liam reprit la parole :

« Personne ne viendra nous déranger ici. Nous sommes assez reculés pour que mêmes les hommes les plus fous ne pensent pas à venir jusqu’ici. »

Son regard se posa sur la tueuse avant de reprendre la parole :

« Je vais d’abord tenter de t’expliquer les fondements du pouvoir que tu possèdes. Tu as été formée par le côté obscur, la haine et la colère sont tes alliés, que tu le souhaites ou non. Mais le plus grand trait de ton caractère, c’est la solitude et je suis sûr que tu l’as remarqué. Moins tu as de monde autour de toi à qui tu tiens, plus tu es forte. En gros, ton mentor, Van Wolfin, représente une menace dans l’accomplissement de ta mission : tuer tous les Kuran ! »

Il commença à marcher dans le jardin, s’arrêtant parfois devant les fleurs pour les regarder. Bien que pour certains, il représentait le mal, Liam accordait toutefois beaucoup d’importance à la faune et la flore de la galaxie. C’était pour cela que chaque planète colonisée conservait son écosystème, sans aucune destruction de la part des Impériaux. Il reprit doucement la parole :

« Les apprentis Sith ont souvent comme objectif de tuer leur mentor, leur maître. C’est comme cela qu’ils progressent au sein de l’Ordre. Je ne te dis pas de tuer Van Wolfin, mais tu devras tuer la relation que tu as avec lui. Nous sommes tous passé par là. Les Sith qui tu as connu, les Kuran, et même moi … »

Il plongea son regard dans celui de la tueuse avant de continuer :

« Bien que ta mère, Kendra Aino, a tenté de m’empêcher de le faire, j’ai tué celui qui m’a servi de mentor afin de satisfaire mon idéal ! »

Encore une chose que Lola ignorait. Visiblement, Liam avait connu la mère de Lola, l’une des anciennes chasseuses de primes. Enfin, connu était un bien grand mot. Vu que Liam avait été le disciple de Karel fut un temps, le jeune homme avait souvent croisé Kendra et s’était entretenus avec elle, sans plus. Une relation banale, sans action sur leurs vies. Sans apporter plus de réponses aux questions qui pouvaient se lire dans les yeux de la tueuse, Liam entreprit de reprendre la parole :

« Tu maîtrises les bases de la Force. Mais tant que des personnes seront importantes à tes yeux, tu ne progresseras pas dans ce domaine. Au contraire, tu stagneras, voire régressera complètement. Tu ne seras autorisée à retrouver tes sentiments que lorsque tu maîtriseras complètement cette Force qui est en toi. Et si tu le permets, nous allons commencer maintenant ! »

Avec la Force, il attira le blaster de Lola. Liam allait vite dans ses explications et dans ses gestes. Peut-être qu’il ne souhaitait pas s’étendre sur le sujet concernant Kendra Aino et que cela n’aiderait pas Lola à se concentrer. D’un geste sûr, il pointa la blaster sur la belle avant de dire :

« Je veux que tu repousses tous les tirs de blaster avec la Force. Aucune esquive ! »

Sans perdre plus de temps, le jeune homme tira en direction de sa jambe gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 27

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Dim 13 Mai - 12:32

Le trajet entre le bureau de Liam et les jardins s'était déroulé dans le silence, aucun des deux ne prenant la parole. Lola observait l'immensité du jardin fleurit, posait son regard sur les diverses couleurs des fleurs aux variétés multiples, elle regardait le vent jouer avec les hautes herbes, les faisant danser à sa guise, elle sentait les nombreux parfums émanant des fleurs alentour et enfin, elle appréciait ce calme, cette fausse impression de moment paisible. Lola n'avait guère de sentiments et ainsi, s'arrêter pour sentir des fleurs juste pour le plaisir, n'était pas vraiment dans son habitude, toutefois, elle savait apprécier les moments comme cela. Marchant juste derrière lui, la belle regardait Liam avancer vers un endroit que lui seul connaissait. Ainsi, elle le vit se pencher sur quelques fleurs pour les observer de plus près. A ce moment précis, l'Empereur paraissait être un homme des plus normaux, quelqu'un de sensible même et étrangement fragile, comme ces fleurs qu'il prenait le soin d'observer, leur accordant une certaine importance. Liam entretenait ce petit jeu d'homme fragile et qu'on ne prend pas au sérieux, surtout vis à vis de sa taille, toutefois, il aimait rappeler dès qu'il le fallait que le chef c'était lui et qu'il était capable de vous tuer d'un claquement de doigts. Ainsi, dans cette atmosphère étrange entre le repos et le calme avant la tempête, ce fut Liam qui rompit le silence. Il posa son regard sur la tueuse et lui expliqua quelques notions. Tout d'abord, il lui rappela que la haine était son point fort, son allié, la base de ces pouvoirs, ce qui la rendrait plus forte. Cependant, il lui fit remarque que son avantage le plus flagrant était sa profonde solitude, elle tirait énormément de force de cela. Lola le savait parfaitement, toute attache était un point faible, susceptible d'être utilisé par un ennemi et la tueuse avait bien trop d'ennemis pour se permettre d'avoir le moindre point faible apparent. Liam en vint alors à parler de Van, comme quoi il représentait une menace à l'accomplissement de sa volonté macabre et qu'elle devait détruire leur relation comme on pouvait détruire une vie. Au fond d'elle, Lola avait un profond respect pour cet homme qui lui avait tout apprit mais il avait été absent de sa vie trop longtemps pour qu'elle développe des sentiments pour lui. Van lui avait apprit à ne jamais avoir de sentiments pour quiconque et la belle tenait à respecter cette règle car elle en connaissait l'importance. Ainsi, son profond respect pour Van n'était pas suffisant pour qu'elle développe des sentiments, comme ceux que le tueur éprouvait pour elle. Ainsi donc, Lola n'avait donc pas vraiment à s'inquiéter car elle demeurait toujours aussi profondément seule au fond de son coeur et personne ne pourrait venir réchauffer ce coeur si froid, si dur, telle une pierre refusant depuis des années de se laisser rouler sur une falaise et résistant farouchement. Toutefois, une nouvelle phrase Liam vint la sortir de ses pensées. Il évoqua le prénom de Kendra. Lola eut une réaction étrange, elle sentit un noeud à son estomac et son regard se perdit dans le vide à mesure que des souvenirs douloureux lui revenaient en pleine face. Évoquer ce prénom n'était jamais bon pour la belle qui luttait pour rester tout à fait normale sans paraître touchée mentalement, bien que ce fut toujours assez difficile. Se déconcentrant sur elle même, Lola voulu ouvrir la bouche pour en savoir plus sur la relation de Liam avec Kendra. Toutefois, le jeune homme ne lui laissa pas le temps de répondre. Liam expliqua que Lola devrait se fermer totalement à ses sentiments durant son apprentissage de la Force. Ceci ne serait absolument pas compliqué pour elle.

