Partagez

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 5:10

    - Mais enfin Orélia, vous ne pouvez pas partir comme ça ! C’est de la folie, notre clan a besoin de vous, votre père voulait que vous soyez son héritière, il voulait que vous repreniez ce clan à sa mort.
    - Katyra … tu l’as servis tellement bien durant ces années, tu as toujours été son bras droit, tu feras un meilleur travail que je ne le ferai jamais. J’ai confiance en toi pour savoir ce que faire de ce clan. Moi ma vie n’est plus là, je dois partir. Je te confie l’héritage de mon père.


    Je n’avais jamais eu le courage de quitter cette planète sans que ça ne soit pour une mission de mon père, je n’avais jamais réellement eu le courage de faire quoi que ce soit par moi-même en réalité. J’avais toujours soigneusement suivis les attentes de mon père, j’avais toujours soigneusement fais ce qu’il me demandait, j’étais allée où il voulait me voir, j’avais exécuté ses ordres et ça s’arrêtait là, je n’avais jamais vécu sans quelqu’un pour me dire quoi faire. C’était donc pour moi quelque chose de tout nouveau de pouvoir avoir tant de libertés, mais comme pour m’en interdire, je me focalisais, sur un but, une mission que surement mon père m’aurait confié s’il n’était pas mort. Le venger. C’était précisément ce que j’avais en tête, c’était ce que je comptais faire, ce que j’allais faire, retrouver le propriétaire de ce sabrelaser rouge qui avait tué ce clone de moi et mon père. Finalement en un sens encore, j’étais très largement la docile servante de mon père car je pensais à lui et surtout à le venger, ainsi qu’il me l’aurait demandée, je ne suis toujours pas libérée de son emprise et je doute que tuer le Sith qui l’avait tué ne m’apporterait la paix et la délivrance.

    Je ne prenais cependant pas mon départ à la légère, j’avais largement pris le temps de réfléchir à mes prochains mouvements, je ne pouvais pas foncer sur une planète Sith et tuer des Sith au hasard. En plus de ça, malgré mon expérience martiale importante, il était peu probable que je parvienne à vaincre un Sith entrainé et formé. Un apprenti Sith ou un jeune Sith fraichement sortis des jupes de son Maître oui peut-être, et encore ça serait un combat où je risquerai d’y laisser des plumes. Non il fallait que je me montre plus intelligente que cela, peut-être que finalement j’allais devoir mettre les instincts tueurs de Jade au repos pour profiter de la patience de Orélia. Je devais apprendre à mieux maitriser la Force, apprendre les arts de combats de ceux qui possèdent et utilisent la Force, mais là encore je me voyais mal cogner à la porte de l’Académie Sith pour demander « Vous m’apprendriez à tuer des Sith pour une vengeance personnelle ? ». Et je crois que l’accueil à l’Académie Jedi ne serait pas meilleur si ma motivation est simplement de tuer un Sith un jour par vengeance. Je ne sais pas forcément grand chose sur ces deux clans si radicalement opposés, mais je connais les deux codes des deux académies, et si les Sith encouragent la violence et la rage, les émotions et les débordements émotifs, les Jedi prônent la paix intérieure, le calme et la maitrise de soi. Mais dans l’instant je n’étais pas si calme que ça, j’étais troublée et assoiffée de vengeance, pourtant encore beaucoup trop calme et disciplinée pour foncer tête baissée et laisser exploser ma rage. Il fallait que j’en apprenne plus sur la force, que je maitrise mieux ces pouvoirs que je maitrisais à l’heure actuelle, il fallait que je me forme par mes propres moyens puisque ça semblait mon seul choix.


    - Votre vaisseau est prêt à partir selon vos ordres, il n’attend que vous pour décoller.

    Je hoche doucement la tête pour signaler que le message était bien enregistré et j’attrape mon sac de bagage. Il est léger, il n’y a pas grand chose dedans, quelques vêtements, rien de plus personnel, pas même un holocron de mon père car je savais pertinemment que je ne ferai que le regarder plutôt que me focaliser sur mon but. Je prends mon sac et je rejoins le vaisseau. Un petit vaisseau conçu pour pouvoir être aisément piloté par une seule personne mais comme toujours je laisserai piloter le pilote automatique pour en profiter pour réfléchir à ma mission et ce qu’elle va impliquer. Se concentrer et se préparer est particulièrement important, je suis assez bien placée pour le savoir.

    Installée dans le vaisseau, je rejoins rapidement l’espace où je laisse l’ordinateur gérer le voyage vers Tython. J’ignore si c’était bien là la meilleure destination mais puisque je ne pouvais pas aller vers l’une des Acamédies susceptible de me former à la Force et ses arts du combat, alors je devais aller trouver l’information à la source. Peut-être était-ce un voyage vain, la planète semblait plutôt laissée à l’abandon mais même en admettant que je ne trouve rien sur place, il y aurait sans doute de quoi s’entrainer au combat et ça fera indéniablement beaucoup de bien à mes nerfs. En attendant, je ferme mes yeux et me laisse méditer. j’ai toujours aimé cela, ça m’a toujours apaisé. Et comme chaque fois je laisse la Force entrer en moi. Je ne suis pas douée comme une Jedi mais je sais sentir la Force, la laisser venir en moi et en profiter. Je fais léviter, dans l’espace restreint du vaisseau, ce bâton que mon père m’avait offert, puis avec le bâton c’est ce boomerang mortel qui lévite et finalement bien trop rapidement, dans un gazouillis de bipements, je comprends que nous venons d’arriver en vue de la planète Tython.

    Atterrissage en douceur et je demande mon chemin vers le temple jedi. On m’indique qu’il n’est plus que ruines qui s’effondrent et dans lesquelles la nature a repris ses droits. Qu’importe cela, je veux simplement voir si je parviens à y trouver quelque chose, n’importe quoi, quoi que ce soit. Peut-être ressentirai-je quelque chose dans la Force elle-même ? Je ne suis pas familière avec ce genre de choses mais c’est arrivé parfois que la Force guide les gens, alors pourquoi pas moi ? Ce n’est pas comme si je voulais détruire la galaxie, je veux juste une vengeance et ensuite … ensuite j’en sais rien, mais j’aviserai en temps et en heure ! Pour l’heure, y aller n’a rien de la promenade de santé même si je dois bien avouer que le cadre est absolument magnifique, c’est une planète sauvage, de grands arbres, une magnifique forêt, des cours d’eau, un lieu vraiment magique et magnifique. Je pouvais comprendre que des êtres prônant la paix et le calme aient vécu sur une telle planète, elle était vraiment apaisante. Je finis par arriver au Temple dans lequel j’entre par ce qui devait être une fenêtre et aujourd’hui l’entrée la plus simple.

    Des arbres ont poussé dans le temple, la verdure est partout, c’est étrange, comme un lieu partagé entre la désolation et la magie de la nature. Je ne trouve bien sûr pas grand chose, ce qui pouvait être emporté a été emporté, il reste des statues que le temps a émoussé, il reste des gravures dans les murs qui sont devenues illisibles, la bibliothèque ou ce qui semblait être la bibliothèque est vide. C’était une perte de temps, je le savais maintenant, même avant de venir, mais j’avais eu un espoir fou. Tombant pourtant sur la salle de méditation, je prends le temps de m’y agenouiller et de méditer, qui sait si rien de bon ne sortirait de méditer dans un tel lieu empli par la Force ? Et dans le pire des cas, cela ne pouvait pas me faire de mal de méditer un peu car la colère de trouver cet endroit si vide et désert était vraiment grande. J’étais frustrée de cette perte de temps. Si seulement les choses pouvaient être plus simples.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 8:22

    Suite aux derniers jours obscurs qui qu'avaient vu la République avec l'attaque de Coruscant et l'assaut de Kuat, Eleanor avait décidé d'entreprendre un voyage sur Tython la planète qui avait vu la découverte de la Force dés milliers d'années auparavant. L'histoire de ces lieux étant très importante pour les Jedi certain pensait que retourner sur les lieux les plus anciens ou l'Ordre Jedi et la Force était ou avait été puissant pouvait apporter des réponses. La Jedi avait donc entreprit ce voyage après avoir réglé certain détail suite à sa mission avec Maître Greystone. Également Eleanor sentait que sur Tython, il y avait peut-être quelque-chose à faire pour créer une académie soit sur les ruine de l'ancien Temple Jedi ou alors créer quelque-chose de totalement neuf pour que les Jedi puissent retrouver certaine marque reconnaissable dans la Force.

    La Jedi connaissait l'emplacement de l'ancien Temple Jedi de Tython et elle y alla directement avec son vaisseau. Elle se posa non-loin du Temple et décida d'y aller à pied et seule. Elle laissa son vaisseau à son droïde et marcha en direction du Temple. La planète ne renfermait plus de secrets ou alors ils étaient encore extrêmement bien cachés. Dark Bane ayant été l'un des derniers à avoir récupéré un artefact des plus puissant ici et depuis personne ne savait ce qu'il était advenu de cet artefact, même si selon Eleanor s'il existait encore il devait être sur la planète que Dark Bane avait utilisé pendant de nombreuses années, la Jedi entreprendrait peut-être un voyage en compagnie de son apprentie pour tenter de trouver l'artefact.

    La Jedi pénétra dans le Temple avec facilité et marcha tranquillement dans ce qui restait de l'endroit, en observant les lieux et en réfléchissant, Eleanor se demandait si reconstruire le Temple ne serait pas une bonne idée pour en faire une académie ou alors peut-être voir comment était la forteresse de Bélia Darzu, cette Dame Sith ayant peut-être quelques secrets à apprendre aux Jedi, Eleanor avait eu connaissance d'un autre objet appartenant à la défunte Sith, mais est-ce qu'il était encore sur Tython c'était difficile à savoir. Eleanor s'y rendrait peut-être si jamais elle avait encore du temps après avoir exploré le Temple Jedi.

    Les salles n'étaient plus que des ruines et remettre en état le Temple demanderait des travaux et des efforts titanesques, mais toutefois pas impossible. Eleanor observa avec grande attention, enregistrent mentalement divers points du Temple, puis elle monta le plus haut qu'elle put en usant de la Force pour accéder aux endroits inaccessibles. Elle finit par s'asseoir en tailleur dans une zone surélevé et médita tranquillement, recherchant des conseils dans la Force. Elle isola les courants lumineux et ténébreux pour se projeter au plus loin de la Galaxie allant jusqu'aux limites de l'Empire Sith où elle sentait les courants Obscur et dangereux. Dromund Kaas bougeait et malgré les difficultés à sentir les choses, le côté Obscur était si puissants qu'il était évident que les Sith s'y trouvaient en nombre. Elle demeurait calme et isolait les différentes vagues jusqu'à sentir les douleurs qui se trouvaient dans les murs du Temple Sith, une présence lui était familière, mais l'obscurité était bien trop grande pour sentir précisément qui était à cet endroit.

    La Jedi sentit alors la présence cette fois plus proche d'une femme. Elle quitta sa méditation pour sonder le Temple de Tython et ses environs. Elle sentait que quelqu'un de réceptif à la Force était présent et malgré le calme extérieur de cette personne Eleanor sentait qu'en son fort intérieur elle était en proie à de mauvaises émotions, à une colère envers quelqu'un. Elle se dit que si cette personne était venue sur Tython ce n'était probablement pas pour observer le paysage et faire du tourisme dans les ruines de l'ancien Temple Jedi.

    Eleanor quitta l'endroit où elle s'était installée pour méditer et retourna dans les couloirs du Temple pour trouver la personne en question. Eleanor n'avait aucun mal à la sentir et également la colère qui émanait d'elle était très facilement décelable. D'un pas tranquille Eleanor arriva dans une ancienne salle de méditation où était agenouiller une jeune femme qui devait approcher au grand maximum les vingt-cinq ans. Eleanor ne dissimulant pas sa présence dans la Force la jeune femme devait surement la sentir, elle s'adressa à la jeune femme d'un ton neutre.


    « Il est bien rare de voir quelqu'un dans les ruines d'un Temple Jedi et surtout ici sur Tython. »

    La Jedi marcha tranquillement pour arriver à environ quatre mètres de la jeune femme. Elle remit la capuche de sa bure en arrière pour que la jeune femme puisse voir son visage. Eleanor préférait directement regarder dans les yeux ses interlocuteurs plutôt que de conserver l'anonymat qu'elle savait inutile puisqu'énormément de personnes dans la Galaxie connaissait son nom et son visage.

    « Comment vous appelez-vous? »

    Eleanor conservait son regard dans celui de la jeune femme et pourtant elle l'observait tranquillement, la puissance dans la Force de son interlocutrice était intéressante, mais ses émotions et cette puissance n'étaient pas canalisées et maîtrisées correctement. Toutefois le potentiel de cette personne était indéniable même si Eleanor sentait la colère et surtout un esprit qui avait une idée bien précise et cela semblait être la vengeance... Lire dans son esprit n'était pas très compliqué, mais Eleanor n'allait pas plus loin que de sentir ses émotions, elle n'allait pas lui soutirer des informations sur son passé sans son consentement.

    La Jedi conservait un visage neutre et tranquille, sa bure légèrement ouverte laissait entrevoir sa tenue de Jedi et son Sabre-laser pendait doucement à sa ceinture, elle laissait son calme envahir la pièce et laisser de côté les émotions négatives. En tant que Jedi elle souhaitait aider la jeune femme qui avait surement besoin de conseils...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 8:52

    Tout le monde le sait pourtant, c’est toujours avec les meilleures intentions de la Galaxie que sont faites les pires erreurs. Mon intention de vengeance me semblait parfaitement justifiée, ma volonté de donner la mort à l’assassin de mon père me semblait être la meilleure motivation que je puisse avoir. Mon intention n’était-elle pas noble ? Combien avant moi avait vengé les leurs quand on les avait tués devant eux ? Je ne serai ni la première, ni la dernière, personne ne me blâmerait de vouloir ma vengeance, de vouloir une vengeance sur cette personne qui m’avait prise la personne la plus importante de ma vie. Je n’avais jamais pris le temps de réaliser combien mon père se fichait de moi, combien il me méprisait même quand je réussissais tout ce qu’il me demandait d’entreprendre. Je n’avais jamais pris la conscience de combien je dépendais de lui, mais rien que ma soif de vengeance le prouvait. Malgré sa mort, c’était encore pour lui, à travers lui que je voulais continuer de vivre. Comme si de prendre la vie de son meurtrier allait le rendre fier. Je n’avais pas grandis dans l’amour et la reconnaissance de mes talents, il m’avait appris à douter, à me détester de mes échecs et me maudire pour tout ce que je n’arrive pas à faire. Alors j’avais cherché la reconnaissance et un quelque chose de similaire à de l’amour en devenant précisément ce qu’il me voulait voir devenir. Une assassin froide, une tueuse sans compassion, à son service entièrement dévouée, sans jamais poser de questions et toujours à réussir. Je l’avais été longtemps, puis j’avais été moins douée et il avait décidé de me cloner, sans doute pour tenter de créer une version « améliorée » de cette fille lamentable que je faisais dans mes échecs. Pourtant je lui pardonnais même ça et ma vengeance ne m’en semblait que plus justifiée, une dernière fois, je le rendrai fier de moi.

