Partagez| .

La traque commence... [Eleanor Yunstar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Sam 14 Juil - 4:40

Nar Shaddaa.
En gravitation autour de la planète Hutt, la lune de Nal Hutta rassemble tout ce que la galaxie offre de plus malhonnête et corrompu. Étendue de gratte-ciel gigantesques et d'usines à la légalité douteuse, le satellite est à l'image des Hutts : sale, malodorant et pollué. Un lieu parfait pour tout les malfrats et hors la loi de l'univers, et un enfer pour les autres.

Pourtant, c'est bien là bas que se rendait Ryll Nova, non sans une certaine réticence. Outre le fait que la lune était tout sauf accueillante, la jeune femme savait que son appréhension était dûe principalement au dernier souvenir qu'elle gardait de Nar Shaddaa, tel une cicatrice imprimée au fer rouge. Elle n'était en effet jamais retourné sur la lune malfamée depuis la mort de son maître. Coup du sort ou volonté de son subconscient, les faits étaient que pour la première depuis deux ans, elle se rendait sur Nar Shaddaa. Mais la chasseuse de prime savait bien qu'un jour ou l'autre, elle devrait faire face à ses souvenirs. Et puis la récompense qu'on lui offrait pour son contrat était vraiment alléchante.

Ryll souffla sur une mèche de cheveux qui lui tombait sur le front, un tic qu'elle avait gardé depuis le début de son apprentissage de chasseuse de prime, et coupa le pilote automatique de son KR-TB pour en reprendre le contrôle manuel. La lune n'était plus très éloignée et piloter lui occuperait l'esprit trop parasité par ses pensées négatives. Elle aurait besoin de toute sa concentration pour se mettre en chasse. L'homme qu'elle traquait cette fois n'était pas un petit contrebandier qui revendait du matériel illégal ou falsifiait des comptes. Korak, le personnage en question, faisait partie d'un important réseau de trafiquants d'armes interdites revendue à l'Empire. Il avait les moyens financiers de se protéger, ce qui expliquait que la République ne lui ait pas encore mis la main dessus. Ryll se préparait déjà mentalement à un rencontrer une défense importante autour de sa cible. Elle devrait préparer minutieusement son coup si elle voulait atteindre le hors la loi. Ce dernier aurait sûrement un important groupe d'hommes de mains sous ses ordres.
La première étape de sa mission serait dans tous les cas de dénicher des informations sur l'endroit où se terrait le contrebandier. Et cette étape lui prendrait sans doute plusieurs heures. C'est sur cette réflexion que la jeune chasseuse de prime engagea son vaisseau dans l'atmosphère polluée de Nar Shaddaa.

Elle amena le cargo jusqu'à un astroport discret et soudoya le propriétaire pour qu'il ne pose aucune question. Toute à ses pensées et assaillie de souvenirs qu'elle aurait préféré oublier, elle s'engagea dans les rues malfamées. Très vite, elle se retrouva dans la masse de monde qui déambulait d'un bâtiment à l'autre. Esquivant les bousculade avec l'agilité que lui avait intégré les années d'entrainement de Mathios, elle se fondit dans la foule. Son objectif premier était le même spatio-bar dans lequel elle se rendait deux ans auparavant. Elle avait l'impression de revivre son passé comme dans un mauvais rêve. A la différence que cette fois elle ne repéra aucune personne la suivant de près.

Toujours avec la même discrétion, elle entra dans le bar et s'approcha du comptoir pour commander un verre. Malgré la démarche et l'attitude neutre qu'elle arborait, tout son être était en alerte. Il était hors de question de réitérer les même erreurs que deux ans plus tôt, se laisser de nouveau surprendre aurait été pour elle une insulte à la mémoire de son maître. Son regard filait de tout cotés, analysant le moindre mouvement, détaillant chaque client. Comme elle s'y attendait, le bar était rempli de contrebandiers et autres personnes peu fréquentables. Mais c'était exactement pour cette raison que Ryll l'avait choisi. La tenancier voyait passer des dizaines de hors-la-loi par jours et étaient au courant de presque tout ce qu'il se passait sur Nar Shaddaa. Si quelqu'un pouvait lui donner une piste pour commencer ses recherches, c'était bien lui.
Lorsque le patron lui apporta sa boisson commandée, la jeune chasseuse de prime engagea la conversation avec lui. D'abord méfiant, le chiss se laissa finalement convaincre par les paroles habiles de la jeune femme. Si bien qu'après vingt minutes de discussion, Ryll obtint le nom d'un client du bar en relation avec plusieurs trafiquants d'armes. Elle remercia le tenancier et prit congé de lui pour se diriger vers une table.
Mais un frisson familier dans le dos la stoppa dans son geste. Elle s'immobilisa et fit le tour des lieux du regard. Les clients étaient occupés à discuter ou à se saouler, mais aucun ne lui paraissait plus suspect que ne l'était déjà les habitants de Nar Shaddaa. Pourtant, à l'instant, elle avait perçu ce sentiment qu'elle connaissait de mieux en mieux. Ce pressentiment que quelqu'un l'observait. Elle resta encore quelques minutes à analyser avec minutie les faits et gestes de toutes les personnes présentes. Rien, personne ne semblait faire attention à elle, et le frisson ne refaisait pas surface.
Ryll finit par hausser les épaules et reprendre sa marche. Peut être était elle trop tendue après tout, sa présence sur la lune de Nal Hutta perturbait son sens de la perception.

Elle s'approcha d'une table et se laissa tomber sur la banquette avec un léger soupir. Le client à qui elle devait s'adresser ne serait pas là avant une bonne demi heure d'après le chiss qui l'avait renseigné, alors autant prendre ses aises pour patienter.
Tout en observant les va et vient des clients du bar, Ryll laissa ses pensées vagabonder dans ses souvenirs. Cela faisait deux ans que Mathios était mort. Deux années durant lesquelles elle avait continué d'avancer seule sur la route des chasseurs de prime. Privée de son maître, elle avait eu rapidement l'impression de stagner dans sa progression, et la douleur provoquée par son absence n'arrangeait rien. Pourtant Ryll avait appliqué à la lettre le dernier ordre de son maître et avait survécu, basant son existence même sur la prudence et la survie. Elle restait rarement au même endroit et cela convenait très bien à sa mentalité de voyageuse. Elle se nourrissait avec les primes ramassées pour la capture de cibles, pas assez importantes pour qu'elle se fasse remarquer par l'Empire ou la République, mais assez cotées pour lui rapporter de quoi subsister. En fait, cette mission était la première réellement difficile et importante qu'elle effectuait depuis bien longtemps. Peut être avait elle eu les yeux plus gros que le ventre en acceptant ce contrat ? Elle verrait bien.

Toute à ses réflexions, elle le laissa aller contre le mur, les mains derrière la nuque, inconsciente que quelqu'un l'observait toujours, aussi discret qu'une brise légère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Lun 16 Juil - 23:09

    La lune des contrebandiers, la lune de Nal Hutta, un des pires endroits de la Galaxie était aujourd'hui la destination d'Eleanor qui pour une fois n'était pas là en temps que Grand Maître Jedi mais en tant que Chasseuse de prime inconnue de tous. Elle devait récupérer un holocron qui avait été acheté par un homme recherché dans la République, toutefois la Jedi avait convenu avec le Conseil que la discrétion serait le maître mot de cette mission et c'est pour cela que rien ne laissait penser qu'elle était une Jedi. Elle portait une armure légère grise, des gants noirs, deux blasters de chaque côté de ses jambes et pour finir elle avait attachés ses cheveux en queue de cheval légèrement monté sur le haut de sa tête. Ainsi personne ne pouvait la reconnaître de manière vraiment formelle.

    Eleanor avait rendez-vous avec Jubda Cyssaris Tior le chef suprême du Cartel des Hutts, ce dernier avait quelques tuyaux à lui donner et il lui avait donné rendez-vous dans sa résidence de Nar-Shaddaa pour plus de facilité... La Jedi descendit de son chasseur et fut directement interpellé par le soit-disant propriétaire du spatioport, elle usa de son influence avec la Force pour qu'il se taise et il repartit aussi vite qu'il était venu faisant comme s'il ne l'avait pas vu. Elle s'engagea dans les rues malfamées de la planète jusqu'à arriver à la résidence bien gardé de Jubda, elle donna un mot de passe à l'un des gardes Trandoshan qui la conduisit dans la salle où se trouvait le Hutt. Ce dernier la salua avec un certain enthousiasme en se mettant à lui parler en Hutt, une langue qu'Eleanor comprenait partiellement mais ne savait pas parler.


    « Merci pour ton accueil Jubda!! As-tu les informations que je t'ai demandées? »

    Le Hutt grogna une réponse en faisant signe à son droïde de lui remettre un datapad dans lequel se trouvait toutes les infos qu'elle souhaitait avoir. Eleanor vérifia rapidement et le rangea dans un sac sur son côté gauche dans lequel se trouvait son Sabre-laser qui était caché de tous mais qui pourrait arriver très rapidement dans sa main si jamais elle devait en faire usage.

    « Merci, concernant la livraison que je t'ai demandée, tu penses pouvoir me la fournir quand? »

    Jubda répondit dans quelques semaines et même si la Jedi resta impassible elle trouvait le délai un peu long surtout que les Jedi avaient bien besoin de la commande qu'elle avait passé au Hutt.

    « D'accord!! Je ne vais pas te retarder plus longtemps, à la prochaine. »

    La Jedi quitta la pièce après avoir lancé un regard au Hutt qui lui demandait encore une fois si elle ne voulait pas danser pour lui au moins une fois. La Jedi appréciait Jubda mais n'était pas du genre à faire ce genre de choses déjà qu'elle n'appréciait guère certaines pratiques du Hutt même si celui-ci n'avait pas d'esclaves dans ses danseuses.

    Eleanor quitta la résidence et poursuivit sur la planète à la manière d'une chasseuse de prime, elle restait impassible et dans le flot de monde de la planète elle n'apportait aucun regard aux gens pour évité d'attirer l'attention, elle arriva bientôt à un bar où elle devait rencontrer un homme qui connaissait le propriétaire illégal de l'holocron. Quand elle entra elle fut bousculée par un Gand qui lui vociféra des injures dans sa langue. Il fut rejoint par deux autres Gands qui venait prendre sa défense. La discrétion était fichue en l'air et l'usage de la Force était une erreur à ne pas commettre car sinon tout le monde saurait son identité.