C'est alors que l'impérial attira son blaster par la pensé et le pointa sur elle. Liam lui expliqua alors qu'elle devrait repousser tous les tirs, sans esquives. Lola voulu ouvrir la bouche pour expliquer à son entraineur qu'elle ne pouvait pas réagir aussi rapidement et qu'elle avait besoin de la colère pour faire une telle chose, naturellement, elle ne le pouvait pas. Toutefois, une fois de plus, Liam ne lui laissa pas le temps et tira en direction de sa jambe gauche. Sa rapidité liée à la Force lui permit de décaler sa jambe juste à temps pour ne pas se prendre le tir, cependant, un autre tir fusa et la belle esquiva tout juste en décalant son épaule droite cette fois. Son regard glacial se posa alors sur Liam, comme pour lui signaler qu'il y allait un peu fort mais il ne changea pas d'attitude et tira plusieurs salves d'un coup. Lola ferma alors les yeux et laissa la frustration se former en elle puis doucement se transformer en colère. Elle laissa son esprit se souvenirs de ces jours passés sous la direction de Karel, se servant du côté obscur, ses entrainements sombres, ces jours ou le vide au fond d'elle lui permettait d'accomplir des prouesses. Tous ces souvenirs se mélangèrent parfaitement dans son esprit, son corps assimilait les informations comme elles venaient et doucement, la colère prit possession de son corps, malgré cela, Lola garda le contrôle de son « monstre », son Fenrir, son fardeau. Elle se contrôla du mieux qu'elle put, toutefois, la colère était là, bien présente, envahissait son être en entier, la consumant doucement, pourtant, la tueuse maintint fermement sa colère enchainé à Gleipnir et en prit les rennes, dominant son monstre.

Il ne s'était passé qu'un très court laps de temps quand elle rouvrit les yeux brusquement, ses pupilles légèrement rouges. Son visage n'exprimait absolument rien, ni la colère, ni la peine, ni la froideur, rien, si ce n'est ces yeux qui éprouvait une détermination sans limites. Les cellules d'énergies arrivèrent alors sur elle. La premier effleura sa joue et fit couler un léger filet de sang. La seconde ainsi que les autres furent comme bloqué par un mur invisible et renvoyé par une force inconnu. Tous les tirs suivants effectuèrent ce même ricochet sans jamais toujours la belle qui était alors entourée d'une sorte d'aura protectrice. Liam parut satisfait car elle vit un sourire se dessiner sur son visage. Toutefois, la belle resta impassible et continua de renvoyer les tirs. Ils passèrent ainsi plusieurs heures à s'entrainer de diverses manières. Dans les derniers exercices, Lola avait les yeux bandés et devaient esquiver les tirs, le tout se basant sur une totale concentration et une profonde immersion dans la Force. Au mesure que les heures passaient et que le soleil déclinait dans le ciel, la belle se sentait de plus en plus immergée dans la colère et en garder le contrôle commençait à devenir difficile. De plus, sa concentration commençait à se faire plus difficile. Lola avait l'habitude des entrainements physique poussés à l'extrême, toutefois, des entrainements uniquement basé sur la Force c'était complètement autre chose et ainsi, elle était rapidement en difficulté. Son souffle devint haletant et quelques perles de sueurs commencèrent à couler le long de son front. Elle sentait à présent les quelques restes de blessures qu'elle avait encore et qui lui rappelait sa torture. Son état physique commençait à décliner doucement y ajoutant un manque d'énergie car elle n'avait pas mangé depuis plusieurs heures, le résultat devint légèrement alarmant. Cependant, comme à son habitude, la tueuse se donnait à fond, sans laisser la faiblesse physique prendre le dessus, elle devait se prouver à elle même qu'elle pouvait y arriver. Malgré cela, à trop vouloir pousser son corps dans ses retranchements, on en paye souvent le prix. C'est un tir de blaster entaillant profondément son épaule gauche qui lui fit tirer le signal d'alarme. Tout du moins, elle ne dit rien mais, alors qu'elle n'avait pas était touché depuis le début, cette faute laissait clairement voir que la belle n'était plus en état de se battre et Liam le comprit immédiatement. Ainsi, il passa derrière elle et lui détacha le bandeau, libérant ses yeux de l'obscurité qui les entouraient. La belle mis quelques secondes afin d'y voir clairement et se pencha en avant, posant ses mains sur ses genoux pour reprendre son souffle. Elle prit une bouteille d'eau posée non loin et la vida presque entièrement. Alors qu'elle la reposait sur le sol, elle demanda à Liam quel était le prochain exercice. Toutefois, le jeune impérial eut un sourire et lui expliqua que l'entrainement s'arrêtait là pour aujourd'hui. Lola comprit qu'elle avait du trop en faire car elle avait encore du mal à reprendre son souffle et elle se sentait exténuée, tellement que la colère avait disparu d'elle même sans qu'elle n'ai besoin de la calmer. La fatigue avait eu raison de son impulsion et c'était une bonne chose à savoir pour la tueuse. Tout ce qu'elle espérait maintenant, c'était que son entrainement s'était révélé satisfaisant aux yeux de Liam. C'est ainsi d'un ton plutôt froid qu'elle lui demanda, le regard déterminé.

    « Alors ? Qu'est ce que tu en as pensé ? »


Le point positif qui ressortait dans l'esprit de Lola c'était surtout qu'elle été parvenu à maitriser sa colère et que Liam n'avait pas eu besoin d'intervenir la dessus. Maintenant, restait à savoir comment elle s'en était sortie à ses yeux.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Mer 18 Juil - 1:00

Liam tirait sans s’arrêter, négligeant complètement si Lola serait capable de renvoyer les tirs de blasters. Pourtant, très rapidement, la tueuse commença à les dévier. C’était assez surprenant d’ailleurs. Liam s’attendait à la blesser beaucoup plus avant qu’elle ne parvienne vraiment à « s’énerver » de ne pas pouvoir les repousser et, qu’enfin, elle y arrive. Mais bon, pendant plusieurs années, Karel l’avait entraînée. Quelque part, dans sa mémoire, des brides de cet entraînement devaient lui permettre de se souvenir comment faire. A aucun moment l’Empereur ne sentit un éventuel débordement. Pourtant, il s’assurait régulièrement que ses sabres-lasers soient à porté de main, juste au cas où. Ce n’était pas dans son intérêt de blesser la tueuse mais si il lui venait de perdre le contrôle, Liam aurait sans doute d’où utiliser la force, peu importe la façon dont cela devait se terminer. Il n’en voulait pas à sa vie, mais il avait encore des choses à accomplir. Des choses qui, en toutes circonstances, repousseraient la date de sa mort. Et son objectif était certainement moins puéril que celui de Lola. Vivre uniquement pour tuer tous les Kuran … Le genre typique d’attitude que ressent une adolescente à problème qui n’a pas pardonné que son père lui apprenne la vie. Si Lola avait ressenti une quelconque maturité, son objectif serait bien plus noble et moins bien ambitieux. Pourquoi s’acharner sur tous les Kuran ? Karel était, en apparence, le seul responsable. Voulait-il qu’il se sente seul ? Apeuré de voir sa famille disparaître ? Foutaises ! Karel était un Sith. La solitude le rend plus puissant et il ne connaît pas la peur. Quoiqu’il en soit, les capacités de Lola pouvaient être utilisées autrement que pour cette guérilla aussi bien inutile que suicidaire. Karel allait mourir un jour de toute façon, c’était évident. Gâcher sa vie, son talent, à se mettre au service de la Mort alors qu’elle seule faisait très bien son boulot … Enfin … On ne remet pas en cause les objectifs personnels des autres.

