Partagez| .

Devant les usines d'armement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Devant les usines d'armement Jeu 5 Avr - 0:59

BG Général :

Les troupes Républicaines ont commencé leur rassemblement sur Coruscant. Les meilleurs vaisseaux, ainsi que les soldats les plus entraînés, et volontaires pour la plupart, se regroupent sur les stations de décollage inter spatiales. Objectif : Kuat. Mission : secourir la chancelière que les Impériaux ont habilement capturé quelques semaines auparavant. Pourquoi tant de temps ? Tout simplement pour laisser le temps aux Républicains de s’organiser convenablement afin de ne pas courir au suicide. Mais d’un autre côté, les Impériaux se sont eux aussi regroupés et préparés pour combattre sur leurs terres, là où ils sont avantagés.

Pourtant, à l’approche des navettes Républicaines, les forces Impériales semblent bien maigres. Les navettes de déploiements de troupes n’ont aucun mal à se poser sur la planète tandis que divers chasseurs Républicains tiennent tête au peu de croiseurs Impériaux chargés de défendre la planète. Est-ce une manœuvre de l’Empire ? Le gros de troupes spatiales sont-elles cachées dans les environs, attendant le moment opportun pour frapper à grand coup ? Mais les Républicains n’ont pas le choix. La survie de leur chancelière et de leurs espoirs reposent entre leurs mains. A peine les navettes posées au sol, les troupes débarquent, accompagnées des Maîtres Yunstar et Ombrelune qui se chargent dès le début d’organiser les troupes et de les motiver. Parmi les Républicains, certains sont assez connus pour leur bravoure et leurs actes héroïques. C’est le cas d’Ahsio Nes et de Chakaëlle qui, malgré leurs compétences, décident tout de même d’écouter les Jedi. Au final, les troupes se séparent. Il est trop dangereux de partir en masse et de tomber dans une embuscade qui pourrait s’avérer fatal.

Du côté Impérial, les troupes s’organisent aussi. L’homme de confiance de l’Empereur, responsable de l’enlèvement de la chancelière, supervise lui-même la bataille et motive ses troupes. Lukan Reige, Grand Amiral et stratège brillant indique le plan d’attaque et la manœuvre à suivre. A ses côtés, l’Amiral Eolia Erices, est chargée de le seconder. Bien que les Impériaux soient motivés, ils ne sont pour la plupart pas de taille contre des Forceux. Pourtant, dans l’ombre, observant toute cette agitation, 3 paires d’yeux guettent leurs alliés et se préoccupent d’avantage de leurs ennemis de toujours, les Jedi, que de l’organisation Impériale. Ayant une vue d’ensemble sur la planète, les Impériaux se séparent eux aussi afin de bloquer l’avancée Républicaines.


BG Individuels :

Le premier groupe Républicain est mené par le Maître Yunstar et secondé par Chakaëlle. Au cours de l’attaque sur Coruscant, Eleanor Yunstar a beaucoup fait parler d’elle pour son brio a organiser les troupes Républicaines et à retenir, voir repousser les troupes Impériales. Pourtant, elle n’a su empêcher le drame qui s’est produit et est bien décidée à réparer son erreur aujourd’hui. C’est donc d’un pas confiant, aidée par la Force, qu’elle avance sans crainte au milieu des usines d’armement de Kuat. D’ailleurs, celles-ci continuent de tourner bien qu’aucun ouvrier ne soit présent, apeuré par l’arrivée des troupes ennemies.

Pourtant, et rapidement, un piège vient se refermer sur eux. Des nuages de fumée éclate tout autour d’eux, réduisant leur champ de vision alors que des tirs de blaster ennemis commencent à fuser tout autour d’eux. Rapidement, la défense s’organise, aidée par Nogget Hawk, lieutenant officieux de la République, venu sortir des troupes Républicaines de ce guet-apens. Et rapidement, les troupes Impériales se retrouvent face à leurs ennemis, dirigée par l’Amiral Eolia Erices. A ses côtés, l’apprentie Sith Ki’a Zarkin est chargée de seconder les troupes impériales et de réduire les forces Républicaines. De son côté, Anya Vi Valthiery guette le moment propice pour attaquer Eleanor Yunstar …

Ordre de passage : Eleanor / Anya / Chakaëlle / Ki’a / Nogget / Eolia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Ven 6 Avr - 3:44

    L'attaque éclaire lancée par la République n'était pas "top" dans l'esprit d'Eleanor et celle-ci n'était pas d'accord avec le fait que c'était une réussite garantie... Il n'y avait aucune bonne condition pour une victoire, un terrain encore inconnu ou du moins peu connu et surtout aucune idée des forces Impériales en présences. Aux yeux de la Jedi cette attaque n'était pas bonne, ou en tout cas il y avait autre chose, la Force lui disait que l'objectif n'était pas dans l'endroit où il se trouvait, mais ne voulant pas laisser les Républicains elle continuait de les mener pour le moment. Eleanor n'était pas ravie que sa consoeur Arsenicia Ombrelune n'ait pas écouté ses misent en gardes sur le fait que la première attaque de l'Empire était une victoire assurée et qu'il fallait plutôt miser sur la planification d'un second affrontement, mais cette fois où les Républicains choisiraient le terrain et seraient prêts à agir avec coordination et efficacité, choses totalement absentes lors de l'assaut de l'Empire sur Coruscant.

    Arsenicia n'avait pas écouté Eleanor et cette dernière n'était guère ravie d'avoir été obligé de mener au combat des troupes diminuées et sachant qu'elles n'avaient presque aucune chance de ressortir vivante. Finalement Eleanor avait pris la tête d'un nouvel assaut Républicain sur Kuat en compagnie du Commandant des Forces Républicaines Chakaëlle, un Wookie dont beaucoup disait le plus grand bien. Toutefois Eleanor savait que l'assaut sur Kuat n'était pas la bonne solution et elle avait une autre idée en tête de la chose, les enseignements de Revan l'aidant grandement à faire ce rapprochement, car étudier les stratégies militaires et la sagesse d'un tel homme peut être considéré comme proche du côté Obscur, mais sur le champ de bataille offrir une chance non négligeable.

    Pour le moment Eleanor était concentré sur l'instant présent et conservait une expression neutre, toujours vêtu de sa tunique Jedi elle conservait un calme de marbre tout en avançant à travers les usines d'armements de Kuat, elle avait organisé les troupes qu'elle avait en deux groupes, l'un doté de soldats lourds et prêts à encaisser les coups en cas d'attaque et un autre groupe disposant de troupes plus légères et plus rapides dont le rôle était de contourner l'adversaire et de les prendre à revers, de pratiquer des tirs précis via quelques snipers et d'autres unités de soutien permettant d'évacuer des blessés ou encore de fournir des recharges aux troupes en plein affrontement. Les troupes à l'arrière avaient pour ordres de rester camouflées et de prévenir en cas de découverte d'un quelconque mouvement suspect, en cas d'engagement direct avec l'ennemi leur rôle seraient de prendre position et de plastifier les chemins pour empêcher les Impériaux d'appliquer un contournement et ensuite rejoindre les unités lourdes pour les soutenir et sécurisé les arrières pour assurer un combat sur un front unique et non pas trente-six, car la lutte serait alors trop délicate à gérer et le nombre finirait par les mettre hors d'état de nuire.

    Comme à son habitude Eleanor était en première ligne et marchait avec les troupes Républicaines prêtes à encaisser les premiers tirs en cas d'attaque... Cette dernière ne tarda pas et les premiers tirs commencèrent à filer dans tous les sens. Eleanor para via les Forces plusieurs tirs tout en laissant son Sabre-laser à sa ceinture, elle sentit les troupes Républicaines en pleines effervescences, chaque soldat prenant position et s'organisant avec rapidité.


    « Commandant! Organiser les troupes selon la tactique définie! »

    Lors du briefing, Eleanor avait tenue devant les soldats de son groupe une petite explication sur les attitudes à avoir en cas d'attaques, elles étaient simples, mais s'avéraient toujours efficaces : on reste à couvert et on arrose l'ennemi si besoin, on les déloge via des grenades et les bazookas font un petit ménage sur les groupes denses d'ennemi ou les engins qu'ils utilisent. Les soldats étant en communication avec quelques soldats qu'Eleanor avait demandé à avoir : des éclaireurs d'arrières, ces derniers repéraient certains ennemis avec des jumelles incorporées à leurs casques et indiquait les positions où bien aux troupes lourdes où bien au snipers pour que les troupes Impériales soit eux-aussi misent à mal par la combativité Républicaine.

    Eleanor restait au premier rang et avait dressé autour d'elle un bouclier de Force lui permettant d'encaisser les tirs laser si l'un d'eux venait à passer sa garde, pour le moment la Jedi n'utilisait pas son Sabre-laser, elle préférait adopter la Technique Tràkata pour le moment, car elle sentait que les Sith n'allaient pas tarder à montrer le bout de leur nez, le combat s'annonçait rude, car les Jedi étaient en nombres réduit, deux seulement c'était peu... Heureusement Eleanor avait toujours avec elle HK-47, son droïde était à ses côtés et avait activé ses boucliers anti-tirs lasers et utilisait sa mitrailleuse légère pour empêcher les Impériaux d'avoir le temps de correctement placer les Républicains dans leur viseur.


    « Jubilation : Maître on va enfin pouvoir rigoler! »

    «Applique la tactique habituelle. »

    « Réponse sadique : À vos ordres Maître! »


    Eleanor se demandait parfois pourquoi elle avait eu l'idée il y a plus de quinze ans, de doter son droïde d'un tel centre de comportement, mais dans le cas présent il demeurait un formidable allié au combat et si jamais les Sith souhaitaient engager le combat, il pourrait soutenir Eleanor puisqu'il encaissait les impacts de types Sabre-laser.

    Pour le moment la défense était en train de s'organiser et avec une vitesse qui ravirait n'importe quel général, les troupes Républicaine étaient à la fois réactives et calmes, elles affrontaient l'adversaire avec intelligence et aucun soldat ne tentait de coup seul, ils restaient groupé et agissait à l'unisson avec l'efficacité attendue d'eux. Les troupes légères étaient en train de sécurisé les arrières et les snipers se positionnaient pour commencer à éliminer la menace Impériale, Eleanor ne resta pas à découvert plus longtemps et resta un peu en retrait à user de la Force pour faire voler différents objets alors que HK-47 avait un genou au sol devant elle et tirait sur tout ce qu'il voyait d'hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Sam 7 Avr - 3:45

    Kuat, j’ai toujours aimé cette planète. On y trouve de formidables œuvres d’arts et ses paysages sont merveilleux. Étrange endroit pour y installer des chantiers navals…surtout lorsque l’on sait qu’ils ont pu produire les meilleures machines de guerre de l’Empire en terme de destroyer. Mais le plus étrange, à mes yeux, restait ce point : une bataille allait avoir lieu sur ce sol. Une telle chose aussi absurde pouvait être assimilée à la présence d’une guerre sur la planète d’Alderaan quand celle-ci existait encore. Mais cela était bien peu de choses comparé à mon excitation. J’étais prête. Combattre était la seule notion qui m’importait. Tuer des ennemis, voir leurs sangs couler, leur voler la victoire… Quoi de plus réjouissant ?!

    Malgré tout je respectais mes adversaires. Oser entreprendre une attaque sur Kuat, c’était totalement suicidaire. Même si l’on exceptait les chantiers navals et ses défenses, cette planète impériale demeurait lourdement fortifiée. Jamais les impériaux n’accorderaient la victoire à leurs ennemis. Les 2 camps allaient très certainement combattre jusqu’à épuisement. Tous deux étaient animés par une foi inébranlable… du moins chez certains. En cela ils étaient des adversaires respectables. Mais le plus ironique dans cette situation était l’enlèvement de la chancelière par ceux qui jadis avaient tenté de reprendre leur chancelier des mains des droïdes de la Confédération des Systèmes Indépendants.

    Je savais que deux autres sith étaient présent sur la planète mais je n’en avais cure. Je m’étais portée volontaire pour combattre les jedi et non pas pour autre chose. C’est pour cette raison que je n’avais aucun stormtroopers sous mes ordres. Je ne voulais pas être distraite dans ma tâche. De toute façon l’Empire possédait de nombreuses personnes capables de diriger un peloton.

    Une alarme se mît alors à retentir. Ainsi les troupes républicaines approchaient. Il était temps ! Vu que je n’avais pas besoin de me soucier de la stratégie impériale, je décidais de suivre de loin un groupe mené par l’amiral Eolia Erices et secondé par l’apprenti du seigneur noir en personne Ki’a Zarkin. Oser accorder un commandement à une personne aussi jeune était une grave erreur surtout lorsque l’on ignorait ses capacités dans le domaine tactique. Encore fallait-il espérer qu’elle ne se mette pas en travers de mon chemin…Auquel cas je n’hésiterais pas à la tuer. Aucune personne dans cet univers ne se mettra en travers de chemin. Personne ! Mes objectifs étaient bien plus importants que la survie de l’apprenti du seigneur noir.

    Lorsque nous pénétrèrent dans l’usine d’armement, je pris soin de dissimuler ma présence dans la Force. Je ne voulais pas que mes ennemis me repèrent. Je préférais de loin rester dans l’ombre jusqu’au moment opportun. La furtivité était un atout non négligeable. Si l’ennemi ignorait ma présence, je pourrais dès lors avoir un champ d’action plus élargi. Mon camouflage était aussi auditif. Le bruit des machines de l’usine permettait aisément de camoufler le bruit de mes mouvements. Certes sans un tel bruit, j’aurais été parfaitement capable comme n’importe quel Anzati de me mouvoir en ces lieux tel un Defel.

    Mon manteau écarlate claquait dans l’air au rythme de mes pas. J’étais prête à en découdre. Afin d’avoir une vue plus élargie de la scène qui allait se dérouler sous mes yeux, j’utilisais la Force pour me permettre de me hisser sur une passerelle. C’est à ce moment précis que les républicains entrèrent dans l’usine. Les troupes impériales s’étaient toutes mises à couvert. Elles ne donnaient aucun signe de vie laissant ainsi les hommes de la Républiques avancer. De toute évidence c’était un piège. Classique mais ingénieux. Ce traquenard se déclencha par l’apparition soudaine de nuages de fumée sans doute déclenchés par des fumigènes. Et la bataille commença.

    Du haut de mon perchoir et grâce à la Force, je pouvais voir mes ennemis mais également leur déploiement. La personne qui les dirigeait était de toute évidence un jedi qui savait y faire dans le domaine tactique. Intéressant. Cette personne était à la fois le point fort et le point faible du groupe. Elle savait mener les troupes au combat. Sans elle, les républicains, bien qu’entrainé, finiraient par être défait. "Coupe la tête et le corps tombera."
    Me saisissant de mon fusil de précision E-11, je regardais ma cible à l’aide de ma lunette. Je n’eus aucun mal à l’identifier. Contrairement à nous autres sith, les grandes figures de l’ordre jedi étaient connues. J’avais en face de moi un grand maitre. D’après les rapports que j’avais pu lire au sujet d’Eleanor Yunstar, elle s’était rendue célèbre par ses capacités au combat. La simple perspective de la combattre me faisait tressaillir de joie. Ce combat allait être le plus merveilleux moment de ma vie. Restait encore à engager le combat. Je ne pouvais pas encore le faire. Je voulais bénéficier de l’effet de surprise. Or pour l’instant elle était parfaitement à l’abri.

    Grâce à la Force je pouvais sentir la présence de nombreuses personnes parfaitement camouflées visuellement. L’une de ces personnes était proche de moi. C’est pour cette raison que je m’en rapprochais calmement. De dos je vis qu’il s’agissait d’un sniper au service de la République. Il possédait un parfait angle de tir sur les troupes impériales et pouvait donc accomplir sa funeste tâche. D’un simple mouvement je me contentais de lui briser la nuque. L’utilisation de la Force ou bien celle de mon sabre aurait tôt fait d’alerter mes ennemis.

    Après m’être débarrassée du cadavre, je pris son oreillette afin de pouvoir être au courant des ordres donnés. Je voulais connaitre étape par étape le moindre des agissements de la part des républicains et de la jedi. L’information était toujours dans le cas d’une guerre une donnée primordiale. De cette donnée dépendait très souvent la victoire. J’espérais qu’en bas, l’amiral aurait la même idée que moi auquel cas ses troupes risquaient dès lors de faire face à de très lourdes pertes. Même si je n’étais pas responsable de ce peloton, je ne voulais pas que la victoire soit accordée aux républicains. Si la tournure des évènements nous était trop défavorable, je ne comptais pas me gêner pour prendre le commandement. Non pas que la vie de ses hommes m’importait mais j’avais une idée bien précise. Si je parvenais à faire sortir ces troupes d’une situation délicate, il ne fait aucun doute qu’ils m’apprécieraient. Or si ces troupes m’appréciaient, je pourrais dès lors me voir octroyer leurs commandements mais aussi leurs loyautés. Dans l’avenir, une telle chose pourrait bien servir mes fins personnelles.

    D’un simple coup d’œil je vis qu’un autre sniper était à portée de tir. Cet homme pouvait d’ailleurs me voir. C’était un problème. Il n’y avait qu’une seule solution à ce problème : la mort. Sans aucun état d’âme, je visais attentivement ma cible puis je pressais la détente. Cette personne fut abattue d’un tir en pleine tête. Le danger était maintenant écarté.

    « Et maintenant que comptez-vous faire Maître Yunstar ? »

Hrp: mon code de couleur: Lightslategray
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Lun 9 Avr - 7:27

L’assaut sur Kuat avait l’air de fonctionner pour l’instant ,les forces républicaines c’étaient diviser en deux groupe .Chakaëlle faisait partit de celui qui était sous les ordres de la grande-maitre jedi Eleanor Yunstar ,le faite d’être commander ne le dérangeais pas c’était même mieux d’après lui et ce ,même si ce commandant ne faisait pas partit de l’armée républicaine .Eleanor était très connue ,sa réputation n’était plus à faire et c’est pourquoi elle était mieux placer que lui pour commander cet bataille .

Chakaëlle avant de partir avait prit soin de prendre un armement adéquat notamment un LS-150 et trois lance-roquette Wookie avec chacun dix recharge ,les trois porter par 51 qui fut emmener au combat lui aussi .La bataille faisait rage ,des lasers surgissant de partout ainsi que d’innombrables explosions dont une créer par la roquette d’un des canons de 51 qui se crasha sur une partit d’unes des usines d’armes remplis de bombe qui créa une énorme colonne de feu .51 devant ce spectacle s’écria :

-Exclamation : Que c’est merveilleux.