    Les bagarres étant monnaie courante sur la lune des contrebandiers, la Jedi envisagea cette hypothèse mais n'engagea pas le combat, ce fut quand l'un des Gands essaya qu'elle lui plaça un coup dans la figure qui l'envoya au sol. La puissance de l'impact avait calmé tout le monde et Eleanor regarda l'assemblée d'un air impassible pour leur dire de rester à leur place et de reprendre leur discussion. Les Gands quittèrent la zone en marmonnant des choses que la Jedi ne comprit pas, elle préféra aller tranquillement s'asseoir à une table pas trop encombrée où se trouvait une jeune femme.

    Restant absolument impassible, la légère altercation avait déjà été oubliée, Eleanor ne dissimulait pas son lien avec la Force car aucun Sith ne serait capable de vraiment la sentir et de la débusquer dans tout le réseau de vie de la planète. Toutefois l'aura de la jeune femme non-loin d'elle attira son attention même si elle ne le montra pas... La Jedi préféra attendre son contact tranquillement en buvant un verre, une boisson assez étrange au goût bizarre mais au moins ça lui donnait l'occasion de donner l'impression de faire quelque-chose.

    Son contact ne mit pas énormément de temps à arriver et alors qu'il allait s'installer dans un coin du bar entouré de quelques connaissances, Eleanor alla le rejoindre et elle engagea la conversation avec le groupe tout en montrant rapidement un signe comme quoi c'était Jubda qui lui avait donné l'information. Le groupe prit tout de suite un air plus sérieux et Eleanor prit un maximum d'informations sur la personne qui détenait l'holocron. La discussion dura plusieurs minutes et la Jedi gardait ses sens de Force en éveil pour éviter d'être espionnée, il ne fallait pas qu'un grain de sable vienne dans le dispositif et risque de faire échouer la mission... Non pas que l'échec la gênait mais c'était que si cela arrivait il y aurait une probable effusion de sang, or la Jedi souhaitait éviter cela, certes elle ferait en sorte que le malfrat soit stoppé, mais si elle pouvait limiter les dégâts matériels et vivants elle en serait ravie.

    Une fois les informations empochées elle remercia ses contacts et leur dit d'aller voir Jubda pour leur paye. Elle se leva et comme une cliente normale elle quitta le bar après avoir payé le barman pour sa boisson. Elle s'engagea dans les ruelles pour poursuivre sa mission, à présent qu'elle savait où vivait le malfrat et son entourage elle devait procéder au repérage des lieux pour savoir quelle zone serait la meilleure pour un assaut discret, à la limite si elle devait pirater un terminal pour obtenir quelques plans elle le ferait, ce genre de choses étant très fréquente sur Nar-Shaddaa. Eleanor préféra quand même commencer discrètement en prenant de la hauteur, elle sauta sur un toit quand elle fut sûre que personne ne faisait attention à elle et tout en restant dans l'ombre des bâtiments elle observa l'immeuble dans lequel s'était réfugié le trafiquant...

    Cet immeuble était symbolique de la puissance du malfrat, le trafique d'arme était assez lucratif ici mais surtout quand il était question de les vendre aux Impériaux, car même si ces derniers étaient invisibles sur la lune des contrebandiers ils étaient présents tout comme les Républicains. La Jedi notait dans sa tête les points intéressants de l'immeuble et vu comment ça se présentait elle allait devoir faire un peu d'escalade mais ça ne serait qu'une formalité comparée aux problèmes qu'elle risquait de rencontrer dans l'immeuble car l'un des principaux problèmes avec les trafiquants d'armes était qu'ils étaient toujours protégés avec du matériel puissant et extrêmement dangereux même pour un Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Ven 10 Aoû - 13:04

Ryll Nova rêvassait toujours, les pieds ostensiblement posés sur la table devant elle lorsque l'altercation eut lieu. Lorsqu'elle entendit les Gands se mettre à brailler, la jeune chasseuse de prime sortit immédiatement de ses songes. A quelques mètres de la table où elle se trouvait, un groupe de Gands avaient prit à parti une humaine et lui cherchait querelle dans leur langue. La discussion s'envenimait sans que la femme n'ai pourtant ouvert la bouche et le ton monta rapidement. Ryll descendit ses pieds de la table et avança une main vers son sabre. Mais elle se ravisa rapidement; aider une inconnue n'était pas une bonne idée. Elle risquait de compromettre sa discrétion et sa mission. De plus, sur Nar Shaddaa, on se faisait vite remarquer.

Elle n'eut d'ailleurs pas besoin d'intervenir, car au même moment l'un des petits êtres belliqueux tenta d'asséner un coup à sa victime. La réponse que celle ci fut fulgurante. Elle esquiva l'attaque sans aucune difficulté et lui retourna un coup de poing direct et précis qu'il l'envoya directement au tapis. Un silence s'abattit soudain sur l'assemblée, tous relevant la tête pour jeter un regard à l'inconnue qui avait mis KO le Gand. Un regard implacable de celle ci renvoya rapidement les curieux à leurs discussions et l'incident fut clôt lorsque les Gands se dispersèrent.

Ryll quant à elle, contrairement au reste des clients, n'avait pas détaché les yeux de l'humaine victorieuse. La femme vint d'ailleurs s'assoir à la même table qu'elle, la seule possédant des sièges inoccupés. Elle lui jeta à peine un regard et se mit à boire nonchalamment la boisson qu'elle avait commandé. La chasseuse de prime en profita pour laisser court à sa curiosité et l'observer avec plus d'attention. Elle avait de beaux et longs cheveux d'un noir d'ébène attachés en queue de cheval et une peau pâle illuminée de deux iris bleus comme un océan. Ses vêtements avaient tout de ceux d'une voyageuse. Une voyageuse particulièrement prudente au vu des deux blasters qui pendaient accrochés à ses jambes.

Mais il y avait autre chose qui intriguait particulièrement Ryll. Elle ressentait quelque chose chez cette étrange femme. Une aura, une sorte de vibration qui semblait faire irradier son corps d'une puissance bien au delà des simples capacités physiques. Si la jeune chasseuse de prime s'interrogea longuement sur l'origine de cette aura et l'identité de l'inconnue, elle garda un visage neutre, se contentant de la détailler des yeux. Son observation prit soudainement fin lorsque la femme se leva de sa place et alla rejoindre un groupe de personnes à l'autre bout du bar. Ryll la suivit du regard. C'est ce moment que choisi le client qu'elle cherchait pour pénétrer dans le bar. La chasseuse de prime oublia immédiatement l'inconnue pour se concentrer de nouveau sur l'objet de sa venue sur Nar Shaddaa.

Elle attendit que le Devaronien se soit installé à une table et se leva pour aller le rejoindre. Le regard suspicieux que celui ci lui lança à son arrivée lui indiqua clairement que les négociations ne seraient pas faciles. Ryll afficha un sourire amical et proposa au contrebandier de lui offrir à boire. L'œil du Devaronien brilla d'intérêt et il accepta. De sa voix la plus cajoleuse, la chasseuse de prime engagea alors la conversation en parlant des dernières nouvelles de Nar Shaddaa. Sa cible se détendit peu à peu, et après plusieurs verres, se mit même à sourire. Lorsque Ryll le sentit assez enivré par l'alcool, elle orienta la discussion vers les trafiquants d'armes, usant des talents de manipulation que lui avait intégré Mathios durant ses nombreuses heures d'entrainements. Au bout de dix bonnes minutes de palabre, la jeune femme obtint enfin les informations qui l'intéressait.

Laissant alors le Devaronien achever de se soûler, en lui laissant au passage le soin de régler la note sans qu'il le sache encore, elle quitta l'établissement et s'engagea de nouveau dans les rues polluées de Nar Shaddaa. Elle savait où trouver sa proie. A présent, il s'agissait d'échafauder un plan d'attaque. Et pour cela, elle allait devoir prendre de la hauteur. Ravie de pouvoir enfin quitter la foule, elle bifurqua dans une petite ruelle se terminant en cul-de-sac et se lança dans l'ascension de la façade d'un immeuble. Forgée à l'escalade durant sa formation de chasseuse de prime, elle grimpait avec fluidité et atteignit rapidement le toit du bâtiment. Elle se mit ensuite à courir de toit en toit, se retenant de pousser une exclamation de joie. Elle avait toujours aimé l'escalade, qui lui conférait un sentiment de liberté, même sur une lune aussi peu accueillante que celle de Nal Hutta. Rapidement, elle atteignit l'immeuble le plus proche de celui où se trouvait le contrebandier qu'elle cherchait. Le bâtiment était un véritable gratte-ciel. Le hors la loi avait les moyens de se payer ce qu'il y avait de mieux sur Nar Shaddaa. Ryll ne perdit pas de temps et sorti ses jumelles électriques. S'accroupissant sur le rebord de son toit, se fondant dans le métal avec sa combinaison noire, elle se lança dans une étude minutieuse du bâtiment en face. Elle nota les va et viens des nombreux gardes, repéra les éventuelles entrées et sorties ainsi que l'étage où sa cible était susceptible de se trouver et commença à échafauder plusieurs plans d'attaque.

Infiltrer la bâtisse, qui ressemblait plus à une forteresse qu'à un immeuble, allait être très difficile, et capturer sa proie davantage encore. Ryll avait un peu cette impression désagréable de se jeter dans la gueule d'un Rancor. Pour chasser sa nervosité et continuer ses observations, elle marcha le long du toit en longeant le bord sans quitter le bâtiment des yeux. Un frisson plus violent que le précédent la fit alors s'immobiliser pour la seconde fois de la journée. Cette fois elle l'avait sentie avec plus de précision. Impossible de la manquer, car la présence se trouvait juste derrière elle. Sa main droite remonta lentement le long de sa cuisse. Elle calma les battements accélérés de son coeur en respirant lentement et doucement. Soudain, comme obéissant à un signal invisible, elle fit volte-face et dégaina vivement son sabre qui illumina son visage de sa lumière orangée. Devant elle, il n'y avait qu'une zone d'ombre, mais elle savait que quelqu'un était là, observant ses moindres faits et gestes.

« Qui que vous soyez, sortez de là. Je sais que vous êtes ici. »

Sa voix avait résonné, calme mais déterminée. Scrutant les ténèbres, elle resserra sa prise sur le manche de son sabre laser et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Sam 11 Aoû - 1:07

    Eleanor observait toujours la situation, il n'y avait rien de mieux avant l'action que l'observation et la planification de ce qu'on allait faire. D'ailleurs elle prenait tout son temps pour observer et prendre des renseignements qu'elle mémorisait et qui lui serviraient plus tard. La procédure des hors-la-loi était assez basique dans la relève de leurs gardes et la Jedi ne notait pas grand-chose de vraiment dangereux si ce n'est qu'entrer par la grande porte reviendrait à affronter plusieurs dizaines de gardes. La circulation était le moyen le plus sûr d'arriver jusqu'à l'immeuble et prendre une bonne trentaine d'étage d'un coup. Eleanor avait déjà joué à sauter de speeder en speeder pour atteindre des bâtiments et là avec la circulation et le manque de lois de Nar-Shaddaa ça serait un jeu d'enfant pour elle.