    Je savais pourtant que ce que je faisais n’était ni bien, ni moral, mais je ne m’étais jamais souciée de savoir si mes agissements étaient moraux ou non. J’étais là, dans un temple Jedi, un endroit de paix et de calme, mais je ne voulais trouver un quelconque savoir qu’afin de devenir assez forte pour tenir tête à un Sith. Vous parlez d’une motivation lumineuse, chercher chez les Jedi, défenseur de la paix et de la vie, les armes nécessaires pour vaincre quelqu’un et le tuer. Je ne m’inquiète pourtant pas une seconde de ce que je suis en train de faire, tout en marchant dans les allées du temple où la nature a repris tous ses droits. Pourtant une petite partie de moi ne peut qu’être en grande admiration devant le spectacle que m’offre cet endroit. C’est merveilleux et somptueux autant que ça a un quelque chose de terrifiant. Imaginer qu’ici, il y a des décennies, des Jedi avec leur padawan arpentaient ces couloirs, imaginer ce lieu regorgeant de vie et le voir aujourd’hui. Il était désolé, abandonné, mais pourtant la lumière qui entrait partout où elle le pouvait, les branches et plantes qui s’infiltraient par le moindre interstice, tout cela donnait à ce lieu un côté enchanté qui ne me laissait pas insensible. Je n’avais jamais été aussi parfaitement insensible que mon père l’aurait souhaité mais devant la magnificence de ces lieux, personne ne peut rester de marbre. J’imagine qu’un Sith n’y verrait que quelque chose de pathétique à détruire, mais pourtant cet endroit est tellement magnifique, il est une petite leçon à lui tout seul, qu’importe ce qu’on fait, qui on accueille dans sa vie, un jour ou un autre, la nature reprend ses droits sur tout le monde. Et puis cette atmosphère qui se dégage est si sereine, c’est comme si tous les maux du monde pouvaient mourir ici, était-ce la présence d’anciens Jedi qui hantaient ces lieux dans la Force ?

    Sans doute aurais-je pris plus le temps encore de m’émerveiller, si je n’avais pas eu ce but qui m’obsédait, sans doute aurais-je pris plus le temps encore de fouiller et découvrir cet endroit. Non par curiosité malsaine mais simplement pour m’émerveiller en imaginant ce qu’un jour il fut. Je ne trouve qu’une bibliothèque désespérément vidée de tous les holocrons qu’elle avait un jour dû accueillir. IL ne restait plus rien, sans doute que tout avait été emporté par les Jedi et pour ce qui avait été oublié, je suppose qu’on avait pu faire confiance à des pilleurs pour venir faire ce qu’ils faisaient de mieux. C’était presque navrant de constater cela, il ne restait donc plus grand chose pour moi à faire dans ce Temple. Alors pourquoi mes pas me guident-ils vers la salle de méditation ? Je l’ignore, peut-être est-ce la Force qui décide de venir m’y faire méditer, peut-être en ai-je simplement le besoin parce que je suis intérieurement toute à l’opposée de ce que ce lieu me fait ressentir ? Je l’ignore, mais humblement, je choisis une position agenouillée avant de fermer mes yeux et de méditer. J’ai toujours aimé méditer et puis qui pourrait venir me troubler ici dans ce temple abandonné de tous même des Jedi ? Pourtant je ressens une présence à travers la Force, une présence forte dans la Force, du moins je la ressens ainsi. Je ne parviens rien à savoir d’autre, ni si elle est amicale où si elle est dangereuse, si elle trouve le calme dans la Force ou la rage. Je ne suis pas assez douée pour ça, je ne suis pas une Jedi, je sais qu’il y a quelqu’un, c’est un petit début.

    Une voix qui me ramène sur cette planète à cet instant présent. Une voix féminine, amicale apparemment, plutôt douce et agréable à écouter. Je suis pourtant assez bien placée pour savoir que ça ne veut strictement rien dire du tout. Elle me demande mon nom, c’est marrant mais soudainement je n’ai plus le sentiment d’en avoir. Mon père est mort et moi officiellement je le suis également, alors je n’ai plus véritablement d’identité. Orélia Koxela était connue pour être la fille d’un chef de gang, pour être sa tueuse dévouée et garde du corps, mais elle était morte ou du moins c’était ce qui apparaissait avec le corps sans vie de ma clone. La chance d’une nouvelle vie apparemment. Je me relève tout en me tournant vers la femme qui venait de me parler :


    - Jade.

    Je la regarde un peu plus attentivement, elle ne semble pas franchement menaçante, mais alors que mon regard glisse sur elle, je me fige en voyant le sabrelaser qu’elle porte. Soudainement mon corps bout et c’est comme si je perdais le contrôle et la capacité de réfléchir. Elle est au milieu d’un temple Jedi, sans doute est-elle Jedi non ? Ca semble le raisonnement cohérent que je devrai avoir, mais mon cerveau ne parvient pourtant à imaginer qu’une seule raison à sa présence :

    - Vous venez terminer le travail, n’est-ce pas ? Je ne me laisserai pas tuer.

    La colère fait trembler ma voix mais pas mes mains quand je me saisis du bâton arkanien. Je le sais prévu pour résister aux lames de sabrelaser et je sais que je suis une combattante douée. Douée mais motivée par la pire des choses, la colère, une colère irraisonnée qui ne m’autorise aucun raisonnement cohérent. Sans plus de parole, ni même de logique je me rue à l’attaque de cette femme, sans réfléchir, sans essayer d’être cohérente dans mon attaque et finalement sans doute pas plus dangereuse qu’une personne sans expérience martiale.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 9:45

    La Jedi regardait toujours la jeune femme qui répondit un nom bien connu dans l'histoire de la Galaxie : Jade, telle Mara Jade, la femme du défunt Grand Maître de l'Ordre Jedi. Toutefois dans cette réponse Eleanor sentit qu'il n'y avait pas tout, ce n'était pas son vrai nom, mais plutôt un diminutif ou peut-être un surnom qu'elle utilisait. La vision du Sabre-laser d'Eleanor fit apparemment peur à la jeune femme et la Jedi comprit immédiatement que la jeune femme avait eu à faire à des Sith et qu'elle assimilait l'arme aux ennemis séculaires des Jedi. Eleanor ne bougea pas d'un centimètre en voyant l'arme de la jeune femme. Cette dernière attaqua d'un geste rapide, mais qui atterrit dans le vide, car Eleanor était déjà derrière la jeune femme.

    Eleanor avait utilisé la Téléportation pour changer de position plutôt que d'esquiver les coups, elle ne prit pas son Sabre-laser, de toute manière elle n'en avait pas besoin dans le cas présent. Si jamais le combat continuait elle utiliserait le Tràkata pour se battre ou même tout simplement la Force à l'instar de Maître Fay. La Jedi resta d'un calme plat et regarda la jeune femme tout en répondant d'une voix douce et tranquille.


    « Je ne viens pas pour vous tuer ou pour achever un quelconque travail, rengainez votre arme. »

    Le ton de la voix d'Eleanor était déterminé, mais aussi plein de tranquillité, elle montrait que malgré le danger elle ne se battrait pas et ne souhaitait pas utiliser ses techniques contre la jeune femme.

    « Détendez-vous, vous n'avez rien à craindre de moi. Peut-être que mon nom parlera pour moi, je suis Eleanor Yunstar la Grand Maître de l'Ordre Jedi. »

    Eleanor préférait laisser parler sa réputation et son nom pour elle même si elle ne tirait aucune gloire personnelle de ce quelle avait fait dans sa vie que ce soit remporté des batailles, tuer des Sith ou Impériaux ou même être Grand Maître... elle ne se considérait pas comme supérieure aux autres et conservait avec eux une façon d'agir d'égale à égale. Eleanor était connue pour être calme et une Jedi compétente, elle n'avait jamais tué par plaisir, ni même avait pris goût à ôter la vie, elle n'allait pas commencer maintenant, elle ne tuait jamais sans une bonne raison et si les Sith étaient à la recherche de cette jeune femme alors si elle le pouvait Eleanor lui apporterait son soutien.

    « Vous êtes en proie à la colère et à la peur mademoiselle Jade, pourtant vous semblez avoir une détermination peu commune. À ce que je sens vous avez envie de combattre et plus particulièrement contre un utilisateur de la Force, probablement un qui manie un Sabre-laser de couleur rouge. »

    Les Sith laissaient toujours une très forte impression que ce soit par leur charisme ou par leurs actes, ils étaient les champions dans l'art de laisser un souvenir à quelqu'un par leur allure obscure et dangereuse. S'il fallait bien faire quelque-chose contre ça c'était ne pas se laisser paralyser par l'impression qu'ils souhaitaient laisser. La Jedi observa la jeune femme avec tranquillité et repris toujours avec une certaine douceur dans sa voix.

    « Je peux peut-être vous aider, pourquoi êtes-vous avez-vous cette colère en vous? Il y a bien une raison... »

    Même si Eleanor savait que la couleur du Sabre-laser ne voulait pas toujours dire quelque-chose, les Sith affectionnaient le rouge pour laisser une marque encore plus indélébile et Eleanor souhaitait connaître la marque qu'ils avaient laissée sur la jeune femme, car si ce que sentait Eleanor était exacte, a jeune femme allait surement un jour se faire tuer par un Sith, car traqué un adepte du côté Obscur c'est comme être une souris et traquer un chat...

    Eleanor s'assit en tailleur pour montrer qu'elle n'avait aucune intention hostile, elle fit signe à la jeune femme de s'asseoir également. La Jedi n'avait pas désarmé la jeune femme, même si cela aurait été très simple avec la Force, elle souhaitait laisser Jade dans les conditions de défenses si jamais elle se sentait menacé, lui retirer son arme aurait été la porte ouverte à ce qu'elle entre dans une colère si grande qu'elle soit complètement aveuglée et qu'Eleanor soit obligé de se battre.

    De toute manière lire l'esprit de la jeune femme était relativement simple, car ses actions étaient dirigées par la colère, il était donc très simple de déterminer quand elle allait frapper ou quand elle n'allait pas le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 10:11

    On ne pouvait jamais être à la fois en colère et en paix, on ne pouvait pas non plus réfléchir dans un moment où il n’y avait pas de réflexion possible et cet instant était précisément un de ces moments où il n’y avait aucune réflexion. J’étais en colère, physiquement je ne le montrais pas, mais intérieurement c’était comme un feu violent qui me consumait, je pouvais sentir ma colère, mes envies de vengeance, tout ça était tellement présent en moi. Ca me réchauffait, ça me brulait, ça me faisait du bien, j’aimais quelque part cela autant que je redoutais ce que ça faisait de moi. J’étais une tueuse, j’avais pris des vies, parfois usant de violence que j’avais finalement jugé inutile, mais jamais je n’avais pris le moindre plaisir à cela. Pourtant je savais pertinemment qu’à tuer le Sith qui avait pris la vie de mon père, je prendrai un bien fou à cela. J’étais consciente que c’était mal mais quand on vous a arraché la personne que vous aimez le plus au monde, le bien et le mal ça devient vraiment très inexistant et secondaire. En plus de ça, le bien et le mal étaient des notions qui avaient toujours été très floues pour moi. Je regardais donc la femme face à moi avant de passer à l’attaque en voyant son sabrelaser. Je débordais de colère et d’énervement, j’étais une martialiste accomplie mais dans cet état de fureur j’oubliais tout ce que je savais, j’oubliais de réfléchir et je fonçais tête baissée vers la Jedi.

    Elle évite mon attaque, enfin elle ne semble même pas se donner la peine de l’esquiver puisqu’elle est dans mon dos avant même que mon coup ait la moindre chance de l’atteindre. Elle est déjà dans mon dos et je m’énerve encore plus de ce constat. Même les mots qu’elle m’oppose ne m’apaisent pas, ranger mon arme, oui il est évident qu’elle est bien plus forte que moi, ça serait plus sage. Je m’y refuse pourtant, je ne compte pas me laisser duper par les mots d’une Sith, je ne compte pas tomber dans le piège qu’elle semble vouloir me tendre, m’amadouer pour frapper ensuite. Ca serait bien une ruse Sith non ? Pourtant elle semble si calme et sereine, un Sith peut-il sembler aussi en paix ? Je ne sais pas, je n’ai jamais eu à faire à un Sith comme je n’ai jamais eu à faire avec un Jedi d’ailleurs. Je la regarde sans savoir véritablement quel comportement adopter, son nom ne me parle pas le moins du monde. J’ignore quoi lui dire, j’aimerai repartir à l’assaut mais j’avais l’intuition que ça ne serait pas plus productif que ma première attaque :


    - Je n’ai aucune idée qui vous pouvez être, et votre nom ne me dit strictement rien. Je n’ai pas l’intention de laisser vos paroles m’endormir !

    Beaucoup de colère dans ma voix mais je ne crie pas, je m’emporte en parlant sans hausser le ton. Je serre mes mains sur mon bâton, prête déjà à me défendre, prête à frapper encore. J’ai un trop plein d’énergie, de frustration et de colère a laisser bouillir et sortir hors de mon corps. Ses mots, pourtant aussi vrais soient-ils, n’aident absolument pas à me détendre et me calmer. Elle est entièrement dans le vraie, chaque parole qu’elle prononce est on ne peut plus vraie, elle a tellement raison que c’est effrayant. Suis-je donc à ce point un livre ouvert pour les utilisateurs de la Force ? Suis-je donc à ce point pathétique, incapable et empotée ? Mon père avait donc bien eu raison de me cloner et d’essayer d’avoir une meilleure fille, je ne mérite pas l’attention que je voulais gagner de lui, je suis bien trop lamentable pour ça :

    - Taisez-vous ! Je n’ai pas peur ! Vous croyez que vos tours de passe-passe vont vous sauver ?