Au second exercice, Liam banda les yeux de la belle et reprit sa séquence de tirs. Le but était qu’elle devait sentir les tirs s’approcher. Un vrai Maître de la Force accordait beaucoup plus d’importance à son sixième sens qu’à ses propres yeux. Sentir le danger venir de derrière soi, dévier un tir de blaster qui arrive dans son dos, savoir quand il est censé nous toucher et, le must du must, le renvoyer purement et simplement sur son adversaire, lui aussi dans le dos, sans se retourner une seule seconde. Lola était encore bien loin de ce niveau. Pourtant, cela pourrait lui être fort utile. On tue et on s’échappe plus facilement avec de telles aptitudes. Enfin … On tue des personnes « normales » comme ça. Pour les utilisateurs de la Force, c’est une autre question, un autre débat. Jamais la belle ne pourra rivaliser avec lui si elle ne progresse pas plus rapidement. Perdu dans ses pensées, à continuer de tirer, il ne reporta son attention que lorsqu’une cellule d’énergie entailla profondément l’épaule de Lola. C’était donc sa limite … Il arrêta donc et se dirigea vers la tueuse pour lui retirer son bandeau. Il la regarda reprendre son souffle avant de poser ses yeux sur sa blessure. Ce n’était pas très important. En quelques jours, elle n’aurait plus aucune marque. Mais visiblement, Lola se fichait éperdument de sa blessure. La seule chose qui l’intéressait, c’était de savoir comment elle s’en était sortit et si son entraînement d’aujourd’hui avait eu un quelconque intérêt :


« Tu es encore bourrée de failles. Même si tu as renvoyé la plupart des tirs, la fatigue reste ton point faible. Renvoyer de simples cellules d’énergie ne devrait pas te prendre autant d’énergie. Sinon, comment espères-tu lancer de plus grandes attaques ? »

Il ne pouvait pas lui dire que cela s’était bien passé. Inutile de lui donner la grosse tête en pensant qu’elle progressait rapidement. Sinon, elle allait penser qu’en deux semaines, tout allait être bouclé et qu’elle serait aussi forte qu’un Kuran. Evitons de lui donner trop d’illusions. C’était bien pour aujourd’hui mais, dans l’ensemble, elle n’avait fait qu’effleurer la surface. Il fit volte-face et commença à se diriger vers sa villa en laissant échapper quelques mots dans un souffle :

« Mais c’était pas mal pour aujourd’hui … »

Liam commença à s’éloigner en invitant Lola à la suivre. Au cours du parcours, Liam continua de lui parler de la Force, des pouvoirs qu’elle pourrait avoir en lui expliquant que cela prendra des mois, parfois des années pour certains pouvoirs. Mais qu’elle pouvait aussi s’exercer toute seule. Dans le moindre geste de la vie courante, elle pouvait s’entraîner à utiliser la Force. Pour attirer un objet à elle, par exemple. C’est avec de petits exercices simples que son corps s’habituerait à la perte d’énergie et qu’elle pourrait tenir plus longtemps pour utiliser au mieux la Force. Et, ce que Liam n’oublia pas de souligner, pour progresser plus vite, rien ne vaut l’expérience en combat. Mais avec des contraintes. Maintenant qu’elle connaissait un peu son potentiel, Lola pouvait se fixer des objectifs du genre « tuer une personne uniquement avec la Force » ! Les possibilités étaient illimitées et, lorsqu’elle sera en danger de mort, son potentiel se réveillera de lui-même. Le cerveau humain dispose d’une partie « survie » dans laquelle tous les événements que l’on a rencontrés, tous les exercices que l’on a faits, sont stockés afin d’être réutilisés pour survivre. Ils sont cachés, quelque part, et ce que Lola devait faire à présent, c’était les faire sortir. Tout ce qu’elle avait vu avec Karel, ce qu’il lui avait enseigné … Tout lui reviendrait alors en mémoire. Pendant tout les parcours pour arriver à la villa, Liam lui expliqua tout cela.

Arrivés devant la civilisation, Liam commença à donner ses premiers ordres. Préparer un repas, soigner la blessure de la tueuse et lui indiquer une chambre où dormir. Car oui, Liam avait invité la belle à dormir afin de reprendre l’entraînement demain, aux premières lueurs de l’aube. Liam avait de nombreux domestiques. Et le plus étonnant là dedans, c’était que ces domestiques étaient de vraies machines à tuer lorsqu’il le fallait. De vrais professionnels. Enfin … Juste assez pour permettre à l’Empereur de s’échapper en cas d’invasion. Sa survie prévoyait sur tout le reste. La blessure de la tueuse fut donc soignée au bacta et dût être toutefois bandée, car jugé quand même assez profonde. Liam prit toutes les mesures nécessaires à l’égard de Lola et la belle dût même se mettre en sous vêtements afin que les domestiques, des femmes bien sûr, puissent surveiller l’évolution des autres blessures de Lola. Bien entendu, Liam était ailleurs à ce moment-là, dans son bureau, à s’occuper de divers papiers administratifs. Le rôle d’Empereur n’était pas très reposant. Durant tout ce temps, la tueuse eut le temps de prendre un bain, de se prélasser et de se reposer. Liam fit mettre ses affaires à laver, et fit apporter une robe pour leur dîner.