    La Jedi repéra l'itinéraire et laissa la Force parler en elle pour sentir l'holocron qui ne pourrait masquer sa présence à moins que le celui qui l'avait créé ce soit débrouillé pour que ce soit le cas. Elle sentit rapidement l'objet dans une salle au dernier étage du bâtiment. Y entrer ne serait surement pas simple sans les plans du complexe mais les obtenir prendrait trop de temps et l'objet pourrait alors être déplacé, non une action rapide et efficace était de loin la meilleure solution. La Jedi n'allait pas s'éterniser plus de temps ici, prendre d'assaut le building ce soir était risqué car il n'y avait pas les bonnes conditions requises pour ce genre d'opération, elle irait demain, le temps de passer à sa planque pour prendre son casque, méditer et se reposer un peu pour avoir l'esprit et les réflexes prêts à 100%.

    Elle s'apprêtait à quitter le toit sur lequel elle se trouvait quand elle sentit une présence non-loin d'elle, elle l'avait déjà ressenti dans la cantina où elle avait obtenu les informations sur le malfrat... Elle resta dans l'ombre tranquillement pour éviter de se faire remarquer et observa la jeune chasseuse de prime qui observait dans la même direction qu'elle quelque minute plus tôt. Eleanor sentait la Force chez cette jeune femme mais pas complètement maîtrisée... D'ailleurs la confirmation ne se fit pas attendre quand la jeune chasseuse dégaina un Sabre-laser et ordonna dans la direction d'Eleanor que cette dernière sorte de sa cachette même si la Jedi était juste devant elle mais cachée par les ombres des immeubles. La Jedi regarda son adversaire tranquillement et observa sa façon de tenir son arme, elle était rigide et statique donc d'une grande facilitée à désarmer surtout pour une spécialiste du Tràkata comme Eleanor. Cette dernière prit en considération le fait de sortir ou de partir directement au contact, la première solution était risquée car la jeune femme pouvait directement tenter de l'éliminer alors que la seconde lui permettrait de neutraliser la jeune chasseuse sans la blesser et surtout en évitant qu'Eleanor soit obligé de sortir son propre Sabre-laser.

    La Jedi utilisa la Téléportation pour apparaître dans une autre zone et elle sortie de l'ombre à la vitesse de l'éclair pour saisir le poignet de la jeune chasseuse et lui faire effectuer une rotation sur elle-même tout en lui tordant le poignet suffisamment que sous la douleur elle ouvre sa main. Eleanor lui prit son arme sans rien faire d'autre et lâcha la jeune femme tout en conservant la lame orangée dans sa main gauche. Elle la désactiva tout en regardant la jeune chasseuse dans les yeux, ses réflexes étaient correctes mais pas encore suffisant pour faire face à un utilisateur de la Force aguerrit toutefois elle ne sentait pas de méchanceté apparente dans son esprit, elle donnait plutôt l'impression d'être une jeune femme encore sous la douleur de quelque-chose qui semblait être la perte d'un être important à ses yeux. Toutefois Eleanor n'était pas là en tant que Jedi mais en tant que chasseuse de primes et si elle commençait à discuter avec elle sur la Force sa couverture serait immédiatement percée et la jeune chasseuse pourrait tenter de la trahir car certain chasseur de prime pouvait être tellement avide d'argent qu'il trahirait n'importe qui pour un liasse de crédits.


    « Garde tes distances jeune fille et ne joue pas avec des armes dont tu ignores tout! »

    Eleanor tourna les talons pour quitter la zone sans pour autant rendre l'arme à sa soi-disant propriétaire. Les Sabres laser étaient difficiles à trouver mais certaine personne parvenait à en trouver dans des lieux étranges, quoi qu'il en soit Eleanor ne souhaitait pas voir l'arme de ses ancêtres Jedi répandre du sang pour un motif lucratif. Le Sabre-laser était un objet important pour un Jedi où un Sith, il reflétait souvent la personnalité du porteur et sa façon d'être, Eleanor conservait d'ailleurs cette phrase de Maître Yoda :"Les meilleurs lames restent dans leur fourreau ", elle le disait souvent et c'est pour cela qu'elle souhaitait voir les lames laser non-plus utiliser pour tuer pour l'argent ou par simple plaisir mais bien en cas de nécessité comme se devait de le faire les Jedi.

    Certes la jeune chasseuse de prime pouvait connaître certain secret du Sabre-laser mais pas tout ce qu'il pouvait y avoir rien que dans le fait de le porter, Eleanor ne disait pas que ce genre d'arme était réservé aux utilisateurs mais elles étaient destinées avant tout à ne pas être utilisées de la même façon qu'un blaster ou qu'une vibrolame, ça représentait trop de choses pour être utilisées pour chasser des primes même si celle-ci étaient sur des têtes recherchées.

    Eleanor ne commit pas l'erreur de placer le Sabre-laser à sa ceinture car il serait tellement simple d'utiliser la Force pour tenter de la faire revenir dans sa main même si la Jedi pouvait aisément contrer la pouvoir de la chasseuse en utilisant un de ses blasters pour la dissuader de tenter quelque-chose ou même user légèrement du Malacia pour déstabiliser la jeune femme et l'empêcher de devenir une réelle menace. La Jedi stoppa sa marche et dit à la jeune chasseuse derrière elle.


    « Et un conseil, la prochaine fois que tu sors une arme, essaye de la faire pour une cause juste et pas seulement pour intimider ton adversaire. »

    La Jedi ne s'était pas retournée car elle laissait la Force lui dire les menaces qui se trouvaient derrière elle et après avoir terminé sa phrase elle reprit sa marche en direction bord de l'immeuble pour quitter la zone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Dim 12 Aoû - 10:53

Ryll regardait son agresseur avec visage marqué par l'incompréhension.
Tout s'était passé tellement vite qu'elle arrivait à peine à réaliser ce qu'il s'était produit.
Alors qu'elle attendait le coeur que la personne dissimulée dans les ombres apparaisse devant elle, sa présence s'était tout simplement volatilisée. Sidérée, la jeune chasseuse de prime avait manqué de rapidité lorsqu'elle avait senti quelqu'un saisir son poignet à une vitesse hallucinante et le tordre en arrière. Elle avait retenu un cri de douleur et de surprise mêlés, avait tenté en vain de résister, puis cédant à la torsion qui torturait son poignet, avait ouvert sa main lâchant son sabre dont son adversaire s'empara.
La prise savante sur sa main se libéra aussitôt et elle recula d'un mètre en vacillant et se massant le poignet. Son regard emplit de la stupeur la plus totale se posa sur la personne qui lui avait dérobé son arme. Sa surprise ne fit qu'augmenter lorsqu'elle se rendit compte que cette personne n'était autre que la femme aux cheveux d'ébène qui s'était assise à sa table dans le bar.

« Garde tes distances jeune fille et ne joue pas avec des armes dont tu ignores tout! »

L'inconnue lâcha ces paroles d'une voix calme mais ferme et tourna aussitôt les talons pour s'éloigner de quelques pas, emportant avec elle le sabre laser désactivé de la jeune chasseuse de prime. Encore sous le choc de la vitesse à laquelle venait de se passer les choses, Ryll ne pu que lui lancer un regard éberlué. Puis la réalité de la situation l'atteignit enfin comme un choc électrique :
cette étrange femme était en train de partir avec son sabre !
L'ancienne élève de Mathios se tendit de nouveau et serra les poings, prête à bondir pour défendre son bien le plus précieux.

Comme si elle avait pressentit sa réaction, son adversaire se stoppa net et lança de nouveau de sa voix tranquille :

« Et un conseil, la prochaine fois que tu sors une arme, essaye de le faire pour une cause juste et pas seulement pour intimider ton adversaire. »

Ryll lui jeta un regard mi-furieux mi-intrigué. Elle n'aimait pas la façon dont cette inconnue lui parlait. En même temps, cela lui rappelait... Oui, cela lui rappelait Mathios, qui lui parlait ainsi lorsque ses recommandations se transformaient en ordres. La jeune chasseuse serra la mâchoire et les poings. Mais sans lui prêter plus d'attention, son adversaire reprit sa marche vers le bord, son sabre toujours en main !
Ryll écarquilla les yeux. L'inconnue comptait bel et bien partir avec son sabre laser ! La jeune femme se détendit comme un ressort et bondit en avant, toutes griffes dehors. Une attaque irréfléchie tenant plus du réflexe que sa cible esquiva facilement, même étant de dos. Ryll ne se découragea pas pour autant et bloqua sa course d'un pied, s'en servant ensuite comme appuie pour se jeter de nouveau sur son ennemie. Encore fois, celle ci l'évita avec une facilité presque surréaliste.

Commença alors le plus étrange des affrontements. Ryll se lança dans une série d'acrobaties et d'attaques agiles, jouant de ses pieds et de ses mains pour tenter de récupérer son sabre. Mais bien qu'elle y mit toute son énergie et sa vitesse, aucune de ses attaques ne fit mouche et son adversaire ne sembla même pas se fatiguer, se contentant d'esquiver presque avec lassitude chacun de ses mouvements offensifs comme s'ils avaient été maladroits et imprécis. Au bout de vingt minutes de ce combat frisant le comique, Ryll se recula, haletante, épuisée. Ses membres flageolaient et de la sueur perlait sur son front. Elle avait mit toute son énergie et ses réflexes dans ses gestes et pourtant elle n'avait pas même réussi à effleurer la poignée de son sabre ou celle qui le tenait toujours fermement dans sa main. Pire encore, cette dernière ne montrait aucune marque d'accélération de souffle. Elle se contentait de la regarder. Ryll avait l'impression d'être redevenue une enfant agitée et malhabile. Cette situation était affreusement humiliante.
Mais pire que tout, le sentiment qui dominait en son cœur et son esprit était la fureur. Son sabre-laser, son meilleur compagnon durant toutes ses années, le seul souvenir qu'elle avait de son maître, était en train de lui être dérobé sans qu'elle ne puisse rien faire. Et cela, plus que la fatigue, plus que l'humiliation, la mettait hors d'elle. Il n'était pas question qu'elle le perde ! Jamais elle ne pourrait s'y résoudre !