    La voilà qui me propose son aide, sorte d’affront qu’elle semble vouloir me faire et qui n’a pour tout impact que de me voir serrer les dents derrière ce masque qui cache le bas de mon visage. Mes mains se crispent tant sur mon arme que mes phalanges en sont blanches. Elle s’assoit comme pour m’indiquer ne pas vouloir m’attaquer mais tout ce que je ressens, c’est d’être prise de haut. Comme si elle s’asseyait pour me dire que de toute façon même si elle restait assise, je n’arriverai pas à lui faire du mal. Elle doit bien être la première a me porter une véritable attention et je ne vois que de la provocation dans ses gestes. Si elle a sentis ma colère jusque là, elle doit encore la sentir grandir en cet instant. Je me sens si faible et pathétique, si inutile. Toutes ces années d’entrainement en vain, tout ce que je savais faire, tous ces combats gagnés, toutes ces blessures, ces souffrances, tout ça tellement en vain. Je serre encore ma main sur le bâton et je m’élance à nouveau mais avant d’avoir parcouru mi-distance mon arme tombe au sol et moi à genoux, complètement effondrée. Submergée par l’émotion, par la mort de mon père que je n’avais jamais pleuré véritablement, par cette façon de me sentir faible, par la réalisation de mon existence désormais sans but. Je réalisais finalement que je n’étais plus rien, que je n’avais désormais plus aucun but, plus aucune raison de continuer à vivre, que je ne savais pas vivre par moi-même. Les larmes coulent malgré moi et pourtant j’aimerai les retenir. Baissant le bas de mon masque pour laisser la Jedi voir mon visage parcouru de larmes, je m’apaise légèrement même si la colère n’a jamais été remplacée que par de la détresse et de la tristesse :

    - Mon père … Un Sith l’a tué. Je pensais qu’en venant ici je pourrai apprendre la Force mieux que je ne le sais. Je pensais que je pourrai le tuer. Me venger. Venger mon père. Je croyais que j’étais capable de me défendre. Que je savais me battre. Que j’avais une chance de réussir. Mais je suis faible et lamentable. Je suis … seule et je n’ai aucune idée de quoi faire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 11:14

    La Jedi ne dit et ne fit rien quand la jeune femme lui dit que son nom ne lui disait rien, cela était assez étrange, mais la Jedi n'allait pas épiloguer là-dessus. Le milieu dans lequel avait évolué la jeune femme devait être une épreuve de tous les instants pour prouver qu'on est le meilleur, qu'on surpasse tout et n'importe quoi, qu'on a aucune limite et qu'au final ni rien ni personne ne peut nous arrêter. Seulement c'était tellement stupide, n'importe quel professeur ou mentor ne ferait ça s'il avait une petite dose d'intelligence, car au final l'élève se croit le meilleur et quand il s'aperçoit que ce n'est pas le cas c'est pire qu'une douche froide.

    La Jedi demeura assise et malgré la nouvelle attaque de la jeune femme elle ne bougea pas, d'ailleurs l'attaque n'arriva jamais, car la jeune femme tomba au sol en larmes. Eleanor resta parfaitement calme et elle ne bougea pas pour le moment. Elle écouta les paroles de la jeune femme qui expliquait que son père avait été tué par un Sith et qu'à présent elle ne vivait que pour le venger et détruire ce Sith. Eleanor n'allait pas lui dire que cette vengeance ne lui apporterait aucune satisfaction ni même un soulagement quelconque, ce genre de paroles n'avaient aucune véritable valeur pour un esprit obscurcit par l'idée de la vengeance. Toutefois ce venger était possible, mais de manière honorable et quand cette vengeance était guidée autant pour soi que pour les autres.

    Une chose par contre étonna plus la Jedi, ce fut que la jeune femme se rabaisse elle-même et soit si sérieuse en disant qu'elle était faible et lamentable. Elle jugeait cela parce qu'elle n'avait pas réussi à tuer Eleanor? Il était assez étrange de voir cela et la façon d'être de la jeune femme fit penser à la Jedi que Jade avait dû vivre sans la moindre reconnaissance, que quelqu'un exigeait toujours plus d'elle, mais qu'au final elle n'obtenait ni reconnaissance ni même le sentiment d'être apprécié à sa juste valeur.


    « Votre colère est dû à votre peine d'avoir perdu votre père, mais aussi à cause des émotions et des avis négatifs que vous avez de vous-même. Ne portez pas de tels jugements sur vous, car ils sont tous erronés et n'apportent que des émotions négatives. »

    Toutefois Eleanor avait notée que cette jeune femme souhaitait apprendre, mais comme sa colère déformait son jugement elle ne pouvait être formé comme Jedi... Seulement Eleanor n'allait pas la laisser dans un tel désarrois.

    « Asseyez-vous Jade. »

    Eleanor attendis que la jeune femme se soit un peu remise et assise, malgré le fait qu'elle soit submergée par l'émotion.

    « Détendez-vous, respirez lentement et laisser couler vos larmes, ne les retenez pas... ce n'est pas faible que de pleurer de temps en temps. Vous avez des émotions négatives, mais je peux vous aider à les contrôler et à vous faire avoir une autre image de vous, une image cette fois réelle. Que vous vouliez vous venger n'est pas condamnable, mais il faut savoir s'y prendre pour ne pas sombrer dans la haine de la vengeance, vous pouvez exercer celle-ci avec droiture et courage. »

    La vengeance pouvait être exercé avec honneur et également la jeune femme pouvait mettre ses talents aux services d'une cause plus grande, elle avait le potentiel pour devenir Jedi, seulement un apprentissage complet était à faire comme ce qu'avait fait Eleanor avec sa fille durant les premières années de l'apprentissage. Revoir entièrement le comportement, prôner le calme et la tranquillité, méditer régulièrement et consciencieusement, apprendre à combattre sans laisser la colère et la peur dominer, savoir maîtriser et canaliser chaque émotion et suivre les préceptes des Jedi. Tout cela était un travail lourd et difficile, même pour un Maître, chacun ayant ses défauts, mais une autocritique objective pouvait résoudre bien des choses, or chez la jeune femme il lui manquait tous ça, donc tout était à faire de A à Z, mais Maître Yoda l'a fait avec Luke Skywalker, il lui a tout enseigné du début jusqu'à la fin et malgré l'esprit de Luke dans sa jeunesse, il est devenu l'un des plus grand Jedi que la Galaxie ai porté.

    Eleanor n'était pas pour l'idée de vengeance, mais confier à un Maître talentueux et qui a une grande expérience du combat, la jeune femme pouvait devenir une Jedi puissante capable de terrasser un Sith non plus par idée de destruction, mais pour aider les autres comme le ferait chaque Jedi.


    « Vous avez besoin d'un guide ou plus particulièrement d'un Maître pour vous enseigner ce qu'il faut. Votre apprentissage a été basé sur de mauvais principes et les Jedi peuvent vous aider à y voir clair et vous offrir une chance d'utiliser vos dons, votre force et votre savoir au service de la liberté. Vous pouvez empêcher que d'autres subissent la même chose que vous, c'est la tâche à laquelle chaque Jedi participe tout au long de sa vie. »

    Même si comme ça cela pouvait sembler utopique et idiot, les Jedi se battaient pour qu'une autre vie soit offerte aux gens, les Sith tuaient souvent gratuitement ou par simple mécontentement et en ces temps il fallait bien réguler leur puissance. La jeune femme pouvait devenir une Jedi et lors de son entraînement elle n'oublierait peut-être pas son idée de vengeance, mais elle pourrait l'exercer avec droiture tout en ayant à l'esprit un autre but que sa satisfaction personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 11:50

    Tellement faible et pathétique de m’effondrer ainsi face à la Jedi. J’avais affronté des adversaires plus forts que moi et parfois les médecins arkaniens que mon père soudoyait avaient fais des miracles pour me remettre sur pieds, mais là pourtant devant cette Jedi, je m’effondre complètement. Je n’ai jamais été une personne très émotive, j’ai toujours fais ce qu’il fallait pour mes émotions, les enterrer au plus profond de moi-même, les cacher à tout le monde et surtout à moi. Je ne devais pas subir d’émotions car elles m’empêchaient d’être focalisées sur mon but, sur ma victoire, sur mes entrainements, alors je n’avais jamais expérimenté les joies de l’amitié, de l’amour, toutes ces émotions qu’on peut ressentir. J’avais vécu en marge de mes envies, de mes désirs, j’avais vécu pour et par un autre, j’avais vécu à travers une autre personne, mon père. Il me disait quoi ressentir, il me disait quoi faire, il me disait quoi lire, il me disait où me rendre, c’était lui qui décidait entièrement de ma vie, il était tout pour moi. Il était un repère toujours présent à n’importe quel moment, il était une boussole qui me guidait, il était une carte qui m’indiquait la route à suivre, il avait été absolument toute ma vie, sans lui je n’étais plus rien. Il m’avait appris énormément de choses, survivre, me battre, être la plus forte, toujours douter de mi pour toujours chercher à m’améliorer et ne jamais me croire la meilleure. Je ne me suis jamais crue, je ne me croirai jamais la meilleure, parce que même si on l’était cinq minutes, on finit toujours par trouver plus fort que soi, comme c’est le cas aujourd’hui avec la Jedi devant laquelle je viens de craquer.

    Je me sens si faible et lamentable à larmoyer devant elle, habituellement j’étais si forte, comme intouchable, comme si les émotions et les sentiments glissaient sur moi, mais là devant elle, je m’effondrais. j’étais ridicule, je montrais une image si lamentable de moi, celle d’une empotée incapable de se défendre et de gérer ses émotions. J’étais ridicule et pathétique en cette seconde, je détestais ça, j’étais si faible. Mon père avait raison, ce clone avait été une bonne idée, mais s’il était aussi ridicule que moi, alors il en aurait sûrement fallu une bonne dizaine pour réussir une mission enfantine. Le pire dans tout ça n’est pas forcément la sympathie de la Jedi mais d’entendre dans ses mots combien elle a raison quand elle me parle. Je ne peux pas l’admettre, je ne veux pas le croire, mais elle a raison dans tout ce qu’elle dit. C’est la mort de mon père et me dénigrer qui me font sombrer ainsi. C’est encore une fois dans un sursaut d’orgueil teinté d’un rien de colère que je réponds :


    - Qu’en savez-vous ? Vous ignorez tout de moi !

    Et pourtant elle semblait avoir deviné toute mon histoire et mes émotions avant même que je n’ai ouvert la bouche. Pourtant quand elle m’invite à m’asseoir, je m’exécute docilement sans broncher, tâchant de trouver une position confortable pour m’asseoir face à la Jedi. Je suis perdue devant elle, sa façon d’être attentive à moi, à mes sentiments, à ma détresse, ça m’est complètement étranger et ça me fait un bien que je n’arrive pas à aimer. Je n’ai pas l’habitude qu’on veuille m’aider, j’ai le sentiment que sa compassion n’est qu’une façon de m’insulter et de m’humilier. Elle m’invite à pleurer et je secoue la tête sans oser répondre que je ne pleure jamais. Les larmes coulent encore et je peine à retenir quelques sanglots. Ce n’est que d’écouter sa voix si chaude et agréable qui me permet de ne pas complètement fondre en larmes. Timidement et plus pour moi que pour elle en réalité, je réponds doucement à ce qu’elle vient de dire :

    - Pas d’émotion, que la paix. Pas de passion, que la sérénité.

    Oh je connaissais le code dans sa totalité mais c’était ce que j’entendais dans les mots de la Jedi, ces deux passages du Code me revenaient immédiatement en tête. Finalement j’acceptais petit à petit l’idée qu’elle soit en effet une Jedi et qu’elle veuille m’aider. Ca ne me rendait pas moins misérable de ne pas avoir su me défendre mais c’était toujours mieux que si elle était le Sith qui avait tué mon pèr et que je n’allais pas tarder à perdre ma tête.

    -Pourquoi vouloir changer mon image de moi ? N’ai-je pas raison de dire que je suis faible ? Je n’ai pas plus su protéger mon père d’un Sith que je ne serai capable de me défendre maintenant face à vous.

    Je me sentais perdue et j’ignorais précisément ce que je voulais. Si je voulais que mon père revienne, qu’il me guide à nouveau, que je ne le déçoive plus comme je l’avais fais pendant cette dernière année, je voulais le rendre fier de moi. Mais c’était trop tard, il était mort, j’étais livrée à moi-même et je ne savais pas prendre soin de moi. Alors que devais-je faire ? j’ouvre de grands yeux surpris à la proposition de la Jedi, me guider et m’enseigner ce qu’il faut ? A moi ? Je ne comprenais pas sa démarche et sa logique, elle avait vu, elle savait que j’étais dévastée, qu’il y avait en mon coeur plus d’idées de vengeance et de colère que quoi que ce soit d’autre. Je ne comprenais pas :

    - Pourquoi ça ? Vous savez déjà que je ne suis que colère et envie de vengeance, me former à la Force serait dangereux, j’ai lu ce qui arrive aux Jedi qui finissent dans un état similaire au mien. Alors pourquoi ? Je connais un peu la Force mais rien qui ne pourrait être dangereux, pourquoi quelqu’un voudrait-il prendre le risque de me former moi alors que mon coeur est celui d’un Sith ? Et comment pourrais-je me venger avec droiture et courage quand tout ce que je veux c’est de regarder le sang de quelqu’un couler ? Pourquoi moi ?

    J’ai du mal à y croire et j’ai du mal à imaginer qu’on me propose cette chance. Je ne m’en crois pas digne et encore moins capable. Mais sans doute sait-elle ce qu’elle fait, n’est-elle pas une grande Maître Jedi après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Mai - 0:45

    À la question de la jeune femme Eleanor resta impassible, il était vrai qu'elle ne pouvait lire son passé, mais de ses émotions elle pouvait deviner certaine chose, elle pouvait aussi lire en elle, mais d'une façon limitée. La Force était utile pour ce genre de choses, mais Eleanor utilisait plus son observation plutôt que ses sens de la Force. Également ce que la jeune femme ne semblait pas remarqué, c'est que chacune de ses réponses, même si elles ne le disaient pas clairement, il y avait le sous-entendu qu'Eleanor avait raison à chaque fois. La jeune femme se défendait par des mots, mais n'avait pas les bonnes méthodes pour se contrôler, Eleanor sentait qu'elle avait, pour son jeune âge, une expérience assez conséquente, mais celle-ci était terni par la mauvaise impression qu'elle avait d'elle-même ou que quelqu'un s'était ingénié à lui mettre dans l'esprit.

    Il était que pour beaucoup se montrer faible était horrible et pleurer était faible, seulement quelque-fois relâcher quelques émotions ne faisait pas de mal, Eleanor ne le faisait jamais car elle savait les maîtriser, seulement il lui avait fallu des années pour apprendre tout cela auprès de son Maître et elle disait elle-même que se contrôler était tout sauf simple. La Jedi laissa la jeune femme s'asseoir et entendit une partie du code Jedi, seulement pour elle les vérités du code n'étaient pas là, beaucoup de gens pouvaient connaître le code sans pour comprendre la sagesse qui était derrière chaque mot. La Jedi ne fit pas de remarque là-dessus, elle préféra laisser la jeune femme se calmer et s'expliquer doucement sur ce qu'elle pensait d'elle.