La table fut préparée et le repas servi. D’ordinaire, il fallait l’avouer, Liam dînait seul. Il n’aimait pas la compagnie et tenait à son calme pour pouvoir se restaurer tranquillement, la tête perdue dans ses pensées. En la présence de Lola, il avait fait un effort … côté vestimentaire. Pantalon en velours et chemise blanche. Toutefois, par contre, il n’adressa pas un seul mot, certainement dût à l’habitude. Son esprit était tourné ailleurs. La guerre contre la République devait prendre plus d’ampleur. A l’heure actuelle, certains pensaient que les Impériaux n’étaient que des enfants qui jouaient à faire la guerre. Il fallait que cela change. Prendre des directives plus sévères envers leurs ennemis et surtout, surveiller la montée du Consortium de Zann. Inutile d’avoir un autre groupe à gérer sur les bras. Mais d’un certain côté, il s’agissait simplement de Hors-La-Loi. L’argent devait bien pouvoir les tenir à distance pendant un petit moment. L’autre problème restait de placer les installations impériales les plus importantes à l’abri des guérillas Républicaines. Si un acte terroriste devait détruire ses installations, la puissance impériale s’en retrouverait réduite. A un moment dans le repas, le regard de Liam se posa sur la tueuse, assise en face de lui, et ne la lâcha plus pendant quelques instants. Actuellement, elle était sous contrat avec l’Empire. Mais une fois celui-ci rompu, qu’allait-il arriver ? Se servirait-elle de ses entraînements avec Liam pour lui causer du tort, à lui ou son Empire ? Où se sentirait-elle redevable au point de servir l’Empire plus qu’une autre faction ? Liam la connaissait bien, c’était certain, mais il ne connaissait pas toutes ses relations. Quelque part, peut-être, un Républicain avait bon nombre de choses à lui fournir en échange d’informations sur l’Empire. Peut-être même qu’elle était payée pour être assise là, en ce moment même, à travailler pour l’Empire. Difficile de savoir mais Liam ne mélangeait jamais vie privée et vie professionnel de toute façon. Si une information venait à filtrer sur les prochaines manœuvres impériales, cela ne viendrait pas de lui.

La fin du repas se déroula dans le silence, alors que la nuit était déjà tombée depuis quelques heures. Ils finirent par quitter la table et Liam conduisit Lola à sa chambre. Une fois devant, il prit enfin la parole :


« Je te conseille de ne pas sortir de ta chambre durant la nuit … Les gardes ont l’autorisation de tirer sur tout ce qui peut bouger dans leur champ de vision ! »

Il s’éloigna en direction de sa propre chambre en faisant un léger signe de main et en lâchant un « bonne nuit » qui se voulait amical. Le jeune homme rejoignit sa chambre en soupirant, deux soldats postés de chaque côté de la porte, à l’extérieur. Il retira sa chemise et resta torse nu en attrapant quelques dossiers qui traînaient sur son bureau … Encore … Liam était un veilleur. Il se couchait très tard mais, bizarrement, il était toujours très matinal. Enfin … Même si la bonne humeur n’était pas toujours au rendez-vous, il était toujours levé très tôt afin de reprendre le travail au plus vite. Tout cela pour parfaire son image d’Empereur modèle !
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 27

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Mer 18 Juil - 9:28

La séance d’entrainement avait durée toute l’après midi sans que personne ne se rende compte des heures passées dans cet endroit désert. Liam n’avait cessé de tirer sur Lola, utilisant le blaster de la tueuse et la belle n’avait cessé d’esquiver les tirs et les renvoyer, utilisant la Force et se rappelant les entrainements avec Karel, non sans laisser échapper un peu de colère. La belle avait fait beaucoup d’efforts mais, déjà marqué par ses blessures dues à sa captivité et à l’énergie déployée pour cet entrainement, Lola finit malgré elle par lâcher prise. Maintenant qu’elle avait reprit son souffle, elle n’attendait qu’une chose, savoir comment s’était déroulé l’entrainement. D’ordinaire, dans ses salles d’entrainements, c’était Jarvis, son IA personnalisé qui lui transmettait toutes les informations possible pour savoir si l’entrainement avait été bon ou non. Aujourd’hui, dans d’autres circonstances, la belle devrait faire confiance à l’avis de Liam. Bien entendu, sa réponse ne fut pas un « excellent travail » ni même un petit « bien » et Lola n’en fut pas vraiment étonnée. A vrai dire, recevoir des compliments sur ses entrainements ne l’intéressait pas vraiment, elle préférait qu’on lui dise franchement les aspects négatifs et positifs et c’est ce que fit le jeune empereur. Il lui reprocha le fait qu’elle avait trop de failles, ce qui fit froncer les sourcils de la tueuse. Elle n’était pas vraiment connue pour ses failles, bien au contraire, maintenant, Liam voulait parler des failles dans la Force et c’est ce que Lola compris. Il lui reprocha également le fait qu’elle avait dépensé un peu trop vite son énergie sur un exercice aussi facile. La belle ne répondit pas mais Liam dit comprendre ses pensées dans son regard froid. En effet, Lola avait tout fait pour maintenir sa colère au plus profond d’elle-même, bien enfermée dans sa prison sombre, et elle avait dépensée beaucoup d’énergie à contenir cette colère. Il aurait été aisé de laisser libre cours à sa colère, de la laisser se faire contrôler complètement, comme un peu plus tôt dans la journée, toutefois, cela n’aurait servi à rien du tout, mis à part prouver à Liam que la belle ne pouvait contrôler sa haine. La tueuse avait également gaspillée de l’énergie en puisant dans ses ressources pour avoir suffisamment de concentration pour pouvoir arrêter et dévier les tirs. Dévier les tirs était facile, elle le faisait souvent lors de combat, toutefois, les dévier sans les voir et ainsi tenter de deviner leur trajectoire dans la Force, voilà une chose nouvelle. Lola n’avait jamais tenté un exercice de ce style, toutefois, après cet entrainement, la tueuse se promit de se rappeler d’adapter un exercice de ce style dans ses séances d’entrainements chez elle.
Liam finit par se retourner et de diriger vers la villa, lâchant tout de même un compliment à la belle, qui ne lui fit pas plus d’effet que cela. Sur le chemin du retour, le jeune homme continua à lui parler de la Force, de ses futurs pouvoirs, des exercices courants qu’elle devrait maitriser, des petits défis qu’elle pouvait se lancer pour utiliser la Force en combat. Bien entendu, Lola savait qu’au fur et à mesure des entrainements, elle retrouverait ses marques dans la Force, comme lorsqu’elle était enfant et qu’elle était la discipline de Karel. D’ailleurs Liam ressemblait beaucoup à son père adoptif dans sa manière de faire, ne jamais dire qu’un entrainement s’était bien passé, pour que l’apprenti se donne encore plus de mal la fois suivante. Arrivé à au palais, Liam commença à donner des ordres à ses serviteurs, invitant par la même occasion Lola à passer quelques jours ici pour continuer l’entrainement. Il demanda à ce que les blessures de la tueuse soient soignées et surveillées puis quitta la belle et la laissa avec quelques femmes.