Galvanisée par une nouvelle détermination qui envoya assez d'adrénaline dans son sang pour lui permettre de se redresser, elle fusilla son adversaire du regard :

« Je ne sais pas qui tu es, et je m'en fiche ! Mais je ne te laisserais pas prendre mon sabre ! Plutôt mourir ! »

Que ce soit par fatigue, ou pour renforcer son courage, elle avait crié.
Elle se remit aussitôt en garde face à la femme aux cheveux d'ébène, prête à se jeter de nouveau sur elle. Elle en avait même oublier sa mission et toute les notions de prudence qu'elle respectait d'ordinaire. Une seule chose comptait pour elle dans son esprit en cet instant : récupérer son sabre-laser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Dim 19 Aoû - 4:19

    Il était simple de sentir les mouvements de la jeune chasseuse de prime qu'Eleanor avait en face d'elle, les sensations de cette dernière étaient des plus simples à sentir et à éviter car son esprit bouillonnait et envoyait déjà les impulsions de l'attaque avant que celle-ci ne se produise... Eleanor réussi à esquiver les coups sans le moindre soucis et tranquillement surtout, ainsi elle put conserver son souffle alors que son adversaire était déjà en train de se vider de son énergie sans même sans rendre compte. Le Tràkata ou même l'Ataru faisait appel à la fatigue de l'adversaire soit en esquivant sans arrêt ses coups ou alors en lui imposant un tel rythme de combat qu'au final il ne pouvait pas tenir la distance.

    Les paroles de la jeune chasseuse ne firent ni chaud ni froid à Eleanor, les Sabres-laser n'étant pas des jouets ni même des armes à porter comme cela elle ne comptait pas rendre à la chasseuse quelque-chose dont elle ignorait tout même si elle devait forcément connaître quelque rudiment de maîtrise de cette arme. La Jedi lui répondit franchement même si sa voix resta parfaitement calme.


    « Soit si tu insiste! »

    Malgré ces paroles Eleanor n'avait pas l'intention de tuer la jeune chasseuse mais plutôt de la mettre hors combat en utilisant un système simple mais toujours efficace que ce soit face à un Sith que face à un soldat normal aguerrit, en effet Eleanor avait déjà utilisée cette technique sur Kuat lors d'un affrontement avec une Dame Sith et même elle n'avait pas été suffisamment rapide pour éviter l'action. Pour commencer tranquillement Eleanor dégaina un de ses blasters et tira juste à côté du visage de la jeune chasseuse et d'un coup la Jedi utilisa de nouveau la Téléportation pour se retrouver juste à côté de la jeune chasseuse de primes. Elle la saisi par la gorge tout en laissant la Force sourdre en elle pour faire jaillir des Éclairs de ses doigts.

    L'action était douloureuse mais avait pour effet d'assommer temporairement l'adversaire. Eleanor put ainsi rendre inconsciente la jeune femme en quelques secondes, seulement elle n'allait pas la laisser sur le toit de l'immeuble sans rien faire car là vraiment ce serait un acte cruel. La Jedi préféra donc prendre la jeune chasseuse dans ses bras et l'emmener jusqu'à ce qui lui servait de planque sur la planète.

    Une fois arrivée Eleanor posa la jeune femme sur une espèce de lit un peu cabossé mais qui avait le mérite de tenir encore sur ses pieds, elle lui ôta ses armes et les posa juste à côté d'elle sans pour autant y mettre sa lame laser. La Jedi allait étudier l'arme de plus près pour y percer ses secrets et ses mystères. Toutefois Eleanor n'allait pas laisser la jeune chasseuse sans rien et elle lui versa de l'eau dans un verre qu'elle plaça à côté des armes de la jeune femme, elle y mit aussi un comprimé avec juste un petit mot "Ce médicament annulera la douleur au niveau de la gorge". Une fois que la jeune femme eu tout ce dont elle allait avoir besoin à son réveille Eleanor la laissa et alla dans la pièce voisine qui était composée de rien d'autre qu'un siège de méditation. La Jedi ôta le haut de son armure pour rester simplement en débardeur noir bien moins encombrant que son attirail, elle posa ses blasters à côté et laissa son Sabre laser dans sa cachette.

    La Jedi s'ouvrit alors à la Force pour faire léviter l'arme laser de la jeune chasseuse qui se trouvait dans la pièce voisine et laissa l'arme et le cristal lui parler, les cristaux étaient de puissants catalyseurs de la Force et s'en imprégnaient ce qui poussait les découvertes de grottes en contenant. Le cristal contenu dans chaque arme était différent d'un autre même si la couleur était la même, il renfermait des secrets sur son propriétaire, certaines émotions de ce dernier ainsi que les épreuves les plus pénibles si celui-ci était longtemps resté inchangé dans le manche de l'arme.

    La Jedi commença tranquillement à lire et étudier le cristal à travers la Force tout en gardant ses sens ouverts si jamais la jeune femme se levait et venait dans la pièce où la Jedi se trouvait. Ce fut après une petite demi-heure qu'Eleanor sentit la jeune femme bouger et sortir de son inconscience. Eleanor délaissa sa méditation pour se tourner sur son siège de méditation et faire face à la jeune femme quand celle-ci passerai la porte. Eleanor restait assise en tailleur et quand la jeune chasseuse sortit de la chambre elle la regarda tranquillement en lui disant d'une voix douce.


    « Te sens-tu mieux jeune fille? »

    La Jedi resta impassible suite à sa phrase, ayant sentie le potentiel dans la Force de la jeune chasseuse quelques instants auparavant elle souhaitait s'entretenir avec elle dans un endroit calme et dénué d'oreilles indiscrètes. Peut-être que la jeune femme était simplement une ancienne Sith ayant renoncé à l'enseignement de ses pairs, mais étrangement elle ne sentait aucune véritable marque du Côté Obscur ni même de la corruption Sith que l'on pouvait sentir des planètes comme Korriban, Dromund Kaas ou encore les restes de Malachor V. D'autres hypothèses étaient envisageables et c'est pour cela qu'Eleanor souhaitait parler à la jeune femme, même si elle ne lui dévoillerait pas son statut de Jedi ni sa position au sein de l'Ordre.

    « Oublions l'histoire du Sabre pour un instant je te pris! Prends un siège et assieds-toi! »

    La Jedi lui désigna un autre fauteuil de méditation pour qu'elle y prenne place si elle était d'humeur à parler car il y avait bien-sûr le risque qu'elle saute à la gorge de la Jedi par esprit de vengeance contre elle suite au combat perdu ou alors à cause de son obsession à vouloir reprendre son arme qui se trouvait juste à côté d'Eleanor. Cette dernière restait tranquille et ses sens ouverts à la Force pour sentir le moindre signe d'agressivité ou d'envie d'attaque, elle ne commettrai pas l'erreur en cas d'agression de sortir sa propre arme laser mais d'utiliser une technique de parade plus dangereuse mais qui ne révèlerai pas sa véritable identité.

    Eleanor continuait de faire en sorte qu'on ne la reconnaisse pas, les images d'elle circulant sur l'holonet la montrant toujours en habit Jedi et les cheveux détaché faisaient que peu de personnes arrivait à la reconnaître quand elle changeait, seul la Jedi qu'elle connaissait bien ainsi que sa fille pouvait vraiment la reconnaître dans n'importe quelle tenue.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Mar 28 Aoû - 12:38

« Soit si tu insiste »

La phrase claqua comme une sentence, prononcée avec calme et détachement, mais aussi implacable que l'acier. Ryll se tendit comme un arc, préparant chaque parti de son corps à l'attaque qu'elle devinait à travers cette réponse.
L'action se déroula rapidement.
Très rapidement.
Trop rapidement.
Tellement que la jeune chasseuse de prime douta de sa réalité.

La femme au cheveux d'ébène dégaina l'un de ses blaster et tira. Un tir rapide, mais dont le manque de précision étonna Ryll. Elle esquiva sans mal le laser, qui passa à un bon mètre de sa tête. L'imprécision de l'attaque décadrait avec les hautes capacités physiques que lui avait présenté l'inconnue jusqu'à présent. Mais Ryll n'eut pas le temps de s'interroger plus la dessus. Son adversaire avec disparu de devant ses yeux, littéralement.
Un frisson parcouru sa nuque, alors qu'elle réalisait seulement son erreur.
La femme n'avait pas raté son tir. Elle n'avait jamais cherché à la toucher.
Un mot frappa son esprit de plein fouet : diversion.
Elle réagit immédiatement.
Voulu réagir. Trop tard.

Une main douce et puissante à la fois la saisi à la gorge. Et alors même que l'idée de réaction atteignait l'esprit de l'apprentie chasseuse de prime, la douleur arriva.
Douleur brûlante.
Douleur violente.
Etait il possible de ressentir une telle douleur si vite ?
Ryll voulu crier. Elle ne pu pas. Déjà son esprit sombrait. Elle se sentie partir, plonger dans un gouffre noir et sans fond. Elle comprit dans un dernier élan de lucidité à travers le rideaux de souffrance qu'elle allait mourir. Cette fois, rien ne pourrait empêcher la mort de la prendre.
Sa dernière pensée fugace s'envola vers son maître, ses parents adoptifs, et sa mère inconnue.
Puis le noir.
Rien que le noir.
Et l'inconscience.

Le corps de le chasseuse de prime s'effondra sur le toit de l'immeuble, aux pieds de son adversaire.

Ryll flottait dans un univers de ténèbres, comme portée par un courant invisible.
Silencieuse, elle regardait le vide qui l'entourait. Enfin si elle avait toujours le don de vue. Avait elle seulement les yeux ouverts ?
Elle laissait son esprit vagabonder à travers ce monde de non-vie, écoutant le silence. Pouvait elle au moins écouter quelque chose ?
La douleur avait disparue. En fait, elle ne ressentait plus la moindre parcelle de son corps. Un seul sentiment animait encore son être. Une fatigue poignante qui la vidait de la moindre parcelle d'énergie. Si tant est qu'il y est de l'énergie dans cet univers étrange.
Était ce ça la mort ? Ce vide sans fin, sans fondement ?
Ryll tenta de respirer. Mais elle n'était pas sûre d'en être capable et renonça. Elle n'entendais pas les battements de son propre cœur, elle était peut être bien morte alors.
Elle avait espéré l'once d'un instant rejoindre Mathios, Devon et Leeneya. Mais peut être la mort était un voyage qui s'empruntait seul.
La jeune fille brune laissa son esprit s'égarer de nouveau. Après tout ce monde de silence n'était pas si horrible. Pour le moment, tout ce qui comptait c'était qu'elle avait sommeil, terriblement sommeil.
Elle était tant plongée dans sa plénitude que lorsque la douleur revint, elle cru suffoquer et poussa un hurlement de surprise de de protestation mêlés. Aucun cri ne sorti de sa bouche.
Elle eut juste la sensation de partir, attiré par la douleur comme une violente rafale qui la poussa vers la lumière...