    Elle avait l'esprit fermé et la personne qui le lui avait fermé avait travaillé dessus pendant des années, cela ce voyait car la jeune femme était incapable d'exercer sur elle un véritable jugement objectif. Elle se considérait comme faible de n'avoir pas réussi à sauver son père d'un Sith et à présent de ne pouvoir faire face à un Maître Jedi... Si on partait sur ce raisonnement alors il n'y avait plus aucune raison de vivre... Le Sith était le représentant du côté Obscur et un des êtres les plus puissants de la Galaxie, certes il pouvait être vaincu mais chaque duel face à un tel combattant laissait toujours des blessures très graves et celle-ci n'étant pas seulement physique.


    « Non vous n'êtes pas faible, vous avez simplement rencontré des adversaires plus fort que vous, mais cela ne veut pas que vous n'avez pas ce qu'il faut pour réussir. La vie n'est pas un enchaînement de réussite, car là où il y a réussite pour quelqu'un il y a défaite pour un autre... »

    Échouer n'était pas une preuve de faiblesse, c'était comment on se relever qui prouvait la force qu'on avait en soi-même et surtout notre force de caractère. S'il suffisait de réussir tout le temps alors la Galaxie ne pourrait exister et les tous peuples la composant seraient aujourd'hui détruits. C'était dur à imaginer car beaucoup de gens ne voyait que leur intérêt ou l'intérêt du personne qui leur demandait un travail, mais il fallait quelque-fois penser que ce qui nous arrange peut déranger quelqu'un d'autre et c'est justement ce qu'Eleanor souhaitait éviter, elle aidait les gens en faisant en sorte que personne n'en souffre même si c'était très difficile, même beaucoup plus difficile que ce que l'on peut croire.

    La Jedi écouta les paroles de la jeune femme qui apparemment avait une assez bonne connaissance sur les Sith et les Jedi, Jade avaient des arguments très censés mais Eleanor avait déjà effectué ce calcul dans sa tête. Il était vrai que ce qu'elle voulait était en total contradiction avec la philosophie Jedi, seulement un Jedi savait faire passer ses désirs personnels en dernier, tout était une question de travail et même si elle connaissait quelques petites choses de la Force elle avait encore beaucoup à apprendre, rien que maîtriser ses émotions pourrait être une bonne chose. D'ailleurs Eleanor répondit d'une voix tranquille.


    « Vous n'êtes pas un cas isolé dans l'histoire de la Galaxie... Il y a plus de quatre mille ans le Seigneur Noir des Sith Dark Revan fut capturé par les Jedi et après de nombreuses épreuves et un travail conséquent sur lui-même il abandonna le côté Obscur pour devenir le héros que tout le monde connait aujourd'hui. Cette leçon veut dire que n'importe qui peut changer même avec s'il y a des pensées sombres, les Jedi sont là autant pour aider les autres que pour combattre le côté Obscur, votre esprit à besoin d'être apaisé et vous avez besoin de suivre un autre apprentissage que celui qui vous a été enseigné jusqu'à maintenant. »

    La formation pour devenir Jedi était longue et difficile, mais elle n'était pas livrée à elle-même, les Maîtres étaient là pour aider leur apprentis pour devenir des Jedi, travailler le contrôle de l'esprit et qu'au final ils soient guidé par l'envie d'aider et non-pas par leur ambition personnelle. Tout cela lui serait enseigné et ça n'allait pas être en quelques mois qu'elle allait réussir à calmer et à faire faner les graines noires qui avaient été semées dans son esprit et qui a présent obscurcissait complètement son jugement.

    « Les Jedi peuvent vous aider, mais vous êtes tout à fait en droit de refuser, mais les Sith ne seront pas aussi diplomates, s'ils sentent le potentiel que vous possédez, il ne vous demanderont pas votre avis... »

    Eleanor resta tranquille, elle ne voulait pas obliger la jeune femme à la suivre si elle ne voulait pas, mais la Jedi savait très bien que Jade serait très rapidement capturé par les Sith et ils ne prendraient pas de la peine de lui demander gentiment, ils lui modifieraient son esprit pour la remodeler à leur image.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Mai - 1:48

    Elle ne connaissait rien de mon histoire, mais pourtant elle avait raison dans tout ce qu’elle disait et cela avait de quoi me faire peur. Elle ne savait pas ce que j’avais fais, comment j’avais agis, ce que j’avais appris, comment j’avais grandis, comment je m’étais entrainée, ceux que j’avais tué, ceux que j’avais intimidé. Mais pourtant, là, à l’entendre, assise en face de moi, elle ne fait que dire la vérité sur chaque plus petite émotion que je ressens, elle lit en moi comme si j’étais un livre ouvert, suis-je donc si prévisible ? Moi qui me croyait apte à devenir une grande combattante, si j’étais aussi facile à deviner que la Jedi me devinait, je n’avais aucune chance d’avenir dans cette galaxie sans mon père pour me guider. Je n’avais jamais guidé ma vie et apparemment, il était bien évident que c’était heureux. J’étais visiblement incapable de me gérer, de diriger ma vie seule, j’étais perdue, un peu comme une enfant livrée soudainement à elle-même au milieu de nul part. J’avais voyagé dans la galaxie, jamais avec un but personnel, j’avais rencontré des gens, jamais plus de quelques minutes le temps d’avoir les informations nécessaires à ma mission. Je ne connaissais personne dans ce monde, je ne savais ni où aller, ni que faire, tout ce que je savais faire finalement c’était me taire, obéir, me battre, tuer. Au final je n’étais jamais qu’une esclave simplement plus capable que la moyenne dans le monde martial. Je ne m’étais jamais vue ainsi parce que j’obéissais à mon père et qu’il était mon père alors j’étais obéissante comme une fille envers son père, pour le rendre fier, le remercier de tous les efforts qu’il a déployé pour me rendre plus forte et capable. Mais s’il avait été un parfait inconnu, alors j’aurais été son esclave et rien de plus que cela. C’est une pensée terrible mais que je n’avais jamais eu avant. Parce que avant mon père était en vie.

    Comme la Jedi le remarquait mon père avait réussis un travail formidable pour fermer mon esprit et m’empêcher de me juger d’une façon positive. Il m’avait appris à me dénigrer, à avoir toujours une mauvaise image de moi afin que toujours je choisisse de m’entrainer et de me battre encore plus. Cela m’avait pourtant toujours au moins protéger de me croire la meilleure et de prendre mes adversaires de haut, ça m’avait gardée en vie en un certain sens. Les mots de la Jedi vont dans ce sens là, l’entendre dire que je ne suis pas faible met un peu de baume au coeur, même si ça ne suffit pas à me faire sourire, je m’en sens un peu moins ridicule et ça fait du bien. Finalement je me calme, je parviens à entendre véritablement ce que dit la Jedi sans prendre tout comme une agression ou une façon de se moquer de mes capacités tellement ridicules face aux siennes. Je n’avais jamais pris la mesure des capacités d’un Jedi ou d’un Sith, c’était désormais fais et j’étais loin d’être à la hauteur, c’était une évidence. Finalement alors qu’elle termine son explication je ne parviens plus à répliquer que je n’échoue jamais et je me contente de dire :


    - Vous avez raison.

    Pourtant je ne pouvais m’empêcher de voir mes échecs comme des preuves de faiblesse, après tout, quand on était fort, on n’échouait pas n’est-ce pas ? C’était même le propre et la logique des choses, les forts réussissaient, restaient en vie, protégeaient ceux qu’ils aiment et les faibles étaient vaincues, ils échouaient dans ce qu’ils entreprenaient, ils n’arrivaient pas à protéger ceux qu’ils aiment. Hors j’étais précisément dans la seconde description, j’étais donc faible et incapable. N’en déplaisent aux mots de la Jedi et à l’accord que j’avais témoigné à ce qu’elle avait dis, je me rendais bien compte que je ne savais plus où j’en étais. Peut-être avait-elle raison, mais j’avais toujours appris qu’on était le plus fort seulement quand on réussissait ce qu’on entreprenait, pas quand on échouait lamentablement comme je l’avais fais. J’avais prouvé ne pas être la plus capable et m’effondrer ainsi devant la Jedi était une véritable humiliation. Je crois que des fois où je m’étais retrouvée dans des situations gênantes, celle-là est de loin la pire et pourtant il y avait bien eu cette fois avec les contrebandiers près de Nar Shaddaa. La fuite en tenue d’Eve avait été un moment terriblement gênant, bien qu’en réalité quand des tirs de blaster volent autour de vous, être nue ou pas devient terriblement secondaire. Si c’était à refaire, je referai cette mission mais je la terminerai autrement, d’une façon plus habillée. A nouveau la Jedi parle, partageant avec moi un peu de l’histoire des Jedi et notamment l’histoire d’un Sith devenu Jedi et protecteur de la Galaxie. C’est vrai que raconté ainsi, c’est héroïque et magnifique, mais Dark Revan était un héros et je ne suis pas de cette étoffe, je ne crois pas que je serai un jour protectrice de la Galaxie ou une héroïne. Je ne suis pas capable de le devenir :

    - Je n’ai pas les capacités de devenir une héroïne comme Dark Revan, je … Je ne suis sans doute pas capable de réussir ce qu’il a réussis et puis je suis trop âgée pour commencer une formation de Jedi, c’est dangereux de former un Jedi au delà d’un certain âge.

    Je n’ose pas dire qu’en réalité je n’en sais rien du tout et que j’avais lu ça quelque part dans mon enfance. Ca avait de plus grand risque de voir le padawan sombrer du côté obscur je crois. Toutefois ce que finit par dire la Jedi est loin d’être faux, si les Sith se rendaient compte, comme elle l’avait fait, que je connaissais déjà un peu les chemins de la Force, ils voudraient me faire rejoindre leurs rangs. Et ils ne le feraient pas aussi sympathiquement que le faisait actuellement la Jedi. Fixant le sol devenu très intéressant soudainement, je réfléchis rapidement, j’évalue la situation. De toute façon seule j’étais perdu et puis le Conseil Jedi n’avait pas encore accepté de me former pas vrai ? Parce qu’il vaudrait encore qu’il donne son accord je suppose. Je relève mon regard, qui a retrouvé de l’assurance même si ça reste fragile, dans celui de la Jedi :

    - C’est d’accord. Si vous m’en jugez capable alors je pense que je dois vous faire confiance, vous savez sans doute mieux que moi, je veux dire … vous êtes une Jedi.

    Je regarde la Jedi en me demandant ce qui allait arriver maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Mai - 3:21

    Si ce qu'analysait Eleanor était exacte elle était en face de quelqu'un pour qui on avait "préfabriqué" la vie, elle était incapable de gérer sa vie sans quelqu'un pour lui dire quoi faire, c'était typique des gens qui voulaient avoir des sbires ou des employés qui ne posent jamais de questions, qui exécutent chaque ordre sans même se poser une seule question. La jeune femme avait presque le même esprit qu'un clone de Jango Fett, elle obéissait à son chef sans se poser de questions, mais maintenant que cette tête pensante était retourné à la Force elle se sentait perdu, elle n'avait plus le cerveau qui réfléchissait pour elle. Tout cela n'était bien-sûr pas de sa faute, elle avait été éduquer et son esprit avait été créé de toute pièce pour être comme cela avec des idées fausses et qui faisaient des ravages dans l'esprit de la jeune femme.

    La personne qui lui avait fait ça ne considérait pas la jeune femme comme quelqu'un à part entière, c'était juste une expérience qui était bonne à jeter si jamais elle ne marcherait pas, Eleanor savait cela car elle avait partiellement suivi une éducation de scientifique auprès des Kaminoans, ces derniers lui ayant souvent dit que les expériences peuvent être ratées et que les cobayes ne doivent être pris en pitié, maintenant la Jedi avait une tout autre vision des choses de part son entraînement de Jedi, mais pour la jeune femme elle revoyait exactement ce que ses professeurs Kaminoans lui avaient dit au sujet du cobaye d'une expérience. Il n'y avait pas énormément de peuple qui pouvait être comme ça, mais les Arkaniens étaient l'espèce qui était ciblée dans l'esprit d'Eleanor, en effet ces derniers n'avaient que peu de lois morales quand ils le voulaient et même des parents n'hésitaient pas à soumettre leurs enfants à des expériences dans le but d'en faire des êtres tellement performant qu'ils seraient sans égals dans la Galaxie.

    Ce qui confirma dans ce raisonnement Eleanor fut que la jeune femme dit qu'elle ne pourrait jamais devenir une héroïne comme Revan, elle avait donc analysé ses paroles de la façon dont son "cerveau extérieur" aurait voulu qu'elle le fasse. Elle avait retenu que le fait d'être une héroïne et non-pas de pouvoir changer, elle était conditionnée à l'idée d'être la meilleure ce qui, même dans les conversations, était un blocage dans son esprit. Elle dit également qu'il était dangereux de former les au-delà d'un certain âge, ce qui était vrai car en travaillant avec un esprit jeune et ouvert on pouvait justement lui expliquer les choses de manières plus posées et le mettre en garde dés le départ, alors que les personnes plus âgées pouvaient être bloquées par leur ancien apprentissage qui leur disait que les paroles de leur Maître étaient fausses. Toutefois Luke Skywalker avait permis une certaine souplesse à ce niveau-là en permettant la formation de personnes plus âgées, comme par exemple sa propre soeur Leia Organa Solo.


    « Le Conseil décidera si vous pouvez ou non être formé, laissez au Conseil cette décision, car là vous pourrez être sûr qu'elle sera bonne. »

    Le Conseil était formé des éléments les plus sages et les plus brillant de l'Ordre, la décision prise par le Conseil serait de toute évidence dictée par la sagesse et la volonté de bien faire. Pour la jeune femme s'était la même chose et dernièrement les Jedi et le Conseil avaient dû faire face à de nombreux problèmes délicats, mais même avec l'Empire et les menaces qui grondaient dans la Galaxie les Jedi ne pouvaient oublier leur rôle premier qui était d'aider les autres.

    Eleanor souligna un autre point dans la dernière phrase de la jeune femme, elle disait que si Eleanor pensait qu'elle pouvait être formé alors elle devait lui faire confiance. La Jedi se dit qu'un travail des plus profond allait devoir être effectué pour balayer ses idées de devoir faire confiance à quelqu'un et de devoir laisser quelqu'un réfléchir à sa place. La Jedi ajouta tranquillement en réponse.