-51 ont est pas là pour jouer !
Même si détruire certain de ces entrepôts d’arme nous est utile tu dois faire attention à nos troupes !


La communication entre 51 et Chakaëlle était assurer via une antenne placer dans le casque de Chakaëlle et dans les circuits de 51 .Celui-ci avait eut tord et aussi raison de faire ça ,il venait de détruire un entrepôt assez important ,mais les débris n’ont pas dû tuer que des clones de l’armée impériale ,de plus il aurait fallut être plus discret dans l’avancé et c’es vrai que ce n’est pas la mission qui leur incombe .Car en effet la mission était de sauver la chancelière enlever quelque jour plutôt par des troupes impériales qui avait pénétrer sur Coruscant et avait réussi à enlever la chancelière .Ce jour là ,Chakaëlle n’était pas présent ,mais aujourd’hui il est là et il doit retrouver la chancelière .

L’avancé des républicains au sein de Kuat avait l’air d’être une réussite ,les troupes clone était extrêmement nombreuse et Chakaëlle réussit à pénétrer à l’intérieur même des troupes ennemie ,d’un clic sur un bouton de son armure celle-ci devint entièrement blanche comme celle des autres clones et il alla placer des bombes à des point stratégique .Mais tout ne se passe jamais bien ,même si la bataille avait bien commencer il devait y avoir quelque compromis .Lorsqu’il plaçait la cinquième bombe 5 gardes clones le vit et essaya de l’arrêter ,mais il déjoua leur tentative en prétextant qu’il désamorçait une bombe justement placer ici par des républicains ,les clones le crurent mais la encore tout ne se passe jamais comme prévue ,le chef de la patrouille tira au-dessus de son épaules et lui fit la remarque de ses épées .Chakaëlle était démasqué ,c’était la fin cet fois ,mais encore une fois rien ne se passe jamais comme prévue même pour les autres ,une roquette atterrit sur un char présent derrière eux ,le souffle et les débris tuèrent les clones et virent tomber Chakaëlle .

-Exclamation : Désoler maitre je voulais « jouer » un peut avec eux.
Question : J’espère que ça ne vous a pas déranger au moins ?

-51 j’ai jamais été aussi heureux de te voir tirer une roquette aussi près de moi.


En effet 51 était venue auprès de son maitre grâce à des fusée présent dans ses bottes ce qui lui permit de sauver Chakaëlle qui avait eut une grosse frayeur, mais ce n’était pas finit car il remarqua que le détonateur des 5 bombes avait été activer et aussi casser ,il avait 1 minute enfin maintenant 50 seconde pour partir d’ici avant de finir en bouillis .Mais il n’y avait rien à faire car à pied il ne pourrait jamais s’enfuir assez loin .Mais heureusement il eut vite l’idée d’activer des fusées présentes sur ses bottes et s’enfuit loin d’ici .Mais il n’eut pas le temps de fuir assez loin et l’explosion souffla Chakaëlle et 51 sur le toit d’un bâtiment les mettant tout deux à terres .Chakaëlle heureusement n’était pas inconscient et joigna un soldat républicain assigner au communication qu’il avait placer auprès d’Eleanor .

- Me recevez-vous ? Ici le commandant Chakaëlle …

-….

- Me recevez-vous ?

-Oui commandant, veuillez m’excusé.

-Ce n’est pas grave, dit à Eleanor de se diriger vers les explosions, c’est moi qui les ais produite, passé par-là et surtout ne vous occupez pas de me trouvez je viens vous rejoindre après …


-Bien reçut commandant je fais passé le message.


Chakaëlle était très mal en point mais réussit à se relevé après un moment ,son armure était érafler et une épaulière c’était barrer ,le pire était qu’une partit de sa visière c’était briser ,il se dirigea vers 51 qui lui était en plus mauvaise état ,beaucoup de ses plaques c’était décrocher et il lui manquait une partit de la jambe gauche .Il s’assit à coter de 51 et commença à le bricoler pour pouvoir le mettre sur son dos .Il retira après son paquetage qui était complètement briser et mis 51 sur son dos avant de regarder autour de lui pour voir où était les républicains et pour les rejoindre .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Lun 9 Avr - 10:19

Ki’a regardait les troupes impérial se préparaient, la république ayant lancé l’assaut sur Kuat pour récupéré leur chère Chancelière. La sith prit son sabre puis commença a le faire lévité au dessus de sa main, elle était arrivée avec deux « collègues », une seigneur sith et une guerrière, elle n’avait jamais eu l’occasion de partir en mission avec les deux autres de toutes façon elles s’étaient séparées une fois débarqué sur la capital de l’empire.

La zabrak se remémorait les ordres qu’elle avait reçu avant de partir en mission et ce dont elle était sur c’était que cette mission allait être divertissante. Officiellement elle devait seconder l’amiral Erices et empêcher les républicains d’aller jusqu'au bureau de l’empereur…Officieusement c’était presque la même chose à quelques détails prés.


* L’empereur est donc incapable de se débarrassé de cette bande d’abrutis sans nous de demandé de l’aide…Vive l’empereur…*

Elle reprit son sabre en main puis se dirigeat vers l’amiral Erices, Ki’a ne savait rien d’elle a part son grade, après tout elle s’en fichait un peu, ce n’était qu’une impérial en plus…Un nom de plus qui rallongera la longue liste des soldats mort pour l’empereur.

La zabrak se positionna à coté de l’impérial, elle lui adressa la parole sans la regardé se contentent de croisé les bras.


-« Amiral je dois vous précisé certain détail pour que tout fonctionne bien le temps que je vous accompagne, je me fous royalement de la vie de vos soldats ou de la votre démerdé vous pour rester en vie toute seule comme une grande…Et si vous voulez garder votre petite tête blonde sur vos épaules ne vous avisez pas de me donner des ordres, on m’a déjà dit ce que je devais faire. Hormis ces petits détails tout devrais bien se passer, allez faites bouger vos hommes on y va sa serait dommage de faire patienter les républicains. »

Ki’a se contenta de suivre Erices jusqu’au quartier des usines, au fur a mesure de leur progression elle ressentait de plus en plus la présence d’un jedi et ce n’était pas un padawan.

-« Amiral il semblerait que vos potes républicains aient demandé de l’aide a un jedi de haut rang…A croire que les soldats sont incapable de réglé leurs problèmes sans l’aide des forceux. »

La zabrak fit un grand sourire, l’amiral pouvait dire ce qu’elle voulait cela passait au dessus de la tête de la jeune sith. Alors que la troupe arrivait à un croisement des tirs de blasters se fit entendre, l’affrontement commencer. L’impérial organisa les troupes de son coté Ki’a se plaça de manière a intercepté les tirs, certes elle se fichait de la vie des soldats mais pour l’instant elle devait les protéger.

Alors qu’elle utilisait son sabre pour dévié les tirs venant de devant elle, la sith sentit un autre tir la frôlait au niveau de la tête.


*Cool…Des snipers il manquait plus que sa*

Ki’a fit quelques pas en arrière pour se mettre a l’abri d’un mur, elle avait moins d’angles mort et pouvait donc mieux dévier les tirs, elle tenta de voir quel jedi accompagnait les troupes de la république ce qu’elle vit ne l’étonna guère.

*Maitre Yunstar…Elle devrait plutôt aller voir sa gamine au lieu de se battre, qu’elle laisse les vrai combattant entre eux.*

Plusieurs explosions attira l’attention de la zabrak, elle se douta que des républicains cherchaient a crée une brèche ou détruire les usines d’armement de l’empire. La jeune sith se retint de sourire, cela tombé très bien elle voulait s’amuser mais cela lui était impossible tant qu’elle resterait avec l’amiral. Elle devait donc faire une mini diversion pour aller prévenir l’impérial qu’elle la laissait toute seule pour aller joué.

Elle tourna la tête et vit plusieurs soldats a couvert derrière un tas de caisses, elle vit plusieurs détonateurs thermiques accroché a leurs ceintures. Ki’a fit un bon se retrouvé a coté d’eux, elle leur sourit, elle regardait l’un des hommes en particuliers…Celui qui avait le plus de détonateurs sur lui.


-« Bien boite de conserve, aujourd’hui tu vas pouvoir montré a quel point tu es prêt a mourir pour ton cher empereur ! Je te rassure tu n’as rien de compliqué a faire, je m’occupe de tout. Elle regarda les deux autres soldats. »Vous faites en sorte de nous couvrir ou sinon vous finirez comme votre pote dans quelques secondes.

Elle plaqua sa victime au sol grâce a la force, attrapa la ceinture où se trouvait trois détonateurs et l’attacha autour du cou du soldat, elle attrapa l’un des détonateurs appuya sur le déclencheur et l’enfonça dans la bouche de l’impérial.

-« Tu vas voir sa pique un p’tit peu.

Ki’a utilisa de nouveau la force pour envoyé le corps du soldat en direction d’un groupe de soldat républicain, lorsque le premier détonateur explosa les deux autres firent de même ce qui créa une explosion légèrement plus importante. La zabrak ne regarda pas le résultat et ne vit pas si la jedi avait bloqué le cadavre ou pas, en tout cas elle était sur que maintenant le sol était recouvert de morceaux de différents organes humain. Elle se dirigea vers l’amiral.

-« Amiral vous avez du entendre les explosions y’a pas longtemps…Je vais aller voir moi-même ce qui se passe là bas. Alors faites en sorte de vous occupez de ces soldats, trouvez un moyen de les retenir.

Elle n’attendit pas vraiment de réponse de l’impérial et se dirigea directement vers le lieu où avait eu lieu les explosions, elle utilisa la force pour tenté de savoir combien de soldats elle allait devoir tuer. Elle fut étonnée lorsqu’elle ne repéra qu’un seul soldat. Alors qu’elle arrivait à proximité elle se camoufla derrière un mur et essaya de voir sa prochaine victime. Elle vit un soldat accroupi a coté d’un droide mal en point, elle l’entendit ensuite parler a ce moment Ki’a resserra l’étreinte sur son sabre.

Elle avait reconnu la voix du soldat, c’était celui qui l’avait suivit dans le désert de Tatooine et qui lui avait cassé la jambe.


*Moi qui me demandait comment j’allais me vengé…Quelle magnifique occasion. *

Elle vit sa proie se relevé et regardé autour de soi, elle décida donc de lui faire savoir qu’elle était là, elle s’avança en direction puis s’arrêta a bonne distance. Lors de leur première rencontre elle avait eu quelque difficulté au corps a corps mais cette fois ci elle allait se contenté de la force, cela sera certes moins marrant pour la zabrak mais il était hors de question qu’elle se fasse a nouveau avoir.

-« Bienvenue sur Kuat boite de conerve. »

Le soldat se retourna et Ki’a put voir par sa visière cassé qu’en réalité la boite de conserve n’était en fait qu’un wookie.

-« C’est une blague ? La boite de conserve est en fait une peluche…La république a vraiment du toucher le fond pour te recruté, j’aurai presque pitié des républicains. »

Ki’a commença a rigolé, elle commençait à croire qu’elle était maudite depuis Kashyyyk…Elle aurait du tué son maitre sur une autre planète. Alors qu’elle reprenait tranquillement sa respiration elle fixa le wookie puis pencha légèrement la tête.

-« Cette fois ci il n’y a aucun vaisseau pour t’aidé à t’enfuir peluche, va falloir m’affronter. »

Tout en disant cela la zabrak souleva l’un des nombreux débris se trouvant prés d’elle et l’envoya en direction du wookie, par chance pour lui il réussit à l’esquiver mais il ne vit pas Ki’a arriver et se retrouva nez a nez avec elle.

La sith tendit sa main et utilisa la force pour l’envoyer dans un mur proche d’eux, le wookie fut sonné sous le choc. Ki’a en profita donc pour soulever une caisse se trouvant juste a coté et lui envoyé dessus.


-« Biiiiien…Une peluche de moins dans la galaxie, j’aurai fait ma bonne action de l’année au moins.

Ki’a n’alla pas vérifier si le wookie était toujours en vie, elle ne voulait pas s’approcher trop prés des wookies. Elle tourna le dos puis tenta de sentir grâce a la force comment se débrouiller l’impérial.
Revenir en haut Aller en bas
Nogget Hawk
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 129

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Armes: , projecteurs holographiques portatifs,arc-laser pliable
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Mar 10 Avr - 19:23

Contrairement aux Républicains qui avaient bataillé pour arriver sur Kuat, le lieutenant mon calmari avait juste usé encore une fois d'un subterfuge optique. Il avait repris l'apparence d'un predator Apha de pavillon officiel pour l'empire. Nogget commençait à traverser l'atmosphère de Kuat quand un petit descriptif vocal expliquait que Cette planète était reconnu pour ces chantiers de destroyers impériaux.Le faux hors-la-loi avait fait appel à la force pour trouver une voie hyperspatiale très peu utilisée. A l'intérieur du Bob Wing Stellaire, le droïde mandalorien cherchait une place dans le statioport quand tout à coup, Nogget Hawk eut une vision d'un événement passé . Il s'agissait des soldats républicains accompagnés d'une jedi et d'un être en armure mandalore très grand. La force montrait au lieutenant qu'ils se dirigeaient dans un guet-apens. Ils étaient pris sous le feu des blasters mais Eleanor avait donné les ordres pour répliquer. Le lieutenant de la République fit alors une description du lieu au droïde astromécano,le R7 afficha plusieurs endroits sur un petit écran. Nogget reconnut le lieu du piège, il s'agissait des usines d'armement. Il ordonna à son droîde espion de venir avec lui vers le sas d'entrée latérale gauche.

Dans le cargo YT1300 modifié, le R7 avait scanné la zone pour répertorier la position des soldats de l'empire et ceux de la République,il repéra une sith en faisant un zoom. Le bruit des explosions avait suciter la curiosité du droïde mandalorien. Celle-ci s'était débarassée de son adversaire avec une telle facilité. Son adversaire était un wookie qui ne bougeait plus. Nogget n'avait pas pu se confronter aux représentants du côté obscure dans le palais républicains. Les chances de vaincre une sith était faible mais il voulait tester sa résistance sur Ki'a. Le Bob Wing Stellaire survola un vaissea en construction. Le mon calamari et le droïde sautaient dessus sur une passerelle volante.Ils se posaient délicatement sur le sol, lieutenant de la République et le droïde programmaient le camouflage sur le mode standtroopers. Le but était de s'approcher de la sith et lui flanquer un coup de blaster sonique.

Ki'a verrait venir deux hommes en armures blanches,armés d'un blaster automatique qui couraient , en réalité le droïde et Nogget Hawk pointaient les lances blaster mon calamari vers elle. Ils arrivaient vers sa droite, ils s'arrêtaient à quelques mètres .Mais ils étaient très proche de la distance requise pour une efficacité maximale d'un tir sonique.L'amphibien humanoïde devait parler pour ne pas veiller les soupçon, il commença à marcher calmement . Il fit un salut militaire, tout se décidait sur la crédibilité du subterfuge visuel. Nogget lança à la sith:

"Nous avons été dépêchés pour nous occuper du wookie républicain, nous avons l'équipement appropié pour immobiliser cette créature rebelle.Avec ça ses mouvements seront limités, tenez, voyez par vous même, elles sont adaptées pour les wookies."

Pendant que le mon calamari parlait , le droïde espion avait calculé la distance, il manquait encore quelques mètres pour avoir le maximum de dégâts. Le doigt métallique était prêt à appuyer sur la gâchette en forme de bouton.Grâce au camouflage visuel, Nogget donnait l'impression de sortir avec l'autre main une paire de menottes magnétiques.Le bras était tendu, Nogget invitait Ki'a à venir vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Ven 13 Avr - 9:28

Eolia n’était pas dans son élément … elle était sur terre ferme et non sur un vaisseau là où elle devrait commander les bombardements de ses troupes , mais non , car ses supérieurs lui avait ordonné d’allez sur kuat pour assurer la protection du bureau de empereur sans donner plus de précisions , mais ce n’était pas parce qu’elle était sur terre qu’elle n’allait rien faire , au contraire elle allait tout faire pour protéger le dirigeant suprême de l’empire . Eolia avait mis son armure de combat légère histoire de se mettre dans le bain de la guerre , mais en même temps elle regardait ses troupes se préparer aux combats qui allaient suivre . Pas besoin d’avoir des ‘dons ‘ de forces pour voir qu’ils avaient tous peur , peur de ne jamais revoir leur famille , de ne jamais retourner sur leur terre natale … c’était compréhensible , mais ils devaient servir l’empire quoi que cela en coûte . La pièce où toute les forces défensifs se tenaient étaient silencieuses en paroles , le seul bruit que tout le monde pouvaient entendre étaient le chargement des armes ainsi que les bruits de bottes qui claques contre le sol … surtout comme ci ça ne suffisait pas , une sith était sous ses ordres hors elle savait que la sith n’allait pas se laisser commander comme ça …

-« Amiral je dois vous précisé certain détail pour que tout fonctionne bien le temps que je vous accompagne, je me fous royalement de la vie de vos soldats ou de la votre démerdé vous pour rester en vie toute seule comme une grande…Et si vous voulez garder votre petite tête blonde sur vos épaules ne vous avisez pas de me donner des ordres, on m’a déjà dit ce que je devais faire. Hormis ces petits détails tout devrais bien se passer, allez faites bouger vos hommes on y va sa serait dommage de faire patienter les républicains. » 


- Nous sommes d’accords sur ce point , contrairement à mes hommes , je me fiches complètement de votre vie , vous êtes exactement comme les autres sith , et ça ne me dérange en aucun point , même mieux que ça , ne pas vous commandez fera de vous un poids en moins à supporter , sur ce , je suis d accord avec vous ne faisons pas attendre les républicains .

Eolia avait pris la tête du groupe et enfila un casque de commandant trooper pour avoir tout les détails tactiques de la bataille dans l’immédiat . En activant sa vision thermique comme elle l’avait deviné plusieurs signes de corps vivants avaient fait leur apparition sans aucun doutes c’était les soldats de la république , maintenant il fallait juste courir en ligne droite en espérant que les tirs de blasters n’atteignes pas leur cible … Eolia allait annoncer la charge quand la sith l’interrompit pile à ce moment précis , En attendant les ordres toutes les unités c’étaient mises en rang comme dans une parade militaire.