Ryll Nova emergea de l'inconscience dans un sursaut avec l'impression d'être jetée dans une baignoire d'eau bouillante, ou glacée.
La première chose qui lui revint comme un choc électrique fut la douleur. Une brûlure intense dans son cou qui lui fit tourner la tête et l'obligea à respirer par grande bouffées douloureuses en se massant la gorge.
La seconde fut le souvenirs des derniers évènements. Presque aussi douloureux.
La troisième, un mélange de nombreux sentiments emmêlés: surprise, inquiétude, colère, humiliation, doutes...

Elle inspira et expira lentement et à plusieurs reprises pour calmer la douleur et ne pas céder à la panique. Lorsqu'elle eu retrouvé son calme, elle ouvrit les yeux et une nouvelle fois et entreprit d'observer l'endroit où elle se trouvait. Elle était allongée sur un lit sommaire dans une petite pièce confortable qui devait plus tenir du pratique que de l'esthétique. A un mètre à peine d'elle, sur une petite table basse trônait plusieurs objets. Reconnaissant ses armes, Ryll se leva. Ses jambes prises soudain de violents tremblements l'obligèrent à se rassoir aussitôt.

« Allez! » grinça la jeune femme entre ses dents en serrant la mâchoire.

Elle retenta son exploit et cette fois parvint à trouver son équilibre. Elle s'avança prudemment jusqu'à la table basse, une main sur le cou, toujours parcouru de douloureux élancements.
C'était bien sa ceinture d'explosifs qui avait été posée dessus, accompagnée d'un verre rempli d'eau et d'un comprimé. Son sabre laser en revanche n'y était pas là. Avec un pincement d'inquiétude, Ryll se concentra sur l'étrange médicament qu'elle prit entre ses doigts. Il était accompagné d'un mot : « Ce médicament annulera la douleur au niveau de la gorge. ». La jeune femme resta indécise et hésitante. La personne qui l'avait amenée, qui qu'elle soit, se souciait apparemment de sa santé. Mais devait elle pour autant avaler la gélule ? La plus élémentaire des prudences lui aurait soufflé non.
Mais la douleur dans son cou reprit de plus belle et elle grimaça. Après tout, si son mystérieux hôte avait voulu la tuer ou la droguer, il n'aurait pas eu besoin d'attendre qu'elle le fasse elle même et ne lui aurait pas laissé ses armes à coté d'elle.
Sans plus attendre, elle jeta le comprimé dans sa gorge et but une longue gorgée, avalant avec grande peine. L'effet fut très rapide. En quelques secondes, la douleur s'adoucit jusqu'à presque disparaître. Ryll termina d'un trait le verre d'eau, soudain assoiffée.
Puis elle s'empara sans plus attendre de sa ceinture et la rattacha autour de sa taille.

La seule issue qu'offrait la pièce était une unique porte, à l'opposé du lit.
La jeune chasseuse de prime s'avança silencieusement mais rapidement jusqu'à elle. La porte s'activait avec un levier et ne semblait pas verrouiller. Rien de surprenant, et ce n'est pas cela qui stoppa net Ryll. A un mètre de l'issu, elle se figea. Ses sens aiguisés par la Force venait de lui revenir, étrangement bloqués jusqu'à présent. Et elle venait de ressentir une présence derrière la porte. Une présence qu'elle n'était à présent pas prête d'oublier, même en tant que débutante.
Alors son hôte n'était autre que...
Comment ?...
Mais surtout pourquoi ?...
Ryll Nova serra le poing sans s'en rendre compte et avala difficilement sa salive, appréhendant l'entretien qui allait suivre. Puis, après avoir prit une profonde inspiration, elle actionna le levier, soulevant la porte et entra dans la pièce voisine.

« Te sens-tu mieux jeune fille ? »

La phrase l'accueillie dès son entrée.
Aucun sarcasme. Aucune animosité.
Juste un ton doux et tranquille.
La jeune chasseuse de prime se campa droite sur ses jambes et, faisant mine de ne pas faire attention à son rythme cardiaque accéléré, regarda la femme qui lui faisait face droit dans les yeux.
Une femme qui était bien celle aux cheveux d'ébène qu'elle avait rencontré dans la taverne et sur le toit de l'immeuble. Celle là même qui l'avait mise hors d'état de nuire sans la moindre difficulté.
Cette femme encore qui avait dérobé son sabre laser. Sabre qui se trouvait juste à coté d'elle.

Cette dernière information éveilla l'esprit de la jeune femme et la mit face à un terrible dilemme.
Ses yeux d'émeraude passèrent de l'inconnue à son sabre. Elle brûlait de le reprendre, et la tension se lisait dans les tiques nerveux qui agitaient ses doigts. Mais elle savait aussi maintenant qu'elle n'était pas de taille face à cette étrange femme qui avait clairement indiqué auparavant qu'elle n'aurait aucun mal à la mettre à terre. Il fallait qu'elle procède autrement si elle voulait retrouver son arme.
De plus, elle se posait de plus en plus de question sur cette femme à l'aura si étonnante et mystérieuse qui cachait d'exceptionnelles capacités.
Comme si elle savait tout de son hésitation, ce qui était sans doute le cas, la femme aux cheveux d'ébène reprit la parole :

« Oublions l'histoire du Sabre pour un instant je te pris! Prends un siège et assieds-toi! »

Sa voix était toujours aussi tranquille. C'était comme si elle invitait tout naturellement un invité à prendre le thé. L'irréalité de la situation fit encore hésiter Ryll. Mais comme elle ne voyait pour l'instant aucun autre moyen de récupérer son sabre et que partir sans lui n'était même pas envisageable, elle s'avança finalement lentement jusqu'au siège que lui avait présenté son hôte, en face d'elle, sans la quitter des yeux durant son déplacement.
Elle s'y assis en tailleur et se tint toujours droite, et silencieuse.
Mais cette fois l'inconnue ne daigna pas reprendre la parole. Sa colère envers elle quelque peu apaisée, Ryll ressentait en cette femme une force et une sagesse qui faisait naitre en elle un irrépressible sentiment de respect.
Néanmoins, après plusieurs minutes de silence, elle n'y tint plus et demanda :

« Qui êtes vous ? »

Sa question avait été prononcée avec une voix dont le calme surpris Ryll. Comment avait elle pu retrouver aussi facilement son calme alors qu'elle bouillait de l'intérieur et que la tension se ressentait dans tout ses muscles quelques secondes auparavant ? Reportant cette question à plus tard, elle se contenta d'en poser une deuxième avant que la femme puisse répondre :

« Qu'est ce que vous me voulez ? J'imagine que si vous vous êtes donné tout ce mal pour m'amener ici et ne griller que ma gorge, ce n'est pas pour me tuer immédiatement. »

Une pointe d'ironie avait sonné dans cette dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Mer 29 Aoû - 11:04

    Eleanor demeurait parfaitement calme et ne bougeait pas, elle laissait juste son regard bouger quand elle jugeait que celui-ci le devait, autrement elle restait assise en tailleur et aussi tranquille que l'océan de Manaan un jour ensoleillé. Elle sentait que la jeune femme ne savait guère quoi penser de cette situation et de la manière dont Eleanor lui parlait et se comportait avec elle suite au combat qu'elles avaient eu quelques heures auparavant.

    La Jedi sentait que la vue du Sabre-laser intéressait grandement la jeune chasseuse qui semblait apporter à cette arme une importance extrême, toutefois c'était comme beaucoup de choses on s'attachait à elle sans même s'en rendre compte et ce n'est que devant la perte qu'on se rend compte à quel point on tenait à cela. Eleanor laissa le silence s'installer entre elles gardant son regard dans celui de la jeune femme qui semblait vraiment jeune, elle ne devait pas avoir dépassé les vingts ans et pourtant elle en avait là où il fallait, la Jedi était intéressée par cette jeune chasseuse qui, malgré le sentiment de rivalité qui était en elle, pouvait s'avérer une alliée précieuse mais aussi autre-chose qu'Eleanor laissait le soin de laisser échapper à la conscience de sa visiteuse.

    La première question rompit le silence et cette question la Jedi l'avait prévue et avant qu'elle ne puisse répondre une seconde question suivit et la jeune femme annonça qu'apparemment elle s'attendait à possible perte de sa vie aujourd'hui face à Eleanor qui malgré cette ironie qu'elle savait emprunte d'une certaine réalité elle demeura impassible.


    « Je me nomme Eleanor Desétoiles! Et toi comment t'appelle-tu? »

    La Jedi répondit comme cela dévoilant directement son identité mais d'une manière que la jeune chasseuse ne puisse pas comprendre la relation entre celle qui se trouvait en face d'elle et la Jedi que tout le monde connaissait. En effet Yunstar signifie "qui vient des étoiles" mais ça nul ne le savait et Eleanor jouait de cela pour modifier son nom mais sans mentir sur son identité.

    Par la suite elle répondit tranquillement à la seconde question de la jeune femme tout en faisant amener une petite table à roulette sur laquelle se trouvait de quoi boire et un peu de quoi manger. Elle en proposa d'un geste à la jeune chasseuse sans rien prendre de son côté non pas par soucis de politesse mais c'était qu'elle mangeait que rarement et parmi les membres de l'Ordre elle faisait partie de ceux qui avaient choisi la méditation comme moyen de repos et d'apport en énergie.


    « Je n'ai jamais eu l'intention de te tuer! Si j'ai préféré te mettre hors combat c'est que je savais, qu'en cas d'affrontement entre nous, tu m'aurais obligé à te tuer! »

    Étrange affirmation mais Eleanor tuait la plupart du temps car ses adversaires ne lui laissaient pas d'autre choix et rien qu'à sentir et lire le visage de la jeune femme, la Jedi avait immédiatement compris qu'elle se serait battue jusqu'à son dernier souffle et même si là-aussi la Jedi aurait été capable de la sauver les dégâts du combat se serait fait sentir durant de longs mois pour la jeune chasseuse.

    Eleanor reprit tranquillement prenant un ton parfaitement calme et en même temps agréable, elle n'était pas la professeur de la jeune femme, dans cette circonstance on aurait cru voir une discussion entre mère et fille.