Premièrement, Lola détestait les femmes et ensuite, c’était toujours elle seule qui soignait ses propres blessures. Ainsi, quand les infirmières impériales amenèrent la tueuse dans une salle de soin, cette dernière soupira mais se laissa faire. Elle ne rechigna pas non plus à ce que ce soit ses femmes là qui lui soignent sa blessure au bras, dû à un tir de blaster mal esquivé un peu plus tôt à l’entrainement. Toutefois, quand l’une des infirmières demanda à Lola de se mettre en sous vêtements pour examiner les blessures sur son corps, la tueuse lui lança un regard si noir que la jeune impériale baissa les yeux. Cependant, elle insista en expliquant que les ordres venaient de Liam et que dans tous les cas elle devrait examiner ses blessures, quitte à anesthésier la tueuse s’il le fallait ou faire appeler l’Empereur pour qu’il utilise la manière forte. Lola n’était vraiment pas encline à céder, toutefois, elle savait que le soir même, elle se ferait sa propre évaluation et mieux valait qu’elle se laisse faire maintenant pour ne pas se faire tout simplement jeter du palais impérial. Ainsi donc, Lola quitta son mini short ainsi que son débardeur et se retrouva également nu pied. Son corps presque nu, si parfait, rendit jalouse quelques femmes, cela se voyait dans leurs yeux. L’infirmière principale enleva soigneusement les nombreux bandages présents sur le corps de l’Ange, dévoilant ainsi de très nombreuses blessures ouvertes ainsi que des hématomes en abondance. Après avoir effectué quelques soins, l’infirmière donna des bandages à la belle qu’elle devrait mettre après avoir pris sa douche. Lola enfila ses habits et sortit de la pièce, non sans claquer la porte, signe de son agacement face à cette séance qu’elle jugeait inutile. Elle partit tout de suite en direction de son vaisseau et, une fois à l’intérieur, donna quelques ordres à Jarvis et pris ses affaires personnelles avant de retourner au palais ou l’attendait une servante qui lui indiqua la direction de sa chambre ainsi que l’heure du repas, que la belle passerait en compagnie de ce cher empereur.

Une fois seule dans sa chambre, Lola pu soupirer et prendre le temps de s’allonger sur un lit moelleux et confortable. La chambre était très spacieuse et agréable. En se relevant enfin, la belle rangea ses affaires, enleva ses habits et entra nue dans la salle de bain. Elle fit couler un bain chaud et se prélassa dedans durant quelques minutes. Perdu dans ses pensées, Lola glissa son dos le long de la baignoire pour entrer sa tête sous l’eau. Le silence l’apaisa et chassa toutes les pensées négatives qu’elle pouvait avoir à ce moment là, comme la ressemblance de Liam avec Karel, sa colère, ses blessures, tout. Quand elle fut enfin à bout de souffle, l’Ange ressortit sa tête de l’eau et sortit de la baignoire en s’enveloppant dans un peignoir. Elle observa ensuite la robe que Liam lui avait offerte pour le diner. C’était une robe d’un bleu nuit plutôt jolie. Il fallait avouer que Lola ne mettait des robes que lors des grandes occasions ou alors lorsqu’elle voulait charmer un homme ou parfois en mission, selon la nature de celle-ci. Liam devait penser qu’un repas en tête à tête devait être une assez bonne occasion pour lui offrir une robe. Toutefois, avant de l’enfiler et de se préparer, la belle traversa la chambre, toujours en peignoir et ouvrit un petit sac à l’intérieur duquel se trouvait plusieurs objets électroniques et sophistiqués. Lola prit une oreillette et la plaça à son oreille gauche, puis un petit appareil circulaire qu’elle colla juste au dessus de sa poitrine.

    « Jarvis, scanner s’il te plais. » Prononça la belle avant qu’un rayon bleu, émanant de l’appareil circulaire, ne parcoure tout son corps.
    « Il semblerait que vous ayez une nouvelle blessure au bras droit dû très certainement à un tir de blaster. L’entaille est peu profonde mais nécessite toutefois un petit soin au bacta qui visiblement à déjà été pratiqué. Il semblerait que vous soyez bien entourée mademoiselle. Pour le reste des hématomes et blessures, elles laissent à penser qu’elles commencent à cicatriser, toutefois, il serait prudent de surveiller cela de près et de les soigner régulièrement. Autre chose mademoiselle Lola ? »
    « Non Jarvis, je voulais juste avoir un point de vu un peu plus digne de confiance que les infirmières de Liam. »

Après avoir expliqué brièvement la situation à son IA, Lola reposa l’oreillette, le petit appareil et partit finir de se préparer dans la salle de bain.
La belle avait trouvé tant bien que mal la grande salle de diner, ou Liam l’attendait déjà. Son regard parcouru son corps de la tête au pied. La belle portait une paire d’escarpins noires, la robe bustier et courte bleue qu’il lui avait offerte et un jolie collier. Ses cheveux étaient détachés, chose que Liam devait voir pour la première fois, tombant avec élégance dans son dos. Enfin, ses yeux étaient légèrement maquillés, relevant son regard émeraude. L’ensemble du repas se déroula dans le silence le plus total. Liam avait l’habitude de manger seul et cela se voyait car Lola était exactement pareille, dinant toujours seule chez elle. Ainsi, aucun des deux ne chercha à faire la conversation. La seule chose que releva Lola fut le regard de Liam posé quelques instants sur elle. A quoi pensait-il à ce moment là ? Malheureusement, la belle ne saurait jamais. En bon gentleman, Liam ramena son invitée à sa chambre après le diner, lui indiquant de rester dans sa chambre. En partant, il lui adressa un « bonne nuit » sur un ton légèrement plus amical.

A nouveau seule dans sa chambre, Lola se déshabilla et enfila une nuisette noire et légèrement transparente, courte et décolleté. Cela la rendit incroyablement sexy, surtout avec ses cheveux lisses à présent libres. S’asseyant sur le lit, la belle sortit quelques appareils électroniques et consulta ses primes et quelques dossiers confidentiels, tout en discutant avec Jarvis grâce à son oreillette. Elle finit par tout ranger, traversa la pièce et ouvrit la fenêtre laissant entrer un air frais apaisant. C’est alors que la belle se rendit compte qu’il lui manquait une chose pour être vraiment bien : une bouteille d’alcool. Depuis son arrivée dans le palais impérial, Lola n’avait pas bu une goutte d’alcool et cela commençait à lui manquer. Ainsi, faisant volte face, la tueuse se dirigea vers la porte et quitta sa chambre.