-« Amiral il semblerait que vos potes républicains aient demandé de l’aide a un jedi de haut rang…A croire que les soldats sont incapable de réglé leurs problèmes sans l’aide des forceux. » 

- Pfffff plus vous parlez et plus j’ai l’impression que les sith sont inutiles dans cette guerre , j’ai tellement envie de vous rappelez qui avait massacré la majorité des jedi lors de la grande purge en -19 , mais nous n’avons pas le temps pour ça , Eolia se tourna vers ses troupes qui étaient en rangs , J’ai fait une mise à jour vos casques ainsi que vos holo-missions , à vous de les accomplir , nous seront ensembles lors de cette charge contre la république après tout le monde se dispersera et effectuera les taches assignées … par la suite quand votre objectif est atteint , contactez moi par holocom si je suis injoignable contacter le NOCTURNE , un droide vous prendra en charge … POUR L’EMPIRE !!!

Eolia se tourna face aux républicains , fusils blasters aux mains … Un cri de guerre fut poussé derrière son dos et la charge fut donnée , en in instant , le couloir si silencieux d’habitude c’était transformer en cauchemar pour tout le monde , les blasters avait cracher leur rayons mortelles promettant un joli trou à celui qui le percute , par chance la sith avait dévié environ les trois quarts des tirs mortelles qui leur étaient adressée . Erices leva le bras et l’abaissa en direction des forces de la république pour donner comme ordre de charger l’ennemi … Un second cri de guerre fut poussé avant de s’éteindre dans la folie de la bataille . Eolia se mit à courir avec ses troupes dans la charge tout en lâchant les rafales de son fusil blasters E-11 quand deux soldats qui furent à ses cotés tombèrent , l’un avec un trou dans le torse l’autre un trou dans le casque , la sith s’était écarté laissant les troupes à feu découvert , mais en à peines quelques secondes , tout le monde était à couvert . Eolia avait fait un rapide topo de la situation en regardant ce qu’elle avait laissé derrière , et à sa grande surprise il y’avait plus de corps d’impériaux que de corps républicains … Maintenant pour elle , il était temps pour elle et ses troupes …

- DISPERSIONS !!!!

Aussi belle qu’une explosion , aussi belle qu’une fleur qui éclos , les soldats se dispersèrent dans toutes les directions en pelotons , c’était magnifique à voir et pour Eolia c’était la première fois qu’elle dirigeait une manœuvre sur terre , ce n’était pas du tout le même chose qu’en bataille spatiale . Erices allait partir quand une explosion s’était faites entendre , et comme par pur coïncidence la sith se dirigea vers elle .

-« Amiral vous avez du entendre les explosions y’a pas longtemps…Je vais aller voir moi-même ce qui se passe là bas. Alors faites en sorte de vous occupez de ces soldats, trouvez un moyen de les retenir. »

Son holocom bipa en même temps , elle s’accroupi pour évitez les tirs de blasters perdu où cas ou et activa le canal sécurité.

- Amiral , Ici le commandant de terrain Coni , je vous préviens que la sith à tuer plusieurs personnes faisant parties de nos forces ! Réagisse sinon nous allons perdre la bataille à cause d’elle ! Agissez maintenant s’il vous plait !

Eolia fit signe de tête à la sith qu’elle acquiesça de les retenir , Erices avait une idée en tête , et la sith ne devait pas être mise au courant de ce qui allait se passer . L’amiral passa en mode canal général pour ses troupes .

- Ici l’amiral Erices , si vous voyez la sith Ki’a Zarkin , ne lui donner aucun soutiens de votre part , éloignez vous de la zone si possible ,sinon dans le meilleur des cas faites en sorte de l’abattre par accident , tout doit rester le plus naturel possible , faites ça pour vos frère tomber au combat , Eolia fin de transmission …

Maintenant c’était la guerre dans tout les camps , et Erices avait bien l’intention de faire gagner l’empire …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Sam 14 Avr - 1:03

    Un combat relativement classique et des Impériaux diriger d'une main peu sûre, les Sith et les Impériaux n'étaient pas en parfaite entente Eleanor le sentait très facilement, même si les Sith étaient présent ils agissaient pour eux et non pas pour l'intérêt collectif, au moins c'était un intérêt, car comme ça les actions seraient plus simples à encaisser et à repousser. Eleanor glissa sur le côté pour esquiver un tir laser et souleva plusieurs soldats Impériaux à distance avec la Force pour tous les attirer vers elle. Les cinq soldats tombèrent devant elle et HK-47 n'eut pas besoin d'ordre pour les abattre. Par contre, Eleanor sentie plusieurs vies Républicaine tomber et surtout elle identifia que les snipers étaient les cibles d'attaque de la Force.

    Elle fit un signe à HK-47 qui comprit immédiatement et passa en viseur thermique pour détecter les chaleurs inhabituelles venant d'un endroit particulier s'occupant avant tout des plafonds et des recoins. Eleanor de son côté s'occupait de remettre de l'ordre dans les soldats, elle concentra la Force pour soulever des morceaux d'armes ou de droïde pour les lancer à l'unisson sur les Impériaux les obligeant à cesser le tir un instant et aux Républicains de poursuivre immédiatement en ajustant leur tir et en abattant de nombreuses cibles sans avoir à s'inquiéter d'un tir perdu ou de côté.


    « Danger : Maître, j'ai repéré le problème! À 5h! »


    Sans rien dire Eleanor sauta en l'air laissant son droïde reprendre ses tirs pour arroser les Impériaux. Eleanor avait doté son droïde de tous les accessoires capables de repérer un Sith aussi dangereux soit-il, ses viseurs lui permettant de détecter, les bruits ou les zones où la température était la plus élevée. Celui n'avait eu guère de mal à identifier la chaleur qui émanait d'une personne qui, étrangement, ne prenait pas part au combat, mais préférait observer. Eleanor faisait confiance à son droïde et préférait s'occuper de cette menace avant de poursuivre l'assaut Républicain, car un adversaire dans le dos fait plus de dégâts que dix devant soit.

    La Jedi sauta de plateforme en plateforme jusqu'à parvenir à une zone surélevée et d'un geste vif en usant de la Vitesse de Force elle repéra un manteau écarlate, pas franchement efficace pour passer inaperçu et vu qu'il n'émanait de cette personne rien de significatif elle en conclut que c'était un Sith. Elle ne dissimula pas sa présence, car elle préférait affronter son adversaire en montrant clairement qu'elle était une Jedi et surtout qu'elle n'était pas lâche pour assassiner et éviter le combat. Elle regarda la personne qui s'avéra être un Seigneur Sith, cela était simple à voir à sa carrure et à sa façon d'être et étrangement Eleanor sentait que c'était une adversaire sérieuse.


    « Puisque tu es Seigneur Sith, pourquoi rester caché? »

    La voie d'Eleanor était d'un calme de marbre tout comme sa posture, elle restait neutre et parfaitement impassible, elle regarda la Seigneur Sith qui n'allait probablement pas quitté les lieux sans réagir. Le combat était donc la seule alternative... Eleanor usa de la Force pour directement engager l'affrontement en restant très proche de son adversaire et en esquivant ses coups, elle utilisait la technique Tràkata. Pour le moment elle ne porta aucun coup, se contentant qu'esquiver et de bouger avec des mouvements rapides et acrobatiques, elle plaça alors un coup de pied dans le visage de son adversaire et une fois que la distance entre les deux femmes fut suffisante et surtout le terrain plus adapté, Eleanor sortie son Sabre-laser, sachant très bien que face à un Seigneur Sith, les batailles avec la Force n'étaient pas la clé immédiate du combat.

    « Réglons cela à l'ancienne. Le Sabre-laser à la main. »

    Eleanor activa son arme et plaça sa lame devant son visage avant de ramener son arme sur le côté, le salut était simple, mais pour la Jedi ce n'était pas anodin, Dooku avait bien eu ce geste face à Maître Yoda lors de la bataille de Géonosis, pour elle c'était que la meilleure gagne et elle était toujours prête à mettre sa vie en danger pour protéger les autres. Même si les Jedi & les Sith sont des ennemis séculaires, ils pouvaient se respecter et Eleanor respectait tous les Sith existant dans la Galaxie.

    Eleanor engagea le combat à la manière de Yoda en sautant en avant pour aller directement au contact de la Sith, elle tourna sur elle-même à plusieurs reprises à très grande vitesse pour lancer une véritable tornade de coups, elle sauta sur le côté ce mettant à l'horizontale tout en positionnant son sabre pointe vers la Sith pour tenter de la toucher alors qu'elle tournait dans les airs. Eleanor retomba sur ses pieds et se retourna directement pour placer un coup tranchant à la Sith qui l'aurait décapitée en cas d'impact.

    En même temps qu'elle combattait Eleanor observait et apprenait sur son adversaire, elle savait que le savoir était la clé de chaque victoire et dans le cas présent la Sith était une adversaire intéressante, pour le moment elle laissait HK-47 s'occuper de transmettre les ordres aux Républicains, ce dernier ayant reçu les instructions à appliquer lors du briefing avant le combat et la Jedi ayant donné pour ordre de suivre les directives de HK-47 si jamais elle avait à faire à des Sith. Elle laissa quand même son dernier ordre avant de s'occuper de la Sith.


    « HK-47! Lieutenant! Phase numéro deux! »

    Elle laissa les plus gradés s'occuper de la suite de la bataille pendant qu'elle réglait le soucis de la Sith, elle savait que HK-47 et les chefs militaires Républicains seraient suffisamment compétents pour mettre à mal les Impériaux.


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Légende:
     


    « Ordre : Que tout le monde se déplace vers la zone des explosions! Passer en phase deux! »


    La Phase deux consistait à un pilonnage pour faire de gros dégâts aux structures et surtout permettre à plusieurs soldats de se déplacer sans trop de risques. Les unités lourdes armées de bazooka sortir de leur couverture à l'unisson et tirèrent tous leurs missiles en directions des couvertures Impériales ou de zones désignées sur dans les usines. Un grand nombre d'explosion retentit et toute l'usine fut secouée, les soldats en profitèrent pour se déplacer rapidement, couvert par les tirs précis de HK-47 désireux d'en découdre et de faire un maximum de dégâts dans les rangs des Impériaux. Il plaça un deux tirs entre les yeux de deux ennemis. Il en profita pour bouger lâchant à son tour quelques missiles pour abattre certaine cible plus éloignées qu'il avait verrouillé auparavant.

    Le lieutenant des Forces Républicaines était aux côtés du droïde et arrosait les Impériaux avec sa mitrailleuse, il fit passer quelques hommes devant lui et se déplaça en lançant ses ordres.


    « À toutes les unités! Continuer l'assaut, Phase trois enclenchée! »

    Il sourit derrière son casque en tirant comme un malade sur les ennemis et en tua trois avant de se manger un tir laser dans le trapèze. Il encaissa le coup en grimaçant et avec fierté et détermination il se remit en position de tir pour arroser les Impériaux.

    La phase trois était la partie délicate, car elle consistait à ce que des saboteurs passent derrières les Impériaux et posent des charges explosives sur les bâtiments et sur des produits explosifs pour faire un maximum de dégâts autant matériel qu'humain. Eleanor avait supervisée elle-même les saboteurs et veillant à ce que les générateurs de champs de camouflages qu'ils portaient soient tous opérationnels et en excellent état.

    Les Républicains passèrent derrières les Impériaux sans trop de difficultés, faisant preuve d'une infinie discrétion, plusieurs parvinrent à poser leur bombes, mais d'autres tombèrent dans un feu nourrit Impériales et furent descendus. Les Impériaux comprirent l'action très rapidement en voyant les générateurs de champs de camouflages se désactiver et plusieurs cadavres Républicains joncher le sol. Le lieutenant ne perdit pas de temps en bavardage et ordonna à ses troupes, quand tous les saboteurs encore vivants donnèrent le feu vert via comlink, de se mettre à couvert.


    « Tout le monde à couvert! »

    Il pressa le bouton qu'il tenait à la main et toutes les charges explosives explosèrent en cascade. Les usines tremblèrent de partout et les dégâts importants furent de bons augures pour la République qui put reprendre les tirs et éliminer les Impériaux qui étaient visibles.

    « Phase quatre soldats! »

    Celle-ci consistait à avancer prudemment et éliminer l'ennemi.


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Ce n'était pas les explosions qui allaient déconcentrer Eleanor, cette dernière était toujours face à la Sith et laissait la Force la prévenir d'un quelconque danger venant d'autre part que de la Sith. Les soldats Impériaux étant trop occupé à encaisser les assauts de la République n'étaient pas en mesure de pouvoir ajuster deux combattant au Sabre-laser, surtout que là le tireur pouvait autant toucher la Jedi que la Sith et Eleanor savait que si la Sith était touchée, mais assez pour être tué le tireur finirait par mourir de sa main, donc personne ne prendrait le risque de tirer.

    Eleanor avait conservée sur elle son vibreur qui lui permettrait de savoir par HK-47 si les Républicains étaient en mauvaise posture, pour le moment comme elle ne sentait rien c'est qu'ils tenaient bon. Eleanor poursuivit son action en passant cette fois en Forme II :Makashi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Sam 14 Avr - 15:58

[Sorry pour la qualité]

    Plusieurs explosions retentirent et me firent grimacer. Créer plusieurs détonations dans un lieu, qui pouvait à tout moment s’effondrer, était de loin la pire idée dans la liste des mauvaises idées. Je soupirais. Je commençais vraiment à croire que les troupes républicaines tout comme les troupes impériales étaient composées d’incompétents. L’utilisation de ce genre d’ustensiles n’était rentable que dans un genre de situation : faire en sorte que ses alliés ne deviennent pas des dommages collatéraux. Or dans cette optique, il valait mieux scanner l’infrastructure afin de poser des explosifs à des endroits clés. Contrairement aux Républicains, les troupes impériales avaient cette possibilité. L’amiral Eolia ne semblait pas pourtant l’envisager. Sous un certain angle, c’était compréhensible à mes yeux. Qui était le sinistre idiot responsable de l’affectation d’un officier de la flotte sur le terrain ?! Telle était ma question. On nous reproche souvent à nous autres sith d’être beaucoup trop arrogants mais de toute évidence nous ne sommes pas les seuls à faire preuve d’autant peu de jugeote.

    Après avoir remarqué que l’apprentie du seigneur noir s’était éloignée du champ de bataille, je repris ma sinistre tâche. Tous mes tirs faisaient mouche. Je ne manquais jamais ma cible. Je n’avais pas perdu la main. Or c’était une bonne chose. Avec cette absence d’exercices de tir au sein de mon ordre, je ne pouvais pas tout le temps pratiquer mes compétences au fusil de précision. Chose que je regrettais. Ce hobbies m’était très cher mais il faisait parti désormais de mon passé.
    Alors que je venais d’abattre un autre républicain, je sentis dans la Force, un jedi s’approcher de ma position très rapidement. Je n’avais nul besoin de sonder cette présence pour en découvrir son identité. Il n’y avait qu’une seule jedi en ces lieux et elle venait à ma rencontre. Cette simple constatation fît naitre un sourire carnassier sur mes lèvres. Les pions étaient désormais tous sur l’échiquier. La partie avait déjà commencé. Il ne restait maintenant plus qu’a la faire arriver jusqu’à son paroxysme. Or dans ma situation, ce combat qui s’annonçait correspondait parfaitement à l’apogée de toute cette partie. Du moins pour celle qui allait se dérouler dans ces lieux.

    Je me relevais tranquillement et me retournais en direction de mon ennemi. Comme prévu, il s’agissait d’Eleanor Yunstar. Aucune surprise de ce coté. Restait dès lors à connaitre ses prochains actes. Je savais d’ors et déjà que je n’allais pas être déçue. Combattre un maître jedi est une chose, combattre un des grands maîtres en est une autre. La mort n’était pas nécessairement au bout de ce chemin. Si la situation venait à m’être défavorable, je n’aurais aucune honte à me replier. Je n’étais pas comme certains de mes confrères, beaucoup trop stupides pour reconnaitre leurs défaites. Une telle conduite leurs était souvent fatales. Je tenais à la vie. Mais si je venais à mourir, je préférais de loin choisir quand et comment. Je suis seul maître de mon destin.

    La première phrase de la jedi me fît sourire. Il est vrai que ma conduite pouvait paraitre surprenante si on la comparait à celle du Seigneur Vador par exemple. Je ne manquais pas de lui répondre sur ton empli d’une certaine déférence.

    « Rester cacher est une chose. Observer en est une autre. Je préfère de loin connaitre mon adversaire avant de prendre part à un combat. Seul un fou irait se frotter à un dragon Krayt sans se préparer en conséquence. L’information est une des clés essentielles pour parvenir à la victoire de nos jours. Je veux bien comprendre que cela vous surprenne chez un sith… »

    Je continuais de fixer mon adversaire en souriant. Ce combat s’annonçait si palpitant. La dernière fois ou mon excitation avait été aussi forte remontait à quelques années lors de mon duel contre mon ancien maître. Les circonstances étaient tout de même très différentes. J’avais en face de moi un adversaire que je respectais et qui combattrait jusqu’à la fin s’il le faut.
    Je ne pus pousser mon constat plus loin car la jedi s’engagea la première dans notre combat. Cette tactique eut le don de m’étonner. Peu nombreux étaient les jedi qui déclenchaient les hostilités. Mais face à un seigneur sith tel que moi, cette attitude me semblait tout à fait logique. Je n’allumais pas mon sabre laser pour la simple et bonne raison que celui de mon adversaire n’était pas encore allumé. Le premier acte de notre duel allait se jouer sur notre maitrise de nos corps respectifs et de la Force.

    Je ne voulais pas qu’elle démasque ma véritable nature. C’est pour cette raison qu’au lieu d’utiliser un style de combat Anzati, j’adoptais un style Echani à première vu de part. Classique mais efficace. Eleanor se montrait particulièrement rapide. Aucun de mes coups ne semblait l’atteindre qu’ils soient physique ou bien issus de la Force. Pourtant je prenais soin à me concentrer et à viser avec une certaine précision mon adversaire. Elle semblait toujours avoir une longueur d’avance sur mes actes. Non pas que j’étais quelqu’un de prévisible mais la Force était de loin une très grande alliée. Aussi vite qu’elle avait attaqué, la jedi parvint à portée de ma personne et me frappe à l’aide de la botte en plein visage. Sous l’effet de ce mouvement, je ne manquais pas de reculer de quelques pas.
    Elle avait réussi à percer mes défenses, une seule fois. Au lieu de faire apparaitre en moi une terrible colère, cette situation me rendît encore plus joyeuse. Mon adversaire ne retenait pas ses coups et était compétent. Que demander de plus ?!