    « En observant un peu ta façon d'être et la manière dont ton esprit réfléchit tu es une chasseuse de prime qui a pour cible Korak un trafiquant d'armes qu'il revend à l'Empire.
    »


    Eleanor marqua une courte pause avant de prendre son explication comme si elle continuait de lire en la jeune femme.

    « Malgré que tu me considère comme une rivale dans cette affaire et aussi que tu as été blessé intérieurement d'avoir perdu je souhaite te proposer une alliance qui verra un bénéfice autant pour toi que pour moi. »

    Eleanor savait que la jeune femme pourrait dire "non" directement comme quoi elle travaillait seule mais si elle faisait ça ce ne serait pas très malin puisque la jeune chasseuse n'était pas assez expérimentée pour coincer un homme qui échappait régulièrement à la justice Républicaine. De toute manière Eleanor ne laisserait pas la jeune femme commettre une telle erreur et l'empêcherait de sortir en la paralysant, elle s'occuperait alors de la cible à la place de la jeune chasseuse et lui laisserait les crédits de la prime, Eleanor n'étant aucunement intéressé par les crédits.

    La Jedi laissa quelques temps à la jeune femme pour classer et analyser tout ce qu'elle venait de dire, elle profita de ce moment pour se verser un verre d'eau et le boire doucement, le liquide adoucit son palais et lui donna l'occasion de poursuivre la conversation tranquillement.


    « Également un détail m'a sauté aux yeux, tu maîtrises la Force n'est-ce pas! »

    La Jedi reposa son verre en regardant la jeune chasseuse, le sujet de la Force l'intéressait particulièrement car elle ne sentait pas de conflit entre la Lumière et l'Obscur chez cette jeune femme, la neutralité était présente mais quoi que l'on puisse en dire sa façon d'être traduisait une certaine influence de la Lumière et non de l'Obscur. Quoi qu'il en soit Eleanor sentait une certaine puissance chez la jeune femme, mais cette puissance était encore vive et pas tout à fait dompter malgré ses dons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Sam 1 Sep - 11:35

Ryll ne cessait d'observer la femme qui s'était présentée sous le nom d' « Eleanor Desétoiles ».
Tout l'intriguait chez cette personne, et en première ligne le nom étrange qu'elle lui avait donné.
« Desétoiles »... Ce nom paraissait si simple et pourtant il sonnait bizarrement à l'oreille de la chasseuse de prime sans qu'elle sache pourquoi.
Et puis il y avait cette façon qu'elle avait de la regarder et de la tutoyer naturellement. Ryll avait cette désagréable impression qu'elle arrivait à lire à travers sa chair et ses os pour examiner son essence elle même. Elle se sentait redevenue la jeune fille faible à qui Mathios apprenait les bases de la traque et du combat. Elle avait l'impression de se noyer dans ces yeux océan empli d'une grande sagesse qui la scrutait jusqu'à son esprit. Elle avait du mal à donner lui donner un âge. Son visage fin et son corps avantageux étaient ceux d'une femme dans la trentaine et pourtant son regard paraissait lui donner un siècle de plus tant il était profond.
Sans compter cette façon de se mouvoir et de se tenir qu'arborait la femme aux cheveux d'ébène. D'où lui venait les prodigieux réflexes qu'elle combinait d'un sens de prédilection hors du commun ?
Et il y avait aussi cette façon qu'elle avait eu de disparaître de la vue de Ryll en un clin d'oeil lors de leur affrontement.
Enfin de compte, toutes les questions que se posait le jeune chasseuse de prime pouvaient se résumer en une : qui était elle ? Une question à laquelle la femme ne semblait pas vraiment à même de répondre.

Tout à ses réflexions et alors qu'elle ne lâchait plus des yeux son étrange hôte, Ryll ne pensa même pas à répondre à la question qu'elle lui avait retourné. La femme aux cheveux d'ébène ne sembla pas s'en offusquer pour autant et entreprit d'attirer à elles une table à roulettes qui supportait deux verre et une carafe d'eau ainsi qu'un bol rempli de fruits secs. D'un geste léger, elle invita la jeune chasseuse à se servir. Le regard vert de Ryll scruta la table mais elle ne fit aucun geste pour se servir. Non pas qu'elle cherche particulièrement à se montrer impoli par un quelconque refus, mais son esprit était trop confus et les questions trop présentes à l'intérieur pour qu'elle ait réellement faim. Ses yeux quittèrent vite le plateau pour revenir sur la dénommée Eleanor qui, comme si elle avait attendu ce moment précis, reprit la parole :

« Je n'ai jamais eu l'intention de te tuer ! Si j'ai préféré te mettre hors de combat c'est que je savais, qu'en cas d'affrontement entre nous, tu m'aurais obligé à te tuer! »

Ryll fronça les sourcils et failli répliquer d'une de ses remarques frisant l'insolence dont elle avait le secret et qui tirait autrefois un sourire à Mathios mais elle se ravisa. A la réflexion, elle n'était pas certaine d'avoir vraiment l'argument pour répondre à ce constat. Au vu des derniers évènements, elle n'avait aucun mal à deviner que la femme aurait pu facilement la tuer. Et, tout comme celle ci l'avait si justement le deviné, elle même n'aurait jamais abandonné son sabre laser, quitte à y perdre la vie.
La jeune fille prit donc le parti de garder le silence et d'écouter la suite.

« En observant un peu ta façon d'être et la manière dont ton esprit réfléchit, tu es une chasseuse de prime qui a pour cible Korak un trafiquant d'armes qu'il revend à l'Empire. »

La femme avait parlé d'une voix toujours aussi tranquille et aimable, comme si elle s'adressait à une de ses connaissances appréciée. Ryll échangea un regard avec elle. Son esprit était encore plus en ébullition qu'auparavant, elle réfléchissait à toute vitesse. Qui que soit réellement Eleanor, elle était parfaitement au courant de sa propre nature et de la raison pour laquelle elle était ici. Comment avait elle appris tout cela ? La jeune chasseuse l'ignorait, mais sa méfiance était plus que jamais éveillée et son esprit aux aguets. La discrétion était le maître mot que Mathios lui avait enseigné en même temps que la prudence. Le fait qu'une personne connaisse la nature de son contrat pourrait menacer de tout faire échouer. Surtout qu'ici en l'occurrence, elle ne savait rien de ce quelqu'un mise à part qu'elle était puissante, dotée d'une intuition hors du commun, et qu'elle paraissait lire dans les esprits...
Ryll chassa cette idée qui paraissait trop étrange pour être possible. Que devait elle faire ?
Nier l'affirmation de la femme ? Cela aurait paru le plus prudent, mais malgré ses talents pour la manipulation la jeune fille doutait de pouvoir réellement berner son hôte dont la perspicacité était étonnante.
Finalement, comme si elle devinait encore une fois ses pensées, Eleanor reprit la parole, lui abstenant de répondre :

« Malgré que tu me considère comme une rivale dans cette affaire et aussi que tu as été blessé intérieurement d'avoir perdu je souhaite te proposer une alliance qui verra un bénéfice autant pour toi que pour moi. »

Ryll scruta son visage. Malgré le surréalisme de ses propos, la femme ne semblait pas mentir. La chasseuse de prime avait, durant son apprentissage, appris à mentir tout comme à reconnaître le mensonge. Et à moins que cette Eleanor soit une professionnelle de la tromperie, son expression ne portait pas les marques d'une personne qui mentirait.
Mais alors pourquoi cette proposition d'alliance ? Il était évident maintenant aux yeux de Ryll que la femme poursuivait un objectif similaire au sien. Mais au vu des hautes capacités qu'elle semblait posséder, chercher l'entraide semblait étrange. En quoi avait elle vraiment besoin d'aide dans cette affaire ?
Ryll sentit sa méfiance s'éveiller de nouveau. De toute évidence Eleanor ne lui disait pas tout, et cela la dérangeait. Bon bien sûr, elle n'était pas très bien placée pour critiquer sur le sujet, mais elle s'interrogeait sur les intentions de la femme aux cheveux d'ébène.
La première réaction qui lui vint à l'esprit fut d'annoncer un refus appuyé sur ce partenariat qui lui paraissait trop étrange à son goût. Mais la logique reprit le dessus sur sa méfiance et elle se mit à réfléchir. Dans la situation actuelle, sa position était plutôt désavantageuse. Elle n'avait toujours pas récupéré son sabre laser et ignorait quelle serait la réaction de son hôte en cas de refus de sa part. De plus, comme elle l'avait remarqué en examinant la cache du trafiquant d'arme, sa mission ne serait pas une mince affaire. Bien qu'elle ait de la difficulté à se l'admettre, de l'aide ne serait pas de trop pour capturer Korak.
Au pire, elle pourrait toujours tenter de retourner la situation à son avantage au cours de la mission si cette alliance montrait des allures de piège.

Arrivée à cette conclusion, et après une courte dernière hésitation, Ryll ouvrit la bouche et s'apprêta à répondre positivement à la proposition.

« Également un détail m'a sauté aux yeux, tu maîtrises la Force n'est-ce pas! »

La phrase avait fusé, aussi calme que le reste. Pourtant, elle eu sur Ryll un effet impressionnant. Si en apparence son visage resta presque impassible, son corps se tendit de nouveau comme la corde d'un arc. Chaque muscle de son corps se raidit et elle maîtrisa de peu pour ne pas tressauter. De nouveaux tics nerveux agitèrent les doigts de sa main droite. Ses yeux d'émeraude croisèrent ceux d'océan de la femme en face d'elle.
Comment savait elle ?
Une seule question avait dominé le chaos de toutes les autres.
Comment savait elle ?
La maîtrise de la Force que possédait Ryll faisait parti de ses secrets les plus intimes. Elle faisait rarement utilité de ses quelques pouvoirs, ne les utilisant qu'en cas de danger extrême. Et à sa connaissance, aucune personne vivante n'était au courant de ce talent.
Personne, sauf cette femme. Ryll crispa imperceptiblement sa main sur le siège sur lequel elle était toujours assise en tailleur.
« Méfie toi de ceux qui voudront utiliser tes dons à mauvais escient. » lui avait répété maintes fois Mathios.