    « Ne laissez pas quelqu'un décidez pour vous, il me semble que ça trop souvent été votre cas dans le passé... vous êtes trop habitué à ce quelqu'un vous dise quoi faire, or là je ne peux décider pour vous, c'est à vous et à vous seule que revient ce choix. »

    La Jedi ne voulait pas influencer la jeune femme au point qu'elle la suive en l'accueillant comme son nouveau "cerveau", la jeune femme avait besoin de tout réapprendre et de revoir chaque base. D'ailleurs Eleanor avait peut-être une idée pour l'aider à aimer la vie et prendre plus de tranquillité tout en restant souriante : Maître Glittertind serait surement en mesure de l'aider car la jeune Zélosienne, bien que dernièrement sévèrement ennuyé par les Sith, avait conservé un esprit positif et agréable, ce qui pourrait être un grand pas pour la jeune femme. Les conseils de Maître Cyneel pouvait être aussi utile pour la jeune femme pour la prévenir contre le côté Obscur et ce qui pouvait arriver avec les mauvaises émotions qui la submergeaient actuellement. Le côté guerrier et intégré de Maître Greystone pouvait aussi apporter à la jeune femme de nombreux points positif, lui apprendre à ce battre sans pour autant user de sa haine et suivre un code de l'honneur et les principes des Jedi. Enfin Eleanor pourrait elle aussi apprendre à la jeune femme comment maîtrise la Force, les principes des Jedi et la conseiller comme tout Grand maître se doit de le faire.

    La Force pouvait être la coordinatrice de nombreux évènements, mais chacun restait Maître de sa vie et la jeune femme avait trop longtemps été l'esclave d'un autre qui voulait utiliser ses dons pour satisfaire ses besoins, à présent il était temps que la jeune Jade révèle son vrai potentiel et même si un jour elle tuait le meurtrier de son père elle ne verrait pas le sang comme un moyen d'étancher sa soif de vengeance. Tout cela Eleanor le planifiait et pourtant elle offrait au Jedi une grande liberté de mouvements pour qu'ils sachent toujours quoi faire en toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Mai - 3:45

    La vie était vraiment très facile quand quelqu’un décidait toujours pour vous ce qu’il fallait faire, quand le faire. Quand vous n’aviez pas besoin de réfléchir, pas besoin de prévoir ce qui allait vous arriver, vous n’aviez simplement qu’à vous laissez porter et c’était toujours ce que j’avais fais. Jamais je n’avais eu de décisions trop importantes à prendre, au cours des missions, prendre la décision d’une approche douce ou musclée, prendre la décision de se laisser emporter jusque sous les draps où de préférer un empoisonnement dans une cantina. C’étaient des décisions qui influaient sur le résultat de ma mission bien sûr, mais pour autant je n’avais jamais été une chasseuse de prime devant le tableau des primes à me demander si j’allais partir tuer cette personne ou plutôt celle-là. Je n’avais pas choisis mes victimes, je n’avais pas choisis comment vivre, je m’étais laissée porter, j’avais obéis à ce qu’on me demandait de faire sans pour autant chercher à faire plus. Je n’avais jamais eu à réfléchir à ce que je ferai demain, à ce que je ferai dans cinq minutes, je savais toujours parfaitement, ma vie était parfaitement ordonnée par mon père, tout y était préparé et calculé à l’avance. Je n’avais donc jamais qu’à faire ce qui était prévu, je n’avais pas un planning bien déterminé mais je savais qu’entre les missions, je devais m’entrainer, rester en forme, me préparer à la prochaine mission qui finissait toujours par arriver. Alors seulement ma vie changeait un petit peu, j’étais envoyée ici ou là pour répondre aux attentes de mon père. Je n’avais jamais voyagé par plaisir, toujours par obligation, c’était mon premier voyage dont je décidais seule et on ne pouvait pas dire que c’était un franc succès. Me retrouver désarmée et effondrée devant une femme qui n’avait même pas pris la peine de véritablement se défendre, non ce n’était pas ma conception de la réussite et encore moins celle de mon père. Il devait bien rigoler depuis l’au-delà à me voir ainsi et il en aurait le droit, j’étais pathétique qu’importe ce qu’en disait la Jedi.

    Elle parvenait toutefois à me faire sentir un peu mieux dans ma peau, ça n’était pas bien dur de se sentir mieux diraient certains, oui mais c’était dur de réussir à me faire sentir mieux dans ma peau quand on savait combien je me sentais mal en point. J’étais complètement perdue, j’étais en proie à la colère, aux doutes et comme l’avait dit la Jedi, j’étais terrorisée. Jamais je n’avais eu à me soucier de mon avenir mais maintenant je devais le faire seule et j’en étais incapable de le faire, j’avais besoin de quelqu’un pour me guider, quelqu’un qui me dirait quoi faire, qui prendrait les décisions pour moi et moi simplement de suivre et d’exécuter des ordres. Peut-être cette Jedi deviendrait-elle cette guide dont j’avais un besoin si impérieux et vitale, peut-être qu’elle ne le serait pas. Elle ne semble pas avoir en tête de me prendre comme Padawan, peut-être même a-t-elle déjà une personne à former, mais alors qui le ferait ? Oui si le Conseil Jedi était d’accord, mais qui pourrait me former ? Qui pourrait vouloir former une jeune femme au coeur empli de colère et de vengeance ? Qui oserait accepter cette responsabilité de devoir me former et m’éloigner de mes idées si proches des Sith ? C’était risqué, peut-être finalement que personne ne voudrait prendre le risque :


    - D’accord. Je me fierai à la décision du Conseil.

    Etre jugée … J’étais douée pour ça, j’avais toujours été jugée par mon père, il n’y avait pas grand chose à faire, juste attendre que l’autre veuille bien donner son jugement, c’était très facile, n’importe qui pouvait le faire. Le Conseil allait donc décider si j’étais capable de devenir une Jedi ou pas, je dois dire que ça m’inquiétait un peu. Si il décidait que non, qu’arriverait-il alors ? Il était assez évident que j’étais trop dangereuse pour être remise dans la nature, les Sith me tomberaient sans doute dessus pour me faire les rejoindre comme elle l’a dit. Alors quoi ? Je serai emprisonnée à vie ? Puisque les Jedi ne tuent pas, c’est bien la seul alternative non ? Ou alors ils me couperaient de la Force ? Ce n’est pas comme si j’en dépendais autant qu’un Sith ou un Jedi finalement, je maitrisais à peine mes pouvoirs même si je m’améliorais chaque jour un peu plus. Qu’allait-il donc m’arriver si le Conseil refusait ? Il était peut-être trop tôt pour s’en inquiéter déjà non ? Je ne sais pas vraiment quoi en penser, mais j’ai peur, peur d’entendre un refus, de ne pas savoir quoi faire ensuite, peur d’être livrée à moi-même, peur de ce que je pourrai devenir.

    Elle me fait alors remarquer que je me fie à elle pour décider de mon avenir et non à ce que je veux moi. Je n’ai jamais été douée pour décider de ma vie, elle semble avoir confiance en moi, alors pourquoi ne pourrais-je pas simplement me dire qu’elle a raison ? Elle semble penser véritablement que les Jedi peuvent m’aider, que je peux devenir une Jedi et trouver la paix dans la Force. Elle aimerait que cette décision soit plus personnelle, je ne sais pas décider par moi-même et pour moi bon sang, ne peut-elle pas le voir ? A nouveau je me sens perdue et troublée, je ne sais pas quoi dire ou quoi faire, me relevant je marche en long et en large de la pièce d’un pas nerveux. C’est comme de mettre un enfant devant ses deux bonbons préférés et lui dire d’en choisir un, il est perdu et ne sait pas quoi décider. L’image est assez ridicule, d’autant qu’on parle de ma vie, mais je ne sais pas quoi décider ou quoi faire. Encore une fois je m’entends penser qu’elle a confiance en moi, que c’est un signe, mais je repense à ses mots, décider en mon âme et conscience. Finalement après cinq minutes à me battre avec mon envie de dire que je lui fais confiance je finis par m’asseoir à nouveau en face d’elle :


    - Je vous suis. Je veux devenir une Jedi. Je veux apprendre à contrôler mes émotions et mes envies de vengeance. Je veux avoir un peu de contrôle sur ma vie et décider quoi devenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Mai - 9:18

    Toujours silencieuse Eleanor laissait la jeune femme réfléchir et même si elle avait bien compris que son interlocutrice avait toujours eu quelqu'un pour réfléchir à sa place Eleanor ne souhaitait pas avoir ce rôle auprès d'elle, la Jedi serait simplement là pour la conseiller et l'aider, mais en aucun cas pour lui dire quoi faire à chaque fois. La prise de décisions était un travail de tous les instants et la Jedi souhaitait que la jeune femme soit confrontée à des choix dés le début pour que les premières bases soient posées. Eleanor réfléchissait également à quel Maître serait le meilleur pour l'entraîner, toutefois elle se disait que pour le début de la formation elle pourrait la confier à différents Maîtres pour un travail différent à chaque fois et qu'ainsi elle soit avec plusieurs méthodes différentes... bien-sûr Eleanor n'allait pas la laisser sans conseils et observerait l'entraînement si le Conseil acceptait d'aider la jeune femme. D'ailleurs Eleanor pensait que Maître Glittertind serait parfaite pour devenir le Maître de cette jeune femme, elles étaient toutes deux jeunes et avaient un passé difficile, la jeune Zélosienne pourrait apporter son optimisme et sa joie de vivre à Jade tout en lui apprenant à devenir sérieuse sans pour autant exercer le jugement exécif qu'elle avait d'elle-même.

    Eleanor savait que qu'Anaru serait ravie d'apporter à la jeune femme son aide, la jeune Zélosienne étant toujours prête à aider les autres et ayant fait preuve d'une intégrité à toute épreuves elle pouvait apporter bien des choses à la jeune femme... Eleanor en discuterai avec Maître Glittertind qui malgré les derniers évènements la concernant serait sans aucun doute ravie de retrouver toute la confiance des Jedi en lui confiant la formation d'un Padawan.

    La jeune femme quant à elle faisait les cent pas, Eleanor n'en tenait pas compte et méditait tranquillement sur l'avenir proche, elle gardait pourtant les yeux ouverts et ses sens de la Force étaient eux-aussi ouverts pour savoir tout ce qui se passait autour d'elle. Elle sentait qu'un voyage sur Dxun serait peut-être important, elle sentait que le Seigneur Noir des Sith allait peut-être y aller, c'était juste un intuition, mais comme son défunt Maître le lui avait enseigné quand elle était encore qu'une enfant : "l'intuition est souvent plus souvent source de vérité que l'on ne le croit". D'ailleurs peut-être que si Anaru venait elle pourrait reconnaître la Sith qui lui avait fait tant de tort en si peu de temps... Cela mettrait surement un point final à l'affaire de meurtre même si ce qu'avait dit Elora et toute les preuves avaient montrés que Maître Glittertind était innocente.

    Eleanor interrompit sa méditation sans bouger et ramenant ses sens sur ses yeux, elle regarda la jeune femme qui s'était rassise et qui disait qu'elle souhaitait devenir une Jedi pour contrôler ses émotions et ses envies de vengeances... toutefois elle dit qu'elle voulait avoir un peu de contrôle de sa vie. Eleanor rompit son silence tranquillement en disant :


    « Si le Conseil accepte de vous former alors vous deviendrez une Jedi et c'est un engagement autant moral que physique, vous serez formé mais à des préceptes et des principes qui sont les fondements même de notre Ordre... Un Jedi doit avoir l'engagement le plus profond, l'esprit le plus sérieux, il doit regarder l'avenir et décidé de ce qui est juste pour toute personne qui l'entoure qu'elle soit alliée ou ennemie. »

    La formation aux principes des Jedi n'était pas une chose à prendre à la légère, car c'était une voie difficile et dans laquelle le doute n'était pas permis. Bien-sûr les Jedi n'étaient pas des personnes infaillibles, mais devant une situation il ne devait y avoir aucune place aux doutes, à la peur ou encore aux émotions négatives quelles qu'elles soient. Peut-être qu'un jour la jeune femme deviendrait une Chevalier Jedi et c'est alors qu'elle serait confrontée aux choix et qu'elle ne serait plus guidée tout le temps par son Maître, car au départ son Maître s'occuperait d'elle mais bientôt elle deviendrait indépendante de son Maître et devrait être capable d'exercer sur une situation le jugement qu'aurait eu son Maître.

    « Si vous vous sentez prête à passer devant le Conseil alors nous partirons quand vous le désirez, si vous souhaitez réfléchir un peu vous pouvez y aller, je vous attendrais ici. »

    La Jedi restais assise en tailleur sans bouger, même si la jeune femme avait fait les cent pas, quelque-fois un simple souffle de vent sur le visage pouvait changer et apaiser l'esprit et celui-ci pouvait alors y voir plus clair. Eleanor bougea juste un doigt et activa son comlink.

    « HK-47 amène le vaisseau à côté des ruines! »

    Elle n'eut aucune réponse, mais elle coupa son comlink sachant très bien que son droïde avait compris et était déjà en train de s'exécuter. D'ailleurs Eleanor sentit la présence de son vaisseau juste à côté des Ruines Jedi quelques instants plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Mai - 9:43

    Certains rêvaient tellement de libertés, d’être capable de faire leurs propres choix, moi tout ce que je voulais, c’était retrouver quelqu’un pour me guider, pour me dire quoi faire, ou aller, vers qui me tourner, quoi demander, comment évoluer. C’était tellement plus simple de vivre comme ça, c’était tout ce que je connaissais, alors forcément ça avait quelque chose de réconfortant, c’était me sentir à l’abri dans un milieu que je connaissais, un milieu que je donnerai cher pour retrouver mais que je ne pouvais pas encore retrouver malheureusement. Peut-être serait-ce ainsi un temps avec un Maître Jedi pour me guider, mais je savais qu’il me faudrait faire mes propres choix et à ça, je n’étais pas encore prête. Comme je n’étais pas encore prête à porter un jugement objectif sur moi, la Jedi avait raison, j’étais trop dure avec moi-même, j’étais beaucoup trop en attente de choses venant de moi, elle avait raison sur ça, je ne me jugeais que d’une façon dure et critique. On ne m’avait jamais donné les moyens de me voir autrement, je me critiquais, je me détestais, je jugeais que je n’étais pas la meilleure, que je ne le serai jamais, alors je m’entrainais durement, plus encore que ne l’aurait fais un autre, je faisais tout pour être la meilleure sans jamais m’autoriser une fois à me dire que je suis douée. Quand on se dit qu’on doit être la meilleure mais qu’on pense qu’on est toujours une moins que rien, passer des journées, des semaines et des mois à s’entrainer, ce n’est absolument rien du tout, on le fait sans hésiter et sans réfléchir. J’avais mené une vie sans la moindre réflexion, je n’avais jamais eu à réfléchir, je savais toujours quoi faire parce qu’on me le disait ou qu’on me l’avait dit. Et puis ça continuait et chaque jour ça recommençait, je m’inquiétais de savoir si je pouvais changer en devenant Jedi, serai-je toujours la même à me détester d’être faible et à vouloir être plus forte ? La quête de la puissance n’est pas la voie des Jedi, j’avais peur d’être un poids pour mon Maître, de le décevoir, cela m’inquiétait déjà.