    Quand le moment fut décrété, j’activais mon sabre laser et comme elle le fît je la saluais en plaçant ma lame en face de mon visage. J’étais vraiment gâtée ! Il était rare de nos jours de tomber sur des ennemis civilisés capable de faire preuve d’un tant soi peu de courtoisie. Les mœurs galactiques n’étaient vraiment plus ce qu’elles étaient autrefois. Certains jedi se montraient aussi désobligeants que des sith. Quel triste portrait.

    Je lui laissais une fois encore déclencher les hostilités. J’attendais le bon moment pour dévoiler à mon adversaire certaines de mes capacités. Un combat n’était pas un combat s’il n’y avait pas quelques surprises. On pouvait bien assimiler un combat à une partie de sabacc. Le bretteur, comme le joueur, pouvait bluffer son adversaire et prendre l’avantage le moment venu.
    Je ne manquais pas dès lors de me retrouver face à une pluie de coups qui en temps normal aurait pu réduire en morceau un simple humain. Mais je n’étais pas une humaine et je n’étais pas dénuée de compétences. Je sus parfaitement parer ces attaques. Quand je le pouvais, j’évitais celles-ci quelques fois d’un simple saut, d’autres fois avec la Force. Une de ses attaques faillit me toucher comme en témoignait l’aspect roussi d’une partie du col de mon manteau. Si son sabre avait fait mouche, en cet instant ma tête se serait trouvée sur le sol.

    L’heure n’était plus à la blague. Je me débarrassais dès lors de mon manteau et je sautais en avant. J’allais montrer à Eleanor que je ne me complaisais pas que dans la défense. J’adoptais afin de marquer le coup la forme V plus connu sous le nom de Djem Sho. Cette forme apportait à son utilisateur la puissance. Je n’affectionnais guère cette méthode. Elle me semblait bien peu raffinée mais ici je voulais leurrer momentanément mon adversaire.
    Je ne laissais aucun répit à mon ennemi. A chaque fois qu’elle s’éloignait, je me rapprochais d’elle aussitôt afin de l’acculer et de l’épuiser. Cette stratégie était loin d’être subtile mais elle me permettait au moins de voir la robustesse de la jedi. Je tentais de promener mes coups sur tous les angles possibles mais aucun d’eux ne venaient briser cette barrière de laser.

    Reculant quelque peu lorsque des explosions retentirent, je commençais à me dire que j’avais assez joué. Il était temps pour moi de dévoiler certaines de mes cartes. Non pas que la situation pouvait sembler pressante, mais plutôt car je savais que ma technique actuelle ne mènerait à rien. Je ne manquais pas tout de même de faire un commentaire à Eleanor :

    « Si ce que me dit la Force est vrai, vos troupes semblent être sur le chemin de la victoire ma chère. Du moins si la situation n’évolue pas. Mais pour le peu que je sais, vous devriez y parvenir. Félicitations. »

    Cette observation était un fait. Les troupes impériales ne combattaient pas dans des conditions favorables. La retraite semblait l’alternative la plus logique. Une autre alternative s’offrait aux impériaux : si le désespoir venait à les gagner devant une défaite certaine, ces troupes feraient dès lors d’énormes dégâts dans les rangs des républicains. Si la situation avait été tout autre et que les impériaux avaient l'avantage, je n'aurais même pas pris la peine de tirer partis de leurs présences. Je désirais un combat d'égal à égal. La simple idée de m'imaginer en train d'obtenir la victoire sur mon adversaire à l'aide de l'intervention déloyale d'une tierce personne me dégoutait au plus haut point. Un combat devait se mener dans les règles de l'art et non autrement.
    Après ces quelques paroles, je me remis direct en position devant mon adversaire. Elle ne manqua pas de m’attaquer. Ces coups étaient rapides et extrêmement précis. Je n’eus aucun mal à reconnaitre le Makashi. J’aimais bien ce style et savoir qu’Eleanor l’utilisait ne faisait que renforcer mon respect. Très peu de personne avait pu de la sorte réussir à m’arracher mon estime.

    En réponse, comme dit précédemment je dévoilais l’une de mes cartes maitresses : le Vapaad. Dès lors je me concentrais afin d’aiguiser ma haine et ma colère. Il ne fallait pas que mes sentiments m’emportent. Je devais au contraire être parfaitement conditionnée. Tous les coups, que je lui portais, n’avaient aucune logique. Je n’hésitais pas à me jeter sur elle pour tenter de la blesser. A un moment, alors qu’un de ses coups allait me décapiter, je fis en sorte de m’agenouiller et de glisser sur le sol évitant ainsi de très peu la lame de mon adversaire. D’un seul bond je m’éloignais de la jedi.
    Je me rapprochais une fois encore d’elle. J’étais au plus près de la lame de mon adversaire tel était les conditions de la manipulation du Vapaad. Quelques fois nous en venions au coude à coude et nos regards se fixaient. Aucune peur ne miroitait dans les yeux de la jedi, aucun doute ne semblait subsister dans ses yeux. Alors qu’elle venait de déjouer une de mes attaques, j’en profitais pour lui asséner mon poing dans la figure. Mais au coup suivant, elle parvint à prendre sa revanche en me blessant au niveau de mon épaule gauche comme en témoignait une éraflure et la douleur que je ressentais. Mes mouvements étaient désormais partiellement amoindris mais je n’étais pas pour autant vaincue.
    Je reculais dès lors et me concentrait dans la Force afin d’utiliser mon pouvoir d’Illusion. Dès lors 2 autres versions de ma personne apparurent sabre laser à la main. Ces représentations me ressemblaient en tout point. Il aurait été dur pour un œil averti de distinguer le vrai du faux.

    « Vous êtes un adversaire de taille maître Yunstar. Je regrette de ne pas avoir pu vous combattre plus tôt. »

    Je fis en sorte dès lors de rendre ma présence similaire à celle des deux autres représentations. L’art de l’illusion était particulièrement difficile à maitriser. Le moindre détail pouvait y mettre fin. Mais s’il était parfaitement maitrisé, l’illusion devenait une arme mortelle. De nombreux sith et de nombreux jedi étaient mort car ils s’étaient cru par exemple pourfendus par la lame d’une de ses illusions ou encore parce qu’ils s’étaient crus ensevelis sous de la lave alors que le combat avait lieu dans une pièce tout à fait normale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Jeu 19 Avr - 9:18

Ki’a observa deux troopers venir vers elle, la zabrak garda son sabre en main puis se positionna face a eux. L’un des deux fit un salut militaire a la sith, celle-ci pencha légèrement la tête sur le coté la plupart des troopers qu’elle avait escorté c’était contenté de l’ignorer.

"Nous avons été dépêchés pour nous occuper du wookie républicain, nous avons l'équipement appropié pour immobiliser cette créature rebelle.Avec ça ses mouvements seront limités, tenez, voyez par vous même, elles sont adaptées pour les wookies."

Le soldat invitait la jeune sith a s’approchait, elle regarda les menottes puis le soldat qui les tenait et enfin l’autre. Elle s’écarta puis commença tourné autour d’eux elle observait le moindre détail, tout indiquait qu’ils étaient des troopers mais quelque chose dans leurs comportements ainsi que dans leurs discours dérangé la zabrak, elle se remit face a eux en affichant un grand sourire.

-« Vous n’êtes pas crédible un instant vous savez ? Je n’ai prévenu personne que j’avais eu à faire a un wookie et surtout l’officier n’a rien a faire de moi…L’impérial n’aurait pas prit la peine de m’envoyer deux troopers alors.

A peine elle eut le temps de finir sa phrase qu’elle entendit le bruit de plusieurs explosions dans ses environs, elle vit les soldats pointaient leurs armes puis faire feu, elle esquiva in extremis mais remarqua que la décharge n’était pas la même que celle d’un blaster normal. Elle évita de nouveau les tirs sauf que l’un d’eux la frôla au niveau de la hanche la brulure ne lui fit pas plus mal que sa…Elle était plus énervée sur le fait qu’ils aient réussit à la toucher. Elle tendit ses deux mains puis utilisa la force pour les envoyés dans le même mur que celui où se reposait le wookie.

-« Vous avez de la chance que je sois pressée mais si jamais je vous recroise je serai beaucoup moins sympa. »

Ki’a partit en courant en direction de l’amiral alors qu’elle remontait une petite ruelle elle vit un détonateur thermique atterrir devant elle.

La jeune sith eu a peine le temps de faire deux pas en arrière qu’elle se prit l’onde de choc en plein visage et finit sa course dans le mur le plus proche. Elle fut complètement sonnée et n’entendait rien à part des sifflements dans ses oreilles. Alors qu’elle ouvrait les yeux elle vit deux paires de bottes blanches comme celle que portaient les soldats impériaux.

Ki’a chercha pas a comprendre elle attira son sabre dans sa main puis coupa les jambes de l’un des soldats, se redressa et plaqua le dernier contre un mur grâce a la force.


-« J’peut savoir pourquoi vous avez essayé de me faire exploser la tête ? »

La jeune sabrak approcha l’une des lames de son sabre prés de la gorge du soldat, les gens avaient tendance à être plus bavard avec un sabre sous la gorge.

-« On a reçu l’ordre de vous éliminez par accident, vous avez tué des alliés.

Ki’a soupira puis l’envoya contre un mur, le soldat était vivant mais allait se réveillé avec une migraine. Elle passa la main dans ses cheveux et sentit qu’elle c’était ouverte le crâne.

*L’impérial va pas être le seul à avoir une migraine demain*

La sith reprit la route mais contourna les soldats impériaux, elle ne voulait pas avoir de nouvelles surprises. Elle arriva prés de l’endroit où se trouvait Eolia, Ki’a décida de grimpé sur le toit du bâtiment le plus proche de sa « proie ».

Une fois arrivée elle sauta du toit, activa une lame de son sabre puis utilisa la force pour amortir sa chute sur l’amiral. La jeune officier se trouvait donc au sol la lame d’un sabre sous la gorge et une sith pas particulièrement contente dessus. De son coté Ki’a avait une bonne partie du bataillon qui pointaient ses blasters sur elle.


-« Comme on se retrouve amiral…Vous m’excuserez pour cette arrivée un peu violente mais j’ai pas eu le choix. Vos p’tits soldats ont reçu l’ordre de me faire exploser la tête. J’apprécie ce genre de situation radical mais seulement quand sa me concerne pas. Enfin je suis ici pour vous demandez d’annuler vos ordres. Alors oui j’ai tué quelques soldats mais ils sont là pour se sacrifié pour protégé l’empereur nan ? Moi je suis là pour empêcher les républicains d’avancer par n’importe quels moyens…Si la mort de quelques clones vous affectes vous n’avez pas a vous trouvez sur un champ de bataille.

Ki’a rapprochait un peu sa lame de la gorge de l’impérial, au premier mouvement suspect elle décapitait la tête pensante du groupe et les clones se retrouveraient dans la merde face a la république.
Revenir en haut Aller en bas
Nogget Hawk
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 129

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Armes: , projecteurs holographiques portatifs,arc-laser pliable
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Ven 20 Avr - 8:18

Le mercenaire avait raté sa mise en scène mais le droïde avait pu tirer une salve d'onde sonique.Ils se retrouvaient en un instant poussés contre le mur où gisait le wookie. Au dernier moment le mon calamari essaya utiliser la télékinésie sur lui même mais la poussée de force de Ki'a avait été déclenchée trop rapidement. Ils atterrissaient sur le mur très violemment, la sith était partie suite à une attaque d'un des standtroopers. Nogget Hawk demanda au droïde de faire un scan médical sur le commandant des forces républicaines, le résultat fut donné pas dommages corporels, une simple commotion. La grande créature poilue vêtue d'une armure républicaine était simplement sonné. Le mercenaire Mon calamari demanda un nouveau scanner pour avoir une vision des positions des troupes de l'ennemi. Le droïde astromécano à bord du YT1250 caché par son système de camouflage stygium lui donna l'information sur le datapad installé sur l'avant bras de Nogget.

Une image holographique s'éleva de l'avant bras droit, on pouvait voir Eleanor qui combattait une sith blonde. Dans un coin plus en retrait il avait Ki'a qui mettait enjoue avec le faisceau rouge de son sabre laser Eolia. Le mercenaire du Syndicat de Tenloss devait profiter de cet incident, le wookie avait ouvert la voie pour prendre l'ennemi à revers. Il fallait continuer son offensive, l'amphibien humanoïde décida de poursuivre cette action. Il ordonna à R7 d'envoyer un message à l'autre droïde qui commandait une partie des troupes. Le contenu du message était une image des positions des troupes et surtout celle de Nogget et son droïde . Il montrait qu'ils attaquaient l'ennemi à revers. Le plus surprenant, ils portaient de sérieux dégâts et pourtant ils étaient juste deux. Tout ceci fut possible car les deux mercenaires étaient non visibles grâce au camouflage optique. Ils attaquaient l'ennemi soit avec la lame de la lance blaster Mon Calamari ou ils tiraient une salve de blaster sonique. Pendant que le droïde espion démantelait une position ennemi, celle qui était juste à la droite par rapport au droïde d'Eleanor. Nogget perçut une petite barge qui transportait un tonneau de carburant plein. Le mon calamari se concentrait et il pointait son bras lentement vers le haut.Le véhicule terrestre s'éleva légèrement.Il fit un mouvement du bras vers l'ennemi qui se trouvait face au HK-47. La petite barge arrivait sur une partie de la troupe, elle allait s'écraser sur les soldats. Le droïde espion tira sur le véhicule volant avec l'arme d'un soldat impérial qu'il avait tué par ruse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Sam 21 Avr - 0:42

Eolia était retourné dans le bâtiment général avec tout un bataillon pour superviser le plan de chacune des escouades en missions . Elle se posta près d’une table holographique qui montrait le champ de bataille avec les troupes ennemis qui étaient localisés ainsi que leur propre troupe . Erices regarde tout le champ de bataille et elle s’annonçait plutôt serrer il y’avait des accrochage partout et personne n’arrivait à s’en démêler . Il y’avait des cadavres partout c’était … comme dans un champ de bataille en faites , pourtant c’était la première fois que l’amiral se présentait sur le terrain et cela lui donnait un drôle d’effet . C’était ses hommes qui étaient en trains de mourir pas les hommes de l’empire mais ses propres garnisons .
Plusieurs troupes avaient fait leur entrée dans la zone de combat , des stormtrooper ainsi que quelques Walkers . C’était rassurant de les voir arriver mais Est-ce que ça allait suffire pour repousser les républicains , rien n’était joué encore une fois .


- Communication générale , à toute les troupes ayant engagée les combats , des renforts arrives tenez bon pour le moment nous …

Eolia n’avait pas pu terminé sa phrase et tout ça à cause de la sith qui l’avait plaqué face contre sol et bien entendu la réflexion de tout le monde fut de dégainer son arme et de viser l’agresseur . Mais c’était un tout petit peu plus compliqué car Erices avait un sabre sous la gorge mais elle aussi avait un petit avantage , le but était déjà de savoir pourquoi elle avait fait ça quoi qu’elle connaissait peut être déjà la réponse ….

-« Comme on se retrouve amiral…Vous m’excuserez pour cette arrivée un peu violente mais j’ai pas eu le choix. Vos p’tits soldats ont reçu l’ordre de me faire exploser la tête. J’apprécie ce genre de situation radical mais seulement quand ça me concerne pas. Enfin je suis ici pour vous demandez d’annuler vos ordres. Alors oui j’ai tué quelques soldats mais ils sont là pour se sacrifié pour protégé l’empereur nan ? Moi je suis là pour empêcher les républicains d’avancer par n’importe quels moyens…Si la mort de quelques clones vous affectes vous n’avez pas a vous trouvez sur un champ de bataille. 

- le seule soucis c’est que ce sont des sacrifices inutiles que vous faites , et juste comme ça vous qui vous qui vous vous croyez si ’puissante’ en quelques sortes pourquoi j’annulerai mes ordres ? Vous aimez tant vous battre faites donc , mais si je me préoccupe de mes soldats c’est pour la bonne raison que sans eux je ne suis rien et pour vous c’est pareil , ne cherchez pas à dissimuler vos faiblesses , sith . Comme vous dites votre mission est d’empêcher les républicains d’avancer , mais si je dis à mes troupes de se retirer du champ de batailles ? Que Va-t-il advenir de votre mission ? Vous avez besoin d’eux … Maintenant ranger votre sabre à moins que vous ne vouliez que tout les deux nous finissions en cendre, , même si vous arrivez à me tuer vous avez un bataillon complet qui braques leur armes sur vous et je doutes que même un sabre laser pourrait tout dévier … et puis se serait un bon moyen de déclencher une guerre sith-impérial .

Cette fois c’était un gros soucis car Eolia était dans une position délicate et ses hommes avait pour cible Ki’a . Maintenant la balle était dans le camp de Ki’a c’était à elle de décider de ce qu’elle allait faire .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Sam 21 Avr - 9:16

    Le combat s'annonçait difficile et la Sith avait un bon nombre de techniques des plus intéressantes, le coup de poing qu'elle se prit la fit reculer de quelques pas plutôt que de concentrer la Force dans un assaut direct, Eleanor préféra reprendre son attaque en utilisant le Makashi, alors qu'elle attaquait elle concentra la Force pour utiliser la Guérison et l'utilisa pour éliminer la douleur et le léger filet de sang qui coulait suite au coup de poing qu'elle s'était prise. La plait se referma très rapidement alors qu'Eleanor combattait, elle savait comment user de son Sabre-laser tout en utilisant la Force pour se soigner et ainsi lui permettre de poursuivre le combat dans une condition physique plus adaptée, car même un simple grain de riz pouvait pencher la balance d'un côté, alors autant éliminer un grain de riz qui peut s'avérer dangereux à long terme.

    La Sith utilisa l'illusion de Force, un pouvoir qu'Eleanor maîtrisait, mais n'utilisait pas souvent... Le combat s'annonçant plus corsé, Eleanor changea sa tactique en passant en Forme IV : Ataru, elle utilisa la vitesse de force et sauta en direction de la Sith en tournant dans les airs, elle transperça une illusion par une attaque de pointe et d'un geste rapide elle sauta sur le côté en tournant dans les air pour faire tournoyer son Sabre-laser et obliger la vraie Sith à utiliser son arme pour parer l'action au risque de se voir dessiner plusieurs cercles sur la poitrine. La Jedi se débarrassa de la seconde illusion avec une puissance Vague de Force tout en se retournant pour parer une action de la vraie Sith... Eleanor replaça de la distance entre elle et son adversaire en sautant en arrière et en retombant sur ses pieds avec fluidité et discrétion.