Ryll se força à retrouver son calme en apaisant son esprit, et répondit finalement d'une voix qui se voulait naturelle :

« C'est une idée bien étrange, je ne vois pas ce qui vous fait dire ça. »

Elle avait choisi d'adopter la carte de la prudence comme elle le faisait souvent, elle ne savait jusqu'où allaient les connaissances de la femme qui lui faisait face. S'efforçant de prendre un air détaché, elle reprit comme pour changer de sujet :

« Je suis bien une chasseuse de prime oui. Quant à la question d'une alliance, j'imagine que je n'ai pas vraiment le choix non ? »

Elle marqua un court temps de silence, hésitant presque sur ce qui allait suivre, et poursuivit enfin :

« Bon très bien. Marché conclu. »

Elle avança sa main dont elle avait calmé les tics et la tendit à la femme devant elle sans la lâcher du regard.
Comme si cela officialisait l'alliance, elle ajouta après une légère hésitation :

« Je m'apelle Ryll Nova. »

Pourquoi avait elle donné son vrai nom ? Elle ne le savait pas trop. Mais le malaise qu'elle avait ressenti lors de l'échange de regard avec Eleanor semblait l'avoir convaincu de ne pas mentir à ce sujet.
Après tout, son nom n'était pas vraiment connu de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Sam 8 Sep - 22:54

    La Jedi voyait bien que la jeune chasseuse tentait de deviner ou du moins cerner son interlocutrice, la jeune femme avait des expressions faciales assez simple et commune à la plupart des êtres humains ou humanoïdes. Elle lui laissa le temps d'avaler un peu tout ce qu'elle venait de dire, certes elle avait joué la carte de la confiance envers cette jeune chasseuse mais étrangement elle ne sentait pas la trahison dans l'esprit de cette jeune femme, elle avait autre chose en elle et de plus intéressant que la simple idée de trahir pour arriver à ses fins...

    Elle prouva aussi sa prudence et aussi une subtile intelligence en parlant suite au fait qu'Eleanor lui avait dit qu'elle maîtrisait la Force.


    « C'est une idée bien étrange, je ne vois pas ce qui vous fait dire ça. »

    La Jedi eu un petit sourire qui voulait tout dire, cette fois elle ne jouait pas la neutralité comme à son habitude, elle préférait adopter une posture plus Chasseuse de primes tout en restant quelqu'un de sage. Elle ne répondit pas immédiatement préférant écouter la jeune femme qui avait adopter une attitude plus décontractée et moins prompt au combat.

    « Je suis bien une chasseuse de prime oui. Quant à la question d'une alliance, j'imagine que je n'ai pas vraiment le choix non ? »

    La question qu'elle posa ne fit ni chaux ni froid à la Jedi qui n'était pas aussi extrémiste, elle n'allait pas forcer la jeune femme à une alliance, elle ferait juste en sorte qu'elle ne sacrifie pas inutilement sa vie, cette dernière était trop précieuse pour être gaspillé inutilement. Au moins la réponse de la jeune femme fut positive ce qui fit sourire mentalement Eleanor, elle avait au moins réussi sur un point important : la jeune femme ne mourrait pas aujourd'hui.


    « Bon très bien. Marché conclu. »

    La Jedi serra la main de la Chasseuse avec sa fermeté habituelle, la Jedi avait l'habitude d'avoir une poignée de main franche et puissante pour montrer que ce n'était pas anodin quand elle serrait la main.

    « Je m'appelle Ryll Nova. »

    « Enchanté Ryll! »

    Elle lui sourit doucement en lâchant sa main de sa nouvelle partenaire d'action puis elle reprit.

    « Puisque nous sommes temporairement alliés je vais répondre à une de tes interrogations, comment je sais que tu maîtrise la Force? Tu possède un Sabre-laser et aussi tu as des réflexes améliorés. Je ne suis pas bête je sais reconnaître quelqu'un qui ment de quelqu'un qui dit la vérité! »

    Elle sourit tranquillement car elle savait bien lire sur les visages, il était évident que la jeune femme tentait de cacher sa connaissance de la Force seulement Eleanor avait vécu toute sa vie en Jedi et depuis des années savaient reconnaître les personnes utilisant la Force même si celles-ci se dissimulaient les auras et les empruntes dans la Force pouvaient être discernées même si cela était bien plus compliqué que le simple fait de sentir quelque-chose.

    « À ce que je sais tu maîtrise la Force mais pas avec une puissance incroyable, ton Maître est surement décédé avant d'avoir achevé ta formation! Tu poursuis le combat dans la seule voie qui s'est ouverte à toi pourtant je ne décèle pas une envie de tuer à tout prix dans ton visage. »

    Si Eleanor savait ou supposait cela c'était uniquement via sa méditation avant que la jeune chasseuse ne se réveille, en effet peu de gens savait que les cristaux des Sabres laser s'imprégnaient d'une grande partie des émotions et de la manière de vivre de la personne. Isoler les courants des cristaux pouvaient être simple avec les personnes n'ayant pas un esprit extrêmement compliqué mais pour les personnes complexes cela pouvait être difficile. Eleanor avait senti beaucoup de choses et la manière dont la jeune femme utilisait la Force lui faisait dire qu'elle n'avait pas eu le temps d'achever sa formation avec son Maître.

    La Jedi resta par la suite silencieuse et parfaitement calme, dans un sens la jeune chasseuse servait une bonne cause et d'ailleurs Eleanor respectait son choix, même si la jeune chasseuse était une proie facile pour un Sith aviser et malgré l'esprit assez fort de la jeune chasseuse il pouvait être brisé.

    Une petite sonnerie éveilla l'attention de la Jedi, elle tourna la tête vers une petite horloge qui indiquait qu'il l'heure d'aller en reconnaissance de terrain car elle n'avait pas eu l'occasion de la faire suite à l'altercation, l'heure était parfaite et elle pourrait observer le bâtiment où se trouvait la cible pour ensuite régler les détails.


    « Je vais en reconnaissance, souhaite-tu m'accompagner ou rester ici? »

    La Jedi se leva et s'étira un peu, elle n'aimait pas porter une armure même légère elle se sentait peu à l'aise pour utiliser son corps au combat surtout qu'une armure n'encaissait que peu les coups portés par un adversaire intelligent et sachant manier son arme qu'elle soit à distance ou de corps à corps. D'ailleurs elle la retira quelque instant restant en simple débardeur pour aller ajuster sa ceinture et y placer quelques grandes pour éviter les surprises.

    La Jedi remit son armure puis récupéra ses blasters et aussi le Sabre de Ryll puis d'un regard elle s'avança vers elle lui rendit.


    « Tu n'es pas une Sith mais je tiens à observer ta façon de manier cette arme et ton comportement! En preuve de confiance je te le rends! »

    Eleanor laissa transparaitre dans ses yeux le fait que si Ryll tentait de la trahir cette fois elle n'aurait pas la même pitié que la première fois. Toutefois elle accordait sa confiance à la jeune chasseuse et tranquillement elle se dirigea vers la porte tout en remettant ses cheveux correctement en queue de cheval légèrement remonté.

    « Alors tu prends racine? »

    La Jedi sourit puis sortit de la pièce pour se diriger vers le turboélévateur, elle trouvait la jeune chasseuse assez sympa et avait un petit côté enfantin amusant, son côté maternelle reprenait un peu le dessus et puisqu'elle n'était pas ici en temps que Jedi elle pouvait bien laisser parler un peu ses émotions. Ryll lui faisait un peu penser à Elora, ce n'était pas désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Lun 10 Sep - 20:16

« Enchanté Ryll! »

Ainsi s'était conclue leur alliance, accompagnée d'une franche poignée de main, et d'un sourire chez la femme brune.
Par la suite, Ryll avait gardé le silence, se demandant si elle faisait bien de faire confiance à cette femme dont elle ignorait tout, alors que elle semblait tout savoir. Mais il était un peu tard pour faire demi-tour à présent.
Son interlocutrice quant à elle n'attendit pas qu'elle se remette à parler pour reprendre elle même la parole :

« Puisque nous sommes temporairement alliés je vais répondre à une de tes interrogations, comment je sais que tu maitrise la Force? Tu possède un Sabre-laser et aussi tu as des réflexes améliorés. Je ne suis pas bête je sais reconnaître quelqu'un qui ment de quelqu'un qui dit la vérité! »

Ryll plissa légèrement les yeux. La constatation d'Eleanor semblait logique, pourtant elle était certaine qu'elle ne lui disait pas toute la vérité. Deviner sa profession de chasseuse de prime était une chose, percevoir son affinité avec la Force en était une autre, de loin bien plus complexe. Depuis le début de son apprentissage, la jeune fille n'avait rencontré que très peu de personnes qui démontre un esprit aussi aiguisé, et aucune n'était anodine.
Décidée tout de même à ne rien laisser filtrer tant qu'elle ne serait pas certaine de pouvoir accorder sa confiance à la mystérieuse femme, Ryll garda une posture bien droite et un regard neutre. Mais malgré le calme qu'elle s'était imposé, les paroles suivantes de son interlocutrice la troublèrent, déstabilisant sa neutralité :

« A ce que je sais tu maîtrise la Force mais pas avec une puissance incroyable, ton Maître est surement décédé avant d'avoir achevé ta formation! Tu poursuis le combat dans la seule voie qui s'est ouverte à toi pourtant je ne décèle pas une envie de tuer à tout prix dans ton visage. »

Quelque-chose dans le cœur de Ryll se serra, déclenchant une vicieuse douleur. Le souvenir de la mort de Mathios lui revint avec autant de violence que le choc électrique qu'elle avait subi un peu plus tôt. Les mots de la femme aux cheveux d'ébène, pourtant dit sur le même ton doux, avaient résonné dans son esprit aussi fort que s'ils avaient été hurlé dans son oreille. L'accent de la vérité transparaissait à travers eux, ranimant les souvenirs que la chasseuse de prime s'efforçait d'étouffer.
Plus violent que tout les autres, le souvenir de la rupture du lien mental qu'elle avait avec son défunt maître et que la Force avait renforcé entre eux, au point d'en faire devenir un lien quasi fusionnel, s'imposa à elle. Elle l'avait senti mourir, avait ressenti la douleur avec lui, était morte avec lui, avait hurlé alors que lui s'était tue à jamais.

Ryll serra les mâchoires malgré elle et se retint pour ne pas déglutir. Là où la plupart de ses ennemis n'auraient pas réussi à la faire tiquer, la femme aux regard de saphir avait instauré un véritable chaos dans son esprit.
« Tu poursuis le combat dans la seule voie qui s'est ouverte à toi... ». Ces paroles tournaient dans sa tête, comme une vérité étalée au grand jour.

Il fallut une bonne minute à Ryll pour retrouver son calme. Pourquoi les paroles de la femme aux cheveux d'ébène l'avaient elles déstabilisée à ce point ? Elle regarda cette dernière dans les yeux et comprit que cela venait d'elle. De sa façon de deviner et dire les choses, de son regard transperçant, de son aura d'assurance et de sagesse.