    Je m’étais levée pour faire les cent pas, cela m’aidait à réfléchir, j’aimais faire les cent pas parce que ça me permettait de réfléchir, j’avais toujours besoin de faire quelque chose quand je réfléchissais. Soit de jouer avec quelque chose entre mes doigts, soit de jouer avec mes mains, soit de marcher, c’était bizarre mais ça m’aidait à me focaliser et à réfléchir. En tous les cas, je savais que je devais prendre la décision pour moi-même, pas laisser ce que la Jedi m’avait dit m’influencer et cela n’était définitivement pas évident. Je n’avais pour envie que de dire que je me fiais à elle et son jugement, que je savais qu’elle avait raison, après tout, elle a son titre de Grand Maître Jedi, ce n’est pas le genre de personne dont une personne comme moi peut remettre le jugement en question ! Alors forcément c’était tentant de décider qu’elle avait décidé, mais je devais faire en sorte que la décision vienne de moi. Et je me rendais compte que ça ne serait jamais pire avenir que de rejoindre les Sith, que ça serait un avenir sans doute agréable, que j’aurais l’opportunité de faire le bien, de racheter mes actions passées. Oui j’avais envie de le faire, de prouver que je pouvais le faire, de me le prouver, de changer, d’apprendre à vie par moi-même, seule, de prendre mes propres décisions. J’écoute avec grand intérêt ce que me dit la Jedi sur l’engagement complet que cela requiert, je comprends donc que j’y dévouerai ma vie et toutes mes forces, que je devrai m’engager totalement, qu’il n’y a pas de demi-engagement ou de demi-tour possible, étais-je prête à m’investir tant que cela ?


    - Je suis prête à m’engager complètement si le Conseil décide de me donner l’opportunité d’être formée.

    Je me sentais étrangement sûre de mon choix, mais c’était un choix personnel, peut-être le premier véritable de mon existence et son incidence allait être grande, mais pourtant jamais ou rarement, je n’avais été aussi sûre de mon choix. La Jedi me dit que nous pourrons partir si tôt que je le déciderai et je prends quelques instants pour réfléchir. Le vaisseau qui m’avait emmené est déjà reparti, mes bagages sont dans un hôtel miteux et sans doute déjà dévalisée. J’ai mes armes, cette tenue que j’avais porté tant d’années pendant que je tuais pour mon père, j’avais donc l’essentiel. Je regarde la Jedi demander à son droïde d’approcher le vaisseau des ruines et prête à me lancer dans cette aventure qui allait s’offrir à moi, je regarde la Jedi dans les yeux quand je lui dis :

    - Tout ce que j’ai est ici. Je suis prête à partir quand vous le souhaiterez.

    Ramassant mon bâton, je le glissais dans le passant prévu à cet effet au niveau de ma ceinture. Une profonde inspiration puis une longue expiration, oui j’étais prête à partir vers une nouvelle vie. J’étais prête à suivre la voie des Jedi, à découvrir ce qu’était la vie quand on la guidait et la dirigeait soi-même. J’étais presque enthousiaste et les envies de vengeance quelques peu égarées. Tout semblait vouloir apparemment s’arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMer 9 Mai - 6:35

    Les paroles de la jeune femme étaient tintées de plus de volonté qu'auparavant, ce détail était important et Eleanor verrait ce que cela donnerait devant le Conseil, il était évident qu'en face des autres Maîtres elle n'aurait peut-être pas la même assurance, toutefois il n'était pas dit que devant le Conseil il fallait savoir rester aussi sûr de soi qu'un Maître... La jeune femme semblait cette fois prête à partir et étrangement elle ne voulait pas prendre des affaires quelconque à part son arme, Eleanor n'allait pas lui faire de remarque là-dessus, elle laissait totalement libre de ses choix la jeune femme et même si cela était difficile et nouveau pour elle, Eleanor n'allait en aucun cas lui donner d'ordre, il était bien évident que si la jeune femme entrait dans l'Ordre elle allait être sous ses ordres, mais de manière indirecte, car Eleanor donnait des directives, mais après la façon de les exercer était libre tant que cela restait dans la philosophie Jedi.

    Eleanor se leva alors d'un geste souple et conservant son visage neutre elle invita la jeune femme à la suivre. Elle laissa la salle de méditation des ruines pour se diriger dans l'endroit sans l'ombre d'un doute dans ses pas, elle savait très bien où elle allait et où son droïde avait posé le vaisseau. La Jedi quitta les ruines suivit de la jeune femme et juste avant de rejoindre son vaisseau elle s'arrêta et regarda vers l'horizon sans ajouter un mot. Tython était une planète qui avait encore de nombreux secrets à dévoiler et Eleanor sentait que ce ne serait pas son dernier voyage sur la planète qui avait vu naître la Force. Elle reprit tranquillement sa marche vers son vaisseau alors que la rampe d'accès descendait doucement laissant apparaître son droïde qui descendait pour accueillir son Maître.


    Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Hk47iconeswd01« Demande : Que faisons-nous du visiteur? »

    « Elle nous accompagne au Temple! Occupe-toi d'elle selon le protocole habituel. »

    Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Hk47iconeswd01« Déclaration : À vos ordres Maître! »

    Eleanor laissa la jeune femme entre les mains de son droïde, ce dernier lui fit signe de monter et tourna immédiatement à gauche en haut de la passerelle pour aller dans la cabine tribord. Il la laissa la jeune femme entrer.

    Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Hk47iconeswd01« Déclaration : Voici vos quartiers durant le voyage, si vous avez besoin de quelque-chose appelez moi ou à Maître Yunstar! »

    Le droïde tourna les talons et quitta la pièce, il n'avait pas pris la peine de sortir son fusil comme il le faisait régulièrement, car comme la personne accompagnait son Maître normalement il n'y avait pas de raison. Il rejoignit la salle centrale du vaisseau y resta alors que le vaisseau commençait à entamer son ascension.

    Eleanor s'occupait du décollage, elle réglait les derniers détails et peu de temps après elle lança son vaisseau vers les étoiles. Elle calcula la trajectoire du vol hyperspatial et lança son vaisseau. Une fois en Hyperespace elle laissa le pilotage automatique continuer le travail. La Jedi s'en alla dans la cabine bâbord du vaisseau pour retirer sa bure et rester en tenue traditionnel des Jedi, elle retourna auprès de la jeune femme qui l'accompagnait et s'adressa tranquillement à elle.


    « Le Conseil vous le demandera surement si vous leur répondez la même chose qu'à moi... Quel est votre vrai nom? »

    Eleanor demeura impassible tout en attendant la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeMer 9 Mai - 7:30

    Une nouvelle vie. Voilà ce que la Jedi était en train de m’offrir, elle m’offrait une toute nouvelle vie, la possibilité de recommencer, de fonder quelque chose de différent, quelque chose ou j’aurais du contrôle sur ma vie et où je ne ferai pas simplement que suivre les volontés de certains. C’était un peu utopique comme façon de voir les choses et je savais également que beaucoup ne faisaient que rêver d’un jour être dans la situation dans laquelle j’étais en cet instant. Les esclaves du gang ne rêvaient que du jour où li seraient libres pour faire de leur vie ce qu’ils en voulaient, mais moi je n’avais pas été esclave. Je n’avais jamais vécu par moi-même, libre avant d’être capturée et réduite à la soumission, je n’avais connu que ça. Du premier jour jusqu’à aujourd’hui, j’avais obéis sans jamais rien dire, je m’étais exécutée quand on me donnait un ordre, j’avais vécu ainsi, comme une machine quand on y réfléchissait. j’avais fais ce qu’on me demandait, encore et toujours j’avais fais ce qu’on exigeait de moi, j’avais vécu comme on me le demandait, j’avais vécu ainsi qu’il me l’était demandé et sans jamais marquer la moindre hésitation, je m’étais exécutée. On m’avait appris énormément de chose,s me battre, tuer, vaincre, être la meilleure, douter de moi, mais jamais on ne m’avait appris à vivre. Alors la Jedi m’offrait la possibilité de vivre, de découvrir autre chose que la soumission et l’obéissance et sans doute était-ce pour moi une opportunité unique. Je ne savais que répondre « oui » parce que elle m’avait dit que j’en avais le potentiel, mais elle voulait que ça vienne véritablement de moi et pas juste de dire que je veux parce qu’elle m’a dit que je pouvais le faire. Ce n’était pas évident pour moi de réaliser cela, c’était une petite prouesse mais je la réalisais, j’acceptais de la suivre et apparemment je fus assez convaincante dans ce que je dis pour qu’elle veuille bien m’emmener devant le Conseil des Jedi. Aurais-je assez de courage devant eux pour oser défendre ma position et ma capacité a être une Jedi un jour ? Je l’ignorais, mais j’avais tout le temps d’un voyage pour me préparer.

    Suivant la Jedi en silence, j’avais fais le choix de décider que je n’avais aucune autre affaire, après tout j’avais sur moi ce qui avait le mieux défini ma vie jusque là, les seuls souvenirs dont j’avais besoin. Le reste de mes bagages importait peu, je voulais prendre un nouveau départ, je préférais repartir de zéro ou presque et c’était précisément ce que je faisais à cet instant-là. Je prenais un nouveau départ avec le minimum de choses appartenant au passé. Il n’en fallait pas trop et c’était ce que j’étais en train de réaliser, sagement suivant la Jedi alors que nous sommes accueillies par un droïde de combat qui demande ce qu’ils vont faire de moi. Ah bah tiens oui la bonne question, que va-t-il faire de moi ? Me transformer en sac de viande plein de trous ? Non apparemment je vais au Temple Jedi et lui doit s’occuper de moi. Il le fait sans trop rien dire, me guidant vers un endroit qui sera apparemment mes quartiers, c’est bien plus qu’il ne m’en faut. Je m’assois sur la couchette et finis par m’y allongée, fermant les yeux, les mains derrière la tête, je repense à mon passé, à ce Jedi que j’avais rencontré petite, à ce que j’aurais pu devenir si mon père ne m’avait pas retenue. Je repensais à cette vie que j’avais vécu, incapable d’en vouloir à mon père, incapable de ne pas me dire que j’avais été beaucoup trop faible, mais comprenant pourtant que ça ne m’avait jamais appris à vivre. Il faut la Jedi pour me ramener dans le vaisseau, je l’ai pourtant entendue venir, mais je n’arrivais pas à déconnecter de mes pensées. M’asseyant pour lui faire face je pense à sa question. Mon nom. Celui d’un homme connu pour fricoter avec l’Empire. j’étais sa fille, je n’étais pas lui, mais les gens souvent faisaient trop rapidement l’amalgame entre l’un et l’autre, oubliant que les gens changent et qu’être la fille de quelqu’un ne veut pas dire être exactement comme lui. Je soupire :


    - Orélia … Koxela.

    Je savais mon père connu pour tremper avec l’Empire et les Sith très régulièrement, ce n’était pas franchement un secret qu’il vendait de la technologie médicale arkanienne à l’Empire, il ne s’en était jamais caché, ça lui faisait de la bonne publicité. Et finalement m’autorisant un peu de curiosité :

    - Ca fait longtemps que vous êtes Jedi ? Enfin vous êtes Grand Maître alors c’est évident que oui, mais je veux dire, à quel âge vous avez débuté votre formation ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Mai - 0:07

    Il était étrange qu'elle n'ait pas donnée son nom directement, elle craignait peut-être que ce nom soit la signification de rejet suite à certaine chose qu'avait fait ses ancêtres... La Jedi connaissait un peu ce nom, mais ce n'était pas à elle de gérer ce genre de choses Arkania étant neutre. Les problèmes qui s'y trouvaient devaient être gérés par les autorités locales et même si quelques Jedi y allaient de temps à autre, leur attention était souvent ailleurs pour éviter que d'autre conflit bien plus grave ravage des systèmes.

    Les Arkaniens étaient très doué dans les sciences mais étaient d'une arrogance rare... pour y avoir été quelque-fois Eleanor savait que les Arkaniens détestaient qu'on se mêle de leurs affaires, et ce, d'une quelconque manière... La Jedi n'avait pas eu de soucis particulier sur cette planète durant ses voyages mais elle n'y allait jamais pour leur demander quelque-chose, elle préférait aller du côté des Kaminoans en qui elle pouvait avoir confiance et surtout qu'elle savait que ce peuple l'appréciait malgré le fait qu'il était sous le règne de l'Empire... Les Kaminoans n'avaient jamais oublié les tâches que les parents d'Eleanor avaient effectués durant leurs années de vie sur la planète et quand elle avait été jeune Eleanor s'était forgé une solide réputation chez les cloneurs...


    « Je connais un peu ce nom et si je me réfère à ce que je sais je suppose que votre père a dû vous destinez à une tâche bien précise... À en jugez par votre force physique, je dirais que vous étiez dans le combat ou du moins une tâche qui nécessitait des talents au combat... »

    La Jedi se basait sur le corps de la jeune femme qui malgré des formes agréables était musclé et puissant, cela voulait en dire long sur les occupations de la jeune femme, les Arkaniens étant un peuple qui apprécie de développer les capacités des personnes selon le domaine qui leur est destiné... force physique et combat pour les soldats ou les assassins, cérébrales pour les chercheurs etc. Bien-sûr la Jedi ne posait pas de jugement sur la jeune femme et sur tout ce qu'on avait pu lui demander de faire, car à sa manière d'agir et d'avoir besoin d'un guide elle avait probablement été conditionné à effectuer les tâches sans poser de questions.

    Eleanor écouta la question de la jeune femme, elle commençait à faire preuve de curiosité et n'hésitait pas à poser quelques questions, cela était déjà un beau progrès car Eleanor considérait la curiosité comme une preuve de la motivation pour connaître les choses. Même si bien-sûr la Jedi enseignait à être curieux sans être avide.


    « J'ai commencé vers l'âge de cinq ans, il m'a fallu près de vingt ans pour devenir Chevalier, mais je pense savoir quel Maître pourra vous donner un enseignement de qualité tout en vous apprenant à redevenir souriante et sûr de vous. »

    Être sûr de soi était une chose, il ne fallait pas que cela bascule vers de l'arrogance et Eleanor avait un nom en tête pour lui enseigner cela, une Jedi qui avait toujours su garder la tête sur les épaules malgré un grand nombre d'épreuve. En pensant à cela Eleanor posa une autre question à la jeune femme.

    « Vous maîtrisez partiellement la Force, que savez-vous faire avec elle? »

    La question n'était pas de savoir son degrés de perception, mais plutôt ce qu'elle pouvait faire avec la Force... cette dernière offrant un grand nombre de possibilités comme augmenter sa vitesse, saisir des corps par la pensée ou exécuter des sauts d'une hauteur ou d'une longueur incroyable. Certaine chose pouvait être apprise en autodidacte, mais était au final mal maîtrisée car le travail n'était pas effectué avec les véritables conseils d'un Maître expérimenté.

    Eleanor souhaitait connaître un peu ce que la jeune femme connaissait de la Force pour pouvoir être sûre que son jugement sur le Maître auquel elle pensait était bon... car s'il y avait des choses sur lesquelles étaient pointilleuse, le choix du Maître pour un apprenti en était une, chaque Maître déterminant la manière d'agir de son apprenti par ses conseils...