    « Puisque vous me connaissez, puis-je aussi savoir à qui je m'adresse? »

    Eleanor savait que les Sith connaissait son nom, ces derniers sachant qu'elle avait déjà envoyé un grand nombre de leurs frères à la Force. Toutefois, la Jedi aimait aussi savoir comment un Sith se nommait, du moins leur nom de Sith, ce n'était pas un nom qui allait faire un point faible d'un Sith et face à un adversaire respectable autant pouvoir le saluer en utilisant une forme courtoise et qui fait appel à l'utilisation du nom de la personne.


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Légende:
     


    Il était étrange de se voir opposer si peu de résistance, les Républicains parvenaient à avancer sans trop de soucis et les cadavres Impériaux commençait à se faire nombreux, le départ du champ de bataille de la Sith Zabrak était intéressant pour pouvoir frapper. Le Lieutenant des Forces Républicaines arrosa quatre Impériaux avec sa mitrailleuse et observa un peu les dégâts que ses soldats infligeaient autant aux troupes adverses qu'aux bâtiments... Le temps était à présent venu d'aller serrer la main aux Impériaux, il se plaça à couvert et appela son sergent :

    « Sergent amenez-moi l'arme prévue! »

    « À vos ordres! »

    Un homme en armure lourdes arriva armé de son fusil-mitrailleur, il se mit à couvert et plaça à côté de lui un lance-grenade chargé. Le lieutenant récupéra l'arme et la lança à HK-47, ce dernier la récupéra et rangea son fusil pour s'équiper de sa nouvelle arme puis il fit un mouvement de la tête pour signaler au Lieutenant qu'il avait compris. Il utilisa ses propulseurs au niveau de ses talons pour prendre de la hauteur et surplomber le champ de bataille, il ajusta ses tirs et lança un grand nombre de grenade en directions des lignes Impériales qui tombèrent en masse, le système de visé du droïde lui permettait d'effectuer de nombreux calculs de cible et de tirer très précisément, éliminant un grand nombre de soldats Impériaux, causant de terribles dégâts sur les usines et permettant aux soldats Républicains de gagner encore et encore du terrain.

    « En avant! En avant! En avant! »

    Les soldats républicains quittèrent leur couverture pour se mettre à courir vers les Impériaux, les snipers à l'arrière couvrait les soldats et éliminaient de nombreux soldats Impériaux qui tirait sur les soldats Républicains en mouvements.

    HK-47 redescendit et traversa le champ de bataille en sautant par-dessus les soldats Républicains qui s'étaient pris un tir de blaster fatal. Il retrouva le lieutenant qui continuait d'acculer les Impériaux dans des zones de plus en plus difficiles, ce qui permettait aux hommes d'utiliser des grenades et de détruire un grand nombre de soldats sans avoir à mettre leur vie en danger. Le droïde quitta sa couverture à son tour et verrouilla deux cibles pour leur expédier deux roquettes miniatures, les armures ne pouvant encaisser le tir, les deux Impériaux tombèrent le visage transpercer par l'impact. HK-47 tira sur plusieurs cibles en mouvements pour les éliminer alors que le lieutenant coordonnait de nouveau les troupes pour repartir à l'assaut et repousser encore et encore les Impériaux... ces derniers n'étaient pas en excellente postures et la bataille avançait très bien pour les Républicains qui commençait à gagner du terrain et à sécuriser leur arrière avec précisions, à présent la bataille pouvait être mise de face et non-plus sur les côtés.

    Il disposa les troupes selon la tactique utiliser par Maître Yunstar avec des soldats lourds armé de fusil devant et les snipers ou les artilleurs à l'arrière pour arroser l'ennemi avec de lourds tirs de bazooka ou des tirs des snipers qui depuis le début du combat faisait un carnage dans les rangs adverses.


    « Suggestion : Un petit contournement serait intéressant ne pensez-vous pas? »


    L'idée était excellente et tout à fait réalisable, le lieutenant contacta alors le lieutenant Hawk pour lui transmettre les ordres.

    « Lieutenant Hawk, prenez une vingtaine d'hommes et contourner l'ennemi en passant par l'Est, vous pourrez arriver derrière les lignes ennemies sans soucis, trouver un niveau surélevé et arroser les Impériaux! »

    Le lieutenant coupa la communication et reprit le tir, le regard fixé vers les Impériaux au Nord, il dégoupilla une grenade pour la lancer derrière une barricade de fortune et à ce moment-là quatre Impériaux sautèrent dans les airs totalement soufflés par la déflagration de la grenade. L'assaut se poursuivit avec une excellente couvertures des arrières Républicains qui commençait à faire venir un peu d'artillerie, les tirs de mortiers allaient commencer à arroser les Impériaux.

    « Artillerie!Feu! »

    Les détonations se firent entendre et plusieurs explosions s'abattirent sur les Impériaux, la phase plus lente qu'avait prévu Maître Yunstar se déroulait pour le moment sans accrochage, les artilleries pouvant être déplacées rapidement et faire de terribles dégâts aux Impériaux étaient géniales pour ce type de combat éclairs... La bataille pouvait se poursuivre!


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Eleanor gardait son esprit sur la Sith, cette dernière étant une excellente adversaire, la Jedi préférait concentrer ses efforts sur elle et non pas sur le combat qui pour le moment était très bien partie pour les Républicains... C'était étonnant d'avoir si peu de répondant chez les Impériaux, après peut-être était-ce voulu et que le plus gros de leur force était ailleurs.

    La Jedi avait décidé de changer sa stratégie contre la Sith, cette dernière utilisant très bien le Vaapad il fallait utiliser autre chose que le Makashi pour en venir à bout, mais puisque le terrain s'y prêtait Eleanor décida de combiner la technique Ataru et Sokan pour pouvoir user de sa vitesse et ainsi parer plus facilement les coups portés par la Sith. Par moment elle utilisait des mouvements acrobatiques pour la faire bouger et la faire tournoyer autour de son adversaire, mais par moment elle usait du Sokan pour pouvoir placer la Sith sur la défensive avec des coups brefs et rapides.




    HRP : dsl de la qualité médiocre de la réponse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Dim 22 Avr - 9:31

    Comme je m’y attendais, la jedi ne perdit pas ses moyens face à mes illusions. Elle faisait honneur à sa réputation. Notre combat n’en allait être que plus palpitant ! Dès le retour de mon adversaire, je me mis aussitôt en garde. Je savais que mes illusions ne me donnaient qu’un avantage temporaire surtout face à un grand maitre. En aucun cas je ne devais la sous-estimer auquel cas je risquais de perdre la vie.
    D’une simple attaque de pointe, Eleanor parvint à mettre hors d’état de nuire une de mes illusions. Son action m’obligea même à devoir lever mon sabre-laser afin de contrer son coup. Ingénieux. Mon ennemie se révélait être un fin tacticien. La jedi parvint même à parer une de mes attaques alors qu’elle s’occupait de ma seconde illusion. Elle s’avérait vraiment être une personne de talent. Elle aurait pu faire un excellente sith si elle n’avait pas choisi la voix de la lumière.

    Alors que j’allais me précipiter vers mon adversaire, sabre laser à la main, celui-ci me posa une question qui m’étonna. Jamais quelqu’un n’avait daigné réclamer mon identité. Dans certains cas révéler un nom pouvait être synonyme de renseignements mais ce n’était pas mon cas. Mon nom ne reflétait qu’une partie révolue de ma vie : celle de chasseur de prime ou devrais-je dire plutôt d’assassin. Dévoiler mon nom ne me posait donc aucun problème et puis c’était bien la moindre des politesses au vu de la situation. Je combattais quelqu’un qui faisait preuve de courtoisie. Or comme je le répétais souvent : Quand on doit tuer quelqu’un, rien n’empêche d’être poli.

    « Vi Valthiery, Anya Vi Valthyeri … »

    Lorsque le combat repris, mon adversaire ne manqua pas de me surprendre. Elle combinait deux styles à la fois. Une telle attitude relevait d’une maitrise tout à fait exceptionnelle du sabre laser. Même moi, je doutais y parvenir efficacement. Cette technique m’obligeait même à me défendre à cause des coups brefs et rapides qu’elle m’infligeait.
    Alors qu’elle allait s’attaquer une nouvelle fois à ma personne, je la repoussais d’une simple vague de Force puis je m’approchais d’elle aussi rapidement que me le permettait la Force. Je voulais voir de quoi elle était capable si j’utilisais une autre de mes techniques. Cette fois-ci je ne plaisantais plus. Dès à présent je commençais à utiliser un style de combat plus rapide mais aussi plus mortels. Chacun de mes coups s’ils n’étaient pas parés pouvaient avoir une conséquence néfaste pour la jedi. J’avais décidé d’utiliser les techniques d’assassinat Anzati. Ce changement brusque de style de combat pouvait paraitre déstabilisant si le bretteur ne savait pas s’adapter à la situation. Or je savais bien que ce n’était pas le cas des jedi. Certains membres de leur ordre parvenaient à surpasser nos maîtres d’armes.

    Par tous les moyens je tentais d’outrepasser sa barrière de laser mais rien n’y faisait. Mon ennemi arrivait à me tenir tête. J’avais beau virevolté grâce à la Force, l’effet était toujours le même. Nos lames se croisaient à chaque fois dans une splendide gerbe d’étincelle. Je savais que sur le long terme, elle parviendrait à me battre mais je ne comptais pas abandonner de sitôt. La retraite était une alternative que je ne refusais pas contrairement à beaucoup d’autre sith. Il n’y avait aucune honte à échapper à une mort inutile.

    Toujours au coude à coude avec la jedi, j’entendis un grincement lourd de sens. Je levais rapidement la tête et je vis qu’un morceau de la structure allait rencontre notre position d’ici quelques secondes. Il était exclus que mon adversaire et ma personne finissent ensevelis sous une tonne de gravas. Rien ne devait se mettre en travers de mon duel quitte à ce que je fasse quelque chose de peu ordinaire chez un sith.

    Grâce à la Force, je repoussais Eleanor loin de ma position, puis toujours concentrée, je me servis de mes pouvoirs afin de stopper cet objet non identifié dans sa course et de pouvoir m’en débarrasser par la suite. J’y parvins mais pas sans mal. Le déplacement d’un objet de cette envergure m’avait demandé beaucoup d’énergie. Je me sentais épuiser malgré ma volonté d’en découvre. Si je voulais gagner j’allais devoir mobiliser mes dernières forces voire même utiliser le pouvoir d’absorption de vie.

    « Ne croyez pas que je vous ai sauvé par charité. Seulement je ne désirais pas que l’issue de notre duel soit perturbée par un facteur extérieur à ma volonté. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Lun 23 Avr - 7:56

Chakaëlle venait d’immerger de son inconscience ,la poussé de force qu'il avait reçut peu après son "crash" l'avait complètement claquer .Dès qu'il se réveilla il vit un droïde et un Mon Calamari ,mais la première chose qui lui vint en tête fut de retirer 51 de son dos et regarder son état .Il avait prit de plein fouet le coup il était sacrément amocher ,Chakaëlle prit quelques outil de poche sur lui et répara en partie 51 ,il était encore intact au niveau interne ,c'était son vocabulateur qui était casser ainsi qu'un de ses bras qui ne fonctionnait plus .Chakaëlle s'occupa en premier du vocabulateur cassé de 51 ,en quelque mouvement il réactiva le vocabulateur .

-Ex.....use : Dé...ler maaaaiiiitrreeeeee ...

-Ca va aller 51 t'inquiète pas

-Sarcasme : On est dans de ,de ,de ,de ,de ,de beau drap ,avec nos deux vocabuuuu...ateur cassé


Le casque de Chakaëlle étant cassé une partie du son qu'il produisait passait a travers le casque laissant en fond sonore du Shyriwook pendant qu'il parlait .Chakaëlle finit de réparer en partie 51 ,il lui donna ses deux blaster ,celui de 51 étant complètement briser ,il activa les lames présentes dans ses coudes et s'adressa au Mon Calamari .

-Tu es l'un des nôtres c'est ça ?Nogget Hawk ?Tu as reçut mon message concernant les brèches que j'avait ouvert ?

Chakaëlle aurait bien voulue attendre les réponses du Mon Calamari mais les troupes ennemis faisait des avancer monstres dans les décombres ,Chakaëlle ne pouvant abandonner ses hommes ainsi il dit en dernière phrase au Mon Calamari .

-Bon si tu l'as entendue dépêche toi de venir nous aider ,je doit y retourner moi !

Chakaëlle sauta au-dessus du toit en activant ses fusées ,il les savait en mauvais état et ne les utilisa que pour toucher terre pour ensuite continuer a pied .Des soldats ennemie approchait depuis l'arrière ,mais furent vite descendu par 51 qui lui avait la tête tourner vers l'arrière ,Chakaëlle lui prit sa lame Bacca à deux mains pour attaquer les soldats de front . Certes il ne renvoyait pas les lasers avec sa lame comme le faisait les jedis ,mais il pouvait les encaisser avec un certain recul tout de même .Le commandant des forces républicaine était bien plus crains au corps à corps qu'a longue distance ,les siens le savait ,il était un escrimeur de talent .Il continua d'avancer dans les usines jusqu'à arriver au troupe républicaine .Il continua jusqu'à arriver en tête de la troupes et commença à avancer avec elle ,écrasant les soldats devant lui .Son armure encaissait plutôt bien les tires ennemie ,cet fois son avancer était certaine et la chancelière allait être récupérer !

-Où se trouve maitre Yunstar ?

-Elle s'occupe d'un autre problème ,et HK-47 aussi ,commandant !


Le faite que la jedi ne soit pas présente n'allait pas poser problème ,mais sera très embêtant .Elle était la vrai dirigeante et avait un meilleur potentiel pour commander que lui et elle était une meilleur escrimeuse que lui .

-Question sarcastique : Maitre ,est-ce que toutes les per per pe rper per personne qui commande sont accompagner d'une uuuuuuuuunité HK

-Très drole 51 mais non je ne pense pas ,et reste concentrer veux-tu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Lun 23 Avr - 9:37

- le seule soucis c’est que ce sont des sacrifices inutiles que vous faites , et juste comme ça vous qui vous qui vous vous croyez si ’puissante’ en quelques sortes pourquoi j’annulerai mes ordres ? Vous aimez tant vous battre faites donc , mais si je me préoccupe de mes soldats c’est pour la bonne raison que sans eux je ne suis rien et pour vous c’est pareil , ne cherchez pas à dissimuler vos faiblesses , sith . Comme vous dites votre mission est d’empêcher les républicains d’avancer , mais si je dis à mes troupes de se retirer du champ de batailles ? Que Va-t-il advenir de votre mission ? Vous avez besoin d’eux … Maintenant ranger votre sabre à moins que vous ne vouliez que tout les deux nous finissions en cendre, , même si vous arrivez à me tuer vous avez un bataillon complet qui braques leur armes sur vous et je doutes que même un sabre laser pourrait tout dévier … et puis se serait un bon moyen de déclencher une guerre sith-impérial .

Ki’a continuait de fixé l’amiral tout en réfléchissant a ses propos, elle n’avait pas besoin des troupes impérial c’est eux qui avaient demandé l’aide des sith pas le contraire. Cependant on lui avait donné l’ordre de ralentir les républicains pas de déclencher une guerre império-sith.

-« Je n’ai pas réellement besoin de vos soldats, je me fiche un peu de votre guerre mais on m’a donné l’ordre de faire un peu de nettoyage.

La jeune sith se releva, désactiva son sabre et utilisa la force pour remettre debout l’amiral.

-« On va considérer cette…petite crise comme résolue. Nous avons du travail. »

La zabrak ferma quelque instant ses yeux et utilisa la force pour ressentir tout son environnement, elle sentit très bien la présence de nombreux soldats prés de l’usine. Elle s’approcha prés de la table holographique, posa ses mains dessus pour s’appuyer, quelques gouttes de sang tombèrent sur la table sa blessure au niveau du haut du crâne ne cicatrisant toujours pas. Elle s’adressa à l’amiral sans quitter la table des yeux.

-« Il y a beaucoup de républicains autours de l’usine, on sera bientôt fait comme des rats, on doit quitter cette position amiral. Elle regarda vaguement tout ce qui l’entourer. On est bien dans une usine…Ce qui veut dire beaucoup de gaz Tibana nan ? Resté là le temps que j’aille vérifier quelque chose.

Ki’a utilisa la vitesse de force puis commença à s’enfoncer dans l’usine en suivant les différents tuyaux de gaz Tibana, elle repéra plusieurs réservoirs, un grand sourire apparut sur son visage. Elle repartit en courant dans la direction de l’amiral.

Elle arriva face à elle légèrement essoufflée, elle était endurante mais l’utilisation intensive de la force plus sa blessure commencer un peu a la fatiguée. Après avoir reprit un peu son souffle elle fixa l’impérial droit dans les yeux en souriant toujours comme une enfant ayant trouvé un nouveau jeu.


-« J’ai une idée qui pourrait vous intéressé, juste des pertes républicaines et aucune chez vos troupes. Elle s’approcha de nouveau prés de la table. Alors c’est extrêmement simple je pense que vous allez apprécié. J’ai repéré plusieurs réservoirs de gaz Tibana dans cette usine, je vous propose qu’on les fasse exploser. De préférence des minuteurs ou un des déclencheurs a distance…J’ai une préférence pour les minuteurs mais faudrait faire en sorte que les républicains ne les trouvent pas. »

Ki’a commença a faire lévité son sabre en dessus de sa main droite puis réfléchit, le seul moyen qu’elle avait en tête était d’installer les charges en hauteur mais ils n’avaient pas le temps de le faire.