Liam l’avait mise en garde mais la belle s’y fichait bien. Elle était extrêmement discrète et savait faire patte de velours quand il le fallait, ainsi, aucune raison de paniquer. L’Ange parcouru plusieurs pièces et arriva dans une salle de réception au fond de laquelle se trouvait un bar. En quelques pas discrets, Lola arriva devant le bar et sauta par-dessus de ce dernier pour se retrouver devant plusieurs bouteilles d’alcool. Elle en choisi une d’un alcool coûteux et dont raffolait la belle, elle en avait d’ailleurs plusieurs bouteilles chez elle. Toutefois, elle entendit des pas derrière elle et quand elle se retourna, elle se trouva face à deux stormtrooper braquant leurs armes sur elle. L’un d’eux lui cria de lever les mains, ce que la tueuse fit en soupirant. Elle aurait très bien pu les maitriser mais elle risquait d’avoir plus de problèmes qu’elle ne le pensait. Lola du expliquer qu’elle était l’invitée de Liam pour qu’ils acceptent de la croire. Ou alors étaient-ils trop troublés par sa tenue pour écouter ses paroles. L’un des deux hommes décida alors d’amener la belle voir l’Empereur, pour que ce dernier décide quoi faire. Gardant sa bouteille à la main, Lola les suivit en soupirant. Une fois devant la chambre de Liam, la tueuse fut « confiée » aux deux gardes présents devant la porte, pendant que les deux premiers repartaient à leurs postes. L’un des deux gardes frappa à la porte pendant que l’autre regarda Lola de la tête au pied. C’est alors qu’il lui lança un « Je ne savais pas que les prostituées étaient invitées au palais. ». La tueuse ne put se retenir et leva le poing vers l’homme, pendant que son coéquipier levait son arme vers la belle. C’est sur cette scène, le poing de Lola tout près du visage du garde, l’autre braquant son arme sur la belle, que la porte de la chambre s’ouvrit …

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Mer 25 Juil - 4:10

Le calme ! Voilà ce que Liam appréciait tout particulièrement en fin de soirée, lorsque la nuit était tombée. Sa villa était dans un endroit quasi-désert, loin de la métropole de Kuat où résidait le bruit dû à la construction des armes. Le QG était bruyant, même dans son bureau. Sans cesse dérangé, sans cesse harceler. La majeure partie de son travail administratif était donc fait chez lui, dans sa chambre, où personne ne viendrait le déranger à part un suicidaire. Enfin, il y avait aussi une excellente raison à ce calme. Peu de personnes connaissaient cet endroit. Liam avait prit un endroit vierge, sans souillures industrielles et jamais fréquenté par l’Homme. Bien qu’une villa attire forcément l’attention, si jamais personne n’y va, aucune raison qu’elle soit découverte. Liam avait mis en place une sorte de barrières tout autour de sa maison, avec des stormtroopers patrouillant nuit et jour et avec pour mission d’éloigner les curieux de Kuat avec comme raison : « secret militaire » ! Après tout, rien que l’esprit stratégique de Liam relevait du secret militaire. Peu de personnes connaissaient ses plans et leurs applications. N’est-ce pas la définition approximative d’un secret militaire ? Enfin passons ! C’est dans ce calme le plus absolu que Liam travaillait, lisant diverses données informatiques. Il y avait de tout. Ordres de mission, demandes de financement... Certaines planètes reculées souhaitaient même avoir l’Empire comme mécène. Il y en avait vraiment pour tous les goûts. Liam avait fait fabriquer son lit de telles sortes que quatre hologrammes répartis de chaque côté du lit permettent d’afficher un immense écran en face de lui. Il n’avait alors plus qu’à naviguer tranquillement sur chaque objet, lisant, supprimant, archivant … Du travail répétitif mais nécessaire …

En soupirant, il ferma tous ses dossiers et en rouvrit un autre. Juste avant son ouverture, le terme « confidentiel » apparaissait très clairement. C’était le projet que lui et le Conseil Impérial avait mis en place quelques mois plus tôt. Une carte de Kuat, et plus précisément des endroits habités où s’étendaient les chantiers de construction, apparut devant lui. A divers endroits se trouvaient des sortes de carrés rouges, plus précisément des explosifs. Certainement une gamme d’explosifs très puissants. Liam aimait la perfection. Comme chaque soir, il demanda à la mémoire centrale de la villa de relancer une simulation. La carte se flouta quelques instants et réapparut devant lui, à présent envahis par plusieurs points lumineux de différentes couleurs. Les Républicains étaient représentés en bleu et les Impériaux, en rouge. Le bien contre le mal certains penseront mais Liam ne voyait pas son Empire comme le mal. Le rouge était simplement une couleur qu’il appréciait, certainement dû à son côté Sith. Les points se déplaçaient lentement, signe de leur progression ou de leur retraite. D’un regard lointain, il était facile de voir que les points bleus étaient beaucoup plus nombreux que les points rouges. Pendant plusieurs minutes, les points se déplacèrent sous les yeux de l’Empereur. Et dans le coin inférieur gauche, un compte à rebours s’était lancé. Il défila rapidement, afin de faire une simulation au plus vite. Tout ceci était bien entendu prévisionnel et ne se passerait certainement pas de la sorte. Le compte à rebours arriva rapidement à son terme, et une immense explosion apparut sur l’écran de Liam. En compléments, diverses informations étaient données : estimation des pertes dans les deux camps, accompagnés d’une estimation financières due à la perte de Kuat. C’était sûr : ce sacrifice paralyserait quelques temps l’Empire, mais tout était déjà prévu. L’écran se ferma de lui-même et une nouvelle simulation apparut alors : celle de la planète Bastion. Bastion était une planète forteresse, idéale pour la défense et pour la sécurité des infrastructures impériales. Mais depuis quelques années, elle avait perdu de sa superbe au profit de Kuat. Ses défenses étaient suffisantes mais assez faible technologiquement. Ses usines de production étaient dépassées et ne marchaient qu’à faible production. La simulation continua à s’étaler sous les yeux de Liam et les infrastructures de la planète se construisirent d’elles-mêmes. Juste un côté un nouveau compteur tournait : celui des dépenses engendrées par cette remise à niveau. Bien sûr, tout était prit en compte. La présence d’esclaves sur le site réduisait les dépenses mais les avancées technologiques manquantes n’étaient pas réalisées par de simples esclaves. Juste en dessous se trouvait des informations sous formes de date. Rien ne se construit en un jour et Bastion ne deviendrait pas imprenable en trois jours.