Dernière édition par Eleanor Yunstar le Ven 11 Mai - 5:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Mai - 1:44

    Je n’avais pas de suite donné mon nom pour ce qui allait avec. Sur Arkania, le nom de mon père ne laissait personne indifférent, du moins pas dans un rayon de cent kilomètres autour de l’endroit où était établi le quartier général de son gang. Quand à moi, je faisais froid dans le dos même de ses plus puissants alliés, j’étais connue pour être une exécutrice froide et sans pitié, capable de violences extrêmes et qui aiment se délecter du sang de ses ennemis. C’était une image fausse que mon père avait construite de toute pièce pour pouvoir faire peur à ceux qui s’opposent à lui. C’est vrai que j’étais une exécutrice, que j’ai tué des gens, beaucoup de gens, mais je ne bois pas de sang, je n’use jamais de violences inutiles quand à ma pitié … On pourrait croire qu’elle n’a jamais existé, mais j’ai le souvenir d’une pilote républicaine à qui j’étais venue en aide, une Twi’Lek tombée sur Arkania au cours d’un entrainement, je l’avais aidée, épargnée, laissée partir. Non je n’étais pas le monstre que mon père dépeignait pour effrayer ceux qui refusaient un marché avec lui ou pour contraindre un mauvais payeur. J’étais simplement une jeune femme qui avait toujours voulu plaire à son père. Une jeune femme qui n’avait jamais eu à prendre la moindre décision de sa vie et qui considérait que les décisions qu’on prenait pour elle étaient toujours nécessairement les meilleurs. Alors quand je me présente à la Maître Jedi, j’ai peur d’un jugement, c’est idiot car elle est Jedi et mon père a passé sa vie à me juger et me rabrouer, mais devant elle, je n’ose pas ou pas vraiment, mais je finis par lui répondre. Son invitation a parler de ce que je faisais est plutôt évidente, je baisse les yeux avant de confesser :

    - J’étais dans le milieu du combat. En réalité j’étais l’assassine particulière de mon père. J’avais plusieurs fonctions mais principalement c’était d’éliminer un gêneur, de martyriser un mauvais payeur ou d’effrayer une personne qui refusait de faire affaire avec mon père.

    Etait-ce vraiment bien malin de dire cela ? Pas sûr qu’elle veuille encore que je sois formée après une confession comme celle-là, je dois dire que je le comprendrai en réalité, ça serait évident. Peut-on faire d’une tueuse une Jedi ? J’en doutais, en tous les cas, je me sens obligée de rajouter :

    - Mais je n’y prenais aucun plaisir. Je le faisais parce que je voulais que mon père soit fier de moi. Et les arkaniens ont aidé mes muscles à se développer, ce n’est pas que de l’entrainement qui m’a rendue ainsi.

    J’avais préféré le préciser, pas forcément pour alléger le jugement de la Jedi mais parce que c’était la vérité. En tous les cas, je commençais même à devenir curieuse, après tout on ne rencontrait pas une Grande Maître Jedi tous les jours, alors forcément, j’avais envie d’en savoir un peu plus. Elle avait commencé très jeune, cinq ans, l’âge où un Jedi avait voulu m’emmener pour me former, si les choses avaient été différentes, où en serais-je aujourd’hui ? Je n’avais jamais imaginé que ma vie puisse être différente que ce que j’avais toujours eu, mais sans doute aurait-elle pu être différent, c’était même certains. Sa dernière remarque pourrait faire sourire mais elle soulève une question :

    - Mais si ce Maître ne veut pas me prendre pour apprentie ? J’imagine que je ne dois pas être un cas courant de Padawan, entre mon passé de … mort, mon âge et mon désir de vengeance. Que se passera-t-il si aucun Maître ne veut se risquer à me former ?

    Je n’avais pas forcément envie de finir dans des geôles pour les meurtres que j’avais commis, même dans une prison républicaine, je n’étais pas sûre d’apprécier. Ca serait mieux que de me retrouver torturée par des Sith jusqu’à ce que mon corps abandonne, mais quand même, l’hypothèse de la prison m’enchantait peu. En plus devenir Jedi était soudainement un but personnel, le premier de ma vie, j’espérais pouvoir le réaliser. Nouvelle question de la Jedi et je prends le temps avant de répondre, le temps de me souvenir précisément ce que j’avais su faire jusque là avec la Force :

    - Principalement ça a été des talents utiles pour le combat. Je pouvais ressentir le danger, ressentir quand quelque chose allait mal se passer, du moins ça m’arrive parfois. Et souvent dans ces moments-là, j’arrive à voir tout autour de moi, tout ce qui m’entoure, comme un réflexe pour me montrer le danger. Et puis il y a ma vitesse et mes sauts, j’arrive à être plus rapide que beaucoup de personnes qui ne ressentent pas la Force, et je peux sauter loin. Je n’arrive pas à sauter si haut mais j’arrive à sauter particulièrement loin même avec peu d’élan. Et la télékinésie même si je ne suis pas si douée que ça pour le faire quand je ne médité pas. Mais quand je médite je peux soulever des objets assez lourds ou même moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Mai - 7:44

    Les paroles de la jeune femme ne firent ni chaud ni froid à Eleanor, même si elle avait été une assassine la Jedi restait impassible et d'une tranquillité à toute épreuve. Apparemment ce qu'avait dit Eleanor était juste, la jeune femme avait été "programmé" faire les choses qu'on lui disait sans poser de questions et cela avait façonné ce qu'elle était aujourd'hui : une jeune femme perdue sans la tête qui avait toujours pensée pour elle... Même si une Jedi ne pouvait se permettre d'exercer ce genre de jugement, Eleanor en tant que mère trouvait ce comportement profondément stupide et indigne d'un parent, Eleanor ayant sa fille elle savait ce qu'était l'importance de l'amour parental, elle en offrait le plus possible à sa petite et même si elle la formait en même temps Eleanor n'oubliait jamais les moments où elle devait se comporter en Maître et ceux où elle devait se comporter en mère. Pour un parent il n'y avait rien de plus beau que de voir un sourire sur le visage de son enfant et le voir s'épanouir et grandir dans un bonheur qu'on l'aidait à construire et non pas qu'on construisait pour lui... car même si Elora avait une dix ans elle restait une jeune Padawan prometteuse et ayant déjà acquis une certaine maturité.

    Eleanor resta dans son rôle de Jedi et non pas de mère, la jeune femme était trop âgée pour avoir plus besoin d'une mère que d'un guide... de plus Eleanor ne s'attachait jamais de la même façon qu'elle était attachée à sa fille même en face d'autres enfants. La jeune femme dit qu'elle ne prenait aucun plaisir à tuer et cela était un bon point, car le goût du sang était très dur à retirer de la bouche de quelqu'un, pour avoir côtoyé des gens qui aimaient tuer Eleanor savait que c'était terriblement difficile de leur ôter l'idée de l'esprit. Quant au fait qu'elle avait reçu de l'aide pour avoir des muscles Eleanor connaissait les substances et les molécules qui pouvaient aider à obtenir une plus grande masse musculaire, même si utiliser de manière abusive le corps était complètement déformé et en devenait laid...


    « Votre passé est une chose et ce n'est pas vous qui l'avez choisis, ne craignez pas de le dire devant le Conseil. Les substances n'ont pas été d'un grand effet, les neuf dixième de votre force est naturelle et cela est un excellent atout pour vous. »

    La Jedi n'exerçait pas de jugement particulier sur la jeune femme sur ce qui lui avait été fait, elle était incapable de dire non à l'esprit qui la commandait depuis toujours, cela était normal scientifiquement parlant, mais humainement parlant c'était anormal.

    Eleanor fit léviter un fauteuil de la pièce pour le placer derrière elle et s'asseoir tranquillement dessus en écoutant la jeune femme qui avait apparemment peur d'être rejeté où qu'un Maître ait peur de la former. Eleanor répondit tranquillement à sa question.


    « Alors un autre vous sera désigné, mais il n'y a aucune raison que ce Maître refuse de vous former si le Conseil est d'accord. Un Maître Jedi ne doit jamais craindre de former un élève car l'apprentissage est voué à l'échec dans ce cas-là... Au début vous aurez des cours avec des Maîtres divers mais l'un d'eux vous suivra tout particulièrement et il jugera des progrès qui ont été fait et les exposera au Conseil. »

    Eleanor ne voyait pas pourquoi un Maître refuserait de former un élève, quel que soit son passé tout le monde pouvait être formé, il fallait passer avant tout devant le Conseil... Revan était un exemple, il avait été Seigneur Noir et pourtant le Conseil avait accepté de le former une seconde fois après lui avoir effacé la mémoire... De nos jours Eleanor avait ramené vers la Lumière une Seigneur Noire et actuellement cette dernière avait reprit son activité de Jedi malgré tout ce qu'elle avait fait, chacun avait le droit à la rédemption et la jeune femme aussi car elle n'était pas responsable de ce qu'elle avait fait, sa volonté étant commandée par une autre personne.

    La Jedi écouta les explications de la jeune femme sur les pouvoirs qu'elle savait maîtriser, elle savait faire des choses assez basiques et qui étaient maîtrisées assez rapidement par les jeunes Padawans... Ces dons étaient très utiles pour le combat, mais ils n'étaient pas encore acquis pour la jeune femme, elle allait avoir encore beaucoup de travail...


    « Vous avez des bases intéressantes qu'il faudra canaliser et vous apprendre à utiliser de façon plus pointu, toutefois votre premier travail sera sur vous-même. Je suppose que vous vous en doutez... Votre Maître sera là pour vous guider bien évidemment, vos émotions sont peut-être négatives par certain moment, mais ne vous inquiétez pas... les maîtriser n'est pas simple et je vous encourage à poursuivre vos méditations. »

    Cette pratique était tout indiqué en cas de mauvaises émotions, Eleanor savait que son Maître travaillerait cela... Eleanor observa l'heure pour savoir dans combien de temps le voyage serait terminé. Elle posa une question à la jeune femme sur un point que cette dernière n'avait encore pas abordé.

    « Avez-vous une autre famille plus ou moins éloigné? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Mai - 8:09

    Ce n’était pas évident de se dire qu’on allait être jugée sur un passage de sa vie sur lequel on avait en réalité exercé aucun contrôle. Je ne le voyais toujours pas véritablement, je pensais toujours avoir choisis d’être au service de mon père, je ne voulais pas réaliser que j’avais été programmée par mon père pour être sa machine a tuer, alors comme je ne voulais l’admettre, je ne pouvais pas l’admettre et le voir clairement. Pourtant la Jedi avait raison, dans cette première partie de ma vie, cette partie qui semblait destinée désormais à évoluer, je n’avais exercé qu’un contrôle minime sur tout ce qui avait fait ma personne, sur tout ce que j’avais fais. J’avais beaucoup à apprendre, la liberté notamment, pouvoir faire mes propres choix, évoluer seule comme je l’entendais et non comme on le décidait pour moi, j’avais énormément de choses à apprendre mais j’étais prête à mettre véritablement du mien dans tous ces apprentissages, à changer. Je n’étais pas sûre que j’y parviendrai aisément, j’en étais même certaine, mais je ferai en sorte d’y parvenir car si un Maître Jedi venait me former, alors je devais de lui montrer que j’étais capable de m’en sortir seule au moins pour rester en vie. Je n’étais pas non plus une empotée, j’avais bien des talents, aucune raison donc que je ne parvienne pas à m’en sortir, ce qui m’inquiétait c’était plutôt de me retrouver à devoir faire mes propres choix car ça n’était jamais arrivé dans mon histoire jusqu’à aujourd’hui. Jamais aucun choix plus difficile que de savoir si je voulais une glace vanille ou une glace café, aussi donc avoir des choix importants qui détermineraient ma vie me faisait peur. La Jedi pouvait déjà l’avoir remarquée quand pour tout justificatif sur mon choix de ma vie de Jedi, je dis qu’elle m’en juge capable, évidemment elle me fait motiver véritablement mon choix d’une façon personnelle, que la décision vienne de moi et non de son jugement. Ca allait être un long travail sur moi-même, mais la Jedi est incroyablement devant tout ce que je dis, ça m’aide à me sentir bien, à me sentir en sécurité. Je me sens apaisée par sa présence et je parle avec toujours la crainte du jugement mais de moins en moins inquiète. De réponse en réponse la Jedi apaise mes craintes et mes inquiétudes, cela fait beaucoup de bien surtout au moral et à ma détermination à devenir une Jedi. Je n’étais pas certaine d’en être capable mais elle voulait y croire et moi je n’avais de toute façon pas d’autre plan donc je pourrais y mettre toute ma détermination et mon envie pour réussir.

    - Merci.

    Je n’avais que rarement eu droit à des compliments, peut-être est-ce pour ça que je suis aussi touchée par ce que la Jedi dit sur ma forme physique. Mon père me jugeait toujours trop faible et ses sbires suivaient son attitude, alors entendre que mes efforts n’avaient pas été complètement vains et que j’avais réussis quelque chose par moi-même, ça faisait beaucoup de bien. Je n’en tirais pas une fierté déplacée, je n’avais qu’un égo très faible en réalité, je n’avais il faut le dire aucune véritable estime de moi. Même la Jedi semblait avoir une plus haute opinion de moi que je n’avais jamais eu personnellement de moi. Je la vois déplacer sans aucun effort une chaise sur laquelle elle s’assoit avant de reprendre la parole. Encore une fois je remarque qu’elle doit trouver les mots pour m’apaiser, à croire que je suis une anxieuse super stressée ! Elle passe son temps à me répondre pour me relaxer et me détendre de mes inquiétudes. Elle m’explique aussi le déroulement de mon apprentissage, un Maître qui me suivra en particulier mais d’autres aux talents divers qui m’apprendront à me défendre :

    - Vous avez dis que vous aviez déjà une idée en tête d’un Maître qui me correspondrait assez bien. Est-ce que je peux savoir pourquoi ce Maître là ?

    C’est vrai que c’était intrigant non ? Qu’est-ce qui faisait que ce Maître serait mieux adapté à mon cas ? Il était un Jedi qui avait toujours baigné dans la Lumière la pus absolue et qui ne pourrait inévitablement que me tirer vers la Lumière ? Il était un Jedi qui savait se montrer extrêmement strict et encadrant sur tout ce qui était émotif et qui ne craignait pas de le faire savoir ? Je l’ignorais complètement mais j’avais pourtant à présent assez de curiosité pour vouloir savoir. Après tout, je réalisais d’instant en instant que nous parlions de mon avenir, de ma vie telle qu’elle sera dans les temps à venir, ça n’était pas à prendre à la légère !