-« Vous pouvez toujours miner les environs des réservoirs mais faudrait faire vite alors. Bon voilà j’vous ai donné mon avis sur la situation, a vous de voir. Moi je vais a l’accès principal de l’usine, histoire de découpé deux ou trois républicains s’ils essayent de pénétré. Une fois que vous aurez décidé de ce qu’on aller faire prévenez moi sur mon comlink. »

La zabrak attrapa son sabre puis se dirigea vers la porte principale. Elle aperçut de loin deux soldats qui devaient servir d’éclaireurs. Elle activa son sabre puis siffla pour se faire remarqué. Ils utilisèrent leurs blasters, la jeune zabrak continua d’avancer d’un pas sur vers eux renvoyant les tirs vers eux. L’un des soldats tomba au sol la tête traversé par son propre tir, Ki’a utilisa la force pour attiré l’arme du deuxième homme puis lui fit un sourire sadique, elle sauta en sa direction et atterrit nez a nez avec lui, la sith se contenta de le décapité.

Elle jeta un œil vers la porte et vit les soldats se dirigé vers elle. Ki’a attrapa son comlink.

-« Amiral…Si vous voulez faire quelque chose faite le vite…Vos invités sont du genre impatient. »

Elle rangea son comlink dans une petite sacoche accrochée à sa ceinture, elle vit plusieurs petites caisses prés de la porte. Avec la force elle les déplaça pour obstrué un peu l’entrée, les soldats n’auront qu’a escalader mais cela pourrai faire gagné de précieuse seconde a elle et aux impériaux.

Elle reprit la direction de l’amiral, elle allait partir, avec ou sans les impériaux. Il était hors de question qu’elle ne meurt sur cette planète.


Revenir en haut Aller en bas
Nogget Hawk
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 129

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Armes: , projecteurs holographiques portatifs,arc-laser pliable
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Mar 24 Avr - 7:22

Le mercenaire eut une désagréable communication quand le wookie et la jedi l'interpellaient sur les ondes avec un rang militaire républicain.Il crut sur le moment qu'il avait mal entendu car une forte explosion retentissait suite à la destruction du véhicule volant.La voie de devant était dégagée temporairement, les plusieurs de soldats impériaux gisaient sur le sol.Les troupes républicaines fonçaient droit devant avec une pluie de tirs de blasters tirés. Il entendit les suggestions du droïde de Eleanor Yunstar, il consulta avec son datapack porté sur l' avant -bras. Un chemin apparut dans le décor holographique devant les usines armement. Nogget regarda avec attention la stratégie que proposait le Hk-47, une simulation montrait en effet un renversement de situation. Le mon calamari à la peau noire abyssale vit que cette position suggérée par le droïde de combat de la jedi permettait de faire une avancée vers une probable sortie. Le Bob Wing Stellaire restait en vol stationnaire mais il était à côté de la zone en guerre. L'humanoïde et le droïde allaient avoir du renforts républicains pour ouvrir un passage vers l'est mais Nogget n'était pas très à l'aise avec un commandement de plusieurs êtres, heureusement pour lui son droïde espion prendrait cette fonction. Le mercenaire amphibien humanoïde et son droïde espion, désactivaient le système de camouflage optique. Les soldats républicains arrivaient aux abords de la position de Noggets. Ils voyaient deux individus vêtus comme des siths avec une toge à capuche noire, tous les deux avaient en possession un lance blaster Mon calamari. Le droïde s'adressa aux républicains de manière solennelle:

"Messieurs, mon maitre et moi nous allons nous baigner devant cette marée impériale, vous allez prendre position en hauteur et nous couvrir. Nous allons dépecer et annihiler ce barrage qui nous barre le chemin de la sortie. Si vous vous demandez comment nous allons nous prémunir des tirs ennemis, nous avons une petite surprise . Mon maitre veut savoir si quelqu'un parmi vous a un lance-roquette sur lui". Pas de réponse positive, le droïde reprit son check-up: "Nous allons faire la différence car nous allons récupérer la chancelière. Nous sommes pas comme vous dévoués à cette femme mais nous remplissons avec sérieux notre contrat.Nous garantissons toujours le résultat escompté. Sur ce Messieurs prenez position et nous allons réduire les impériaux , la voie qui nous mène vers votre chef passe par là."

Les soldats levaient leurs armes dans le ciel car les mots du droïde les avaient galvanisés. Le droïde avait cherché dans sa base de données quelques discours de supérieurs républicains et il avait fait un mix pour faire ce genre de discours. Nogget en fut ravi car il avait installé ce programme pour se sortir de ce genre de situation où il était fortement exposé. Les hommes de la République partaient vers la position indiquée par le droïde de la femme brune jedi. Ils se mettaient en hauteur et ils attendaient de voir comment deux mercenaires faisaient face à une escouade ennemi. Le mon calamari déposa avec douceur le droïde espion, puis il se concentra pour se déplacer lui même. Les deux hors-la-loi avançaient tranquillement quand un soldat impérial sentit leur présence. Un tir de blaster s'ébruita, il fut suivi d'une dizaine de tirs mais les faisceaux lumineux bleux étaient bloqués par un mur oval. Le Mon calamari et le droïde espion avaient un bouclier déflecteur personnel copié sur le droïdeka. Ils avançaient rapidement et assénaient des coups avec la pointe de la lame ou un rayon de blaster sonique.

Dans les hauteurs, les soldats républicains étaient surpris que cette technologie pouvait être applicable sur les êtres vivants. Ils protégeaient les deux mercenaires pour éviter aux hors-la-loi de se retrouver encerclés.Le Mon calamari et son droïde faisaient beaucoup dégâts parmi la troupe impériale posté à l'Est. Nogget Hawk remarqua que le nombre de l'ennemi diminuait, il passa un petit message aux hommes postés en hauteur avec un air décontracte.
"Messieurs je vais vous poser dans l'arène, on a bien dégagé la voie.Vous allez être un peu déstabilisés mais continuer tirer sur l'ennemi. Une fois à terre suivez les ordres de mon droïde pour ouvrir la voie aux hommes du wookie et des autres"
Nogget Hawk tendit les deux bras en direction des soldats républicains, il fit un léger mouvement vers le haut. Les hommes d'Eléanor se retrouvaient dans les airs , quelques secondes plus tard ils descendaient vers le sol. Le Mon calamari avait faire cette manœuvre en deux fois car la télékinésie d'un groupe de personnes demandait beaucoup de concentration. Entretemps le droïde espion avait basculé sa lance-blaster avec un tir lumineux en rafale, suivi de quelques bombes flash. Une fois que tous les hommes de l'escouade républicains se trouvaient au sol, le droïde espion fit un signe avec bras porté vers l'avant. Il ne restait plus quelques hommes de l'empire, Nogget Hawk et son droïde espion voyaient les autres hommes de la république. L'ennemi allait se retrouver en tenaille dans très peu de temps, Nogget retendit le bras et cinq hommes repartaient dans des positions en hauteur. Le mon calamari aperçut le wookie qui combattait juste en face de lui. Le chemin vers l'Est était presque ouvert, c'était juste une question de temps.Le mercenaire amphibien humanoïde eut alors une vision dans son esprit. La force lui montra une femme blonde qui se trouvait plus en retrait en compagnie de la femme sith. Celle qui avait jugé Nogget et son droïde comme des amateurs face à elle. Il voyait maintenant qui était la chef de cette opération, la force finissait son message avec plusieurs coins de la place avec des minuteurs qui explosaient, puis des soldats républicains qui mouraient.

Nogget ordonna à son droïde d'avertir le droïde HK- 47, la future attaque surprise de l'ennemi et la position de la commandante impériale dans l'entrepôt. Une fois le message transmis,le mercenaire fit une vision de l'environnement avec la force il aperçut la sith qui éliminait les postes avancées de la république.Il continua d'arroser l'ennemi avec des ondes soniques et il attendit les ordres car son contrat officiel stipulait qu'il servait de renforts comme forces spéciales.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Mer 25 Avr - 9:02

-« Amiral…Si vous voulez faire quelque chose faite le vite…Vos invités sont du genre impatient. » 

L’amiral n’avait pas l’intention de faire ce qu’avait dit la sith mais elle devait reconnaitre qu’elle avait eu une très bonne idée
Mais Ki’a avait surement oublié qu’elle était amiral et qu’elle pouvait commander les forces de la marine impérial . L’amiral se plaça de nouveau à sa table d’opération avec des soldats prêts à se battre juste derrière elle . Les stormtroopers avaient un léger avantage grâce au terrain , mais les forces républicaines avançaient très rapidement , même plus vite qu’elle ne le pensait . Si tout ça continuait l’usine tomberait rapidement . La situation n’était pas la plus plaisante mais il fallait absolument tout faire pour protéger cette zone , surtout que le bataillon personnel d’Eolia était prêt au combat depuis un bon moment et qu’il n’attendait que ça . Le silence avait un effet d’énervement , les soldats étaient pressées ce qui étaient assez rare , mais ceux là avait pour différences que c’était des clones née pour combattre , né pour gagner et né pour obéir . Le bruit des bottes étaient le seul bruit possible à entendre , personne ne parlait mais beaucoup déchargeait et rechargeait ses blasters .


- Maréchal Perra de la légion du 66ème corps stellaires sommes sous vos ordres madame .

Le 66ème corps stellaire … la légion qui coopérait avec la marine impérial et qui était sous les ordres d'Erices , elle était fière d'avoir une légion comme elle car ce corps stellaire avait un nombre symbolique pour l'empire , ce nombre voulait dire beaucoup de choses , la grande purge des jedis , encore et toujours , là où l’empire aurait du vaincre ses ennemies mais il a fallut qu’un groupe se rebelle et renverse l’empire galactique . A la différence de tous , les soldats de la 66èmeavait opté pour l’ancienne armure de clone de phase II mais qui avait pour couleur noire , normalement c’était interdit mais maintenant peu importe cela restait des storms mais si ils avaient garder ses armures c’était en l’honneur de la légendaire 501ème légions surnommé le point de vador . Mais même eux avait décidé de prendre l’armure blanche ce que n’avait pas accepter la 66ème qui en leur honneur avait garder leur ancienne amure .

- Préparer toute les troupes au combats , nous allons attaqués sur plusieurs fronts , ça va être dur mais nous allons vaincre quoi qu’il en coute … L’ennemie est en surnombre au niveau de l’entrer principale nous allons y envoyer deux à trois escouades las bas pour soutenir les derniers storms encore debout , ensuite … évitez tout contacte entre un combat jedi et sith , je vous communiquerait la suite du plan plus tard . J’annonce que vos casques ont été mise à jour

Eolia mis son casque et activa toute les options qui pourrait lui être utile , information sur le terrain , schéma tactique , visions nocturne etc . L’amiral s’avança devant le bataillon et prit la tête de cette minuscule armée, puis dans une course folle Les soldats séparé en escouade s’était tous séparés , la bataille allait doublé d’ampleur .

HRP : pardon pour ce poste rikiki mais l'insipration ne viens pas tout les jours :/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Jeu 26 Avr - 3:58

    La Jedi n'afficha aucun signe sur son visage devant l'étonnement de la Sith quand elle lui demanda comment elle s'appelait, les Sith n'étaient pas habitués à voir ce genre d'attitude venant des Jedi, seulement Eleanor n'était pas une idéaliste qui croyait que le côté Obscur pouvait être vaincu totalement. Elle restait donc attentive envers les Sith qui n'était pas plus ses ennemis que les Impériaux... d'ailleurs quand la Sith lui répondit Eleanor la regarda dans les yeux et répondit.

    « Enchanté Lady Vi Valthiery! »

    Elle s'inclina légèrement en signe de respect et se remit en garde juste après, le moment n'était pas à discuter, mais bien au combat. Le combat qui faisait rage entre les Impériaux et les Républicains ne gênait pas Eleanor dans son combat face à la Sith, cette dernière utilisant des techniques peu communes, mais qui s'avéraient des plus efficaces. La Jedi restait d'une tranquillité absolue et paraît les coups sans trop de difficultés, usant de l'Ataru pour bouger dans tous les sens et envoyer un déluge de coups en riposte, elle palliait les techniques de la Sith via son endurance et sa faculté à bouger tel Maître Yoda, elle tournait sur elle-même à très grande vitesse et n'hésitait pas à sauter et à effectuer des mouvements acrobatiques fulgurants pour déstabiliser son adversaire qui à sa première erreur se verrait décapitée ou sévèrement atteinte au niveau d'un organe vitale.

    Eleanor savait où frapper pour tuer et ses coups étaient très précis, elle ne craignait pas de donner la mort et même si cette Sith restait un adversaire de valeur. La Jedi sentie alors un danger imminent et elle encaissa un coup de Force de la Sith pour éviter le coup... Elle profita de l'instant de répit pour observer le combat qui faisait rage non-loin du lieu de leur duel, elle voyait HK-47 en plein action et d'ici peu il allait passer à la vitesse supérieur... Les usines d'armements n'allaient pas tarder à exploser et tel qu'était placé les Républicains ils pourraient avancer rapidement et prendre position vers la zone où se trouvait le coordinateur des Forces Impériales. Eleanor supposait que son droïde allait prendre plaisir à croiser le laser avec l'humain en charge des Impériaux.



    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Légende:
     


    HK-47 et les soldats continuaient leur travail d'avancé, mais pour le moment tout allait trop bien et le droïde se doutait, selon les statistiques qu'il calculait, que les Impériaux préparaient surement un coup fumant. Il retrouva le lieutenant Républicain pour lui en toucher deux mots.

    « Remarque : Les Impériaux sont trop simples à vaincre, il doit y avoir une ruse derrière cela, éloignons nous des usines d'armements et faisons d'elles un feu d'artifice pour la victoire! »


    « Excellente idée! Réglez ça quand vous verrez la fumée verte! »

    HK-47 se déplaça rapidement sur les côtés tout en arrosant les Impériaux de ses tirs, les soldats Républicains commençant à faire mouvements pour s'éloigner des usines d'armements, une fois ses dernières réduites en cendres, ils seraient très simples de contourner les débris et grâce au soutien apporté par le lieutenant Hawk, les Républicains se glisseraient aisément pour attaquer par les flans et enfin obliger les Impériaux à ce replier, avec un peu de chance le commandant Impérial allait montrer le bout de son nez et s'il était abattu alors les Impériaux perdrait pieds très rapidement, et ce, malgré la présence des Sith qui pour le moment n'étaient guère gênant, Maître Yunstar s'occupant du plus dangereux.

    HK-47 arriva bientôt aux usines d'armements et entra à l'intérieur alors que les derniers soldats Républicains vidaient les lieux pour éviter d'être prient dans l'explosion que le droïde avait suggéré. Le lieutenant des Forces Républicaines s'occupant de regrouper les soldats pour qu'ainsi personne ne soit touché. Le droïde utilisa son générateur de camouflage pour disposer de nombreuses charges explosives, les mortiers Républicains continuant d'empêcher les Impériaux d'avancer inconsidérément et de gêner le travail du droïde. Ce dernier eu bientôt terminé et il s'éloigna rapidement, il se posta à une distance raisonnable pour pouvoir tirer sur une des charges et ainsi déclencher une réaction en chaine qui allait tout détruire. Une fumée verte apparue et HK-47 tira sur une des charges qui fit exploser la première charge, la deuxième explosa à son tour puis la troisième et ainsi de suite, les armes se trouvant dans les usines ainsi que tous les autres objets explosifs amplifièrent l'explosion.

    Les protocoles d'assassinat et de guerre que Maître Yunstar avait placé dans la mémoire de son droïde lui avaient permis de calculer l'impact et de faire en sorte que les soldats Républicains ne souffrent pas trop de l'explosion. Les usines d'armements partirent en flammes et le champ de bataille devint plus classique sans les bâtiments d'armements Impériaux à gêner tout le monde.


    « Que tout le monde se replacent en ligne, soldats devant, artilleurs et snipers derrière! Arrosez l'ennemi pour l'empêcher d'avancer. »

    Les Sith avaient peut-être encore des cartes à jouer, mais selon les dires de Maître Yunstar son droïde pouvait vaincre un Sith, dans tous les cas le lieutenant savait quoi faire en cas de Sith et il n'aurait pas de pitié que ce soit un jeune ou un ancien Sith, il savait très bien que face à un tel ennemi c'était quitte ou double.

    «Commandant Chakaëlle! Rejoignez-moi pour l'assaut! Lieutenant Hawk! Dés que vous êtes prêt tirez sur tout ce que vous voyez d'hostile! »

    Les soldats Républicains commencèrent à avancer pour attaquer les Impériaux, le déplacement était certes lents, mais pour un champ de bataille il était excellent et pour le moment les plans fonctionnaient à merveilles, les conseils de HK-47 avaient fait mouche sur les précédentes actions, il ne restait plus qu'à porter le coup de grâce aux Impériaux, mais bien-sûr pas inconsidérément. Le lieutenant restait tranquille pour que la bataille reste dans sa bonne voie.


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Eleanor se retourna pour faire face à la Sith, cette dernière ayant déjoué un danger, elle se justifia directement, chose étonnante, car la Jedi connaissait déjà sa réponse, mais si la Sith avait décidé de mettre fin au combat que par sa volonté alors elle allait être déçue, Eleanor n'ayant aucunement l'intention de perdre ce duel, mais il y avait tant de façon de remporter un combat que la Jedi n'allait pas rester uniquement sur l'utilisation de son Sabre-laser.

    La Jedi demeura impassible devant l'action de la Sith, cette dernière aurait pus économiser ses forces, car contrairement à beaucoup Eleanor n'utilisait pas que ses yeux pour connaître son environnement, elle utilisait tous ses autres dons et elle écoutait toujours la Force quand elle la prévenait d'un danger imminent.


    « S'il n'y a que ça que vous désiriez alors qu'il en soit ainsi! »

    La Jedi n'était pas du genre à refuser un duel et encore moins quand celui-ci était honorable, elle regarda la Sith et d'un geste rapide elle sauta très rapidement pour se rapprocher de son adversaire et à peine avait elle posée le pied au sol qu'elle était déjà en pleine action, libérant toute sa connaissance de la Forme IV. La Jedi tournait sur elle-même à très grande vitesse et bougeait sans arrêt en sautant et en virevoltant autour de son adversaire qui pour le moment parvenait à encaisser les actions sans trop de difficultés. Eleanor sauta derrière son adversaire pour esquiver une attaque tranchante, elle se retourna dans les airs en contorsionnant son corps pour retomber et faire face à la Sith, elle se baissa automatiquement pour esquiver une nouvelle attaque et utilisa une puissance Vague de Force pour propulser la Sith vers une zone surélevée par rapport à la bataille qui se déroulait un peu plus loin entre les Impériaux et les Républicains.