Alors que la simulation ne s’arrêtait pas, un bruit l’interpella dans le couloir. Une discussion entre soldats se déroulait derrière la porte. Liam écarquilla les yeux. C’était une blague ? Depuis quand les soldats quittaient leurs postes pour venir discuter avec les collègues ? Juste sous sa porte en plus ! C’était une plaisanterie, ce n’était pas possible autrement. Ou peut-être que l’un d’entre eux souffrait d’une maladie gravissime et douloureuse et qu’il voulait tout simplement mourir dignement … Dommage pour lui, car ses collègues l’accompagneraient … Tout en laissant tourner la simulation, il se leva de son lit et s’approcha de la porte. A l’instant même où sa main allait toucher la poignée, un des gardes frappa. Liam fronça les sourcils. Se passait-il quelque chose ? Quelqu’un avait-il repéré son domaine ? Par décence, le jeune homme tourna les talons et enfila une chemise qu’il laissa toutefois déboutonnée. Il finit par ouvrir la porte et fut face à une scène plutôt inattendue ! Lola se trouvait devant sa porte, très légèrement vêtue, menaçant un de ses gardes avec son poing tandis que l’autre braquait son arme sur elle. Devant le regard surpris de l’Empereur, les deux soldats bafouillèrent et se mirent au garde à vous. Liam leur lança un regard sombre, mais son regard sombre se posa aussi sur Lola. Il lui avait formellement interdit de se balader dans sa résidence la nuit. Certes, elle n’avait pas à obéir à ses ordres. Mais elle ignorait totalement de ce qui se trouvait ici et des « choses » qui montaient la garde. Les faibles stormtroopers qui l’avaient trouvée n’étaient que la partie immergée de l’iceberg. Si elle croyait vraiment que Liam comptait sur de simples soldats pour sa protection, elle se trompait lourdement ! L’un des soldats eût enfin le courage de balbutier quelque chose, afin de clarifier la situation :


« Vos hommes l’ont trouvée dans la salle de réception. Ils ont jugé utiles de vous l’amener afin que vous puissiez décider de son sort … »

Cela ne se voyait pas, mais sous son casque, le soldat devait très certainement sué à grosses gouttes. Après tout, plus tôt dans la journée, Liam avait déjà tué un de ses soldats qui avait été incapables de suivre ses ordres. Le côté meurtrier de Liam ainsi que sa froideur à exécuter les incompétents étaient plutôt connus dans l’Empire. Sans mot dire, Liam s’écarta de la porte et laissa Lola y entrer, tout en gardant du coin de l’œil ses soldats. Lorsque la tueuse passa devant lui et entra dans la chambre, Liam posa son regard sur son dos, par curiosité. C’était presque aussi transparent que le devant. Il soupira et leva les yeux au ciel. Qu’avait-elle en tête ? Pensait-elle un petit instant à la réputation de Liam ? Bien que Liam n’ait que faire des rumeurs et autres mensonges destinés à le déstabiliser, il y avait un minimum. Qu’est-ce que ses soldats allaient penser de lui s’il amenait une femme si légèrement vêtue dans sa chambre ? Il regarda dans le couloir : personne aux alentours. Voilà qui était parfait. Ils enverraient demain ses deux gardes personnels dans une zone reculée où ils se feront tuer avant même d’avoir posés le pied à terre. Après tout, un peu de clémence ne faisait de mal à personne. Avant de refermer la porte, il ordonna à ses soldats de ne laisser passer personne.

Voilà qu’à présent, il faisait face à Lola. Mais son regard se perdit quelque part derrière elle, là où la simulation tournait toujours. L’avait-elle remarqué ? Aurait-il droit à une séance « questions » pour savoir en quoi consistait cette simulation et ce que cela allait lui apporter ? Sans rien dire, Liam frappa dans ses mains et l’écran disparut tout simplement. Au moins, si elle n’avait rien vu, il n’y avait à présent plus aucun risque. Mais si quelque chose ne se déroulait pas exactement comme prévu ce jour-là, il saurait qui est la responsable. Sans lui adresser un seul regard, ni un seul mot, il se dirigea vers son lit et rangea le peu de support papier qu’il avait. Ce qu’il y a de pratiques avec le support papier, c’est que cela évite les intrusions pirates sur son système. Il les jeta sur son bureau et finit par lancer :


« Qu’est-ce qui t’a prit ? »

Il se tourna vers la tueuse en se rapprochant d’elle. Une aura sombre l’entourait, preuve de son mécontentement, ce qui obligea la tueuse à reculer, elle qui n’était pas habituée à une pression de Force aussi forte. Au fur et à mesure qu’il s’approchait d’elle, et qu’elle reculait, il reprit la parole :

« Je t’avais pourtant demandé de ne pas sortir de ta chambre. Tu es tout simplement inconsciente ou tu souhaite simplement montrer à tout le monde que personne ne peut t’attraper et te tuer ? »

Le dos de Lola entra bientôt en contact avec le mur et Liam, d’un geste violent, lui bloqua toute issue de secours en posant sa main à côté de son visage. Le jeune homme n’aimait pas qu’on discute ses ordres. C’était pout cette raison qu’il tuait les Républicains, en parti. Malgré une haine féroce qu’il ressentait pour eux, s’ils se pliaient à sa volonté, tout serait parfait. Liam ne dit rien et son regard se perdit dans celui de Lola. Etait-ce l’atmosphère ? La situation dans laquelle ils se retrouvaient ? La tenue et le regard de Lola qui semblait le mettre au défi de le faire ? Tout doucement, il se pencha en avant et ses lèvres vinrent rencontrer celles de la tueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 27

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola] Dim 5 Aoû - 11:49

Lola ne passait jamais inaperçu, ou qu’elle aille et quoi qu’elle fasse, c’était comme une sorte de règle d’honneur de la belle, étrange certes mais véridique. Ainsi, il fut peu étonnant qu’elle se retrouve dans une telle posture à ce moment. Alors que Liam ouvrait la porte pour voir d’où provenait ce raffut il pu voir une Lola menaçant un des gardes de son point et l’autre garde pointant son arme sur elle. Une scène bien étrange mais assez drôle si on l’a regardait de l’extérieur. Pourtant, la belle n’avait pas l’air de rire, au contraire, son regard glacial en disant long sur ce qu’elle aurait pu faire si Liam n’avait pas ouvert la porte. A ce moment là, les deux gardes se mirent au garde à vous face à leur empereur qui leur lança un regard sombre. Toutefois, Liam eu le cran de lancer ce regard noir sur la tueuse qui le lui rendit de la même manière. L’un des deux gardes trouva tout de même le courage de parler et expliqua la situation, il indiqua qu’il avait préféré prévenir l’empereur pour qu’il décide de son sort. Son sort ? S’attendait-il à ce que Liam tue la belle aussi froidement qu’il avait tué l’un de ses hommes un peu plus tôt dans la journée ? Lola n’était pas un de ces stupides soldats et elle résisterait plus qu’il ne le pense si jamais il comptait la toucher. Bien entendu, elle savait qu’il ne le ferait pas toutefois, la tueuse n’aimait pas son regard. Il fallait qu’il comprenne que Lola n’était pas un de ses foutu soldats lui obéissant tel un chien. La belle était indomptable et plus tôt Liam l’aurait compris, mieux ça serait pour lui. C’est alors que le jeune homme s’écarta de la porte et fit signe à l’Ange se rentrer. Jetant un regard noir au soldat, Lola entendit son cœur battre avec violence dans sa poitrine et ses mains légèrement tremblantes. Sans doute devait-il suer à grosse gouttes sous son casque, la tueuse s’amusa même à penser son pantalon mouillé à cause de l’horrible peur qu’il devait ressentir face à son boss. Toutefois, la belle ne dit rien et passa au côté de Liam et entra dans sa chambre. Elle sentit immédiatement un regard dans son dos, celui du jeune empereur qui devait profiter de la vue. D’un côté c’était plutôt compréhensible, le pauvre garçon ne devait pas avoir l’habitude de se retrouver avec une créature aussi sublime et sexy que Lola. La belle eut un léger sourire à cette pensée, toutefois, il disparu bien vite. Comme à son habitude, les yeux de la tueuse parcoururent la pièce pour l’analyser et ainsi, son regard se posa sur une sorte de simulation d’une planète qu’elle reconnu parmi des milliers : Bastion. Fronçant légèrement les sourcils, la belle se demanda quelques instants en quoi cette planète pouvait intéresser le jeune empereur, après tout, elle était maintenant largement inférieure à Kuat en terme de technologies et défenses. A ce moment, Lola entendit la voix froide du jeune empereur ordonner à ses soldats de ne laisser passer personne. Qu’avait-il en tête pour la belle ?