    Nous parlons de la Force et de ma faible maitrise, il faut l’avouer, de celle-ci. Ca avait presque toujours été bien plus des réflexes que des usages volontaires, sauf pour la télékinésie il va de soit. j’écoute ce que dit la Jedi, j’avais beaucoup de chemin à parcourir, mais je décidais que j’avais également à coeur de le faire ! Ca ne se décide pas comme ça sur un coup de tête je sais, mais je préférais partir en me disant que je réussirai avec ma volonté et mon envie d’y arriver, que j’en avais les capacités.


    - Je continuerai mes méditations alors, et je travaillerai pour canaliser mes émotions du mieux que je le pourrai.

    C’était ma façon de lui dire que le message était bien passé. La question suivante de la Jedi me laisse plutôt de marbre alors que je secoue doucement la tête de droite à gauche :

    - Mon père a toujours été ma seule et unique famille. Je n’avais que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Mai - 11:46

    La jeune femme semblait rassurée par le fait que le Conseil n'allait pas la juger sur ce qu'elle avait fait, d'ailleurs le terme le plus juste était : sur ce qu'on l'avait obligé à faire... Eleanor n'oubliait pas ce genre de détail et en tant que mère elle avait une expérience peu commune sur certaine chose qu'aucun membre du Conseil n'avait. La Jedi allait laisser la jeune femme s'exprimer devant le Conseil et la sagesse déciderait de la former ou non, même si Eleanor n'avait pas de doute, tout ce qu'il fallait c'était un bon Maître et la jeune femme voulut justement en savoir plus sur cela. Eleanor expliqua tranquillement pourquoi elle avait déjà une idée sur le Maître qui correspondrait le mieux à la jeune femme.

    « Ce Maître est membre du Conseil, elle se nomme Anaru Glittertind et ce qui me fait penser à elle est son caractère et son expérience. Elle a de nombreuses fois été confronté au côté Obscur et aux Sith, malgré cela elle a su conserver un optimisme et une joie de vivre peu commune. S'il y a quelqu'un qui peut vous faire sourire tout en vous apprenant la Force c'est bien elle. Comme ça son caractère nonchalant peut être déconcertant, mais son sérieux et sa dévotion envers la lumière ne sont plus à démontrer. »

    Eleanor marqua une pause avant de reprendre.

    « Elle est elle aussi une Jedi qui commença sa formation très tardivement et pourtant elle a réussi les épreuves avec succès et possède une grande affinité à la Force... Je pense qu'elle pourra vous apporter énormément de choses, vu le nombre d'expérience qu'elle eu, elle saura vous donner confiance en vous, avoir un jugement objectif sans devenir arrogante, devenir curieuse sans être avide... »

    La jeune Zélosienne pouvait apporter tout cela et Eleanor n'avait aucun doute qu'elle prendrait la tâche de former la jeune femme avec enthousiasme et qu'au final elle y parviendrait... Eleanor ajouta autre chose sur l'apprentissage qui attendait la jeune femme.

    « Comme je vous l'ai dit il y a des cours qui sont communs, certaine notion pouvant être apprise en groupe. Les notions de rivalités et le fait de vouloir surpasser les autres élèves seront des notions à oublier, il n'y aura jamais cette idée dans les cours de qui est le meilleur ou pas. »

    Eleanor disait cela car dans le milieu de la jeune femme on devait lui donner aucune place à l'échec ou au fait de ne pas être la meilleure... chez les Jedi s'était totalement différent, le but n'étant pas d'obtenir une victoire sur l'adversaire d'une quelconque manière, le but était avant tout une victoire sur soi-même et chaque entraînement devait être étudié avec soin pour tirer les différentes leçons qu'ils pouvaient apporter. Rien que dans un duel entre apprenti et Maître il y avait de nombreuses choses à apprendre en plus de vérifier la façon de maîtriser l'arme et le combat, il y avait la façon dont le Padawan réagissait et contrôlait ses émotions... Tout cela était étudié et observé par le Maître pour qu'au final le Padawan devienne un vrai Jedi.

    La jeune femme dit qu'elle continuerait ses méditations, Eleanor savait que cela serait travaillé avec Maître Glittertind, d'ailleurs Eleanor veillerait, car malgré le fait qu'Anaru soit Maître Eleanor n'hésitait pas à la conseiller et lui offrir son aide même si c'était assez rare de part l'expérience de la jeune Zélosienne.

    Sur le plan familial la Jedi avait posé la question pour savoir s'il restait encore des attaches à la jeune femme, car connaissant sa façon d'agir elle ne souhaitait pas qu'un esprit de sa famille ou de ses connaissances n'utilise son influence pour balayé le travail des Jedi ou la faire quitter la voie de la Lumière pour suivre une voie différente et dictée par un autre but que celui de bien-faire.


    « L'attachement peut être dangereux et c'est pour cela que je vous posais cette question... »

    Eleanor se leva.

    « Reposez-vous pendant le voyage, le Conseil vous exposera tout ce dont il vous faudra. Si vous souhaitez avez besoin de quelque-chose n'hésitez pas à faire appel à mon droïde. »

    La Jedi s'inclina doucement et quitta la pièce pour laisser le temps à la jeune femme de réfléchir à tout cela et tout ce qu'elle avait dit. Cela était nouveau pour Orélia et Eleanor privilégiait le principe que la jeune femme se sente au mieux, pour cela il n'y avait rien de mieux que le silence. La Jedi se rendit dans sa cabine et s'assit en tailleur pour méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Mai - 12:15

    La peur d’être jugée était quelque chose de terrible chez moi. Je me fichais du jugement que portaient les autres mais pas celui de mon père. Lui il devait toujours avoir la meilleure opinion de moi, il devait être fier de moi, il devait trouver que j’étais digne d’être sa fille, mais bien sûr pour s’assurer que je cherche toujours cela, il ne témoignait que très rarement de son affection envers moi. Ca avait été sa façon de faire pendant toutes ces années, il n’en a jamais changé, il n’en aurait jamais changé et sans doute que cela aurait marché jusqu’au jour de sa mort. Ca avait marché jusqu’au jour de sa mort. Pourtant c’était autre chose qui m’inquiétait désormais, c’était d’être jugée pour tous mes actes passés, pour tout ce que j’avais fais au nom de mon père, pour mon père, tous ces meurtres, ces personnes que j’avais effrayé, parfois violenté, oui pour tout cela je craignais d’être jugée. Si le Conseil décidait que j’étais digne d’être formée pour devenir Jedi, alors je serai indéniablement extrêmement heureuse et je m’y dévouerai corps et âme car c’était bien le seul but que je trouvais encore à ma vie pour l’instant. Hormis bien sûr la vengeance mais je n’étais pas assez sotte pour me croire capable de vaincre une Sith, pas après ce qui était arrivé dans le Temple avec cette Jedi. Mais si le Conseil refusait de me former, alors peut-être qu’il déciderait de se tourner vers le jugement de mes actes passés, de la Force que j’avais utilisé pour commettre des meurtres, je savais qu’on arrachait parfois certains utilisateurs à leur lien avec la Force. Tout autant peu que je maitrisais la Force, je l’avais toujours acceptée comme une partie intégrante de moi, à la façon d’une main ou d’un pied, comme si c’était un organe physique de mon corps alors me voir couper de la Force … Je ne la maitrisais pas c’est vrai, mais cette hypothèse m’inquiétait pourtant j’avais largement de quoi relativiser, j’étais tout sauf la personne la plus dangereuse dans la Force. Mais nous n’y étions pas et puis il se trouvait que la Maître Jedi soit plutôt très positive sur mon destin parmi les Jedi. Elle savait sans doute ce qu’elle faisait, je devais pouvoir me fier à son jugement je pense.

    J’écoute la Maître Jedi me présenter le Maître qu’elle imagine me correspondre le mieux, visiblement ce choix est plus que réfléchis, je peux entendre dans sa voix la confiance qu’elle porte à cette femme, il ne m’en faut pas plus. Je sais que je vais devoir me fier aux Jedi dorénavant, surtout si ils devenaient ma famille, ce n’était pas nécessairement ce qu’il y avait de plus évident pour moi mais j’étais prête à cela, de toute façon sans concession, je n’arriverai à rien. Et les Jedi m’offraient la possibilité d’une vie nouvelle où je pourrai vraiment vivre et cela en dépits de mes actes passés, c’était beaucoup m’accorder, plus que mon père ne m’a jamais véritablement donné, cela me fait véritablement plaisir, ça me touche et m’inquiète. Je n’ai pas l’habitude de recevoir sans devoir donné, surtout pas de recevoir de quelqu’un de totalement désintéressé, qui ne semble s’inquiéter que de moi qu’importe mon nom, mes convictions, mes connaissances ou mon passé, alors j’ai peur de ne pas être la hauteur. Je me donnerai totalement, je m’impliquerai sans aucune retenue pour devenir une Jedi, pas par fierté mais pour répondre présente au cadeau si magnifique qui m’était fait. Et aussi parce que je me rendais que si j’avais prouvé bien des choses à bien des gens, je ne m’étais jamais rien prouvée à moi. Jamais je ne m’étais fixée d’objectif, jamais je n’avais fais trop attention à ce que moi-même je voulais et pour la première fois, j’avais un but, une motivation, une envie, quelque chose de personnel. J’allais m’y adonner et j’allais réussir, parce que je le voulais vraiment.

    J’entends la Maître Jedi revenir sur un point important, quelque chose sans doute dont elle avait déjà compris que je devrai me soigner rapidement, mon impérieux besoin d’être la meilleure. C’était parti de ma nature depuis ma naissance, être la meilleure, toujours et encore être la première, la plus rapide, la plus souple, la plus forte, la plus … parfaite. Je devais être toujours la meilleure peu importe dans quel domaine, j’avais été élevée ainsi, pour ne jamais être faible en rien, mais j’allais devoir me détacher de cela et avec mes envies de vengeance, ça serait sans doute ce qu’il y aurait de plus difficile à me faire oublier. Il est difficile d’oublier ce qui a fait toute votre vie pendant tant d’années, mais comme je l’ai dis, je ferai des efforts autant que je pourrai en faire, je comptais ne décevoir ni cette Jedi qui me donnait ma chance, ni le Conseil, ni celle qui serait mon Maître. Je deviendrai une Jedi pour protéger cette galaxie des Sith, parce qu’ils m’ont fait mal et qu’ils ne doivent pas le faire à un autre. Un jour j’arriverai à ne penser que comme ça et à n’agir que de façon désintéressée, pour aider les autres sans me soucier de moi. Un jour … je serai Jedi. Je me lève en même temps que la Jedi, m’inclinant respectueusement lorsqu’elle part. Et restant seule, je m’allonge sur la couchette. Fermant les yeux, mes mains posées sur mon ventre, je sais que je ne dormirai pas, mon esprit est en plein chaos, j’ai besoin de méditer pour calmer mes pensées et c’est précisément ce que je fais. Je me détends et je médite, écoutant la Force, puissante dans ce vaisseau, sans doute de par la présence de la Jedi. C’est apaisant et rassurant. Je me sens à l’aise. Je me sens … en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitimeSam 12 Mai - 8:08

    La Jedi médita un long moment dans sa cabine, elle pensait à tout ce qui c'était passé ces derniers temps, il y avait eu tant de problèmes entre l'Empire et la République, à présent la Guerre était lancée et Eleanor se demandait comment les choses allaient évoluer... En même temps elle réfléchissait un peu à comment gérer ce dont elle avait parlé avec Maître Greystone, la récupération de matériel allait être délicate et un petit voyage du côté de Nal-Hutta allait devoir s'imposer, de toute manière elle était sûre d'y recevoir un excellent accueil de la part de Jubda l'actuelle chef suprême des Hutt, ce dernier l'aiderait sans soucis à trouver ce qui lui faudrait et en bon état, il était le champion pour trouver des raretés ou des objets délicats. Elle le contacterait directement au Temple une fois le Conseil passé pour la jeune Orélia.

    Eleanor se leva après quelques heures de méditation et quitta sa cabine pour se rendre dans la salle de communication pour lancer un message au Temple Jedi et à tous les Maîtres du Conseil pour leur signaler une séance dés son arrivée c'est-à-dire dans une trentaine de minutes. Eleanor alla alors dans le cockpit où elle fut rejoint par HK-47 qui resta silencieux et s'installa dans le fauteuil du copilote. Il pianota quelques tâches sur les ordinateurs et laissa le reste à la Jedi. Cette dernière régla les derniers paramètres pour quitter l'hyperespace et désactiva l'hyperpropulseur pour sortir du tunnel bleu et voir la planète Naboo apparaître devant eux. Le droïde resta concentrer et ajouta nonchalamment.


    Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Hk47iconeswd01«Déclaration : Nous allons devoir beaucoup travailler dans les prochains temps Maître, je suppose que vous avez déjà planifié les choses. »

    « Oui et tu iras voir Elora dés notre arrivée pour lui dire de m'attendre après le Conseil j'ai à lui parler. »

    Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Hk47iconeswd01« Interrogation : D'ailleurs quant allons-nous corrigez cet Impérial ridicule que nous avons rencontré il y a quelque mois? J'ai toujours envie de lui faire sauter le caisson Maître... »
    La Jedi demeura impassible sachant très bien que les gestes des troupes du jeune Amiral avait profondément vexé son droïde chez qui la rancune était un défaut des plus prononcés.

    « Nous verrons si nous le rencontrons de nouveau et n'oublie pas que les combats spatiaux sont destinés aux Amiraux Républicains et non pas aux Jedi, nous ne sommes pas des soldats. »

    Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Hk47iconeswd01« Précision : Vous pouvez devenir Amirale Maître. »

    La Jedi jeta un œil à son droïde pour lui dire que ses tentatives échoueraient, la Jedi ne souhaitant pas rejoindre les rangs d'officiers chez les Républicains, elle ne le ferait que si c'était vraiment utile et après une longue discussion avec la Chancelière... Toutefois cela n'était pas à l'ordre du jour. La Jedi manœuvra son vaisseau pour se rendre vers le Temple Jedi et le fit entrer dans le hangar qui lui était attribué, elle le posa de manière fluide et coupa les moteurs laissant ceux-ci refroidir. Elle se dirigea vers la cabine de la jeune femme et lui dit d'une voix tranquille.

    « Nous sommes arrivé au Temple, le Conseil vous attend. »

    La Jedi invita la jeune femme à la suivre et tranquillement abaissa la passerelle de son vaisseau elle se dirigea vers un élévateur pour se rendre à la Chambre du Conseil. Elle salua quelques Jedi qui se trouvaient dans les hangars et d'autres se trouvant dans les couloirs. Arrivant devant les portes de la Chambre du Conseil elle l'ouvrit et indiqua à la jeune femme de la suivre, le passage devant le Conseil des Jedi était arrivé.



SUJET TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Quête de savoir [PV Eleanor] [RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Tython [Jedi] :: Anciennes ruines Jedi-