    Eleanor sauta directement pour rejoindre son adversaire et utilisa la Force pour augmenter sa vitesse et repartir à l'assaut avec puissance. Elle sautait dans tous les sens et inversait souvent ses directions d'attaques et de déplacement pour que la Sith n'ait pas beaucoup de solutions pour le moment. La Jedi esquiva une riposte et rengaina son Sabre-laser pour courir vers un mur, elle marcha dessus pour prendre de la hauteur et au dernier moment elle se propulsa en arrière tout en se retournant pour faire face à la Sith un coup de pied déjà armé en prévision. La Jedi lança son pied pour frapper la Sith en plein visage, elle savait comment utiliser tous son corps lors d'un duel et n'hésitais pas à en faire usage.

    Eleanor retomba sur ses pieds avec fluidité avant de repartir à l'assaut en utilisant le Tràkata, elle esquiva les nombreux coups de la Sith en bougeant et en usant de la Force pour être rapide et sentir les dangers arriver pour mieux les éviter, elle passa au-dessus d'une attaque de la Sith en sautant en l'air et en effectuant une roulade dans les airs pour se retourner et retomber sur ses pieds, elle se retourna alors pour placer une Vague de Force sur la Sith, elle utilisa la télékinésie pour faire voler de nombreux débris de fer ou de pierre qui se trouvaient non-loin d'elle et les lancer sur la Sith. Elle concentra la Force pour utiliser le Malacia et déstabiliser son adversaire, Eleanor restait avant tout une Jedi Consulaire, elle maîtrisait mieux la Force que son Sabre-laser malgré son talents de ce domaine, toutefois sa préférence allait à la Force et elle l'utilisait régulièrement dans ses duels. La Sith en subissait les conséquences et Eleanor puisait dans la Force tout en demeurant calme et tranquille dans sa manière de combattre, aucune émotions néfastes venaient troubler sa concentration et son utilisation de la Force.

    La Jedi se tenait prête pour encaisser des pouvoirs du côté Obscur et déjà elle s'entoura d'un Bouclier de la Force pour encaisser mieux les coups et également pour se prémunir en cas d’Éclairs, pour les autres pouvoirs de la Sith elle avait toujours un plan B qui pouvait être dangereux, mais utiliser correctement pouvait faire la différence. La Jedi repartie à l'assaut juste après en continuant à utiliser le Tràkata pour se maintenir assez proche de son adversaire en prévision de lui placer coup fatal de son Sabre-laser dés qu'il y aurait une ouverture, toutefois avant d'avoir réussi elle dégaina son Sabre-laser pour parer une attaque et repassa en Forme II pour poursuivre le duel de manière plus fluide tout en continuant de placer des coups à la fois précis et rapides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Ven 27 Avr - 17:14

    Ce combat était vraiment des plus plaisants. Je m’amusais comme jamais je ne l’avais fait avant. Combattre cette jedi était de loin une merveilleuse expérience. Sa personne était à la hauteur de sa réputation. Grâce à ce combat je connaissais enfin le visage de l’ennemi. Une telle information était des plus précieuses en temps de guerre. Mais même si cette expérience était jouissive, je savais que tôt ou tard je devrais me replier. Je n’étais plus au sommet de ma forme. Ce combat était perdu pour les impériaux comme pouvait en témoigner les diverses explosions qui retentirent. Jamais l’Empire ne pourrait contrer un ennemi dans ces conditions. La retraite était de loin la meilleure solution à envisager. Continuer à gaspiller des troupes en ces lieux était une folie. Ces hommes pouvaient être utiles dans la suite de cette bataille. Même si la République avait désormais une tête de pont sur Kuat, elle allait avoir du mal à prendre d’assaut le palais impérial. Ce combat était en fait un véritable jeu d’échec. Or dans une partie de ce jeu, il est parfois nécessaire de sacrifier quelques pions pour parvenir à la victoire. L’usine pouvait être ici un de ces pions.

    Me focalisant une nouvelle fois sur mon ennemi, je la regardais venir à ma rencontre, sabre à la main, et ce très rapidement. Dès qu’elle fut à portée elle n’hésita pas à m’attaquer. Au vu de ses divers mouvements, je n’eus aucun mal à identifier l’Ataru. Un style de combat acrobatique que je n’utilisais que très rarement et que je n’affectionnais guère.
    Mon adversaire était si agile qu’aucune de mes attaques ne parvenaient à l’atteindre. Soit elle les évitait soit encore elle les parait. En soi cette manœuvre m’amusait mais aussi me frustrait. Je ne parvenais pas à prendre l’ascendant sur le grand maître de l’ordre jedi.

    Alors que j’allais contre-attaquer, je fus subitement propulsée par la Force vers une zone située plus en hauteur. Autant dire que cette soudaine action me sonna quelque peu. Néanmoins je parvins à reprendre rapidement mes esprits et je fus en mesure de parer juste à temps le sabre de la jedi. J’étais acculée et ce n’était guère plaisant. Sa façon de me combattre était si imprévisible que je n’avais que très peu de solutions satisfaisantes pour espérer prendre le dessus. Seule ma maitrise du sabre-laser me permettait de rester en vie pour l’instant. Sans elle, voilà bien longtemps que mon corps se serait trouvé dénué de toute vie sur ce sol métallique.

    Reculant de par l’impact de son attaque sur mon visage, j’essuyais d’un geste de la main le filet de sang qui était apparu dans une des commissures de mes lèvres. Ma faiblesse prenait des proportions inquiétantes. Si je ne me reprenais pas au plus vite je risquais d’être vaincu voire même pire. C’est pour cette raison que je laissais une nouvelle fois mes origines dictées mon style de combat. Mais même si mon ennemie avait désactivé son sabre, je ne parvenais pas à faire mouche. Je parvins tout de même à protéger dans une certaine mesure ma personne des débris qu’elle m’envoya grâce à la Force. J’étais certes affaiblie mais je n’étais pas pour autant vaincue. Je pouvais encore résister et ce même si mon épaule gauche m’empêchait d’exécuter toutes les manœuvres que je désirais.


    Étant soudainement pris de nausée je parvins tout de même à rester focalisée sur mon adversaire. Je savais que la jedi était à l’origine de ce malaise. Il était clairement destiné à me déstabiliser mais c’était mal me connaitre. Mon désir de combattre et ma volonté était tous deux inébranlables.

    « Ce genre d’artifices est des plus inutiles face à moi… »

    Alors que nous étions tous les deux éloignées l’une de l’autre je ne fis rien pour l’attaquer avec la Force. Cela aurait été bien inutile. Mon environnement actuel n’était pas des plus propices à une quelconque action. Utiliser la Force en ces conditions était purement et simplement un gaspillage. C’est pour cette raison qu’une fois encore je la laissais venir vers moi.

    Je reconnus sans peine une nouvelle fois le Tràkata. Cette manœuvre, bien que parfaitement exécutée par mon ennemie, m’était connue. Je connaissais ses caractéristiques et la fin qu’une telle technique pouvait m’offrir si elle était utilisée contre moi. La connaissance de ce style de combat m’était fort utile car j’avais toujours une carte en main. Je n’avais toujours pas allumé mon second sabre laser. Cette arme était une sorte de ligne de défense que je n’utilisais que pour repousser et surprendre un adversaire trop entreprenant ce qui était le cas ici. C’est ainsi que je saisis ma chance et alluma mon sabre laser. Je l’attaquais sans aucune autre forme de cérémonie ce qui l’obligea à activer son arme et à adopter le Makashi.

    « Connais ton ennemi, et connais-toi toi-même, et tu pourras livrer cent batailles sans essuyer un désastre »

    Cette fois il était temps pour moi de prendre l’avantage. Rangeant mon second sabre laser, je fis face une nouvelle fois à la jedi en utilisant le Vaapad. Je devais à tout prix réussir ma manœuvre pour parvenir à ce que je voulais. Depuis quelques minutes je sentais la présence de trois républicains dans le coin. Même si je savais qu’ils n’allaient pas intervenir dans notre combat, ils avaient une utilité à mes yeux. Ils s’agissaient de véritables réceptacles de vie. En cela grâce à un de mes pouvoirs, je pourrais dès lors retrouver mes forces. Certes je n’allais pas être aussi en forme qu’au début de ce combat mais ça allait compenser ma fatigue.
    Je n’hésitais plus donner à mon adversaire des coups violents. J’avais même le toupet de baisser min sabre laser et de détourner sa lame de mon corps au dernier moment. Cette tactique était risquée mais je connaissais mes capacités. Sur un assaut frontal j’étais sûre de parvenir à mon sortir.

    La fixant dans les yeux alors que nos sabres se croisaient, je me mis à sourire. Si seulement elle savait ce que je prévoyais de faire. N’hésitant pas à profiter d’une petite brèche dans sa défense, je lui envoyais un uppercut ce qui dût la sonner quelque peu. La diversion que j’attendais tant avait eu lieu. Il ne me restait plus qu’à en profité. Dès lors je me concentrais et à l’aide d’une puissante Vague de Force je parvins à propulser violemment mon adversaire contre le mur situé à l’opposé de ma position.

    Maintenant, je passais à la phase 2 de mon plan. Grâce à la vitesse de Force, je fus en mesure de rejoindre les trois républicains qui se trouvaient en contrebas de ma position en quelques instants. Je savais qu’il ne m’avait pas remarqué comme pouvait en attester le calme qu’ils affichaient. Si seulement ils savaient quel allait être leurs fins. Sans aucune forme de cérémonie, d’un lancer de sabre je décapitais le premier. Le second, quant-à lui n’eut guère le temps de tirer à l’aide de son blaster. Il était trop occupé à se tenir la gorge. Sans doute espérait-il respirer… Or cela était impossible à moins que je ne cesse mon étranglement de Force. Quant-au troisième il parvint à tirer sur ma personne. Malheureusement pour lui, j’avais mon sabre en main et je n’eus aucun mal à lui couper ses 2 mains.

    Mon plan était en phase de s’achever. J’espérais obtenir suffisamment de temps pour finir ce que j’avais commencé. Mon ennemie n’allait pas tarder à revenir me combattre. D’ici quelques secondes, nos sabre allaient se recroiser. Cessant l’étranglement avec le second soldat, je mis un terme à sa vie en utilisant l’absorption de vie. Il en fut de même pour son coéquipier manchot. Je n’étais plus aussi fatiguée. J’allais pouvoir ainsi combattre pendant encore quelques minutes Eleanor. Même si cela n’était pas voulu, ce duel procurait un avantage aux impériaux. Il leur faisait gagner du temps. Or le temps dans une guerre pouvait s’avérer précieux. Plus mon adversaire serait en ma compagnie, plus les troupes de l’empereur seront prête à l’accueillir au sein du palais impérial. Plus je la faisais attendre plus les chances de fuir de Kuat s’amenuisait. Au vu des effectifs de la flotte impériale, les républicains pouvaient espérer résister pendant un certain temps. Mais si le reste de la flotte de l’empereur venait en renfort… La victoire serait dès lors impossible pour mes ennemis.

    Mon adversaire étant réapparu, je me propulsais vers elle. Alors que je croisais le laser avec elle, je lui pris la parole.

    « Bien que j’en sois flattée, vous perdez du temps avec moi ma chère. Or le temps est l'ennemi de la guerre… Il faudrait revoir vos priorités… Après tout, vous qui êtes venus pour sauver la chancelière ne devez pas être vaincu…»

    Je n’avais nul besoin d’en dire plus. Je savais que mon adversaire était parfaitement à même de comprendre mes paroles. Même si d’autres jedi étaient sur la planète, Eleanor ne pouvait pas se permettre de concentrer son attention sur moi. Les républicains allaient avoir besoin de toutes leurs troupes présentes sur la planète et de la présence de leurs alliés pour prendre d’assaut le palais impérial. Or le moindre atout surtout s’il provenait de la Force allait être décisifs pour faire face aux troupes fraiches et aux engins de guerre stationnées aux alentours et dans le palais.

    D’un simple saut, j’évitais son sabre qui s’il avait atteint son but aurait pu mettre fin à ce combat. M’éloignant de quelque mètre de mon adversaire, je remarquais la présence d’une bombonne. Elle devait sans doute contenir du gaz de Tibanna. Je savais que cet objet n’allait pas m’accorder la victoire mais au moins elle aurait le mérite de gêner mon ennemie. Grâce à la Force, je lançais l’objet sur Eleanor puis à l’aide d’un éclair de Force je fis exploser ce conteneur. Bien que située à une certaine distance de l’explosion, je fus moi-même quelque peu ébranlée par cette détonation. Mes oreilles sifflèrent pendant près d’une trentaine de seconde. Mon acte avait aussi provoqué une augmentation de la chaleur ambiante ce qui ne me plaisait guère. Comme n’importe quel Anzat, j’étais sensible à cela. Nous n’aimions pas la chaleur et c’était un fait.

    « Vous êtes vraiment quelqu’un de coriace Maître Yunstar. En plus d’un siècle, je n’ai rencontré personne d’aussi tenace que vous… »


[Sorry pour le retard et les quelques fautes que je corrigerais plus tard^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Lun 30 Avr - 6:25

Chakaëlle était toujours en tête d’une troupe républicaine, l’avancer ce faisait bien, les soldats républicain avançait, non sans perte hélas quand tout à coup surgit une immense explosion retentit dans toute la zone .Chakaëlle s’arrêta ,juste à temps car un débris s’écrasa devant les républicain ,bloquant leur avancer ,puis il reçut un message : Le lieutenant se trouvant avec HK-47 ,c’est grâce à ses troupes qu’il y eut cet explosion et il lui demandait de venir en renfort .Suite à ce message Chakaëlle et ces troupes avancèrent dans un autre passage pour rejoindre le lieutenant ,lors de cet avancer ils trouvèrent un entrepôt ,c’était l’endroit parfait ,les républicain refirent leurs stocks de minutions et d’arme .Il y avait aussi quelque droïde de type CYV désactiver et pas tous en bonne état mais ils étaient parfait pour ce que voulait faire Chakaëlle ,il les retapa tous plus ou moins et avec des morceaux de bras et de jambe répara 51 .

-Satisfaction : Ah ça fait du bien de pouvoir marcher à nouveau.
Remerciement : Merci Maitre.

-Il n’y a pas de quoi 51, tes jambes et ton nouvel avant bras droit fonctionnent comme il faut ?


51 marcha en direction d’un stock d’arme, il prit quelque grenade et un canon blaster de type Z-6 puis revint vers Chakaëlle.

-Exclamation : On dirait maitre.

-Bien dans se cas ….ALLEZ LES GARS ON SORT !!!


Cette fois c’est sur, la victoire était partit pour durer ,51 marchait de nouveau de lui-même et avec une nouvelle arme et les force républicaine comptait maintenant une dizaine de droïde CYV dans leurs rang .Les forces de Chakaëlle rejoignirent assez vite les troupes du lieutenant.

-Lieutenant belle percée !


-Ce n’est pas moi qu’il faut féliciter Commandant mais HK-47 c’est lui qui a eut cet idée.

Un sourire vint esquisser les lèvres de Chakaëlle, qui rejoignit assez vite HK-47, il était préférable qu’il reste proche de lui étant donner qu’il était le droïde d’Eleanor .51 lui n’avait pas de mal à le suivre, Chakaëlle l’avait doté d’un programme d’adaptation fait exprès pour ce genre de problème et les soudure et réparation qu’il venait de faire était tout à fait remarquable, comme à son habitude .L’avancer était à son comble et elle semblait continuer dans se sens ,51 fusillais tout les ennemis à porter comme à son habitude et les autres républicain ne faisait pas tous dans la dentelles non plus .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Mer 2 Mai - 3:20

Alors que Ki’a repartit en direction de l’amiral elle la vit venir vers elle. L’impérial avait décidé d’aller attaquer les républicains de front. La jeune zabrak regarda passer l’amiral et ses troupes, elle posa sa main sur son front et soupira.

* Elle est sérieuse là…Elle qui chipote pour deux ou trois morts elle emmène ses hommes au suicide. Après on m’engueule.*

Elle haussa les épaules puis repartit en direction de l’amiral, on lui avait donné des ordres et elle comptée bien les exécutés. Alors qu’elle se trouvait à l’entrée principale du bâtiment elle remarqua très bien que les républicains avaient le dessus dans ce conflit, il était impossible pour les impériaux d’abattre tous les ennemis.

La jeune sith ne voulait pas quitter le champ de bataille comme ça, elle était un peu trop fière d’elle pour fuir mais ses ordres étaient clair, elle devait aider l’Empire mais pas au prix de sa vie. Si cela était nécessaire elle devait quitter Kuat.

Alors que la jeune sith renvoyé une partie des tirs de blasters elle vit s’élever un fumigène de couleur verte, elle comprit quelques secondes après a quoi cela servait. Quelqu’un avait pénétré l’usine et maintenant elle se transformait en feux d’artifice géant, un véritable piège venait de se refermer sur l’amiral et ses soldats. Ils étaient désormais dans un véritable merdier.

Le souffle des explosions en chaine firent tomber plusieurs soldats, Ki’a se retrouva au sol aussi, les oreilles sifflantes. Elle commençait à avoir beaucoup de mal, sa blessure à la hanche, celle de son crâne n’arrangeant rien du tout à la situation. Pendant quelques secondes elle n’entendait plus grand-chose à part sa propre respiration. Elle se redressa, la chute ayant été violente elle tituba légèrement, la jeune zabrak se mit à couvert derrière un débris de l’usine les tirs de blasters des républicains faisant toujours autant de dégâts.

Elle sortit son comlink et le jeta, il était devenu inutilisable. Elle entendit de nouveau une explosion, celle-ci était légèrement plus loin et ne venait pas de l’usine. Elle utilisa vaguement la force et sentit que le maitre Yunstar était occupée avec une sith…L’une des deux qui étaient venus avec Ki’a sur Kuat. Elle leva la tête et observa les bâtiments, elle pouvait encore passer par les toits.

Elle se dirigea dans une petite ruelle, pénétra dans un bâtiment et monta sur le toit, deux snipers républicains y étaient posté, ils l’avaient tout de suite repéré, ils utilisèrent leurs fusils sur elle mais elle renvoya les tirs puis sauta sur eux pour les planter avec son sabre. Une fois les deux soldats morts elle sauta de toits en toits pour rejoindre le combat se déroulant entre la jedi et la sith. Elle ne voulait plus rester avec l’amiral, elle et ses hommes étaient quasiment tous condamné à mourir sous les tirs des républicains.