Liam ferma la porte et fit face à la jeune femme qui paraissait tout à fait sereine. Le jeune empereur claqua dans ses mains et la simulation disparu aussitôt, puis il s’avança vers son lit, prit quelques supports papier et les jeta sur son bureau. Lola se demanda quand il allait enfin ouvrir la bouche et ce fut à cet instant. Il lui hurla littéralement dessus, lui demandant ce qu’il lui avait prit tout en se retournant vers elle. Toutefois, alors que la belle allait répliquer avec son tact habituel, elle sentit la colère de Liam qui était si grande qu’elle fut forcée de reculer. Son cœur fut compressé par cette Force et elle eut du mal à respirer. La trop grosse pression de la Force avait des effets nocifs pour les utilisateurs plus faibles. Etait-il au moins conscient de ce qu’il était en train de faire subir à la belle ? Grimaçante, Lola recula encore, elle commença alors à chercher une solution, son regard se posa sur une multitude d’objets à disposition et dont elle pourrait se servir pour blesser Liam. Tout en reculant, le sith avançait vers elle, menaçant par son aura et son regard. Alors il avait vraiment l’intention de lui faire du mal ? Bientôt, le dos de la tueuse se heurta au mur, elle ne pouvait plus reculer. Ses poumons étaient compressés et le regard de Lola se posa sur Liam. Ne trouvant aucune solution, Lola tourna la tête et posa son regard glacial et ferme sur Liam, comme pour lui interdire d’aller plus loin. Ce qui se passa à ce moment là fut vraiment très étrange. Liam croisa son regard et aussitôt, son aura violente se dissipa, comme si maintenant, ses pensées étaient toutes autres. Leurs regards se mêlèrent dans une expression étrange. Tout deux semblaient déconcertés et incapable de réfléchir, pourtant, leurs regards étaient durs. Puis, Lola sembla comprendre ce qui se passait dans la tête de Liam. Serait-ce du désir … ? Aller t’il vraiment faire ça … ? Aussi étrange que cela paraisse, la belle se prit au jeu et son regard changea. Elle avait maintenant un regard charmeur et aussi sexy que sa tenue, provoquant légèrement le jeune empereur, comme si elle le mettait au défi de faire ce qu’il avait en tête. Toutefois, elle fut stupéfaite quand ce dernier se pencha sur elle pour déposer ses lèvres sur les siennes d’une façon plutôt douce.

A ce moment là, Lola sentit cette chose monter en elle, ce que certains appelaient, le désir. Etait-ce cette tension permanente qui régnait entre eux qui donnait maintenant cette ambiance électrique et fougueuse ? La réaction inattendu de Liam avait surpris les deux protagonistes et maintenant, l’envie était présente, si présente qu’aucun des deux ne pouvaient résister. Alors que Liam avait posé avec douceur ses lèvres sur celle de Lola, la belle, qui avait une réputation sulfureuse lui rendit la pareille mais d’une façon bien plus fougueuse et forte, à l’image de la relation qui les unissait. Elle prit sa tête entre ses mains et son baiser fut sans doute le plus fougueux que Liam du connaitre de sa vie. Leurs lèvres ne se séparaient pas et Liam se prenait maintenant au jeu. Il devint plus bestial lui aussi et plaqua Lola contre le mur, passant ses mains sur son corps. La belle en fit de même, sans jamais briser ce baiser si intense. Elle caressa son torse et passa ses doigts sur quelques cicatrices avant de faire glisser ses mains sur sa chemise ouverte qui descendit lentement et finit par tomber sans bruit sur le sol. C’est à ce moment que Liam la souleva et la tueuse enroula ses jambes autour de la taille de son amant d’une nuit. Il la tenait fermement contre le mur, prise dans une forte étreinte tandis que leurs lèvres se séparaient enfin. Liam couvrit ensuite la tueuse de plusieurs baisers plus ou moins osés, passant par son cou puis sa poitrine. Lola soupirait de plaisir tout en passant ses mains dans le dos du jeune empereur, lui laissant quelques griffures au passage. Elle se mordit la lèvre inférieure et décida que maintenant il fallait changer. Lola avait toujours eu un caractère très dominateur lors de ce genre d’aventures et ainsi, elle ne comptait pas se laisser aller au plaisir en ne restant qu’une spectatrice. C’est ainsi qu’elle finit par pousser Liam qui ne dut pas comprendre son geste, croyant peut être qu’elle voulait arrêter là. Toutefois, se remettant sur ses pieds, la belle passa ses mains dans le cou de l’impérial et l’embrassa une nouvelle fois avec fougue. Tout en lui offrant ce divin baiser, elle le poussa en arrière et, sans qu’il ne s’y attende vraiment, le voilà tomber sur le lit, une Lola dominatrice au dessus de lui. Elle se pencha sur lui et l’embrassa à nouveau avec fougue, entrainant Liam dans son jeu plein de passion charnelle. C’est alors qu’elle se releva et, tout en ondulant le bassin d’une façon qui aurait fait rougir n’importe quel homme, elle enleva avec une sensualité à tomber, sa propre nuisette, n’ayant maintenant plus sur elle qu’une petite culotte sexy. Lola se pencha à nouveau sur Liam pour reprendre son petit jeu, maintenant, elle allait s’attaquer à ses vêtements à lui, pour s’amuser un peu plus. Pour l’heure, elle lui donna un autre de ses baisers dont elle avait le secret ...


Suite sur la Planète Rose.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Once upon a time on the same side ... [PV Lola]

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time on the same side ... [PV Lola]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Kuat [Empire] :: Quartier Résidentiel-