La sonnerie qui résonna soudain empêcha la jeune chasseuse de prime de répondre. Eleanor Desétoiles se leva et annonça :

« Je vais en reconnaissance, souhaite-tu m'accompagner ou rester ici ? »

Sans lui laisser le temps de répondre, elle se leva avec souplesse et retira son armure légère après s'être étirée. Ryll se leva à son tour, les yeux fixés sur son Sabre-laser toujours posé sur le siège. Bien décidée à aborder le sujet à présent, elle ouvrit la bouche, mais une fois de plus son hôte la prit de vitesse. D'un geste direct elle se saisi du Sabre-laser et sans une once d'hésitation le lui rendit avec un regard perçant.

« Tu n'es pas une Sith mais je tiens à observer ta façon de manier cette arme et ton comportement! En preuve de confiance je te le rends! »

Ryll s'en saisi en y croyant à peine. Après tout ce qu'il s'était passé, récupérer son Sabre se montrait si facile ? Elle fit tourner le précieux manche de métal entre ses doigts, l'observant dans les moindres détails avec fébrilité. L'arme était intacte, et la jeune chasseuse de prime se retint de pousser un soupir de soulagement.
Elle reporta son attention sur Eleanor qui avait tourné les talons pour se diriger vers la deuxième porte de la pièce. Elle avait recoiffé ses cheveux en queue de cheval. Ryll trouva que cela lui donnait un air de guerrière.

« Alors tu prends racine? »

La question était simple le sourire et qui l'accompagna ressemblait fort à une invitation. Sans attendre de réponse elle tourna les talon et passa la porte pour se diriger vers un turbo-élévateur au fond d'un couloir. Ryll regarda encore son Sabre d'un air pensif. Elle se demanda encore une fois si faire confiance à la femme aux cheveux d'ébène était une bonne idée. Après tout ce temps de solitude, sa capacité à accorder sa confiance s'était trouvée érodée, et en juger était très difficile. En revanche, son instinct toujours au rendez vous lui soufflait dans un murmure à peine audible que cette Eleanor était de bonne foi. Et puis après tout, elle lui avait rendu son Sabre-laser.
Ryll rangea donc l'arme à sa ceinture, heureuse de sentir de nouveau son poids léger sur ses hanches et, vérifiant que ses détonateurs étaient aussi en place, elle courut rejoindre sa récente alliée qui l'attendait près du turbo-élévateur. Il lui restait une dernière question importante à lui poser.
Alors que la cabine les emmenait dans les étages inférieurs, Ryll jeta un coup d'œil en coin à la femme qui se tenait droite à coté d'elle. Puis, après un instant de silence, demanda :

« Vous avez dit que cette alliance verra un bénéfice pour nous deux. Je connais le mien et je suppose que vous aussi. Mais vous ? Quel avantage tirez vous de tout ça ? »

Ses yeux d'émeraude brillèrent d'une once de méfiance par encore chassée de son esprit.

« Quel but poursuivez vous dans cette affaire ? »

Elle avait parlé sans agressivité ni reproches, tentant juste de juger à quel point elle pouvait faire confiance à cette mystérieuse Eleanor.

H.S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar] Sam 15 Sep - 8:29

    Eleanor n'avait pas tout dit à la jeune chasseuse de prime car même si celle-ci avait un caractère plutôt tranquille et aucune véritable sensation de Mort dans son esprit elle restait quand même quelqu'un d'aisément manipulable pour un utilisateur de la Force avisé comme un Sith et la Jedi ne voulait pas laisser filer une de ses couvertures secrètes qu'était se faire passer pour une chasseuse de primes.

    Cette dernière rejoignit vite fait la Jedi et celle-ci entra dans le turbo-élévateur et pressa un bouton pour qu'il descende pour atteindre la rue de la planète. Eleanor ne fut pas surprise par les questions de Ryll qui bien-sûr voulait connaître les motivations de son alliée temporaire. Ne jugeant pas cette question et surtout la réponse vraiment vitale pour elle, Eleanor répondit simplement.


    « Je cherche un objet que possède ta cible et pour le récupérer je dois m'infiltrer dans le bâtiment de manière illégale! »

    L'illégalité était la loi sur Nar-Shaddaa car les Hutts faisaient peu régner l'ordre sur la planète... Le plus souvent le crime remplaçait l'économie, cela était le cas depuis des milliers d'années car même du temps de Dark Nihilus le crime était sur Nar-Shadda comme la glace sur la planète Hoth.

    « Le bénéfice que nous tirons de cette alliance est que tu auras ta cible et moi l'objet que je recherche! Si je t'ai proposé cela c'est pour que nous réunissions nos forces pour un plan construit ensemble et non individuel qui au final serait mauvais pour la réussite de chacune!
    "Attaquer de manière coordonnée avec son allié en ne faisant aucun cas de son individualité est la marque d'un stratège!"
    »


    Eleanor était une Jedi mais aussi un stratège hors pair sur le champ de bataille et elle avait eu à de très nombreuses reprises le rôle de commander des armées, ses stratégies étaient fines et précises mais aussi dans les petites missions elle savait observer et trouver comment parvenir à la victoire avec honneur et en préservant la vie de ses alliés. Car aussi étrange que cela puisse paraître Eleanor tentait toujours d'arriver à son but mais si elle pouvait détruire un adversaire alors elle le ferait pour préserver la vie de millions d'innocents.

    Les portes du turbo-élévateur s'ouvrirent et les deux chasseuses sortirent. Laissant la Fore lui parler Eleanor sonda les lieux pour vérifier les éventuels danger mais ne trouva rien, elle avança tranquillement en gardant ses réflexes ouverts à 100% car sur Nar-Shaddaa un tir en pleine tête est aussi commun qu'une étoile dans l'espace.

    Elle profita de la marche pour continuer de discuter un peu avec Ryll car même si elle pouvait lire en elle et savoir ce qu'elle ressentait Eleanor laissait toujours une barrière à cela car elle ne voulait pas percer la jeune chasseuse via autre chose que la discussion et la confiance.


    « Ta manière de faire comporte beaucoup d'erreur à ce que je constate, tu te promène avec un Sabre-laser largement visible, tu l'utilise au combat sans te poser les bonnes questions, tu ne te déplace pas dans l'ombre et tu utilise la Force de manière trop approximative pour que celle-ci soit ton alliée de manière efficace et productive! »

    Tout cela Eleanor l'avait remarqué durant le combat et en observant la jeune chasseuse dans sa manière de faire, elle était professeur depuis des années et avait traqué les pires êtres de la Galaxie depuis plus de quinze ans. Elle savait comment faire pour traquer et la jeune femme n'avait pas encore les bonnes façons de faire, dans un sens la Jedi avait envie de lui enseigner son savoir autant sur la manière de traquer et de tuer honorablement mais aussi sur comment manier la Force et ainsi donner à la jeune chasseuse quelque-chose de vraiment intéressant pour elle.

    « Souhaite-tu que je t'apprenne quelques ficelles? Ça te permettra de vivre bien plus longtemps que tes rivaux! »

    Eleanor sourit tranquillement puis glissa dans une ruelle sombre puis fit signe à la jeune chasseuse qu'elles se retrouvaient sur le toit de l'immeuble de gauche. Eleanor n'usa pas de la Force pour monter mais plutôt de ses prouesses physiques en grimpant sur les murs, sautant d'un rebord à un autre par un système de vrille qu'elle utilisait quand elle combattait en Forme IV. Elle se retrouva rapidement en haut de l'immeuble sans être essoufflé. Elle alla au bord de l'immeuble pour observer le trafic de Nar-Shaddaa et aussi l'immeuble en face d'elle dans lequel se trouvait l'holocron qu'elle était venue chercher.

    Avec un peu de techniques elle pourrait atteindre l'immeuble en sautant de speeder en speeder mais le soucis était que Ryll la percerait aisément à jour si elle maniait la Force aussi ouvertement. Eleanor préférait opter pour une attaque plus simple et surtout plus adéquat. La Jedi opta donc pour une approche plus fracassante et pour cela elle avait besoin d'un speeder.

    La Jedi regarda Ryll et lui lança un regard assez expressif voulant lui dire qu'elle avait déjà mijoté son plan. Toutefois elle souhaitait avoir l'avis et surtout savoir si elle avait les capacités physiques et mentales pour la suivre car Eleanor aimait beaucoup ce genre de plan un tantinet suicidaire.


    « Est-ce que tu as suffisamment de tripe pour foncer parmi des speeders arrivant par ta droite et ta gauche pour au final planter le tien dans un immeuble? »

    Question étrange? Non tout simplement Eleanor avait repéré l'objet et avait fait le calcul des dégâts qu'elles pourraient occasionner en entrant dans l'immeuble en s'écrasant dedans. Toutefois pour réussir elles devraient traverser le flux de Nar-Shaddaa de manière perpendiculaire ce qui risquait d'écourter leur vie de manière radicale en cas d'un mauvais calcul de trajectoire. Eleanor devrait trouver un speeder mais ça ce n'était pas bien compliqué car elle savait où chercher et la suite sera un jeu d'enfant via ses dons de la Force même si elle ferait en sorte que Ryll ne le sente pas où du moins pas trop. Eleanor ne comptait mettre au courant la jeune chasseuse qu'après avoir vu ses prouesses et sa façon de penser en actions. De toute manière La Jedi n'avait pas prévu d'attaquer aujourd'hui, elle préférait attendre le lendemain pour réunir tout ce dont elle avait besoin car un plan exécuté à la va vite est un plan destiné à échouer.

    Eleanor resta sur le rebord de l'immeuble les centaines de mètres aux bords de ses pieds ne lui faisaient ni chaud ni froid, elle ne craignait pas le vide et pour avoir déjà eu des combats et des courses poursuites sur Coruscant elle savait bien maîtriser le vide. Tranquillement elle laissa la Force naître en elle et elle la lança jusqu'au bâtiment pour sentir ce qui s'y trouvait, elle isola certain courant pour déterminer l'endroit où se trouvait l'holocron de manière précise et aussi la cible de la jeune chasseuse car Eleanor comptait bien aider Ryll à obtenir l'argent de la prime. La misère sur Nar-Shaddaa s'en verrait réduite même si retirer le crime et la misère de cette planète était aussi illusoire que de vouloir débarrasser la Galaxie des Sith.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La traque commence... [Eleanor Yunstar]

Revenir en haut Aller en bas

La traque commence... [Eleanor Yunstar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Nar Shaddaa [Hors-la-loi]-