Elle arriva enfin au niveau du combat, les deux forceux étaient concentrés sur leurs combats, avaient-elles remarqué sa présence ? Peut être, Ki’a ne s’en souciait guère. La jeune sith sauta au sol, souleva un morceau de mur qui s’était écrouler avec l’explosion et le lança en direction des combattantes, évidemment elles réussirent à l’éviter mais surtout Ki’a avait enfin retenu leur attention.
La zabrak regarda la jedi en souriant puis tourna la tête vers la sith.


-« Seigneur Vi Valthiery, je suis vraiment désolée de vous interrompre dans votre combat contre Maitre Yunstar. Mais je suis ici pour vous dire que nous n’avons plus rien à faire sur Kuat, les impériaux sont en train de se faire écrasés par les soldats républicains. Tuer la jedi n’y changera rien…Nous devrions retourner sur notre planète.

Ki’a était juste venu prévenir la sith, si elle voulait fuir tant mieux sinon la zabrak allait se débrouiller comme a son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Nogget Hawk
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 129

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Armes: , projecteurs holographiques portatifs,arc-laser pliable
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Mer 2 Mai - 10:05

Les forces républicaines avançaient rapidement et commençaient à prendre le dessus sur les soldats impériaux. Nogget regardait les renforts de droïdes qui comptaient dans les troupes que commandait Chakaelle. L'amphibien humanoïde visionna la carte holographique sur son data-pack situé l'avant bras. La sortie de l'usine de l'armement se trouvait à L'est, les impériaux avaient concentrés leurs dernières troupes sur cette voie. Le mercenaire ordonna à son droïde metamorphe de détailler l'entrepôt ou étaient regroupés la blonde impériale et les soldats restants. Le droïde zooma son angle de vision il vit que les soldats impériaux portaient des armures noires .Un programme de recherche fouilla dans la base de données de la République, le compagnon métallique de Nogget trouva que le corps de standtroopers appartenait à la 66 ème corps stellaires. Mais il n'avait pas le nom de sa chef impériale, il transmit l'information au droïde d'Eleanor. Le mercenaire Mon calamari fit appel à la force pour avoir une vision exacte des positions des troupes. La force lui montra que Eleanor était confronté à deux siths, une blonde et la zabrak. L'amphibien humanoïde mercenaire observa avec plus attention le bâtiment avec la force, il voulait déceler une autre entrée. Il fit le tour de l'immeuble visuellement notamment, il recherchait une bouche aération ou une quelconque ouverture extérieure. Son droïde tenait la garde pendant que son maitre effectuait cette recherche visuelle à distance. Pendant que le mon calamari utilisait la vision de la force de manière intensive, il fut interromput par un message visuel installé dans sa tête. Il vit les usines d'armement qui grouillaient de êtres, des techniciens, soldats. Ils couraient tous dans les sens, le mon calamari observa un un haut-parleur qui hurlait d'une voix stridente :

" Plus que de 10 minutes avant l'arrivée de l'ennemi sur le chantier, veuillez evacuer et fermer les ateliers. Toute personne présente après ce délai ,sera considéré comme un ennemi de l'empire. "

La force détailla une scène particulière aux abords du bâtiments, elle montrait une porte à combinaison . Elle était située sur le côté au deuxième étage, un technicien composait le code et il descendit l'escalier de secours à toute vitesse. Quelques minutes, la rampe métallique fut détruite par les soldats impériaux en armures noires. L'aide de la force s'arrêta à cette destruction, Nogget avait déjà répertorié le nombre de gardes qui se trouvaient dans cette partie de l'entrepôt. Le mercenaire Mon calamari devait trouver une diversion pour les occuper pendant qu'il effectuait une auto-télékinésie. Mais à cette hauteur cela demandait une très grande concentration, il devait bien visualiser son corps pour la montée. Pendant l'ascension, il ouvrait les yeux pour se déplacer comme s'il était sur un escalator mécanique. Le mercenaire activait en même temps son système de camouflage optique.

Nogget avait bien visualiser le plan de son action sur son avant bras, il prit deux projecteurs holographiques en forme de boules avec lui. Le droïde et son maitre activèrent leur système de camouflage, il fit rouler les boules vers les gardes vêtus d'armures noires. Les standtroopers voyaient une escouade de soldats républicains qui tiraient avec des blasters aux formes particulières. Nogget commença son ascension vers la porte pendant que le droïde tirait sur les soldats avec de salves soniques pour donner plus de réalisme à l'illusion visuelle. La supercherie ne dura pas longtemps et le droïde dut user de grenades flash pour les éblouir. Le mon calamari avait déjà fait la moitié du chemin, le droïde fut obligé de combattre au corps à corps quelques soldats de la 66 ème stellaire. Grâce à son camouflage optique il réussit à faire croire qu'un soldat en armure noire était possédé . Le droïde avait utilisé la ruse qui avait permit de faire croire qu'un impérial avait tiré sur la barge transportant le carburant projeté dans les airs.

Le mon calamari arriva à la hauteur de la porte, il pianota le code et la porte s'ouvrit, Il regarda ou était son compagnon métallique, celui-ci commençait à être encerclé. Certains soldats avaient compris la stratégie et se coordonnaient sur les dernières attaques faites par le droïde métamorphe. Nogget tendit son bras, le leva légèrement et le plia vers lui lentement. Le compagnon métallique s'éléva silencieusement et il se déplaça dans les airs. Le droïde métamorphe se trouvait derrière eux , il arriva vers son maitre. Le Mon calamari refermait la porte rapidement car les impériaux d'Eolia avaient tirés . Il savait qu'ils reprendraient leur position originale, le mercenaire sonda visuellement le bâtiment par étages. L'ennemi était bien nombreux, de plus arriver vers la blonde impériale sans se faire démasquer parut une mission impossible.

Par chance l'étage où se trouvait les deux mercenaires était le moins pourvu en soldats impériaux. Nogget et son compagnon métallique se déplaçaient silencieusement et ils s’apprêtaient à appréhender deux standtroopers pour prendre leurs places grâce aux système de copie visuel.Le Mon calamari comptait sur cette stratégie pour descendre dans les étages inférieurs, Il espérait rejoindre les étages inférieurs et trouver le chemin que prendrait Eolia dans le cas où la situation exigeait un repli stratégique. Le plan affiché sur l'avant bras du mercenaire montrait que les impériaux étaient coincés mais Nogget se doutait qu'il avait un passage secret pour fuir tranquillement. Son plan consistait à trouver cette sortie et à la transmettre Eleanor et Chakaelle. La méthode pour l'obtenir se basait sur un interrogatoire expéditif ou un document holographique plus précis en piratant une console annexe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Dim 6 Mai - 22:51

HRP :Ceci est mon post pour quitter la planète et rejoindre Lukan.

Les soldats n’avaient pas encore engagée les troupes républicaines , mais ils avançaient au pas de course ce qui leur permettrait de prendre par au combat plus facilement . Erices était à la tête d’une escouade , elle voulait mener elle-même son opération pour que la bataille soit succédé par un succès . Tout le monde étaient en position , il ne manquait plus que le commandement d’Eolia . L’amiral avait le poing levée pour dire à tout le monde que ce n’était pas encore le moment , mais au moment même ou elle allait déclencher toute les opérations , un clone lui transmis une communication.

- Madame , une transmission à courte porter , cela viens du grand amiral Reige . Je vous le transmet sur votre holocomunicateur.

Erices fit un signe de tête comme approbation , elle plaça le holocomunicateur juste en face d’elle , puis une petite image bleu fit son apparition ce n’était pas Lukan comme elle l’espérait mais c’était surement l’un de ses subordonnées . Eolia regarda ses troupes qui étaient pour le moment calme , ils attendaient avec patience ce qui n’était pas plus mal au moins eux ils étaient peut-être presser de combattre mais au moins ils ne désobéissaient pas aux ordres ce qui était quelques choses de très important .

Spoiler:
 

- Amiral Erices , Officier Walter sous le commandement de Lukan Reige , je viens vous prévenir que vous allez être évacuer d’urgence priorité Alpha . Nous vous donnerons des explications plus tard mais pour le moment obéissez .

Eolia n’en croyait pas ses oreilles , l’Empire était en train de se repliez , de se cachez , mais elle n’avait pas le choix elle devait obéir mais elle n’abandonnerait pas ses hommes . Et pourtant elle n’avait pas entendu l’officier dire qu’ils allaient aussi prendre la 66ème légion et hors de question de les laisser se sont des hommes de valeurs qui peuvent servir parfaitement l’empire. Erices coupa la communication avec l’officier Walter et pris une nouvelle communication général avec les troupes de la 66ème .

-À toute les unités présente il n y’aura pas de combat pour le moment replis j’ai demandé à ce que vous vous fassiez extraire de la planète allez plus vite , c’est un ordre ! Je ne sais pas pour quel raison on s’en va mais je vous préfère vivant sous mes ordres que mort sur cette planète ! Allez on se bouge !

Une masse blanche/noir se déplaçait à toute allure vers les pistes d’atterrissage , personne n’avait montré signe de dégout , et pourtant elle aurait jurer qu’il y’en aurait mais ce n’était pas le cas . Erices commanda des vaisseaux d’évacuations , pour que les troupes puissent s’en sortir . Mais des tirs de blasters retentirent derrière eux , la république était déjà là , ils avançaient vraiment vite . Eolia ne perdit pas de temps et se dirigea vers la piste d’atterrissage la plus proche , à son arriver elle voyait déjà des transports de troupes évacuer de la planète , au moins elle avait sauvé de nombreuses vies militaire ce qui ne s’avérerait pas inutile plus tard . Mais il y’avait quelques cadavres qui ne passait pas inaperçues …

- Officier walter vous me recevez ? Je suis à la piste d’atterrissage …

Eolia était accompagné par deux soldats , ses gardes du corps habituels avec qui elle n’avait pas l’habitude de se séparer . Mais maintenant il était à savoir pourquoi quitter sa position alors qu’on pouvait encore tenir , tout ça sentait la politique impériale car pour elle Lukan n’aurait jamais donné un ordre pareil , mais la politique dirigeait en quelques sortes les militaires … L’attente devenait longue mais la guerre l’était encore plus .


Dernière édition par Eolia Erices le Ven 18 Mai - 20:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement Lun 7 Mai - 6:11

    Eleanor continuait le combat face à la Sith et elle gardait en même temps un œil sur les avancées Républicaines, pour le moment la stratégie était appliquée à la lettre et fonctionnait très bien, toutefois peut-être qu'apporter un peu plus d'aide aux soldats ne serait pas de trop. La Jedi savait que la bataille touchait à sa fin et il était temps que le duel cesse, le temps étant compté elle n'allait pas pouvoir tuer la Sith et la ramener du côté Lumineux était pour le moment une idée à proscrire. Seulement elle avait encore quelques cartes à jouer et elle vit l'occasion de finir le combat quand la Sith lui lança un conteneur... Juste avant l'explosion Eleanor utilisa la Téléportation pour quitter la zone de la déflagration avant d'être touché.

    La Jedi réapparu juste à côté de son adversaire et posa sa main sur la gorge de la Sith et utilisa des Éclairs de Force, cette attaque porter à cette zone fragile permit à la Jedi d’assommer son adversaire et de la laisser consciente en même temps, la paralysie n'allait pas durer très longtemps. La Jedi répondit d'une voix tranquille à la Sith.


    « Merci lady Vi Valthiery, mais malgré votre ténacité et votre sens de l'honneur je ne peux vous laisser partir et continuer vos actes dans la Galaxie. »

    Eleanor garda son regard sur la Sith et concentra la Force en elle pour entrer dans l'esprit de son adversaire, une technique très rare et qu'Eleanor utilisait pour la première fois, elle allait couper partiellement la connexion à la Force que possédait la Sith. La Jedi isola les courants de la Force de l'esprit de son adversaire et bloqua de manière irréversible une partie de la connexion de la Force de la Sith, elle allait devoir refaire une grande partie de son entraînement pour redevenir la Seigneur Sith qu'elle était actuellement. Une fois son action faite elle laissa la Force retomber et tourna les talons, elle sentit la présence de la jeune Zabrak non-loin d'elle, mais l'heure du duel était terminé.

    Eleanor quitta la zone d'un saut en direction du champ de bataille ou les Républicains et les Impériaux étaient encore en train d'essayer de faire la différence. Elle laissa Ki'a s'occuper de sa consœur Sith soit en la tuant le temps où elle était sans défense, car encore sous le coup des Éclairs d'Eleanor, ou alors partir avec elle, dans les deux cas Eleanor ne se souciait plus des Sith, ils ne représentaient plus une menace dans la bataille et comme les Impériaux se repliaient, il était temps de leur porter quelques coups supplémentaires. De plus dans la philosophie des Jedi ils ne tuaient pas un adversaire sans défense sauf quand celui-ci était vraiment trop dangereux pour être laissé en vie. Dans le cas présent Eleanor ne tirait aucune gloire de son geste, mais au moins les Sith étaient repoussés ce qui était une bonne chose.



    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Légende:
     


    Le combat continuait et les tirs de mortiers fusait dans tous les sens contre les Impériaux, cela avait son petit effet, car à chaque mètre que les Républicains gagnaient, il y avait un bon nombre de soldats Impériaux au sol, l'armure fumante ou encore percer par un tir bien placé.

    « Lieutenant! Nous venons d'intercepter une communication impériale, ils vont évacuer le champ de bataille! »

    La nouvelle était réjouissante, mais si jamais ils se regroupaient pour former non-plus quelques petites armées, mais une grosse armée compacte alors le combat s'annoncerait bien plus épicé qu'il ne l'était déjà. Avant qu'il n'ait eu le temps de répondre, une lame verte passa au-dessus de lui et se planta dans un soldat ennemi, ce dernier s'écroula alors que la lame sortait seule de son corps pour revenir vers celle qui l'avait lancé.


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



    Eleanor sortait de derrière les lignes Républicaines en utilisant la vitesse que lui conférait la Force pour rejoindre immédiatement les premières lignes.

    « La bataille est bien partie, les Impériaux se replient, nous avons peut-être là l'occasion de leur porter un dernier coup. »

    La Jedi réfléchit très rapidement à la stratégie à adopter, elle savait que les Impériaux pouvaient rassembler leurs forces pour revenir à la charge de manière plus coordonné et compacte. Toutefois le repli des Impériaux était aussi une phase dans la bataille et il ne fallait pas la laisser passer.

    « Regroupez-vous et sécurisez la zone le plus rapidement possible. Que le premier groupe d'infanterie me suive ainsi que les soldats équipés de lance-roquettes et quelques mortiers! »

    Le lieutenant activa son comlink et prévint les troupes de suivre Eleanor, cette dernière regarda Chakaëlle pour lui transmettre la suite du programme.

    « Commandant Chakaëlle vous dirigerez les forces et vous vous préparez à quitter les lieux en attendant mon retour. Prenez contacte avec le Capitaine Nes pour savoir où le groupe de sauvetage de la Chancelière en est! Si jamais ils ont besoin d'aide nous devons être mesure de les rejoindre et de leur prêter main forte en dix minutes! »

    Eleanor savait que s'était très cours, mais si les Impériaux se repliaient ce n'était pas pour rien. Eleanor laissa donc les forces Républicaines au Commandant et rejoignit son droïde et les hommes qu'elle avait demandés, ils partirent en courant en direction des zones d'atterrissages des Impériaux.

    La Jedi fit stopper ses soldats non-loin des zones d'évacuations et disposa ceux équipés de lance-roquette, elle mit en place une ligne de défense devant eux pour éviter que les Impériaux les attaques, la zone dégagée devant eux leur permettrait de faire tomber un grand nombre d'Impériaux en cas de riposte. Eleanor se plaça en tailleur entre deux soldats lourds et elle ferma les yeux s'immergeant dans la Force pour faire appel à un pouvoir qu'elle étudiait en ce moment et même s'il n'aurait pas autant d'efficacité qu'il n'en aurait eu avec un pratiquant de longue date il aurait un effet non négligeable pour les soldats. Eleanor utilisa la méditation de combat pour coordonnés au mieux ses soldats, leur donner du courage et ainsi pouvoir au mieux réaliser leur devoir.

    La sphère d'influence était assez étendue et Eleanor concentra la Force pour diriger les soldats lourds, ces derniers levèrent leur lance-roquette en direction des transports d'évacuation. Les tirs fusèrent des lignes Républicaines et plusieurs tirs firent mouche. Eleanor gardait sa concentration et indiquait les cibles pour que ses hommes soient très réactifs, elle faisait en sorte que plusieurs tireurs tir sur un même transport pour être sûr de le détruire.

    Les soldats au devant n'avaient rien à faire, mais conservaient leur yeux bien ouvert, ils observaient chaque détail pour être sûrent que les Impériaux ne tentent rien, à leur côté le droïde d'Eleanor était lui-aussi en position de tir et prêt à allumer le premier Impérial à porté de tirs. Les quelques soldats qui avaient été choisis et qui étaient équipés de mortier les avait positionné et faisait cracher à leur engin des missiles qui retombaient sur les zones d'atterrissages, rendant l'évacuation encore plus difficile et surtout le nombre de pertes chez les Impériaux plus conséquent à chaque explosion. Même si la plupart des soldats parvenaient à quitter les lieux, car les troupes Républicaines ne pouvaient détruire tous les vaisseaux quittant la zone. Les flammes et les explosions continuaient et le travail de pilonnage des mortiers faisait effet. Toutefois les munitions n'étant pas illimitées, les tirs cessèrent et Eleanor quitta sa méditation de combat pour reprendre donner des ordres d'une manière plus traditionnelle.


    « On se replie! »

    Les soldats quittèrent prudemment leur poste pour éviter d'être pris pour cible par un sniper Impérial, en quelques minutes la Jedi et ses hommes avaient évacués les lieux sans soucis, certes ils n'avaient pas détruit énormément de transports, mais dans une bataille s'était quelque-chose qui pouvait avoir son effet surtout si les Impériaux avait l'intention de riposter d'ici peu de temps.

    Eleanor rejoignit la zone où le commandant Chakaëlle se trouvait et fit signe à ses hommes de retourner à la sécurité des lieux, elle s'adressa au Wookie.


    « Où en est la situation ici et sur le groupe de sauvetage? »

    Tout en écoutant la réponse elle garda ses sens de la Force attentifs en cas d'attaque, mais même si les Sith revenaient, ils seraient pris sous un feu nourri et ne pourraient faire face longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Devant les usines d'armement

Revenir en haut Aller en bas

Devant les usines d'armement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Kuat [Empire] :: Mini-Event [Sauvetage Inespéré]-